Comprendre l'incompréhensible?!

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
michelmichel
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : sam. 12 mars 2016 10:48

Comprendre l'incompréhensible?!

Message par michelmichel » sam. 12 mars 2016 12:18

Bonjour à tous!

Je parcours ce forum depuis quelque jours et je tenais à apporter mon soutien à tous ceux qui vivent ces moments sombres que je ne ne connais malheureusement que trop bien.
J'ai reconnu ma souffrance, mes espoirs, mes désillusions à travers bon nombre de posts.

Je suis d'ailleurs tombé sur le poste de Jerome qui m'a fait prendre conscience de l'impact destructeur qu'avait l'infidélité.
Une histoire tragique et malheureusement banalisé dans notre société moderne.

Pour ma part, j'ai subit l'infidélité, 2 fois, par mon ex-copine, une relation de 6ans, 30ans tout les 2, très heureusement sans enfant et sans mariage.
Cela n’empêche que cela laisse forcément des marques, même si elles sont loin d'être comparable à certaines personnes présentes sur le forum.

Pour revenir à mon histoire, elle m'a quittée pour le dernier casse croute en date, enfin non, elle m'a mis en stand by, malgré mes demandes de ne pas rester en contact parce que j'estime que notre histoire est arrivé à son terme, malgré les sentiments, ternies par ses infidélités, ses mensonges, ses mots dans lesquels je ne vois plus aucune sincérité, son égoïsme, son manque d'empathie, elle a continué à me contacter, à me donner des petits noms, me faire des cadeaux à vouloir me revoir, j'ai le sentiment qu'elle a trop joué avec moi et depuis peu j'ai dû changer de numéro, de mail, pour conserver ma santé mentale car malgré mes demandes répétées elle ne respectait ma décision de l'oublier.

Ce qui au passage est quand même un comble...

Une reconstruction et la perspective d'un avenir meilleur me semble bien plus payant personnellement qu'un éventuel rabibochage, à mon tour de ne penser qu'à moi.

Bref aujourd'hui je m’interroge toujours sur le pourquoi du comment, pour pardonner peut être, pour ne pas tomber dans la haine.

C'est un post de SP qui m'a mis la puce à l'oreille et qui résume à merveille mon point de vue.
Sans Prétention a écrit :Et c'est là qu'il faut apprendre à reconnaître les signes. Non, ces infidélités ne sont pas "passagères". C'est un fonctionnement. Le plus probable est qu'elle comble ses déficits narcissiques en voulant plaire. Tu as dû, même si tu n'en étais pas vraiment conscient, ressentir des malaises par rapport à ta femme, et ce, dès le début de votre histoire...
Pour ma part, oui quelques fois, j'ai ressentie ses malaises.
Aujourd'hui, avec le recul, au fond de moi; c'est comme si je l'avais toujours su.
Sans Prétention a écrit :En bref, pour moi (mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs), ta femme a un problème. Et ce problème n'est pas qu'elle se fasse sauter par toutes sortes de mecs, mais qu'elle ait besoin de toi (son pilier) ET d'autres pour s'assurer une forme d'équilibre mental. Relation parasitaire : soit tu es comme elle et vous êtes heureux, soit tu crois en l'amour avec un grand A (elle c'est sans doute avec un grand Q) et la descente aux enfers est assurée.
C'est exactement ce qu'elle m'a dit "j'ai besoin d'essayer quelque chose de nouveau pour y voir plus clair mais j'ai besoin de toi pour aller bien"
Outre le fait que je trouve cette phrase à gerber, j'aimerai comprendre.

Donc oui je suis tout à fait d'accord sur le principe de la relation parasitaire et c'est pourquoi j'ai très vite décidé de couper tout contact, parce que sentiment aidant, je commençais à gober ses conneries.
J'étais prêt à adhérer à ses théories les plus farfelues "t'es l'homme de ma vie mais j'ai besoin d'essayer quelque chose de nouveau" enfin je n'en ferai pas le détail complet mais j'étais prêt à m’asseoir sur mes valeurs et mes principes... N'importe quoi...

Bref pour en venir à mes questionnements.
Sans Prétention a écrit :Ce n'est pas logique. Alors arrête d'essayer de la croire. Ta femme est mal câblée. Pas parce qu'elle a des relations inconsidérées, mais parce qu'elle veut te garder sous le coude, au risque de te faire souffrir ou même de te détruire pour SON bien être. Déjà dit. Mais je répète. Pour que ça imprime.
Comment on peut en arriver là?

J'ai coupé tout contact depuis 2mois, avant ça elle à tout fait pour me garder sous le coude.
J'étais tombé sur un message entre eux avant d'apprendre la nouvelle en lui tirant les vers du nez, où ils se disaient "je t'aime".

Déjà le cul ça fait mal mais quand on apprend qu'il y'a des sentiments...
Quelques mois plus tard je lui en avais parlé parce que je ne comprenais pas son comportement ambiguë avec moi, elle était sensé être amoureuse, d'autant que je n'ai RIEN fait pour la récupérer.

Perso quand j'aime une fille, je ne vois qu'elle, ce qui m'a fait prendre conscience que nous ne partagions pas la même vision de l'amour et du respect du conjoint.

Bref elle m'avait dit qu'elle essayait de se convaincre elle même pour m'oublier (explication fumeuse à mon goût), alors que je ne lui ai jamais rien dit ou fait de marquant au point de vouloir m'oublier, j'avais manqué d'égard avec elle ces derniers mois, relation à distance et nous avions prévu de nous retrouver autour d'un voyage de quelques mois pour se retrouver et vivre un rêve commun, enfin moi je voyais ça comme ça et ne voyant rien bouger de son côté, elle repoussait toujours la date, je me suis renfermé peu à peu sur moi même parce que je ne comprenais pas, des jolis mots mais aucun acte.

Bon elle avait déjà son copain à ce moment, où du moins ils se tournaient déjà autour je suppose.

En faite ce que je me demande encore aujourd'hui, de par le fait de vouloir me garder sous le coude, c'est que même si elle ne m'aime plus comment elle peut en arriver là? C'est surtout cette phrase de SP qui me fait tilter "elle veut te garder sous le coude, au risque de te faire souffrir ou même de te détruire pour SON bien être"

Même si elle m'avait quitté j'ai longtemps penser qu'elle ne cherchait pas à me faire de mal avec le temps j'ai compris que non, qu'elle en avait rien à foutre du mal qu'elle pouvait bien faire aux autres tant que ça sert ses intérêts personnels.
Mais dingue je vous jure, j'en suis encore sidéré.

Elle n'a jamais rien fait pour moi, pour que j'aille mieux, elle ne m'écoutait pas "je préfère ne pas rester en contact, faut que j'avance" j'avais en réponse "je suis certaine qu'on se retrouvera un jour..." enfin j'ai dû mal à m'imaginer que la personne que j'aimais et qui je pensais voulait mon bien être était prête à me crucifier pour son propre bonheur... Fou... Comment? Pourquoi?

Ne voit elle pas le mal qu'elle fait? Comment peut on manquer autant d'empathie? Ne serait-ce que pour son copain... Si il savait ce qu'elle a pu me dire ou m'envoyer...
Je ne cautionne pas du tout et j'ai aussi de la peine pour elle, je me dis qu'elle doit pas être bien et au clair dans sa tête pour en arriver à jouer avec les autres sans ne jamais voir l'impact et le mal qu'elle peut faire.

Enfin je découvre une personne sous un nouveau jour et ça ma convaincu de sa toxicité.

Bref tout ça pour dire que le seul conseil que je pourrais donner dans de tel cas c'est de fuir à toute jambe.
Consciemment ou pas cette personne ne veut pas mon bonheur et ça me fait mal de l'admettre, mais dans les faits c'est ce que je constate.

J'ai observé pendant 4 mois un comportement tellement contradictoire que je commençais à me demander si le problème ne venait pas uniquement de moi.

Pour exemple, le 2ème mois post rupture, j'y voyais déjà un peur plus clair et couper contact me semblait être la meilleure solution, je lui en fait donc part, pour ne pas la laisser dans l'incompréhension, suite à quoi je sens tout d'abord de la colère, elle ne comprend pas pourquoi, s'en suit de la tristesse et une lettre où elle me dit, pour ne citer qu'un passage, qu'elle rentre bientôt en vacance chez ses parents (dans ma ville donc) et qu'elle a proposé à son copain de l'accompagner mais qu'elle regrette, qu'elle aurait dû tout faire pour me récupérer, que je n'ai cas lui faire signe et qu'elle accourra, même dans 50ans.

Ahhh les belle paroles, de mon côté j'observe et j'essaye de la comprendre (rien à comprendre d'une personne qui ne se comprend pas elle même à mon avis) et je lui propose de passer chez moi un jeudi pour lui parler de sa lettre, ce à quoi elle me répond qu'elle est avec son "ami" et qu'elle ne peut pas le laisser seul mais que quelques jours plus tard elle pourra (en gros quand son copain ne le saura pas).

Bref ça n'accoure pas, ou dans le sens inverse.
Elle arrive très bien à me mentir pendant des mois et à jouer l'amoureuse parfaite, par contre pour moi, tintin.
C'est ce qui m'a fait prendre conscience qu'elle faisait tout et son contraire, finalement je ne l'ai pas vu.

Est il possible de comprendre l'incompréhensible? Est elle sans cœur?
Enfin ça m'est toujours difficile de la voir tel quelle est aujourd'hui.

Pour finir, je l'ai informé de mon changement de mail et de tél (on a un chat en commun c'est pourquoi je la contact, je lui donne le numéro d'un ami à contacter si elle souhaite se séparer du chat (elle compte toujours voyager, enfin je crois)).
Réponse "j'ai besoin d'avoir un moyen de te contacter au cas où j'aurai fait la pire erreur de ma vie". :beurk:

Avec le recul je ne comprends toujours pas pourquoi et comment elle a pu devenir finalement la personne qui aurait pu me détruire, elle qui je pensais voulait mon bonheur, même sans être ensemble. Pourquoi? Est-il seulement possible d'être aussi égoïste?
Il n'y peut être finalement rien à comprendre à part se faire des nœuds au cerveau, mais je ne peux m’empêcher de toujours y chercher son humanité, qu'aujourd'hui je ne vois plus.

Merci de m'avoir lu, c'était long :)



Avatar du membre

Tony60
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 104
Enregistré le : jeu. 10 mars 2016 02:11

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par Tony60 » dim. 13 mars 2016 01:25

Bonsoir a toi. Bon pour commencer, je ne suis certainement pas le mieux placé pour te repondre puisque certaines citations que tu ad utilisé viennent d'une discution me concernant lol.
Je rigole mais bon, comme quoi c'est un "depressif" qui te repond...

Mon avi au vu de ce que tu as ecris, c'est que ton ex est vraiment pommer, et clairement un peu dérangé, pour rester sympa.
Comme me l'a dit sp, elle voudrait te garder sous le coude, au cas ou, en roue de secoure en gros, et elle essai de te manipuler en jouant sur tes emotions, c'est vraiment malsain et tu as raison de couper les ponts. Je pense meme qu'a ton niveau, il serait preferable de ne plus du tout avoir de contact, meme pas via une connaissance, et pour le chat, ba j'ai envi de dire que si elle veut le garder, qu'elle se demerde avec!

Tu as fait les choses de facon correct jusqu'a maintenant, mais puisque tu es ici, c'est qu'elle a encore une certaine emprise sur toi, et que ca te fait du mal, donc preserve toi et essai de passer a autre chose, bien que ce soit plus facile a dire qu'a faire.

Donc pour finir, meme si ce n'est que mon avis a moi, coupe deffinitivement les ponts avec elle et essai de te reconstruire toi meme. Tu ne comprendras jamais comment ni pourquoi elle est comme ca, car a ce miveau je pense que seul un suivi psy pourrait expliquer son comportement. Elle sait tres bien que ca te fait souffrir et continue quand meme, donc elle n'en vaut pas la peine. Puis comme on dit, on recolte toujours ce qu'on sème, son tour viendra un jour ou l'autre, et a ce moment la, pendant qu'elle subira le retour de batton, toi tu sera heureux, ca sera la meilleur des revenches.

Voila, libre a toi de prendre en compte ou pas mon avi,mais au moins tu sais ce que je pense.

Mais tu verras, ici il y a des personnes bien plus eclairées et reflechie que moi, leurs conseils et avis t'apporteront beaucoup. Pour moi ils sont devenu un soutient important, donc je sais que quoi je parle.
Bon courage a toi en tout cas, tu vas en avoir besoin.


Le plus difficile dans la trahison, c'est qu'elle ne vient jamais de vos ennemis, mais des personnes que vous aimez le plus.

Avatar du membre

Zoch
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 327
Enregistré le : sam. 18 juil. 2015 11:31

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par Zoch » dim. 13 mars 2016 08:03

Et bien je pense que la seule chose qu'il y a comprendre c'est que l'on ne peut pas donner ce que l'on a pas.
Une telle femme n'a pas de capacité d'abnégation et de renoncement. .. elle ne peut pas choisir. Et ne le pourra sans doute jamais.
L'important est de se connaître soi. .. et c'est déjà bien compliqué ! !!!
Aucun regret à avoir dans ton cas Michel. Et pour une prochaine histoire, tu auras mis des clignotants rouges dès qu'un parasite pareil s'approchera de toi!!



Avatar du membre

Topic author
michelmichel
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : sam. 12 mars 2016 10:48

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par michelmichel » dim. 13 mars 2016 08:42

Salut Tony, merci pour ta réponse.

Oui effectivement, j'ai piqué les réponses de SP sur ton post :D
C'était pour rebondir sur ma propre histoire et parce que ses réponses répondent en partie à mes interrogations.
Tony60 a écrit :Comme me l'a dit sp, elle voudrait te garder sous le coude, au cas ou, en roue de secoure en gros, et elle essai de te manipuler en jouant sur tes emotions, c'est vraiment malsain et tu as raison de couper les ponts. Je pense meme qu'a ton niveau, il serait preferable de ne plus du tout avoir de contact, meme pas via une connaissance, et pour le chat, ba j'ai envi de dire que si elle veut le garder, qu'elle se demerde avec!
Bah ça me fait mal de l'admettre mais c'est le sentiment que j'ai aujourd'hui effectivement, qu'elle ait tenté de ma manipuler.
C'est d'autant plus difficile de démêler le vrai du faux, toujours est-il que ses actes vont dans l'immense majorité des cas à l'opposé de ses paroles.
C'est pourquoi je tends à pencher vers de la manipulation, inconsciemment j'ose espérer...

Oui, à l'heure actuelle et depuis plusieurs mois, aucun contact possible de sa part.
Tony60 a écrit :Tu as fait les choses de facon correct jusqu'a maintenant, mais puisque tu es ici, c'est qu'elle a encore une certaine emprise sur toi, et que ca te fait du mal, donc preserve toi et essai de passer a autre chose, bien que ce soit plus facile a dire qu'a faire.
Oui, j'en suis conscient, c'est une histoire qui m'a blessé et malgré que je sache quelle direction prendre, elle garde une emprise malsaine sur moi mais je suis certain de ne jamais faire marche arrière, je préfère regarder devant moi, histoire impossible et au bout d'un moment, trop c'est trop.
Tony60 a écrit :Puis comme on dit, on recolte toujours ce qu'on sème, son tour viendra un jour ou l'autre, et a ce moment la, pendant qu'elle subira le retour de batton, toi tu sera heureux, ca sera la meilleur des revenches.
Pour autant je ne lui souhaite pas d'être malheureuse, ou un éventuel retour de bâton.
Par moment elle arrivait à me faire penser que tout venait de moi et que je me comportais mal avec elle, en souhaitant ne pas rester en contact par exemple.

Quand je l'ai informé que je changeais d'adresse mail j'ai reçu une réponse assez virulente avec pour extrait: t'aurais pu juste accepter que j'ai refait ma vie sans me sortir de la tienne d'une façon aussi malpropre, comme si on avait jamais rien vécu ensemble.
J'en suis donc venu à me demander si ce n'était pas effectivement le cas et je ne pense pas, étant donné que je ne l'ai jamais insulté ou quoi que ce soit, je lui ai seulement fait part de mon souhait de ne pas rester en contact afin de passer à autre chose.
Donc malpropre je ne pense pas et c'est d'autant plus ridicule venant d'elle, qui m'a trompé.

D'ailleurs sur ce point et ce qui me fait toujours mal, ce n'est pas le fait qu'elle soit partie avec quelqu'un d'autre, je suis loin d'être irréprochable.
C'est que pendant que je l'attendais et qu'elle me disait les plus beaux mots du monde, elle, vivait son histoire d'amour pénard dont je n'avais pas connaissance.

C'est ça qui m'a fait aussi prendre conscience de l'importance qu'elle, avait pour moi, c'est à dire malgré des jolis mots, pas grand chose.
Elle n'a même pas attendu de me revoir 2 mois plus tard pour prendre une décision ou de m'en glisser un mot, elle s'est jeté à corps perdu dans son histoire.
Voilà, j'aurais aimé après toutes ces années de l’honnêteté et un peu plus de respect, je pensais naïvement être un peu plus que ça pour elle et ça, bah ça me fait encore bien mal au cul :)

Je veux bien qu'elle ne soit plus amoureuse de moi mais bon, je pense que je méritais une autre fin, si j'avais autant d'importance pour elle qu'elle a bien voulu me le laisser croire, elle m'aurait respecté, elle m'aurait épargné cette trahison, au nom de qui j'ai été pour elle et elle ne m'a jamais laissé faire mon deuil et n'a donc jamais respecté ma souffrance, malgré ma demande, c'est pourquoi j'en suis venu à couper toute possibilité de contact, c'est quand même triste.
J'ai maintes fois eu le sentiment qu'elle voulait seulement se nourrir de mon amour pour elle.

Aujourd'hui je n'attends plus rien, toujours est-il que tout ça me conforte dans l'idée que OUI je mérite bien mieux.

Enfin, pour moi tout ça reste incompréhensible mais comme tu le soulignes, il n'y a certainement rien à comprendre.

Merci pour ta réponse et bon courage à toi Tony, je viendrai faire un petit tour sur ton topic pour lire ton histoire en détail et voir où tu en es et y voler quelques réponses :D
Modifié en dernier par michelmichel le dim. 13 mars 2016 08:58, modifié 2 fois.



Avatar du membre

Topic author
michelmichel
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : sam. 12 mars 2016 10:48

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par michelmichel » dim. 13 mars 2016 08:57

Zoch a écrit : Aucun regret à avoir dans ton cas Michel. Et pour une prochaine histoire, tu auras mis des clignotants rouges dès qu'un parasite pareil s'approchera de toi!!
Salut Zoch, merci pour ta réponse.

Oui c'est évident et c'est d'ailleurs l'un des principaux bénéfices de cette rupture.
Aujourd'hui je reprends tout doucement ma vie en main, même si l'envie n'est pas toujours à son maximum, petit à petit j'y prends goût et j'espère pouvoir partager un jour tout ça avec quelqu'un.
Effectivement, même si c'est toujours douloureux, cette relation m'aura tellement appris sur moi et quelle genre de relation je veux vivre, donc finalement c'est une bonne chose, même si il est encore un peu trop tôt pour en récolter les fruits.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2620
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par Sans Prétention » lun. 14 mars 2016 07:58

Yo Michel !



Non, pas tous pervers, les cocufieurs.
Mais, par des mécanismes qu'on commence à comprendre, NOUS (fidèles) les faisons devenir pervers (par contraste, réveil de failles narcissiques latentes) en les invitant à piller nos principes.
Par exemple, en restant sagement sous le coude (Tiens ? Je le trompe il dit rien ?)... Auquel cas, on devient complice.
Le plus bizarre, c'est qu'ils ne s'assument pas.

SP - On refait le contrat ? On a le droit de s'amuser à tour de rôle.

Madame SP - Si c'est pour faire de la merde, je préfère qu'on se quitte.

SP - Tu as fait de la merde !

Madame SP - Je n'accepterai pas que tu me fasses souffrir.

SP - Trouve-toi un comme toi alors.

Madame SP - J'ai envie de construire...


Je rappelle au passage que ma femme a quitté son ex (un coureur de fond, égoïste au possible, atteint de concombrite aigue, qui ne s'occupait pas d'elle) pour... Moi !

Trouve une personnalité moins narcissique. Ou change d'identité sexuelle.
Chez les poly, candau, libertins, fidèles de coeurs pas de corps ou autres, on part au moins sur un contrat égal. Le "moi j'ai droit toi non..." Indique un contrat amoureux avec clauses cachées. Manipulation. Perversion. Destruction.



Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2620
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par Sans Prétention » lun. 14 mars 2016 09:03

Dernier point :

La thématique du "sous l'coude" ne date pas d'aujourd'hui :
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=1454#p16369


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
michelmichel
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : sam. 12 mars 2016 10:48

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par michelmichel » lun. 14 mars 2016 12:08

Salut SP, merci pour ta réponse.

Oui, perverse, je n'irai pas jusqu'à là.
Néanmoins comme tu le précises, oui on y retrouve certaines mécaniques.
Reste à savoir si elle en a conscience.

C'est "marrant" parce qu'en quelque sorte elle ne m'a jamais quitté, je n'ai jamais entendu des phrases telles que "c'est fini" "je ne t'aime plus".
Enfin une rupture "classique" quoi, même dans son comportement.

Alors je peux comprendre qu'elle soit perdue (encore que) qu'elle ne sache pas ce qu'elle veut (d'ailleurs c'est un peu comme ça dans tout les domaines de sa vie, change de ville, de pays, de métier, d'amis, de conjoint du coup :), je veux faire ça, je change d'avis, depuis des années maintenant).
Je pense que pour elle j'étais en quelque sorte son phare affectif. Un repère au milieu de ses doutes mais pas forcément par amour.

D'ailleurs quand elle m'a annoncé avoir un copain, "j'ai besoin d'essayer quelque chose de nouveau pour y voir plus clair mais j'ai besoin de toi pour aller bien" ce qui induit une forme de dépendance ce qui est forcément malsain comme rapport.
Un couple est 2 personnes qui ont envies d'être ensemble, pas besoin.

Du coup c'est bien mignon mais je fais quoi moi avec ça?!

Une relation parasite en somme, parce qu'en échange, elle, ne m'apporte rien mais maintient tout de même l'espoir en moi, son emprise, peut être pour se maintenir la tête hors de l'eau quitte à ce qu'elle me noie.

Difficile à dire, toujours est-il que j'ai vite compris qu'il ne s'agissait en aucun cas d'amour, au sens où je l'entends.

Pour avoir croisé son nouveau copain à l'époque, qu'elle ne côtoyait pas alors, il me ressemblait beaucoup, dans le sens où je pense tout comme je l'ai fait, accepte son comportement, est sous son emprise et très (trop?) amoureux.
Comme je l'ai dit ils disaient s'aimer, pour ma part l'amour grandit avec le temps et bien des années, peut-on parler d'amour au bout d'1 mois? De passion oui pourquoi pas, l'amour pour ma part est un sentiment qui évolue et qui surtout est "vrai" une fois la passion terminée.
J'ai eu le sentiment, en découvrant ce message, de ne pas la reconnaître et qu'elle l'embobinait, ou qu'elle essayait de se convaincre d'un truc, inconsciemment ou pas.

Je ne pense pas qu'elle soit plus amoureuse de moi qu'elle l'est de lui, il n'y cas voir nos derniers échanges pour vite s'en rendre compte.
M'envoyer des photos, "je pense souvent à toi", vouloir me revoir, tout ça durant presque 1 année.
J'ai vraiment l'impression qu'elle choisie son partenaire en fonction de ses choix de vie et comme elle me l'a dit un jour "c'est pas le grand amour mais ça rend les jours un peu plus joyeux". Dépression?
Jamais elle ne serait rentrée pour moi ou m'aurait suivi en voyage.

Toujours est-il qu'elle m’entraînait avec elle dans une spirale infernale. Quitte à y laisser des plumes.

Après de là a dire qu'il y'a une volonté consciente de nuire, je ne pense pas.
En revanche maintenir sa tête hors de l'eau à tout prix, j'en suis certain.

Effectivement cette une relation dans laquelle je n'aurai jamais vraiment été heureux et surtout confiant.
Après avoir parcouru quelques posts sur ce forum, je remercie le ciel de ne pas avoir fondé de famille avec cette fille.

Même si je ne serai jamais à l'abri d'une nouvelle paire de corne, je pense avoir appris beaucoup sur les relations humaines et à mieux détecter les cocufieuses :super:
Même si cela arrivait à nouveau, je serai en quelques sortes préparé, même si dans les faits cela sera très différent.
C'est surtout le premier coup de poignard dans le dos qui fait mal, aujourd'hui je sais quoi faire pour penser ma blessure et ne pas la laisser saigner de longs mois.

Je peux également constaté que dans la plupart des histoires du forum, très souvent le cocufié chercher trop vite à pardonner, oublier et à reconstruire son couple.
Pour ma part je pense qu'une rupture est inévitable dans ce cas, une réelle prise de distance, souvent de plusieurs mois.
Reconstruire et pardonner trop tôt c'est, et comme tu le précises, accepter et donc devenir complice, c'est moche parce que cela pourrait être une preuve d'amour du cocufié mais j'ai le sentiment que pour celui ou celle qui trompe c'est souvent perçu comme une preuve de faiblesse.

PS: Elle est bien culottée ex Madame SP...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2620
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par Sans Prétention » lun. 14 mars 2016 13:04

michelmichel a écrit :Salut SP, merci pour ta réponse.
Salut Michel ! Tu me permets d'aller au coeur de la cible, de mettre le doigt là où ça fait "mal" en conservant un certain fil conducteur.
Que chacun garde son esprit critique, moi je ne suis pas pro, ni spécialiste. Je ne fais que donner un avis parmi d'autres. Et ton post me permet de mettre de l'ordre dans mes pensées.
Merci à toi en fait...
:thx:
michelmichel a écrit : Oui, perverse, je n'irai pas jusqu'à là.
Néanmoins comme tu le précises, oui on y retrouve certaines mécaniques.
Reste à savoir si elle en a conscience.
Pas perverses car la véritable perversion comprend la volonté de nuire. Il s'agit là plus d'un mode de "survie" dans un psychisme carencé. J'en suis intimement convaincu.
Attention : certains esprits chagrins pourraient vouloir me taxer de "père la morale". Que nenni : je pense que les libertins, candaus, et autres poly (ce qu'on veut) ont un mode de vie qui ne me correspond pas mais qui a droit de cité dans une démocratie. J'en ai un peu marre de me justifier, mais ça fait un bout de temps que je le dis: http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... lit#p54959

Ce qui fait, pour moi, la "pathologie" dans l'infidélité repose sur les jeux de domination conscients ou inconscients, les psychoses, qui mènent la danse dans un couple pris en otage par les insatisfactions (souvent chroniques) d'un seul (avec comme "ingrédients magiques" : le secret, la torsion du réel, la culpabilisation, ET la manipulation... Tout cela possible grâce à un manque d'empathie criant. Bref, que de belles qualités humaines au menu).

On peut être "infidèle" même si on est un partouzeur et faire entrer l'autre dans l'engrenage de la souffrance : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... eux#p53233

Donc non, elle n'en a probablement pas conscience. Je crois même que ça la dépasse. Je ne t'ai posé la question de son passif ?
michelmichel a écrit : C'est "marrant" parce qu'en quelque sorte elle ne m'a jamais quitté, je n'ai jamais entendu des phrases telles que "c'est fini" "je ne t'aime plus".
Enfin une rupture "classique" quoi, même dans son comportement.
Dépendance affective caractérisée.
Tous les cocus du site, n'étant que très rarement quittés (mois, années de souffrance) devraient prendre conscience qu'ils ne sont pas les seuls à avoir "peur" de la rupture. Ils n'imaginent pas le "pouvoir" qu'ils possèdent, l'ascendant qu'ils peuvent avoir sur leur "bourreau" en étant timorés. Encore faut-il qu'ils "prennent des décisions". Cela dit, moi-même je ne l'ai pas fait au moment opportun. Mais de cette erreur (de cette "terreur ?"), j'ai beaucoup appris.
michelmichel a écrit : Alors je peux comprendre qu'elle soit perdue (encore que) qu'elle ne sache pas ce qu'elle veut (d'ailleurs c'est un peu comme ça dans tout les domaines de sa vie, change de ville, de pays, de métier, d'amis, de conjoint du coup :), je veux faire ça, je change d'avis, depuis des années maintenant).
Oh la vache ! On dirait le portrait-robot de madame SP !
C'est un peu long mais, en lien, ma source d'inspiration principale. D'où mon "obsession" pour le passif familial. Très probable que ton ex soit de cette trempe. Et il y en a de plus en plus. Je les vois débarquer un à un sur le site...
http://www.numilog.com/extrait/extrait. ... vre=142454
michelmichel a écrit : Je pense que pour elle j'étais en quelque sorte son phare affectif. Un repère au milieu de ses doutes mais pas forcément par amour.
Le gentil (futur) papa en puissance. Celui qui donnera à madame une assise sociale (un vernis de façade impeccable) absolument impossible avec son double (avec qui se serait le chaos).
Clivée, ton ex, avec ses besoins démesurés et ses béances affectives abyssales pense qu'un seul homme ne peut combler ses vides. Et elle a sans doute raison. Ce qu'elle ne sait pas en revanche, c'est que mille hommes non plus: il s'agit d'un problème de tuyauterie intérieure qu'elle tente de résoudre en allant prendre des bains chez le voisin. En attendant, l'eau coule, et la facture, c'est pour la pomme de celui qui a "les moyens", en l'occurrence, toi. Risque de noyade. Et kilomètres de reproches en vue.

"Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson."
Confucius
Force est de constater que papa-maman n'ont rien appris à ta jeune padawan. Par désintérêt ou excès d'amour. Le résultat étant le même dans tous les cas de figure.
michelmichel a écrit : D'ailleurs quand elle m'a annoncé avoir un copain, "j'ai besoin d'essayer quelque chose de nouveau pour y voir plus clair mais j'ai besoin de toi pour aller bien" ce qui induit une forme de dépendance ce qui est forcément malsain comme rapport.
Très lucide, Michel.
michelmichel a écrit : Du coup c'est bien mignon mais je fais quoi moi avec ça?!
Certains y trouvent leur compte. Pour ma part, j'ai décelé des désirs inconscients qui m'ont poussés vers cette femme. J'ai foutu toute la mécanique par terre et découvert des pépites. Chez elle, comme chez moi. Maintenant, je pense pouvoir mieux gérer. Mais avec ce type de personnalité, c'est jamais gagné d'avance.
michelmichel a écrit : Une relation parasite en somme, parce qu'en échange, elle, ne m'apporte rien mais maintient tout de même l'espoir en moi, son emprise, peut être pour se maintenir la tête hors de l'eau quitte à ce qu'elle me noie.
Alors c'est un peu "bateau" mais oui, la relation qui s'installe est "parasitaire". Cours de bio (un peu chiant) ici :
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... ire#p55593
michelmichel a écrit : Difficile à dire, toujours est-il que j'ai vite compris qu'il ne s'agissait en aucun cas d'amour, au sens où je l'entends.
C'est une forme d'amour. Mais certainement pas celle à laquelle tu aspires en tous cas.
michelmichel a écrit : pour ma part l'amour grandit avec le temps et bien des années, peut-on parler d'amour au bout d'1 mois? De passion oui pourquoi pas, l'amour pour ma part est un sentiment qui évolue et qui surtout est "vrai" une fois la passion terminée.
Effectivement. :super:
A lire impérativement : http://www.psychologies.com/Couple/Vie- ... a-la-folie
michelmichel a écrit : J'ai vraiment l'impression qu'elle choisie son partenaire en fonction de ses choix de vie et comme elle me l'a dit un jour "c'est pas le grand amour mais ça rend les jours un peu plus joyeux". Dépression?
En quelque sorte. C'est une phobique de l'engagement. Sans nécessairement être "perverse" à la base, il y a un glissement sourd qui s'opère dans le relationnel. Et l'on aboutit à l'épuisement du "dominé" affectif : http://www.la-psychologie.com/phobie%20engagement.htm
michelmichel a écrit : Jamais elle ne serait rentrée pour moi ou m'aurait suivi en voyage.
Mais à toi, elle demande "l'impossible" ou "l'impensable". Balaise non ?
michelmichel a écrit : Toujours est-il qu'elle m’entraînait avec elle dans une spirale infernale. Quitte à y laisser des plumes.
Cours Forest !!!!
michelmichel a écrit : Après de là a dire qu'il y'a une volonté consciente de nuire, je ne pense pas.
En revanche maintenir sa tête hors de l'eau à tout prix, j'en suis certain.
Exact. Mais cela peut aller très loin et virer au cauchemar.
Dans la logique de "maintien de la tête hors de l'eau", on a vu des cocus frôler la mort (ou même y passer...).
On ne doit pas parler de perversion narcissique à tout va mais je suis intimement convaincu que la mécanique répond toujours au même schéma et a les mêmes causes et donc les mêmes effets. Question de dosage.
C'est hallucinant comment, par exemple, au plus fort de la tempête, ma cocufieuse pouvait me maltraiter et me mépriser autant verbalement que psychologiquement...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =30#p57700

Et il y en a tellement d'autres.

J'ai VRAIMENT failli y passer et elle : "Ohhhhhh t'exagèèèères comme toujours..."
michelmichel a écrit : Toujours est-il qu'effectivement cette une relation dans laquelle je n'aurai jamais vraiment été heureux et surtout confiant.
Après avoir parcouru quelques posts sur ce forum, je remercie le ciel de ne pas avoir fondé de famille avec cette fille.
C'est une bonne conclusion. Ceux qui "restent" par contre, avec leurs "bagages" sur les bras... Ouille ! :mur:
michelmichel a écrit : Même si je ne serai jamais à l'abri d'une nouvelle paire de corne, je pense avoir appris beaucoup sur les relations humaines et à mieux détecter les cocufieuses :super:
Ecoute-toi. Si tu es un jaloux maladif, fais-toi soigner. Par contre, si tu es plutôt de nature confiante (comme la plupart des "cocus" du forum. Y a qu'à voir "comment" ils se sont faits avoir: en laissant de la "liberté" à leurs partenaires très légers...) et que "quelque chose" ne va pas. C'est un signe. Un mot, un geste, une remarque...
michelmichel a écrit : C'est surtout le premier coup de poignard dans le dos qui fait mal, aujourd'hui je sais quoi faire pour penser ma blessure et ne pas la laisser saigner de longs mois.
Quand on "reste", c'est plusieurs années. Donc... Envole-toi !
michelmichel a écrit : Je peux également constaté que dans la plus part des histoire du forum, très souvent le cocufié chercher trop vite à pardonner, oublier et à reconstruire son couple.
C'est vrai. Et cela envoie de très mauvais signaux aux cocufiers. Très immatures, ils interprètent cet acte "courageux" comme un aveu de faiblesse (ah ouais ? C'est si facile que ça de tromper ?) Ce n'est qu'en goûtant à la merde qu'ils pourraient éventuellement se retirer du marché (de dupes). Mais pas gagné : lorsque les failles narcissiques sont gravées dans l'histoire familiale, et que monsieur ou madame cocufieur rejoue un scénario de merde, il faut démonter toute la mécanique. Ton ex est un brillant exemple de vide intérieur (pas forcément les parents mais pour en arriver là...)
michelmichel a écrit : Reconstruire et pardonner trop tôt c'est, et comme tu le précises, accepter et donc devenir complice, c'est moche parce que cela pourrait être une preuve d'amour du cocufié mais j'ai le sentiment que pour celui ou celle qui trompe c'est une preuve de faiblesse.
Ah merde, t'avais déjà compris...
michelmichel a écrit : PS: Elle est bien culottée ex Madame SP...
Mieux vaut ça que l'inverse ! :mdr1:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
michelmichel
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : sam. 12 mars 2016 10:48

Re: Comprendre l'incompréhensible?!

Message par michelmichel » lun. 14 mars 2016 23:03

Sans Prétention a écrit : Ce qui fait, pour moi, la "pathologie" dans l'infidélité repose sur les jeux de domination conscients ou inconscients, les psychoses, qui mènent la danse dans un couple pris en otage par les insatisfactions (souvent chroniques) d'un seul (avec comme "ingrédients magiques" : le secret, la torsion du réel, la culpabilisation, ET la manipulation... Tout cela possible grâce à un manque d'empathie criant. Bref, que de belles qualités humaines au menu).
C'est effectivement une remarque que je me suis fait à moi même, à savoir, "pourquoi je suis avec cette fille?" et j'étais incapable d'y répondre.
Enfin nous partagions les mêmes rêves, enfin elle partageait surtout les miens mais humainement elle a très peu de qualité.
Je pensais qu'elle était respectueuse mais non, tant que je la caresse dans le sens du poil et que j'approuve son merdier, oh oui elle est respectueuse.

Petite parenthèse sur ce point.

Quand je lui annoncé changer de mail, elle m'a donc dit qu'elle avait besoin d'avoir un moyen de me contacter au cas où elle aurait fait la pire bêtise de sa vie.
Ce que d'un, je trouve vraiment gerbant à entendre, de deux, elle sait pertinemment le pouvoir qu'à cette phrase sur moi et je suis certain qu'elle n'en pense pas un mot.
Sur le coup cette phrase m'a vraiment énervé, d'une part parce qu'elle induit que je veux toujours d'elle (oh que non) d'autre part parce que ça fait des mois que j'entends des merdes dans ce genre et puis j'en sais rien, enfin elle devrait même pas dire ça, elle devrait me lâcher la grappe et être morte de honte.

Y'a pas grand chose qui l'étouffe et surtout pas la honte.

Bref je lui ai répondu un truc un peu virulent, franchement c'était light, pas d'insulte quoi, juste que j'voyais pas en quoi avoir mon mail servirait à quelque chose, qu'elle était égoïste et insatisfaite (ce qui est vrai, même si ça lui fait mal de se l'avouer), d'autant et que contrairement à ce qu'elle pourrait bien s'imaginer je ne veux pas d'elle.
Enfin elle a sentie a ma réponse que ses mots, son emprise ne fonctionnait plus et c'est à ce moment précis qu'en quelque sorte je vois son vrai visage.

J'ai eu une réponse d'insulte, de mépris, qu'elle ne veut pas me revoir après ce que j'ai dit, qu'elle m'envoyait des photos etc comme à ses amis enfin un retournement de veste vitesse grand V, étonnant pour quelqu'un qui avait peur de faire la pire erreur de sa vie quelques heures avant...

D'autant que j'ai également eu le droit à "j'espère que ton voyage te permettra de savoir ce que tu fuis" étonnant également car quelques mois auparavant, après lui avoir dit que j'avais des sentiments pour elle mais que je ne pouvais pas oublier tout ce qui avait été dit et fait et que donc je préférai ne pas rester en contact, elle m'avait envoyé un cadeau quelques semaines après avec un petit mot "je te souhaite de réaliser tout tes rêves et tout ce que tu souhaites blabla petit nom mignon".

Bah faut savoir ma cocotte!

D'ailleurs dés fois j'en viens à me demander si le but de ses mails, de ses cadeaux de vouloir me revoir n'est pas tellement de me garder sous le coude que de m’empêcher d'être heureux.
Avec ce genre de personne complètement flingué du cigare ça ne m'étonnerait qu'à moitié.
Enfin je veux dire si elle veut mon bonheur pourquoi elle accepte pas ma demande de ne pas rester en contact?
Après ce qu'elle a fait c'est la moindre des choses que de me laisser l'oublier quand même?!
Bah non faut croire que je lui en demande toujours trop et que je ne pense qu'à moi.
Sans Prétention a écrit :Donc non, elle n'en a probablement pas conscience. Je crois même que ça la dépasse. Je ne t'ai posé la question de son passif ?
Hmm, avant moi, beaucoup de partenaires mais aucune relation longue.
Elle m'a souvent dit que je lui ai fait connaître l'amour et la tendresse.
Par contre y'a un truc qu'aurait dû me mettre un peu la puce à l'oreille, c'est que pendant environ 1an il y'avait des photos de son ex chez elle, sachant qu'elle à déménager au bout de 6 mois de relation, elle a raccroché la photo de son ex dans son nouvel appart.
Ce qui me mettait très très mal à l'aise, enfin on était plus jeune mais bon je trouvais ça malsain.

Sinon pour ses parents, rien de foufou, perso je les aime beaucoup, cependant je n'ai jamais vu de geste tendre entre eux ou pour leur fille, ne serait-ce qu'un mot sympa de temps en temps, très très rare.
Sa mère est assez froide avec elle, des petits pics et aucun geste ou mots gentil, ou comme je l'ai dit très très rare, d'autant qu'elle remet très souvent en cause ses choix de vie, de changer de pays par exemple.
Sans Prétention a écrit :Tous les cocus du site, n'étant que très rarement quittés (mois, années de souffrance) devraient prendre conscience qu'ils ne sont pas les seuls à avoir "peur" de la rupture. Ils n'imaginent pas le "pouvoir" qu'ils possèdent, l'ascendant qu'ils peuvent avoir sur leur "bourreau" en étant timorés. Encore faut-il qu'ils "prennent des décisions". Cela dit, moi-même je ne l'ai pas fait au moment opportun. Mais de cette erreur (de cette "terreur ?"), j'ai beaucoup appris.
Je suis tout à fait d'accord, au moment opportun? Qu'entends tu par là? Pour sauver votre relation ou seulement pour t'y extirper plus tôt?
Sans Prétention a écrit :http://www.numilog.com/extrait/extrait. ... vre=142454
Assez parlant effectivement.
Sans Prétention a écrit :Alors c'est un peu "bateau" mais oui, la relation qui s'installe est "parasitaire". Cours de bio (un peu chiant) ici :
viewtopic.php?f=21&t=3361&p=55593&hilit=parasitaire#p55593
:super: :super:
Sans Prétention a écrit :En quelque sorte. C'est une phobique de l'engagement. Sans nécessairement être "perverse" à la base, il y a un glissement sourd qui s'opère dans le relationnel. Et l'on aboutit à l'épuisement du "dominé" affectif : http://www.la-psychologie.com/phobie%20engagement.htm
Merci pour cet article, très intéressant, je n'avais jamais creusé dans ce sens.
Sans Prétention a écrit :Mais à toi, elle demande "l'impossible" ou "l'impensable". Balaise non ?
C'est bien ça, d'ailleurs aujourd'hui je pourrai reformuler sa phrase "t'aurais pu juste accepté que j'ai refait ma vie sans me sortir de la tienne d'une façon aussi mal propre, me dire que je suis ton ex" très honnêtement je n'ai JAMAIS été mal propre et puis venant d'elle c'est tout de même rudement culotté.
Bref je pourrais la reformuler en quelque chose comme 't'aurais pu accepter que je te trompe, que je sois avec un autre homme et continuer à m'aimer comme tu l'as fait jusqu'ici"
Sans Prétention a écrit :Exact. Mais cela peut aller très loin et virer au cauchemar.
C'est vrai que dans bien des histoire que j'ai pu lire ici, beaucoup on été réellement destructrice pour le cocufié qui par amour/faiblesse s'est perdu dans les méandres de leur conjoint.
Sans Prétention a écrit :C'est hallucinant comment, par exemple, au plus fort de la tempête, ma cocufieuse pouvait me maltraiter et me mépriser autant verbalement que psychologiquement...
viewtopic.php?f=21&t=3696&start=30#p57700
Effectivement, rude...
Je pense quand même qu'elles n'ont pas conscience à quel point cela peut être destructeur et psychologiquement difficile à encaisser.
Enfin c'est quelque chose de récurrent, empathie 0, respect 0.

Ce qui est agréable, du moins pour moi, c'est ce moment où l'on sent que l'emprise qu'elles ont disparaît, qu'on retrouve assez d'amour et de respect pour nous mêmes, pour dire STOP, à ce moment je me suis senti soulagé, libéré, mon corps et mon esprit m'hurlait de fuir, de m'aimer et de partir.
Ce que je veux dire c'est qu'aujourd'hui j'ai l'impression de la voir tel qu'elle est et non plus à à travers le voile de mes sentiments, plus ou moins une fille lambda.
C'est difficile à admettre au début que la personne qu'on aime et qui nous fait souvent croire qu'elle aussi nous aime, enfin à sa façon on va dire, finalement s'en bat les cacahuètes de nous et nous met un bon coup de poignard dans le dos.
C'est pourquoi je pense que beaucoup ici et tout comme moi, on gobe bien souvent la "comédie" qu'ils ou qu'elles nous font, "je suis perdu" "je t'aime" "je recommencerai plus" et j'en passe...

Je n'ose même pas imaginer ceux qui ont cru en ces mots et qui se sont fait repoignarder... Inconcevable...
Faut vraiment être humainement en dessous de tout pour faire subir ça à quelqu'un.
Sans Prétention a écrit :Ecoute-toi. Si tu es un jaloux maladif, fais-toi soigner. Par contre, si tu es plutôt de nature confiante
Non je ne suis pas jaloux maladif, je suis un peu jaloux par moment mais vraiment rien de bien méchant.
Toujours est-il que j'ai aujourd'hui accepté des choses par confiance ou par faiblesse, du genre.
Après sa première tromperie, elle m'a dit aller chez ce type pour manger mais qu'il n'était pas ensemble et qu'il ne se passerait rien.
J'ai dit "ok, pas de souci" mais bon était-ce une bonne chose? a t-elle était gratifié de ma confiance ou méprisé ma faiblesse?

Je suis également tombé par la suite dans des comportements type flicage ce qui forcément me donnait une mauvaise image de moi mais c'était plus fort que moi et au fond ça me rendait malheureux, c'est pas une vie...
Au moindre doute je ne lui en parlais pas forcément mais je me repliais sur moi-même.

Bref toutes les femmes ne sont pas comme ça, j'en ai bien conscience et ma prochaine relation je lui accorderai toute ma confiance, avec un regard avisé cependant. C'est tellement agréable et valorisant qu'une personne ai confiance en nous, pourquoi détruire ça?

Roo pis j'en sais rien je trouve ça profondément débile, v'la le souvenir que ça laisse de la personne hein... Même si je sais que plus le temps passe, plus je ne garde que le bon, je garderai aussi celui-ci.

J'aurais tellement aimé un truc du genre "j'ai rencontré quelqu'un qui m'attire, je préfère en rester là avant d'aller plus loin, je suis désolé"
Enfin bon pour elle c'était pas "safe" j'imagine.
C'est vraiment ce manque de respect qui me met hors de moi, qu'elle m'ait prit pour un jambon.
Bon je dis ça mais ça m'aide beaucoup, si elle m'avait quitté en me respectant avec une rupture sans tromperie, je l'aurai très certainement beaucoup plus regretté, je me serai dit que je perdais quelqu'un de bien.
Là j'ai pas perdu grand chose si ce n'est une partie de mon amour propre de ne pas avoir réagi plus tôt et une belle désillusion.
Sans Prétention a écrit :Quand on "reste", c'est plusieurs années. Donc... Envole-toi !
Mine de rien et distance aidant, je ne l'ai jamais revu, je n'ai que récemment réussi à me libérer de son emprise à voir son vrai visage, malgré le fait que j'ai tout fait pour m'épargner en ne lui cédant plus de terrain, mais elle sait en jouer la bougresse, elle sait par quel mot m'attendrir.
Elle, ne voulait pas m'épargner, me laisser partir.

Merci à toi pour tes réponses.

Au passage ce forum est une véritable mine d'or, pour comprendre, pour se libérer et est aussi d'une grand qualité.



Répondre