J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Topic author
cocumaispascontent
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 09:50

J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par cocumaispascontent » mar. 19 févr. 2013 10:34

Bonjour,
Je suis surpris de me voir écrire sur un forum, mais comme beaucoup d'entre vous, j'ai du mal à en parler autour de moi et à y voir suffisamment clair. J'espère bénéficier de vos expériences, tout en ayant finalement l'impression que je m'en sort plutôt bien lorsque je vois certaine situation.
J'ai 32 ans, ma femme 31, nous sommes mariés depuis bientôt 7 ans, et avons 2 enfants.
Nous sommes un couple uni et soudé depuis toujours. On a eu des hauts et des bas, mais dans l'ensemble on se correspond vraiment, et je trouve que plus les années passent, mieux nous nous comprenons et plus nous nous ressemblons. Notre premier petit garçon n'a aujourd'hui pas encore le statut d'handicapé, mais il est certain qu'il est différent des autres. Ce point est important pour expliquer la solidité de notre couple jusqu'à présent, et peut-être aussi nos comportements et le dérapage de ma femme.
Ma femme me faisait part depuis quelques semaines de problèmes qu'elle rencontrait au travail, du fait que ses collègues ragotaient sur le fait qu'elle devait certainement avoir une histoire avec un autre de ses collègues. Je lui ai donc demandé plusieurs fois si cette histoire était vraie, et elle a dans un premier temps nié. C'était il y a environ deux mois. Je l'ai donc cru, sans me poser plus de questions, et j'ai continuer à l'encourager à s'accrocher et à lui dire de passer au dessus de tout cela.
Il y a quinze jours maintenant, elle m'envoie un sms comme quoi son patron lui donne 5 jours de congés, et qu'elle a peur que ce soit à cause de ces histoires. Je lui dis de rentrer à la maison, de demander des explications à son boss, et d'arrêter d'être en contact avec la personne qui est considérée comme son amant par ses collègues (mais pas encore pour moi).
Elle rentre à la maison, je commence à être un peu tendu et je la sens vraiment mal à l'aise, coincée. Je lui repose la queston de savoir si ce type est son amant et elle m'avoue finalement l'histoire. Enfin pas toute l'histoire.
Elle commence par me dire qu'ils n'ont juste couché qu'une fois ensemble. Ce qui est paradoxale, c'est que je connais par coeur ma femme, et que jusqu'à présent, j'avais choisi de la croire. Mais lorsque je doute et que je veux connaître la vérité, elle n'arrive pas à me mentir, je la capte tout de suite.
Durant ces quinze derniers jours, j'ai donc dû lui tirer les vers du nez, voyant que tout n'était pas dis, ou qu'elle me mentait.
Au final, elle a entretenu une relation avec ce type depuis mi septembre, jusqu'à mi décembre. A ce moment là, elle a décidé de mettre fin à cette aventure, même si il y a eu encore un ou deux échanges de baisers.
Ils ont couché 6 ou 7 fois ensemble (ça me paraît dingue qu'elle ne puisse pas se rappeler du nombre exacte :-)). Je peux presque assumer les rapports physique. J'ai beaucoup plus de mal à avaler la proximité qu'elle avait avec lui. Ils ont échangé ensemble des centaines de textos, et elle l'appelait avec insistance jusqu'à ce qu'il soit disponible pour lui parler, elle profitait de mon absence à la maison pour l'appeler ...
J'aurais pu supporter qu'elle couche avec un inconnu rencontré un soir dans un bar, je l'aurais presque même espérer pour elle. J'ai beaucoup de mal avec une liaison.
Notre vie de famille est plutôt agréable, mais, dès que nous nous retrouvons juste elle et moi, c'est juste magique. On est bien et heureux, on s'amuse, on prend du bon temps et on déconnecte totalement. Et c'est peut-être là que j'ai ouvert la boîte de Pandore. On allait parfois en club échangiste avec ma femme. L'idée n'était pas d'échanger, mais surtout de se stimuler à l'idée qu'on pourrait le faire, à repousser nos limites. On s'amusait alors seulement à faire l'amour à côté d'autres couples, rien de méchant. L'essentiel de notre soirée consistait à perler de la liberté que l'on était prêt à donner à l'autre. Ma femme et moi aimons dans l'ensemble plaire, et nous avons toujours eu pas mal de succès. Depuis 8 ans, pour elle comme pour moi, la séduction se résumait au regard de l'autre, et on avait quelque part aussi le besoin de sentir ce sentiment et cette sensation venant d'une autre personne. J'ai donc autorisé ma femme à me tromper si elle en avait besoin, en fixant des limites, à savoir, pas d'aventure longue, ce qui me semblait être la seule chose capable de mettre en péril notre couple.
Ce n'est pas que je l'ai poussé à me tromper totalement, mais comme je le disais plus haut, nous sommes complices et je connais bien ma femme. J'ai quelque part répondu à une question qu'elle n'osait pas me poser directement.
Elle avait besoin d'avoir à nouveau 15 ans, de vibrer et de sentir qu'elle pouvait faire manger dans sa main un autre homme que moi. Après 8 ans, mes mots avaient moins d'impact que ceux d'un inconnu.
On a passé ces 15 derniers jours comme on a pu. Cris, larmes, colères, violence, douceur, amour, tendresse ... J'ai fouiné dans tous les sens, et j'ai eu presque toute les réponses que je voulais. Et ce que je ne pouvais pas trouver dans son téléphone ou dans ses factures, j'ai réussi à l'avoir en la scrutant et en la faisant avouer petit à petit. Certains ne comprendront peut-être pas, mais je fais partie de ces personnes qui ont besoin d'entendre la vérité. Depuis deux semaines, il n'y a que les mensonges qui m'ont fait vrillé, j'ai toujours été compréhensif et tolérant face à la vérité qu'elle me disait.
La relation qu'elle a entretenue n'était pas ce que je pouvais accepter. Je pouvais tolérer un autre corps, une espéce de toy boy, pas une histoire mêlant complicité et sentiment. Ils se sont envoyés des "Je t'aime", même si je sais que ce n'est pas à la hauteur de l'amour que me porte ma femme. Un peu comme les "Je t'aime" qu'on sort au bout d'un mois lorsqu'on a 20 ans. On pense ce qu'on dit, mais on se trompe sur ce qu'on pense.
Donc après seulement 15 jours, je me sens près à passer l'éponger, à garder ma rancoeur pour moi et à éviter de lui faire du mal, car sinon, je vais réussir à la faire partir (!!!!!???).
J'ai l'impression d'aller un peu vite, que ça ne lui sert pas de leçon, que je relativise trop vite, qu'elle s'en sort trop bien. Elle m'a promis de me chouchouter, d'avoir bcp plus d'attention pour moi ... Je sais qu'elle ne saura pas le faire et que l'avenir de notre couple dépend uniquement de moi. Elle est assez autiste dans la formulation de ses sentiments et de ses envies. Mais d'un autre côté, j'ai l'impression (sans pouvoir en être certain, ni le vérifier, sauf en appelant l'autre crevure) qu'elle vivait quelque chose que nous ne sommes plus en mesure d'avoir ensemble, et je vais avoir du mal à vivre toute ma vie avec ça.
Je sais qu'elle s'est trompée, qu'elle a été dépassé par les événements, car la rencontre s'est faite au travail, car ça se fait à deux, et que lui n'a pas voulu que ça s'arrête, qu'elle n'a pas bcp de caractère pour dire non, qu'elle n'a pas eu l'intelligence de trouver un autre fonctionnement infidèle pour que je ne l'apprenne pas ...
Bref, j'ai besoin d'avis, de conseils, de lumières.
Je me sens bien, presque serein. Je suis juste perdu !
C.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par jaguarboy » mar. 19 févr. 2013 22:29

cocumaispascontent a écrit :Donc après seulement 15 jours, je me sens près à passer l'éponger, à garder ma rancoeur pour moi et à éviter de lui faire du mal, car sinon, je vais réussir à la faire partir (!!!!!???).
J'ai l'impression d'aller un peu vite, que ça ne lui sert pas de leçon, que je relativise trop vite, qu'elle s'en sort trop bien.
Je me sens bien, presque serein. Je suis juste perdu !
C.
Bonsoir, et bienvenue à bord.

Il semble que devant le tsunami qui s'est déclenché, ta meilleure arme est de faire comme s'il ne s'est rien passé. Il n'en est rien, et la raison qu'elle avait besoin d'avoir à nouveau 15 ans est bien mince.

Il est impossible de passer sur une solide explication, car l'adultère est le terreau rêvé d'un divorce ou d'une séparation. Reprendre comme s'il ne s'était rien passé est une lourde méprise. Le bouchon que tu as placé sur ta rancœur est sans doute bien faible et sautera à la première occasion.

Car si la faiblesse est une donnée humaine, la force l'est tout autant. La force de dire non à des propositions plus ou moins directes en provenance de personnes falotes et bien faibles d'esprit. Et là, ta femme s'est laissée aller. On n’atterrit pas dans le lit d'une personne sans le vouloir.

Tu ne peux pas pour le moment dire que tu t'en sors bien. Tu es juste à l'entrée du tunnel.

Courage à toi.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par Ricochette » jeu. 21 févr. 2013 20:57

Bienvenue à toi cocumaispascontent
cocumaispascontent a écrit :Je suis surpris de me voir écrire sur un forum, mais comme beaucoup d'entre vous, j'ai du mal à en parler autour de moi et à y voir suffisamment clair. J'espère bénéficier de vos expériences, tout en ayant finalement l'impression que je m'en sort plutôt bien lorsque je vois certaine situation
Tu trouves que tu t'en sors bien? Sans vouloir t'effrayer, tout ne fait que commencer pour toi. Adultère fini à priori mais début du marasme pour toi.
Tu as atterri ici pour les mêmes raisons qui nous y ont amenés, tu es désemparé.
cocumaispascontent a écrit : je connais par coeur ma femme, et que jusqu'à présent, j'avais choisi de la croire. Mais lorsque je doute et que je veux connaître la vérité, elle n'arrive pas à me mentir, je la capte tout de suite.
Durant ces quinze derniers jours, j'ai donc dû lui tirer les vers du nez, voyant que tout n'était pas dis, ou qu'elle me mentait.
nous sommes complices et je connais bien ma femme.
Certains ne comprendront peut-être pas, mais je fais partie de ces personnes qui ont besoin d'entendre la vérité. Depuis deux semaines, il n'y a que les mensonges qui m'ont fait vrillé, j'ai toujours été compréhensif et tolérant face à la vérité qu'elle me disait.
Tu connais bien ta femme, tu dis qu'elle ne peut pas te mentir, que tu lui fais confiance, n'empêche que le ver est dans le fruit et que tu as bel et bien été trahi dans les limites que vous vous étiez fixés. Il vaut mieux que tu sois prêt à accepter que votre vie ne serait désormais plus jamais pareille.
Selon l'attitude qu'adoptera ta femme dans les semaines à venir, ce sera décisif pour vote couple.

Rien d'étrange à vouloir connaître la vérité, nous sommes majoritaires à réagir comme toi.
Bien du courage à toi, cette première étape, celle de la découverte, n'est pas évidente à traverser.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Lou
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 416
Enregistré le : mar. 5 juin 2012 20:00

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par Lou » ven. 22 févr. 2013 10:26

J'ai beaucoup plus de mal à avaler la proximité qu'elle avait avec lui. Ils ont échangé ensemble des centaines de textos, et elle l'appelait avec insistance jusqu'à ce qu'il soit disponible pour lui parler, elle profitait de mon absence à la maison pour l'appeler ...
Va t-elle vraiment stopper cette relation ?



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par djam » ven. 22 févr. 2013 22:37

"J'ai comme l'impression de pardonner trop vite!!" ...Ton impression est le résultat de ta réflexion...A mon avis c'est pas qu'une impression.



Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par Ricochette » dim. 24 févr. 2013 21:28

Et tu n'as pas pardonné, tu as juste mis un couvercle dessus.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Nas
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 6018
Enregistré le : sam. 16 déc. 2006 14:49
Localisation : Le Modokistan
Contact :

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par Nas » dim. 24 févr. 2013 21:38

Salut, bienvenue à toi Cocumaispascontent.

La question qui me vient spontanément à l'esprit est : aviez vous parfaitement défini votre manière de vivre votre couple, et, surtout en avez vous reparler depuis sa liaison?
Il est utile de savoir la position qu'elle adopte aujourd'hui et si cela est en phase avec limites que vous vous étiez fixées (directement ou intrinsèquement) des le départ.

Je comprends que tu sois perdu et aussi, semble-t-il, que la raison bataille avec les sentiments.
Mais voilà, il va falloir trancher, d'un sens ou d'un autre pour avancer. Certes, laisse toi un peu de temps ceci dit.
Cela est frais?


Faire confiance est une preuve de courage, être fidèle est un signe de force

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3595
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par jaguarboy » lun. 25 févr. 2013 00:11

Ricochette a écrit :Et tu n'as pas pardonné, tu as juste mis un couvercle dessus.
C'est bien ce qui me semble le plus probable.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
cocumaispascontent
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 09:50

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par cocumaispascontent » lun. 25 févr. 2013 15:11

Bonjour à tous,

Merde, les gars, faut me remonter le moral un peu :-). J'ai que des commentaires qui m'enfoncent !
L'histoire est encore fraîche, mais la volonté de s'en sortir, de ma part comme e celle de ma femme est réelle. On a merdé, elle beaucoup plus que moi, car son geste bien qu'explicable n'est pas pour autant justifié, certes, mais je peux continuer à regarder par terre encore longtemps, ça ne me fera pas avancé.
Alors, j'ai dis l'autre jour je me sens bien. Il faut avouer que finalement, il y a des hauts et des bas, que je suis mesquin et que je lui fais payer régulièrement par des petites piques bien immatures. Mais c'est plus fort que moi, et c'est surtout là dessus qu'il faut que je bosse de mon côté pour stabiliser mon humeur et faire fuir ma rancoeur.
J'ai pas envie de compter sur elle pour m'en sortir, c'est à moi d'être fort, peu importe les efforts qu'elle fera ou pas. Les efforts d'ailleurs, je m'en cogne. Je voudrais juste trouver la recette pour revenir 6 mois en arrière, mais elle ne se trouve qu'au pays des bisounours.
Alors même si ce que je lis est plein de bon sens, même si vous me faîtes part de votre expérience, j'ai pas envie de me morfondre, ou de trop regarder en arrière. C'est facile avec la bouche, mais dans les faits, c'est certain que je passe beaucoup de temps à ressasser cette histoire.
Je m'implique dans mon boulot, je m'occupe de mes enfants, je donne de l'amour à ma femme, je reçois ses preuves, ses actes et ses mots et j'essaie de passer à autre chose. C'est peut-être pas du pardon, c'est peut-être qu'un couvercle comme certains me le disent, mais je ne vois pas comment je peux fonctionner autrement au vue de mon caractère.
J'ai pas envie d'être une bête blessée pendant des années.
Il y a t'il des types (allez, des femmes aussi) qui ont réussi à cicatriser rapidement, qui ont réussi à relativiser ? Rien ne sera plus comme avant, mais pourquoi cela devrait-il être pire ? C'est un bon moyen de se remettre, pour elle comme pour moi, en question.
Je sais pas ce que je fais, mais je le fais; certains trouveront ça un peu immature ou idiot, tant pis.
A bientôt.
C.
Ps Et arrêtez de dire bienvenue au club, on n'est pas pour autant des loosers ou des personnes qui n'ont pas d'intérêt ou de qualités. On est comme beaucoup de personnes, sauf qu'on l'a appris. Et je me demande si on en veut réellement d'être trompé, ou si on n'en veut pas à l'autre de ne pas avoir eu l'intelligence d'être discrète !



Avatar du membre

Adèle
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1437
Enregistré le : mer. 25 mars 2009 03:07
Localisation : Quebec

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par Adèle » lun. 25 févr. 2013 17:10

cocumaispascontent a écrit :C.
Ps Et arrêtez de dire bienvenue au club, on n'est pas pour autant des loosers ou des personnes qui n'ont pas d'intérêt ou de qualités. On est comme beaucoup de personnes, sauf qu'on l'a appris. Et je me demande si on en veut réellement d'être trompé, ou si on n'en veut pas à l'autre de ne pas avoir eu l'intelligence d'être discrète !
Est-ce que cocu signifie pour looser sans intérets ou qualité? Si oui.... va falloir en premier lieu.... travailler la dessus.....


On va mieux lorsqu'on comprend que la fin d'un couple, n'est que la fin d'un monde... pas du monde.

**on est incurable lorsqu'on chérit sa souffrance** Gustave Flaubert.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par Ricochette » lun. 25 févr. 2013 20:50

cocumaispascontent a écrit :Merde, les gars, faut me remonter le moral un peu :-). J'ai que des commentaires qui m'enfoncent !
Dire une vérité ne veut pas dire enfoncer. Ce peut être un service qui t'est rendu que de vouloir t'ouvrir les yeux sur une réalité, histoire d'amortir ou d'apprivoiser un choc qui serait alors plus violent.
Si nous ne disions rien , tu pourrais nous reprocher un accompagnement passif, qui n'irait que dans ton sens sans faire évoluer. N'oublie pas que tu es un peu perdu. Ne le prends pas mal, même si ça ne va pas dans le sens de ce que tu veux entendre.
cocumaispascontent a écrit :Alors, j'ai dis l'autre jour je me sens bien. Il faut avouer que finalement, il y a des hauts et des bas, que je suis mesquin et que je lui fais payer régulièrement par des petites piques bien immatures. Mais c'est plus fort que moi, et c'est surtout là dessus qu'il faut que je bosse de mon côté pour stabiliser mon humeur et faire fuir ma rancoeur. J'ai pas envie de compter sur elle pour m'en sortir, c'est à moi d'être fort
On s'en doutait que tout n'était pas si facile pour toi.
Pourquoi est-ce à toi seul d'être fort? Laisse-là t'aider dans cette démarche, elle a su te bouziller sans ton aval, elle peut bien t'aider non?
cocumaispascontent a écrit :J'ai pas envie d'être une bête blessée pendant des années.
Il y a t'il des types (allez, des femmes aussi) qui ont réussi à cicatriser rapidement, qui ont réussi à relativiser ?

Personne n'a émis le souhait d'être meurtri et pourtant, ça te suivra longtemps. Ainsi est fait l'être humain.

Tu sais, la souffrance est asexuée, nous sommes tous sur un pied d'égalité à ce niveau là. Relis les sujets précédents si tu le souhaites et tu verras qu'à l'unanimité, la cicatrisation est longue et pernicieuse mais on finit par l'apprivoiser, elle ne disparait pas totalement et se manifeste sournoisement de temps à autre.
Si tu parviens à faire mieux dans les mois à venir, dis-le nous mais ça se saurait avec tous les cas d'école ici présents.

Quant à l'accueil qui t'a été réservé, il n'a rien de cynique mais il faut le prendre comme une formulation chaleureuse.
Tu es encore dans le déni quelque part, voilà pourquoi tu as été heurté mais ne t'en offusque pas, nous sommes tous logés à la même enseigne.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Topic author
cocumaispascontent
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 09:50

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par cocumaispascontent » mar. 26 févr. 2013 13:41

Adèle a écrit :
cocumaispascontent a écrit :C.
Est-ce que cocu signifie pour looser sans intérets ou qualité? Si oui.... va falloir en premier lieu.... travailler la dessus.....
A défaut d'être un cocu auparavant, j'étais un coq : sûr de moi, limite prétentieux, fier ... Bref le type qu'on peut aussi bien aimé en société que détesté parce qu'il est puant. Donc pour moi aujourd'hui c'est une terrible désillusion de ne pas être le gars que je pensais magique pour ma femme.
J'ai un cheminement étrange je trouve. Je ne cherche pas à ce que ma femme rampe à mes pieds, j'ai juste envie d'être au top pour qu'elle n'ai plus jamais envie de voir ailleurs. Je dois être un peu concon !! :-)



Avatar du membre

Topic author
cocumaispascontent
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 09:50

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par cocumaispascontent » mar. 26 févr. 2013 13:43

Ricochette a écrit :Et tu n'as pas pardonné, tu as juste mis un couvercle dessus.
Y'a une semaine je t'aurais dis "de quoi je me mêle, t'es dans ma tête ?", aujourd'hui, effectivement il y a certainement un peu (beaucoup de ça). J'ai l'impression de devenir schizo, qu'on est plusieurs dans ma tête (c'était déjà un peu le cas avant), et que l'un après l'autre, ils prennent le dessus et affirment leurs positions.



Avatar du membre

Topic author
cocumaispascontent
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 09:50

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par cocumaispascontent » mar. 26 févr. 2013 13:56

Ricochette a écrit :
cocumaispascontent a écrit :Merde, les gars, faut me remonter le moral un peu :-). J'ai que des commentaires qui m'enfoncent !
Dire une vérité ne veut pas dire enfoncer. Ce peut être un service qui t'est rendu que de vouloir t'ouvrir les yeux sur une réalité, histoire d'amortir ou d'apprivoiser un choc qui serait alors plus violent.
Si nous ne disions rien , tu pourrais nous reprocher un accompagnement passif, qui n'irait que dans ton sens sans faire évoluer. N'oublie pas que tu es un peu perdu. Ne le prends pas mal, même si ça ne va pas dans le sens de ce que tu veux entendre.

Je remercie tout le monde de sa franchise, et je ne suis pas vexé des messages, j'imagine bien qu'ils sont sincères. C'est juste que dans ma vie de bisounours, je suis comme tout le monde, je regarde des niaiseries à la téloche avec des histoires qui se finissent bien et j'avais envie de lire une putain de happy end chez l'un d'entre vous, pour quelque part m'en inspirer, prendre une force supplémentaire. Après, sur le coup, lorsque je lis les messages, je ne suis pas spécialement en phase. Ce n'est que quelques heures ou quelques jours après les avoir lus que je comprends le sens. C'est pourquoi par exemple je ne réponds qu'aujourd'hui !
cocumaispascontent a écrit :Alors, j'ai dis l'autre jour je me sens bien. Il faut avouer que finalement, il y a des hauts et des bas, que je suis mesquin et que je lui fais payer régulièrement par des petites piques bien immatures. Mais c'est plus fort que moi, et c'est surtout là dessus qu'il faut que je bosse de mon côté pour stabiliser mon humeur et faire fuir ma rancoeur. J'ai pas envie de compter sur elle pour m'en sortir, c'est à moi d'être fort
On s'en doutait que tout n'était pas si facile pour toi.
Pourquoi est-ce à toi seul d'être fort? Laisse-là t'aider dans cette démarche, elle a su te bouziller sans ton aval, elle peut bien t'aider non?

Je dois être fort, parce que malheureusement, elle est faible et fragile (tu vas me dire qu'elle n'a pas pas été faible et fragile pour se taper l'autre burne :-) et t'as raison), et que si je compte uniquement sur elle, on va finir par rester ensemble, mais qu'on sera broyé.
cocumaispascontent a écrit :J'ai pas envie d'être une bête blessée pendant des années.
Il y a t'il des types (allez, des femmes aussi) qui ont réussi à cicatriser rapidement, qui ont réussi à relativiser ?

Personne n'a émis le souhait d'être meurtri et pourtant, ça te suivra longtemps. Ainsi est fait l'être humain.

Tu sais, la souffrance est asexuée, nous sommes tous sur un pied d'égalité à ce niveau là. Relis les sujets précédents si tu le souhaites et tu verras qu'à l'unanimité, la cicatrisation est longue et pernicieuse mais on finit par l'apprivoiser, elle ne disparait pas totalement et se manifeste sournoisement de temps à autre.
Si tu parviens à faire mieux dans les mois à venir, dis-le nous mais ça se saurait avec tous les cas d'école ici présents.

Je te jure que j'aimerais être ce cas d'école !! Mais promis, je ne vais pas me voiler la face et faire genre. J'ai bien comprs qu'effectivement je fuyais un peu la réalité en me racontant des choses qui m'arrangent.

Quant à l'accueil qui t'a été réservé, il n'a rien de cynique mais il faut le prendre comme une formulation chaleureuse.
Tu es encore dans le déni quelque part, voilà pourquoi tu as été heurté mais ne t'en offusque pas, nous sommes tous logés à la même enseigne.
Pas de problème sur l'accueil. J'ai juste manqué de délicatesse dans le propos. J'ai bien l'impression qu'ici tout le monde est soudé, et c'est vraiment bien.



Avatar du membre

Topic author
cocumaispascontent
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 09:50

Re: J'ai comme l'impression de pardonner trop vite !!

Message par cocumaispascontent » mar. 26 févr. 2013 14:12

Nas a écrit :Salut, bienvenue à toi Cocumaispascontent.

La question qui me vient spontanément à l'esprit est : aviez vous parfaitement défini votre manière de vivre votre couple, et, surtout en avez vous reparler depuis sa liaison?

On en a reparlé. En fait lorsque nous parlions de nos règles de vie, je ne suis pas certain qu'on écoutait vraiment l'autre. On est complice et assez ressemblant, et on s'est imaginé que l'autre pensait exactement la même chose. Une belle connerie :-)

Il est utile de savoir la position qu'elle adopte aujourd'hui et si cela est en phase avec limites que vous vous étiez fixées (directement ou intrinsèquement) des le départ.

Elle, elle voudrait aujourd'hui vivre en ermite, ne plus rien voir à côté ... Elle a explosé son téléphone portable, bousillé la carte puce, elle voudrait revendre sa petite voiture de pouffe, elle a déchiré la quasi totalité de sa lingerie. Elle a envie de zapper, de me montrer des choses, mais elle comme moi savoins bien que ce n'est pas une vie pour elle, comme pour moi d'ailleurs, de la savoir enfermée dans le rôel d'une épouse soumise, dévouée et aveugle. On aimerait juste la vie d'avant, la vie d'il y a 6 mois qui n'était pas si mal que ça ! C'est tout de même bien naze d'avoir du mal à avoir juste une vie normale :-) Je pense qu'on va se botter les fesses, et que ça peut aller de mieux en mieux (même s'il y a cette blessure en moi), si j'arrive à être intelligent et à éviter de lancer des piques. Pour le reste, on en a discuté, on en discute encore, mais j'ai un peu envie de calmer le jeu là dessus. J'ai eu pas mal de réponse à mes questions. Je suis en train de prendre l'habitude de fouiner et de chercher des noises pour rien. Il n'y a plus rien de bien méchant à découvrir maintenant.

Je comprends que tu sois perdu et aussi, semble-t-il, que la raison bataille avec les sentiments.
Mais voilà, il va falloir trancher, d'un sens ou d'un autre pour avancer. Certes, laisse toi un peu de temps ceci dit.
Cela est frais?
C'est tout frais, ça date du 5 !! Si j'avais dû conseiller un ami dans la même situation, je lui aurais dis de partir et je l'aurais aidé à faire ses bagages. Maintenant que cela me concerne, je suis incapable de partir. J'ai toujours aimé passionnément ma femme, et sincèrement, de plus en plus avec les années qui passaient. Je ne peux pas me passer d'elle, alors il faut que ça marche, j'ai pas d'autre choix. C'est pas une question de fierté, de faiblesse, je ne me pose même pas la question par rapport aux enfants, ni par rapport à l'aspect financier. Je déteste ce qu'elle a fait, je pensais éviter ce type de liaison, mais je l'aime (tout en la détestant également, le sentiment est étrange)/



Répondre