Cocu par le patron de la femme

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

TORO91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 135
Enregistré le : mar. 3 sept. 2013 07:59

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par TORO91 » mar. 16 juin 2015 09:32

Il est peut-être temps que les choses changent !



Avatar du membre

mature091
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 191
Enregistré le : jeu. 9 avr. 2015 08:18

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par mature091 » mar. 16 juin 2015 09:51

oui mais on n'a pas encore trouvé comment.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2655
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par Sans Prétention » mar. 16 juin 2015 10:03

TORO91 a écrit :J'ai besoin d'avoir une tribu ! Les rappeurs, les skateurs, les hard rockeurs...
Et moi je suis tout calme, mais j'ai été tout ça à la fois, un jour où l'autre !!!


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Sadman
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : dim. 24 mai 2015 01:40

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par Sadman » mer. 29 juil. 2015 00:13

Après deux mois d'absence sur le forum je donne des nouvelles.
Madame a fleur ses valises, trouve un appart non sans mal et a dû demander caution à ses parents ca lui a fait tout drôle ...
Dans un deuxième temps on a rédige avec l'avocat un demande de divorce avec le séparation es biens du couple, mais là où elle dérouille c'est que l'appartement avait ete acheté par moi et note dans le contrat de mariage, la je peux vous dire qu'elle pleure...

De plus ca ca pas si bien que ca au boulot étant donné qu'elle n'a plus le moral quant à son train de vie, elle devient moins attirante et son patron a l'air de se lasser de son plan cul.

Je vois la petite un we sur deux et j'essaye d'être le plus disponible pour elle, j'essaye de la préserver un maximum mêlé si je la sens perturbée elle m'a dit le we dernier 'pourquoi maman pleure souvent' sic
Moi j'ai des haut et des bas mais apparement je suis pas le seul la vie est loin d'être rose quand il n'y a plus que la bagatelle à penser pour madame
D'ici cet automne je serais divorce ...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2655
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par Sans Prétention » mer. 29 juil. 2015 03:20

Merci pour les nouvelles Sadman. :super:

C'est rare de voir des amis revenir sur le forum après évolution de leur situation. En tous cas, tu permets à tous de faire vérifier deux/trois points essentiels que les nouveaux et autres "entre deux" doivent saisir:

1) Faut être en forme pour cocufier. Certes, être excité par la peur de se faire découvrir, mais être sûr de son pouvoir. Sandwich ? Le catalyseur qui redonne confiance... CONTRE le partenaire légitime. Ce n'est pas toujours aussi net dans l'esprit vagabond, mais...
Sadman a écrit :Elle se sent femme avec lui alors qu'elle sent que je ne le vois plus que comme la mere de sa fille, qu'elle a repris confiance dans ses bras.
Si on fait le compte, les excuses sont à géométrie variable.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... =15#p55186

Cependant, évitons d'être lapidaires, les cocufieurs ont, dans leur histoire une expérience qui les pousse à choisir cette option plutôt qu'une autre. Ca n'excuse rien, c'est pour dire.

2) Les "petits" écarts de nos cocufieurs (lorsqu'il n'y a pas rupture, les écarts de type "double vie" donc) sont bel et bien des feux de paille entretenus artificiellement par les cocus eux-mêmes qui pêchent soit par ignorance, soit par excès de bons sentiments (la trop grande confiance et la naïveté sont les deux piles énergétiques données en cadeau aux immatures affectifs).
Sadman a écrit :elle devient moins attirante et son patron a l'air de se lasser de son plan cul.
3) pour mettre fin à leur petit rêve égocentré il faut leur claquer le beignet. Ces sales gosses envahis par leur pulsion au mépris des catastrophes engendrées dans le réel ne peuvent être corrigés d'autre manière que par la rupture. C'est la seule punition possible signifiant la fin de leur monde idyllique qui s'alimente de notre aveuglement.
Sadman a écrit :La décision a été notifié à ma future ex ce soir au tel qu'elle devait avoir fait ses valises, je rentre demain elle va vivre chez ses parents pour le moment. (...) Elle était sur le cul de ma décision
Autres témoignages allant dans ce sens : http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 195#p26944
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?t=1875#p23617

Le processus fonctionne de manière simple : nous, les cocus, assurons la stabilité affective et souvent sociale des cocufieurs. Les voilà libres de baguenauder en s'appuyant sur notre ancrage dans le réel (beaucoup de cocus restent "pour les enfants" et "par amour", c'est caractéristique.)
Sadman a écrit :j'essayais de comprendre son geste, en lui disant que je tenais a notre famille
Les cocufieurs, eux, s'autorisent une seconde vie libérée des contraintes quotidiennes. Avec Sandwich, ils n'ont que le bon.
Sadman a écrit :Je l'ai mise devant ses responsabilités et je fait que c'était indigne de m'humilier ainsi et qu'elle même n'avait pas d'amour propre, quand bien même elle ne m'aimait plus pour imposer cela !!!
Elle n'a pas niée mais ma laissé sur le carreau une fois de plus en me disant qu'il lui offrait ce que je n'étais plus capable de lui donner en tant que femme, j'ai l'impression qu'elle retourne la situation dorénavant c'est ireel !!!!!!!!
Cette illusion affirme en creux que vous êtes le moins bon.
Bugs a écrit :Tu lui a envoyé une pique en descendant son amant, elle te l'a renvoyé...
Ne jamais descendre l'amant, c'est lui donné de l'importance. De toute façon elle ou il le défende toujours le sandwich...
Et cocufieur entérine l'image peu reluisante auprès de Sandwich :
So78 a écrit : sms de la p...: vous êtes folle et malade, posez vous les bonnes questions, il ne vous a pas touché depuis un an (ce qui était complètement faux, à l'époque on n'arrêtait pas...
Vous êtes essentiel (image sociale, stabilité familiale, financière...), mais moins bon (tu m'étonnes !). Sentiment qui alimente d'autant plus la folie que le cocufieur fait toujours état de ce qui ne va pas chez vous pour expliquer son désengagement. Comme si tout allait bien chez lui...
Sadman a écrit : elle se sentait seule que je n'étais pas assez présent et qu'il a su la réconforter dans un premier temps, être à l'écoute et qu'elle a dérapee et s'est donné à lui...
Elle n'est pas eu le courage de faire marche arrière et la relation s'est installée car ils se voient tous les jours au boulot.
Elle se sent femme avec lui alors qu'elle sent que je ne le vois plus que comme la mere de sa fille, qu'elle a repris confiance dans ses bras.
Il y a TOUJOURS coresponsabilité dans le naufrage d'un couple. Mais personne n'explique clairement ce que cela signifie. La porte ouverte au grand n'importe quoi. :bonk:

Au delà de l'ignominie du système, il y a une horreur sans nom qui se glisse dans nos pauvres cerveaux de cocus: nous finissons par penser que nous sommes réellement le moins bon.
Sadman a écrit :je culpabilise en me demandant sans cesse ou j'ai pu deconner pour que ma femme puisse me faire ca avec lui qui en plus n'est pas très beau mais qui possède un charisme et une prestance qui ne l'a pas laissée indifférente.
On s'est connu très jeune a 20 ans et elle a découvert autre chose aussi sexuellement qui apparement n'est plus comparable avec moi d'où l'absence de sexe et l'abandon total dans les bras de cette homme qui l'initie a de nouveaux plaisirs, elle est accro a lui !!!!!
Je ne mange presque plus et je l'aime je suis à bout et ne sait quoi faire je l'aime et je suis perdu
Sadman a écrit :ma femme a tendance à garder beaucoup de choses pour elle je n'ai pas du la rendre heureuse ?
Je culpabilise aussi beaucoup pourtant c'est elle qui m'a trahie ...
So78 a écrit :On a tous culpabilisé ici, moi je le fais encore d'ailleurs...
Le monde à l'envers: l'essentiel devient accessoire et l'accessoire est muté au rang d'essentiel. Le "ça" psychanalytique est érigé au rang de principe de vie... Insupportable !!! :+

Ne croyez pas les infidèles idiots :ils connaissent parfaitement notre tendance au pardon et à vouloir reconstruire et tant que la séparation n'est pas présentée comme une option sérieuse, ils se croient permis de pomper l'énergie de celui qui a les pieds sur terre.
Sadman a écrit : C'est devenu même méchant lorsque je lui ai signalé que c'était presque un vieillard (ca m'est sorti presque instinctivement ), elle est partie se coucher en me signalant que en attendant le "vieillard " la baisait bien et que je n'imaginait pas a quel point elle s'offrait à lui !!!!
Retirez-vous du jeu et le château de cartes s'écroule.
Sadman a écrit : elle n'a plus le moral quant à son train de vie, elle devient moins attirante et son patron a l'air de se lasser de son plan cul.
Il est des cas où le cocufieur a sans doute raison: conjoint infecte, violent, addict, mauvais parent, départ réel pour une nouvelle vie (peut-être aussi, vous allez me trouver odieux, rééquilibrage des forces en présence dans le couple.) Tout le reste... Comment cautionner le "pas vu pas pris" ?
Si le contrat amoureux comporte de nombreuses clauses cachées, alors le couple est bel et bien soumis aux mêmes exigences que celles régissant le marché du capitalisme le plus sauvage... (Y en a qui s'en foutent plein les fouilles et d'autres qui crèvent la dalle. Ressemble pas à l'égalité voulue dans une histoire d'amour saine ça... )

Concernant le "rééquilibrage", c'est comme pour la reconstruction: c'est possible mais le nombre de paramètres à prendre en compte est si élevé que ça en devient très compliqué.
Parce que la "vengeance" tout court, ça NE FONCTIONNE PAS !
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=12894#p12894

A la base, ça ne correspond pas à l'état d'esprit de ceux qui s'inscrivent ici mais il y a des cas de reconstruits solides qui ont émergé du chaos (un certain Gary, Thunder et Kana). Ahhhh les archives...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par encorné&misdecoté » jeu. 30 juil. 2015 17:26

A te lire on dirait qu'elle le regrette.
Tu es triste également.
Déjà c'est la séparation d'avec ta fille. Qui en souffre et en souffrira également. Et de 3 !
La réponse régulière quand on demande aux enfants de séparés ce qu'ils souhaiteraient, c'est de voir à nouveau leurs parents ensemble (c'est ce qu'à dit à un ami il y a 3 semaines son fils de 9 ans, après 2 ans de séparation)

Attention un procès n'est pas une simple formalité ! La première chose que m'a dite mon avocate, alors que j'employais par mégarde le mot "gagner" : "non Monsieur, vous avez de toute façon déjà perdu : vous êtes séparés, vous êtes 3 à en souffrir".
A une période où on fait de la pub pour adultère sur le cul des bus (qui sont pas si sexy que ça même à l''éthanol..) crois pas que tu vas être considéré comme une victime par Mme la juge ! Dans les coulisses du palais, comme dans celles des hôpitaux peut être qu'elle se parlent de leurs amants respectifs ! (témoignage d'une amie qui est écoeurée de la mentalité actuelle)
On va t'accuser de toutes sortes de choses qui seront sensées expliquer son infidélité. Peut être va t'elle se rebiffer devant ton excès de fermeté, ce qui pourrait se comprendre si c'est le cas, et ça fera mouche au tribunal, et au moins motivera la partie adverse. 6 mois de galère s'il n'y a pas d'appel. Les reports de séance : tu vas te déplacer pour rien. Les coups bas. Les mensonges. Les fausses attestations des proches, les refus d'attestation. Peut être que son avocate connait le juge ! ça aide (j'ai connu).
On peut quand même parler de la pension alimentaire + pension de réversion /et ou capital (en dizaine de milliers d'euros), c'est pas anodin pour le moral de payer une belle pension alors que l'on y est pour rien. Et si son boulot va pas fort, c'est révision à la hausse. Excuse moi ça te parait trivial, mais ça touche nos ego, en plus de nos porte-feuilles. Si c'est pas elle qui prendra l'initiative, ce sera son avocate. Et tu vas payer pour son gros salon de patron qui l'a laissée tombé. Pour ces deux cons, quoi.
Ta fille après ça risque de se rapprocher de sa mère. Ca fait tout drôle je t'assure quand ton enfant pleure quand tu vas la chercher un w-e ! Peut être que sa mère va se rattacher à sa fille pour compenser. Et toi exit.

Non un procès n'est pas la solution miracle à tous vos maux.

Ce qui me frappe quand même c'est la rapidité avec laquelle elle semble s'être rendu compte avoir fait une connerie.
C'est également la rapidité avec laquelle tu mènes cette affaire. Il y a pas si longtemps que vous êtes séparés.
On aimerait bien être comme toi ! (On aimerait bien également avoir une ex qui nous pleure amèrement !!). C'est pour celà que nous sommes bcp à applaudir ta fermeté !
Mais à mon sens, là tu vas un peu trop vite !
Vous êtes sûr que vous voulez pas vous donner du temps avant de passer l'épreuve irréversible d'un procès ???

SadMan j'ai rencontré depuis ma séparation 2 femmes qui se sont barrées avec leurs enfants, et qui m'ont dit le regretter amèrement.
L'une me l'a dit à qq mètres de son nouveau : "je suis avec ça maintenant, votre femme va le regretter : on croit savoir ce que l'on perd mais on ne sait pas ce que l'on récupère !"
L'autre me dit l'avoir fait par crise de quarantaine, pour une personne bcp plus âgée, elle le regrette aujourd'hui, elle a trop d'orgueil pour le dire à son ex qui de toute façon a refait sa vie. Elle s'est séparée de nouveau aujourd'hui (et le nouveau, s'est suicidé il y a 15 jours, pas simplement à cause d'elle).

Ca passe nécessairement par le pardon.
Demandez un report si vous pensez qu'il y a une chance. Il faut évidemment qu'elle regrette ce qu'elle a fait, que vous en parliez longuement. Le Jaf peut même nommer un conciliateur. Ca coûte pas cher, vous parlez. Un psy pour elle paraît indispensable également.

Bonne chance !


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2655
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par Sans Prétention » sam. 1 août 2015 06:01

Effectivement: le pardon ça existe. C'est beau. Mais peut-être est-ce une chimère si l'un des deux ne joue pas le jeu... Peut-être est-ce une souffrance sans nom de vivre avec celle qui vous a dit: "au lit je me donne à lui à un point que tu peux pas imaginer !"

Merci Encorné de nous confirmer également que les cocufieurs ne pensent pas. Ils sont dans une forme d'exaltation qui leur fait perdre le sens des réalités.
Le cas de tes deux femmes qui ont quitté leur mari sur un coup de tête donne une lueur d'espoir aux autres: les cocus ne sont pas toujours ceux qui s'en tirent le plus mal.
Je pense également que le ménage à trois mis en place par ton ex, Encorné va aller en s'usant. Il suffit que tu te mettes un peu à l'écart pour que la ligue s'essouffle. Les problèmes resteront quoique tu fasses et en l'absence de bouc émissaire, les projectiles ne peuvent à terme que se retourner entre les différents individus composant la sainte alliance. Ça prendra le temps que ça prendra...
Franchement: une femme malade, une enfant qui a besoin d'attention, un sandwich, une femme en régression adulescente sous le même toit... Ça tient ce genre de construction ?

Autre point positif: les cocus ne sont pas plus "mauvais" que les sandwichs. On le savait, je l'ai mis sur ton post également; c'est bon d'avoir confirmation.

Nombre de témoignages semblent par ailleurs aller dans ce sens.

Motrix, Jag sont en meilleure forme avec leur amour nouveau. Et je vous parle pas de MaximeB.
Ricochette et d'autres semblent goûter à la quiétude de leur état de célibérés (mieux seuls que...).

En revanche, les solides doivent de temps à autre faire face à des récidives, parfois 5 ou 6 ans après. Comme Eloreve. Reconstruction ratée. Grab également. Jefferson, un cas d'école.

Reconstruction ou pas, Sadman, la souffrance est inévitable. L'enfance sacrifiée également.
Tous les enfants rêvent de voir le cocon familial intact malgré les ans, malgré les problèmes "des grands". Mais tous disent aussi, à l'âge adulte, qu'essayer, c'est bien. Mais voir un parent en souffrance... Ça envoie des messages négatifs.

Je suis enfant de "jusqu'au boutiste ". Pas joli le résultat... Pas joli...

Quant aux tribunaux... Demande à Jag et Ricochette... Une pétaudière ! Je connais également. Après 30 ans de souffrance, ma mère a franchi le pas. 4 ans que ça dure (j'allais écrire 6 comme dans un précédent post, mais tellement c'est long, on a tendance à en rajouter..). Et c'est pas fini.

Sinon restent les vrais reconstruits. Heureux, mais un peu sur le qui-vive tout le temps, avec des arrières goûts dans la bouche comme Cathilina...

Thunder, Gary ou Kana, eux sont des reconstruits également. Mais ce sont des émergences issues du chaos... Pas plus mal.

Finalement Sadman, tout dépend du travail engagé par le cocufieur. Mais comme un couple se fait à deux, tout dépend également de ce que le cocu est prêt à encaisser. Et c'est de ce déséquilibre très instable naît la victoire sur la mort.

Tout dépend au final de ce qu'on nomme la mort.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Cocu par le patron de la femme

Message par Ricochette » sam. 1 août 2015 08:19

Sans Prétention a écrit :Motrix, Jag sont en meilleure forme avec leur amour nouveau. Et je vous parle pas de MaximeB.
Ricochette et d'autres semblent goûter à la quiétude de leur état de célibérés (mieux seuls que...).
Je ne suis pas pour autant rentrée à la SPA des célibérés pour me faire adopter, ni pensionnaire chez Mme Claude ou chez les Carmélites, pas plus que je n'ai viré ma cutie ou fait voeu de chasteté. Permettez-moi de préserver vos yeux prudes et de laisser travailler votre imaginaire comme bon vous semble. Je vais bien merci!
Sans Prétention a écrit :Quant aux tribunaux... Demande à Jag et Ricochette... Une pétaudière ! Je connais également. Après 30 ans de souffrance, ma mère a franchi le pas. 4 ans que ça dure (j'allais écrire 6 comme dans un précédent post, mais tellement c'est long, on a tendance à en rajouter..). Et c'est pas fini.
Vaste sujet pas très glorieux.
Synthétiquement, c'est au lésé que l'honneur revient de faire avancer la machine à coup d'Euros et d'acharnement pour voir son nom dissocié d'un conjoint toxique. 3 ans 1/2 que ça dure, j'ai à peine franchi le cap de l'ONC et d'un appel.
Le divorce pour altération du lien conjugal (pour les néophytes du divorce: après 2 ans avérés de séparation de corps), ça devait aller très vite, 2 ou 3 mois, mais l'ex a déclenché un incident dans la procédure (dixit l'ex: "on va faire du ping-pong avec les crasses" alors que moi je voulais aller vite et sans déballage ne pouvant aller qu'en sa défaveur). Ils n'en ont jamais fini de faire ch...leur monde.

Maman SP et moi sommes parties pour faire un concours de longévité de la procédure de divorce.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Répondre