je ne trouve pas de titre

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: je ne trouve pas de titre

Message par jaguarboy » mer. 27 févr. 2013 01:25

Ça va bien au delà des mots !


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Ricochette » sam. 2 mars 2013 19:58

Ca se vit par tous les pores de la peau et au quotidien.
Effarant qu'une seule personne, en disparaissant de notre horizon, puisse nous procurer un tel bien-être.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: je ne trouve pas de titre

Message par jaguarboy » dim. 3 mars 2013 21:16

Et ça, je confirme, même si le passage est bien chaotique,le résultat en vaut la peine.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Ricochette » mar. 5 mars 2013 22:35

Le sentiment un peu glauque de danser sur la tombe d'un mariage qui est mort.
Mon faire-part est en cours d'impression mais les rotatives sont lentes, j'attends impatiemment l'inhumation, voire la crémation pour renaître de mes cendres.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Adèle
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 25 mars 2009 03:07
Localisation : Quebec

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Adèle » mer. 6 mars 2013 18:11

bisounours a écrit :J'ai vu que vous aviez mis mon histoire sur le forum public. Serait-il possible s'il vous plaît de le remettre sur le forum privé ? Je partage mon ordi avec mon mari et je ne souhaite pas qu'il ait accès à ces informations. Merci de votre compréhension
J'imagine que les modérateurs n'ont pas vu ceci..... svp pourriez-vous remettre ceci.... dans le forum privé..... moi.... je la comprends.....


On va mieux lorsqu'on comprend que la fin d'un couple, n'est que la fin d'un monde... pas du monde.

**on est incurable lorsqu'on chérit sa souffrance** Gustave Flaubert.

Avatar du membre

aie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 375
Enregistré le : lun. 30 nov. 2009 17:23

Re: je ne trouve pas de titre

Message par aie » sam. 9 mars 2013 10:00

Je te trouve formidable de force et de dignité.

Moi, j'ai tourné en rond pendant des mois, morte de trouille, incapable de prendre une décision, trop lache pour comprendre ce que j'avais sous les yeux, me répandant lamentablement sous le nez de mes gosses, voulant désespérément croire ses mensonges.

J'aurais tellement voulu avoir ta force de caractère de prononcer doucement ces quelques mots "va t'en"

Au fond, je crois que c'est de ca que je ne me remets pas. Je me pardonne pas.

Au delà de l'image écornée que j'ai maintenant de lui, c'est surtout l'image que j'ai de moi qui me déprime.

Je rejoue régulièrement cette scene où il est venu me dire "Est-ce que tu veux que je parte" et où je voudrais tellement avoir répondu oui. J'aurais l'impression d'avoir préservé ma dignité.

Le problème quand on découvre l'infidélité, c'est qu'on n'a pas vu venir, pas eu le temps de s'y habituer, d'y penser. Alors que l'autre a fait la route doucement, à son rythme, nous, on est téléporté instantanément sur le champ de bataille.

Et ca peut se passer 1 fois, 2 fois, 10 fois, je crois qu'à chaque fois, c'est pareil. C'est la brutalité, l'instantanéité de la chose qui traumatise. Le fait de repasser les jours ou les semaines précédents en les analysant à la lumière de ce qu'on vient d'apprendre, se rendre compte que l'autre a menti jour après jour pour se protéger à notre détriment, le temps de savoir ce qu'il veut faire. Comme si on était devenu un ennemi, un danger potentiel. Garder plusieurs fer au feu, des fois que... et ne surtout pas lui permettre d'avoir un avis, de pouvoir prendre une décision, SA décision.

Il/elle est là à tergiverser. Mon dieu, quel choix vais-je faire. Entre les 2 mon coeur balance. Mais quelle souffrance de devoir faire un choix ! Pauvre petite chose fragile qui ne veut faire de mal à personne, à qui il ne faut pas en vouloir car il/elle ment seulement pour protéger, pour ne pas faire du mal.
C'est juste humiliant, destructeur. Ca me met la haine.

Alors moi je trouve que dans les 2 cas, ta réaction est géniale. J'aurais tant voulu avoir la même.

C'est surement dur pour toi mais je suis sure que tu t'en remettras mieux que beaucoup parce que même dégoulinante et vomissante, tu peux te regarder dans une glace avec fierté d'avoir su dire "va te faire foutre"



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Ricochette » sam. 9 mars 2013 11:25

aie a écrit :C'est surement dur pour toi mais je suis sure que tu t'en remettras mieux que beaucoup parce que même dégoulinante et vomissante, tu peux te regarder dans une glace avec fierté d'avoir su dire "va te faire foutre"
:super: :super: :super:


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Adèle
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 25 mars 2009 03:07
Localisation : Quebec

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Adèle » mar. 12 mars 2013 02:26

aie a écrit :Je te trouve formidable de force et de dignité.

Moi, j'ai tourné en rond pendant des mois, morte de trouille, incapable de prendre une décision, trop lache pour comprendre ce que j'avais sous les yeux, me répandant lamentablement sous le nez de mes gosses, voulant désespérément croire ses mensonges.

J'aurais tellement voulu avoir ta force de caractère de prononcer doucement ces quelques mots "va t'en"

Au fond, je crois que c'est de ca que je ne me remets pas. Je me pardonne pas.

Au delà de l'image écornée que j'ai maintenant de lui, c'est surtout l'image que j'ai de moi qui me déprime.

Je rejoue régulièrement cette scene où il est venu me dire "Est-ce que tu veux que je parte" et où je voudrais tellement avoir répondu oui. J'aurais l'impression d'avoir préservé ma dignité.

Le problème quand on découvre l'infidélité, c'est qu'on n'a pas vu venir, pas eu le temps de s'y habituer, d'y penser. Alors que l'autre a fait la route doucement, à son rythme, nous, on est téléporté instantanément sur le champ de bataille.

Et ca peut se passer 1 fois, 2 fois, 10 fois, je crois qu'à chaque fois, c'est pareil. C'est la brutalité, l'instantanéité de la chose qui traumatise. Le fait de repasser les jours ou les semaines précédents en les analysant à la lumière de ce qu'on vient d'apprendre, se rendre compte que l'autre a menti jour après jour pour se protéger à notre détriment, le temps de savoir ce qu'il veut faire. Comme si on était devenu un ennemi, un danger potentiel. Garder plusieurs fer au feu, des fois que... et ne surtout pas lui permettre d'avoir un avis, de pouvoir prendre une décision, SA décision.

Il/elle est là à tergiverser. Mon dieu, quel choix vais-je faire. Entre les 2 mon coeur balance. Mais quelle souffrance de devoir faire un choix ! Pauvre petite chose fragile qui ne veut faire de mal à personne, à qui il ne faut pas en vouloir car il/elle ment seulement pour protéger, pour ne pas faire du mal.
C'est juste humiliant, destructeur. Ca me met la haine.

Alors moi je trouve que dans les 2 cas, ta réaction est géniale. J'aurais tant voulu avoir la même.

C'est surement dur pour toi mais je suis sure que tu t'en remettras mieux que beaucoup parce que même dégoulinante et vomissante, tu peux te regarder dans une glace avec fierté d'avoir su dire "va te faire foutre"

Aie.... je suis une fan inconditionnelle... tu écris si bien.... mais qu'attends-tu pour lui dire..... va te faire foutre...... libération.....


On va mieux lorsqu'on comprend que la fin d'un couple, n'est que la fin d'un monde... pas du monde.

**on est incurable lorsqu'on chérit sa souffrance** Gustave Flaubert.

Avatar du membre

aie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 375
Enregistré le : lun. 30 nov. 2009 17:23

Re: je ne trouve pas de titre

Message par aie » jeu. 14 mars 2013 19:15

Je sais pas... Une seconde fois sans doute



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Ricochette » jeu. 14 mars 2013 20:52

Telle une condamnée qui guette la chute de la guillotine?


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

aie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 375
Enregistré le : lun. 30 nov. 2009 17:23

Re: je ne trouve pas de titre

Message par aie » ven. 15 mars 2013 19:38

non pas vraiment.
Plutot comme quelqu'un qui a raté le premier train (retard) et qui guette le second. :/

Je calcule pas ce que je dis. Je le dis comme je le sens au moment ou je le sens. Demain, je pourrais dire autre chose



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Ricochette » ven. 15 mars 2013 22:07

Ne change rien à ta spontanéité.
Si au moins elle pouvait te guider un jour pour dire tout ce que tu aimerais dire, sans détour ni retenue.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Topic author
bisounours
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 1 juin 2012 14:00

Re: je ne trouve pas de titre

Message par bisounours » ven. 23 août 2013 12:13

J'ai vu que mon sujet avait été déplacé dans la partie du forum pour les inscrits. J'avais donc choisi de donner des nouvelles. C'est là que j'ai vu qu'il remontait ici en première page malgré ma demande qu'il n'y figure pas en public. J'ai donc choisi des retirer mes messages puisque c'est la seule chose sur laquelle je peux avoir une action.

Merci de ne pas répondre afin de cesser de le faire remonter. :sad:



Avatar du membre

Easter
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2649
Enregistré le : lun. 12 déc. 2005 19:33
Contact :

Re: je ne trouve pas de titre

Message par Easter » ven. 23 août 2013 18:02

Le sujet a été déplacé en zone public le jour même de son édition la partie privée n'étant pas réservée à cet effet.

D'autre part il est relativement facile de nous contacter pour toute demande quelque quelle soit par mail, téléphone ou messagerie privée. Effacer un a un tout ses messages marque un manque profond de correction vis à vis de ceux qui ont pris la peine de vous répondre.



Verrouillé