Billets d'humeur

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Billets d'humeur

Message par Sans Prétention »




Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Sanji
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 46
Enregistré le : mer. 27 déc. 2023 13:39

Re: Billets d'humeur

Message par Sanji »

C'est tout de même compliqué de voir les cocufieurs·euses comme des victimes...
D'autant plus que dans ces exemples, les deux personnes parlent d'expériences vécues à l'adolescence, puis en tant que jeunes adultes.
Il me semble bien t'avoir lu, dans un sujet ou un autre, remarquer que les personnes présentes sur le forum avaient très majoritairement 30 ans ou plus (formulé différemment), et parlaient de problèmes de famille.
C'est une chose d'adopter ce genre de comportement aussi jeune et sans attaches matérielles ou familiales avec son·sa partenaire, c'en est une autre lorsque l'on partage la responsabilité d'une famille et les investissements des couples plus âgés...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Billets d'humeur

Message par Sans Prétention »

Sanji a écrit : jeu. 1 févr. 2024 23:01 C'est tout de même compliqué de voir les cocufieurs·euses comme des victimes...
C'était pour souligner qu'il y avait des cas pathologiques (là c'est des borderline qui souffrent mais ça pourrait tout aussi bien être la schizo ou un trouble bipolaire ou un pervers, mais eux ne "souffrent" pas).
Et les "je t'aime" , "je ne referai plus" etc... faut bien comprendre que la "volonté" à ce stade ou "l'amour" c'est pas des arguments (les arguments raisonnables marchent avec des gens qui raisonnent).
On parle médical et prise en charge.
A la fin, c'est le cocu qui devient dingue là-dedans.
Dans ce sens, le cocu est bien victime des troubles du cf.


D'un point de vue "moral", on pense ce que l'on veut (ces cf sont des bourreaux).
D'un point de vue médical, ce sont des victimes.
D'un point de vue "moral" il faut les bannir.
D'un point de vue "éthique" on peut considérer que ces cf là sont victimes de ces troubles là (alors que d'autres n'ont même pas d'excuse).
Et j'ajouterai même : victime des sandwichs à la queue ballante qui ne savent pas se tenir au point de profiter de cas pathologiques.
Bref.

Distinguer les cas pour être au plus près de la réalité.



Sanji a écrit : jeu. 1 févr. 2024 23:01 D'autant plus que dans ces exemples, les deux personnes parlent d'expériences vécues à l'adolescence, puis en tant que jeunes adultes.
Il me semble bien t'avoir lu, dans un sujet ou un autre, remarquer que les personnes présentes sur le forum avaient très majoritairement 30 ans ou plus (formulé différemment), et parlaient de problèmes de famille.
Je demande toujours le passif.
Maintenant tu sais pourquoi.
:jap:



Sanji a écrit : jeu. 1 févr. 2024 23:01 C'est une chose d'adopter ce genre de comportement aussi jeune
Quand c'est pathologique, ils adoptent rien.
Ils font.
C'est pas un choix (c'est presque comme si tu disais qu'un manchot fait "le choix" de ne pas se servir de sa main manquante).
Dans les cas présentés on parle de troubles borderline.
Là c'est du lourd donc facilement identifiable.
Quand c'est léger, y a des cocus qui croient encore au Père Noël. J'espère qu'ils ont aussi vu la vidéo pour poser leur diagnostic et arrêter avec "il me dit que je suis belle, qu'il n'aime que moi, qu'il ne veut pas me quitter, qu'il regrette".
Mais il (ou elle) se fait pas soigner :bonk:


Sanji a écrit : jeu. 1 févr. 2024 23:01 et sans attaches matérielles ou familiales avec son·sa partenaire, c'en est une autre lorsque l'on partage la responsabilité d'une famille et les investissements des couples plus âgés...
Bah si c'est pathologique, ça fait illusion un temps, le duo est porté par le cocu qui est droit dans ses bottes.
Et ça finit par lui péter à la gueule.

On regarde si c'est médical et ensuite on décide (lourd ou léger).




Si tu veux des non victimes totales, regarde du côté des Narcisses :

Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Sanji
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 46
Enregistré le : mer. 27 déc. 2023 13:39

Re: Billets d'humeur

Message par Sanji »

Oui, je suis d'accord sur le fait que dans le cas des borderline c'est du lourd, que les personnes présentées dans ces deux vidéos souffrent de leur état et que d'autres profitent d'elles.
Je les ai malheureusement vues au travers du filtre de mes propres expériences.

J'ai du mal à m'expliquer l'illusion qui peut être maintenue un certain temps, si l'un ou l'autre dans le couple présente des problèmes pathologiques.
Dans le cas de mon ex c'est probable, elle a vécu avec un père maniaque, manipulateur et voulant tout contrôler, et une mère froide qui se pliait à ce fonctionnement et n'avait jamais de gestes affectueux.
Cependant l'illusion aura tenu près de 10 ans... Nous avons eu nos enfants au bout de trois ans et demi de vie commune, et elle est restée à la maison durant les six années qui suivirent.
A-t-elle trouvé son compte à élever de très jeunes enfants, puis lorsqu'elle est devenue moins nécessaire à leur bien-être ce vide est-il revenu ?
Si c'est le cas, qu'en était-il des trois premières années sans eux ?

PS : joli sarcasme, concernant les Narcisses...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Ne pas confondre honte et culpabilité

Message par Sans Prétention »

Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Billets d'humeur

Message par Sans Prétention »

Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Sanji
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 46
Enregistré le : mer. 27 déc. 2023 13:39

Re: Billets d'humeur

Message par Sanji »

Bonsoir Sans Prétention,

Merci de poster ces vidéos. Elles font mal, mais elles aident à avancer.
Je vais reprendre les points qui me parlent le plus :
Je mets de côté ce qui me dérange, je me nie, je tais cette colère, cet agacement et cette frustration et je me mets à la tâche.
Ouch.
Parfois on construit quelque chose qu'on a tellement désirée, le couple, qu'un jour on se réveille en voyant que ce n'est pas solide en fait.
:larme:
Les gens me disent : "Je suis trop empathique". Je crois que c'est faux, c'est un mensonge, derrière il y a la volonté de changer l'autre, de le sauver, qui dépasse l'entendement.
Après 25 ans de couple il y a des gens qui ne savent plus qui ils sont car ils ont tout donné. D'une certaine manière, ils se sont complètement oubliés dans l'équation.
C'est également cette volonté qui dépasse l'entendement de se dire : "Allez, encore un peu, il va changer".
Si tu m'aimes assez, c'est aussi ça le contrat implicite, tu dois accepter et tu arriveras peut-être à me faire changer.
J'aurais dû mettre un gilet pare-balles...
Répondre