Un grain de sable sur un fil

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par so78 » mar. 29 nov. 2016 22:43

Petites news,
Mes bads sont de moins en moins fréquents, ma confiance en moi revient pleinement, plus qu'elle n'a jamais existé en fait.
Je ressens l'envie d'avancer au niveau professionnel et quand j'en ai fait part à mon homme, il m'a répondu fonce, je te soutiens et c'est à ton tour.
Je me surprends même à avoir méchamment hâte qu'il revienne (plus que trois semaines ), et pas seulement pour le partage des tâches ménagères ou les enfants. J'ai envie de le voir, de le toucher, de l'aimer en fait.
J'ai envie d'avoir une grosse discussion avec lui aussi, de lui expliquer que s'il avait communiqué au lieu de tout renfermer et d'exploser comme une cocotte minute en m'éboubouillantant au passage, les choses auraient été bien plus simples. Il va devoir apprendre à communiquer.
J'ai espoir, vraiment. Et si ils sont déçus eh ben tant pis, je suis assez forte pour affronter des désillusions maintenant, et assez forte pour imposer ce qui m'est désormais nécessaire dans mon couple.
Le mâle alpha n'a qu'à bien se tenir, il a désormais une équipière qui ne restera pas passive.



Avatar du membre

Dom3
Modérateur
Modérateur
Messages : 316
Enregistré le : ven. 8 mai 2015 07:15

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par Dom3 » mer. 30 nov. 2016 08:04

so78 a écrit :Le mâle alpha n'a qu'à bien se tenir, il a désormais une équipière qui ne restera pas passive.
Alpha ou pas, c'est ton homme, c'est ce qui compte. Par contre, le reste de ta phrase, j'adore! :super:


Dans la vie, fais confiance à ceux qui peuvent voir ces trois choses: ta peine derrière ton sourire, ton amour à travers ta colère et la raison de ton silence.

Avatar du membre

Topic author
so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par so78 » ven. 2 déc. 2016 09:25

Fishbone, je ne rejette pas en bloc ce que je lis ici, bien au contraire. Que la grande majorité soit sceptique quant à mon histoire de reconstruction je peux comprendre car mon homme a eu toutes (ou presque) les caractéristiques du pervers narcissique pendant sa crise et encore certaines depuis. Mais au bout d'un moment j'aimerais être prise au sérieux quant à mon jugement sur mon couple aussi.
Mais je n'étais ni aveugle ni obtue et en me retournant sur les années je vois que ce n'était pas lui avant. C'est arrivé avec elle (pas à cause d'elle attention). Ce n'est pas reparti avec elle mais en partie et je suis armée pour évacuer ce qu'il reste. Donc plus d'emprise, point. Juste de l'espoir et de la force.
SP je crois que tu es le plus sceptique de tous. Il n'est pas né loup il l'est devenu. Il en revient



Avatar du membre

Elemiah

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par Elemiah » jeu. 8 déc. 2016 10:15

Oui mais = Non.
Qu'attends tu de nous?
Notre approbation? Des encouragements? points de vue?

Approbation : tu sais bien qu'il y aura aussi des sceptiques de "l'autre rive".
Encouragements? Ca va être très limité. Cela dépend des personnes.
Points de vue? Ok mais c'est relatif.

Tu restes maitresse de tes actions et de tes décisions.
Biensûr que l'on te prend au sérieux, c'est toi qui vit ta situation.
Ta vie t'appartient.
Cependant quand on lit toute la souffrance que tu as eu, les larmes noires, le grain de sable sur un fil, etc, la descente aux enfers, rares sont les personnes qui vont te dire "vasy, fonce ma belle!!!"
Un peu comme les nanas qui se font éclater la tête par leurs bonhomme.
Tu les vois arriver au boulot avec des bleus autour des yeux, des griffures sur les bras : oui mais je l'aime. Puis j'ai 3 enfants, je peux pas le quitter comme ca. C'est parce qu'il nous aime trop.
Puis un hiver, après l'avoir eu plusieurs fois en pleurs parce qu'elle ne pouvait pas venir travailler (on va comprendre plus tard qu'elle se faisait taper dessus et qu'il lui avait brûlé sa voiture) elle demande des congès pour pouvoir aller visiter une maison "mère-enfants", pour les femmes battues, et je lui dis : "go!!!! vasy !!". On rentre ses congès.
1 mois après elle nous annonce qu'elle est enceinte. Un 4ème. Avec un grand sourire.
Je n'ai pas pu lui dire autre chose que "Ok. "
Elle n'a pas compris pourquoi je ne l'ai pas félicité.
Mais après tout c'est SA vie. C'est pas moi qui me fait taper dessus, ni qui sert de paillasson.
Mais notre empathie fait qu'on a mal pour ces personnes.
Ton histoire et tes decisions te reviennent.
Les gens ne sont pas insensibles à la souffrance.



Avatar du membre

Topic author
so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par so78 » sam. 10 déc. 2016 07:57

Bonjour,
Je te réponds Elemiah après 2 jours passés à comater entre la salle de bain et la chambre... une gastro s'est invitée à la maison, un seul rescapé.
Nous changeons tous quand l'infidélité nous tombe dessus. Nous passons tous par certaines phases nécessaires et nous en ressortons différents, grandis même pour certains.
Personnellement je me connais mieux, je connais mieux les autres aussi, lui surtout. J'ai appris à reconnaître ses petites manipulations, je dis petites car il n'y arrive plus.
J'ai appris à être intransigeante quant à ce que je voulais dans mon couple, trop peut-être, il faut ce qu'il faut.
De toute façon le couple parfait, rêvé, idéal n'existe plus, je devrais plutôt dire n'existe pas puisqu'il avait de gros défauts avant aussi.
La séparation que nous vivons nous a fait avancer, je vous dirai comment quand il sera rentré, et si ce n'est pas le cas je taperai du poing sur la table, devant sa famille s'il le faut. Je m'attends aussi à quitter momentanément la maison s'il refuse d'avancer. Ce sera de gré, de force ou ça ne sera pas du tout.



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par brassens » sam. 10 déc. 2016 12:32

Salut So78,

Tout pareil, je valide!



Avatar du membre

Topic author
so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par so78 » dim. 12 mars 2017 15:49

Bonjour,
Je me décide enfin à vous donner des nouvelles!
Tout d'abord je vais bien. Plus de crises de larmes au matin, de monologue sur cette sale histoire avec tous ceux qui croisent ma route, plus d'envies de me blesser.
Je reprends plaisir à mon travail (ça c'est déjà bien plus difficile étant donné l'état de l'éducation nationale après la réforme...), j'aime de nouveau la vie.
La cuisine est complètement revenue dans mon quotidien pour le plus grand plaisir de mes enfants, ainsi que les tâches diverses journalières, en fait je ne suis plus simple spectatrice des choses dans la maison.
Avec monsieur tout reste très aléatoire et difficile. Il n'a plus de maîtresse, sa glace au sirop de cyanure n'est plus du tout dans le paysage et je ne vais plus sur sa page fb (j'y allais me torturer tous les jours avant ). Exit isalope.
Nous sommes de nouveau dans la boucle des rapports conflictuels homme - femme où l'homme a besoin de sexe pour aimer et où la femme a besoin d'être aimée et de se sentir belle dans le regard de son homme pour avoir une libido épanouie. Le serpent se mort la queue non-stop. Mais surtout la colère qui est toujours présente des deux côtés. Moi pour toutes les raisons que vous ne connaissez que trop bien, lui pour la relation qu'il suppose que j'ai eue pendant la tourmente, mais il ne veut rien savoir, et pour son téléphone que j'ai espionné. Et bien sûr qui dit colère sous-jacente dit relation explosive! Tout devient propice à faire ressortir cela et on s'engueule ou se fait la gueule un bon tiers du temps, voire plus, le reste du temps c'est bien voire très bien, on est complices comme avant.
Cette colère s'amenuise doucement de mon côté en tout cas, mon réel problème se situe ailleurs, dans le rapport de couple justement. Je me sens transparente et très mal aimée, ce que je supportais avant mais plus maintenant. Les belles promesses se sont évaporées et lui me dit en plaisantant de prendre quelqu'un de mieux puisqu'il est nul. Il en plaisante, détourne le sujet ou se moque.
Toujours pas de vacances ou d'escapades à deux, c'était prévu pourtant. Nous avons maintenant cruellement besoin de voir un thérapeute mais gros blocage de monsieur.
Est-ce qu'on a avancé ? Non. Pas d'un iota. Moi j'ai avancé, je vis, je profite des amis des enfants et de la vie.
Mais comme j'aime beaucoup finir en points de suspension je dirai que Lautrec avait raison sur un point et que même le meilleur ami de monsieur s'en rend compte (peu de personnes n'ayant pas vécu cela le savent pourtant). Les données ne sont plus les mêmes et je reste une femme qui a énormément besoin d'amour. Dommage que lui ne voie pas l'intérêt de m'en donner.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par Sans Prétention » dim. 12 mars 2017 16:50

Yop !
so78 a écrit :
dim. 12 mars 2017 15:49
Nous sommes de nouveau dans la boucle des rapports conflictuels homme - femme où l'homme a besoin de sexe pour aimer et où la femme a besoin d'être aimée et de se sentir belle dans le regard de son homme pour avoir une libido épanouie.
Des problèmes de couples "normaux"... Mais en fait, même si ce "problème" est partagé par 90% de la planète duo, j'en suis un peu revenu...
La différence entre ce qui est (CE problème) et ce qui DEVRAIT être.
Pourquoi la femme n'aurait pas besoin de sexe pour aimer ?
Pourquoi l'homme devrait-il subir le diktat de ses pulsions sans écouter ses sentiments ?
"C'est comme ça" me répondront certains. "Ca ne devrait pas", répondrai-je en coeur avec moi-même...
Beaucoup de femmes aiment à travers le sexe, beaucoup d'hommes sont transportés par leur coeur amoureux.
Cette différenciation (pour moi) inculquée créé des tensions inutiles...
so78 a écrit :
dim. 12 mars 2017 15:49
Le serpent se mort la queue non-stop.
Ah... Double sens...
Et je ne dis pas ça à cause du rapport entre sexe et serpent depuis le jardin d'Eden...

En revanche pour la réforme de l'Educ Nat, je partage ton avis. Mais là n'est pas la question...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par so78 » jeu. 7 sept. 2017 22:20

sophit444 a écrit :
mer. 6 sept. 2017 17:46
Hé merde !!!! Tu en est ou so ? Tu fait partie des reconstructeur non ? Monsieur continue a faire mumuse ? Non mais sérieux !!!!! Pfffff
Oui je fais partie des reconstructeurs, mais moi seule, pas lui. Je ne suis même pas sûre qu'il ait essayé.
Topo: je n'ai plus le droit de lui dire je t'aime, monsieur ne crois plus en l'amour. Il me met la pression presque tous les jours pour avoir du sexe et me le reproche dès qu'il n'en a pas assez... Une maîtresse virtuelle, d'abord des SMS, puis des photos hot, puis des cams hot, et maintenant des coups de fil... Parce oui bien sûr ils ont prévu de se le faire en réel aux prochaines vacances qu'il passera sans moi (je prépare un concours je vais profiter d'être sans les enfants pour bosser).
Je ne suis plus en couple, juste en lente agonie consentie. Vous êtes nombreux à m'avoir prévenue, j'ai persisté, quelle conne.
Et vous savez la meilleure ? Je me tais. Je ne peux pas revivre ça, pas avec ce concours que je souhaite avoir, ce n'est pas le moment, pas avec mon "moi" qui ne fait que survivre.
Vous pouvez m'engueuler, je le mérite bien !



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par franck57 » jeu. 7 sept. 2017 22:31

Je ne vois personne ici qui soit en position de te faire des reproches ou t'engueuler.

Tu auras essayé de sauver ton couple, malheureusement on sait tous très bien que ce n'est ni facile, ni acquis.

Courage



Avatar du membre

jess85
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 31
Enregistré le : mar. 29 août 2017 10:16
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4042

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par jess85 » ven. 8 sept. 2017 07:52

so78 a écrit :
jeu. 22 sept. 2016 22:12

Et puis il y a les autres soirs comme ce soir, ou un événement quelconque me rappelle que je marche sur un fil , mais parfois juste un mot me pourri ma journée voire ma semaine.
je ressens la même chose en ce moment ....
so78 a écrit :
jeu. 22 sept. 2016 22:12
Je parle de la véritable infidélité, celle qui se faufile dans les veines et brise à vie. Celle qui trahi, qui manipule et qui tue à petit feu. Celle qui fait de sa femme ou son mari son ennemi sans que celui ou celle ci ne sache pourquoi.
je suis d'accord ça nous détruit
so78 a écrit :
jeu. 22 sept. 2016 22:12
Je ne suis plus la même. Je n'accepte plus les choses sans rechigner pour ne froisser personne. Je fais ce qui me semble le mieux pour moi et cela ne plaît pas toujours à mon homme.
tu as bien raison , c'est également ma vision actuelle
so78 a écrit :
jeu. 22 sept. 2016 22:12
Quel avenir pour mon couple? Je pense toujours que l'on restera ensemble mais il y a un mais. Nous sommes tous les deux à fleur de peau. Moi toujours blessée, plus indépendante et lucide mais sans aucune confiance en moi
on perd confiance en nous , alors que nous n'avons rien fait ...
so78 a écrit :
jeu. 22 sept. 2016 22:12
incapable de parler sereinement de ce qu'il m'a fait.
honte , culpabilité , remords ?????
so78 a écrit :
jeu. 22 sept. 2016 22:12
Mais je ne lui appartient plus. Je n'appartient qu'à moi même.
c'est joliment dit : on n'appartient plus à l'autre mais à nous même .... ça évitera de se casser la gueule du haut de l'échelle ....



Avatar du membre

jess85
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 31
Enregistré le : mar. 29 août 2017 10:16
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4042

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par jess85 » ven. 8 sept. 2017 07:55

so78 a écrit :
jeu. 7 sept. 2017 22:20

Topo: je n'ai plus le droit de lui dire je t'aime, monsieur ne crois plus en l'amour.
c'est lui qui ne veut pas que tu lui dise ? c'est toi qui ne devrait plus lui dire car il ne mérite pas de l'entendre ...



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par brassens » sam. 9 sept. 2017 17:25

salut So78,
so78 a écrit :
jeu. 7 sept. 2017 22:20
Je ne suis plus en couple, juste en lente agonie consentie. Vous êtes nombreux à m'avoir prévenue, j'ai persisté, quelle conne. Et vous savez la meilleure ? Je me tais. Je ne peux pas revivre ça, pas avec ce concours que je souhaite avoir, ce n'est pas le moment, pas avec mon "moi" qui ne fait que survivre.Vous pouvez m'engueuler, je le mérite bien !
Tu dis également ailleurs que tu n'as plus confiance en toi. Je ne sais pas pour le concours si ta vie actuelle est le meilleur environnement pour la réussite. Est-ce une excuse pour repousser l'inévitable? En quoi aimes-tu encore cet homme? Et surtout quelles preuves d'amour a-t-il envers toi?
Te vois-tu continuer ta vie avec lui? On ne vie qu'une fois...
Je pense que ta solution est en toi, qu'est-ce qui te bloque? Pourquoi préfères-tu vivre mal accompagnée que seule? Bon courage et merde pour ton concours.



Avatar du membre

Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par Fishbone » mer. 13 sept. 2017 15:39

So78,

Hormis sur les questions de sexe (quel sexe? C'est quoi?), tes aveux me touchent beaucoup car je me trouve quasiment dans la même situation que toi(ton ressenti personnel).

Toutes les belles paroles se sont envolées dès que le vent du train-train quotidien est repassé par là.
Une bonne entente parfois .... par message :lol: . Bah ouais, c'est facile les petits smileys cœur et tout et tout... mais une fois arrivé à la maison, l'ambiance est neuf fois sur dix pourrie après les 3 premières "gentillesses" prononcées.

Quand tu y penses, c'est dur, parce qu'on était déjà pas grand chose d'autre que géniteur/trice avant et pendant la/les tromperies, et maintenant que nous sommes "après", ben force est de constater que l'Amour, la gentillesse, l'attention et les projets promis, gogent joyeusement au fond de la marmite familiale. Si on rajoute le fait qu'ils refusent de parler de ça... Bref, ça commence à faire longtemps qu'on se fait chier, pour rester poli.

En fait, pour reconstruire, pensaient-ils que l'on fasse la totalité du travail? Parfois, j'ai l'impression qu'elle aimerait m'aimer à nouveau mais qu'elle n'y arrive pas, raison pour laquelle, le temps s'est arrêté. Mais ne faisons-nous pas pareil? Ne sommes-nous pas montés dans un train dont la loco "motive" :wink: serait déjà loin?

Bref, t'es pas seule à ressentir cette lassitude et à perdre gentiment mais sûrement tes espoirs de reconstruction. Comme la vilaine fermière, on est désenchanté. Désenchanté et en même temps, beaucoup plus clairvoyants qu'avant. Du coup, nous avons pu reprendre une vie autre, une vie à nous, sans eux. Paradoxale. Ou plutôt non! Une belle distorsion.

:fleur


« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.

Avatar du membre

Topic author
so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Un grain de sable sur un fil

Message par so78 » ven. 13 oct. 2017 15:34

Gros coup de pas bien...
Je reviens vers vous car mon meilleur ami ne me parle quasiment plus pour une raison qui me paraît débile (je ne me suis pas inquiétée d'un gros soucis d'électricité qu'il avait car j'étais débordée entre mon concours mes enfants et mon boulot) Cela fait plus d'un mois.
Ma meilleure amie et confidente est totalement prise par son tout nouveau job (je suis super contente pour elle). Bref je n'ai plus personne de confiance sur qui m'épancher.
Monsieur persiste et signe dans son besoin de plaire, de séduire et multiplie les contacts virtuels avec des jeunes femmes qui ne sont pas dérangées par sa situation d'homme en couple. Il ne quitte plus son téléphone d'une semelle. J'ai hésité à de nouveau lui mettre un logiciel espion car il m'a annoncé vouloir aller au cinéma seul ce week-end et car j'ai lu qu'il planifiait une rencontre avec l'une de ses femmes mais je ne veux pas recommencer ça.
Je ne veux pas non plus faire de même de mon côté, ce n'est pas la vie que je veux mener.
Si je le confronte ça se retourne contre moi car pour ceux qui ne le savent pas monsieur est inbattable quand il s'agit de retourner les situations et les culpabilités... Mes enfants s'en prendraient encore plein la tête indirectement.
Je me suis engouffrée dans une impasse malgré les énormes panneaux qui me mettaient en garde, maintenant je ne peux plus me retourner.
Je n'aime pas la tournure qu'à pris ma vie. J'essaie pourtant d'avancer, d'évoluer dans ma carrière, mais mes pieds sont dans le béton.
Si mes enfants n'étaient pas là j'aurais vite réglé la situation, mais je ne peux pas les abîmer avec tout ça.
J'arrive de moins en moins à jouer la mère courage, je suis en train de m'enfoncer petit à petit...



Répondre