Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Zoch
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 305
Enregistré le : sam. 18 juil. 2015 11:31

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Zoch » mar. 24 nov. 2015 20:46

Tout d"abord, le test des 8 questions. Tout faux. J'ai donc bien fait de rompre. :mdr1:
En suite SP , l'entre deux est un non choix qui est lourd lourd lourd.....
Bienvenue à ce coeur ce sourire qui t'à rendu la vie. :jap:
Et n'oublie pas que ce coeur à ouvert une porte. A toi de voir si tu sors de ta cage pour rentrer dans ton foyer en homme entier. Ou si tu sors pour prendre ton envol.....

Mais comme tu me l'as dit un jour: reste fidèle à toi même. C 'est à toi que tu dois des choses...



Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Sans Prétention » jeu. 26 nov. 2015 05:52

On commence là : http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 240#p56662

En passant par les petites vidéos ici : http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 255#p56772

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 255#p56773

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 255#p56774

Pour finir là :

Les femmes préfèrent les “vrais” hommes

Après tout, la vie de couple n’est pas toute la vie… C’est la découverte qu’a faite Christophe, 35 ans, après quatre ans d’analyse : « J’ai vécu une relation très fusionnelle avec ma mère. Seule celle qui est devenue la mère de mon fils a eu assez de force pour couper ce cordon. Mais c’est alors avec elle que la fusion s’est reproduite : nous nous nourrissions l’un l’autre, nous ne voyions que des amis communs, etc. Il y a un an, au cours des vacances d’été, il m’est tout d’un coup apparu évident que nous ne pouvions plus continuer de la sorte. L’automne venu, je suis parti. »
L’analyse l’a ensuite aidé à comprendre qu’il n’était pas seulement un fils ou un petit garçon, mais aussi un conjoint. Bref, un homme. Son ancienne compagne semble l’avoir également compris et essaie, depuis peu, de renouer avec lui. Ironie de l’histoire, ce sont précisément les hommes qui savent rompre que les femmes désirent le plus séduire et garder le plus longtemps auprès d’elles. « A l’inverse de ceux qui vivent dans une sorte d’indécision, souvent associée à la féminité, les hommes capables de dire : “Je ne t’aime plus” ou “Je te quitte” savent ce qu’ils veulent et où ils vont, souligne Jacques-Antoine Malarewicz. Bref, aux yeux de la plupart des femmes, ce sont eux, les “vrais” hommes. »


http://www.psychologies.com/Couple/Cris ... s-hommes#4

Vous savez ce qui m'est arrivé récemment ?
Une PRISE DE CONSCIENCE.

Non, je ne renoncerai pas à mon côté féminin. Jamais.
Non, je ne renoncerai pas au romantisme, à la sensualité...
Non, je ne veux pas que mon couple courre à sa perte, sachant que chacun a sa définition de ce que peut être "l'échec".
Mais je commence à exploser des murs qui me bouchaient des horizons restreints que je m'étais imposé... Non pas que ces repères étaient mauvais. Mais ils étaient placés au mauvais endroit.

A suivre...

@ Zoch : je suis en mode exploratoire, pas décisionnel. Lourd, je le suis déjà. Malheureux aussi. Déchiré, irrésolu. Ca commence à durer sérieusement. Et je cherche, sans dénaturer le contrat implicite. Explication de texte prochain post... :kelkon:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Mazette
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 42
Enregistré le : lun. 23 nov. 2015 09:06

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Mazette » jeu. 26 nov. 2015 08:37

Salut SP,

Je pense tout comme toi qu'il ne faut pas se renier,ni abandonner ce qu'on est pour plaire ...
Les mâles "alpha", genre rambo des bacs à sables ne sont que très peu évolués sur le plan émotionnel et affectifs (ce n'est bien sur que mon point de vue).
Tout comme toi j'ai cette part de féminité, ce semblant de délicatesse qui différencie les hommes des singes. :+
Mme SP doit sentir le vent tourner,comme une girouette sur son clocher...Tu es sans nul doute un mec bien,et je n'ai malheureusement très peu de conseil à donner quand à une reconstruction, ayant moi même fait voler mon " couple"ou le semblant théâtrale qu'il était devenu.
Bon courage :ala:


C'est au pied du mur,qu'on voit mieux...le mur. :jap:

Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Sans Prétention » ven. 27 nov. 2015 01:11

Salut Mazette !

C'est marrant que tu parles des alphas... C'est vrai qu'une certaine catégorie que je nommerais les Eugène font honneur à l'espèce des primates bien plus qu'à celle des humains (je suis pas con: je sais bien que l'homme est un primate. Je lui accorde en revanche la possibilité - pas toujours utilisée - d'une transcendance inaccessible aux chimpanzés et aux bonobos

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... bos#p55878).

J'en ai pas mal parlé des Eugène ici (en tant que symbole):

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 210#p55683

l'archétype du concombre en rut continu - bien que celui du site, parce qu'il y a un modérateur qui se nomme Eugène et qui se revendique sans complexe du bataillon des profiteurs invétérés de la gente féminine, oeuvre pour nous dans l'ombre... :bonk:

Je partageais avec toi cette vision assez manichéenne. Et puis j'ai rectifié...

D'abord parce qu'il y a ici d'authentiques alphas qui sont des hommes d'honneur. Et en tout premier lieu Jaguarboy, sans oublier K.O.tique, Huss, Enk, sans doute Mature et même Dom... Leur droiture me sidère et m'amène à contempler les jeux amoureux de l'espèce humaine avec circonspection. Tout ne serait donc pas biologique ?

Mais surtout, j'ai renversé les schémas un peu faciles que certains esprits sans doute zoophiles veulent bien nous faire croire. L'homme est plus complexe que les bêtes (c'est pas toujours les biscotos qui gagnent ! :super: ). Il n'en est pas moins cruel (les manipulateurs sont en quelque sorte les nouveaux mâles dominants de notre dissociété :diable: ).

Ensuite il y a que, d'après les témoignages, les sandwichs, hommes ou femmes, sont souvent (pas toujours, mais il y a pléthore ici) moins bien gaulés que les légitimes. Au final, on est toujours l'alpha d'un autre. Je peux témoigner de manière vivante de cet état de fait...

http://www.psychologies.com/Couple/Sexu ... qu-un-mari

Bon, pour moi, le second sandwich (connu) était un alpha (s'il y a un second bis que je soupçonne, c'est un PUTAIN d'alpha bodybuildé et tout...) mais le premier était un authentique merdeux de concombre en rut continu. Un concombre parce que deux queues. Au lieu d'une queue et un cerveau. Une connaissance amicale en plus. Mais sur le site, les sandwichs au boudin, finalement, sont légion.

Ce qui m'amène à penser les tares des cocufieurs en termes de manque.
Quoique vous soyez, quoique vous ayez fait, il leur manquera TOUJOURS quelque chose (tu n'es pas assez si, trop ça, c'est normal que je t'ai trompé parce que tu ne faisais pas ça...). Les constats d'imperfection sont souvent justifiés. Mais la personne en face de vous est-elle exempte de toute critique ? Elle cumule, en plus du reste, une certaine habileté pour le mensonge, excelle dans la manipulation, le manque d'empathie, et joue avec les petites phrases destructrices avec un aplomb et une dextérité déconcertante...
Qu'on vienne encore me parler du concept de coresponsabilité... Ça existe mais cette caisse de nitro n'est jamais manipulée avec les précautions qui s'imposent et c'est bien ça le plus embarrassant.
Coresponsables du manque de communication : OUI
Coresponsables de la reconstruction : OUI (et c'est putain de difficile)
Coresponsables de l'infidélité de l'une des parties du duo : NON !!!!

C'est dans l'infidélité que se révèle la tyrannie des jeux de pouvoir dans lesquels le dominant n'est jamais celui qui aime le plus. Jamais.

http://amouretpsycho.com/ya-til-un-rapp ... re-couple/

On parle souvent à tort et à travers de l'enfant roi... Pour ma part, sur cocus.org, il me semble déceler des expressions particulièrement sadiques du réservoir pulsionnel des cocufieurs. Il y a AUSSI des conjoints rois. Et on se pose, le futur cocu, rapidement dans la relation en serviteur. Celui-là, qui semblait dominer dans le monde de la surface, un jour, aura des cornes. Et pas celles du pouvoir.

D'où mon idée de relation parasitaire (qui se vérifie pas mal) :

http://www.sos.cocus.org/search.php?key ... %5B0%5D=21

Parce que le cocu, certes, voue une adoration sans borne à son / sa partenaire, mais, à la base, c'est bien lui qui brille. Mais de manière plus "humaniste".

http://www.la-psychologie.com/phobie%20engagement.htm

Et le sandwich, alpha ou pas, vous bouffe indirectement. Sous des dehors socialement outrancièrement policés, certains sont de véritables machines à broyer l'estime de soi par effet de ricochet. Après trois, quatre rebonds, on se le prend dans la gueule, le caillou plat...

Pour ma part, je me désolidarise complètement de la race des bourrins qui bavent, l'oeil torve et le regard salace fixé sur deux, trois zones géographiques du genre complémentaire (la femme). Réflexion personnelle : La civilisation a mieux à faire que de s'éparpiller en éclats sexuels polygames archaïques.

http://psychologie.aujourdhui.com/info/ ... -00729.asp

Pondération ici : http://www.plaisirssante.ca/sante/nouve ... us-fideles

Mais chacun est libre de gaspiller son énergie créative pour le bien de l'humanité comme il l'entend. Les prises d'otage par les polys de tout bord ne sont en revanche pas acceptables. A moins de défaillance avérée du partenaire (alcoolique, violent, sexuellement mort...)
Je pense que les polys ont tout à fait le droit, le devoir même, en accord avec ce qu'ils sont, de vivre à plein leur sexualité. Une des transcendances possible de l'homme est sa liberté de choisir. Mais il leur faut dire ce qu'ils sont à ceux qui construisent leur vie amoureuse sur d'autres schèmes. C'est là qu'a lieu le hold-up : les contorsions identitaires ne font pas bon ménage avec l'oeil bienveillant qu'exige la vie à deux en mode romance éternelle. Quant on est naturellement tenté vers l'ailleurs (mécanisme de défense ou appétence particulière pour les extras), on se doit de clarifier la situation avec le partenaire. Tous ses défauts en effet, seront réinterprétés en termes de lacunes. Et à ce jeu de con, on perd à tous les coups.

https://www.youtube.com/watch?v=OEsc7ysx7Es&index=1&list=PLFBwVtDG2ssqzsT0tvb9x65_fVCQUaNYP

Délit d'initié amoureux, ça s'appelle.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9li ... niti%C3%A9

Les "erreurs de parcours" sont très rares. Je veux dire, un authentique amoureux qui fait un écart est vite rattrapé par son amour pour l'autre. Il pleure, se dénonce, demande pardon, ne minimise pas et surtout... Ne recommence pas. Vous en avez croisé beaucoup sur le site ?!??!!! Oui, il y a... Thunderette. Une sur des centaines de témoignages. Ou alors j'ai pas bien lu.

Ce n'est que mon point de vue et non une règle, il s'entend.

L'égalité entre les sexes, tant recherchée par les féministes ne peut faire l'économie de la monogamie. La dispersion amoureuse est, à mon sens, le terreau du terrorisme affectif et du déséquilibre des genres car les jeux de pouvoir ne sont jamais aussi violents que lorsqu'ils sont régis par le désir multiplié (le ça). Et à cet (encore) jeu de cons (c'est le cas de le dire), les alphas, préhistoriques ou modernes sont les grands gagnants. Sachant qu'il y a aussi de plus en plus d'alphas femmes. La mienne en est un beau spécimen.

J'assume ma part de féminité mais je fais l'apprentissage de mon intérieur masculin que j'avais rejeté. Par ce qu'il faut être complet. Qu'au moins cette épreuve pourrie me serve de leçon sur moi-même si je ne peux sauver le monde...

https://www.youtube.com/watch?v=kkpHIuE9EN8

De manière transitionnelle, j'expérimente ma masculinité par le biais de la séduction et ma foi... Je me découvre un continent intérieur censuré que je dois apprendre à dompter. Et une personne extraordinaire m'aide dans cet apprentissage difficile, elle qui, a toute sa vie, été obligée de composer avec des blaireaux défaillants. Dont un spécimen bien gratiné de la race de ceux qui nous font atterrir ici (Eugène) : je me découvre financièrement à l'aise (pas assez pour les désirs de voyage immodérés de madame officielle), avec le verbe facile (détestable pour madame qui n'aime que la légèreté des échanges "rigolos"), plein d'esprit (mamie me considère comme le personnage le plus triste de la terre) et séduisant (une personne m'a mis en face de mon image d'homme enfant très touchant parait). Mon côté inaccessible, je cite, freinait les élans romantiques de quelque dame. La porte ouverte, j'ai la possibilité d'être accueilli. Pas partout, mais pas nulle part. Voilà je me lance des fleurs par l'intermédiaire du regard d'autres avec qui je n'ai pas de passif. Et ça fait du bien d'échapper à sa prison fait de projections erronées. Après, je suis pas un dragueur, je suis maladroit et j'ai tendance à être définitivement la "bonne copine" de ces dames. En plus, mon profil, ben, un peu compliqué pour qui, justement, aime les alphas. Mais bon... Nul n'est parfait.

Je reste très pessimiste sur la nature humaine au final. Mais pas désespéré. Je le sens au plus profond de moi, c'est bien Éros qui me relève. Paradoxal ? Sans doute. Mais je suis un explorateur. Et l'habit de looser me gratte.

J'en suis arrivé à la conclusion que le temps n'existe pas (parce que mes blessures passées sont encore présentes et que même si dans le présent, madame est à nouveau fidèle, rien ne donne de certitude sur le futur) et fidèle tout seul, c'est l'exacte situation de échangiste tout seul : une impossibilité.
Ca revient à faire du tandem pour deux: l'un se tue à faire avancer les choses. L'autre contemple le paysage, jambes en l'air. Vous êtes devant et un troisième larron se fout dans le petit panier à l'arrière. "Tu m'aides à pédaler chérie ? Oui, oui... On ira loin toi et moi". Et quand le vélo valse dans le décor et que l'on découvre, sidéré un bagage clandestin... La faute au pilote quand même. Exténué d'avoir fourni seul tous les efforts nécessaires au maintient précaire de l'engin sur la route, le voilà en plus responsable du voilage de la roue avant. C'est comique. Et triste. Comme un cocu.

J'ai renoncé à l'amour pur (ben oui, sinon, faut partir, la peinture est pas belle, y a des trous), renoncé de force à la fidélité (parce que par principe il aurait fallu que je me barre, la "reconstruction" est un désaccord de principe avec ces principes...). Je ne renoncerai pas à être mieux.
Mais être mieux, ça s'apprend.

Et pour ceux qui se demandent... Oui j'aime toujours ma femme. Intensité er admiration un peu en berne tout de même. Je prie pour que l'intensité revienne. L'admiration... Ca sert plus à rien. C'est ce qui m'a laminé, empêché d'exister. Je ne cours plus après.

Pour les puristes, c'est donc un amour à peu près. Je pense. Mais qu'est-ce que c'est bon de moins souffrir !!!!

Cataplasme... Sans doute. C'est transitoire. Mais une putain de pause dans ma douleur s'imposait. D'autant que madame a des raisonnements encore très perturbants. Et une attitude qui, si elle ne laisse aucun doute sur son amour pour moi, reste quand même clivée. Des petits signes comme ça... Je dois être trop exigeant. En tous cas, le contrat n'est pas rompu. Je vous dirai en quoi.

Et de l'autre côté ? Il y avait déjà de très fortes connexions intellectuelles. Fort attachement aussi. Pas de femme objet. Du moins dans le sens commun du terme. Au niveau psychanalytique... :? Mais je ne suis pas un concombre. Définitivement. Ni un légume.

PS : C'est quoi la dissociété ? http://www.seuil.com/livre-9782757822890.htm

Ouais bon, j'arrête, je vous soule plus les cocus, il me fallait déverser un peu aujourd'hui, j'ai une amie en péril et je voudrais qu'elle me lise...Voilà...

Image
Deux bouts, pas de tête.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Mazette
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 42
Enregistré le : lun. 23 nov. 2015 09:06

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Mazette » ven. 27 nov. 2015 09:42

Bonjour SP,
C'est toujours un grande joie (je me comprend)de lire tes posts,tant la recherche et la verve(pas verge,hein...)sont omniprésentes dans ce que tu écrit.
Je passerai sur le pavé apostolique du mâle alpha,je partage évidemment ton point de vue sur Jag et les autres.
Je suis heureux de savoir qu'une main t'ai tendue,même si aujourd'hui je me pose la question de savoir si tu fera le choix.Celui d'être libre,dans ta tête, même si tu parais "en pause douleur", ce n'est qu'une pause et il faudra bien un jour décider entre les deux continents (référence à tes attributs humides...).
La suite au prochain épisode ??? :petard:


C'est au pied du mur,qu'on voit mieux...le mur. :jap:

Avatar du membre

Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 616
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Eugene » ven. 27 nov. 2015 13:49

Me diffamer publiquement en me qualifiant de primate et de concombre en rut démontre indubitablement votre classe et votre sens de l’élégance, cher Sans Prétention !!

Moi aussi je vous aime. :bise:


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par so78 » sam. 28 nov. 2015 00:23

Je t'ai lu SP.
Pas mieux aujourd'hui. Pire même. Je crois avoir identifié le déclencheur principal. Je suis mal barrée...



Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Sans Prétention » sam. 28 nov. 2015 10:07

Bonjour Eugène
(Je commence par un salut... Amical en plus, sans aucune attaque parce que quelque chose dans votre réponse me fait baisser les armes... à défaut de baiser des dames.)
Eugene a écrit :Me diffamer publiquement
Sans Prétention a écrit :J'en ai pas mal parlé des Eugène ici (en tant que symbole)
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=56826#p56826

Pas de diffamation sur une personne, non, mais un triste constat de constantes archétypales.
Sans Prétention a écrit :l'archétype du concombre en rut continu
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=56826#p56826

Avec approche nuancée sur la personne, justement :
Sans Prétention a écrit :bien que celui du site, parce qu'il y a un modérateur qui se nomme Eugène et qui se revendique sans complexe du bataillon des profiteurs invétérés de la gente féminine, oeuvre pour nous dans l'ombre... :bonk:
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=56826#p56826

Sujet suivant.
Eugene a écrit :Me diffamer publiquement en me qualifiant de primate
La comparaison avec le règne animal ne provient pas de moi mais de ceux qui justifient la polygamie (et pas nécessairement l'infidélité, ce qui n'est pas tout à fait la même chose):

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... obo#p49281
Eugene a écrit :Pour ma part je ne pense pas que l'homme soit une espèce monogame, comme il en existe chez d'autres mamifères.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1621#p1621

Les "cocus" à l'inverse, se défendent des déterminismes primaires...

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=55878#p55878

... Chéris par les aficionados des couettes de toutes les couleurs avec jamais le même partenaire de jeu, le compteur bloqué sur des temps plus "préhistoriques" (?) :
Eugene a écrit :je ne suis pas fier, je ne fais tout simplement pas une montagne d'un fait qui est ce qu'il est depuis l'aube de l'humanité, c'est comme ça.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1621#p1621

Imaginez un raisonnement équivalent pour la violence...
Hannibal Lecter : "je ne suis pas fier, je ne fais tout simplement pas une montagne d'un fait qui est ce qu'il est depuis l'aube de l'humanité, c'est comme ça."

Pour autant, le "cocu" ne nie pas la nature biologique de l'homme dans son ensemble. Nous ne sommes pas des négationnistes :
Sans Prétention a écrit :je suis pas con: je sais bien que l'homme est un primate.


Etes-vous toujours offusqué ? De ce que nous nous mettions à égalité sur un plan biologique mais avec des dix verges anses assez caractérisées, celles là se jouant, en revanche, sur le terrain de l'esprit (notamment en matière de cause profonde de l'infidélité ?

Ce à quoi vous répondez avec un argumentaire reposant pour le moins sur des visions quelque peu... Je ne saurais qualifier :
Eugene a écrit :C'est un peu facile de rejeter la faute a "l'autre" si vous ne savez pas retenir vos bonnes femmes.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1615#p1615

Comme le soulignais effectivement quelqu'un de très censé sur le site
Eugene a écrit :je respecte ton opinion, mais a quelle titre cette derniere devrait elle être universelle.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=2298#p2298

Quant à l'image du
Eugene a écrit :concombre en rut
Elle ne s'adressait pas à vous, je parlais de Sandwich 1.
Sans Prétention a écrit :le second sandwich (connu) était un alpha (s'il y a un second bis que je soupçonne, c'est un PUTAIN d'alpha bodybuildé et tout...) mais le premier était un authentique merdeux de concombre en rut continu. Un concombre parce que deux queues. Au lieu d'une queue et un cerveau.
Le fait que vous vous sentiez une solidarité vibrante pour ce pauvre hère amoureux des culs (je suis pour ma part un amoureux déçu mais, ne dévions pas) vous place dans une commune quête. Je voudrais dans ce cas que vous me pardonniez de ce malheureux ricochet.

Il me faudra trouver d'autres images plus "dorées" pour cerner ce qui vous meut. Je croyais avoir compris...
Eugene a écrit :T'as tout compris toi, il ne s'agit que d'une affaire de fesses, et leur donner ce qu'elles ne trouvent plus auprès du cocu, il n'a jamais été question de bonheur
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1622#p1622
Eugene a écrit :Comme on dit le coeur ? ses raisons que la quequete ignore
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1758#p1758

Je cherche de façon désespérée une quelconque approche transcendante au sens philosophique du terme de toutes vos visions du génie humain. Point.
C'est pourquoi je ne comprends pas votre allergie au concombre. A une époque sans doute éloignée, vous étiez moins susceptible :
Eugene a écrit :Si ca peut te soulager dans ton mal être de me traiter de pute et que cela représente pour toi une thérapie, tant mieux.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1622#p1622

"Pute" semble être, dans votre esprit moins infamant que "concombre". Je ne m'explique pas la chose, mais, doublement cocu, je dois présenter des signes de défaillance intellectuelle. Les cornes, sans doute poussent aussi à l'intérieur. Ou alors, peut-être ai-je droit à un traitement de ferveur.

L'image de god sur pattes m'est rapidement venu à l'esprit pour une raison que je ne saurais expliquer pour sandwich 1... Le concombre qui d'un côté est pour la femme et de l'autre la maîtresse m'a séduit. Analogie primitive. Je m'en excuse. Platement. Mais on m'a un peu invité à glisser (oups) sur ce terrain. Allez savoir d'où cela se vient-il donc...

Quant à vos représentations du "cocu"...
Eugene a écrit :Avec un esprit aussi étroit ne cherchez plus pourquoi vous portez les cornes.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1644#p1644

Etroit d'esprit...
Eugene a écrit : je ne pique les femmes de personne ce sont elles qui sont demandeuses, fort heureusement qu'il existe des gens comme toi pour satisfaire des gens comme moi en leur offrant gracieusement ce dont ils ont envie.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1615#p1615

Victime consentante...
Eugene a écrit :L'amant, ne se prend jamais la tête avec sa maitresse, il ne pête pas au lit, pisse pas a coté du trou, ne se gratte pas les coucougnettes en se levant le matin, ne fait pas de scenes de ménage,
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1615#p1615

Primitif...
Eugene a écrit : il est la dans un but bien précis, donner a la dame ce qu'elle n'a pas chez elle.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1615#p1615

Sexuellement défaillant...
Eugene a écrit : Donc déja des le départ le mari est perdant
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1615#p1615

Tout à fait. Ce qui confirme l'idée phare que
Sans Prétention a écrit :Ce qui m'amène à penser les tares des cocufieurs en termes de manque.
Quoique vous soyez, quoique vous ayez fait, il leur manquera TOUJOURS quelque chose (tu n'es pas assez si, trop ça, c'est normal que je t'ai trompé parce que tu ne faisais pas ça...). Les constats d'imperfection sont souvent justifiés. Mais la personne en face de vous est-elle exempte de toute critique ?
Et à moins d'entrer dans une guerre d'ego dans laquelle celle du cocufieur enfle au point d'étouffement de la victime... Je rappelle que le cocufieur a également CHOISI sont partenaire, ce qui fait de lui une personnalité également défaillante.

Cela dit, je ne me reconnais aucunement dans ces représentations peut-être suis-je un trompeur qui s'ignore. Mais j'avance sur le dossier...

J'ai la faiblesse de pondérer mes élans, sans doute une caractéristique de l'expression dégénérée de l'humain dit "fidèle"
Sans Prétention a écrit :Pour ma part, je me désolidarise complètement de la race des bourrins qui bavent, l'oeil torve et le regard salace fixé sur deux, trois zones géographiques du genre complémentaire (la femme). Réflexion personnelle : La civilisation a mieux à faire que de s'éparpiller en éclats sexuels polygames archaïques.

http://psychologie.aujourdhui.com/info/ ... -00729.asp

Pondération ici : http://www.plaisirssante.ca/sante/nouve ... us-fideles
Je ne me souviens pas pour ma part avoir insulté délibérément un cocu sur site. En revanche, si l'un de vos congénères était moins astucieux que vous dans l'art de la dissimulation et du mensonge :
Eugene a écrit :C'est vraiment des blaireaux vos maris mesdames, ça fait 20 ans que j'ai des maitresses et mon épouse n'en a jamais rien su.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1612#p1612

Le voici Blaireau...
Eugene a écrit :démontre indubitablement votre classe et votre sens de l’élégance,
Je cherche également de l'élégance dans vos propos et... Je crois devoir me résigner la peine au coeur...

Mais votre témoignage est pour moi un bien précieux, plus puissant et plus réel que les clichés placardés dans les magazines féminins qui ne vomissent que la moitié du 4 heures. Les caricatures sont légions et sans approche de la vérité, point de salut pour le cocu. Déniaiser le débat est sans doute la clé.

Par exemple :
Thierry a écrit :Thierry Ceci peut peut-être expliquer pourquoi les relations extra-conjugales féminines sont avant tout émotionnelles et que le sexe n'y tient pas la première place…

les femmes fonctionnent pas comme nous ce sont des cérébrales avant tout, hormis les nymphomanes bien évidement, mais c'est hors sujet
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1785#p1785
Eugène a écrit : Les femmes de cocus sont généralement très entreprenantes et pratiquent avec leurs amants des trucs qu'ils ne leur serait même pas venu ? l'idée avec pépère, Pourquoi d'après vous ?
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1622#p1622

Pour moi votre parole a plus de valeur que les torchons généraux qui ignorent les cas particuliers qui se multiplient...

Merci au passage de confirmer que :

Les cocufieur ne pense pas aux enfants, ni aux conjoints dans ces moments là...
Eugène a écrit :Et dans ces moments la elle pense a autre chose qu'a son mari ou ses enfants.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1751#p1751

Que, comme le souligne Eva Ilouz, les corps sont chosifiés dans la débâcle post moderne. Ou pour faire court, que
Sans Prétention a écrit :La dispersion amoureuse est, à mon sens, le terreau du terrorisme affectif et du déséquilibre des genres car les jeux de pouvoir ne sont jamais aussi violents que lorsqu'ils sont régis par le désir multiplié (le ça). Et à cet (encore) jeu de cons (c'est le cas de le dire), les alphas, préhistoriques ou modernes sont les grands gagnants.
Eugene a écrit :Si l'autre partie la refuse, il y a suffisement de demande sur le "marché" pour passer a autre chose. Le cocufiage est un marché comme les autres avec une offre et une demande
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1626#p1626

Je ne me perdrai pas davantage... Trop de pages écrites déjà...

Bref, merci de corroborer mes impressions :
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 210#p55683
Eugene a écrit :Dans vos intellects limités le fait de dissocier sentiments du sexe fait automatiquement de ma personne un pervers pas fréquentable. A aucun moment vous ne pouvez imaginer que tout le monde ne pense pas comme vous, qu'il existe d'autre visions des choses.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1644#p1644

Mon intellect limité ne prétend pas détenir la vérité. Il existe par ailleurs dans mon approche des nuances qui me démarquent de mes comparses. En ne posant pas la "fidélité" comme un principe éthique par exemple.

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... lit#p54959
Eugene a écrit :Sans bien évidement tomber dans le cliché cocus VS cocueur, mais bien séparer les gens qui trompent de ceux qui sont trompés, afin d'alimenter un débat pouvant se reveler pertinent en recevant les témoignages de galant(e)s
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1646#p1646

C'est bien ce que je cherche, nous voilà au moins un point commun :

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=56623#p56623

Je m'interrogeais sur votre situation actuelle et votre approche du phénomène à présent. Vous allez peut-être me répondre.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=56614#p56614

Quoique... Quelques indices...

6 mai 2006
Eugene a écrit :ça fait 20 ans que j'ai des maitresses et mon épouse n'en a jamais rien su.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1612#p1612

8 mai 2006
Eugene a écrit :Bien sur que la roue tourne, ca fera bientot 20 ans qu'elle tourne et toujours dans le même sens et tout va bien merci, que j'ai été cocu ou pas, la solidité d'un couple se calcule sur la durée pas sur un coup de grisou dans le ménage.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=1644#p1644

18 mai 2007
Eugene a écrit :Relis bien tout le fil,si tu avais pris cette peine il ne t'aurais pas échappé que je suis célibataire
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?p=5628#p5628

Ah, je ne savais pas... Pardon...
Eugene a écrit : cher Sans Prétention !! Moi aussi je vous aime. :bise:
Je sais. Vous avez repris quelque unes de mes trouvailles.

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 607#p56594

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?f=38&t=3608

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?f=38&t=3609

Heureux de trouver grâce, malgré mon statut caprin, aux yeux d'un galant.
Plaisanterie mise à part, il me semble déceler un changement de vision des choses chez vous entre 2006 et maintenant. Me trompé-je encore ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 616
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Eugene » lun. 30 nov. 2015 17:36

Bonsoir
Sans Prétention a écrit : Je cherche de façon désespérée une quelconque approche transcendante au sens philosophique du terme de toutes vos visions du génie humain. Point.
C'est pourquoi je ne comprends pas votre allergie au concombre. A une époque sans doute éloignée, vous étiez moins susceptible :
Vous m’avez impressionné par la qualité sans faille de votre jugement, mais pourriez vous m’expliquer pourquoi subitement le 27 novembre dernier après 900 messages, vous avez décidé de m’agresser ? Que vous ai-je fait ? Pourquoi ce besoin soudain ? Rechute ?
Sans Prétention a écrit : Je sais. Vous avez repris quelque unes de mes trouvailles.
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 607#p56594
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?f=38&t=3608
http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php?f=38&t=3609

Heureux de trouver grâce, malgré mon statut caprin, aux yeux d'un galant.
Plaisanterie mise à part, il me semble déceler un changement de vision des choses chez vous entre 2006 et maintenant. Me trompé-je encore ?
C’est une preuve de caractère que de reconnaître ses erreurs, et c’est également une preuve de caractère de me les attribuer systématiquement. Je n'ai rien repris du tout. Il vous aura probablement échappé que les 2 derniers liens que vous donnez proviennent d’une rubrique d’informations dont le contenu n’est autre qu’une revue de presse nommée "Chronique" (Article d'un journal qui est consacré aux actualités d'un domaine précis.) et qu’une chronique (Ne vous donnez pas un mal de tête en cherchant un sens philosophique au mot chronique il n'y en a pas dans mes propos) contrairement à un édito n'a pas à refléter l’opinion de son auteur .


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Avatar du membre

Mazette
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 42
Enregistré le : lun. 23 nov. 2015 09:06

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Mazette » lun. 30 nov. 2015 17:44

Ding ding...

Temps mort... :Q:

Cette joute verbale est tout à fait magnifique, mais le concombre,personne n'aime de toute façon ... :petard: :biere:

Ok >>>>> :doute:


C'est au pied du mur,qu'on voit mieux...le mur. :jap:

Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Sans Prétention » lun. 30 nov. 2015 18:51

Bonsoir, tout à fait...
Joute, oui, mais... Je ne cherchais pas la guerre. Mon questionnement d'origine était très simple: comment se situe un cocufieur vis-à-vis du troupeau de caprins que nous sommes censés être en étant actif sur un site de soutien aux victimes de l'infidélité ?!?!!

L'équivalent serait de retrouver le pape sur Gleeden... :boire2:

Ben... Je clos le débat tout seul comme un c... Je n'aurai pas de réponse... :doute:

Sinon fait beau chez vous ? :bonk:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 256
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3372&p=53212#p53212
Localisation : BOURGOGNE

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Encasdemalheur » lun. 30 nov. 2015 18:56

Sans Prétention a écrit :
D'abord parce qu'il y a ici d'authentiques alphas qui sont des hommes d'honneur. Et en tout premier lieu Jaguarboy, sans oublier K.O.tique, Huss, Enk, sans doute Mature et même Dom... Leur droiture me sidère et m'amène à contempler les jeux amoureux de l'espèce humaine avec circonspection.

Salut SP


Toujours aussi désespérant ce forum qui voit encore de nouveaux arrivants comme nous plus ou moins « cabossés » par les turpitudes de leurs con(s) joints.

Je suis moins présent sur le forum car j'ai continué à temps perdu à décortiquer la masse de documents (mails, sms, logs de chat skype ou msn etc...) que le hasard m'a jeté à la figure un certain 2 septembre 2014.
Je me fais l'effet d'un archéologue brusquement mis en présence par un séisme d'un empilement de strates géologiques vieilles de 80 millions d'années ( moi seulement 8 ans mais quand même, un travail de moine copiste pour tout analyser!). J'ai presque fini, mais je suis arrivé à un point de mon analyse qui éclaire d'un jour nouveau ces 8 années.
Tu me fais beaucoup d'honneur de me citer dans ton post,bien que, comme ton cas, le mien soit un peu spécial aussi quoique très différent, car rien n'est sorti du trio femme/amant/ cocu. En plus, j'ai eu (ils sont dcd maintenant ) des beaux parents formidables, des gens simples, mais chaleureux et accueillants, droits, francs, le bonheur quoi... ! Tout pour être heureux jusqu'à la fin sans ce p....n de coucou.
J'en veux particulièrement au coucou car sachant que ma femme était assez fragile et légèrement dépressive, il a quand même insisté pendant 2 ans avant d'arriver à ses fins et se la mettre dans MON LIT !!!

Comme tu le sais, j'ai pris une première claque en septembre 2014 en découvrant l'ampleur du désastre avec tout ce que ça implique comme « désagréments » !!! en particulier chute verticale de la confiance jusqu'à zéro, puis une seconde claque mi novembre en découvrant que ça allait continuer autrement(?) avec chute de la confiance vers le zéro absolu (-273°), menances de divorce etc etc.... tu connais la suite !

Depuis, comme toi j'ai fait un bout de chemin, mais je sais maintenant que si je n'ai pas tout cassé immédiatement, ce n'était pas forcément pour reconstruire à l'identique, mais déjà pour conduire cette analyse de tous les éléments que j'avais et comprendre comment on en était arrivés là.

Aujourd'hui, je sais que durant ces 8 années, ma femme ne m'aimait plus ( elle a écrit quelquepart qu'elle regrettait de n'être qu'un plan-cul pour lui ( elle ne l'a pas formulé comme ça mais c'était tout comme), mais que si le coucou l'avait aimée elle serait partie avec lui laissant en plan mari et enfants...ça fait toujours plaisir!!) et je pense qu'aujourd'hui, sachant cela, je ne peux plus l'aimer de la même façon, de même que je me demande si elle m'aime encore ou si elle reste et s'accroche juste par intérêt, peur du scandale, etc ???

Je me demande d'ailleurs que , si je n'ai pas demandé le divorce, ce n'est pas plus par pitié que par amour ( est-ce qu'on a pitié de quelqu'un parce qu'on l'aime ? Est-ce que l'on peut aimer à nouveau quelqu'un parce qu'on l'a pris en pitié?).

Je suis incapable de répondre à ces questions et cela me perturbe grandement dans ma volonté de reconstruction.

En bon analyste psy, aurais-tu un conseil ?

Au plaisir de te lire SP et merci d'avance.


Je pensais que le pire dans la vie, c'était de finir seul! Eh bien NON! Le pire c'est de finir avec quelqu'un QUI NOUS DONNE l'IMPRESSION d'ETRE SEUL! :doute:

Avatar du membre

X periences
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 32
Enregistré le : mer. 2 déc. 2015 10:33

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par X periences » mer. 2 déc. 2015 15:27

Bonjour, SP, j'ai tellement apprécié ton témoignage que je l'ai fait lire à mon Mari (calimero) ... Effectivement que de verités, quoi dire d'autre !!!



Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Sans Prétention » mer. 2 déc. 2015 19:01

Encasdemalheur a écrit : Salut SP
Enk... :jap:
Encasdemalheur a écrit :Toujours aussi désespérant ce forum qui voit encore de nouveaux arrivants comme nous plus ou moins « cabossés » par les turpitudes de leurs con(s) joints.
Et comme tu peux le constater avec amertume, malgré des scénarios et des acteurs différents, le fond est toujours un peu le même. Les périodes également, l'entre deux, le space mountain... Mais je comprends qu'il y ait des différences cependant. Notamment dans les causes. Le plus souvent des pseudo causes pour moi. Une donnée fondamentale quand même qui traverse toutes les histoires... J'y reviens.
Encasdemalheur a écrit :Je suis moins présent sur le forum car j'ai continué à temps perdu à décortiquer la masse de documents (mails, sms, logs de chat skype ou msn etc...) que le hasard m'a jeté à la figure un certain 2 septembre 2014.
M'étonne pas. On a tous fait ça. Tous. Puis vient le temps de l'analyse. J'en ai des crampes au cerveau. Parce que l'autre, le cocufieur agit SANS REFLECHIR. Je m'octroie d'ailleurs une pause dans ma vie...
Encasdemalheur a écrit :Je me fais l'effet d'un archéologue brusquement mis en présence par un séisme d'un empilement de strates géologiques vieilles de 80 millions d'années ( moi seulement 8 ans mais quand même, un travail de moine copiste pour tout analyser!). J'ai presque fini, mais je suis arrivé à un point de mon analyse qui éclaire d'un jour nouveau ces 8 années.
Pareil. Moi, je sonde madame. Dans des questionnements qui la pousse dans ses retranchements... Encore des découvertes, plus macabres les une que les autres.
La dernière en date ?
Moi : "Putain qu'est-ce que t'es allée te foutre avec sandwich 1 ? C'est un coureur, il traite les femmes comme des merdes... Je me suis toujours dit qu'il fallait être désespérée pour courir dans ses draps... T'es dans son harem..."
Elle : "C'est lui qui est dans mon harem."
Ca connecté à mille anecdotes croustillantes, la conclusion s'impose d'elle-même : quoique j'ai pu faire, j'étais mort. Mais, prétend-elle, elle n'y est pas allée "pour le sexe"... Non... C'était pour se "divertir". Les codes des cocufieurs sont décidément des hyérogriffes. Le problème n'est pas que l'on ne peut pas comprendre parce qu'on est bêtes, mais qu'on ne peut pas comprendre parce qu'on est droits. Il y a un gouffre entre leurs représentations et les nôtres. La douleur part, un peu, lorsque l'on a compris.
Encasdemalheur a écrit :Tu me fais beaucoup d'honneur de me citer dans ton post,bien que, comme ton cas, le mien soit un peu spécial aussi quoique très différent, car rien n'est sorti du trio femme/amant/ cocu.
Là il faut que tu développes. Tu parles de la médiatisation de la catastrophe ?
Encasdemalheur a écrit : En plus, j'ai eu (ils sont dcd maintenant ) des beaux parents formidables, des gens simples, mais chaleureux et accueillants, droits, francs, le bonheur quoi... ! Tout pour être heureux jusqu'à la fin sans ce p....n de coucou.
Effectivement. Il ne s'agit pas d'un cas de cocufiage de type "moderne" avec parents défaillants et tout le tintouin. En revanche, le passif de madame a très bien pu être marqué par une déception amoureuse déstabilisante avant toi. Sinon, tu vois bien: je traite souvent de la question du père défaillant, celui qui ne fixe aucune règle et qui laisse son enfant à ses pulsions tyranniques.

http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 210#p55609

La mort du père peut provoquer un sentiment d'abandon équivalent. Mais cela révèle de toute manière un manque d'encouragement à l'autonomie dans l'éducation.
Encasdemalheur a écrit :J'en veux particulièrement au coucou car sachant que ma femme était assez fragile et légèrement dépressive, il a quand même insisté pendant 2 ans avant d'arriver à ses fins et se la mettre dans MON LIT !!!
La mienne n'a même pas l'excuse d'être dépressive ni fragile. C'est pour dire que bon...
En revanche, je te rejoins sur la thèse du coucou au multiples nids. Deux ans de traque, c'est énergivore et ça aurait dû se solder, en cas de conquête, par une séparation permettant une nouvelle vie à deux. Le fait que ta femme cède et que lui recule devant l'engagement prouve que ce cocufieur est de type "galant", comme Eugène (ça va ? J'ai vexé personne ?)
Bref. Que ta femme entende cet argument: s'il cherchait l'Amour, il lui aurait donné.
Encasdemalheur a écrit :Comme tu le sais, j'ai pris une première claque en septembre 2014 en découvrant l'ampleur du désastre avec tout ce que ça implique comme « désagréments » !!! en particulier chute verticale de la confiance jusqu'à zéro, puis une seconde claque mi novembre en découvrant que ça allait continuer autrement(?) avec chute de la confiance vers le zéro absolu (-273°), menances de divorce etc etc.... tu connais la suite !
Que trop...
Encasdemalheur a écrit :Depuis, comme toi j'ai fait un bout de chemin, mais je sais maintenant que si je n'ai pas tout cassé immédiatement, ce n'était pas forcément pour reconstruire à l'identique, mais déjà pour conduire cette analyse de tous les éléments que j'avais et comprendre comment on en était arrivés là.
C'est utile mais pour moi, les choses dont claires. Ce n'est pas le cas de tous (il y a bien des différences à divers degrés bien sûr) mais ce n'est plus ma femme le problème, mais moi: comment j'ai pu me laisser autant maltraiter tout ce temps ? Qu'est-ce que je dégageais pour qu'elle me choisisse et aille se vautrer dans l'adultère sans que ma douleur ne l'atteigne. Et... Je comprends de mieux en mieux. Maintenant il me faudrait aussi dire : "Bonjour cocu, bienvenue sur le site... TON passif ?"
Et je prends des chemins de tortures contraires à mes principes de surface pour y parvenir. Et je me découvre. Phase de recollage des morceaux. C'était ça ou la mort.
Encasdemalheur a écrit :Aujourd'hui, je sais que durant ces 8 années, ma femme ne m'aimait plus ( elle a écrit quelquepart qu'elle regrettait de n'être qu'un plan-cul pour lui ( elle ne l'a pas formulé comme ça mais c'était tout comme), mais que si le coucou l'avait aimée elle serait partie avec lui laissant en plan mari et enfants...
Donnée fondamentale. Pour moi, les choses sont claires. Bien sûr que le cocufieur "aime" le cocu. Mais mal. Ou pas assez. L'amour protège des déviances. Et là, j'ai un sentiment de colère envers les psys : tromper ne veut pas nécessairement dire ne plus aimer. Tout dépend de ce qu'on appelle aimer.
Vous savez quoi ? Je me rapproche dangereusement d'une femme... J'aime toujours ma femme, mais... Baisse d'intensité, amour fade, sans étoiles, sans fantaisie. La barrière de l'amour ne protège plus... Jusqu'au prochain coup de pied au cul. Mais sincèrement... Sans complicité, qu'est-ce qu'un couple ?
L'amant sait, obtient des confidences sur l'oreiller, le mari ne sait pas, n'a pas les petits secrets du coeur du partenaire... La complicité est installée avec le mari ou l'amant ?
Comment alors tenter de rétablir la situation si le couple est malade ? En devinant ?
Le mensonge empêche intrinsèquement de sauver le couple car, les informations précieuses sur les symptômes du mal sont volées par une tierce personne. C'est pourquoi un cocu ne peut RIEN FAIRE pour sauver les meubles tout seul. D'où l'idée que la coresponsabilité est un concept extrêmement dangereux.
Quant au fait de ne pas penser au mari aux enfants, check...
Encasdemalheur a écrit : je pense qu'aujourd'hui, sachant cela, je ne peux plus l'aimer de la même façon, de même que je me demande si elle m'aime encore ou si elle reste et s'accroche juste par intérêt, peur du scandale, etc ???
Ma femme m'aime à nouveau, et profondément. Mais je ne sais pas quoi faire de l'ardoise. J'ai son égoïsme en 4 par 3 dans la tronche, ses petites phrases, ses humiliations en peinture quand je l'approche... C'est moi qui ne l'aime plus de la même manière. Et... ça fait du bien !!!!
Encasdemalheur a écrit :Je me demande d'ailleurs que , si je n'ai pas demandé le divorce, ce n'est pas plus par pitié que par amour ( est-ce qu'on a pitié de quelqu'un parce qu'on l'aime ? Est-ce que l'on peut aimer à nouveau quelqu'un parce qu'on l'a pris en pitié?).
Ou par peur de se retrouver seul. Mais effectivement, il y a un peu de ça quelque part.
Encasdemalheur a écrit :Je suis incapable de répondre à ces questions et cela me perturbe grandement dans ma volonté de reconstruction. En bon analyste psy, aurais-tu un conseil ?
Si je savais, je ferais. Et même MA solution ne serait évidemment pas valable pour tous. Les récurrences ne sont pas un rempart indestructible qui fige les scenarios de vie dans des schémas de réussite ou d'échec. Elles ne font qu'observer le passé. Ainsi donc après une horrible période, on peut se retrouver. Ou partir parce que la douleur est trop intense.
Ma dernière psy m'avait dit : "Vous savez où vous voulez aller, mais ce serait une erreur d'y aller tout de suite. D'abord parce que c'est impossible... Si vous visez l'Everest, il faut l'escalader... Ensuite, parce que c'est le chemin qui est intéressant, pas la destination."

A l'époque, je ne voulais pas entendre. Aujourd'hui, j'ai tendance à penser que cette femme à grosses lunettes avait sans doute raison. J'ai découvert beaucoup sur moi. Et j'ai surtout ouvert la porte plus large pour laisser entrer la lumière.

Elle m'avait aussi dit : "Si vous n'aimez pas autrement, vous ne saurez pas si vous choisissez vraiment votre femme".

Je l'ai prise pour une allumée... J'avais tort.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 256
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3372&p=53212#p53212
Localisation : BOURGOGNE

Re: Et un fidèle de plus : j'ai un mari vraiment infernal !

Message par Encasdemalheur » jeu. 3 déc. 2015 09:34

La mienne n'a même pas l'excuse d'être dépressive ni fragile. C'est pour dire que bon...
En revanche, je te rejoins sur la thèse du coucou au multiples nids. Deux ans de traque, c'est énergivore et ça aurait dû se solder, en cas de conquête, par une séparation permettant une nouvelle vie à deux. Le fait que ta femme cède et que lui recule devant l'engagement prouve que ce cocufieur est de type "galant", comme Eugène (ça va ? J'ai vexé personne ?)
Bref. Que ta femme entende cet argument: s'il cherchait l'Amour, il lui aurait donné.


C'est bien ce que j'avais très vite compris au début de mes investigations, mais il a fallu que je lui mette le nez sur ce qu'elle avait écrit pour qu'elle admette qu'elle aussi savait qu'il ne s'engagerait pas. Mais comme la femme du coucou était malade ( cancer ?) peut-être espérait-elle qu'elle disparaitrait assez vite pour prendre sa place. Il n'en a rien été et le coucou a du rester coucou sans doute avec d'autres "plans culs". Ce qui m'avait fait mal au moment de la découverte, c'est qu'elle m'ait dit froidement : "si tu veux aller voir ailleurs, ne te prive pas, je l'accepterai".

C'est pour toutes ces raisons que la confiance a bien du mal à remonter et que même si je veux y croire, je ne l'aime plus comme avant, un peu comme toi, d'un amour un peu froid, distant, même si j'accepte encore ses démonstrations d'amour retrouvé, j'ai du mal à y croire à 100%.

En ce qui concerne les "Eugène" ils ont bien de la chance de ne pas se prendre plus de décharges de chevrotines dans le buffet de la part des cocus. Celui du forum, il a un gilet pare-balles?

En tous cas, merci de ta réponse circonstanciée, tu trouves toujours les mots pour réconforter nos âmes en peine.


Je pensais que le pire dans la vie, c'était de finir seul! Eh bien NON! Le pire c'est de finir avec quelqu'un QUI NOUS DONNE l'IMPRESSION d'ETRE SEUL! :doute:

Répondre