Moi qui me croyais à l'abri...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Usum

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Usum » lun. 9 juin 2014 00:30

Salut,

Je vais aller droit au but: ta femme te prend pour une bonne copine.

Pour ton bien, je te conseille la lecture de John Alexander : "How to become an alpha male"
Le pdf est sur le net.

Clairement, elle a soit rencontré un male alpha ou un connard qui lui fait au moins vivre, lui, des émotions, bonnes ou mauvaises, peu importe en vérité.
Avec eux, elle ressent qq chose, elle se sent vivre.
Elle ressent des choses qu'elle ne peut pas nommer mais qui font ressurgir sa nature féminine profonde.

Cela vient bien sûr à l'encontre de tout ce que l'on a pu t'enseigner ou de tout ce que ta femme dit attendre de son "copain"... qui ne restera en fait qu'un bon copain en attendant mieux...

Bienvenue en enfer.



Avatar du membre

Usum

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Usum » lun. 9 juin 2014 11:49

Si ta femme ne t'admire pas, vous n'irez jamais loin ensemble.
Or, quand je te lis, tu ne dégages pas beaucoup de fierté et tu sembles par ailleurs la mettre sur un piédestal.
Cocktail explosif sans compter si l'on ajoute à cela une féministe "convaincue" (très souvent de grandes névrosées, pour ne pas dire toutes).

Équation perdante dès le départ.

Suis les conseils d'Arnaud.
Mets de la distance entre vous et... pardonne-moi, mais... comporte-toi comme un homme: il faut que tu acceptes que ta femme n'existe que dans ton imagination et qu'elle-même est loin de savoir qui elle est et ce qu'elle veut vraiment, pour ne pas dire ce dont elle a réellement besoin.
En tout cas, tu as bien réagi en ne t'énervant pas.

Courage.
Avec le recul, tu en rigoleras comme moi avec un pote en terrasse !

Dernier conseil: Lis également Alain Soral qui a écrit un très beau livre sur le féminisme. Au pire, cela te fera rire.

C'est la meilleure thérapie que je puisse te conseiller et je ne te cache pas que tu vas au devant de beaucoup de désillusions avec ta "chérie" si tu continues sur cette voie.



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Ricochette » lun. 9 juin 2014 12:50

Les commentaires d'Usum te sont peut-être pénibles à lire mais ils sont empreints d'une certaine sagesse malgré leur brutalité.
Tu vas avoir du mal à les ingérer car tu te sens démoli mais c'est nécessaire.

Ces quelques astuces sont des clés parmi tant d'autres pour t'aider à ne plus boire la tasse. Si elles ont fonctionné pour certains anciens cornus, pourquoi pas pour toi? Ca ne coûte rien d'essayer, au pire, ça marche.

Bien qu'étant une femme, j'ai la même position d'Usum sur les féministes. Elles sont souvent extrémistes et pas du tout axées sur l'équité.
Certaines revendications sont légitimes certes, mais d'autres plus fantaisistes.
Le plus gros du travail à faire en la matière ne réside plus dans l'hexagone mais dans d'autres états. C'est un autre débat qui sort de ton sujet, même si tu t'es uni à l'un de ces échantillons.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

viviane.dudulle
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 41
Enregistré le : mer. 7 mai 2014 16:21

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par viviane.dudulle » lun. 9 juin 2014 14:10

Du grand n'importe quoi ... de gens qui doivent beaucoup souffrir sans doute, j'ai mal pour eux.
Je t'ai posté un message privé Exia, vaut mieux communiquer ainsi sur ce site, à priori !!
Modifié en dernier par viviane.dudulle le lun. 9 juin 2014 14:37, modifié 1 fois.



Avatar du membre

melek
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mar. 27 mai 2014 11:03

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par melek » lun. 9 juin 2014 14:36

Moi aussi sui d'accord avec quelques positions d'Usum.

Quand meme je constate un petit changement dans les dires de ta femme, la semaine derniere elle voulait vivre avec son amant en se tapant les opinions d'amis et famille, maintenant elle voit pas son avenir avec lui, c'est simple elle lui à explique votre situation et ses desirs et l'autre avec de bons mots bien sure lui à fait comprendre qu'il peut pas s'engager, bien sure elle à reçu un coup mais y tient car elle est absolument sous son charme, ça ce peut que petit a petit te revienne mais crois moi c'est pas par amour ou respect ça sera plutot en train de roue de secours, alors si tu te vois dans cet role et tu veux accepter prend soin, reflechiz et profitte pour mettre les choses a plat et mettre tes conditions.

En ce qui concerne le courreur de jupons tu est mal place pour mettre au courrent a ta femme, mais je lui dirai simplement si elle est au courrent de la raison pour laquelle il à ete oblige a changer de boulot, bien sur elle se mettra a la deffensive et t'interrogara prepare a le defendre, tu lu dis simplement que c'est pas ton affaire quelle n'a que lui demander a lui qu'apres tout que ça ne concerne qu'a ellle et son amant, ça les fera pas rompre mais ça semme le doute et mine un peu la relation et c'est un peu ta petite vengeance pasque il te faut aussi de petites satisfactions.

Carrement je sui pas tres optimiste pour l'avenir de ton couple et je crois que tu devrais prendre un peu de recul et vivre un peu pour toi en asseyant de te detacher petit a petit.

Bonne chance.



Avatar du membre

polpolp
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 62
Enregistré le : jeu. 5 déc. 2013 18:57

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par polpolp » lun. 9 juin 2014 14:45

viviane.dudulle a écrit :Du grand n'importe quoi ... de gens aigris sans doute.
Je t'ai posté un message privé Exia, vaut mieux communiquer ainsi sur ce site, à priori !!
On est sur un forum chacun peut donner sa pensé, surtout que sa se fait dans le respect donc ton message n'a aucune valeur, si on vient sur un forum c'est pour avoir de nombreux avis différent.

Bon Exia (gundam 00?), je vais être franc et respecteux, pour moi ton attitude qui est certes louable, joue en ta défaveur car si ta femme est tombée amoureuse d'un bon vieux beauf, c'est que quelque part elle en a marre de ton attitude toujours réfléchi, toujours soucieux du couple, toujours parfaite en somme.

même lorsqu'elle ta avoué sa tromperie tu n'a pas réagis, tu es resté posé sans t'emporter alors que je suis sur que c'est ce qu'elle cherchait, d'ailleurs s'emporter sur ce genre de chose montre aussi qu'on aime passionnément, ton amour et ton attitude son tellement rationnelles qu'elles n'ont aucune saveur, d'ailleurs je me demande comment elle a tenu aussi longtemps.

Regarde les forums tout les couple craquent ou trompent car la routine les tues et que la passion disparaît. Ok la passion s'estompe forcément mais a ce point c'est pas normale.

Dans ton féminisme tu a oublier ce qu'est un homme (et oui un peu de machisme c'est plus attirant) et ta femme est tombée amoureuse d'un gros macho donc ce n'est pas un hasard.

En tout cas si tu continue sur cette voie, tu ne la récupérera jamais car la passion est souvent plus forte que la raison.
Montre toi passionné sa t'aidera et arrête de penser avec ta tête et agis avec ton coeur!!!!!



Avatar du membre

Topic author
Exia
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : ven. 6 juin 2014 12:48

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Exia » lun. 9 juin 2014 15:16

Alors alors... y'a du nouveau.

Nous avons eu une grosse discussion hier soir, initiée par elle. Je pense que tout a été mis à plat, sous forme de plusieurs questions de sa part :
"Est-ce que tu t'en remets trop à moi pour tes manques et tes désirs d'enfance ?" : je lui ai prouvé qu'à part pour la famille dont j'ai beaucoup manqué, j'arrivais à me débrouiller sans elle. Et encore, la famille, c'est la sienne, c'est d'autres personnes qu'elles, maintenant que je suis adopté dans ma belle-famille. J'attends d'elle qu'on ait des enfants certes, mais en attendant j'ai des personnes qui comblent mon manque de famille. Donc non, sa question n'avait pas lieu d'être.
"Est-ce que tu ne trouves pas que c'est moi qui dois prendre toutes les décisions du couple ?" : question qui a du lui trotter dans la tête depuis qu'elle qui avait cherché seule la maison sur les sites d'annonce. Mais je lui avais laissé ça parce que je voyais qu'elle s'éclatait, que c'était comme du shopping. Ensuite je l'ai laissée choisir la déco de la maison puisque je n'y connais rien. Et puis... ça s'arrête là. Les vacances et les week-end c'est moi qui les propose, les animaux qu'on a sont tous de mon fait, les équipements technologiques de la maison aussi, c'est moi qui m'occupe du renouvellement des voitures, etc... elle s'était fait une idée stupide basée sur un truc très important, et a occulté tout le reste en ne se rendant pas compte que par exemple notre deuxième chat, sa voiture, le vidéo-projecteur, et tout le bazar pour amener l'électricité et l'eau dans la cabane des chèvres, ben c'est moi qui en suis à l'origine. Et que si je l'avais attendue, tout ça n'aurait probablement jamais eu lieu. Je pense l'avoir convaincue sur ce sujet. Et toc.
On a continué à parler de moi, de mon désir de famille, de fidélité dans le couple. Je pense n’avoir fait que marquer des points. Je sais être un beau parleur quand il faut.

Et enfin, elle a voulu évoquer pourquoi elle était tombée amoureuse de lui, et pourquoi ça avait duré. Ces réponses-là, je les avais. Problèmes au boulot que seul un autre enseignant peut comprendre, peur de construire une famille avec moi, lui aussi ayant eu des soucis il avait besoin de parler. Et une fois que c’était fait, elle le voyait tous les jours, ils se plaisaient, ils sont amoureux, bref rien de sentationnel. J’ai quand même réussi à lui arracher qu’il n’avait absolument rien de mieux que moi et que c’était un problème de coeur inexplicable.

La conclusion de tout ça, c’est qu’elle ne voit son avenir qu’avec moi, et que ses peurs et regrets ont l’air d’être dissipés. Elle n’est pas du tout dans son état normal et voit les choses en noir. C’est normal. Nous nous sommes mis d’accord : les enfants c’est pas pour tout de suite mais pas pour dans 5 ans non plus. Elle va prendre le temps qu’il faudra pour arrêter d’avoir des sentiments pour l’autre (est-ce possible ? l’avenir nous le dira). Et surtout, surtout, elle me parlera plus et exprimera ses sentiments quand ce sera nécessaire, chose qu’elle n’a que trop rarement fait depuis 9 ans.

Le gros de la crise est passé, et j’ai eu raison d’être patient. Je l’ai considérée comme dans un état anormal, où elle sembler renier tout ce qu’elle avait toujours voulu. Il n’y avait pas de problème majeur dans notre couple (puisque je l’ai convaincue du contraire avec quelques phrases bien argumentées), c’est pour ça que j’ai toujours cru que c’était rattrapable.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre que l’autre disparaisse du tableau (sans que je ne l’y force, ce qui pourrait avoir l’effet inverse) puis nous reconstruire sur des bases saines. Je vous tiendrai bien entendu au courant.

En tous cas, je n'ai pas peur.



Avatar du membre

Topic author
Exia
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : ven. 6 juin 2014 12:48

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Exia » lun. 9 juin 2014 15:39

Usum a écrit :Si ta femme ne t'admire pas, vous n'irez jamais loin ensemble.
Or, quand je te lis, tu ne dégages pas beaucoup de fierté et tu sembles par ailleurs la mettre sur un piédestal.
Je pense que si. J'ai mes qualités qu'elle n'a pas : j'ai un sens de l'orientation extrêmement développé, je bricole des trucs chouettes, et je m'y connais assez en technologie pour rendre notre quotidien plus agréable. J'ai aussi une vue excellente et un grand sens du détail. Ces choses-là, elles les admire chez moi. Que je la mette sur un piédestal est effectivement une chose à sens unique dans le couple, mais doit-on forcément tout faire au même niveau ?
melek a écrit :Quand meme je constate un petit changement dans les dires de ta femme, la semaine derniere elle voulait vivre avec son amant en se tapant les opinions d'amis et famille, maintenant elle voit pas son avenir avec lui, c'est simple elle lui à explique votre situation et ses desirs et l'autre avec de bons mots bien sure lui à fait comprendre qu'il peut pas s'engager, bien sure elle à reçu un coup mais y tient car elle est absolument sous son charme, ça ce peut que petit a petit te revienne mais crois moi c'est pas par amour ou respect ça sera plutot en train de roue de secours, alors si tu te vois dans cet role et tu veux accepter prend soin, reflechiz et profitte pour mettre les choses a plat et mettre tes conditions.
C'est plus ou moins ce qu'il s'est passé. Le coup de la roue de secours je n'y crois par contre pas. Je verrais plutôt l'autre type dans ce rôle. Elle compte maintenant reformer notre couple, m'a fait comprendre qu'elle allait essayer de faire sortir le prof de sport de sa vie. Mais vu qu'elle le croisera tous les jours au boulot, elle finira peut-être pas rechuter. Et à ce moment-là, ce sera lui la roue de secours. Pas moi.
polpolp a écrit :Bon Exia (gundam 00?)
Ouaip :wink:
polpolp a écrit :je vais être franc et respecteux, pour moi ton attitude qui est certes louable, joue en ta défaveur car si ta femme est tombée amoureuse d'un bon vieux beauf, c'est que quelque part elle en a marre de ton attitude toujours réfléchi, toujours soucieux du couple, toujours parfaite en somme.

même lorsqu'elle ta avoué sa tromperie tu n'a pas réagis, tu es resté posé sans t'emporter alors que je suis sur que c'est ce qu'elle cherchait,
Pourquoi serait-elle forcément tombée amoureuse de lui pour ce qu'il est ? Ce peut très bien être un concours de circonstances. Elle va mal, il va mal, ils sont plus ou moins potes, ils s'embrassent, tout part de là. Je veux bien croire à cette version-là.
polpolp a écrit :d'ailleurs s'emporter sur ce genre de chose montre aussi qu'on aime passionnément, ton amour et ton attitude son tellement rationnelles qu'elles n'ont aucune saveur, d'ailleurs je me demande comment elle a tenu aussi longtemps
Non, non, et re-non. S'emporter ne montre pas qu'on aime, mais qu'on se sent trahi, moins aimé. Ce n'est donc ni plus ni moins que l'expression de son propre narcissisme, de sa déception, d'avoir senti qu'on s'est foutus de notre gueule. Ce n'est pas ton amour qui est fragilisé par l'adultère, c'est ta confiance en toi. J'aime ma femme d'un amour beaucoup plus fort : j'arrive à faire abstraction de ma personne pour le bien de mon couple. Si mon couple va mal, c'est en partie de ma faute. M'énerver aurait été un aveu d'échec. Or je savais que ce ne serait surmontable que si je restais fort.

Je suis quelqu'un de prévoyant. Pas que je mette des sous de côté pour le futur, je n'y arrive pas, mais j'entrevois des situations diverses et me demande comment je réagirais. Bref, je me prépare. Je m'étais depuis longtemps préparé à ce qu'elle me trompe avec un collègue lambda (ça, et des dizaines d'autres scénarios), et j'avais mon plan de bataille tout prêt : "Ok, pourquoi t'en es arrivée là, et comment on fait pour le virer de ta vie qu'on continue notre couple sur de meilleures bases ?".

Je le répète, s'énerver sur son conjoint c'est surtout une preuve d'amour... de soi.
polpolp a écrit :Dans ton féminisme tu a oublier ce qu'est un homme (et oui un peu de machisme c'est plus attirant) et ta femme est tombée amoureuse d'un gros macho donc ce n'est pas un hasard.
J'ai peut-être exagéré le côté macho. Ce n'est pas non plus Jean-Claude Convenant. C'est un type qui s'est donné une apparence de lourd, mais elle me l'a décrit comme vraiment sympa bien avant de tomber amoureuse. Oublions-donc ça.
polpolp a écrit :En tout cas si tu continue sur cette voie, tu ne la récupérera jamais car la passion est souvent plus forte que la raison.
Montre toi passionné sa t'aidera et arrête de penser avec ta tête et agis avec ton coeur!!!!!
Nous sommes quand même restés 9 ans ensemble avant que se pose le problème. Elle m'a épousé pour ma personnalité, et a toujours détesté les gens sanguins. La passion, ce n'est pas simplement faire abstraction de la raison. Les deux sont compatibles, et j'en ai toujours fait preuve.



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Ricochette » lun. 9 juin 2014 22:58

IExia, il est vrai que si ta femme t'a choisi, c'est pour ta personnalité et toutes tes qualités.
Changer de peau et devenir quelqu'un d'autre, n'est pas forcément la bonne formule. Tu t'y perdrais et elle ne reconnaîtrait plus l'homme qu'elle a aimé. De surcroît, tu ne serais pas crédible.
Mais te repositionner en t'imposant davantage semble nécessaire. Ne pas lui laisser toute latitude pour faire joujou avec ta sensibilité.

Elle t'a immergé dans son noyau familial, au point de prendre même son nom. Là elle te demande si tu ne te reposes pas trop sur elle pour combler tes manques et tes désirs d'enfance, histoire de valider ces acquis. Ca l'arrangeait bien que tu sois si conciliant mais maintenant que le vent tourne, on dirait qu'elle veut tout détricoter. Assez perturbant pour toi.
polpolp a écrit :On est sur un forum chacun peut donner sa pensé, surtout que sa se fait dans le respect donc ton message n'a aucune valeur, si on vient sur un forum c'est pour avoir de nombreux avis différent.
T'inquiète Polpolp, le respect a toujours été de mise sur ce forum et il le restera, le libre échange aussi.
Ceux qui ne cherchent qu'à écharper n'ont que l'embarras du choix pour s'exprimer ailleurs.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

melek
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mar. 27 mai 2014 11:03

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par melek » mer. 11 juin 2014 02:19

Pour ce que je pu lire vous avez parle et mit les choses a plat, c'est plutot elle que t'à ses arguments contre toi, mais bon, tu est content et je me rejouis, faudra voir si tu peux tenir longtemps dans ton role, c'est chouette toi le mari toujours attentif et disponible, ta femme avec toi avec touts les droits de se taper son copain etre amoureusse de lui et se rejouir, bon c'est une façon de vivre, pourquoi pas, si on est d'accord aucun probleme, si ça omple ta vie je suis pas contre.

Mais je crois qu'il y a autres formes de vie dans le couple, fidelite et respect, libertinage, polyamour, etc. mais je respecte ton choix si tu est heureux rien a dire :cocu:



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Ricochette » mer. 11 juin 2014 08:07

On a tous plus ou moins attendu d'être sûrs d'avoir donné toutes les chances au couple avant de prendre une décision...un peu comme un abcès dentaire qu'on néglige, pensant qu'il va se résorber, avant de courir chez le dentiste avec une rage carabinée. Le remède peut être un bain de bouche comme l'extraction.

Ce qui est censé actuellement pour le couple d'Exia est d'avoir mis ce projet de bébé en stand by.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3594
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par jaguarboy » mer. 11 juin 2014 08:25

Bonjour, Exia, et bienvenue à bord. Et c'était chouette, Blondie, à son époque !

Avec un certain retard, j'ai parcouru les messages émanant de ton histoire. Tout d'abord, tu as bien raison : personne n'est à l'abri, à part que certains traits de caractère, certains conduites, certains types de parcours et certaines personnalités, masquées d'entrée de jeu, sont plus propices à nous emmener dans l'enfer de l'adultère. Mais l'amour rend aveugle.

Tout d'abord, il y a comme des similitudes avec ma propre histoire, mais surtout dans nos personnalités. Bonnes études mais emploi pas à la hauteur, faire tout et tout dans la maison, à l'extérieur... et j'en passe. Et enfin, mettre sa conjointe sur un piédestal. Au final, nous en devenons presque transparent, insignifiant, la vie roule toute seule pour elle et elle trouve ainsi des créneaux horaires. On se trouve à accepter un tas de choses, des absences, des comportements qui, de toutes façons, trouveront leurs explications au moment du naufrage.

Et Monsieur X entre en scène, si différent, souvent goujat jusqu'à la moelle, aussi distingué qu'un demi sel de Pigalle où malotru comme pas deux ! Lorsque nous découvrons ça, les bras ( et même le reste ) nous en tombent. Nous qui avons tout donnés ou presque, voici la récompense. Je repense à cette période où je faisais occasionnellement du mannequinat : Quand j'ai vu la bobine du petit pépère vicelard qui, entre autre, me remplaçait !! J'en ai même éclaté de rire.

Ou se trouve l'erreur ? Effectivement, tout comme toi, je n'ai pas été un dominant, un mâle alpha... Trop bon, trop con. Mais si nous l'avions été, n'aurait elle pas recherché autre chose ? C'est pour cela que je pense que certaines personnes sont construites pour tromper : exemple familiale, psychologie propre... Mais, bien entendu, ce n'est pas dans le CV de départ ! Quant à toi, tu es ainsi fait, tenter de se transformer est une chose vouée à l'échec.

Une fois le constat fait, que vas tu faire ? Comment te vois tu avec elle ? Pourras tu lui faire de nouveau confiance avec ce coup de canif au contrat ? Que devient le professeur d'EPS ? Heureux ainsi ? A long terme, j'en doute.

Pour finir, je suis de moins en moins présent ici, en partie pour cette raison : j'ai reconstruit ma vie... avec une autre, et c'est infiniment plus sain. Quant à mon ex, à ce que je sais, elle est partie dans les méandres d'une vie d'errance, elle se trouve embringuées dans des histoires scabreuses avec sa cour d'admirateurs qui ne l'admirent plus, mais la prennent pour ce qu'elle est : une femme adultère avec tout ce que ça comporte.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

viviane.dudulle
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 41
Enregistré le : mer. 7 mai 2014 16:21

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par viviane.dudulle » mer. 11 juin 2014 11:01

Je suis super contente que ça aille mieux pour Exia; ils gèrent bien tous les deux.
Et je suis super contente au passage d'avoir de bonnes nouvelles de Jaguarboy.
Tous mes voeux



Avatar du membre

Topic author
Exia
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : ven. 6 juin 2014 12:48

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par Exia » mer. 11 juin 2014 12:51

Ricochette a écrit :Mais te repositionner en t'imposant davantage semble nécessaire. Ne pas lui laisser toute latitude pour faire joujou avec ta sensibilité.
Je pense que je vais avoir envie de m'imposer un peu plus. Lui laisser un peu moins de liberté dans le couple. Lui imposer simplement des choses. La première sera de supprimer le prof de sport du répertoire de son téléphone, mais en temps voulu. Pas tout de suite, puisqu'il faut d'abord qu'elle en finisse avec lui.
melek a écrit :Mais je crois qu'il y a autres formes de vie dans le couple, fidelite et respect, libertinage, polyamour, etc. mais je respecte ton choix si tu est heureux rien a dire :cocu:
On verra ça, oui. Ce sera nécessaire de définir ce qu'elle veut, même si je pense que cet écart était exceptionnel et un véritable concours de circonstances. Elle croit à la monogamie, même si elle est maintenant persuadée qu'il est impossible de rester fidèle toute sa vie.
Ricochette a écrit :On a tous plus ou moins attendu d'être sûrs d'avoir donné toutes les chances au couple avant de prendre une décision...un peu comme un abcès dentaire qu'on néglige, pensant qu'il va se résorber, avant de courir chez le dentiste avec une rage carabinée. Le remède peut être un bain de bouche comme l'extraction.

Ce qui est censé actuellement pour le couple d'Exia est d'avoir mis ce projet de bébé en stand by.
Prendre une décision hâtive sans avoir tous les éléments aurait été une véritable connerie. Au moins là je sais que j'ai fait tout ce que je pouvais tout en restant moi-même. Je ne me suis pas marié pour rien, j'ai signé que je la soutiendrais dans les moments difficiles, et ce n'est pas parce qu'elle a rompu le contrat que ça me donne le droit de le faire aussi.

Pour le bébé, j'ai quand même réussi à lui faire promettre que ce ne sera pas dans longtemps. C'est vraiment le plus difficile pour moi dans toute cette histoire.
jaguarboy a écrit :bienvenue à bord.
Je m'en serais bien passé, merci :D
jaguarboy a écrit :Tout d'abord, il y a comme des similitudes avec ma propre histoire, mais surtout dans nos personnalités. Bonnes études mais emploi pas à la hauteur, faire tout et tout dans la maison, à l'extérieur... et j'en passe. Et enfin, mettre sa conjointe sur un piédestal. Au final, nous en devenons presque transparent, insignifiant, la vie roule toute seule pour elle et elle trouve ainsi des créneaux horaires. On se trouve à accepter un tas de choses, des absences, des comportements qui, de toutes façons, trouveront leurs explications au moment du naufrage.

Et Monsieur X entre en scène, si différent, souvent goujat jusqu'à la moelle, aussi distingué qu'un demi sel de Pigalle où malotru comme pas deux ! Lorsque nous découvrons ça, les bras ( et même le reste ) nous en tombent. Nous qui avons tout donnés ou presque, voici la récompense. Je repense à cette période où je faisais occasionnellement du mannequinat : Quand j'ai vu la bobine du petit pépère vicelard qui, entre autre, me remplaçait !! J'en ai même éclaté de rire.

Ou se trouve l'erreur ? Effectivement, tout comme toi, je n'ai pas été un dominant, un mâle alpha... Trop bon, trop con. Mais si nous l'avions été, n'aurait elle pas recherché autre chose ? C'est pour cela que je pense que certaines personnes sont construites pour tromper : exemple familiale, psychologie propre... Mais, bien entendu, ce n'est pas dans le CV de départ ! Quant à toi, tu es ainsi fait, tenter de se transformer est une chose vouée à l'échec.

Une fois le constat fait, que vas tu faire ? Comment te vois tu avec elle ? Pourras tu lui faire de nouveau confiance avec ce coup de canif au contrat ? Que devient le professeur d'EPS ? Heureux ainsi ? A long terme, j'en doute.
Nos histoires peuvent en effet être mises en parallèle. Maintenant, je ne regrette pas une seconde ce "trop bon, trop con". Aurais-je été différent, rien ne dit que j'aurais réussi à la garder 9 ans ! Nous ne sommes pas dans une relation inégale non plus : elle a toujours été géniale avec moi. C'est juste que je l'aime plus qu'elle ne m'aime et les petites attentions viennent surtout de mon côté. Je ne m'en suis jamais plaint.

Je n'ai pas l'intention de me transformer en prof de sport. Ce qu'il a de différent de moi, ce sont des choses que ma chérie n'aime normalement pas : c'est un communiquant, dragueur, et il n'est pas grand. Je reste l'idéal de ma chérie, c'est pour ça que je ne m'en fais pas trop et suis persuadé que son écart n'était pas la recherche de mieux, mais un accident.
jaguarboy a écrit :Pour finir, je suis de moins en moins présent ici, en partie pour cette raison : j'ai reconstruit ma vie... avec une autre, et c'est infiniment plus sain. Quant à mon ex, à ce que je sais, elle est partie dans les méandres d'une vie d'errance, elle se trouve embringuées dans des histoires scabreuses avec sa cour d'admirateurs qui ne l'admirent plus, mais la prennent pour ce qu'elle est : une femme adultère avec tout ce que ça comporte.
Ce qui nous différencie, c'est que tu as déjà tes enfants. Que tes X années de couple avec ta femme t'ont apporté quelque chose de tangible dans la vie, quelque chose que la rupture ne peut pas t'enlever. Si tu refais ta vie avec une autre, tu peux piocher plus large, et tu peux surtout et permettre de perdre du temps à en retrouver une bien.

Ce temps, je ne l'ai pas. Si je devais demander le divorce, voici ce qui arriverait : nous vendrions la maison, irions vivre chacun de notre côté, et je pourrais me remettre en quête de la future mère de mes enfants. Il me faudrait quelques mois pour trouver une femme bien, open pour les enfants, et je me laisserais forcément plusieurs années avant de m'y mettre histoire d'être sûr qu'elle sera une bonne mère. Et s'il s'avère que ce n'est pas le cas, ce dont on peut ne pas rendre compte tout de suite, je recommencerais ma recherche, etc.

J'ai passé ma vingtaine à jauger si ma chérie serait la mère idéale. Bonnes valeurs, instinct parental, mental stable : au bout de six ou sept ans, j'étais persuadé que c'était le cas. J'allais logiquement passer ma trentaine à fonder notre famille. Mais si on se séparait maintenant ? Il ne resterait plus rien de toutes ces années de couple, à part des souvenirs de moments heureux. Ça, et la certitude que les couples ne sont pas faits pour durer. Reprendre notre couple là où nous l'avions arrêté, même si le projet famille est reporté, envoie non seulement le message que je crois aux couples qui tiennent malgré les épreuves (et offrent donc un foyer stable à leur famille), mais aussi celui que je ne peux pas me permettre de chercher une nouvelle mère de mes futurs enfants. Je ne veux pas être à la retraite quand mes premiers enfants auront 20 ans. Si je dois commencer à les faire à 32 au lieu de 30 avec une personne que je sais être une mère idéale, ça me semble infiniment plus sage de partir là-dessus plutôt que chercher au hasard une mère incertaine et commencer à les faire à 34, 38...



Avatar du membre

melek
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mar. 27 mai 2014 11:03

Re: Moi qui me croyais à l'abri...

Message par melek » mer. 11 juin 2014 14:17

Puisque tu trouves qu'elle fait la mere ideale?



Répondre