En miettes, mais j’essaye d’avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3006
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Dnj a écrit : ven. 2 avr. 2021 11:21 Wopitain, que j'aime ce que je lis :ala:
:super:


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Localtechnique
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Localtechnique »

Meihra, c'est très bien, tu as capté le truc et bien réagis.
Ce qui est dingue, c'est que beaucoup d'entre nous(j'oserais pas dire tous) passont par le même chemin. Au début on a encore de la sympathie malgré le couteau dans le dos fraichement planté et le sang qui gicle...puis un moment donné, on réalise, on se dit : merde La personne se fout de ma gueule, alors on arrete les conneries et on recadre le truc.
A partir de maintenant, je pense que tu va avoir des phases off ou tu va limite déprimer. N'oublie jamais, tu ne déprime pas à cause de lui, tu déprime à cause du manque d'amour. Et ce sera important de nuancer l'amour et la personne.
L'amour te rend heureux en te sentant en sécurité avec, cette personne t'a rendu malheureuse au finale à cause de sa non fiabilité.
Mais tu as déjà debloqué un truc en toi en lui répondant çà, donc la suite va se faire naturellement.

bon courage, fait attention surtout à toi en t'évitant le maximum de situation stressante.
Les derniers jours de sa présence, moi je me prenais même plus la peine à repondre et à lui parler, une fois elle est venu en pleurante me dire qu'elle avait besoin de me parler, je lui ai répondu :

_mais tu veux parler de quoi ? on est d'accord sur rien et on a pas les mêmes valeurs. On va perdre notre temps tout les 2 et s'engueuler rapidement car on a tout simplement plus les mêmes interêts, il vaut mieux qu'on se parle pas pour que tout le monde avance.

Ca avait eu au moins le mérite de lui faire comprendre que ma vie ne la regardait plus, et que la sienne je m'en fichais.

Si ca peut te rassurer aussi, 1 an après, à cause de la gestion de notre fils on est obligé d'echanger, on se parle correctement mais elle sait très bien qu'il y a des sujets que je veux même plus savoir ce qui se passe chez elle. Du coup c'est ok et on me prend plus la tête. Et plus important, j'y croyais pas au départ qu'il y aurait de nouveau bon moment sans elle, je peux te confirmer que si. Il y a des moments ou je me dis, je suis heureux de vivre tout simplement. On finit par rencontrer des gens autres, qui nous font penser que l'humain n'est pas si merdique que ca, on a juste tiré la mauvaise carte, ca veut pas dire que la pioche est epuisé.


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3006
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Localtechnique a écrit : ven. 2 avr. 2021 17:44 Meihra, c'est très bien, tu as capté le truc et bien réagis.
Ce qui est dingue, c'est que beaucoup d'entre nous(j'oserais pas dire tous) passont par le même chemin. Au début on a encore de la sympathie malgré le couteau dans le dos fraichement planté et le sang qui gicle...puis un moment donné, on réalise, on se dit : merde La personne se fout de ma gueule, alors on arrete les conneries et on recadre le truc.
A partir de maintenant, je pense que tu va avoir des phases off ou tu va limite déprimer. N'oublie jamais, tu ne déprime pas à cause de lui, tu déprime à cause du manque d'amour. Et ce sera important de nuancer l'amour et la personne.
L'amour te rend heureux en te sentant en sécurité avec, cette personne t'a rendu malheureuse au finale à cause de sa non fiabilité.
Wow! Ça dépote par ici :ala:


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Vos messages me reboostent bien.

Hier 3 pas en avant et 2 en arrière. Mais j’avance...
J’ai appris par mon frère qui n’a pas été étonné de « l’incartade » qu’à une période (y’a environ 2 ans et demi )il avait méchamment flirté avec une amie à lui. Qu’il voulait juste du sexe avec elle. Et qu’elle était interressée mais vu que c’était une connaissance à mon frère elle n’avait rien fait (franchement il faut toujours qu’il aille chercher où il faut pas) Il me l’a pas dit car ça avait pas été plus loin et que c’était à une période où moi je ramassais pas mal.

Au final je lui en ai parlé le soir, et il m’a dit que c’était arrivé qu’une fois, rien de grave, juste du sexe car entre nous y’avait rien du tout à ce moment là et qu’il avait toujours été frustré de pas connaître autre chose. Ça lui avait suffi. Pour lui pas de tromperies, que du sexe (et là son histoire pas de tromperie car plus de sentiments 🙄). Il me l’a pas dit en janvier quand je lui ai demandé car pas d’intérêts à me blesser plus. Et là il pensait du coup que mon frère savait toute l’histoire... Et il est étonné que je trouve ça blessant par rapport à la situation actuelle.pour lui c’est un détail en comparaison il y pensait même plus.
Sur un ton super détaché. Ouais un détail bien amer, et autant pour la confiance que je pensais qu’il y avait entre nous. Et toujours les mensonges et les cachoteries. Je m’en fous je suis pas à ça près, mais je me sens bien trahie sur nos valeurs que je pensais partagée (bah oui un jour on avait discuté et j’ai dit que si ça arrivait une fois qu’il garde sa culpabilité pour lui. Rien à voir avec le fait de chercher sciemment du sexe avec quelqu’un que j’aurais pu d’ailleurs fréquenté et puis en plus 0 culpabilité. Il s’est fait du bien encore. Tant pis si ça me fait du mal). C’est facile d’appliquer des règles que l’on est le seul à connaître et à utiliser.

Il m’a du coup sorti qu’il ne m’aimait plus vraiment depuis tout ce temps, pas assez. Qu’il restait avec moi pour les filles, parce que j’avais toujours été là pour lui et qu’il voulait pas me laisser seule et lui non plus. Qu’il était malheureux à l’époque au point de se charcuter les veines du bras (m’avait dit qu’il s’était blessé au boulot). Je sais qu’il a toujours été fragile mais ça je ne l’avais pas vu venir, en tout cas pas à ce moment là, ses crises de colère a l’époque sont allés crescendo jusqu’à l’été 2019 où il a commencé le psy. Je ne sais pas vraiment à quel point il refait l’histoire sur ses sentiments (parce que des vrais actes d’amour j’en ai eu après ) pour moi et au fond à quoi bon. Il ne s’aimait pas assez lui même pour m’aimer comme il faut.

C’est dur de se rendre compte comme on a été mal aimée, comme on a tout donné. Essayer de trouver des solutions pour l’autre à s’en oublier soi même. Et surtout que personne ne m’a laissé le choix, que ce soit lui ou mon frère de savoir si je voulais d’une vie comme ça. Parce qu’avec toutes ces données, si j’avais su à l’époque. Je n’en serais sûrement pas là aujourd’hui, avec un bébé en plus dans l’équation qui n’a rien demandé. (Un bébé qu’il a toujours du mal à intégrer et qu’il l’empêche de faire sa vie d’ado actuellement).

J’ai l’impression d’avoir eu un voile sur les yeux tout ce temps. Je m’étais dit que lui ça allait beaucoup mieux côté psy (merci le suivi). Je pensais que ce serait profitable enfin pour nous, notre famille. Mais en fait non, et finalement même si ça fait mal et que ça a été violent cette fin d’histoire pour moi. C’est un mal pour un bien, il aurait jamais eu le courage de faire bien les choses et j’aurais été comme ça pendant combien de temps encore.maintenant il a les clefs en main pour faire sa vie. Il en fera ce qu’il veut. Tant que ça n’impacte pas nos enfants.

Moi je vais faire la mienne. Je veux être mieux aimée, parce qu’en vrai je le mérite. Et je sais par quoi ça commence. Par moi.


Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 89
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Je vais être dur encore mais..lui ça ne compte plus. Cette histoire que ton frère t'a apprise, ça en dit encore long sur lui. Et il y en a encore probablement que tu ne sais pas.

Ton ex mari son discours c'était "la tromperie c'est mal, jamais je ferai ça". Mais dans les actes il faisait l'inverse. Seuls ses actes comptent, un discours seul ça ne vaut rien. Son discours, peut être te le servait il parce que c'est ce qu'il attendait de toi, non ? Les actes d'une personne en disent plus long sur elle que ses discours. Et le fait qu'il te dise maintenant que ça fait des années qu'il ne t'aime plus (visiblement lui il est bon pour être nominé dans la catégorie mari et père de l'année..). Come on..il mérite une de ces paires de claques.. Il compte t'accabler jusqu'à ce que tu fasses une fausse couche ou quoi ?

Dans le fond c'est plus par ton frère que je suis surpris. Habituellement, un frère ça cherche à protéger sa sœur. M'enfin bon, peu importe. Ce qui compte ça n'est plus ce qu'il s'est passé, c'est ce que tu vas faire. D'ailleurs avec cette histoire de tromperie tu vas commencer à réaliser sur qui tu peux compter car cette histoire va être très révélatrice sur ton entourage.

Tu sembles prendre les choses en main, donc je n'ai pas de doute que tu trouveras à terme une relation normale avec quelqu'un. Ton ex j'en suis moins sûr..sa culpabilité risque de le bouffer, et vu qu'il semble avoir de sérieux problèmes à mettre ses actes en cohérence avec ses paroles ça le desservira pendant longtemps tant qu'il ne règle pas ça.

Ce que tu peux te dire, c'est que tu n'as que 33 ans. Tu as encore un bon 40 ans à vivre avec quelqu'un sentimentalement, alors que tu n'en as vécu que 12 avec lui. Ce que ça veut dire ? C'est que tu ne connais pas encore l'homme de ta vie, et ça ça donne une chouette perspective à ce qui t'attend.


Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Dnj a écrit : sam. 3 avr. 2021 15:28 Je vais être dur encore mais..lui ça ne compte plus. Cette histoire que ton frère t'a apprise, ça en dit encore long sur lui. Et il y en a encore probablement que tu ne sais pas.

Ton ex mari son discours c'était "la tromperie c'est mal, jamais je ferai ça". Mais dans les actes il faisait l'inverse. Seuls ses actes comptent, un discours seul ça ne vaut rien. Son discours, peut être te le servait il parce que c'est ce qu'il attendait de toi, non ? Les actes d'une personne en disent plus long sur elle que ses discours. Et le fait qu'il te dise maintenant que ça fait des années qu'il ne t'aime plus (visiblement lui il est bon pour être nominé dans la catégorie mari et père de l'année..). Come on..il mérite une de ces paires de claques.. Il compte t'accabler jusqu'à ce que tu fasses une fausse couche ou quoi ?

Dans le fond c'est plus par ton frère que je suis surpris. Habituellement, un frère ça cherche à protéger sa sœur. M'enfin bon, peu importe. Ce qui compte ça n'est plus ce qu'il s'est passé, c'est ce que tu vas faire. D'ailleurs avec cette histoire de tromperie tu vas commencer à réaliser sur qui tu peux compter car cette histoire va être très révélatrice sur ton entourage.

Tu sembles prendre les choses en main, donc je n'ai pas de doute que tu trouveras à terme une relation normale avec quelqu'un. Ton ex j'en suis moins sûr..sa culpabilité risque de le bouffer, et vu qu'il semble avoir de sérieux problèmes à mettre ses actes en cohérence avec ses paroles ça le desservira pendant longtemps tant qu'il ne règle pas ça.

Ce que tu peux te dire, c'est que tu n'as que 33 ans. Tu as encore un bon 40 ans à vivre avec quelqu'un sentimentalement, alors que tu n'en as vécu que 12 avec lui. Ce que ça veut dire ? C'est que tu ne connais pas encore l'homme de ta vie, et ça ça donne une chouette perspective à ce qui t'attend.
Tu as totalement raison. Je m’en rends compte. Une fois j’entends le coup de foudre, là clairement ce qu’il a pu me dire sur tout ça à mes yeux maintenant c’est du vent. Et oui clairement il l’aurait pas pris de la même manière si j’avais fait la même chose... Je me sens juste bien naïve, à avoir toujours été là pour lui, à chercher des excuses. Bref c’est fini pour moi. Il me faudra sûrement du temps, mais je ne veux plus l’aimer lui mais m’aimer moi comme j’aurais du le faire depuis longtemps. (Quelqu’un d’autre qui m’aimera comme il faut on verra plus tard).

Mon frère il pensait que c’était resté au stade des messages. Et il voulait pas m’accabler plus que ça et à priori c’était fini. Bref j’approuve pas qu’on décide à ma place. C’était à moi de décider de la valeur de cet acte. Surtout qu’au final...

Voilà c’est du passé, je vais avancer. Et pour notre famille on verra ce que ça donne, mais clairement s’il assure pas ou privilégie son amourette à sa/ses filles je prendrais acte très vite...


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3006
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : sam. 3 avr. 2021 15:06 J’ai appris par mon frère qui n’a pas été étonné de « l’incartade » qu’à une période (y’a environ 2 ans et demi )il avait méchamment flirté avec une amie à lui. Qu’il voulait juste du sexe avec elle. Et qu’elle était interressée mais vu que c’était une connaissance à mon frère elle n’avait rien fait (franchement il faut toujours qu’il aille chercher où il faut pas) Il me l’a pas dit car ça avait pas été plus loin et que c’était à une période où moi je ramassais pas mal.

Au final je lui en ai parlé le soir, et il m’a dit que c’était arrivé qu’une fois, rien de grave, juste du sexe car entre nous y’avait rien du tout à ce moment là et qu’il avait toujours été frustré de pas connaître autre chose. Ça lui avait suffi. Pour lui pas de tromperies, que du sexe (et là son histoire pas de tromperie car plus de sentiments 🙄). Il me l’a pas dit en janvier quand je lui ai demandé car pas d’intérêts à me blesser plus. Et là il pensait du coup que mon frère savait toute l’histoire... Et il est étonné que je trouve ça blessant par rapport à la situation actuelle.pour lui c’est un détail en comparaison il y pensait même plus.
Sur un ton super détaché.
Un condensé de caricatures. :deal:
Quand j'ai commencé les adulthèmes je m'attendais pas à voir autant de personnes en plein dans les patterns récurrents. Et en plus ils cumulent :roll:

Mes espoirs de trouver un cf un peu "responsable" s'envolent. :kelkon:
Et pourtant c'est pas faute de chercher hein :fou:

:mdr

Je vais pas faire plus de commentaire sur cette histoire mais j'imagine que ce que j'en pense doit pouvoir s'entendre jusqu'à chez toi. :bonk:

En tous cas porte toi bien.
Et puis surtout trop bien les résolutions :super:
Tu as saisi un nombre incalculable de choses que moi j'ai mis un temps incommensurable à comprendre.
:D


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 89
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Une fois j’entends le coup de foudre, là clairement ce qu’il a pu me dire sur tout ça à mes yeux maintenant c’est du vent.
Le coup de foudre qui frappe sans qu'on ne contrôle rien n'était dans tous les cas pas une justification entendable : lorsqu'il y a tromperie, l'une des conditions qui la rend possible est que le trompeur se rend DISPONIBLE pour une nouvelle relation. Si demain tu allais draguer un mec dans la rue et que ce mec là se sentait engagé auprès de sa compagne, tu ne sentirais aucune disponibilité chez lui et tu passerais vite à autre chose. Au mieux il se sentirait flatté que tu l'approche et ça n'irait pas plus loin car il respecte sa femme. D'ailleurs à moins de vivre en ermite, en tant que nana tu as dû toi aussi expérimenter ces derniers mois le fait que des gens viennent te draguer, que tu avais des touches auprès de gens qui t'approchaient; et ça n'a jamais été plus loin qu'une tentative de leur part parce que tu ne montrais aucun signe de disponibilité.

S'il t'avait respecté pour ce que tu étais, à savoir sa compagne, il ne se serait jamais rendu disponible et n'aurait jamais pu avoir ce coup de foudre.
Et ce que t'a appris ton frère, c'est que cela fait plusieurs années qu'il est dans cet état d'esprit où il se rend disponible. Après deux ans de disponibilité c'est logique de rencontrer un coup de foudre. Aussi bien s'il avait pu concrétiser ça il y a deux ans c'est avec cette nana là, la copine de ton frère, qu'il aurait prétexté avoir eu un coup de foudre et que ça lui est tombé dessus. Il t'aurait ressorti exactement ce qu'il te sort maintenant : "c'est un coup de foudre, je ne sais pas ce qui m'est arrivé, ce n'est pas moi et blabla".
Donc la vérité que tu peux retenir, c'est que cela fait un moment que ton ex se rend disponible pour une nouvelle relation. Lorsque celle ci est (enfin) arrivée il a fait celui qui était surpris que ça lui tombe dessus; mais en faisant ça il occulte toute sa responsabilité : ça n'a pu avoir lieu que parce qu'il s'est rendu disponible pour ça. On ne se brûle les ailes que parce qu'on joue avec le feu, et ton ex est malhonnête quand il te dit qu'il s'est brûlé sans savoir pourquoi. Il s'est brûlé parce qu'il a joué avec le feu, et ça a été conscient de sa part. Ca s'est fait sous la forme de centaines de choix qu'il a fait dans lesquels il n'a pas mis de façon consciente une barrière alors qu'il savait où ce qui se passait l'amènerait. Et son gros souci à lui, qui risque de le poursuivre pendant un moment c'est ça : le fait de refuser de se mettre des barrières. Il ne sait pas respecter en fait, et ça s'illustre par sa malhonnêteté envers toi. Encore aujourd'hui, quand il te dit que cette histoire avec la copine de ton frère était complètement insignifiante alors qu'elle le révèle plus qu'autre chose.
Quelque part, prends cette histoire que t'a raconté ton frère comme une chance pour toi car elle te révèle qui est vraiment ton ex mari. Sans ça tu aurais mis du temps à prendre conscience de cette histoire de disponibilité, et que vu son état de disponibilité ce n'était qu'une question de temps avant que ça n'arrive.

NB : ne crois pas à cette histoire de scarifications. Ca pue quand même vachement le mec qui raconte une connerie pour que tu le plaignes, genre "j'étais malheureux donc ça justifie ce que j'ai fait". Ne tombe pas là dedans. Rien ne justifie ce qu'il a fait. S'il était malheureux, il adressait le problème et te quittait au lieu de le faire comme ça maintenant. Il te dit qu'il était malheureux et a eu peur de te quitter de lui même pour les filles, alors qu'il n'hésite pas une seconde à te tromper enceinte et à te plaquer deux mois avant que tu n'accouches... c'est du bullshit concentré. La seule chose dont il avait peur c'est de se retrouver seul après t'avoir quitté.. il ne l'a fait que lorsqu'il a trouvé une branche à laquelle s'accrocher et il n'en a rien eu à foutre des filles pour ça, donc elles ont bon dos les filles pour dire que leur présence suffisait à justifier sa peur de te quitter. Il se cache derrière elles pour ne pas dire que c'est un lâche.


Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Sans Prétention a écrit : sam. 3 avr. 2021 20:41 En tous cas porte toi bien.
Et puis surtout trop bien les résolutions :super:
Tu as saisi un nombre incalculable de choses que moi j'ai mis un temps incommensurable à comprendre.
:D
Merci, je crois comme dit plus haut. Ma grossesse m’oblige à être lucide et à avancer maintenant (parce que ma tête avance mais mon coeur morfle quand même sévère actuellement, il aimerait quand même être avec lui certains soirs ). Je sais qu’il était loin d’être parfait, je l’ai vu aller bien bas. Je ne pensais juste pas que ça, faisait aussi partie de son package. C’est ainsi.
Dnj a écrit : dim. 4 avr. 2021 11:00 Donc la vérité que tu peux retenir, c'est que cela fait un moment que ton ex se rend disponible pour une nouvelle relation. Lorsque celle ci est (enfin) arrivée il a fait celui qui était surpris que ça lui tombe dessus; mais en faisant ça il occulte toute sa responsabilité : ça n'a pu avoir lieu que parce qu'il s'est rendu disponible pour ça. On ne se brûle les ailes que parce qu'on joue avec le feu, et ton ex est malhonnête quand il te dit qu'il s'est brûlé sans savoir pourquoi. Il s'est brûlé parce qu'il a joué avec le feu, et ça a été conscient de sa part. Ca s'est fait sous la forme de centaines de choix qu'il a fait dans lesquels il n'a pas mis de façon consciente une barrière alors qu'il savait où ce qui se passait l'amènerait. Et son gros souci à lui, qui risque de le poursuivre pendant un moment c'est ça : le fait de refuser de se mettre des barrières. Il ne sait pas respecter en fait, et ça s'illustre par sa malhonnêteté envers toi. Encore aujourd'hui, quand il te dit que cette histoire avec la copine de ton frère était complètement insignifiante alors qu'elle le révèle plus qu'autre chose.
Quelque part, prends cette histoire que t'a raconté ton frère comme une chance pour toi car elle te révèle qui est vraiment ton ex mari. Sans ça tu aurais mis du temps à prendre conscience de cette histoire de disponibilité, et que vu son état de disponibilité ce n'était qu'une question de temps avant que ça n'arrive.
Oui tu as raison, c’est arrivé parce qu’il a ouvert la porte. Il me l’a dit à la base ça devait être juste une fois pour du sexe (et joyeux noël hein 🙄) et que le reste est arrivé sans qu’il le veuille. Mais oui savoir que ce n’était finalement pas la première fois, ça a changé pas mal de choses de mon point de vue. Parce que là, si ça en était resté au sexe (pendant ma grossesse, on manquait pas de sexe à ce moment là en plus ) 🙄. Une aventure comme ça, je ne l’aurais pas su et après. Bah il aurait recommencé. Et c’est tout sauf la vie que je veux. Alors oui c’est un mal pour un bien j’en ai totalement conscience.
Dnj a écrit : dim. 4 avr. 2021 11:00
NB : ne crois pas à cette histoire de scarifications. Ca pue quand même vachement le mec qui raconte une connerie pour que tu le plaignes, genre "j'étais malheureux donc ça justifie ce que j'ai fait". Ne tombe pas là dedans. Rien ne justifie ce qu'il a fait. S'il était malheureux, il adressait le problème et te quittait au lieu de le faire comme ça maintenant. Il te dit qu'il était malheureux et a eu peur de te quitter de lui même pour les filles, alors qu'il n'hésite pas une seconde à te tromper enceinte et à te plaquer deux mois avant que tu n'accouches... c'est du bullshit concentré. La seule chose dont il avait peur c'est de se retrouver seul après t'avoir quitté.. il ne l'a fait que lorsqu'il a trouvé une branche à laquelle s'accrocher et il n'en a rien eu à foutre des filles pour ça, donc elles ont bon dos les filles pour dire que leur présence suffisait à justifier sa peur de te quitter. Il se cache derrière elles pour ne pas dire que c'est un lâche.
Alors pour les scarifs vu son passé ado je pense que si. Mais me balancer ça clairement maintenant après des années c’est juste pour me culpabiliser. Tu vois tu dis que es là pour moi mais ça tu ne l’as pas vu. De la même manière qu’il me dit qu’à l’époque je ne voyais qu’à travers mes filles. Bah oui 2 enfants en bas âge, fallait s’en occuper et elles, elles ne te retirent pas leur tendresse quand elles se lèvent du mauvais pied...
Pour le reste je lui ai dit qu’il n’avait pas été courageux du tout. Car oui cela aurait été moins pire de me quitter avant, pas enceinte parce qu’il ne m’aimait plus comme il dit. Il me dit que c’était difficile de faire autrement. Bah oui c’est pas facile de quitter quelqu’un. Mais même enceinte, il aurait du le faire avant de se lancer là dedans pour au moins me respecter et ça il supporte pas d’entendre qu’il ne m’a pas respecté vu qu’il est présent actuellement pour bebe et moi et qu’il se barre comme un connard comme il dit avec elle directement (j’ai envie de dire encore heureux s’il te reste un semblant de décence 😂. Et puis je lui dis mais te gêne pas mais fous toi ta garde alternée et nos arrangements au cul dans ce cas là). Et je lui ai bien dit, que quoiqu’il pense son histoire elle est moche vu comment elle a commencé et ça il ne pourra jamais l’effacer. De nous 3 je suis la seule qui assume vraiment et peut me regarder dans la glace.

Sinon joyeuses Pâques tout le monde. Ici ça a été razzia de chocolats pour les puces. Je sais pas où elles arrivent à mettre tout ce chocolat dans leur ventre 😅


Avatar du membre

Localtechnique
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Localtechnique »

et ben effectivement c'est pas joli joli tout çà, mais bon c'est comme ca. On a, je pense ici, fermez les yeux sur plein de truc qu'on se rend compte après.
Pour ma part avec le recul, pareil je la sentais disponible pour beaucoup de monde depuis un temps lol bon après j'ai fais le choix de pas savoir pour pas ne pas perdre de temps en drame car j'estime en avoir suffisement perdu.
Oui comme tu disais, maintenant au point ou vous en êtes il se prend même plus la tête à cacher l'incendie. La maison brulé déjà depuis des années comme trop souvent, du coup conclusion logique mais çà seul lui pouvait prévoir et avait les clés pour faire bouger les choses. C'est facile de dire c'est de ta faute quand tu connais pas les aboutissants.
Bref, tu avances.


Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Bon,
J’ai littéralement vrillé hier soir. D’être là gentille fille, trop bonne, trop conne depuis toujours.

Déjà rappelez moi même si c’est accessible de ne plus jamais lire une conversation entre les deux :beurk: (entre mièvreries et sextos et à priori photos merci éphémères, c’est digne de deux ados décérébrés et honnêtement même à nos débuts ça ressemblait pas à ça) c’est juste gerbant en plus de faire trop mal, surtout quand il dit à quel point c’est profond entre eux (alors qu’à part parler cul et se dire je t’aime à la vie à la mort :roll: ).

Bref, y’a 2-3 jours j’essayais d’avoir une conversation sérieuse avec lui. Comme je disais que je ne voulais plus faire semblant à l’extérieur. Il avait fait ses choix, qu’il assume les conséquences. Sauf que Mr avait pas capté que ça incluait forcément le lycée (tu couches avec ta collègue et voisine et on y habite tous dans ce lycée mais tu captes pas 🙄). Et il avait totalement paniqué, supplié, menacé 🙄, qu’il fallait pas que ça se sache, que je me rendais pas compte, que c’était là où il bossait, que les gens allaient parler, déformer, qu’ils allaient aussi parler sur moi et même sur les filles (je vois pas ce qu’il y a déformer, a+b=c il m’a trompé et quitté enceinte point). Que c’était pas pour rien qu’ils se cachaient et ne faisaient rien dans l’enceinte (mais lol quoi). Je lui ai dit que c’était déjà le cas en décembre et janvier, et en quoi moi je devais les protéger eux et devoir prendre sur moi de jouer la famille parfaite pour que lui ait tout ce qu’il veut comme il veut. S’il assume qu’il assume pour de vrai. Bref on en est resté là, il voulait attendre que la naissance se fasse et que passe l’été.

Déjà ça, j’étais bien remontée. Sans parler du fait qu’il avait beau dire que pour l’instant il ne se passerait rien entre eux, je supportais pas de le voir envoyer messages à la volée des qu’il en avait l’occasion. Dans sa bulle totalement. Alors que bébé arrive sous peu. Il s’est interressé miraculeusement pour la première fois aux achats hier, c’est dire.

Et donc après avoir vu ses fameux messages hier (ne plus ouvrir l’ordi...) pendant qu’il était parti faire des petites courses (moi j’ai juste le droit à il reste du beurre au frigo?) juste avant le couvre feu. J’ai sorti mon chien et j’ai vu que sa voiture à elle n’était pas là non plus. Et en remontant les escaliers qui vois-je arriver en même temps, les deux zigotos qui ont fait leur courses en amoureux (dans un magasin fréquenté par des connaissances ).

Alors j’ai totalement pêté un plomb. Je l’ai insulté, je lui ai dit que j’en avais raz le bol qu’il se foute de ma gueule, en me disant ne dis rien au lycée mais qu’eux se permettent gentiment d’aller faire des emplettes en amoureux. Qu’il a fait son choix alors vu qu’il n’y a qu’elle qui compte dans sa vie, qu’il se casse en face chez elle et qu’on en parle plus. De toute façon notre bébé il s’en tape alors le voir 3-4 h par semaine ça devrait lui suffire. Et que s’il partait pas c’est moi qui le ferait dans tous les cas. Qu’à un aucun moment il ne m’a respecté ces dernières semaines, ni même ces dernières années si comme il le dit il ne m’aimait plus depuis tout ce temps. Et que moi j’avais plus d’efforts à faire pour lui et encore moins pour elle. Qu’il avait été lâche tout ce temps et que là encore il me piétinait en pensant juste à sa gueule. Que de toute façon je ne voulais plus le voir et encore moins être son amie. Qu’il parte et qu’il mène la vie qu’il a toujours voulu a priori et que je lui ai empêché d’avoir. Et autres joyeusetés dont je ne me rappelle plus forcément. Je lui ai souhaité aussi un beau 4ème bebe, qu’il ne rêve pas, qu’il en veuille ou pas il l’aurait.

Bref, il est pas parti. Il a dit qu’il ne partirait pas, qu’il renonçait même à elle parce que j’étais sa priorité avec bébé, qu’il m’aimait beaucoup trop pour me laisser seul à gérer ça (je lui ai dit trop tard connard). Qu’il était prêt à renoncer à elle, être malheureux :roll: pour notre famille. Je lui ai dit que c’était ce qu’il était censé faire en janvier et en février et on a vu ce que cela avait donné, que de toute façon moi je ne voulais pas être avec lui, surtout par pitié (il m’a dit pas de pitié, bien sûr ). Et que c’est bon j’avais donné, que c’est moi qui avait été malheureuse ces 3 derniers mois, a essayé de faire avancer notre couple alors que lui en avait plus rien à faire et ne pensait qu’à elle. Il m’a dit qu’il ne s’était pas rendue compte, qu’il ne se rendait même pas compte que bebe était là (pourtant je lui ai bien dit j’étais enceinte en décembre, janvier et les autres mois et qu’il me laissait en plan pour aller la voir ou faire des trucs juste pour lui) mais que là si, qu’on avait fait le choix tous les deux qu’elle soit là et que c’était aussi sa priorité. Moi je ne pouvais pas faire comme si elle n’était pas là, j’assume toutes ses conneries sans avoir rien demandé et que là c’était trop tard pour se réveiller. Que dans tous les cas je n’en pouvais plus, que je ne voulais plus le voir. Et certainement pas de son arrangement bancal qui n’est bon que pour lui.

Bref c’est décousu, j’en ai oublié la moitié. Ce matin je me sens vide, triste et en colère. Mais au moins j’ai enfin sorti tout ce que je gardais en moi.


Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 89
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Salut Meihra
Que c’était pas pour rien qu’ils se cachaient et ne faisaient rien dans l’enceinte (mais lol quoi)
Ne le laisse surtout pas contrôler la narration.
Tu es dans le vrai quand tu demandes à ne plus jouer et à ce que les choses soient faites officiellement. En plus, ça t'aidera à passer à autre chose car en ce moment vous vivez sous le même toit et j'imagine que ça ne doit pas être facile pour toi d'avoir cette sensation de double jeu.
Il t'a trompé avec elle et quitté. Et il continue à en rajouter avec toi juste à côté (quelle tanche sérieusement... t'as tiré le gros lot à la loterie de la merde avec lui). Puisque vous n'êtes plus ensemble, rendez ça officiel. Sa réputation = son problème. Le tien c'est que les choses soient actées et que tu n'aies pas à avoir la sensation de jouer pour le protéger, la seule personne que tu dois protéger en ce moment c'est le bébé que tu portes. Alors s'il faut ça pour que tu sois plus sereine, rend ça officiel.
S'il contrôle la narration, ça risque probablement de se terminer avec lui qui donnera une version des faits qui le valorise et te dévalorise du type "ça ne collait plus entre nous, elle était comme ci comme ça.. donc on a pris la décision de se séparer après la naissance et c'est plus respectueux pour tous les deux".
Si la vérité lui pose problème, c'est son problème, pas le tien.
Il s’est intéressé miraculeusement pour la première fois aux achats hier, c’est dire.
Facepalm :kelkon:
Et en remontant les escaliers qui vois-je arriver en même temps, les deux zigotos qui ont fait leur courses en amoureux
Double facepalm :kelkon: :kelkon:
Le mec va donc faire les courses du bébé qu'il a avec toi en compagnie de la nana pour qui il te quitte. C'est elegant.. Surtout si c'est elle qui l'a conseillé pour les achats.
Qu’il était prêt à renoncer à elle, être malheureux :roll: pour notre famille.
Epic facepalm :kelkon: :kelkon: :kelkon:
Le plus malheureux c'est qu'en te disant ça il n'a même pas conscience de combien le fait de te dire ça est irrespectueux pour toi..
Déjà il inverse les deux rôles, en te disant ça il fait de toi son bourreau, celle qui fait obstacle entre lui et son bonheur. Ne laisse pas passer ça, tu n'es pas son bourreau.. Vu son comportement c'est lui qui s'est comporté comme le tien.
Ensuite... "j'accepte de rester avec toi et être malheureux toute ma vie".. Mais non quoi ! C'est juste ultra dévalorisant pour toi. Il s'attend vraiment à ce que tu dises "merci, c'est correct de rester avec moi même si tu es malheureux avec moi. On va pouvoir ainsi construire quelque chose de sain pour nous et nos enfants".
qu’il ne se rendait même pas compte que bebe était là
Tu en es à 7 mois non? Ca doit être "visible" pourtant.
La vérité c'est qu'il n'en a rien à faire de cet enfant et c'est grosso modo ce qu'il t'a dit avec ses mots. Il est dans fantasyland avec la nana, ce bébé l'ennuie plus qu'autre chose et la seule chose qu'il attend c'est de se barrer pour vivre avec elle. Vu de sa fenêtre, ce bébé qui arrive c'est l'obstacle qui l'empêche de traverser le couloir. Si c'était 6 mois en arrière il te dirait probablement d'avorter (je déconne pas.. une autre nana que je connais, son mari l'a plaqué enceinte et l'a laissé seule se faire avorter... Elle s'inscrira peut être ici, à voir.. ).
qu’on avait fait le choix tous les deux qu’elle soit là et que c’était aussi sa priorité.
Le discours...
Et en remontant les escaliers qui vois-je arriver en même temps, les deux zigotos qui ont fait leur courses en amoureux
Il s’est intéressé miraculeusement pour la première fois aux achats hier, c’est dire.
qu’il ne se rendait même pas compte que bebe était là
Les actes...

Bon..
Ta colère est compréhensible. C'est ce qu'il t'a fait (et surtout ce qu'il continue à te faire) qui n'est pas normal.
Cela dit.. et désolé de dire ça.. mais tu ne devrait pas prendre le risque d'avoir ces accès de colère en ce moment, c'est un coup à accoucher prématurément. Fais attention à toi, tu as besoin d'être sereine en ce moment.
As tu une solution de repli pour toi et les filles? Au moins temporairement. Si c'est lui qui part c'est pareil, tu auras les deux sous le nez puisqu'il va juste traverser le couloir, ça ne t'avancera pas.
Courage à toi. Dans deux mois tu pourras prendre ça plus méthodiquement et l'envoyer valser proprement, mais aujourd'hui la seule chose qui compte c'est que tu puisses rester sereine.


Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 75
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Lactus Bifidus »

Hello Meihra,

Désolé de lire ça.
meihra a écrit : jeu. 8 avr. 2021 10:22 Déjà rappelez moi même si c’est accessible de ne plus jamais lire une conversation entre les deux :beurk:
Ouais, je confirme… :lol: Dans mon cas j'ai même dû effacer tous les échanges sms et whatsapp entre moi et ma femme, afin d'être sûr de ne plus me prendre la tête (j'ai tellement lu leurs échanges, je connais les dates par cœur, ainsi que ce qu'ils ont fait : donc quand je relisais un sms de madame qui me sortait un monstrueux bobard, ça me mettait en transe)

meihra a écrit : jeu. 8 avr. 2021 10:22 il avait totalement paniqué, supplié, menacé 🙄, qu’il fallait pas que ça se sache, que je me rendais pas compte, que c’était là où il bossait, que les gens allaient parler, déformer, qu’ils allaient aussi parler sur moi et même sur les filles (je vois pas ce qu’il y a déformer, a+b=c il m’a trompé et quitté enceinte point). Que c’était pas pour rien qu’ils se cachaient et ne faisaient rien dans l’enceinte (mais lol quoi). Je lui ai dit que c’était déjà le cas en décembre et janvier, et en quoi moi je devais les protéger eux et devoir prendre sur moi de jouer la famille parfaite pour que lui ait tout ce qu’il veut comme il veut. S’il assume qu’il assume pour de vrai. Bref on en est resté là, il voulait attendre que la naissance se fasse et que passe l’été.
Franchement, désolé de dire ça comme ça, mais c'est une sacrée quiche ton ex. Vraiment je souhaite beaucoup de courage à la pauvre fille qui le récupère. Il est à la fois lâche, peureux et immature, cela fait beaucoup pour un seul homme…

meihra a écrit : jeu. 8 avr. 2021 10:22 Alors j’ai totalement pêté un plomb. Je l’ai insulté, je lui ai dit que j’en avais raz le bol qu’il se foute de ma gueule, en me disant ne dis rien au lycée mais qu’eux se permettent gentiment d’aller faire des emplettes en amoureux.
J'espère au moins que ça t'a momentanément soulagé. Attention à ne pas trop t'énerver quand même, pour toi...

meihra a écrit : jeu. 8 avr. 2021 10:22 Bref, il est pas parti. Il a dit qu’il ne partirait pas, qu’il renonçait même à elle parce que j’étais sa priorité avec bébé, qu’il m’aimait beaucoup trop pour me laisser seul à gérer ça (je lui ai dit trop tard connard). Qu’il était prêt à renoncer à elle, être malheureux :roll: pour notre famille.
Même remarque que DNJ, plus c'est gros plus ça passe… Il oublie que c'est plus lui qui décide ^^

meihra a écrit : jeu. 8 avr. 2021 10:22 Que dans tous les cas je n’en pouvais plus, que je ne voulais plus le voir. Et certainement pas de son arrangement bancal qui n’est bon que pour lui.

Image


De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3006
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Et je suis tout à fait d'accord avev DNJ à ma droite...
Oh ! Et une belle harmonie avec Lactus à ma gauche...
:super: :fleur


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Dnj a écrit : jeu. 8 avr. 2021 13:02 Salut Meihra
Que c’était pas pour rien qu’ils se cachaient et ne faisaient rien dans l’enceinte (mais lol quoi)
Ne le laisse surtout pas contrôler la narration.
Tu es dans le vrai quand tu demandes à ne plus jouer et à ce que les choses soient faites officiellement. En plus, ça t'aidera à passer à autre chose car en ce moment vous vivez sous le même toit et j'imagine que ça ne doit pas être facile pour toi d'avoir cette sensation de double jeu.
Il t'a trompé avec elle et quitté. Et il continue à en rajouter avec toi juste à côté (quelle tanche sérieusement... t'as tiré le gros lot à la loterie de la merde avec lui). Puisque vous n'êtes plus ensemble, rendez ça officiel. Sa réputation = son problème. Le tien c'est que les choses soient actées et que tu n'aies pas à avoir la sensation de jouer pour le protéger, la seule personne que tu dois protéger en ce moment c'est le bébé que tu portes. Alors s'il faut ça pour que tu sois plus sereine, rend ça officiel.
S'il contrôle la narration, ça risque probablement de se terminer avec lui qui donnera une version des faits qui le valorise et te dévalorise du type "ça ne collait plus entre nous, elle était comme ci comme ça.. donc on a pris la décision de se séparer après la naissance et c'est plus respectueux pour tous les deux".
Si la vérité lui pose problème, c'est son problème, pas le tien.
Il s’est intéressé miraculeusement pour la première fois aux achats hier, c’est dire.
Facepalm :kelkon:
Et en remontant les escaliers qui vois-je arriver en même temps, les deux zigotos qui ont fait leur courses en amoureux
Double facepalm :kelkon: :kelkon:
Le mec va donc faire les courses du bébé qu'il a avec toi en compagnie de la nana pour qui il te quitte. C'est elegant.. Surtout si c'est elle qui l'a conseillé pour les achats.
Qu’il était prêt à renoncer à elle, être malheureux :roll: pour notre famille.
Epic facepalm :kelkon: :kelkon: :kelkon:
Le plus malheureux c'est qu'en te disant ça il n'a même pas conscience de combien le fait de te dire ça est irrespectueux pour toi..
Déjà il inverse les deux rôles, en te disant ça il fait de toi son bourreau, celle qui fait obstacle entre lui et son bonheur. Ne laisse pas passer ça, tu n'es pas son bourreau.. Vu son comportement c'est lui qui s'est comporté comme le tien.
Ensuite... "j'accepte de rester avec toi et être malheureux toute ma vie".. Mais non quoi ! C'est juste ultra dévalorisant pour toi. Il s'attend vraiment à ce que tu dises "merci, c'est correct de rester avec moi même si tu es malheureux avec moi. On va pouvoir ainsi construire quelque chose de sain pour nous et nos enfants".
qu’il ne se rendait même pas compte que bebe était là
Tu en es à 7 mois non? Ca doit être "visible" pourtant.
La vérité c'est qu'il n'en a rien à faire de cet enfant et c'est grosso modo ce qu'il t'a dit avec ses mots. Il est dans fantasyland avec la nana, ce bébé l'ennuie plus qu'autre chose et la seule chose qu'il attend c'est de se barrer pour vivre avec elle. Vu de sa fenêtre, ce bébé qui arrive c'est l'obstacle qui l'empêche de traverser le couloir. Si c'était 6 mois en arrière il te dirait probablement d'avorter (je déconne pas.. une autre nana que je connais, son mari l'a plaqué enceinte et l'a laissé seule se faire avorter... Elle s'inscrira peut être ici, à voir.. ).
qu’on avait fait le choix tous les deux qu’elle soit là et que c’était aussi sa priorité.
Le discours...
Et en remontant les escaliers qui vois-je arriver en même temps, les deux zigotos qui ont fait leur courses en amoureux
Il s’est intéressé miraculeusement pour la première fois aux achats hier, c’est dire.
qu’il ne se rendait même pas compte que bebe était là
Les actes...

Bon..
Ta colère est compréhensible. C'est ce qu'il t'a fait (et surtout ce qu'il continue à te faire) qui n'est pas normal.
Cela dit.. et désolé de dire ça.. mais tu ne devrait pas prendre le risque d'avoir ces accès de colère en ce moment, c'est un coup à accoucher prématurément. Fais attention à toi, tu as besoin d'être sereine en ce moment.
As tu une solution de repli pour toi et les filles? Au moins temporairement. Si c'est lui qui part c'est pareil, tu auras les deux sous le nez puisqu'il va juste traverser le couloir, ça ne t'avancera pas.
Courage à toi. Dans deux mois tu pourras prendre ça plus méthodiquement et l'envoyer valser proprement, mais aujourd'hui la seule chose qui compte c'est que tu puisses rester sereine.


Répondre