Lâcher prise...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2056
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Lâcher prise...

Message par Sans Prétention » mer. 9 nov. 2016 09:57

loulouu a écrit : Pour ma part, ma moitié avait opté pour le télétravail pour ne plus voir son collègue dans un premier temps et à quitter son poste à la première occasion donnée. C'était une condition inévitable à mes yeux au départ et confirmé par ma femme ensuite ,pour accomplir une meilleure "reconstruction".
Avec à la clé une re construction réussie.
De plus en plus rare.

On commence à connaître la recette pourtant... A croire que certains cornus restent avec des ânes.
Des ongulés qui se cognent dans la forêt...

Donc, je plussoie avec Loulouu: covoiturage ou co quoique ce soit, c'est NON.
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Isi
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 5 oct. 2016 17:35

Re: Lâcher prise...

Message par Isi » mer. 9 nov. 2016 11:27

Il a créé la boîte : il est DG et elle est directrice financière . Elle ne partira pas. C est moi qui vais démissionner! Hier soir il m'a dit "si tu veux, on fait un break, je prends un appart". J'ai répondu "c est toi qui décides ". La discussion s'est interrompue de suite. Il compte toujours sur moi pour prendre la décision et la culpabilité avec...

Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 246
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07

Re: Lâcher prise...

Message par Encasdemalheur » mer. 9 nov. 2016 12:39

Isi a écrit :Bonjour à tous,

Moi 51 ans, lui 53, mari et père gentil, tendre et aussi passionné et très investi dans son travail. 34 de vie commune dont 27 de mariage, deux grands enfants. Confiance absolue jusqu’à fin 2010.......................... J’ai fouillé…et trouvé des choses qui font très mal mais qui avaient été mises sur le dos du « c’est juste un jeu » que vous connaissez tous.

Puis il y a un peu plus d’un an (juillet 2015), rebelotte : comportement bizarre, horaires de travail à rallonge, je découvre des échanges de sms plus que douteux avec sa plus proche collaboratrice.

A la fois choc et soulagement : je n’étais pas parano ! Je rentre et après une dernière tentative d’entendre la vérité de sa bouche, je lui montre la photo et l’oblige à annoncer au tel devant moi la nouvelle à sa maîtresse (mariée bien sur).

Depuis, c’est très compliqué. Lui voudrait tirer un trait là-dessus mais il continue à travailler au quotidien avec elle d’où un état d’insécurité permanent, qu’il ne veut pas comprendre ma souffrance et ma colère. Je ne dors plus, j’y pense tout le temps. Devant son incapacité à discuter de ce sujet et à faire preuve d’empathie, ne voulant pas mettre 34 de vie commune à la poubelle, je lui ai plusieurs fois tendu la main : ...........................................................................................J’avoue que j’ai de moins en moins d’espoir quant à une éventuelle reconstruction. Un jour de colère cet été, j’ai même contacté le mari de madame (que je savais par mon mari plus ou moins au courant)… euh, en fait c’était plutôt moins. Du coup je suis restée soft. Pas très glorieux mais finalement ça a été positif pour moi : je ne suis plus la seule à être vigilante !

Au final, si séparation il y a, je veux qu’il en prenne l’initiative car je ne souhaite pas porter la culpabilité de mettre le point final à notre (longue) histoire. Je voudrais qu’il assume jusqu’au bout. En attendant je souffre plus que lui, et ma résolution de la rentrée est de« Lâcher prise », moi qui suis un peu « control freak », y a du boulot ! Et « lâcher prise » voudrait dire faire le deuil de la confiance non ? Parce que le pardon, je n y crois pas vu son manque de culpabilité. Je suis paumée…et désolée pour le roman, j’aurais du écrire avant…
Bonjour ISI,

Je viens de relire ton post suite aux commentaires de mes amis de SOS COCU que je fréquente depuis mars 2015 et qui m'ont beaucoup aidé à surmonter le cataclysme provoqué par la trahison de ma femme.
Nos histoires sont assez parallèles dans leur déroulement: Quand ça a commencé avec un collègue de travail ( enseignant dans le même IUT que ma femme), c'était en 2006, elle avait 57 ans, moi 58 et je sortais d'une grave coqueluche contractée lors d'un voyage professionnel au Maroc en 2005 et qui m'a laissé des séquelles assez pénibles durant 5 ans donc jusqu'en 2011. C'est important car effectivement ça a été ma faute ( cétafote, tu ne faisais pas attention à moi, moins de sexe etc...... tout le monde ici connaît le refrain, d'autant que ma convalescence me conférait l'attrait d'une vieille serpillère!).
A cette époque, presque 35 ans de mariage, deux grandes filles sans problèmes, nous avions surmonté ensemble toutes les épreuves que la vie avait glissées sous nos pas, et donc comme toi confiance absolue, et en plus loin d'imaginer qu'après ma maladie, elle choisirait ce moment où j'avais énormément besoin de son soutien pour me planter un poignard dans le cœur. En 2011, un peu plus attentif, j'ai commencé à avoir des soupçons car elle causait en dormant, de plus en plus souvent, mais j'étais loin d'imaginer la vérité, croyant à la manifestation de quelque fantasme.
Moi je n'ai pas eu besoin de fouiller, elle m'a servi la vérité toute crue, noir sur blanc en septembre 2014 en me demandant de faire la maintenance de son ordinateur en son absence en oubliant de fermer une messagerie Gmail à laquelle je n'avais pas accès. Pas eu besoin de chercher la preuve ultime, j'ai tout enregistré dans la foulée et mis les preuves à l'abri ( des dizaines de pages de logs msn ou skype, plus de 100 mails Gmail et en fouillant ses autres messageries, j'ai pu reconstituer toute la chronologie depuis 2006 jusqu'à 2010 grace à ses mails "professionnels!)

Les explications qui ont suivi au cours des jours et des nuits d’après ont été extrêmement pénibles, n'arrivant pas à obtenir une seule raison valable et cohérente d'une trahison qui durait depuis huit ans ( cétèmafote... etc ... un point c'est tout!). Donc engagement de sa part à cesser tout contact quel qu'il soit avec le coucou ( car il faut dire qu'en 2010 ils avaient tous les deux pris leur retraite et que ça avait décuplé les occasions -Ah!!! la retraite des enseignants, quelle aubaine, du temps libre , des activités soi-disant sociales et cul - turelles pour meubler les journées, et des a-côtés festifs de jambes en l'air dès que je m'absentais pour le boulot! Le pied!!!!!).

Par contre moins de huit jours après la découverte, ma femme reprenait contact avec coucou / plan-cul malgré ses promesses, . Et comme un peu moins confiant :kelkon: j'avais maintenu une surveillance assez discrète de ses mails, sms et téléphone, je découvre le second pot aux roses 2 mois après. Donc reclash, et comme toi je lui demande de faire un mail de rupture très sec à coucou pour l'informer que c'est cuit et que sa femme ( parce qu'il est marié le queutard!) risque d'apprendre la bonne nouvelle avec un échantillon très suggestif de la correspondance érotique de son mari...
Le doute a plané un certain temps puis au final j'ai tout déballé par mail à sa femme.

Comme toi, j'ai tendu la main deux fois de suite à mon épouse, croyant comme SP en une reconstruction possible ( mais bien moins probable la seconde fois). Comme toi j''aurais apprécié qu'elle prenne la décision de la rupture quan elle affirmait dans un mail que 'si son amant avait voulu s'engager avec elle ( donc quitter sa femme), elle aurait tout abandonné, mari , enfants, etc.... Mais évidemment avec le courage qui caractérise l'ensemble des cocufieurs, il n'en a rien fait et elle est restée bien au chaud avec moi! :cocu:

Pardonne moi la longueur du récit, mais tout ça pour te dire que même si on reste ensemble, et même en prenant l'engagement de ne pas recommencer à mentir, trahir, se foutre de la g****le du conjoint, pour moi ça ne s'appelle pas une reconstruction. La blessure mal cicatrisée est toujours la prête à saigner à la moindre occasion, L'oubli, n'en parlons même pas, c'est impossible ( aujourd'hui ça va faire 800 jours depuis la découverte de mon infortune et pas un seul de ces jours sans y repenser!). Quant à la confiance, difficile de répondre, c'est selon les jours!!!!

Récemment, ma femme semble avoir enfin pris conscience qu'elle avait déconné durant toutes ces années et s'inquiétait de la possibilité de se faire pardonner. Donc je croise les doigts, car contrairement à ton mari, elle semble manifester beaucoup plus d'empathie, et d'attachement à mon égard.

Courage pour la suite, comme dirait Ricochette tu tires un boulet comme la locomotive tire les wagons, alors que tu aspirais à voyager en première classe!

On attend de tes nouvelles.

ENK
Je pensais que le pire dans la vie, c'était de finir seul! Eh bien NON! Le pire c'est de finir avec quelqu'un QUI NOUS DONNE l'IMPRESSION d'ETRE SEUL! :doute:

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2730
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Lâcher prise...

Message par Ricochette » ven. 11 nov. 2016 19:13

J'adhère aux écrits de SP qui ont suivi ta dernière intervention.
Merci à ENK d'avoir refait un topo de sa propre situation très douloureuse pour qu'un parallèle puisse être établi.

Quant à toi, Isi, tu ne m'as pas surprise en relatant cet événement du déplacement, que je trouve très déplacé venant de ton mari sur la manière de t'en informer.
J'ai peut-être l'esprit toujours trop orienté de part mon vécu mais je n'y vois rien de bon dans la démarche de ton conjoint, parce qu'on me l'a déjà servie cette technique. Je sens même un peu de provocation perverse sous couvert de franchise.
Mon impression semble tellement vraie que Mr semble avoir sauté sur l'occasion pour te proposer un break, appart et tutti quanti. C'est qu'il y avait déjà réfléchi...un peu plus qu'à la reconstruction puisqu'il est moins pragmatique dans ce registre.

Si tu dois trancher, ne culpabilise pas parce que tu en prendrais la décision. Il a tout déclenché et tout fait pour en arriver là, sauf qu'il n' a pas le courage de donner le coup de semonce. Se défroquer est tellement plus simple pour lui que d'en assumer les conséquences!

Sois courageuse, mes pensées t'accompagnent et n'oublie pas que tu as aussi le droit de vivre heureuse et sereine.
Dommage que je sois moins présente actuellement sur le forum car je t'aurais accordé bien plus de temps, comme tu le mérites.
Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3487
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Lâcher prise...

Message par jaguarboy » mar. 15 nov. 2016 09:14

Que veux tu, Ricochette, nous sommes des vieux routiers de ce forum. On y vient de temps à autre... On vient pour soutenir les bleus. :)
Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
Isi
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 5 oct. 2016 17:35

Re: Lâcher prise...

Message par Isi » mar. 17 janv. 2017 15:02

Bonjour à tous,
Je vous souhaite tout d’abord à tous une très bonne année 2017, pleine de confiance et de sérénité…ce qui n’est pas encore gagné pour la plupart d’entre nous.
Pour ma part, suite à vos avis sur une décision de rupture de la part de monsieur qui ne viendrait jamais, j’ai annoncé ma décision le 1er janvier. Autant commencer l’année sur de nouvelles bases.
Je lui ai dit que j’étais malheureuse, épuisée et qu’il fallait que ça s’arrête… que je ne voyais plus d’autre issue que la séparation. Je lui ai dit que j’avais été heureuse avec lui pendant 28 ans mais que les dernières années avaient été pourries. J’ai également précisé que je ne fermais pas toutes les portes mais que je ne voyais pour ma part plus de solutions. Il a eu l’air sidéré, abattu, a proposé de partir mais ne fait pas trop d’effort en ce sens pour l’instant. Je ne peux m’empêcher d’espérer un sursaut de sa part (proposition de chercher une nouvelle psy de couple, ou un voyage à deux de quelques jours pour retrouver un peu de communication). J’ai cherché des noms d’avocats proches de chez moi. Reste à prendre un premier rdv…Je suis effrayée par l’ampleur de ce qui va s’enclencher…

Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1034
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Lâcher prise...

Message par Lautrec » mar. 17 janv. 2017 19:28

Bonne année à toi aussi Isi.
Cartes sur tables est un principe sain, j'adhère :super:
Bon courage pour la suite.

Avatar du membre

Topic author
Isi
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 5 oct. 2016 17:35

Re: Lâcher prise...

Message par Isi » mar. 17 janv. 2017 22:37

Oui Lautrec, c est tout à fait ça. je me sens plus en phase avec moi-même : je me respecte et je ne le renie plus. j'ai aussi parlé à nos filles (22 et 25 ans). Je me sens plus légère mais si triste...

Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1034
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Lâcher prise...

Message par Lautrec » mer. 18 janv. 2017 06:40

Bonjour Isi,
Qu'ont dit tes filles à l'annonce de ta décision ?

Avatar du membre

Topic author
Isi
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 5 oct. 2016 17:35

Re: Lâcher prise...

Message par Isi » mer. 18 janv. 2017 22:28

Elles m'ont soutenu dans ma décision en précisant quand même que c'était à nous de gérer ça ET si elles essayeraient de ne pas s'en mêler . Vis à vis d'elles également je suis fière d'avoir annoncer mon choix. J'avais besoin qu'elles me voient prendre les choses en main et de ne plus subir . l'aînée à deja personnellement connu le problème ET le manque d'empathie de son pere l'avait surprise à l'époque . solidarité de cf? En tout cas je suis fière de mes bébés :) : elles sont solides. On aura au moins fait ça de bien tous les deux.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2056
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Lâcher prise...

Message par Sans Prétention » mer. 18 janv. 2017 22:44

:super:
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Isi
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 5 oct. 2016 17:35

Re: Lâcher prise...

Message par Isi » mer. 19 avr. 2017 00:04

Bonjour à tous,

Eh ben voilà , c'est fait! Il a quitté la maison depuis 10 jours pour un appartement pas trop loin. J'ai sans doute pris la bonne décision car c'est moins stressant au quotidien et du coup nos relations sont cordiales. Par contre l'avenir m'angoisse énormément : j'ai peur de vieillir seule en fait. Mes rêves de cinqua en couple entourée d'enfants et petits enfants avec qui voyager ...tout ça est bien compromis. Je pleure comme une madeleine chaque fois sur j essaye de me projeter . Et comme c est moi qui ai pris la décision de séparation , je trouve la charge injustement lourde... :ire:

Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 217
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Lâcher prise...

Message par brassens » jeu. 20 avr. 2017 11:25

Isi a écrit :
mer. 19 avr. 2017 00:04
Et comme c est moi qui ai pris la décision de séparation , je trouve la charge injustement lourde... :ire:
La triple sanction :
L'acte : manqueS de respect et trahisonS de la confiance.
La découverte : et toutes les souffrances qui l'accompagnent (ESPT), assumées à la place de l'autre.
La prise de décision courageuse assumée à la place de l'autre.

Et j'ajouterai : les traumatismes psychologiques qui accompagnent la trahison et le manque de respect, notamment le manque de confiance en soi et les autres, ce qui complique les relations futures.
Je suis athé et pas réactionnaire, mais il existe un véritable préjudice que la loi ne prend plus en compte. Pire, la société fait du cocufieur la personne valorisée et du cocufié celle honteuse.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2056
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Lâcher prise...

Message par Sans Prétention » jeu. 20 avr. 2017 12:53

En effet.
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

bellae
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 46
Enregistré le : mer. 18 janv. 2017 14:42

Re: Lâcher prise...

Message par bellae » lun. 24 avr. 2017 15:00

Isi a écrit :
mer. 19 avr. 2017 00:04
Bonjour à tous,

Eh ben voilà , c'est fait! Il a quitté la maison depuis 10 jours pour un appartement pas trop loin. J'ai sans doute pris la bonne décision car c'est moins stressant au quotidien et du coup nos relations sont cordiales. Par contre l'avenir m'angoisse énormément : j'ai peur de vieillir seule en fait. Mes rêves de cinqua en couple entourée d'enfants et petits enfants avec qui voyager ...tout ça est bien compromis. Je pleure comme une madeleine chaque fois sur j essaye de me projeter . Et comme c est moi qui ai pris la décision de séparation , je trouve la charge injustement lourde... :ire:
Bonjour,
Bravo !!!!! Vous n'allez pas vieillir seule ne vous en fait pas parce qu ce n'est pas ce que vous voulez et c'est vous qui décidez :) !!! Vous voyagerez avec vos filles et petits enfants aussi !! Plein de courage à vous :fleur

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Cocu de garde et 5 invités