Et une cocue de plus...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Azure
Nouvel Utilisateur
Messages : 1
Enregistré le : mar. 20 janv. 2015 15:20

Et une cocue de plus...

Message par Azure » mar. 20 janv. 2015 16:37

Bien le bonjour.

Je suis ici car j'ai besoin de conter mon histoire, une de plus...

Tout commence quand j'ai 18 ans. Je rencontre un homme, plus âgé, marié mais séparé depuis 8 mois. Je suis jeune, naïve et en tombe éperdument amoureuse. Plus tard, après 4 mois de relation, j'apprends qu'il recouche occasionnellement avec son (ex)femme. En effet, ils ont un enfant, il est donc tout le temps fourré chez elle pour le voir. Mais à l'époque, il avait 2 ans, ce qui permettait leurs dérapages...Il me l'avoue, je pardonne après avoir exigé de savoir de quoi parlait leurs conversations (en langue étrangère) et leurs messages quand elle le sollicitait. En effet, c'était 20 sms chaque soir, des appels, longs, tout ça dans notre lit avec moi à côté! Et toujours pour des conneries... je pardonne, je pardonne après bien des scènes de ménages. 2 ans après il finit par divorcer. 3 ans après notre rencontre, il arrête enfin de répondre a ses appels (et soi disant à ses sms mais ça je sais que c'est faux) lorsque je suis avec lui. Puis, je trouve dans ses emails (qu'il avait laissés ouverts sur MON ordi) des messages échangés avec une femme, rencontrée sur un site, lui disant qu'il était célibataire, qu'il voulait une femme pour partager sa vie...
Énorme scène de ménage, je le quitte (difficile, nous vivions tous deux chez mes parents) et il finit par m'avouer que "il aime bien jouer avec les femmes, leur faire croire à quelque chose puis les laisser sans nouvelles". A cause d'une nana dont il a été amoureux et qui l'a quitté sans donner de nouvelles du jour au lendemain. Il m'avoue à demi mot que c'est pour ne pas me faire souffrir moi.
Il faut savoir qu'il n'arrive jamais à me dire je t'aime, dit même "ne pas m'aimer" (mais je sais que c'est faux, une façade pour ne pas dévoiler ses sentiments, car la seule fois où il l'a fait c'était avec cette meuf qui l'a quitté). Mais c'est le moins pire, je m'y suis habituée depuis le temps.
J'ai fini par pardonner cette histoire, lui faisant jurer que si l'envie lui reprenait, il me mettait au courant. 2 ans de plus se passe, entre temps nous avons emménagés ensemble, plus une seule dispute (car je laisse couler sur les sms de sa conasse d'ex a toutes heures, je sais qu'ils ne couchent plus ensemble, je surveille à la minute son emploi du temps quand il est avec elle (très rarement, une fois par an pas plus) et quand il la voit pour ramener le gamin etc.. en plus, il a 6 ans maintenant, donc ça limite les risques).
Il y a quelque mois, j'ai trouvé un échange de mails avec une autre nana, qui s'est arrêté vite fait. J'ai rien dit. Et ces derniers jours, j'ai trouvé un échange Skype (mais je soupçonne fortement une arnaque à l'ivoirienne, ça durera pas) mais surtout un Whatsapp d'une certaine "Shimiko" (je crois, me rappelle plus bien, mais un nom japonnais). Celui ci m'inquiète plus que le reste. Voilà en partie pourquoi je suis ici. (C'est évidemment une synthèse, je passe sur ses outrages nombreux et répétés comme par exemple répondre à son ex au restau quand on fêtait notre anniversaire de relation et se précipiter sur son téléphone, toujours pour lui répondre juste après avoir fait l'amour etc...)

Je commence vraiment à en avoir marre. Juste quand sa connasse d'ex commence à lui foutre la paix (normal elle a un mec) il se met à déconner encore plus qu'avant. Je pensais vraiment que les mauvaises passes étaient derrière nous. J'ai très envie de le quitter, mais je suis dépendante financièrement de lui, n'ai droit à aucunes aides en France car je n'y ai jamais travaillé, ne peut pas retourner chez mes parents car ils ont viré mon lit et tous mes placards, il n'y aurait plus la place de m'accueillir et ne peut aller à nulle part. Je ne sais donc que faire. Auriez vous des noms d'associations ou autre à me donner? Il faut savoir que, j'ai des animaux aussi que je ne peux pas lui laisser. Si je part, c'est avec eux.

Je vous remercie d'avance du soutien que vous pourrez m'apporter.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3573
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et une cocue de plus...

Message par jaguarboy » mar. 20 janv. 2015 16:47

Salut Azure, bienvenue à bord.

Des animaux ? Ça comprend ton gugus ? Désolé, ça m'a échappé...

Soyons factuel : vous avez un passif assez lourd et je doute fort qu'il s’allège rapidement. Ton mec est un instable, te ment... Bien difficile de construire quelque chose de sérieux là dessus. En clair, tu as un pneu crevé, tu le regonfles sans cesse, mais le trou reste.

Il est temps pour toi de mettre en place ta procédure de départ ( ami, famille... ) afin de ne pas rester avec ce gars.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Et une cocue de plus...

Message par Ricochette » mar. 20 janv. 2015 17:14

Bienvenue Azure,

La priorité des priorités, c'est de quitter cet homme.
Remettre un lit et un placard chez tes parents n'est pas des plus compliqué, surtout que vous y habitiez en couple donc il doit y avoir de l'espace. A défaut, tu as bien de la famille dans ton entourage qui pourrait t'héberger temporairement?
Ca n'est pas simple si en plus il faut loger tes animaux, surtout si tu as 1 cochon, 2 brebis et 3 ânes! Cette boutade est faite pour détendre l'atmosphère. :)
Pourquoi ne cherches-tu pas à travailler, pour acquérir ton autonomie financière et sortir des griffes de ton compagnon? Cela t'aiderait à prendre ta vie en main et de l'orienter comme tu le souhaites sans dépendre de quiconque.

Bonne chance.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Répondre