Le plus perturbant

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Sans Prétention, Nas, Dom3

Répondre
Avatar du membre

naive28
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 18:09

Re: Le plus perturbant

Message par naive28 » lun. 3 oct. 2016 14:56

le compagnon de Flower avait EXACTEMENT les memes mots que mon mari...c'est juste stupéfiant
et flippant aussi de voir comment cela a fini



Avatar du membre

naive28
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 18:09

Re: Le plus perturbant

Message par naive28 » lun. 3 oct. 2016 15:11

perdu.. a écrit :Slt ,



le hic pour moi par rapport à votre histoire c'est pourquoi si tu savais que tu aimais ta femmes après ta première connerie tu n'as pas cessé direct,je vais dire une connerie "peut éventuellement passer" mais là ,y a pas de mots...
guillaumev a écrit :Puis cette derniere fille fin juillet avec qui j’ai eu une « conversation virtuelle sexuelle en live » au téléphone…..

Jusqu’à ce que début aout……ma femme découvre sur mon ordinateur ….qq mails …qq noms….
Juste une question comme ça pour toi Guillaume (je me demande comment cela aurait tourné si je ne l'avais pas découvert)
Si "Naive" ne l'avais pas découvert ,qu'est ce que tu aurais continué à faire?
ces 2 questions tournent en boucle dans ma tête, Perdu. Depuis le 5 aout. Malheureusement il n'y a aucune réponse satisfaisante à y apporter. Aucune.



Avatar du membre

Topic author
Elemiah

Re: Le plus perturbant

Message par Elemiah » lun. 3 oct. 2016 15:48

quand on est brisée, quand cette douleur irradie dans tous les membres du corps.
Quand on pensait avoir touché la limite de la douleur. Et qu'on découvre qu'il est toujours possible d'avoir encore plus mal.
Quand l'être aimé nous a menti, et a sali notre intimité dans les draps d'une autre.
Quand au dela de cela il y a les mensonges, cette sensation de salissure, est ce que c'était mieux avec l'autre? Pourquoi m'a - t il trompé? menti? Qui est-il? Quel est son vrai visage? depuis quand cela dure-t-il? Qu'est ce qui est vrai dans notre histoire?
Quand on ment tellement longtemps et tellement de fois, la personnalité change... on prend gout à la confiture interdite.
Pour certains c'est une drogue. Et encore plus quand le cocufieur se lèche les doigts devant le pauvre cocu qui pleure son coeur en lambeaux.

Le pourquoi du comment, les actes de ton mari ca le regarde. A lui de faire son instrospection.
Mais Naive, ta douleur à toi, ton mental, ta vision du monde, ton sourire, n'appartiennent qu'à toi.
Il t'a brulé les ailes une fois. Tu es comme un petit papillon autour d'une flamme.
Est-ce que tu as envie d'y laisser ta vie, et retenter l'expérience?
La trahison ca brise. Ca detruit.
La sensation de souillure ne partira pas comme cela. C'est un viol. Un trauma.
Les reveils en pleurs la nuit. etc. Trauma.

Je reviens avec ma métaphore suimpliste :

C'est comme prendre pour babysitter un certain Freddy Krueger.
C'est peut-être dangereux. Très probablement.
Mais les enfants on les aime, on ne fera jamais cela.
Il est temps de t'aimer toi-même, et de sortir des griffes qui t'ont fait tellement mal.



Avatar du membre

guillaumev
Cornu
Cornu
Messages : 6
Enregistré le : lun. 3 oct. 2016 01:36

Re: Le plus perturbant

Message par guillaumev » lun. 3 oct. 2016 16:04

Si nous devions nous rapprocher....sans limite dans le temps ça ne serait pas pour réparer....l irréparable....mais pour tenter de reconstruire ensemble.

Nouveau départ.....nouvelle vie.....nouvelle maison.....tout...

il y a des histoires .....chacune est différente....chacun dans le couple est différent.....
je tiens a ma femme..... je ferais le maximum..... nous verrons bien....
l'envie de ne jamais plus recommencer.....l'envie de changer......l'envie de bien me le rentrer dans le crane pour ne JAMAIS oublier...... .. l'envie d'aimer..... l'envie de se faire aider..... l'envie d 'espérer.... l'envie d'acter plutôt que de parler...



Avatar du membre

Topic author
Elemiah

Re: Le plus perturbant

Message par Elemiah » lun. 3 oct. 2016 16:39

Cher guillaumev,
puis-je vous demander votre passif, et votre lien avec votre maman pendant votre enfance?
Ceci afin mieux comprendre certains points, cette envie d'etre admiré par des femmes.

Quels sont les contacts actuels que vous entretenez avec vos parents? votre mère?

merci.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2403
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le plus perturbant

Message par Sans Prétention » lun. 3 oct. 2016 17:02

naive28 a écrit :le compagnon de Flower avait EXACTEMENT les memes mots que mon mari...c'est juste stupéfiant
et flippant aussi de voir comment cela a fini
C'est à cause des récurrences qu'on peut tirer des lois générales. Même si celles-ci ont des exceptions.
guillaumev a écrit : il y a des histoires .....chacune est différente....chacun dans le couple est différent.....
Tiens... Déjà vu cet argument...

Au passage, lors de mon mail à l'ami de ma femme, il m'a dit "elle est comme elle est"... Qui veut comprendre comprendra :cocu:

Et petit clin d'oeil à Usum : un "alpha" qui a besoin de viagra ça tient pas la route mon pote...

Rebond sur la question d'Elemiah : passif familial ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

naive28
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 18:09

Re: Le plus perturbant

Message par naive28 » lun. 3 oct. 2016 18:47

passif familial : j'essaie un semblant de réponse, il complètera
nous avons déjà abordé cette question (notamment sous l'angle de sa mère) et c'est le blanc total. Cela me perturbe, lui aussi. D'où vient cette image des femmes ? d'où vient cette faille narcissique ?
il n'a quasiment aucun souvenir de rien du tout, ni en bien ni en mal, de paroles reçues ou de gestes
à part (au niveau des 2 parents) la notion permanente de devoir (et surtout pas de plaisir) : il FAUT travailler, surveiller ses fréquentations, manger à heure fixe, et surtout ne pas dépenser d'argent, réutiliser ce qui peut l'etre, ne pas jeter, ce qui lui a valu deja une psychothérapie (pour l'argent et la confiance en soi...ça n'a pas suffi pour ce dernier point)
je suppose que c'est pour cela qu'il veut réutiliser sa femme aujourd'hui (humour noir, je sais).
couple parental : père écrasant dans tous les sens du terme (physique et psy), grande gueule, j'ai toujours raison, et si je n'ai pas raison une beigne me donnera raison aussi bien (envers les enfants)
mère petite et effacée, toujours la migraine, la larme à l'œil, absolument pas féminine, ne dépensant rien pour elle. Elle travaillait néanmoins ( les 2 étant profs). De ce que je vois aujourd'hui, jamais (ou très rarement ) un compliment....toujours comparer les enfants (2 garçons en l'occurrence), toujours partager au centime près ce que l'on donne à chacun pour ne pas faire de jaloux (ça en devient meme suspect, que cache ce souci d'équité extrême ???)
aussi, aucune communication sur les sentiments, l'émotionnel...les psys le père a decrété une bonne fois pour toute que c'était des abrutis....idées arrêtées sur tous les sujets...
d'où (j'en ai déjà parlé plus haut : désir de transgression ++++++ chez le petit Guillaume qui déjà volait à l'école, puis a fait des choses plus graves, puis bien plus graves, pour finir en garde à vue vers 20 ans. Les parents ont payé l'avocat et n'ont JAMAIS rien dit ou demandé ou commenté sur le pourquoi du comment. Enterré. Etouffé. Ce qui est honteux, on le planque bien vite et on passe à autre chose. Un terreau pour la suite ??



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2403
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le plus perturbant

Message par Sans Prétention » lun. 3 oct. 2016 19:03

Tiens... Mon histoire.
Mon père le même. La mère: modèle identique. Mais milieu de bouseux. Pas profs.
Et peut-être plus difficile: séjour à l'asile de ma mère puis enchaîné avec une secte. Et infidélités chroniques du géniteur...
Mon psy a raison j'aurais du être un PN...

Par contre, tout est "normal" dans l'histoire... jusqu'au dénouement. Ils ont pas demandé de comptes à leur fils pour sa garde à vue ? Et bé bordel...

Fausse autorité alors quoi.

Guillaume. C'est pour ça que je te connais bien... J'ai la même histoire mais je pars de plus loin. Ce qui nous différencie également c'est peut-être aussi la mémoire.
Je sais pas ce qui m'a fait basculer de l'autre côté de la force... Même si je suis pas sorti de l'auberge.

[edit] Je me rappelle avoir posé la question en début de post : il est si parfait que ça ?

Tu m'as répondu : "Je ne me suis jamais posé la question en ces termes".
Ben... C'est l'histoire de la perfection du mec de Sophit et de So78, et de l'ex de Fifi, l'actuel qui gave Grabuge, la liste est longue... C'est blanc bonnet et bonnet blanc...

Quand vous lirez les choses avec la "bonne" grille, ça va se sentir aux premières lignes.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

naive28
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 18:09

Re: Le plus perturbant

Message par naive28 » lun. 3 oct. 2016 22:06

Je vous remercie tous et toutes pour vos grilles d'analyse et vos commentaires que j'ai lus et relus avec attention. Je suis très atteinte; blessée comme jamais. Je sais que vous voulez m'aider et me protéger, j'en ai besoin et je vous en suis reconnaissante. Il y a néanmoins une part de notre histoire aussi banale ou sordide ou les 2 qui n'appartient qu'à nous. Il n'est pas question de présomption d'innocence, Guillaume est coupable à 200 et même à 500%. Mais attendez peut être un peu avant de porter un jugement définitif sur sa volonté de tourner la page. Non il n'est pas mr flower ou un autre de ce site, il est lui même (quand il y arrive ) et il exprime un désir pour une fois constructif et non destructif. Je jugerai sur pièces. ..avec la protection et le cadre j'espère du psy que nous verrons deja jeudi. D'ici là. ..des commentaires, des liens, du soutien...mais aucun jugement définitif svp. Quelle qu'elle soit votre histoire n'est pas la mienne...même si elle réveille en vous des douleurs ou des regrets encore pénibles; ce que je ne peux que comprendre et déplorer.



Avatar du membre

Dom3
Modérateur
Modérateur
Messages : 316
Enregistré le : ven. 8 mai 2015 07:15

Re: Le plus perturbant

Message par Dom3 » mar. 4 oct. 2016 00:00

Entièrement d'accord avec toi naïve.

Malgré tout, je crois que personne ne cherche à juger véritablement en s'exprimant (avec peut-être parfois un peu de fougue) mais plutôt à essayer de t'éclairer. :doute:
Certains ici ont également vécu des choses pas terrible, ceci explique peut-être cela...
Mais le but du site étant plutôt axé sur le soutien (des personnes ayant été trompées), j'appuie ta remarque en demandant aux intervenants d'orienter leur énergie positive de préférence sur toi.

Comme tu le dis toi-même, tu te sens blessée, trahie, dévalorisée, tu te trouves donc maintenant fragilisée, déstabilisée.
C'est malheureusement un passage obligé, que tous ou presque ont emprunté.
Mais c'est un passage, il mène ailleurs.
Il faut du temps pour être à même de savoir quoi faire en étant de nouveau sûr de soi.
J'ai lu plus haut que tu souhaitais peut-être prendre un peu de distance avec lui pour vous préserver, tes enfants et toi.
C'est parfois une bonne solution qui permet de regarder les choses sous un angle différent.

Courage naïve, prends soin de toi. :)


Dans la vie, fais confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses: ta peine derrière ton sourire, ton amour à travers ta colère et la raison de ton silence.

Avatar du membre

Topic author
Elemiah

Re: Le plus perturbant

Message par Elemiah » mar. 4 oct. 2016 00:04

Naive.
Certes.
Nous sommes à ton écoute. Nous sommes la pour toi.
La décision finale vous revient.
Le jugement... je suis malheureuse de dire qu'il y a beaucoup d'histoires qui se ressemblent, et on retombe sur les mêmes schémas, les mêmes passifs, les mêmes coeurs brisés, et quelque rapaces CF qui viennent sur le forum mais ca ne finit jamais bien pour eux...

On pardonne aux enfants car ils ne savent pas ce qui est bien ou mal....
Mais un adulte qui va si loin dans l'horreur, le mensonge etc. et qui revient la bouche pleine de sperme demander pardon et "ca ne recommencera plus, j'ai bien compris que c'était mal de te tromper xxxx fois"... c'est difficile de rester neutre :+



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2403
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le plus perturbant

Message par Sans Prétention » mar. 4 oct. 2016 05:55

Bonjour...

Oh Naïve... C'est bien au-delà de ça...
Bien sûr qu'il y a des jugements et cela est sain. Mais la réelle question à se poser est: "avec QUI je partage ma vie ?" et surtout: "quel est son problème"

La fuite en avant "chaque cas est différent" n'aurait pas permis aux chercheurs par exemple de fabriquer des vaccins contre la grippe vu que chacun ne tousse pas à la même fréquence. Et, chaque organisme étant différent, bien sûr que ce virus peut être plus grave chez l'un, selon sa constitution, que chez l'autre. Il n'empêche... Malgré les imperfections du traitement, ce virus là est le même, plus ou moins virulent, plus ou moins mutant. On le reconnaît aux symptômes.

Ce qui est choquant, c'est que tu fais un chemin dans ton raisonnement puis, lorsque tu le perds, ce sont SES mots qui reviennent à ta bouche. "Chaque cas est différent"... Retour de manivelle... A SON avantage.

Ce que je veux dire c'est que tu peux essayer de sauver les meubles. Mais croire que cela se fera sans suivi médical (et encore... Les additions... Grabuge pourrait t'en souffler deux mots...), sans une certaine poigne, parce que ton Jules est manifestement un enfant qui n'a pas grandi, sans un certain réalisme, risque fort de vous mener à la destruction. Tout les deux. Pire encore que celle que tu as connue...

Donc courage à toi, ne le quitte pas si ce n'est pas ce que tu souhaites mais sois lucide: tu es une "infirmière" qui a pris un obus... Pas wonderwoman.
Lui, malgré sa volonté (très sincère, je l'ai dit dès ma premiere intervention), se lassera vite d'un combat contre "l'autre" lui-même: il vit avec depuis plus longtemps qu'avec toi.
Il te soutiendra, c'est sûr, mais ne lui demande pas d'y mettre l'énergie qu'il n'a pas, ni de ne plus être égoïste. Es-tu prête à cela ?

Il n'est pas Mr Flower... Certes. Mais de ce que l'on a pu lire, lui aussi voulait aider, était sincère... J'aurais tendance même à penser qu'il est pire. Mais je peux me tromper. Des indices comme ça.
De grâce Naïve (juste le pseudo déjà inquiète...), je t'en supplie, ne vous précipitez pas chez un psy gneugneu.

Et si son descriptif est bien celui de l'adulte roi (moi j'y vois plutôt un adulte tyran), et c'est le cas, je l'écris à la face du monde devant Guillaume, qui me lit certainement. Qui a quand même été faire un tour en prison plus jeune (pas Mr Flower...)... C'est de CADRES dont il a besoin. Pas d'une âme trop "aimante" au sens de l'adoration de sa personne à l'ego déjà surdimensionné.
La bonne nouvelle, c'est que l'inventeur du concept "adulte roi" Didier Pleux préconise des solutions... Mais elles ne sont pas celles que tu sembles vouloir adopter.

Respecte-toi et mets le au pas en allant chez un spécialiste des relations d'emprise.
Lui seul sera à même de comprendre ce qui se joue dans votre duo.

Tu sais que tu dois faire le deuil de votre "belle histoire". Tu le sens au plus profond de toi. Elle n'est pas "belle". Dès le début il n'y avait pas de notion de respect de l'autre lorsque vous alliez dans le lit conjugal...

Mais je te souhaite de réussir quand même. Comme je tente moi aussi de le faire... Je te l'ai dis, parce qu'il semble y avoir des solutions. Mais elles sont épuisantes.

Pour te parler de moi, je SAIS à qui je parle tous les matins, je connais ses travers et ses manques. J'ai du accepter ses vides abyssaux. Son manque d'humanité.

Pour vivre cette relation, il m'a fallu radicalement changer. Fais de même. Tu t'en porteras mieux.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Papillon
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 98
Enregistré le : sam. 5 mars 2016 14:40

Re: Le plus perturbant

Message par Papillon » mar. 4 oct. 2016 06:59

Bonjour,

Je suis d'accord avec SP, on a tous un passif plus ou moins lourd.
Ensuite c'est nous qui choisissons ce que nous voulons faire de notre vie.
Survivre dans la lâcheté et le mensonge ou vivre dans la réalité avec tout ce que cela comporte de frustrations, de déceptions , de combats.
Il faut du courage pour se regarder en face.

Naive .........regarde toi, écoute toi, tu es aussi importante que n'importe qui.Tu dois t'aimer plus que tout sinon ta tête et ton corps vont te lâcher. J'ai failli faillir à ma tâche , m'occuper de moi, parce que je suis trop bonne , trop conne et m'oublier.

Choupi qui vous embrasse tous sans exceptions , les c et les cf car au bout du bout , on a tous peur de quelque chose.

:A+


Les gens ne pleurent pas parce qu'ils sont faibles mais parce qu' ils ont été courageux trop longtemps. :heart:

Avatar du membre

naive28
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 18:09

Re: Le plus perturbant

Message par naive28 » mar. 4 oct. 2016 08:05

Dom, merci pour ton message. Tu as bien résumé mon sentiment. J'ai parlé effectivement de mettre de la distance suite au choc de la dernière "découverte". Ce sera fait s'il y a encore quelque chose de caché qui n'est pas remonté (je parle du passé, avant le 5 aout). Car maintenant c'est table rase sur ce passé ou rien...Guillaume le lit et il est prévenu. Je sais qu'il n'a pas envie de voir ses enfants entre 4 murs avec un tiers parce qu'un juge aura décidé qu'il était psychologiquement dangereux pour moi et eux, ni de plus pouvoir entrer dans sa propre maison. Ce qu'il est s'il nous cache encore des choses alors qu'il a juré devant sa fille que non. Qu'il prenne ses responsabilités à ce sujet, je le lui ai dit, rien de nouveau ne sera déballé chez le psy jeudi, ni après, sur cette période. C'est maintenant qu'il faut que ça sorte. Et j'ai pris tous les renseignements nécessaires sur les procédures d'éloignement.

Elemiah : je dirais en l'occurrence que celui qui revient la bouche pleine de sperme, ce n'est pas lui (sinon il y a encore un autre pb :? ). Oui, c'est trop facile....dans un sens. Ca ne l'est pas forcément, en revanche, de voir étalées publiquement ou chez le psy toutes ses turpitudes et de savoir que l'autre pourra les lui mettre sous le nez tout le reste de sa vie. La facilité voudrait aussi qu'il puisse trouver une (autre) cruche aimante pour continuer. Il y en a certainement à la pelle, des plus jeunes et des beaucoup plus crédules que moi. J'ai une amie dont le mari a fait ce choix d'ailleurs. Je comprends que ton histoire personnelle ne puisse que me mettre en garde. Je l'entends et je le garde dans un coin de ma tête, sois en sûre.

SP : je n'ai jamais dit que je ne croyais pas à un changement sans suivi médical sérieux. Guillaume le sait également. Nous voyons (et il verra aussi seul) un psy (psychiatre et non psychologue) qui n'est pas gneugneu je pense....assez réputé il a écrit des livres notamment sur le couple, et il sait poser les questions qui font avancer. Guillaume a besoin de poigne, notamment de la part du psy, il le sait aussi. Raison pour laquelle il ne voulait pas de femme psy (relation de séduction possible).
Le réalisme, je le lui mets en face tous les jours...en lui écrivant, en écrivant ici, en lui faisant lire des articles. Cela le marque, je le sais, de voir certains mots écrits noir sur blanc. Je ne dis pas que le chemin ne va pas être long et difficile. Je ne lui jetterai pas la pierre à ce sujet. Il faut savoir que moi-même je souffre d'un trouble addictif (trouble du comportement alimentaire) depuis mes 18 ans. Trouble qui n'a jamais été résolu malgré la ribambelle de psys que j'ai vus (oui j'ai une certaine réserve vis à vis des psys depuis, j'espère que celui que nous voyons n'entre pas dans cette case). Tu vas te dire, décidément ces 2 là, c'est l'association de l'aveugle et du paralytique....oui peut-être. Je n'ai jamais caché mes troubles à Guillaume, qui a toujours souffert de me savoir malade qui a toujours voulu m'aider (mais je lui ai opposé une totale fin de non recevoir à ce sujet car pour moi cela ne peut venir que de moi-même. Je sais qu'il en a été blessé). Rester avec un conjoint atteint d'un tel trouble qui affecte son quotidien et qui ruine sa santé, je peux te dire que c'est difficile. Je ne sais pas si j'en aurais eu la force moi-même.
Pourquoi je te raconte ça, c'est pour éclairer aussi sous un nouvel angle notre relation, et pour te dire que les addictions je connais, et que je serais mal placée pour lui jeter la 1ere pierre (MEME s'il ne s'agit pas de la même chose certains mécanismes de pensée sont les mêmes). Cela n'empêche pas le fait que je ne lui pardonnerai pas une rechute (la différence entre lui et moi étant qu'on peut survivre sans maitresses, pas sans nourriture).
Je ne suis pas une femme "adorante" comme celles que tu peux citer, malgré certains écrits plus hauts qui ont pu te faire penser le contraire. C'est bien pour cela aussi qu'il est allé voir ailleurs (son ego ayant eu besoin de plus à ce moment là pour différentes raisons, qu'il n'a pas su ou voulu exprimer). Je suis sans doute dépendante affective, ce qui est autre chose. Mais je ne me mettrai jamais à ses pieds et il le sait. SI nous restons ensemble car cela n'est pas encore acté, il y aura toujours dans un coin de ma tête cette petite sonnette qui me dire "attention, cet homme est potentiellement dangereux pour toi". Je verrai si j'arrive à vivre avec et à retrouver une harmonie dans nos relations sachant cela. Et toutes les dispositions seront prises (au niveau matériel, juridique, etc) pour que je puisse me dire "s'il y a encore la moindre faille ma valise est prête et je pars sans regret....j'aurai tout essayé mais il est définitivement irrécupérable".
C'est là dessus que je suis en train de travailler, ainsi que sur ma reconstruction personnelle.

Choupi : merci pour ton gentil message. S'aimer plus que tout, c'est un gros challenge pour moi. Je vais m'y atteler.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2403
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le plus perturbant

Message par Sans Prétention » mar. 4 oct. 2016 09:16

La relation que tu décris porte un nom...

Courage pour la suite, de tout coeur avec toi.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre