Nostalgie

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Topic author
Nostalgie
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 42
Enregistré le : mar. 16 févr. 2016 11:22

Re: Nostalgie

Message par Nostalgie » ven. 1 avr. 2016 14:15

Bonjour,

Je lis et j'apprend aussi beaucoup sur ce forum,
j'ai une petite réflexion pour toi Sans prétention, et pour les autres aussi bien entendu.

Affirmation trouvé ici ou là :
mon cas personnel : mon cocufieur est à mes yeux le PIRE mec possible, car c'est quelqu'un de pervers que je connaissais et que je n'aimais pas !
pour certains : son cocufieur est le PIRE car c'était son meilleur ami
pour d'autres : le PIRE car beaucoup plus jeune, ou le PIRE car beaucoup plus vieux, le PIRE car collègue de travail, etc ...

Question :
Est ce qu'a chaque fois on a l'impression que cet(tte) intrus est le(a) PIRE ?
N'était ce pas suffisant de nous tromper, il fallait le faire avec le(a) PIRE, voir l'opposé ?

OU

La haine développé contre cet(tte) intrus nous le fait voir comme le(a) PIRE individu ?
Modifié en dernier par Nostalgie le ven. 1 avr. 2016 15:44, modifié 1 fois.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Nostalgie

Message par jaguarboy » ven. 1 avr. 2016 15:19

Je pense que le pire, c'est ce que nous avons vécu, car nous ne nous y attendions pas en général et nous sommes bien seul pour "cueillir" la nouvelle en pleine poire. Je pense que nous sommes tous sur un pied d'égalité en ce domaine.

Après, les détails peuvent varier. Mais le fil rouge est généralement le même ( affaire planquée, négation en bloc...) laissant apparaitre un flagrant manque d'honnêteté une un container empli de mensonges. Par la suite, suivant les réactions de nos conjointes et conjoints, les choses s'empirent... ou pas. La suite est donc à géométrie variable.

Sans vouloir faire dans le donneur de leçon, si les choses ne s'améliorent pas très vite avec une prise de conscience réelle du méfait, si le dialogue reste un monologue et que ça tourne en rond, toute tentative d'une quelconque reconstruction va ressembler au renflouement du Titanic avec un seau et une éponge.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2681
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Nostalgie

Message par Sans Prétention » dim. 3 avr. 2016 08:15

Nostalgie a écrit :Bonjour,
Salut en retard ! :jap:
Nostalgie a écrit : Je lis et j'apprend aussi beaucoup sur ce forum,
j'ai une petite réflexion pour toi Sans prétention, et pour les autres aussi bien entendu.
Ouiiiiiiiii ?
Nostalgie a écrit : Affirmation trouvé ici ou là :
mon cas personnel : mon cocufieur est à mes yeux le PIRE mec possible, car c'est quelqu'un de pervers que je connaissais et que je n'aimais pas !
pour certains : son cocufieur est le PIRE car c'était son meilleur ami
pour d'autres : le PIRE car beaucoup plus jeune, ou le PIRE car beaucoup plus vieux, le PIRE car collègue de travail, etc ...
Tu voulais dire sandwich sans doute... Le triangle se constitue de la sorte : cocu, cocufieur (la "moitié" du cocu) et le sandwich (la "tierce" personne)
Nostalgie a écrit : Question :
Est ce qu'a chaque fois on a l'impression que cet(tte) intrus est le(a) PIRE ?
N'était ce pas suffisant de nous tromper, il fallait le faire avec le(a) PIRE, voir l'opposé ?
OU
La haine développé contre cet(tte) intrus nous le fait voir comme le(a) PIRE individu ?
Je vais être long et chiant comme d'hab. Pas obligé de tout me lire...

J'aime bien qu'on parle des choses avec exactitude alors je vais essayer, maladroitement, de te donner mon point de vue. Ce n'est qu'un point de vue parmi d'autres et je ne souhaite pas imposer ce que je pense à ce sujet comme modèle unique.

D'abord, parlons de la souffrance.

Quand j'ai su qu'il y a avait un trouduc dans la benne à ordures de mon mariage, je pensais que ma femme et lui n'avaient fait "que" s'embrasser et, j'imaginais le "pire", se "toucher"... La douleur n'en était pas moins phénoménale et je ne me souviens pas avoir senti une augmentation des signaux de mes neurotransmetteurs allant dans le sens croissant quand j'ai appris qu'ils avaient couché et recouché ensemble. Tromper c'est tromper et ça fait d'entrée de jeu putain de mal un point c'est tout.
Par contre, quelque chose s'est positionné en parallèle dans le système nerveux et émotionnel quand j'ai eu droit à des épisodes pervers de la part de ma douce (paroles volontairement blessantes, rabaissement indirect face au sandwich, discours incohérent, mépris pour ce que nous avions construit et pour finir mensonges à répétition mais surtout manque TOTAL d'empathie).
Et je dois bien admettre que ce gâteau sur ma cerise a bien démoli le peu de moi qui restait debout. Parce que c'est une souffrance que l'on retrouve ailleurs, qu'il y ait cocufiage ou pas, dans les relations toxiques entre partenaires dont l'un a des accès incontrôlés de perversion (je reviendrai plus tard dessus...). Bref, il y a eu une bombe H qui a pété dans mon jardin mais comme si c'était pas suffisant, comme de nombreux cocus dans la place j'ai aussi eu droit à un déversement de déchets nucléaires qui ont touché les nappes phréatiques. Et je crois bien que c'était ça "le pire".

Comme je dis toujours, la différence entre un homicide involontaire et la mise en scène macabre d'un serial killer.
Dans le premier cas c'est net et on tente une réparation, on culpabilise, on pleure et on lutte avec la victime,
Dans le second, on fait mariner dans un jus d'acide sulfurique et la fin est attendue. C'est la fable du loup et de l'agneau :
http://www.bacdefrancais.net/le-loup-et ... ntaine.php
(Je te conseille de lire ce simple commentaire de texte, ça en dit long).

Parlons ensuite du pire qui concerne la figure du sandwich.

Je crois être bien placé pour en parler. J'ai été trompé une fois avec un "ami" pour le cul sans l'amour. Et une seconde avec un parfait étranger pour le "coeur" avec du cul mais bof parait-il... :bonk: (ça + d'autres merguez cachées sous le barbecue, j'en sais rien).

Le pire est une notion relative mais pas complètement. C'est comme en musique ou en géographie. En musique, seuls ceux qui saisissent la notion d'oreille absolue pourront me comprendre. Donc, à défaut, je me tourne vers un exemple tiré du repérage dans l'espace.
Lorsque tu dis à quelqu'un qu'il trouvera "le pire" à droite, on ne sait pas s'il s'agit de sa droite ou de la droite de celui qui parle. Tu es donc dans une zone relative...
En rapportant ce constat à notre sujet ça donne:
"Le pire (pour moi) c'est qu'il t'a trompée avec ta meilleure amie"
"Le pire (pour moi), c'est qu'elle ait fait ça alors que j'étais malade."

Par contre, il faut bien se rendre à l'évidence, comme en justice, il y a des circonstances aggravantes, et des circonstances atténuantes. Je ne donne pas pour ma part dans le relativisme absolu. Il y a bien des infidélités plus graves que d'autres et des personnes avec qui cela se passe plus "proches" de notre intimité que d'autres. (C'est pourquoi je m'insurge contre les thérapeutes et autres conseilleurs de tout genre de ne pas distinguer un traitement de l'infidélité "structurelle" - celle qui reviendra de toutes façons, quoique l'on fasse - de l'infidélité "contextuelle" - celle qui arrive pour des motifs vraiment "valables" et qui a vocation à interroger le couple.)

Tout ce qui touche de près ou de loin aux interdits fondamentaux, et qui renforcent le sentiment négatif que le cocu a de lui-même est bien "le pire absolu". Tout comme il peut y avoir plusieurs "droites", il n'y a qu'un seul est ou nord sur une carte.
Coucher avec un autre enceinte : en plus de confisquer à sa moitié son rôle d'amant, on lui nie également son rôle de père. En gros, t'es qu'une merde au pieux et EN PLUS, je souhaiterais (inconsciemment sans doute mais imaginez la violence de la révélation pour l'enfant qui le découvre un jour) que tu ne sois pas le père de mon enfant. Je trouve ça grave.
Idem lorsqu'on couche avec le frère ou la soeur (Ah ouais m'est avis que Huss a eu raison de pas tergiverser même si ça s'est terminé de façon "inattendue"), ou le père du partenaire, ça ressemble presque à de l'inceste. Faut m'excuser mais je trouve ça vrillé. Par cercles concentriques se rapprochant de sa bulle intime, on peut comprendre également que se faire poignarder par un "ami" est plus traumatisant que de voir le caleçon d'un étranger : on n'y a rien investi. La violence de ce que vit Tony en ce moment est plus que légitime : le dernier coup de surin en date a été fomenté dans le secret avec une personne avec qui il partageait une certaine intimité. Celle-ci possédait donc des bribes de son histoire, connaissait ses faiblesses et a quand même joué à touche pipi avec une donzelle sérieusement en faillite affective.
Et coucher dans le lit conjugal... Putain de bordel. Est-ce que le cocufieur ne signifie pas, en mettant un sandwich dans le lit qui t'appartient AUSSI, que bon, je fais ce que je veux CHEZ MOI: quand t'es pas là, t'existes plus...

Les "trompeurs" ont un code de déontologie (aussi incroyable que ça puisse paraître). J'en parle ici (non sans dérision) :
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... 300#p57612

Ma femme ne m'a rien épargné.
C'est au mieux une inconsciente, au pire, une perverse. Ayant grandi avec le second spécimen (merci papa), je peux dire sans me tromper beaucoup que madame SP appartient bien à la première catégorie. Pas plus glorieux mais au moins ça se guérit. Don Juan contre Casanova :
http://www.elle.fr/Love-Sexe/Mon-mec-et ... an-1171470

Bref.
Réponse de normand torturé à ta question: Le "pire" est bien une notion relative.
Cependant, tous les pires ne se valent pas (de mon point de vue).


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Nostalgie

Message par Ricochette » dim. 3 avr. 2016 09:58

J'ai passé beaucoup de temps à me triturer l'esprit à essayer de comprendre l'ex.
Lorsque j'avais un soupçon de réponse, j'ai surtout compris que ça n'était pas ça qui m'aidait à composer au quotidien, de savoir à quelle catégorie l'ex appartenait et le pourquoi de son comportement. Je savais que fondamentalement, il ne changerait pas.

Quand je me suis enfin posée des interrogations à mon sujet, à savoir notamment si je pouvais continuer ainsi et mes espoirs d'une vie meilleure, là j'ai avancé, j'ai couru même, pour lui échapper. J'étais allée à l'essentiel car prise de conscience que j'existais aussi et que tenter de justifier l'autre me faisait piétiner.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2681
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Nostalgie

Message par Sans Prétention » dim. 3 avr. 2016 11:03

Tout à fait d'accord avec l'interrogation sur soi.

Cependant, je maintiens qu'un conducteur "distrait" qui roulait pas trop vite et qui a fauché mémé n'a pas à être traité comme un "fast and (surtout) furious" alcoolisé récidiviste qui continue de rouler à "son" allure en causant moult carambolages...

Tous ne sont pas pervers narcissiques (dans ce cas pas d'autre option: fuir) et tous ne sont pas non plus des bisounours.

Tous les couples méritent d'être sauvés. Tous les couples ne peuvent l'être.

Une règle: la souffrance ressentie et la réaction en face donnent de sérieux indices quand à la suite du film... Les fins heureuses existent. Reste à savoir ce qu'on y met derrière...

A lire (post de troconfiante) : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =45#p36837


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Nostalgie

Message par jaguarboy » lun. 4 avr. 2016 09:15

Ricochette a écrit :J'ai passé beaucoup de temps à me triturer l'esprit à essayer de comprendre l'ex.
Lorsque j'avais un soupçon de réponse, j'ai surtout compris que ça n'était pas ça qui m'aidait à composer au quotidien, de savoir à quelle catégorie l'ex appartenait et le pourquoi de son comportement. Je savais que fondamentalement, il ne changerait pas.

Quand je me suis enfin posée des interrogations à mon sujet, à savoir notamment si je pouvais continuer ainsi et mes espoirs d'une vie meilleure, là j'ai avancé, j'ai couru même, pour lui échapper. J'étais allée à l'essentiel car prise de conscience que j'existais aussi et que tenter de justifier l'autre me faisait piétiner.
+ 1 ! Il n'y a pas de hasard. Essayer de comprendre l'ex revenait à comprendre le schéma électrique de la navette spatiale. Et ce n'était pas mon job. Une fois que j'ai compris que c'était incompréhensible pour le commun des mortels, soit 99% de la population terrestre et extra terrestre ( le reste doit se trouver dans la catégorie médecins et vétérinaires ), j'ai effectivement brisé mes chaines.

Et le ciel est devenu moins sombre.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ikki
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 18 août 2015 16:10

Re: Nostalgie

Message par Ikki » lun. 4 avr. 2016 09:28

slt Nos,

pour ma part ,c'est louche mais si cela devait se terminer avec madame j'ai souvent pensé qu'elle serait peut-être mieux avec son "ex" sandwich...Après avoir eu envie de le tuer ,attraper par le colback puis discuté avec lui ,malgré le "petit" différent :bonk: que l'on pouvait avoir ,je me suis bien rendu compte que ce n'était pas une grosse merde qui ne chercher qu'à attraper madame ......aujourd'hui je le croise encore régulièrement ,je lui jette toujours un regard d'enc......... histoire de dire (par principe lol) mais au fond de moi je ne vois qu'un mec qui à eu une opportunité et qui sait laissé aller (comme madame) et qui mine de rien la quand même un peu regretté .......

donc pour répondre à ta question ,non ce n'est pas toujours le "pire"

@+



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Nostalgie

Message par Ricochette » lun. 4 avr. 2016 10:37

perdu.. a écrit : j'ai souvent pensé qu'elle serait peut-être mieux avec son "ex" sandwich...
C'est souvent le cocu qui en arrive à élaborer une telle conclusion alors que les protagonistes de l'adultère s'interrogent peu vis à vis de leur légitime. Ils sont majoritairement incapables de prendre une option après coup, le cumul des mandats étant tellement plus confortable!
perdu.. a écrit :... mine de rien la quand même un peu regretté .......
Immature car incapable pendant la liaison d'anticiper sur les conséquences, tellement plus confortable de céder à ses pulsions.
Je crois que ce type est plus embarrassé de te croiser que péteux pour ce qu'il a fait. Mon point de vue.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2681
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Nostalgie

Message par Sans Prétention » lun. 4 avr. 2016 11:01

jaguarboy a écrit : Essayer de comprendre l'ex revenait à comprendre le schéma électrique de la navette spatiale. Et ce n'était pas mon job. Une fois que j'ai compris que c'était incompréhensible pour le commun des mortels, soit 99% de la population terrestre et extra terrestre ( le reste doit se trouver dans la catégorie médecins et vétérinaires )
Des vétos plus que des médecins... :?
La preuve : "Tout le monde le fait" (instinct grégaire) "nous avons tous des besoins" (parole de bonobos). :kelkon:

Par contre, on peut comprendre... :fou:
Ben c'est mieux quand on comprenait pas... :bonk:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Nostalgie

Message par jaguarboy » lun. 4 avr. 2016 11:17

D'ailleurs, il n'y a pas que le schéma électrique de la navette spatiale qui est incompréhensible... Pour les amateurs du genre, il existe une Aston Martin Lagonda des années 70 qui y fait penser. Le truc est d'une complexité ubuesque voulue par les créateurs britanniques et c'est la NASA (encore eux :ala: personne d'autre n'ayant les capacité de faire :bonk: ) qui a débrouillé l'affaire, faisant doubler le prix de la bagnole neuve. A la fin des années 80, tonton Ford mettra le grappin sur l'officine et demandera aux angliches de cesser leurs c(l)owneries.

Aujourd’hui, ce machin se trouve pour le prix d'une mégane. Vous acheter une sorte de sculpture vaguement roulante, mais pas longtemps. Superbe, mais fiabilité identique à ce que produisait l'union soviétique en la matière dans les années 50. Kikenveu ??? :mdr1:

Tout allusion à mon ex est purement fortuite. :lol:


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ikki
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 18 août 2015 16:10

Re: Nostalgie

Message par Ikki » lun. 4 avr. 2016 13:39

Slt ricochette,
Ricochette a écrit :élaborer une telle conclusion
j'en élabore tellement que le lendemain ça peut être l'inverse ...
Ricochette a écrit :les protagonistes de l'adultère s'interrogent peu vis à vis de leur légitime
et ouhais ,c'est ce que je me disait ,comment ils peuvent autant "nous" occulter de leurs vies
Ricochette a écrit :incapables de prendre une option après coup
sont option était de me dire "c'est toi qui prends la décision !!!facile facile...
Ricochette a écrit :Je crois que ce type est plus embarrassé de te croiser que péteux pour ce qu'il a fait.
malgré que comme il me l'a dit ,il s'est fait avoir par sa bourgeoise et qu'il ne comprenait pas comment il avait pu reproduire ce schéma.mais oui il est embarrassé aussi parce que je le tiens par les co.... parce que le jour ou il me prend l'envie de péter un câble ,il peut tout perdre ...je sais ou il habite ,les voitures du domicile,je croises sa femme régulièrement ,ses gosses ,des amis son boulot enfin tout pour le mettre encore plus mal à l'aise ...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2681
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Nostalgie

Message par Sans Prétention » lun. 4 avr. 2016 14:19

perdu.. a écrit : sont option était de me dire "c'est toi qui prends la décision !!!facile facile...
Abandon de poste !
C'est comme si elle te disait : "Je pète tout et maintenant à toi de décider si on garde les brisures de verres et autres éclats de porcelaine en l'état dans le salon..."
Ca s'appelle un dédouanement.
Un couple, c'est con à dire, mais c'est 2 (3 en fait: lui, elle, la relation - ou "vous"). Alors la décision c'est à 2.
"Tu choisis pour nous" est une manipulation : elle te reprochera d'en avoir fait à ta tête (alors qu'elle t'avait prévenu qu'elle était pas prête, genre) un jour d'orage où tout ira de travers. Et surtout, elle sous-entend qu'elle te regarde passivement te débattre sans foutre un kopeck dans la caisse communauté. On sait ce que ça donne en fin chantier...

Jouer cartes sur tables, sans avoir peur de la perdre (c'est déjà un eu fait) : "Je refuse que tu ne mettes pas d'énergie dans notre reconstruction. C'est pas à moi de décider (connasse, non tu dis pas connasse :oops: ), c'est à nous. T'as encore besoin de temps pour batifoler, voir si tu as encore du charme auprès d'autres hommes et revenir après ? Il manque quoi à ta personnalité pour devenir responsable ?"
Contempler les bris dans le salon, c'est pas ça la reconstruction. Reconstruire c'est agir (putain la pub ! :D )

Ta mission à toi, si tu l'acceptes, c'est de TE reconstruire parallèlement à ce foutoir entaché de sperme étranger qu'est devenu votre union étrange. On a deux mains, c'est pas pour rien.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Ikki
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 18 août 2015 16:10

Re: Nostalgie

Message par Ikki » mar. 5 avr. 2016 10:41

:jap:



Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Nostalgie

Message par so78 » mar. 5 avr. 2016 19:26

Monsieur aussi m'a dit plusieurs fois que la décision m'appartenait... SP a raison, lorsque que ça ne lui allait pas, un ciel d'orage me tombait sur la tête. C'est moi qui le manipulait, je me foutais de lui depuis des mois, je brisais la famille et les enfants...
Jamais je n'ai été libre de choisir. Quand à la fin je croyais qu'il avait capitulé, il était si malheureux que je n'ai pas supporté.
Ceci dit, je souhaite vraiment aujourd'hui que l'on redevienne un couple plein de respect et de complicité! Du temps à passé, j'espère chaque jour en me levant réussir à franchir un pas de plus.



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Nostalgie

Message par Ricochette » mar. 5 avr. 2016 23:34

Bonsoir Perdu,

Tu as "la chance" d'avoir affaire à un sandwich faible qui baisse les yeux en te croisant. Quelle maîtrise de soi il faut avoir pour ne pas lui cracher à la figure et devoir supporter sa proximité.
Certains sont confrontés à des kakous qui jubilent et qui provoquent même. J'y ai eu droit à ça aussi, une pétasse qui se croyait tout permis car l'ex la couvrait en me menaçant de mort si je touchais à un seul de ses cheveux. Mais tout ça n'était qu'intimidation, je n'ai pas ployé et au fond d'eux, pas si sereins car je me montrais imprévisible.
N'empêche que c'est hard quand il te faut en plus supporter de tels affronts en sus du reste.

Ceci pour tenter de trouver du positif malgré tout dans ton affaire Perdu. Chapeau pour ton sang froid!
Quelle horreur de le savoir dans ton giron.
Je pense que tôt ou tard, vous ou eux allez déménager car vous vous faîtes de l'ombre sur le même territoire.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Répondre