A mon tour !

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Pimentée
Cornu
Cornu
Messages : 5
Enregistré le : ven. 10 avr. 2015 20:14

A mon tour !

Message par Pimentée » ven. 10 avr. 2015 20:45

Bonjour à tous,

Alors voilà, je vais vous raconter peu mon histoire, je vais essayer d'être brève...
J'ai 34 ans, en couple depuis 9 ans, maman de 2 enfants de 2 et 3 ans.

En septembre, j'ai grillé sur les factures de téléphone des milliers de SMS vers un numéro féminin. Il a fini par m'avouer qu'il était tombé amoureux d'une de ses collègues. Effectivement, avec un logiciel qui lit les données effacées, c'était à base de "je t'aime", "je rêve d'une maison avec un fils avec toi", et tout le tralala...

Sois dit en passant, j'ai pleuré pendant des semaines entières, tous les soirs dans le lit, il n'est jamais venu me serrer dans les bras, il était triste (pour moi ?), mais ne semblait pas montrer de regret (peut être que je me trompe). Ayant totalement perdu confiance en moi et en grand manque d'affection (car ça faisait des mois que j'y avais plus le droit), je suis tombée dans le panneau d'un homme qui m'a dit ce que j'avais besoin d’entendre, et je l'ai trompé à mon tour... Ca a duré 15 jours, j'ai trop culpabilisé, l’adultère, c'est vraiment pas pour moi !

Bref, ça fait 6 mois maintenant, et j'ai beaucoup de mal à tourner la page. Déjà parcequ'il bosse avec elle, donc il la voit limite plus que moi (même si elle est dans les bureaux et lui sur le terrain).
Et surtout, j'ai le sentiment de pas avoir le fin mot de l'histoire. C'est à dire qu'il me certifie ne pas avoir couché avec, alors qu'il a passé 6 mois avec elle, c'était "passionnel" d'après ses mots. Ils allaient souvent à la piscine ensemble et se changeaient dans la même cabine. J'ai lu des sms du genre "te faire hurler de plaisir comme la dernière fois", ou "je suis une femme chaude" (salope ! :+ ), mais il m'assure que c'était juste du frotti frotta. J'ai du mal à y croire, ducoup ça me reste en travers de la gorge.

Il me dit qu'il veut qu'on avance ensemble, effectivement il est gentil, il est prêt à faire beaucoup de choses (il a accepté d'aller voir un psy conjugal), mais bon, voilà, j'ai le sentiment qu'on n'est pas parti sur de bonnes bases puisque pour moi, il me ment.
Je sais pas s'il le revoit, il me certifie que non, elle aussi était mariée, donc ils veulent sauver leur couple chacun de leur coté, mais comment en être sûre...? :fou: Je passe mes journées avec la boule au ventre, le doute, je dors peu la nuit, je fais des cauchemars, je me réveille souvent en pleurant (parfois ça le réveille, et ça y est maintenant il me serre dans ses bras).
Toutefois il ne m'a toujours pas embrassée (bah oui c'est important aussi !), parceque je le dégoûte puisque je suis allé voir ailleurs. Il refuse de pardonner, il veut juste oublier mon geste et avancer...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2608
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour !

Message par Sans Prétention » sam. 11 avr. 2015 08:58

Bonjour et malvenue... :sad:

Une certitude : ton mari n'a pas 12 ans d'âge sexuel. Oublie les "il ne s'est rien passé". C'est cuit. D'autant plus que tu as les preuves SMS...

Dans ces cas là, la parole du "trompeur" est sujette à caution, ne serait-ce que parce que, justement, il "trompe". En soi, ce ne serait pas si grave si ce n'était pas accompagné de la ribambelle de "qualités" humaines livrées en sus avec le gros lot (mensonge, les yeux dans les yeux parfois, omissions, dissimulations...) :exorbite:

Si tu en as le courage, parcours les témoignages des uns et des autres ici. TOUJOURS le même schéma :
1) "Il s'est rien passé" (mais en fait si, et en plus grave que ce que tu croyais, genre, comme pour moi, dans le lit conjugal, les photos de mariage contemplant mon épouse et le sandwich*)
2) "Si, il s'est passé quelque chose" et puis...
3) "Boom" ça te pète à la gueule : quand toi tu te posais des questions, il était déjà trop tard. Voire même, comme dans mon cas, ce n'est pas la première fois (bah oui, il faut de l'entrainement pour s'habituer à mentir...) 6 mois sans coucher... Ca se peut pas.
4) "J'ai arrêté de le / la voir". Tu te rassures et puis tes petites antennes te disent que...
5) Tes petits antennes avaient raison...

Ce matin je suis d'humeur "droit au but". En me connaissant mieux, tu verras que je suis moins abrupte que ce message mais les espérances "gnan-gnan" ça te baisse une estime de soi que je voudrais t'éviter. Pour la suite en revanche, question de caractère, de valeurs personnelles...

Rien n'est perdu d'avance, et c'est heureux, mais il y a certaines balles qui sortent du canon et à l'inclinaison du flingue, on peut juger à l'avance la trajectoire. A moins d'un sursaut de type "révolution" du couple (pas révolution du moi tout seul, ça marche que dalle).

*Le sandwich c'est le s... ou la p... qui se fout entre ton partenaire et toi...

Cependant, bon courage quand même. Il y en a tellement qui arrivent ici en pleurant... On a beau être dans un monde "moderne" et "ouvert", y a des comportements qui passent pas... Et ça fait horriblement mal...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Pimentée
Cornu
Cornu
Messages : 5
Enregistré le : ven. 10 avr. 2015 20:14

Re: A mon tour !

Message par Pimentée » dim. 12 avr. 2015 18:31

Oh oui ça fait mal, ça fait 6 mois et pourtant le douleur ne passe pas...

Ça a beau se passer bien, parfois, il m'emmène au resto, ou il me serre dans ses bras, un petit geste d'amour par ci par là, mais je garde toujours ça dans un coin de ma tête, et surtout je me demande toujours s'il la voit toujours. Certainement, puisqu'il a toujours des excuses pour faire des heures sup' que son parton n'a jamais la possibilité de lui faire rattraper (pourtant c'est le chouchou, il lui ai déjà arrivé d'avoir une après midi ou une journée en remerciements des heures qu'il travaille sans compter) comment être sûre du contraire ? Il me ment déjà sur leur relation en elle même en ma racontant qu'il ne couchait pas avec, pourquoi est-ce qu'il continuerait pas !? Il me disait qu'il s'était mis avec elle parcequ'il avait pas réussi à contrôler ses sentiments, mais comment peut-il les contrôler maintenant ?

Ce doute me bouffe complètement de l'intérieur. Il y a des jours où je mange comme une boulimique, et d'autres où je n'arrive pas à avaler quoique ce soir et où je fume comme un pompiers (alors que d'habitude je ne fume qu'en soirée avec les amis, c'est à dire moins de 1 paquet par mois, je suis des fois à 1 par jour).
J'ai l'impression de m'auto détruire, je cumule clope + pilule (en étant asthmatique), je fais plus attention à moi (niveau santé, car je reste coquette). J'ai des idées noires, je m'accroche à mes enfants, c'est la seule chose qu'il me reste...

Parceque ce que je n'avais pas précisé, c'est que quand il a commencé à la voir, il est devenu distant avec moi en prétextant que mon boulot nous éloignait (effectivement, poste à responsabilité, je travaillais le samedi, je ne comptais pas mes heures en espérant évoluer)... Ok, moi priorité à mon couple et ma famille, je trouve autre chose. Sauf que je l'ai grillé juste avant de commencer mon nouveau boulot. Forcément vue mon état (éteinte alors qu'il m'avaient en partie recrutée pour mon coté joyeux, je n'osais plus rien alors qu'à la base j'atais bonne manager, perte de confiance en moi...), j'ai pas passé la période d'essai. Donc j'ai le sentiment d'avoir tout perdu à cause de lui, j'ai tout sacrifié pour lui, tout ça pour ça, pour vivre comme ça...

Je suis devenue dépendante financièrement de lui, car si j'envisage la séparation, je ne pourrai plus travailler dans le commerce avec mes 2 enfants à gérer, et forcément pas d'expérience ailleurs donc mon CV passe à la trappe.

Bref, c'est vrai que ça fait du bien de lire vos témoignages, on se sent moins seules, parfois je me dis qu'il y a des situations pires que la mienne, et puis de toute façon le résultat est le même...



Avatar du membre

fifi59
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 245
Enregistré le : mer. 1 avr. 2015 15:18

Re: A mon tour !

Message par fifi59 » lun. 13 avr. 2015 08:45

:pleure: :pleure:

Et ben l'enfoiré!!!!!!!!!!
Excuse, ça vient du coeur!!!!
Les priorités ne sont pas les mêmes dans ton coeur et dans ta tête dis donc!
Dans la réalité, sortir de la dépendance financière... Pour faire un choix libre.
Dans ton coeur... guérir cette blessure....
Le psy peux sans doute t'aider à concilier les deux...
Pour le boulot, n'oublie pas que même séparés, il y a deux parents.. et des arrangements possibles.. . l'impasse est dans ta tête en partie...
Je pense que la seule impossibilité actuelle est de te séparer de cet homme... et je ne te blâme pas... je ne veux pas quitter le mien...

Même un temps partiel, c'est pas possible?

Sinon, pour la pouff, elle et mariée??? Nan, parce que là, si c'est le cas... moi, je serais hyper garce... même que si t'as peur que ton mec te le reproches, tu la joues "un anonyme qui vous du bien"... Enquêtes, enquêtes si tu as des doutes...

Mais c'est quand même super gonflé de sa part de te reprocher ton comportement, alors que c'est carrément réactionnel!!!!! Je ne sais pas pour les autres, mais moi aussi, j'y ai bien pensé à lui rendre la pareille... Sauf que je sais que je le supporterai pas. Si je le trompe un jour, c'est que je suis amoureuse.. et là... L'histoire est close....



Avatar du membre

Pimentée75
Cornu
Cornu
Messages : 5
Enregistré le : dim. 12 avr. 2015 19:20
Localisation : Paris

Re: A mon tour !

Message par Pimentée75 » lun. 13 avr. 2015 10:36

En fait, niveau boulot, c'est très compliqué, lui commence à 7h, donc le matin je dois nécessairement être là, et comme il bosse assez loin, il peut pas toujours venir les chercher.

Puis c'est bête, mais les valeurs de respect et de famille, c'est important pour moi, c'est pour ça que je l'avais choisi lui, il avait un super modèle avec ses parents qui se respectent l'un l'autre depuis leurs 16 ans, je comprends pas pourquoi il a fait ça, et s'il recommence (ce qui serait le motif de rupture), il passerait pour un tel enfoiré pour moi que je voudrais plus qu'il élève mes filles avec une telle mentalité (en même temps, un juge me laisserait pas le choix), donc je veux les garder. De toute façon il pourrait pas les gérer, déjà quand il les a seul une journée il fini par péter un câble (et pourtant, je peux t'assurer qu'on a vraiment 2 petits anges quand je vois les autres). Elles mangeraient de la junk fook tous les jours, il leur raconte même pas d'histoire le soir pour bâcler le coucher et se dépêcher d'aller regarder la télé... Elles sont sincèrement mieux avec moi. Je dis pas qu'il s'en occupe si mal, mais il fait le minimum quoi, on veut toujours plus pour ses enfants.
Un temps partiel, j'aimerais bien, mais y'a pas de poste à responsabilité comme ça, et quand je postule, on me dit que je suis sur-qualifiée.

La pouf est mariée oui, j'avais eu son mari au téléphone, mais il s'en fou "ça ne m'intéresse pas", je l'avais appelé pour avoir la version qu'elle lui avait raconté.

Mais crois moi que si je les surprends encore, il va retrouver les affaires de mon homme devant sa porte, et je les laisserai se démerder tous les 3 !



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2608
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour !

Message par Sans Prétention » lun. 13 avr. 2015 18:08

Encore une fois : celui qui se sacrifie en prend plein la g.... Quand je vous disais qu'on a à faire à des enfants gâtés... A un point incroyable : ils nous ont mis la main dessus, nous les fidèles sauveurs...

Ca en devient banal banal...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: A mon tour !

Message par Ricochette » sam. 25 avr. 2015 10:00

J'allais te conseiller d'en parler au mari de la pouf mais je vois que tu l'as déjà fait. Ton mari disait vouloir protéger vos couples respectifs en y mettant un terme sauf que seul le votre avait volé en éclat.
Si l'autre se contrefiche de ce que sa légitime fait, sans vouloir semer le doute, ça revient à dire qu'elle peut toujours représenter une menace, surtout si les 2 "ex" tourtereaux travaillent dans la même société. Mise en exergue de la moralité de ce couple.

Une chose m'a interpellée dans tes écrits. Ton mari s'occupe très sommairement de vos filles. C'est donc qu'il a une patience très limitée. Par contre, il écrit à la pouf vouloir un garçon d'elle (au hasard, comme si c'était un reproche muet qui t'était adressé de ne pas avoir lui avoir donné un mâle). Comme si son implication serait plus accrue envers un bébé d'un autre sexe.

Ton expérience malheureuse montre bien que dans ce cas de figure, la loi du Talion n'est pas une panacée!


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Répondre