Cocu ,mais également responsable

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par encorné&misdecoté »

Suite de l'histoire depuis début janvier ...
Des hauts et des bas. Mais de moins en moins de haut maintenant.
Des épisodes trop durs que nous avons regrettés (mais j'ai pensé que la mettre en face de sa situation glauque était nécessaire, car connaissant peu de monde, seul son amant la conseille il semble)
Il y a eu les situations ambivalentes habituelles : elle se laissait caresser les hanches sous son pull mi-janvier. Mais la semaine suivante elle profite de ma semaine de vacances pour le retrouver et s'éclater (qq jours après l'enterrement de son beau-père). Ensuite je l'évite, on comprend.. me reconstruis à nouveau, mais cette indépendance l'inquiète il semble, et je me mets à y croire de nouveau. Puis rechute, reconstruction, et dans ma solitude pris un râteau avec une JF...Je lui dis que je regrette cette tentative avortée. Elle propose une discussion avec un moine, c'est ce que l'on fait mais finalement elle préfère qu'on le voie chacun notre tour. Elle me dit que puisque je crois qu'elle n'est pas décidée elle va prévenir la famille de sa nouvelle situation (j'ai réalisé alors par dépit un beau faire-part de divorce..). Je lui demande de me mettre dehors, m'empêcher de passer, mais comme toujours elle ne veut pas. Je lui répond que je vais également dévoiler le nom de famille de ce Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles. Là elle ne veut plus du tout (nous faire souffrir y compris la concubine malade de l'autre ne l'inquiète pas, mais de faire perdre quelques avantages matériels à son amant, là ça semble inconcevable pour elle).
En tout cas elle l'a revu encore.

Que faire, que faire !!
Essayer de lui être un garde fou a été assez efficace, mais plus maintenant.
J'aurais espéré qu'elle se donne un temps de réflexion, mais ça n'a pas tenu longtemps.
Je comprends enfin le sens du mot trahison (jaguarboy), et l'étonnement de tous de me voir espérer encore (en tout cas j'ai essayé !!!) c'est effectivement grave de mener une vie double pendant près de 4 ans, parfois à trois sous le même toit, eux rigolant sous cape des gaffes qu'ils faisaient. Me dire qu'elle part seule en w-e et découvrir que sa voiture est garée à 1 kms.
Prendre en souriant le fait qu'ils se soient fait surprendre dans leurs ébats par ma fille me consterne également. Pourtant c'est une fille bien, mais comme déjà lu on s'éclate en tant qu'amants adultérins, et on finit par oublier totalement les autres. Me cacher et me mentir leurs nouveaux épisodes, cela me regarde pas pense t elle, mais que reste t'il maintenant de ses sentiments pour moi ?!
Elle voit notre fille souffrir, mais bon elle doit penser que ça va passer ou qu'elle ne comprendra pas tout à fait, notre fille étant trisomique. Mais bon à l'âge de 4 ans (elle en a 12) elle plaçait nos deux mains l'une dans l'autre, et applaudissait en riant. Et son premier mot, il a été pour moi (pas peu fier le papa) et c'était câlin...

Bref ça sert à rien d'insister, je dois recommencer à la voir le moins possible, même si elle ne prend pas soin de me faire téléphoner par ma fille adorée (handicapée), que je ne verrai qu'une journée par semaine..+ partie des vacances. Je vais également m'interdire de l'avoir directement au téléphone, mais par mail et texto, c'est le seul moyen pour que je refasse le deuil de cette relation de 24 ans.

C'est trop lourd de la voir, d'y re-croire, et ensuite revivre une n-ième séparation. Aujourd'hui tout est à refaire, le sentiment physique d'abandon est prégnant.

------------------------------
Alimande avait écrit:
Bonjour encorné,
Tu es un cérébral et tu dissèques parfaitement bien tes ressentis et ce que tu vis (ou ce que tu subis) avec ta femme. Tu réfléchis beaucoup et tu te remets en question aussi.
-------------------------------
Ben, pas mieux que les autres, et ça va pas fort ce soir.
Enfin c'est qu'un moment je sais maintenant par expérience que le moral va remonter. Je viens de m'inscrire avec des amis pour 1 semaine de voilier. Je me suis amusé à tchatcher sur un site de rencontre (c'est la première fois, oui je sais, je suis un diplodocus de l'amour).
Courage mon gars, tiens toi à tes résolutions.
Même si c'est inconcevable que sa moitié ait pu tromper et mentir à ce point.
Vraiment pris pour de la merde.
A plus et merci à tous, et une pensée émue à tous les membres du club, reconnus comme tels ou non, présents ou futurs, en ce jour de la saint Valentin...
Désolé d'avoir jamais été aussi décousu.


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

Auteur du sujet
encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par encorné&misdecoté »

(Message enregistré comme brouillon, qq semaines avant le précédent
J'ai gardé ce que j'avais oublié entre temps, avec qq redites. Mais on voit que les bonnes résolutions n'ont pas été tenues longtemps une fois de plus. C'est difficile de quitter qq1 qu'on aime !)

Encore quelques nouvelles du FRONT :
En même temps que la twitterWeiler, durant la 3ème semaine de janvier, semaine de vacances pour moi seul, il semble bien qu'un 4ème andouiller y ait poussé, sur ce FRONT ! (un par année).

Quoi qu'il en soit, même si elle refuse toujours de me mettre dehors, elle m'a répondu, à la question posée s'il me restait une chance que nous nous retrouvions, qu'il n'y en avait aucune, et cette fois avec assurance. Reçu 5 sur 5. Une fois de plus complètement ko. Dans cet état pour me consoler j'ai dragué brutalement une JF et me suis pris un énorme râteau dans les cornes ... Je ne sais pas ce qui m'a pris, au bout de 24 ans de fidélité ! Pas trop fier.

Alors j'ai pris la décision de m'éloigner de ce guêpier, et de régler (avec elle) les problèmes matériels.

J'espérais entamer avec elle une thérapie de couple - conseil donné par un psychiatre - car il m'avait assuré que ces séances sont utiles également aux séparations. Mais elle m'a répondu brutalement que c'était moi qui avait besoin d'un psy ... Elle a en effet une peur panique d'être confrontée à des questions sur elle même.


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

alimande
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 126
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 13:18

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par alimande »

Bonjour encorné,

Tout d'abord, désolée pour toi que les nouvelles ne soient pas bonnes...
Et en même temps, ce n'est pas étonnant: ta femme n'est vraiment pas correcte, elle semble n'avoir aucun respect pour toi, et ne prend aucunement en compte les souffrances qu'elle t'inflige!
Votre situation, et cette relation, vu de l'extérieur, c'est absolument insupportable, malsein.
Encorné, fais toi aider, et sors toi de là.
Pour ta petite fille non plus ce n'est pas bon. Malgré son handicap (je connais très bien les enfants atteints de trisomie), crois moi, elle capte tout ce qui se passe, et notamment que ça ne va pas du tout entre vous. Ces enfants sont ultra sensibles, et il est important qu'ils grandissent dans un environnement stable et rassurant. Et même si tu te sépares de ta femme, elle restera toujours ta fille!!!
Il faut te battre pour elle, et aussi pour toi.
Ta femme ne mérite pas tout l'amour et l' énergie que tu lui donnes.
Quant au râteau, on en a tous pris! Et ça ne présage en rien ta vie amoureuse future...
Encorné, je t'envoie plein de courage pour la suite.
Sincèrement, Alimande


Sur la scène du monde, la franchise est le seul rôle qu'on sache sans avoir besoin de l'apprendre et sans craindre de l'oublier.

Avatar du membre

Auteur du sujet
encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par encorné&misdecoté »

ENCORE UNE ULTIME SEPARATION MAIS JE CROIS QUE C'EST LA BONNE !

- Elle n’est plus ambivalente (caresses), elle ne montre plus aucun intérêt pour la poursuite de la relation, continue une vie double sans rien vouloir me dire, est complètement indifférente à mes difficultés et à mon petit déménagement de la veille (divers à la cave et au grenier) : « tiens n’oublie pas de prendre ça » (et en rentrant du travail elle remarque qq affaires en instance de déménagement dans le couloir, elle fait ½ tour pour .. regarder les pubs !), et est assez heureuse au demeurant (ce matin).
Et quand qq1 ne montre plus aucun amour, ça fait drôle au début, mais ça aide : PUISQUE JE N EXISTE PLUS POUR ELLE, IL N Y A PLUS LIEU DE LA CONVAINCRE, de lui parler, l’aimer : ça tombe à plat. Quand il n'y a plus de public, il n'y a plus d'acteur..

En conséquence :
Comme en plus dès que je suis chez elle, ça me rend malade, tous les souvenirs sont là etc, je termine le déménagement : J’ai encore qq affaires encombrantes à retirer en fourgon, et APRES JE LUI DEPOSERAI LES CLEFS.
JE DOIS NE PLUS LA VOIR PHYSIQUEMENT, NI L ECOUTER

Par ailleurs, complètement affecté par ses perpétuelles critiques, je me suis senti rasséréné par les réflexions d'une amie qui était quand même choquée hier soir par ce que je vivais et qu'on m'avait fait vivre. Ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas eu des tords. Tout le monde en a conscience (manque d'engagement visible pour elle).
Et puis ses conseils pratiques : tenue d’un agenda précis des gardes avec ma fille pour éviter tout problème et discussions.

Mais ce matin, retour à la case départ :
Ressentiments violents et vengeurs envers le Jean Paul et elle, je ressasse ces trahisons recuites découvertes après coup brutalement :
leur liaison adultère qui se déroulait parfois chez nous (« mais pas dans notre lit ») pendant 3 ans selon les orgasmisateurs, un peu plus selon …,
leurs week end avec voiture cachée au parking du centre commercial pour faire croire qu’on part seul,
l'invitation à venir la rejoindre en sa présence, les ordinateurs qui se refermaient dès que j'arrivai,
les sourires et « soulagement » le jour noir des confessions, les cadeaux acceptés sans complexe pendant ce temps,
cette indifférence incroyable après tout ce que j’ai été pour cette petite famille,
les peines et pleurs de ma fille.
(J'imagine que le stade haineux fait partie du processus de deuil, il donne un peu de courage, mais pour aboutir à quoi ???)

- Mais j’ai suivi le conseil qui m’est venu: « S ABAISSER POUR ETRE RELEVé »
Et je me sens enfin libéré de ces ambivalences, trahisons, mensonges (et de leurs exagérations dans mon esprit). Je ne fais plus l’enquêteur.
Elle peut vivre sa vie maintenant. Mais surtout JE VAIS POUVOIR VIVRE MA VIE, sans culpabilité car j’aurai vraiment fait ce qu’il fallait.

NB Je lui ai demandé un chèque pour me rembourser un achat que j'avais fait pour elle et dont j’avais différé son remboursement (j’avais gardé le chèque mais depuis perdu ou déchiré), j’ai dû insister et là elle s'est énervée, c’est le seul moment de la soirée où elle l’était vraiment. Je n’en comprends pas la raison.
Elle n'est absolument pas une fille vénale qui m'aurait gardé pour certains avantages matériels (sinon elle serait restée avec moi)


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

Auteur du sujet
encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par encorné&misdecoté »

alimande a écrit :Bonjour encorné,

Tout d'abord, désolée pour toi que les nouvelles ne soient pas bonnes...
Et en même temps, ce n'est pas étonnant: ta femme n'est vraiment pas correcte, elle semble n'avoir aucun respect pour toi, et ne prend aucunement en compte les souffrances qu'elle t'inflige!
Votre situation, et cette relation, vu de l'extérieur, c'est absolument insupportable, malsein.
Encorné, fais toi aider, et sors toi de là.
Pour ta petite fille non plus ce n'est pas bon. Malgré son handicap (je connais très bien les enfants atteints de trisomie), crois moi, elle capte tout ce qui se passe, et notamment que ça ne va pas du tout entre vous. Ces enfants sont ultra sensibles, et il est important qu'ils grandissent dans un environnement stable et rassurant. Et même si tu te sépares de ta femme, elle restera toujours ta fille!!!
Il faut te battre pour elle, et aussi pour toi.
Ta femme ne mérite pas tout l'amour et l' énergie que tu lui donnes.
Quant au râteau, on en a tous pris! Et ça ne présage en rien ta vie amoureuse future...
Encorné, je t'envoie plein de courage pour la suite.
Sincèrement, Alimande
Oui Alimande, nous sommes tombés d'accord ensemble, c'est donc fait cette séparation.
Merci de l'aide de vous tous, tous ceux qui ont bien voulu m'envoyer leurs conseils.
Le site est tout à fait utile.

C'est dur de prendre la décision de partir, mais un moment donné je vois que l'on est capable de le faire, et tout à coup tout se libère, comme il est effectivement souvent dit sur le site. Mais c'est difficile si :
- on arrive pas à dépasser la blessure de l'égo suite au cocufiage (vexation ! mais prenons ça avec humour, parlons en !),
- on arrive pas à dépasser le sentiment de trahison (est ce que l'autre a vraiment voulu trahir? il a surtout voulu se consoler)
- l'autre est trop ambivalent (mon cas: l'autre tout à coup à peur de nous perdre, résultat on y croit encore, on veut pas lâcher),
- on recherche la victimisation (on exagère nos souffrances, on ne veut pas s'en sortir, pour être consolé entendu ?),
- on reste dans le ressentiment (on veut absolument accuser l'autre, mal pour mal, on ne veut pas lui pardonner. C'est une vraie impasse. C'est l'autre qui gagne si on veut se venger. Et il justifie son départ. Mais c'est tellement tentant, devant leur mépris pour nos souffrances ! Mais ce n'est pas nos souffrances qu'il recherche, c'est son bonheur égoïste, immature)
- on a peur de l'abandon (moi également: traces d'anciennes blessures ? Peur de se voir en face dans la solitude ? Peur de ne pas y arriver à vivre seul). En fait quelques jours suffisent pour se libérer de ces peurs. Et on se trouve alors courageux, dynamiques, plus heureux et bête d'avoir été inquiets pour si peu.

Ca fait quand même bcp de conditions pour y arriver, mais je suppose qu'on ne les a jamais toutes en même temps.
"S'abaisser pour être relevé" est une piste qui a été pour moi efficace, elle a permis de mettre en sourdine tous ces sentiments qui viennent à la conscience. Mais elle suppose :
- que l'on accepte ses limites, ses tords (si on a tout bon, rien ni personne peut nous aider), qu'on pardonne
- que l'on a un minimum de confiance en nous (pour baisser la garde en nous abaissant) et en notre étoile (on en a tous une ! si si !). La Vie n'a pas un compte à nous régler, bien au contraire ! Et il y a tellement de choses, de gens, de rêves, de pensées qui surgissent pour nous aider dans cette démarche.

Ce qui est curieux c'est qu'une fois cette démarche de partir faite, tout ces sentiments qui nous submergeaient et que parfois l'on exagérait, s'estompent en partie.


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3600
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par jaguarboy »

on reconnait bien là le déroulement des suites de l'adultère. Je te sens lucide et c'est bien pour toi. Tu ne te fais pas d'illusions quant à la poursuite de votre relation.

Je te sens armé pour la suite. :super:


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par Ricochette »

jaguarboy a écrit :on reconnait bien là le déroulement des suites de l'adultère. Je te sens armé pour la suite. :super:
J'abonde dans ce sens.
Nous l'avons tous vécu de la sorte dans les grands axes, à notre cadence.

Il n'empêche que cela confirme encore que s'accrocher à une branche pourrie et la côtoyer au quotidien accélère le processus de destruction.
L'éloignement est brutal mais active considérablement le processus de reconstruction.

En route pour une nouvelle vie encorné&misdecoté. Nos prédictions, constantes, se sont encore confirmées à ton niveau: la première tentative d'une nouvelle relation n'est pas la bonne, il faut du temps mais on y parvient.

Je suis confiante à ton niveau car tu es allé au bout de tes efforts et de ta patience. Tu as finalement compris être arrivé au terminus et qu'il te fallait descendre du train et changer de quai, vers une nouvelle destination.
Ca dépoussière et c'est stimulant la nouveauté.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

Auteur du sujet
encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par encorné&misdecoté »

C'est long !

La séparation a été effective et complète depuis fin Janvier. Mi-mars a vu son hésitation et puis son refus net d'entamer une ultime démarche pour essayer de sauver le couple, refus assorti de violences verbales de ma part qui ont entériné la séparation, et les clés sont rendues. Rencontres effectuées régulièrement avec un psy. Reprise des visites à ma fille. Remontée du moral, travail en hausse et qq projets souvent reportés réalisés, reprises de loisirs arrêtés pendant la vie de couple. Et somme toute une vie meilleure que ces dernières années même si la blessure du coeur est encore là.

Mais difficultés d'organisation des visites et rechute dans la psychologie "post-séparatoire" (j'ai essayé de voir ma fille tous les dimanches au lieu d'un w-e sur deux, car souvent le samedi je travaille, mais elle refuse sans l'ombre d'un remord, et ses décisions deviennent maintenant autoritaires ("à partir de maintenant ce sera un w-e sur deux et w-e loupés non récupérables", "je prends mes vacances du.. au..à toi de me dire les tiennes (!)", "le w-e prochain c'est moi"). Ainsi je ne vais pas voir ma fille pendant 3 semaines, voire 4 si elle le décide (1 w-e qu'elle m'a pris par erreur, elle savait pourtant que le suivant j'étais en vacances, le troisième w-e normalement lui revient ...).

J'ai décidé pour ne pas retomber de laisser faire, de ne pas la haïr et de continuer à l'aimer si possible. J'arrête les textos, de toute façon elle n'y répond pas. J'aimais bien convaincre, c'était un défaut de manque d'écoute qui aggravait les difficultés de communication de ma femme. Cette fois ci je suis servi pour mon grade !!!
On verra plus tard de la suite à donner. On peut supposer que ces difficultés viennent avec le début de l'organisation et qu'elle se calmera ensuite.
En tout cas son comportement rappelle les dernières années passées ensemble, ce n'est pas plus mal d'être séparés ! La suffisance en plus, comme si le cocufiage de deux personnes lui donnait une assurance qu'elle n'avait pas.

Pris la décision de reprendre une vie amoureuse. Quelques rencontres qui laissent penser que ce n'est pas fini.

En tout cas c'est long, et un peu déçu quand même de n'avoir pas reçu plus de bénéfices de cette séparation. Mais il faut savoir attendre. Confiance. Il parait que les blessures affectives sont une chance de renouveau...
Custodia anima mea.


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3600
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par jaguarboy »

La justice est d'une lenteur escargotesque. Mais tu n'as jamais été aussi proche de la fin que maintenant.

Je te sens bien parti. Au début, on est hésitant. Laisse du temps au temps.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par Ricochette »

encorné&misdecoté a écrit :Remontée du moral, travail en hausse et qq projets souvent reportés réalisés, reprises de loisirs arrêtés pendant la vie de couple. Et somme toute une vie meilleure que ces dernières années même si la blessure du coeur est encore là.

Pris la décision de reprendre une vie amoureuse. Quelques rencontres qui laissent penser que ce n'est pas fini.
C'est exactement comme on le disait. Décision pas évidente à prendre et une fois l'horizon dégagé, la nouvelle vie démarre. Ca ne repart pas sur les chapeaux de roue mais on y voit déjà beaucoup plus clair.

Tu es en bonne voie, tu n'avais pas d'autre solution finalement.
Je te souhaite la bienvenue dans le club de ceux qui sont allés dans le fossé et qui reprennent la route.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3600
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par jaguarboy »

Ricochette a écrit :Je te souhaite la bienvenue dans le club de ceux qui sont allés dans le fossé et qui reprennent la route.
Et c'est bien mieux ainsi.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Auteur du sujet
encorné&misdecoté
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 45
Enregistré le : mar. 10 déc. 2013 21:05

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par encorné&misdecoté »

Les grandes vacances 2014 avec ma fille furent parfaites, quelle joie nous avons eu de nous retrouver !
La séparation devenait effective dans ma tête, je me reconstruisais.

Mais au mois d'août je reçois une convocation au Jaf qui demandait que mon droit de visite soit limité à 2 jours par mois parce que j'étais "potentiellement dangereux" pour ma fille et que je ne m'en étais jamais occupé, manipulateur, autoritaire etc etc et 850€ de pension alimentaire, les dépends pour moi et le tout assorti de mauvaises attestations de proches, dur dur... donc je m'appelle désormais encorné + misdecôté + calomnié !!!
Ce fut en attendant le jugement de janvier vraiment dur psychologiquement, comme une deuxième séparation.
Finalement, tout ces excès ne l'ont pas aidé - elle a essayé par exemple de "récupérer" deux fois ma fille 1/2 h avant la sortie - . J'ai eu 3 témoignages de sa famille (1 soeur, 1 belle-soeur et un neveu) insistant sur l'importance de continuer le lien avec le père. Mais surtout, depuis début juillet les temps de garde étaient 50/50, et le tribunal se devant d'entériner une organisation quand elle fait le bonheur d'un enfant, j'ai pu obtenir et maintenir la garde partagée mise en place dès la rentrée (lundi mardi avec moi, mercredi jeudi avec elle) dans un mignon logement en face de l'école (avec cabane parc etc) mais à plus de 100 kms de chez moi.

Ce procès m'a permis au moins de prendre conscience que j'avais été un véritable père au foyer (ma fille voyant son père plus souvent que sa mère, en raison de ses absences répétées y compris le mercredi où elle ne travaillait pas) et que j'avais pris grande part à son excellent développement pour lequel nous avons été régulièrement félicités (et de presque tous ses apprentissages dont lecture et badmington pour les plus difficiles). J'ai retrouvé les courriers faits aux associations, de ma présence comme administrateur, ma participation à des colloques etc et tout ceci presque toujours sans ma femme. Je me suis rappelé que j'avais déménagé chez elle à la naissance de ma fille, cette fille que nous savions handicapée mais que j'ai voulu absolument garder malgré les avis contraire du médecin de la maternité, que j'avais arrêté une de mes activités professionnelle à cette occasion. Je me suis rappelé ce que j'ai fait pour la mère et son fils -en mauvaise posture quand je les ai connus-. Je me suis rappelé que j'avais assuré matériellement. Tout cela avait fini par s'estomper : d'un côté cela me semblait être normal, et de l'autre j'étais perpétuellement critiqué par mon ex.

Je ne sais pas si vous aurez eu le courage de me lire jusqu'à ce point, mais comment expliquer ce comportement qui veut absolument me rendre responsable de tout ? Surtout quand on sait qu'après m'avoir annoncé sa relation adultère elle m'a proposé dans un premier temps de rester habiter chez elle : "parce que on s'entend bien" (!!)- Merci de votre contribution.

Concernant la petite, c'est moins difficile que je le redoutais, même si de temps en temps il y a des pleurs : - tu veux revoir maman ? - Non tous les 3 ensemble ! Dans ces cas on en veut terriblement à celui qui est à l'origine de cette séparation (qui par la même occasion trompe de son côté la femme qui le loge lui et son fils...) et tout ceux qui ont lâchement rien fait pour tenter de sauver les meubles (que mon ex conserve, bien entendu !), quand ils n'ont pas tenté de me séparer de ma fille !

Voilà, mais maintenant, comme elle cherche la petite bête dans les termes du jugement (par ex: elle refuse de répondre à mes propositions de calendrier pour chaque période de vacances, et ses décisions étant aléatoires et "rendues" au dernier moment je ne peux pas réserver), je vais sûrement devoir la convoquer au Jaf ...ça va recommencer , j'en peux plus, j'ai pris énormément sur moi dans l'intérêt de ma fille et je commence à être fatigué.
Néanmoins on sent une petite accalmie de sa part !Alors une fois de plus je ne vais rien faire ! Pas facile de prendre la bonne décision, elle me rend déjà rendu responsable de tout, alors si on la convoque au tribunal, quel carnage à nouveau ça va être !


"Jean, les sentiments ça ne se commande pas" (Jean-Paul H, trompeur de noces à Bruxelles)

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2858
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par Sans Prétention »

Maman se sert de la fille pour démolir papa...

Papa n'est plus en capacité d'agir, pris dans un étau infernal. Tous les ingrédients de la manipulation. Te laisse pas faire.

Perversion narcissique...

Sick sad world... :sad:


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par Ricochette »

Que tous ceux qui s'imaginent que divorcer est la solution de facilité, qu'ils lisent ton témoignage encorné&misdecoté. C'est majoritairement une descente dans l'arène de 2 individus dont l'un est gladiateur et l'autre apprenti, par la force des choses. Et pourtant, le combattant le plus virulent est souvent celui qui devrait faire profil bas, incompréhensible et c'est cette attitude injuste encore qui est déstabilisante.

Le dernier mail de l'ex fait état d'une partie de ping-pong de crasses pour le divorce. Loupé. J'avais déjà enclenché le motif de l'altération du lien conjugal, soit 2 ans après la séparation de corps avérée. Encore moi qui opte pour le soft, pour gagner du temps alors qu'il sait pertinemment que je détiens de quoi le faire démolir. Expression de sa soif de pouvoir, de destruction, de gestion abusive de la vie d'autrui.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3600
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cocu ,mais également responsable

Message par jaguarboy »

Ricochette a écrit :Que tous ceux qui s'imaginent que divorcer est la solution de facilité, qu'ils lisent ton témoignage encorné&misdecoté. C'est majoritairement une descente dans l'arène de 2 individus dont l'un est gladiateur et l'autre apprenti, par la force des choses. Et pourtant, le combattant le plus virulent est souvent celui qui devrait faire profil bas, incompréhensible et c'est cette attitude injuste encore qui est déstabilisante.
Je plussois ! Rien n'est simple dans un divorce, ni la mise en place de la procédure et le combat qui se fait en parallèle, ni les suite, avec en première ligne, la gestion des enfants lorsqu'il y en a et surtout, surtout, le sacro saint pognon qui s'invite à la barre.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Répondre