A mon tour

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

A mon tour

Message par Emma bovary » ven. 23 oct. 2015 09:45

Bonjour à tous
Je me lance pour la première fois dans ce forum.
Voilà mon histoire : oh rien de bien extraordinaire.

J'ai 44 ans mariée depuis 15 ans et 2 enfants extraordinaire. Pas de problèmes financiers ni de santé grave. Une vie tranquille, trop.

Mon mari a eu quelques petits soucis de santé bénins quelques vertiges et douleurs aux cervicales. Rien de grave mais qui l'ont obligés à consulter orl et kinésithérapeute.
Comme il travaille sur paris à environ 100 km de chez nous. Il y prend ses rv medicaux.

Son comportement à commence à changer vers le début juin. Il avait décidé de perdre un peu de poids et soignait plus son apparence. Au début je n'y ai pas vraiment fait attention car il avait décidé de jouer de la musique dans un groupe et je me suis dit que il voulait être à son avantage. D'autant que moi j'avais perdu 20 kg en quelques mois suite à une intervention chirurgicale dont c'était le but.

Puis à partir de fin juin il est devenu distant et absent (pas physiquement car il a toujours été à la maison le soir et même jamais en retard). Il ne venait plus vers moi et me repoussait si je venais vers lui. Il prétextait une grosse fatigue pour s'endormir à 21 h.
Les semaines ont passé et les choses se sont agravees. Je le soupçonnais mais en ne voulant pas y croire.
C'était un homme honnête et droit quelqu'un de bien et d'entier.
On est partis 3 semaines en vacances en famille et il y avait toujours ce malaise. 10 fois 20 fois j'ai failli mettre les pieds dans le plat mais j'y ai renoncé je m'en veux beaucoup aujourd hui.
Puis quelques jours après être rentrés en aout un soir la réflexion de trop qui fait réagir enfin. J'ai pris le portable dont il n'a jamais changé le code et j'ai vu des SMS sans équivoque. Une pouffe que je ne connaissais pas et qui appelait mon mari mon amour.
Les enfants auraient pu le trouver. Rien n'était caché.
J'ai été totalement anéantie trop pour être en colère sur le moment et ça aussi je m'en veux.
J'ai demandé des explications tout de suite. Il a avoué c'était la kinésithérapeute qui l'avait soigné. Au début juste de l'amitié puis ça a dégénéré. Je cite.
Il dit tout de suite qu'il y met fin le lendemain matin lors de leur rv prévu. On parle toute la nuit et évidemment c'est de ma faute si il a fait une connerie plus de vie de couple pas assez à l'écoute plus assez de sexe...

Bref il rompt le lendemain je me rends compte qu'il a sauvegarde tous les SMS sur un fichier je les lis et là j'apprends tout dans le détail. La liaison qui dure depuis fin juin, les déclarations d'amour le sexe leurs rencontres le matin ou le midi 1 ou 2 heures par semaine depuis fin juin et les SMS par centaines pendant nos vacances pendant le mariage de sa soeur derrière mon dos à chaque moment. Et boum 2eme choc. Il me dit que c'est confus dans sa tête qu'il est très attaché à elle mais qu'il veut rester à la maison.

Évidemment je me transforme en inspecteur derrick. Je fouillé je cherche et 3 semaines plus tard je découvre qu'il fait sa compta parce que je cite : c'est une gourde elle sait pas. Je le fous dehors. Il reste quand même et dit qu'il ne fait rien de mal.

Ma fille de 13 ans qui a découvert le pot aux roses me fournit une semaine plus tard une geolocalisation du portable. Et bingo le premier jour je le retrouve à son cabinet. Il y reste 10mn puis part je lui envoie un SMS pour lui dire et évidemment il a toujours rien fait de mal. Juste un papier à déposer pour clôturer le dossier compta. Je le vire une 2eme fois mais le lendemain je fais un malaise et me retrouve aux urgences donc il reste car je cite il ne peut pas me laisser dans cet état.

Il n'est jamais parti catégorie il veut rester avec nous depuis il a l'air de se tenir à carreaux mais je doute constamment je vis la peur au ventre et la souffrance chevillée au corps je ne mange plus moins 11kg et je ne dors plus. Je ne sais pas quelle décision prendre seconde chance ou divorce. C'est très dur . Desolée pour la longueur et merci de me lire



Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: A mon tour

Message par so78 » ven. 23 oct. 2015 10:52

Bonjour Emma,
Ne t'excuse de rien, tu es au bon endroit pour te confier, déverser tout ce que tu voudras. Nous faisons tous quelques longueurs régulièrement :wink:
Bienvenue malgré tout.
Encore un gus qui te rend responsable de ses erreurs, oh mon dieu, toujours le même scénario... Il brûle les étapes, ce n'est pas le moment du pourquoi, c'est le moment de la colère pour toi, et des excuses pour lui. Mais vous manquez tous les deux de recul.
Lui cherche à se dédouaner, c'est exécrable mais humain, et toi tu es sous le choc. Pas de décision dans cet état, c'est mon avis.
Mets tes idées en place quand tu pourras, mais par contre il doit comprendre qu'il doit complètement couper les ponts avec cette femme, ne transige pas là dessus.
Je t'envoie plein de courage, tu trouveras plein de personnes supers ici pour te soutenir, bises,
So.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention » ven. 23 oct. 2015 18:08

Bonjour Emma... Curieux. Emma était pourtant celle qui...



En tous cas, bienvenue (j'ai toujours un peu de mal à dire "bienvenue" compte tenu des circonstances...). Tu trouveras ici écoute et assistance. Mais ce sera à toi de prendre des décisions (on dit toujours "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" ici).
so78 a écrit : Encore un gus qui te rend responsable de ses erreurs, oh mon dieu, toujours le même scénario...
Ah tu vois So... Tu commences à comprendre les mécanismes.

Théorie des périodes : http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... e+0#p53204
so78 a écrit : Il brûle les étapes, ce n'est pas le moment du pourquoi, c'est le moment de la colère pour toi, et des excuses pour lui. Mais vous manquez tous les deux de recul.
Arrive la période montagnes russes suivie de celle space mountain : ça va secouer ferme... Des hauts, des bas, des doutes, des certitudes et... Tout s'écroule à nouveau. Et la douleur qui ne nous quitte pas... Super hard.


so78 a écrit : Pas de décision dans cet état, c'est mon avis.
Sophie = sagesse. Aucune décision. Pour le moment. Mais le quotidien va beaucoup ressembler à ça :

so78 a écrit : Mets tes idées en place quand tu pourras, mais par contre il doit comprendre qu'il doit complètement couper les ponts avec cette femme, ne transige pas là dessus.
Et on sait tous que c'est pas gagné !


so78 a écrit :Je t'envoie plein de courage, tu trouveras plein de personnes supers ici pour te soutenir, bises,
So.
Idem !



Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

Re: A mon tour

Message par Emma bovary » sam. 24 oct. 2015 14:04

Tout d'abord merci à vous 2 d'avoir pris de votre temps pour me répondre. Effectivement c'est tout à fait spacemountain ma vie en ce moment avec la nausée en prime. C'est dur. Parfois un peu moins mais c'est pas gagné. Mon mari ne comprends pas la souffrance "pourquoi tu te mets dans un état pareil pour une partie de jambes en l'air. Rien de grave à la fin " ben voyons ! ! Quand je lis les témoignages des autres souvent la personne qui trompe et veut rester supplie et crie son amour. Pas le mien. En gros il a compris sa connerie il veut rester mais il dit aussi que les problèmes de notre couple on arrivera pas vraiment à les résoudre et que il faut rester ensemble pour les enfants et les biens matériels. Il dit aussi qu'il n'a pas l'intention de la revoir encore moins de vivre avec elle parce que sa vie c'est chez nous. Il dit qu'il a toujours des sentiments pour moi mais qu'il m'aime différemment. Au moins ça à l'air sincère. J'ai voulu partir ce matin mais il m'a retenu. Il m'a emmené au restaurant pour que je mange un peu. Il dit qu'il s'inquiète pour moi même si il ne m'aime plus comme avant. Il s'occupe de la maison et fait des travaux. Il a commencé à se renseigner pour les cadeaux de Noël des enfants et parle vacances. Il a même réservé le ski. Il souffle le chaud et le froid mais avec moi il n'est pas très câlin et ne me fait pas de grandes déclaration. En même temps avant non plus. En gros plus vraiment d'amour mais pas trop envie de changement non plus. Et dans ma tête c'est triple looping arrière :bonk: . Je vais suivre tes sages conseils so. J'attends pour prendre une décision mais pas trop nunuche non plus je vais ma faire conseiller au cas où. Un indien averti en vaut 2. Merci pour votre soutien et bises



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention » dim. 25 oct. 2015 01:48

@Emma: très franchement, l'attitude de ton mari, ce n'est pas bon signe: le bébé se présente par le siège. Ajouter à la violence de la trahison celle du déni est la pire des options pour continuer. Je ne peux pas trop développer maintenant mais sache que son détachement fait de lui un bien piètre compagnon de reconstruction. Tu vas prendre truelle et pierres de taille pendant qu'il te regardera t'agiter vainement (pour lui) autour d'un édifice (votre couple) dont il ne perçoit même pas la profondeur. Son approche est "utilitaire": pour les enfants, pour le confort matériel. Pour l'image sociale aussi sans doute. N'imagine pas faire du design avec ça.

Ne lâche pas l'affaire pour le moment (parce que le cerveau d'un cocufieur est super lent: avec une capacité réflexive proche de celle d'une poule en train de déféquer, il doit re"comprendre" certaines notions élémentaires comme l'empathie, la loyauté, l'écoute... Toutes ces petites décorations sans doute peu utiles au développement de l'espèce mais qui nous distinguent légèrement des bonobos. Encore que... Les bonobos ont au moins la capacité de respecter les contrats sociaux explicites) mais sois consciente que la rancoeur va nécessairement devenir incontrôlable. Il te propose l'inacceptable et ton cerveau va devoir composer avec ce qu'on appelle une distortion cognitive. Et ce sera douloureux.

Lis les autres posts plus attentivement et tu verras qu'en matière de tromperie, la "repentance" est, contrairement à ce que tu sembles penser, extrêmement rare. Je soupçonne certains témoignages (de revues spécialisées) d'être des publicités déguisées pour thérapeutes en mal de clientèle. Ici, sur des centaines de blessures pleurées en mode clavardage, il y a.... Thunderette. Et c'est tout.
D'autres ont regretté mais un an, deux ans après. Entre nous ça fait un peu réchauffé... Sans compter que, souvent, c'est parce que la maîtresse ou l'amant a rompu (ennui) ou a été forcé de rompre.
Mets de côté tes chimères. Tu es entrée dans la vraie vie. Chien qui a mordu mordra. Si le problème n'a pas été traité en profondeur (et là, je n'adhère pas DU TOUT à la théorie d'un pseudo dysfonctionnement du couple... Ça existe, mais la base est quand même un mauvais câblage affectif: passif amoureux ou familial de monsieur ? Je te renvoie au post de So. Saisis aussi "check" dans la barre de recherche des témoignages, tu seras effarée des récurrences...) avec une solide tri thérapie, il faut se préparer à devenir une âme perdue... Ou à partir...

@avis: c'est exactement ça mon pote. Ta description du phénomène est très juste. Avec des options suicidaires pour moi. Et, effectivement, moi qui ai bouffé des escargots et des araignées à la sauce merdique dans mon enfance, je croyais avoir atteint le sommet de la douleur. Que nenni: je me suis retrouvé à porter un bagage d'un poids incommensurable avec ce fléau. "Je n'avais JAMAIS autant souffert ni aussi longtemps".

Ceux qui échappent à cette douleur qui s'enroule à notre être pour les raisons que tu décris justement sont soit eux-mêmes des requins (pourquoi pas ? Oeil pour oeil... Mais attention, il faut être "armé pour") ou des âmes perdues (des cocus qui virent cando ou qui courbent l'échine en renonçant à ce qu'ils sont profondément par pseudo amour... Il s'agit en réalité de dépendance affective. Et c'est tout simplement pathologique lorsqu'elle n'est pas partagée.)

Courage nous...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: A mon tour

Message par so78 » lun. 26 oct. 2015 08:53

Oh prends garde Emma, il nie ta souffrance parce que ce serait admettre sa culpabilité et ça il ne le peut pas si il veut rester debout. Ce n'est même pas forcément volontaire de sa part. Moi qui n'étais pas très portée sur la psychologie avant, j'ai dû me rendre compte que dans nos situation, rien ne suis le sens commun car les mécanismes psy d'auto préservation sont là, aux dépends du cocu qui se retrouve projeté sous un tas d'immondices de culpabilité et d'incompréhension sans trouver d'air pour respirer.
Il a tort dans son comportement aujourd'hui aussi. Il continue d'enfoncer le clou. Rester pour les enfants? Plus comme avant? Mais cet homme veut tout simplement le beurre et l'argent du beurre. La maîtresse à l'hôtel et bobonne à la maison. Il ne l'a reverra plus, peut-être, mais sa façon de totalement minimiser la chose tout en imposant sa vision de votre couple est à mon avis juste une façon pour lui de t'annoncer que ce sera sa vie maintenant, et qu'il y en aura d'autres. Il est en train de te dire que c'est ok, juste une petite partie de jambes en l'air, pourquoi ne recommencerait il pas?
Tu dois trouver un moyen de refuser cela et qu'il comprenne ce qu'il te fait subir. N'accepte pas ça. Il doit comprendre la portée de ce qu'il a fait.
J'y travaille encore avec le mien. Enfin il a compris, mais il ne fait pas les efforts qu'il devrait faire pour retrouver mon amour et ma confiance, et hier ça m'a encore menée trop loin.
Ce que j'essaie de te dire, c'est que en dehors de l'infidélité elle même, tout ce qui se passe autour comme son attitude aujourd'hui est encore plus destructeur pour toi, pour moi, pour nous tous...
Tu auras des séquelles si tu ne l'empêche pas de te traiter de la sorte.
N'en doute jamais, tu as raison de ressentir ce que tu ressens. Il est dans son utopie de cocufieur tout comme Alice dans son pays pas si merveilleux.



Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

Re: A mon tour

Message par Emma bovary » lun. 26 oct. 2015 09:19

Bonjour et merci de vos réponses cela m'aide à aller moins mal. Désolée d'avoir un peu tardé pour vous répondre mais j'ai pu profiter d'une journée de répit hier et j'en ai profité en sachant que cela ne durera pas. D'ailleurs ce matin c'est reparti. J'ai voulu aussi lire vos histoires et lire les sujets recommandé par sans prétention
@avis je partage totalement ton point de vue sur les causes multiples de la douleur. Des douleurs même si une te laisse un répit une autre prend le relais quand elles ne sont pas toute là en même temps. Le rejet ,l'impression de ne plus exister pour la personne qui est pour toi la plus importante, la dévalorisation de soi (pourquoi elle qu'est ce qu'elle a de mieux que moi. Pour ma part cela est difficile à avaler parce que le sandwich est tout sauf un canon et je vous promets que je n'ai pas une très haute opinion de moi. Elle plus âgée, à les cheveux gris, à une voix rauque de fumeuse petite et maigre), l'humiliation, l'échec de sa vie ,etc.
J'ai vu les points en commun de nos histoires sauf que même si j'aime mon boulot je me suis consacree entièrement à mes enfants et j'ai délaissé mon mari ce que je reconnais mais je ne lui accorde pas d'excuses pour autant.
Il refuse de se donner le plus mauvais rôle et il me dit même de faire comme lui pour que cela me soulage. Mais pour moi c'est inconcevable. cela fait mal à entendre parce que je me dit que cela lui serait sûrement égal ou il dit ça parce qu'il sait qu'il ne craint rien.
@sans prétention j'ai lu avec attention les liens recommandés et tu vas pouvoir vérifier une fois encore ta théorie du passif familial.
Ma belle mère a eu un amant et mon mari qui était à domicile les a surpris en rentrant chez lui un jour où un prof était malade. Il n'a jamais rien dit à son père qu'il a toujours considéré comme quelqu'un d insupportable à vivre et pense qu'ils auraient dû divorcer
@so78 et sans prétention je suis lucide sur le fait que les choses ne se présentent pas bien et qu'il faudra lutter.
J'envisage même la séparation mais pour l'instant je ne suis pas prête . Je pense qu'il ne l'a revoit pas uniquement parce que les choses sont "compliquées " distances, boulot, ses enfants à elle etc mais je sais que si il l'avait sous la main il n'aurait pas arrêté. Il aurait aimé garder les 2 même si il sait que cela n'est pas possible. Je sais que pour le moment cela peut recommencer avec elle ou une autre. Il ne partira pas vivre chez elle car il est trop attaché à sa vie. Il a quand même conscience que ce qu'il a vécu ce n'est pas la vraie vie et que si il vivait avec elle il finirai par se lasser. Il a progressé un tout petit peu mais le chemin sera long. Je ne lâche rien pour l'instant mais j'ai parfois envie et de plus en plus souvent de dire salut et bon débarras. Je doute de lui et maintenant je doute aussi de mon amour pour lui. Est ce que je l'aime encore ou est que je reste par peur de l'inconnu ou de la solitude. Je suis perdue mais je sais que suis la seule qui peut trouver la réponse avec le temps. Je m'en laisse encore un peu. Merci à tous pour vos soutiens. Et courage pour affronter vos douleurs



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention » lun. 26 oct. 2015 10:37

Emma bovary a écrit :@sans prétention j'ai lu avec attention les liens recommandés et tu vas pouvoir vérifier une fois encore ta théorie du passif familial.
Ma belle mère a eu un amant et mon mari qui était à domicile les a surpris en rentrant chez lui un jour où un prof était malade. Il n'a jamais rien dit à son père qu'il a toujours considéré comme quelqu'un d insupportable à vivre et pense qu'ils auraient dû divorcer
Check Emma. :super: Après, on a TOUS des casseroles, c'est sûr, cependant, certains se sentent "autorisés" par papa ou maman à faire le cocufieur. Pas de quoi être fier. :+

Nabati en parle mieux que moi : http://www.sos.cocus.org/viewtopic.php? ... 210#p55609 (il pensait pas nécessairement au cocufiage mais je trouve son approche parlante. D'autant que ça s'est vérifié en long en large et en travers pour ma femme...)

Je te sens lucide. Tu sais que le chemin va être difficile... Prends courage. J'ai remarqué que le cocu est de la race des battants. C'est déjà bien d'être ce que nous sommes pour le bien commun.

Bon, je t'avoue, je suis un peu usé comme So, mais ça recommence à aller mieux. C'est juste pour mes gosses que je m'inquiète... Eux aussi ont maintenant un "passif". Merci maman... :kelkon:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

Re: A mon tour

Message par Emma bovary » dim. 1 nov. 2015 20:24

Bonjour
2 jours difficiles et ce soir gros coup de blues.
J avais decide de garder ma rancoeur pour moi mais j ai fini par exploser et jai eu droit a "tu as encore decide de nous gacher un bon moment en famille" Bref quand meme un peu de compassion car il me dit qu il s inquiete pour moi. Me dit qu il fera ce que je veux. Aujourd hui j ai decide de retirer la donation entre epoux. En cas de malheur je ne veux pas que mes enfants perdent a part pour une radasse. Il repete en boucle qu il ne comprends pas pourquoi je me mets dans un etat pareil. Ce qu il a fait ne le justifie pas puisqu il a decide de rester. Ben voyons. Je ne dors pas sans somniferes et je ne mange plus trop. Il m a quand meme dit que cela lui faisait de la peine que j ai enleve les photos de mariage et de fiançailles et qu il se fait beaucoup de soucis. Et qu il fait de son mieux pour m aider. Bref rien de neuf mais j ai mal ce soir. J aimerai juste qu il prenne la mesure de ma douleur. Courage a tous



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention » lun. 2 nov. 2015 05:18

Bonjour Emma... Je vous écoute...

Image
Emma bovary a écrit : (...) 2 jours difficiles et ce soir gros coup de blues.
J avais decide de garder ma rancoeur pour moi mais j ai fini par exploser (...) Je ne dors pas sans somniferes et je ne mange plus trop. Il m a quand meme dit que cela lui faisait de la peine que j ai enleve les photos de mariage et de fiançailles (...) Bref rien de neuf mais j ai mal ce soir. J aimerai juste qu il prenne la mesure de ma douleur. Courage a tous
Tous les symptômes sont concordants : montagnes russes. Certains peuvent même être pris de nausées et laisser libre cours à des crises de violence.
La "bonne" nouvelle, c'est que que vous partiez ou que vous restiez, il en sera de même. Il faut laisser se développer le microbe encore un temps. Trop tôt pour une marisectomie.

... Et monsieur ?

Image
Emma bovary a écrit : jai eu droit a "tu as encore decide de nous gacher un bon moment en famille"
Culpabilisation aigüe.
Emma bovary a écrit : Bref quand meme un peu de compassion car il me dit qu il s inquiete pour moi. Me dit qu il fera ce que je veux. (...)
Flatterie. Syndrome du corbeau et du renard. Parce que dans les faits...
Emma bovary a écrit : Il repete en boucle qu il ne comprends pas pourquoi je me mets dans un etat pareil.
Manque d'empathie. C'est caractéristique du virus de l'infidélitus rienafoutrus du conjointus.
Emma bovary a écrit : Ce qu il a fait ne le justifie pas puisqu il a decide de rester.
Attendez que je retrouve... Déjà vu ça quelque part... Ego surdimensionné. (Et encore, "sois heureuse que je reste..." Pas mal...)
Emma bovary a écrit : Il m a quand meme dit que cela lui faisait de la peine que j ai enleve les photos de mariage et de fiançailles et qu il se fait beaucoup de soucis. Et qu il fait de son mieux pour m aider.
Image

On n'y est pas encore...

Image

PS: J'espère que t'as pas mal pris Emma... Je voulais juste te faire sourire un peu...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

Re: A mon tour

Message par Emma bovary » lun. 2 nov. 2015 10:37

Coucou sp

Non je ne t en veux pas au contraire. Tu ne l as pas vu mais toute seule devant mon ecran j ai effectivement souri et c etait pas gagne . Merci.



Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

Re: A mon tour

Message par Emma bovary » mar. 3 nov. 2015 19:48

Toujours pas le moral. Depuis quelques jours Je voudrais qu il s en aille qu il me laisse tranquille avec les enfants. C est horrible mais Je me suis meme dit que Je prefererai qu il soit mort. Il ne veut pas partir . Il ne sait pas ou aller meme si il peut aller chez sa mere. Moi si mes parents etaient a cote Je partirai. Ne plus souffrir. Ne plus avoir si mal. Faire que ça s arrete enfin un peu. J ai appele un psy pour un rv mais Je ne l ai pas encore. Qye C est dur que C est long.



Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: A mon tour

Message par so78 » mar. 3 nov. 2015 21:33

Bonsoir Emma,
Je comprends que tu veuilles qu'il s'éloigne au moins quelques temps, mais derrière son assurance, il a peur de tout perdre et comme je te l'ai déjà dit, je pense qu'il veut minimiser les choses pour ne pas avoir à affronter la culpabilité. Je ne crois pas que ce soit si simple pour lui.
As-tu essayé de lui dire calmement que tu avais besoin de te retrouver seule un peu avec les enfants? De lui proposer de partir juste pour quelques jours au moins le temps de te retrouver un peu?
Il ne voudra peut-être rien entendre mais il faut essayer. Ses parents sont-ils au courant? Si non, cela explique pourquoi il ne veut pas aller chez eux. Il a peur de devoir le leur dire, ce qui serait cohérent avec le fait qu'il refuse de voir le mal qu'il a fait en face.
As-tu quelqu'un à qui en parler en dehors d'un psy? Il serait bien que tu puisses de temps en temps t'échapper pour une soirée ou un café pour décompresser. Essaie d'en parler à quelqu'un, tu seras surprise de voir à quel point certaines personnes peuvent être compréhensives et patientes quand cela va vraiment mal.



Avatar du membre

Topic author
Emma bovary
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 22 oct. 2015 08:29

Re: A mon tour

Message par Emma bovary » mer. 4 nov. 2015 19:17

Bonsoir So
J ai essaye plusieur fois de lui demander. Il veut bien partir une nuit ou 2 mais pas plus. Il ne veut pas aller chez sa mere bien qu elle soit au courant mais Il faut dire qu elle n est ni accueillante ni vraiment ok pour qu Il vienne l enquiquiner. Ceci etant dit Il pourrait faire un effort mais Il ne veut pas je pense. Remarque qu il ne va pas non plus squatter chez l autre. Mais pour moi cela devient plus que penible presque insurmontable de rentrer chez moi. Meme si je dois dire qu Il n est pas mechant ni Meme desagreable. Il essaie de me laisser tranquille m aide comme avant pour la logistique regarde la tele avec moi et se couche tot pour que je puisse m endormir sans trop de stress. Ce soir seule dans ma voiture grosses angoisses et crises de larmes. Du coup xanax mais J ai cru que je n arriverai pas a rentrer. Je resiste a l envie de fuir a chaque moment. Mais Ce n est pas simple ma famille est loin et je ne veux pas ennuyer mes amis en debarquant avec mes 2 enfants. Je ne sais vraiment plus quoi faire pour attenuer la douleur.



Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: A mon tour

Message par so78 » mer. 4 nov. 2015 22:05

Je ne peux pas te promettre que cette douleur disparaîtra, mais elle finira par s'atténuer. Cherche quelque chose, une activité quelconque, quoique ce soit qui puisse t'aérer l'esprit ne serait ce que quelques minutes tous les jours. Tu es forte, regarde, tu es encore debout! Tu n'as pas besoin de débarquer chez tes amis pour squatter avec les enfants, passe simplement chez eux pour boire un verre et discuter.
Tes enfants t'aiment de façon inconditionnelle. Tu es dans un tunnel là tout de suite mais ce tunnel a eu un début et tu arriveras à l'autre bout même si c'est compliqué pour le moment.
Courage, je pense à toi.
So.
PS: j'ai essayé de t'envoyer un message privé mais tu sembles avoir bloqué ta messagerie...



Répondre