Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-parents

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Nas
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 6018
Enregistré le : sam. 16 déc. 2006 14:49
Localisation : Le Modokistan
Contact :

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Nas » jeu. 2 déc. 2010 16:29

Oui remarque j'avais pas pensé à ça...tu as raison!


Faire confiance est une preuve de courage, être fidèle est un signe de force

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par jaguarboy » ven. 3 déc. 2010 08:12

Sans doute non, ce n'est pas en racontant des gentillesses que l'on fait basculer des amitiés !

On manipule !


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Coeur en jachère » ven. 3 déc. 2010 15:12

Ma mère est comme ça. Du moins pour ma sœur qui cumule les aventures et les enfants sans père. Je pense que si ma mère avait évité de toujours critiquer les élus de ma sœur et se prêter à tous les mensonges et autres supercheries dans le but de liquider tout amour en cours pour miser sur le prochain, toujours plus riche, plus grand, plus... ben ma frangine aurait eu une vie affective stable. Le plus curieux c'est que ma mère, veuve depuis 38 ans n'a jamais refait sa vie. Non pas qu'elle ait eu un bonheur sans partage avec mon père qu'elle faisait chier et qui aurait sans doute divorcé si Dieu lui avait prêté vie. Peut être une forme de vie par procuration... Le bonheur d'un psy si elle se décidait à consulter...



Avatar du membre

DesEsseintes
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 66
Enregistré le : jeu. 18 juin 2009 10:42

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par DesEsseintes » sam. 4 déc. 2010 11:52

"Quand on veut se débarrasser de son chien, on l'accuse de la gale"

Tu ne sais pas ce qui a été dit aux parents. Leur revirement m'apparait étrange, surtout s'il s'agit de gens quand même à peu près normaux, que tu connais depuis longtemps. J'ai vécu ça dans ma famille. Une de mes tantes était mariée à un mec super chouette, Gilles. Ils ont eu une petite fille trisomique. Un jour, Gilles n'est plus venu. J'étais gamin, mais je me souviens que ma tante avait raconté que Gilles était un salaud, qu'il lui tapait dessus, qu'il avait mal vécu le fait d'avoir un enfant handicapé mental, etc... Ce type n'était plus le bienvenu dans ma famille, un vrai "salaud". Il y a cinq ans, j'ai eu des nouvelles de Gilles. En fait, j'ai appris que c'était ma tante qui avait mal vécu la naissance d'un enfant trisomique, qu'elle avait abandonné sa fille et son mari et qu'elle s'était barrée avec un autre type. D'ailleurs, chose dont personne n'avait jamais parlé, ce n'est pas ma tante qui a eu la garde de la petite fille...

Comme quoi, tu vois, faut bien se méfier des petites connasses à qui papa et maman ont toujours tout passé. Elles ont compris le système, elles mentent, et se plaignent.

Parce que c'est quand même étonnant que des adultes "normaux" réagissent comme le font tes ex beaux-parents. Réfléchis à ça, qu'est-ce qui a été raconté sur ta petite personne, dans ton dos?

Regarde Domenech, ce type nous amène en finale de Coupe du Monde, et quatre ans plus tard toute la France veut l'égorger. C'était lui sur le terrain en Afrique du Sud? C'est lui qui a fait grève? C'est lui qui a insulté? C'est lui qui a bloqué un bus? Pourtant, quand des gosses pourris gâtés foutent la merde et se plaignent, c'est sur lui qu'on tape.

Pour le reste, t'en fais pas. Tu te fais dégager parce que tu bosses trop, mais l'inverse t'aurait également coûté cher : combien sont cocus parce que "ils gagnent pas assez d'argent / n'ont pas d'ambition / ont raté leur vie pro"?

Y a toujours une très bonne excuse pour se débarrasser de quelqu'un. Je te souhaite bonne chance pour ton business.



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Coeur en jachère » sam. 4 déc. 2010 21:23

Moi je pense que le temps a joué en ta défaveur, trop longtemps que votre histoire aurait du vous amener à vivre ensember sous votre propre toit et non pas chez les parents. Tu as du finir pas leur paraitre looser et l'autre est arrivé, frétillant, au taquet, alors le fougueux est devenu challenger.
Je pense que ce sont les parents qui ont vendu leur file au plus offrant. Que c'est une pauvre pomme trop gatée qui fera toujours ce que papa et maman disent pour ne pas leur déplaire au risque de se voir couper les vivres. Prend soin de toi, bonne chance pour tes affaires, prends une orpheline ou une dame de la finance qui comprendra les buts que tu te fixes. A +



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par jaguarboy » dim. 5 déc. 2010 01:02

Le temps joue toujours en défaveur, le neuf est plus attirant, plus surprenant, plus intéressant.

Juste que le neuf vieilli aussi. Et c'est être atteint de myopie, avoir bien peu de recul.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
jagthebest
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 10:22

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par jagthebest » dim. 5 déc. 2010 03:44

Coeur en jachère a écrit :Moi je pense que le temps a joué en ta défaveur, trop longtemps que votre histoire aurait du vous amener à vivre ensember sous votre propre toit et non pas chez les parents. Tu as du finir pas leur paraitre looser et l'autre est arrivé, frétillant, au taquet, alors le fougueux est devenu challenger.
Si pendant 4 ans et demi, j'ai fait la route entre mon lieu de travail et ses parents (elle avait été reçue dans une école par concours et était donc obligée de rester chez eux pendant ce temps), elle a tout de même emménagé chez moi voici 2 ans pour commencer un autre cursus. Nous avons donc expérimenté la vie à deux (dans un 28 m2 bien aménagé et à la campagne).

J'espère "creuser" le sujet avec elle lorsque je reprendrai mes affaires mais elle ne parlait pas assez. Jamais de sentiments dévoilés, jamais d'émotions révélées (un beau paysage peut entraîner des commentaires dythirambiques or ce n'était jamais le cas). Par contre, elle n'hésitait pas à le dire par écrit (page "Copains d'avant" par exemple où elle disait l'année dernière "mon conjoint est exceptionnel", que telle ballade fut "super").

Que faisait-elle de son temps libre lorsque j'étais au travail ? Avait t-elle l'habitude de "tchater" avec des inconnus (ce qui pourrait expliquer le premier appel mystère). Ce serait bien possible.
En plus, elle est d'une naiveté incroyable, il suffit donc qu'un bellâtre attentionné la complimente pour oublier la routine du couple (ce n'est pas un hasard qu'avant notre rencontre, elle soit sortie avec les 4 gus qu'elle avait rencontrés par "tchat" avant de rompre quelques jours plus tard).

Quant aux beaux-parents, ils ne savent pas tout sur elle (ils vont l'apprendre) mais connaissent tout de moi (coups de fil quotidiens de la mère) !
Je ne pense pas qu'elle ait raconté des salades à mon sujet mais ils savaient très bien qu'elle n'était plus heureuse depuis quelques temps (3 mois qu'elle ne souriait plus, à mes côtés du moins et pour cause, elle aurait préféré être en permanence avec son amant). Et c'est tellement plus simple que je serve de bouc émissaire plutôt que de remettre en question leur fille.

Et puis, je pense qu'ils sont foncièrement hypocrites, 3 semaines avant qu'ils ne viennent prendre "leurs" affaires, j'étais considéré comme un fils, 3 semaines après, sans aucun fait à signaler, ils me rejettent et passent 2 jours avec leur nouveau gendre.
Quels gens sincères et honnêtes pourraient se permettre un tel revirement ??

Je pense même qu'ils attendaient depuis un certain temps cette situation, plutôt que d'accepter une personne et ses défauts, ils espéraient sans doute que leur fille trouve "mieux", c'est sans doute chose faite (j'entends d'ici les superlatifs relatifs au gendre, il est plus ceci, il est moins cela...je ne me fais pas d'illusion, il sera critiqué à son tour dans quelques mois).

On peut toujours trouver mieux, c'est certain, parmi les millions de personnes du sexe opposé vivant en France mais doit-on voir en l'amour une utopique quête de la perfection ou l'humble acceptation d'un partenaire satisfaisant ?

Dans le mail que je n'aurais jamais dû lire, elle explique que "ses parents attendaient depuis un bon moment qu'elle leur parle de nos problèmes et qu'elle parte pour revivre". Je pense que tout est dit.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par jaguarboy » dim. 5 déc. 2010 22:49

Tout le monde peut trouver mieux ? Certes. Mais surtout différent. Personne n'est parfait.

Mais lorsque les sentiments se retournent à cette vitesse, ce n'est pas le signe d'une grande intelligence.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Nas
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 6018
Enregistré le : sam. 16 déc. 2006 14:49
Localisation : Le Modokistan
Contact :

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Nas » mar. 7 déc. 2010 18:51

jagthebest a écrit :doit-on voir en l'amour une utopique quête de la perfection ou l'humble acceptation d'un partenaire satisfaisant ?
Excellente reflexion que je m'empresse d'ouvrir en sujet dans le Bar, avec ta permission (forcée hein? :D )


Faire confiance est une preuve de courage, être fidèle est un signe de force

Avatar du membre

Topic author
jagthebest
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 10:22

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par jagthebest » sam. 11 déc. 2010 15:40

Comme je n'ai toujours pas débloqué les fonds réclamés par l'ex-beau-père, je passe mon temps à ruminer notre histoire, nostalgique, dans l'attente de pouvoir récupérer mes affaires et surtout leur parler (à elle notamment).

Mon sentiment de colère s'est apaisé mais curieusement je serais prêt à accepter qu'elle revienne.

On ne peut pardonner de tels actes mais on peut les accepter et essayer de vivre avec.

Bien entendu, je sais pertinemment qu'elle vit désormais avec quelqu'un d'autre, mais ce qui est paradoxal c'est que j'espère encore qu'elle puisse revenir (lors des premières disputes avec son bellâtre, elle se demandera si elle n'a pas fait une bévue monumentale et repensera à moi).

Pourquoi la colère laisse t-elle place à un tel revirement sentimental ? Car à mon sens, c'est la solution de facilité, il est plus aisé de rénover une histoire qui a marché et qu'on sait qui pourra fonctionner à nouveau que de redémarrer quelque chose en partant de rien, avec le risque énorme que tout s'écroule à un moment ou à un autre (sans compter les risques liés aux amis, à la famille, aux secrets divers et variés dont le cocufiage et le passé de la personne..).

Si je raisonne de cette façon, je ne vais pas pouvoir tourner la page avant un bout de temps, je le sais bien, mais c'est si difficile de se dire que tout est à refaire avec une autre, d'autant que ma vision de la vie est très différente de la plupart des gens (je suis anti-facebook et cie, la société de consommation m'exaspère et la bêtise humaine, que je côtoie au quotidien dans le cadre de mon travail et dans son pire aspect, me fait fuir la société sur mes temps de repos - d'où la maxime "pour vivre heureux, vivons cachés" - en plus je suis épicurien, collectionneur et toujours en quête de savoir Précision : je ne suis pas un vieux croûton d'académicien, je n'ai que 30 ans ! :doigt ).

Pour ces raisons, trouver quelqu"un qui pourra partager mes valeurs ne sera pas évident et je ne me sens pas le courage de me battre pour reconstruire une histoire, raison pour laquelle je préférerais qu'elle revienne tôt ou tard. :kelkon:



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Coeur en jachère » sam. 11 déc. 2010 17:49

Pour être en mesure d'accepter qu'elle revienne, il faudrait déjà qu'elle en manifeste l'envie, et là elle est en "lune de miel"... Pardonner n'est possible que si demande de pardon est faite, ce qui n'est pas à l'ordre du jour. Accepter... Ce n'est pas un coup d'un soir, c'est pour vivre avec quelqu'un qu'elle t'a quitté, peut être un coup d'essai mais certainement un coup de maitre. Je crois que la solitude et l'attente sont mauvaises conseillères si elles te poussent à négliger ta dignité par "paresse" d'avoir à "recommencer" une nouvelle histoire. Les fondations de la votre étaient pourries, le terrain inondable, la baraque s'est écroulée. Une nouvelle histoire n'est pas un recommencement, mais un commencement tout court, tout y est neuf, l'espoir aussi... Tu as des tas d'intêrets intellectuels que d'autres partagent aussi, inscris toi dans une assoc, un club, je ne sais pas, un truc qui te sortes, et je te fiche mon billet qu'à 30 balais, ta vie ne fais que débuter et que tu trouveras bien une poupée bien sous tous rapports, que tes valeurs et vertus séduiront sur du long terme... Si tu veux que la vie te sourie, souris à la vie et cherche une autre souris... Bonne chance à toi...



Avatar du membre

chance10
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : sam. 18 déc. 2010 09:38

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par chance10 » sam. 18 déc. 2010 09:56

bonjour,
ce témoignage m'inspire un proverbe
mieux vaux etre seul que mal accompagné ,de toute façon tu auras été trompé toute ta vie avec cette femme alors regrette rien :)



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Coeur en jachère » mar. 21 déc. 2010 10:17

Ouhou, t'en es où ? Ca va ou bien ? A bientôt...



Avatar du membre

Topic author
jagthebest
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : lun. 29 nov. 2010 10:22

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par jagthebest » mar. 21 déc. 2010 11:01

Bonjour,

toujours au même point : essayer de trouver les 2757 euros (c'est précis) réclamés par les ex-beaux parents pour aller chercher mes nombreuses affaires et pouvoir m'expliquer avec chacun d'entre eux (depuis qu'elle est partie le 1er novembre, je n'ai même pas pu avoir une discussion au téléphone avec elle !).

Ca va me prendre encore quelques semaines.
Impossible d'espérer tourner la page tant que cette dernière étape ne sera pas franchie, l'affrontement est indispensable...

En plus, à cause de la neige, je me suis retrouvé bloqué plusieurs jours dans mon studio, en vacances, tout seul à ruminer cette histoire et les nombreux souvenirs qui reviennent à chaque fois...

Je vous dirai quand je pourrais (enfin!) aller là-bas...



Avatar du membre

Coeur en jachère

Re: Cocu pendant des mois avec la complicité des beaux-paren

Message par Coeur en jachère » mer. 22 déc. 2010 11:41

Bon, pas faramineux en effet... J'espère néanmoins que ton chagrin connaitra une pause pour les fêtes, avec ta famille autour de toi. Bon courage et à bientôt.



Répondre