besoin de conseil

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

SENSEI
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 648
Enregistré le : ven. 22 août 2008 22:46

Re: besoin de conseil

Message par SENSEI » dim. 5 déc. 2010 17:03

bonjour olivier


tout d'abord je te présente mes condoléances pour la perte de ton père.
puis en ce qui concerne le divorce, je te suggère de te renseigner auprès d'un avocat au plus vite.
certes les spécialistes du divorce sont nombreux ici mais rien ne vaut les conseils d'un homme de loi mais d'après ce que j'ai pu lire sur le forum le divorce pour faute est un véritable bourbier à moins que ta femme décide de tout avouer devant le juge mais bon tu auras plus de chance à l'euromillions si tu veux mon avis.

bonne chance



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: besoin de conseil

Message par jaguarboy » dim. 5 déc. 2010 22:45

Bonsoir olivier,

effectivement, sensei a raison : renseigne toi auprès d'un spécialiste. Maintenant, pour faire court, un divorce pour faute est long, couteux, et au dénouement incertain.

Connaissant bien mon avocat, il m'a déconseillé cette procédure. J'avais pourtant un bon paquet de preuves, ou supposées comme telles. Des photos, des mails, des factures, même un brouillon de lettre manuscrite.

Pas envie de passer mon temps à ça. Elle voulait se barrer ? Changer de vie ? C'est ce qui s'est passé : j'ai gardé mes filles, l'appart, et même la bagnole ( pensée pour sensei ).

Ça me suffit. Reste à savoir si tu as du temps et du fric à mettre dans ce type de procédure. Tu peux gagner, sans doute, mais dans 70% des cas, ça finit en statu quo.

Bon courage.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
olivier
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mar. 7 sept. 2010 09:30

Re: besoin de conseil

Message par olivier » lun. 6 déc. 2010 08:56

bonjour,

malheureusement non,je n'ai pas d'argent a mettre dans un divorce pour fautes.
nous sommes marié sous contrat pour la maison,elle 3/4 et moi 1/4 (car ses parents ont divorcer et son père lui a donné sa part,on a donc acheter la part de sa mère),beaucoup de travaux d'amélioration ont été fais.elle voulais déjà donner la maison à nos filles afin qu'elle en garde l'usufruit,et je lui est dit que non.
je ne vais pas partir une main devant,une main derrière.moi,ce que je veux c'est qu'elle souffre autant qu'elle m'a fais souffrir,puisqu'elle ne veux même pas essayer de reconstruire.car elle ne sais pas ce que sais que de jeter douze années de vie commune.
je n'ai qu'une envie depuis quelque jours,c'est de péter la gueule a son connard,car ils sont toujours en contact par téléphone et elle va le voir à son commerce.lui,dit qu'il est divorcer,mais qu'il est avec sa femme pour ses enfants et ma femme accepte ça,je ne l'a comprend plus,elle a tellement changer.
si je demande la garde de mes filles,avec le boulot que j'ai pour le moment (je vais en partir car son connard a le commerce collé a la boulangerie et je passe devant tout le temps),le jaf ne me la donnera jamais.
je vais donc perdre ma femme ,mon boulot et ma maison.je suis au bout du rouleau,la seule chose qui m'empêche de ne pas faire de conneries,c'est mes filles.



Avatar du membre

Easter
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2649
Enregistré le : lun. 12 déc. 2005 19:33
Contact :

Re: besoin de conseil

Message par Easter » lun. 6 déc. 2010 09:07

olivier a écrit : est ce que les factures détaillés de tel fonctionne?
La justice commence éffectivement à prendre en compte certaines preuves numériques

http://www.cocus.org/assoc/post/2010/09 ... our-fautes



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: besoin de conseil

Message par Coeur en jachère » lun. 6 déc. 2010 10:04

La haine et la colère sont bien mauvaises conseillères. Nul n'est besoin de chercher à l'atteindre, tu souffres, elle pas. La maison lui appartient au 3/4, basta, revend lui ta part et barre toi refaire peau neuve ailleurs. Les enfants sauront faire le tri de tout ce qu'ils sont amenés à vivre et tiendront plus tard des comptes d'apothicaires envers le parent déficient et sauront montrer leur amour au véritable vainqueur : celui qui aura su traverser ces épreuves sans perdre sa dignité. Ne te mets plus à genoux, ce n'est pas digne de l'homme, il est fait pour se tenir debout. Courage et persévérence te libèreront de ta colère, feront tomber ta rancune, tes pires ennemis aujourd'hui qui t'empêchent de voir qu'il existe un après, qui sera différent mais qui peut être serein, si tu le veux.



Avatar du membre

Topic author
olivier
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mar. 7 sept. 2010 09:30

Re: besoin de conseil

Message par olivier » lun. 6 déc. 2010 12:57

je suis tombé sur un site perso( http://jferre.nerim.net/index.htm) qui relate tout par ce que je passe actuellement.c'est vrai que la haine ne me fera rien gagner au contraire.actuellement,je suis en convalescence moral dans ma famille et très loin de mes filles ce qui pèse énormément.
les fêtes approchent et je ne sais pas,si je dois commencer le divorce maintenant ou après les fêtes ?
ma grandes va faire ces 6 ans le 1er janvier,je ne sais pas comment faire pour ne pas lui gâcher son anniversaire?
je vais repartir chez moi de toute manière avec le divorce qui est bien ancré en moi et elle,elle va se faire voir,car même s'ils n'ont plus de contact sexuelle,elle reste avec lui au tel et va le voir sur son lieu de travail (il est patron),je ne crois plus aucune de ces paroles.je trouve qu'elle me manque beaucoup de respect et qu'elle pourrais continuer tout son cinéma après le divorce.car elle ne voulais pas divorcer juste se séparé.



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: besoin de conseil

Message par Coeur en jachère » lun. 6 déc. 2010 13:17

Bigre, t'es dans le même foutoir que l'ami Jeff. Mêmes maux, même prescription : tente de partir pour les fêtes avec tes petits, Paris ou un autre truc attrayant. Pour ne pas les passer dans une ambiance plombée. Pareil pour l'anniv. Relève toi, c'est pas toi le QI négatif. Tu prends les choses à coeur parce que tu es à la fois intelligent, sensible et propre moralement. Fuis l'indécence et l'indignité, fais respirer tes loupiots un autre air que celui chargé des mensonges de ta miss. Le divorce ça se prépare bien, ça se fait à tête reposée, pas dans l'urgence. Tu peux vivre ailleurs en attendant à la condition qu'un médecin ait prescrit du repos dans ta famille et que tu sois passé voir le commissariat pour leur stipuler que tu n'abandonne pas ton domicile mais que tu en es chassé par ce que tu endures au détriment de ta santé. Tu peux t'adresser à un juge des affaires familiales pour que le mode de garde soit d'ores et déjà établi. Le divirce c'est de la paperasse, des RV et des coups bas, mais ce n'est rien comparé à la souffrance que tu vis depuis quelques temps déjà. Allez, demain sera meilleur forcément...



Avatar du membre

Elsa
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 126
Enregistré le : lun. 26 avr. 2010 20:14

Re: besoin de conseil

Message par Elsa » lun. 6 déc. 2010 14:04

Le fait d'aller voir un avocat est un acte important, car il fait basculer la situation : tu n'es plus le cocu de service, mais un homme qui décide maintenant de ne plus subir ses tromperies, et d'avancer dans sa vie. Rien ne se règle en une consultation, mais quand tu en ressors, tu n'es plus le même, car tu as franchi le pas et le coeur devient plus léger, les pensées plus claires.

Le divorce pour fautes est couteux, long et inutile.

De plus, les conseils seront avisés, tu auras une écoute attentive, des documents à préparer...tu ne sauras plus dans les ruines d'un couple où madame se fout royalement de ta douleur, mais dans la construction d'un avenir, pour toi et tes enfants. Tu resteras toujours leur papa et ils savent que tu les aimes.

Ne te perds pas dans la vengeance, ce serait encore lui donner trop d'importance...
Mieux vaut bâtir une nouvelle vie, avoir des projets professionnels, prendre soin de toi, t'occuper de tes enfants dès que tu le peux, l'esprit serein.

Tu vas passer par tous les stades, de la colère au chagrin, en passant par des regrets, des doutes et souvent, ces étapes reviennent...

C'est normal !.....il faut du temps.

Mais entamer le divorce est un soulagement, car tu quittes ce rôle de victime pour être acteur de ta vie.

Courage Olivier !



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: besoin de conseil

Message par Coeur en jachère » lun. 6 déc. 2010 14:18

La séparation de faitI.Quelles sont les précautions à prendre avant de quitter le domicile conjugal si une procédure n’est pas encore engagée ?
II.Que faire si un époux est contraint de quitter le logement à la suite de violences conjugales ?
III.Quel est le juge compétent territorialement pour connaître d'une demande de contribution aux charges du mariage dans le cadre d’une séparation de fait?

La séparation de fait volontaire est fréquente :Les époux n'engagent pas de procédure en divorce ou de séparation de corps mais ils ne désirent plus vivre ensemble.

Ils peuvent convenir à l'amiable des modalités de la séparation de fait. Cependant, l'accord ne vaut qu'entre les époux, et n'a aucune force exécutoire entre eux.

Les époux restent tenus des obligations du mariage. Si l’un des époux ne contribue pas aux charges du mariage, une demande en fixation de cette contribution peut être engagée contre lui devant le Juge aux Affaires Familiales

Quelles sont les précautions à prendre avant de quitter le domicile conjugal si une procédure n’est pas encore engagée ?
Il arrive souvent qu'un époux veuille quitter le domicile conjugal, avant même d'avoir consulté un avocat et avant d'avoir engagé une procédure de divorce.

Il est toujours préférable d’obtenir l'accord écrit de son conjoint avant de quitter le domicile conjugal, de manière à ce que qu'il ne soit pas reproché à l'époux qui part, un abandon du domicile conjugal.
A défaut d'accord, il est possible de déposer une main courante auprès du Commissariat dont dépend le domicile conjugal, afin d’expliquer les raisons de son départ.

Si les enfants restent avec l'autre parent au domicile conjugal, une pension alimentaire doit être proposée à celui qui conserve désormais la charge des enfants.

Attention ! Si aucune contribution n'est versée, le juge saisi ultérieurement par l'autre parent pourra vous le reprocher.

Les répercussions du départ du domicile conjugal avec les enfants, sur une éventuelle procédure sont importantes.

Selon les circonstances dans lesquelles le départ est effectué, le juge peut fixer la résidence habituelle chez le parent qui est parti ou au contraire le sanctionner s’il est parti sans respecter l'intérêt des enfants ou les droits de l'autre parent.

Attention ! De la même manière, si vous décider de partir du domicile conjugal sans les enfants, il est parfois possible par la suite d'établir que finalement la famille s’est très bien organisée sans vous et que vous ne puissiez pas récupérer les enfants.

Attention ! Si vous quittez le domicile conjugal avec les enfants, vous devez maintenir un lien entre l’autre parent et les enfants en organisant par exemple un droit de visite et d’hébergement.

Conseil d’avocat : il est donc important de connaître vos droits et obligations avant d'envisager de partir avec ou sans les enfants. Votre avocat vous conseillera et vous indiquera les risques que vous courez.

Dans tous les cas, la meilleure solution est d'obtenir l'autorisation de l'autre époux avant de quitter le domicile conjugal en emmenant les enfants. Il faut arriver à trouver un équilibre entre le désir de partir et les droits de l'autre parent sur les enfants.

A savoir ! Il existe des procédures qui peuvent être engagées par un avocat en urgence permettant l'organisation de la séparation. En cas de violences conjugales, des mesures urgentes radicales existent depuis la loi du 26 mai 2004.

Que faire si un époux est contraint de quitter le logement à la suite de violences conjugales ?
Il faut faire établir immédiatement un certificat médical et déposer plainte ou une main courante auprès du Commissariat dont dépend le domicile conjugal.
Une procédure en urgence engagée par un avocat devant le Juge aux Affaires Familiales, saisi en référé peut permettre d'obtenir l'expulsion du conjoint violent du domicile conjugal.

Quel est le juge compétent territorialement pour connaître d'une demande de contribution aux charges du mariage dans le cadre d’une séparation de fait?
Lorsque le litige porte seulement sur la contribution aux charges du mariage, le Juge compétent peut être celui du lieu où réside l'époux créancier ou le parent qui assume à titre principal la charge des enfants, même majeurs (article 1070 du Nouveau Code de Procédure Civile).



Avatar du membre

Topic author
olivier
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mar. 7 sept. 2010 09:30

Re: besoin de conseil

Message par olivier » lun. 6 déc. 2010 14:28

moi je veux juste être avec mes filles (sans leur mère)pour les fêtes car sinon je vais me retrouver seul,déjà que les fêtes de fin d'années ne sont pas ma tasse de thé.j'irais chez mon frère ou ailleurs,je trouverais bien quelque chose a faire avec mes filles.puisque part ça faute,j'ai dû partir pour me remettre de tout ça.je ne serais pas pour autant mieux mais je vais remonter cette pente glissante,je me le promet pour mes filles.



Avatar du membre

Adèle
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 25 mars 2009 03:07
Localisation : Quebec

Re: besoin de conseil

Message par Adèle » lun. 6 déc. 2010 19:41

Olivier.... fais toi aider.... moi si j'étais la mère de tes enfants.... je suis pas sûre que j'aurais le goût de te les confier...

Un homme en déprime.... avec idée de vengeance....


On va mieux lorsqu'on comprend que la fin d'un couple, n'est que la fin d'un monde... pas du monde.

**on est incurable lorsqu'on chérit sa souffrance** Gustave Flaubert.

Avatar du membre

Topic author
olivier
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mar. 7 sept. 2010 09:30

Re: besoin de conseil

Message par olivier » lun. 6 déc. 2010 20:15

la déprime..c'est vrai elle est là, mais pour ce qui est de mes filles,je saurais m'en occuper,elles sont tout pour moi.la vengeance,je crois quel est naturel,non?
mais vous ne inquiétez pas,je crois être une personne plus intelligente que ça.
tout ce que je veux c'est qu'elle souffre autant que je souffre.car pour le moment,la vie est belle pour elle.elle fais son train train quotidien comme elle me l'a dit.



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: besoin de conseil

Message par Coeur en jachère » lun. 6 déc. 2010 20:33

D'accord avec Adèle, mais plus que la maman déserteuse, c'est plutôt le JAF qui regardera ta situation avec suspicion si tu ne deviens pas rapidement plus zen. Tu souffres c'est OK, mais en aucun cas tu ne peux désirer qu'elle souffre autant que toi, car si tel était le cas, deux parents en égale souffrance = climat pourri et toxique pour des enfants = des enfants placés. Tu es intelligent, c'est sur, alors cesse de ronger ton os. C'est fini, elle ne t'aime plus, tu n'es pas propriétaire de son cœur, elle en dispose comme elle le veut. Tu y perds pour la baraque au 3/4 à elle et tu regrettes les travaux d'embellissement de celle ci dans lesquels tu t'es investi. Mais tu comptes les heures de ménage, repassage, cuisine ou autres qu'elle a "perdu" aussi? Non, tout ça, c'est au registre des pertes pour chacun de vous. Ton travail, garde le ou pars, mais là aussi, se serait elle farci le facteur ou le préposé du gaz, te verrais tu dans l'obligation de renoncer à leurs services ou leur proximité? Tu veux tes filles, elle aussi sans doute et la garde partagée est équitable, les 2 parents en souffrent équitablement. Mais continue à remâcher ta rancœur et ta haine, là, le JAF ne pas abonder dans ton sens du tout. Prends du recul par rapport à ta situation, ne vient pas sur le site que pour alimenter ton post, va sur les autres posts et tu verras des histoires similaires à la tienne, avec des hauts, des bas, mais aussi du bons sens, du collaboratif, et parfois des rapports d'ex plus détendus. Cesse de te faire du mal. A +



Avatar du membre

Topic author
olivier
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mar. 7 sept. 2010 09:30

Re: besoin de conseil

Message par olivier » lun. 6 déc. 2010 20:48

@ coeur en jachére

si tu avais vécu ne serais ce qu'un tiers de ce qui vient de m'arriver tu ne me causeras pas comme ça.si je viens ici ,c'est pour avoir des solutions et un peu de réconfort.tu ne connais ma futur ex femme,pour ce qui est du ménage ,repassage etc...j'y participer plus que tu peux le penser.alors au lieu de vouloir me reprocher certaine chose...il faut connaitre les personnes.as tu lu au moins toute l'histoire?.qui n'as pas eu l'envie de se venger?.toi,peu être?



Avatar du membre

Adèle
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 25 mars 2009 03:07
Localisation : Quebec

Re: besoin de conseil

Message par Adèle » lun. 6 déc. 2010 20:53

olivier a écrit : si tu avais vécu ne serais ce qu'un tiers de ce qui vient de m'arriver tu ne me causeras pas comme ça.si je viens ici ,c'est pour avoir des solutions et un peu de réconfort.
@ Olivier....

Donner du réconfort soit..... entretenir ton délire de vengence.... jamais...

Être cocu ne donne pas tous les droits....

Modifié par Nas - 07/12/2010 - 19h06


On va mieux lorsqu'on comprend que la fin d'un couple, n'est que la fin d'un monde... pas du monde.

**on est incurable lorsqu'on chérit sa souffrance** Gustave Flaubert.

Répondre