bienvenue

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: bienvenue

Message par brassens » mer. 7 sept. 2016 18:45

Bonsoir,

Merci pour vos contributions qui m'aident dans ma réflexion.

Adulte-roi : Elle n'en a pas les caractéristiques au quotidien mais le schéma me semble plus compliqué. Je commence à en entrevoir un : un de ses deux parents est un PN qui impose sa domination dans le foyer par l'autorité excessive, la manipulation, les reproches, les comparaisons, etc...C'est lorsque ce parent a des exigences, qu'elle devient égoiste et lâche pour imposer la volonté de ce parent (et pas la sienne!). Je pense pour plaire à ce parent et être plus appréciée que sa soeur par ce parent qui a mis en place cette règle de compétition! Ce parent est très autoritaire et a des responsabilités professionnelles : capricieuse, manipulatrice, de mauvaise foi, etc...Au fil des années, j'ai mis des limites de plus en plus fermes car mon épouse jouait sur ma valeur familiale pour m'imposer les caprices d'adolescent de son parent.

manipulée :
Son sandwich était autoritaire et PN. Elle lui a servi de relai (comme pour son parent) pour faire du mal. Elle a été le complice de ce parent et de son sandwich, elle leur montre qu'elle est capable de tout (y compris de nuire aux gens qu'elle aime) pour les satisfaire. Elle fait des choses qu'elle ne ferait pas pour les siens...Elle n'est pas manipulée, elle accepte de l'être car elle y trouve une satisfaction. Elle m'a dit qu'elle n'aimait pas diriger et prendre des décisions. Elle s'est tournée vers un mâle, qui la sécurisé par son âge et son physique, lui imposait le respect par son rôle de chef, elle me dit souvent : je ne voulais pas le décevoir...j'avais peur de le décevoir...

principe de réalité :
Parfaitement d'accord, je n'en revenais pas qu'avec le temps elle n'avait pas mesuré l'importance de son acte. D'ailleurs, lorsqu'elle m'a dit qu'elle n'avait jamais récidivé, je lui ai dit que si ....
sa réponse : tu me prends pour une p....
moi : non ce que tu as fait est bien pire, ces dames sont respectables, ce que tu as fait non! si réellement ce n'était pas le cas (la récidive), c'est juste qu'elle n'avait pas eu d'opportunités.

Déresponsabilisation de ses actes :
Une évidence dans mon cas également et là merci le psy! A son retour, le psy lui aurait expliqué que le sandwich est LE responsable. Bref, j'éclate et lui fait comprendre que par ses actions que c'est elle la responsable.....lui a joué son rôle malsain et pervers. Elle commence seulement à appréhender la chose!

Comprendre :
Un besoin pour moi et oui je veux savoir le maximum de choses pour mesurer à qui j'ai affaire. Et, je lui ai laissé la possibilité de tout dire, elle m'a dit une erreur unique. Maintenant, la prochaine découverte, le prochain mensonge, cela sera terminé. Le reste de ma vie est suffisamment équilibré pour m'imposer cela.

Ma fille :
L'excuse pour ne pas partir mais j'en suis persuadé aujourd'hui pas la raison pour rester.

Je voulais faire court par manque de temps! c'est raté!



Avatar du membre

Topic author
brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: bienvenue

Message par brassens » mer. 7 sept. 2016 18:51

j'oubliais :
La dépendance affective : effectivement d'où le chantage au suicide. A l'époque, je n'étais pas assez bien mais aujourd'hui elle m'admire et vie en partie à travers moi ou peut-être mon statut social, mes qualités relationnelles, ma réussite professionnelle ou mes relations avec ma fille. Bref, notre relation est devenue déséquilibrée, j'ai conscience d'être le dominant du couple et cela me gêne; cela s'est accentué fortement avec ma découverte. Elle a besoin de se placer sous la domination d'une personne par manque d'estime...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: bienvenue

Message par Sans Prétention » mer. 7 sept. 2016 20:45

brassens a écrit : Adulte-roi : Elle n'en a pas les caractéristiques au quotidien mais le schéma me semble plus compliqué
Dans le social, la mienne est très lisse. Et d'une certaine manière dans la vie de tous les jours aussi.
Mais en grattant un peu, on s'aperçoit qu'il y a une certaine forme d'impatience, d'intolérance à tout, d'une envie de grandiose contrarié. Bizarrement (c'est un paradoxe de surface) couplé avec une sorte de flemme qui fait que ça n'avance pas. Et elle s'en plaint (pour ses projets).
Lorsque ça sortait, tout convergeait vers un point central: mes insuffisances. Pour gonfler son ego en déliquescence. "je suis rien, je sais rien faire, je sais pas gérer, j'ai besoin d'être portée." Qui contraste étrangement avec "T'es lourd, tu sais rien faire, t'es dépressif".

La soumission également à un des deux parents. La mère, fausse polie, fausse intellectuelle, fausse femme libérée.
Hier j'étais pas assez. Aujourd'hui trop.
Je faisais pas le poids, maintenant, je suis puant avec mes principes de fidélité par exemple.
J'étais trop gentil, mais aujourd'hui trop prétentieux parce que je les ai mis de côté ces tarés.

Bref un modèle particulier d'adulte roi (je fais ce que je veux quand je veux et quand ça merde, cétafote) étriqué dans une impuissance crasse qui contraste étrangement avec le discours mythologique de l'histoire familiale.
Et le social se régale de nous voir, si parfaits.
Moi parfois épuisé. Elle, brillante. Sauf que la domination affective, c'est elle. La sociale c'est moi.
Sa tromperie vient aussi du fait que le contraste l'insupportait.
Elle ne l'a pas fait "contre moi" mais une forme de rattrapage tout de même couvait. La cocotte a explosé.

A moi non plus en temps normal on ne me la fait pas. Mais le décalage social de base a joué en ma défaveur. Les faux semblants savamment entretenus par le collectif également.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: bienvenue

Message par Lautrec » mer. 7 sept. 2016 21:43

Sans Prétention a écrit :A moi non plus en temps normal on ne me la fait pas. Mais le décalage social de base a joué en ma défaveur. Les faux semblants savamment entretenus par le collectif également.
En temps normal, avec les gens dont tu n'es pas le mari avec tout ce que ça comporte...
On a tellement de raisons pas super objectives pour laisser passer ce qui nous dérange.



Avatar du membre

Elemiah

Re: bienvenue

Message par Elemiah » jeu. 8 sept. 2016 16:23

Sans Prétention a écrit : Bref un modèle particulier d'adulte roi(je fais ce que je veux quand je veux et quand ça merde, cétafote) étriqué dans une impuissance crasse qui contraste étrangement avec le discours mythologique de l'histoire familiale.
Etle socialse régale de nous voir,si parfaits.

Tu as résumé en quelque mots, le constat de la relation avec mon ex.

Simple, direct. Du grand SP quoi.



Avatar du membre

Topic author
brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: bienvenue

Message par brassens » ven. 9 sept. 2016 22:54

Bonsoir,

Je ne sais pas si c'est la fatigue, un moment de faiblesse dans ces montagnes russes émotionnelles de ces derniers mois, mais je pense que je vais abdiquer devant les faiblesses de madame et garder l'espoir de retrouver un amour où la fidélité et le respect fonctionnent dans les deux sens. Cocufié au bout de seulement deux ans, par un pauvre type qu'elle a osé me contraindre à fréquenter occasionnellement, sans protection! Devant tant de marques d'irrespects, je ne vois pas comment rien d'autre ne pourrait s'être passé durant toutes ces années. Et comment, elle trouverait enfin le courage de l'avouer. J'attends une petite preuve supplémentaire pour me décider mais j'ai l'impression qu'elle définira simplement la date du départ et non ma prise de décision. Je suis fatigué de chercher, d'observer, de remettre en cause ses propos, d'essayer de comprendre ses actes; ce n'est pas la vie de couple dont je rêvais. Cela monopolise une trop grande partie de mes pensées et de mon énergie, je suis vidé...
J'ai des principes et je ne suis pas prêt à me renier pour rééquilibrer notre couple en imitant les agissements de madame. J'ai bien imaginé que cela me permettrait de comprendre son acte et de le dédramatiser, voir de le banaliser...Mais quand bien même, il y a l'irrespect : la fidélité a clairement été évoquée au début de notre relation et elle la surjouait pendant toutes ces années. Aucun don d'amour réel ou très peu...Mais, ma fille revient sur le devant de la scène et provoque un blocage... cependant devant un tel constat, je commence à perdre patience et mon self-control, ma fille ne comprend pas pourquoi je fais régulièrement la leçon à maman....je vais finir par passer pour le méchant!



Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: bienvenue

Message par Lautrec » ven. 9 sept. 2016 23:24

A mon avis, imiter ta femme ne t'avancerait pas à grand chose Brassens, sinon à perdre ton intégrité.

Tu sembles très fatigué et tu te laisses porter par tes émotions, mais elles sont mauvaises conseillères quand on a des choix aussi importants à faire.
Appuie toi uniquement les faits.

Bon courage.



Avatar du membre

Topic author
brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: bienvenue

Message par brassens » sam. 10 sept. 2016 12:24

Salut Lautrec,

Imiter ma femme, je ne sais plus? J'y étais totalement opposé il y a encore peu de temps pour ne pas me renier...mais si cela me permet d'avancer...
Je suis effectivement très fatigué certainement à cause de tout cela qui absorbe mon énergie depuis plusieurs mois. J'ai d'autres sphères de vie que mon couple et il les envahit négativement au fil des semaines, alors que celles-ci me sont agréables. Peut-être faut-il arrêter les frais? Ma formulation est équivoque :" je pense que je vais", donc je suis loin d'avoir tranché et du temps j'en prends pour prendre la bonne décision. Ma vie actuelle était satisfaisante mais maintenant les repères ont changé et mon épanouissement s'effrite.... Tant que je ne décide pas, je tourne en rond et m'épuise au détriment du "reste de ma vie". Heureusement, j'ai une estime de moi suffisante mais elle s'érode, je commence à ne plus gérer mes sauts d'humeur y compris devant ma fille, son comportement pas assez impliqué m'exaspère. Mais en même temps, il faut bien continuer à vivre "normalement".
La psy de ma femme ne lui a apporté aucune réponse :
C'est le sandwich le responsable!
La non protection : nous non plus on ne se protégeait pas donc je suis fautif également!
Tout le monde fait des erreurs cela arrive!
C'était il y a trop longtemps pour en trouver les raisons cela est compliqué.
De toute façon ça passera ou pas!!!

Les grand huit émotionnels sont perturbants et épuisants. Mais, la séparation ne garantit nullement d'améliorer la situation.



Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: bienvenue

Message par Lautrec » sam. 10 sept. 2016 13:51

brassens a écrit :Mais, la séparation ne garantit nullement d'améliorer la situation.
Bonjour Brassens,

Tant qu'on vit dans la tourmente on ne réalise pas combien la séparation ferait du bien à tout le monde, y compris à ta fille qui est le témoin impuissant de votre conflit.

La séparation :
- améliorerait ta situation d'un point de vue moral parce que
- tu n'aurais plus constamment sous les yeux l'objet de ta déception
- ça diminuerait les tensions que vous vivez quotidiennement
- tu aurais meilleur moral dans ta vie perso
- tes idées redeviendraient plus claires.

Évidement je parle de ça avec le recul et je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire.
Je n'ai réalisé qu'après la séparation définitive que le nuage noir au-dessus de ma tête commençait à se dissiper.
J'ai recommencé à avancer à partir du moment où j'ai arrêté de chercher des pourquoi et des comment aux problèmes liés aux infidélités de mon ex.

On est là pour t'épauler, pas pour te dire ce que tu dois faire.
Je te donne juste un retour d'expérience sur les avantages de cette option.

@ bientôt



Avatar du membre

Steelhuman
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 422
Enregistré le : jeu. 26 nov. 2015 17:38

Re: bienvenue

Message par Steelhuman » sam. 10 sept. 2016 13:59

Je confirmes comme le démontre très bien Lautrec : que la séparation de corps amène un grand soulagement, même si ce n'est pas facile, mais au final très profitable et une ouverture vers l'épanouissement de soi :super:


"Ils s'efforcent de réduire leur malheur plutôt que de construire leur bonheur."
Nous, les dieux, Bernard Werber

Avatar du membre

cecile82
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 363
Enregistré le : sam. 31 oct. 2015 18:41

Re: bienvenue

Message par cecile82 » sam. 10 sept. 2016 23:51

Pourquoi n'envisages-tu pas un break? Au moins pour y voir un peu plus clair et te retrouver toi...
Mais je te préviens, le break se transformera certainement en séparation...
Nous ne sommes pas à ta place mais comme Steelhuman et Lautrec je ne reviendrais pour rien au monde en arrière, j'aurais même du arrêter les frais bien avant.
Aucun regrets, finies les pensées sombres 24h/24 et 7j/7.
Bon courage à toi.


J'ai éclaté en sanglots. On n'éclate jamais de faim ou de froid. En revanche on éclate de rire ou en sanglots. Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclats...

Avatar du membre

Topic author
brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: bienvenue

Message par brassens » dim. 11 sept. 2016 21:09

Bonsoir,

J'envisage toutes les possibilités, je ne digère pas ce qui s'est passé et ce qu'elle a fait. Le break, j'aurai du mais immédiatement après la découvert. elle ne va pas bien. Elle semble mesurer seulement maintenant la gravité de son geste et le mal qu'elle a fait. Elle va peut-être moins bien que moi actuellement...Notre vie de couple fonctionne très bien depuis 10 ans, et si j'ai toujours eu des doutes sur leur relation (mais sans penser que cela avait été si loin), il ne me semble pas qu'il y est eu autre chose, mais là, je reste sur la réserve. Quand je ne vais pas bien, je la crois capable de tout et lorsque je prends du recul, je relativise... Elle me dit que c'était la seule fois, qu'elle regrettera toute sa vie, et que pour elle le mariage, notre fille et son amour pour moi l'empêcheront de recommencer. Ce soir, je vais mieux mais simplement continuer comme si de rien, c'est impossible pour moi et très certainement à cause de mon ego... J'ai un réseau social assez important mais je ne suis pas intéressé véritablement par une autre personne...Merci, ce site est à recommander aux personnes dans notre cas. Bonne soirée à toutes et tous.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: bienvenue

Message par Sans Prétention » lun. 12 sept. 2016 06:11

brassens a écrit : Imiter ma femme, je ne sais plus? J'y étais totalement opposé il y a encore peu de temps pour ne pas me renier...mais si cela me permet d'avancer...
Bonjour.

Pour ma part je ne recommande absolument pas d'imiter les cf. Par contre, pour l'argument "se renier"...
Question : n'est-ce pas déjà "se renier" que de rester avec une personne qui nous a trahi ?
(On s'est tous dit "si elle me trompe, je la quitte..." ou "Je vais lui pardonner parce que je suis plein de bons principes" et pourtant... Non. Reniement d'une partie soi. Dans un sens ou dans l'autre, c'est inévitable.).


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: bienvenue

Message par Fishbone » lun. 12 sept. 2016 15:10

Salut Brassens,

Sans vouloir naviguer à contre-courant de mes camarades d'infortune, ton état d'esprit actuel m'interpelle.

Ta fatigue, tes "j'me barre, non en fait, je reste...", je les connais trop bien. :kelkon:
Elle me dit que c'était la seule fois, qu'elle regrettera toute sa vie, et que pour elle le mariage, notre fille et son amour pour moi l'empêcheront de recommencer.
Je pense qu'elles trouvent ces citations sur internet, c'est pas possible autrement! Il doit y avoir un site d'excuses spécial cocufieurs :bonk:

Bref, je voulais juste attirer ton attention sur le fait que oui, le temps est un allié. Il t'aidera à avoir moins mal au ventre. A retrouver le sourire, etc. Mais passent les mois, les années, et tout à tendance à s'adoucir. Y compris ta propre vision des choses.

Quelle que soit ta décision, prend ton temps. Mais pas trop non-plus. Je suis l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire dans ton cas; arriver presque au moment fatidique de la "prescription". Mon post s'intitule 3 ans après... Ben ouais :kelkon: Et tu veux la meilleure? Ben je me pose toujours les mêmes questions que toi re :kelkon: Bon, plus con, c'est difficile mais si j'ose te donner un conseil, attention au temps qui file à toute vitesse et qui peut devenir un ennemi mortel. Celui où même toi, tu ne sauras plus vraiment penser et surtout qui tu es vraiment.

Sur ce, je te souhaite une bonne continuation! Accroche-toi!


« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.

Avatar du membre

Topic author
brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: bienvenue

Message par brassens » lun. 12 sept. 2016 22:07

Bonsoir,

Effectivement SP, en restant je me renie, je ne sais plus si je l'ai dit ici ou à elle.
L'imiter c'est peut-être la seule solution acceptable pour rester...bien que je ne l'imiterai pas parce que je serai pas aussi hypocrite et menteur. Le but c'est aussi de montrer qu'elle est également capable d'accepter de subir ce qu'elle m'a fait. Mais entre dire je vais et je fais, il y a un gouffre. Peut-être que je cherche aussi à dédramatiser la chose?
Mes valeurs morales et mes principes m'ordonnent de partir ...me femme m'a définitivement déçu....je me suis fixé une échéance mais si je reste, elle aura finalement peu d'intérêt...



Répondre