Merci mon pote....

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 601
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 »

milo91 a écrit : jeu. 8 sept. 2022 15:52 Celui de ma femme aussi...

Bon après la chambre rouge c'était la mienne..... GRRRRRR
Le sien l'a poussé à louer un cosy pour eux deux, Christian l'aurait fait :mdr :mdr :mdr
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 124
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Merci mon pote....

Message par Help120222 »

Sachant que ça se passait rapidement dans la minuscule voiture du sandwich (type twingo, 107 ou Yaris) ou debout contre un arbre, j'imagine qu'il devait être "sa bistouquette d'or" 😂 Merci Mitsou 🙏 Pas encore pigé mon doux et tendre qu'une femme ne jouit pas aussi facilement et que simuler un orgasme est facile.
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Merci mon pote....

Message par tous sauf moi »

Help120222 a écrit : jeu. 8 sept. 2022 18:53 Sachant que ça se passait rapidement dans la minuscule voiture du sandwich (type twingo, 107 ou Yaris) ou debout contre un arbre, j'imagine qu'il devait être "sa bistouquette d'or" 😂 Merci Mitsou 🙏 Pas encore pigé mon doux et tendre qu'une femme ne jouit pas aussi facilement et que simuler un orgasme est facile.
Ben tu vois, tu es même persuadée, et je suis d'accord avec toi, qu'elle a souvent simulé !

Tiens, donne nous la recette pour faire jouir une femme ?
QUE VOULEZ-VOUS VRAIMENT ?????
C'est tellement compliqué une femme !
Par exemple, est-ce que la taille compte ?
Est-il vrai que la pénétration n'apporte rien pour 80% d'entre vous ?
Vous entrainez-vous seule à simuler pour être toujours plus performante ?
:lol:

(Un peu d'humour, c'est signe que je guéri ou juste que je suis dans la phase haute de ma dépression ? Parce que cet après-midi, j'ai surtout pleuré)
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Merci mon pote....

Message par tous sauf moi »

Milo et Mitsou,
vous m'impressionnez !
Vous avez l'air d'être tellement blasé par l'adultère de votre femme que vous en rigolez !

Pour te répondre Mitsou, je vois les choses de cette façon :
- soit l'un des partenaires n'est pas satisfait sexuellement, en terme de fréquence de rapports ou de pratiques, et dans ce cas, si le conjoint ne souhaite rien changer, il risque fort d'aller voir ailleurs pour assouvir ses besoins et découvrir ce que son conjoint lui refuse. Par exemple, une femme qui réclame depuis des années une sodomie mais dont le mari ne veut pas, ok, on peut comprendre qu'elle essaie un jour avec un amant, et que donc elle fasse plus avec lui qu'avec son propre mari.
- soit l'entente est parfaite dans le couple, aucun rejet de l'un ou de l'autre, rien n'est tabou, aucune frustration, et dans ce cas, pourquoi allez faire avec un autre ce qu'on pourrait faire avec son conjoint ? C'est ignoble de refuser un acte à son mari et de le faire ensuite avec un amant ! Ma femme n'aime pas du tout avaler, elle recrache immédiatement, mais si j'apprenais un jour qu'elle a un amant et qu'avec lui, elle avale avec le sourire et en redemande, c'est hiroshima dans ma tête, je ne donne pas cher de la vie de l'un et de l'autre !

C'est trop facile de dire que la transgression décuple les envie !
A la limite, la nouveauté pourrait justifier que la libido remonte, quand on a été très longtemps avec le même partenaire.
Je n'ai aucune limite aux demandes de ma femme, elle non plus ou presque, donc avant d'aller voir ailleurs, on fera le tour ensemble.

De plus, il y a la baise, purement bestiale, que l'on peut pratiquer avec son conjoint officiel, pas besoin d'un amant, et il y a "faire l'amour", passionnément, ce qui inclut des sentiments, une connexion, une communion entre les deux partenaires, et on ne peut pas avoir des sentiments d'amour pour deux personnes à la fois. Si la femme ne ressent plus ça qu'avec son amant, alors dans ce cas, elle quitte son mari officiellement et rejoint son amant, mais elle ne joue pas sur les deux tableaux.

La mienne dès la première fois à accepter d'être attachée (effet Christian Grey).... Ça te vient à l'idée la première fois en pleine séduction, conquête ?
--- je trouve ignoble qu'elle ait accepté cela la première fois, elle s'est vraiment donnée comme un objet, rabaissée devant son amant. Le fait-elle aussi avec toi ça ?
Qu'a-t-elle fait d'autre avec lui qu'elle te refusait ou qu'elle ne te proposait pas avec toi ?
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 124
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Merci mon pote....

Message par Help120222 »

Ici on te dira que c'est l'ascenseur émotionnel, les montagnes russes. Et qu'en effet plaisanter, ça ne fait pas de mal.

Je suis une femme mais ne représente pas toutes les femmes. C'est comme pour vous les hommes, tous les goûts sont dans la nature et heureusement. Comme disait Coluche : l'important ce n'est pas la taille, mais d'avoir les pieds qui touchent par terre.
Pour le sexe, c'est pareil.
Des études ont dit que très peu de femmes jouissaient vaginalement. Il faut un minimum de préliminaires, des caresses, des bisous. C'est tout un rituel. L'avant et l'après sont importants. Après il y a prendre du plaisir et avoir un orgasme qu'il faut dissocier. On peut avoir du plaisir et ne pas avoir à chaque fois un orgasme.
En fait, l'important c'est d'être bien avec ton époux et ton épouse et abandonner le dictat de la performance.
Et non, nous ne recevons pas un entraînement spécial pour simuler, en mode Commando 😅😂
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 601
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 »

@TSM :
Nous ne sommes pas blasés, pour ma part je me suis soigné, j'ai guéri et j'ai fini de cicatriser cet été, quasi 6 ans après, en ayant les dernières réponses à mes vides.
Dans le même temps nous nous sommes soignés tous les deux parce qu'elle avait aussi besoin de régler ses failles personnelles et évincer sa culpabilité. Dans les faits ce n'était pas dirigé contre moi mais bien pour elle, crise de milieu de vie s'il en est, un passif, 3 mômes, 2 fausses couches, un empoisonnement aux métaux lourds.... A ce moment-là, aux aguets le fameux pote, mais j'y reviendrai après, qui en bon MPN flaire la bonne occas, de se faire du bien, remplir son narcisse et m'atteindre. Ça aussi j'y reviens.
Ca ne disculpe en rien son action, son acceptation et son rôle dans la situation, dans la transgression, dans l'acte, ça ne la déresponsabilise en rien.
Pour tenter de t'éclairer, un condensé de l'histoire.
A l'arrivé de ce couple dans notre vie, c'est 11 ans de vie commune intense émotionnellement dans le bon comme le mauvais, tout est vécu à 100%, une horloge biologique qui tourne.
Des doutes qui s'installent chez elle, sur elle bien évidemment, sur moi..... Ces dernier savamment cultivés en secret auprès d'elle par le pote manipulateur.
Eté 2016 il décuple ses interventions auprès d'elle, le doute est grandissant comme l'écoute près ce nouveau confident qui tisse sa toile.
15 jours fin août à asphyxier l'environnement de madame au mari au "passé douteux", de son environnement idyllique à lui, Monsieur est né une cuillère en argent dans la bouche, papa a une somptueuse villa en méditerranée, bateaux, Féfé, Mclaren.... Et lui insuffle qu'à la place de sa dinde à lui c'est elle qui pourrait se prélasser dans une eau turquoise. Ça c'est le décors.
Nous ce n'était qu'une petite location avec piscine à Aix.... Pas donné à tout le monde mais quand ça éclabousse à coté, ça brille, ça attire l'œil. Ca au moment de la crise de milieu de vie, ça marche souvent, très souvent. Un bon Don Juan saura faire briller même avec du vent, quand il y a la matière en plus, c'est encore plus aisé.
Fin août, retour au quotidien, je dirai à la morosité quotidienne, au train train d'une vie familiale. L'écrin est encore moins beau qu'avant les vacances.
Encore une fois, rien ne déresponsabilise madame, c'est le constat d'un état de faits.
Fin août, chez nous, en cachette il l'embrasse furtivement, puis s'en excuse, justifiant qu'il ne tient plus, qu'il en rêve depuis des mois, qu'il doit se passer quelque chose rapidement ou qu'il fuit à jamais !!! Tu vois le travail, l'allusion, le transfert opérant ?
5 jours après ils reviennent à la maison, anniversaire du fils de Ma chère, trouve la fenêtre pour la rejoindre isolément, l'embrasse de nouveau en précisant que c'est intenable....
Dans la tête de Mme qui dans sa tête vit une crise existentielle saupoudrée d'un monde meilleur offert par un Don Juan plus jeune qu'elle (flatteur) tout est réuni pour ne pas laisser passer l'occasion de REVIVRE, vibrer, sentir de nouveau et encore les papillons dans le ventre, subir l'attente et le désir.... Il faut être honnête, c'est ce qui se passe quand la séduction s'installe. Elle lui rend son baiser, le pas est définitivement franchi...

Pour ce qui est du sexe, ce n'est absolument pas la recherche initiale sauf que là, tout attise...
La transgression, la tromperie complice de tout l'entourage, la pendule biologique, l'impression de revivre ET la concurrence car le Coq a déjà une Poule !!!!
Evoqué ou non les propositions sexuées vont bon train sur l'instant, le Coq MPN s'est mué en Christian Grey, il va, il veut la faire exploser de jouissance. Il tente, elle accepte d'être liée mais la moyonnaise ne prend pas...
En foulée je découvre, fin de l'idylle... Le rêve est brisé, le choix est posé sur la table, il va falloir assumer la faute, lui se défausse de suite, c'était un illusionniste à son encontre, il espère encore nous détruire pour se remplir du malheur d'un autre....

Donc la motivation à tromper n'est que dans ces cas précis, nullement sexuelle. Que la sexualité soit différente c'est normal, personnes différentes, lieu différent, situation différente, moment différent, expérience différente.
Qu'elles soit plus débridée, normal aussi pour les mêmes raisons et surtout le fait qu'un des acteurs n'est là finalement que pour baiser, prendre.

Auparavant la nôtre n'a jamais était planplan, nous sommes ouverts, consommateurs, curieux, complices. Aujourd'hui encore plus, les sollicitations sont encore plus spontanées, libérées. Plus de crainte du regard de l'autre.

Tout ça pour dire, que ta fixation sur le côté sexuel de la relation extra conjugale relève plus à mon sens, mais je peux me tromper, de l'orgueil (de mâle) blessé.
La relation extra conjugale est une tout autre relation, elle ne rentre pas en compétition avec la relation conjugale, elle est le fruit d'une transgression qui exalte les sens... La madone et la putain et ça vaut pour les deux acteurs :wink:

Pour situer le respect que le CF a de sa conquête dans notre histoire, celui-ci dira à son meilleur pote, son frère comme il aimait à dire, je cite, pardon pour la vulgarité : "cette chienne, elle accepte tout, bientôt je pourrai lui faire et lui faire faire tout ce que je veux !!!"
Don Juan relevait d'une grande classe :wink:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 289
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: Merci mon pote....

Message par Fishbone »

milo91 a écrit : jeu. 8 sept. 2022 14:10 Je rejoins complétement Mitsou,

Après on à tous des envies, c'est humain, mais on se doit aussi d'avoir un code moral....

Si on cédait à toutes nos envies ca serait un sacré bordel...
Je pense que tu peux céder. Ca arrive.

Mais avant de céder physiquement, si t'as un minimum de moral, tu as le devoir d'en parler ou de quitter avant.

" Chéri, j'ai rencontré quelqu'un. Je réalise qu'avec les années, notre amour s'est étiolé. En ce moment, j'ai beaucoup de discussions avec une personne qui me fait me sentir moi. Je t'en parle, car nous avons construit ensemble un foyer, nous sommes jurés fidélité, alors je me dois d'être honnête avec toi. Nous devons en parler."

Voilà ce que j'estimerais être le minimum syndical de nos chers cocufieurs. Okay, ferme ta gueule l'utopiste de merde du fond de la classe :flipa:

Perso, c'est ça qui me fait toujours autant péter une durite quand je reviens par ici. Mais bon, l'Humain quoi... :m16:
Vous pensez qu'elles se lâchent complètement avec un autre, qu'elles n'ont plus de gêne, de tabou, voire de limite ?
Mais certaines/certains, c'est clair!
Je reste persuadé que si les hommes trompent essentiellement pour se vider les c...les femmes elles se laissent trop facilement embobiner par de belles paroles et comparent trop vite leur relation qui date déjà avec tous les mauvais aspects de la durée et une relation nouvelle qui forcément est toute belle.

:fleur
Un peu de bon sens mesdames, soyez plus intelligentes, ne vous laissez pas berner, la plupart du temps, l'amant ne souhaitera que votre cul
Pas en accord avec ça. Pour certaines personnes (je parle là du cas de la mienne), au début, il y a peut-être eu amour ou je ne sais quoi. Mais c'était devenu comme une drogue, une pulsion. Quand elle descendait en soirée uniquement dans le but de vider les ... d'un mec, je suis persuadé que ce n'est pas une question de sexe (femmes ou hommes). Je parles des personnes qui se sont laissés aller dans l'extrême excès surtout.
Donc ce n'est pas une recherche essentielle, c'est un comportement de circonstance, ne pas vivre ou reproduire la même chose pour que ça finisse pareil....
Tout-à-fait! Cependant, gaffe quand-même! Je me permets un warning un peu redondant, okay. Cette phrase, on doit tous l'avoir à l'esprit, ne pas reproduire un cocufiage. Par contre, il vous faudra aussi être attentif aux tours, dont vous ne vous doutez pas, que pourrait vous jouer votre cœur. Ouaip, à l'expérience, faites attention, votre cœur a changé profondément, et il faut tenir compte de cette nouvelle donne. J'estime à moins de 10% les personnes de ce site n'ayant pas eu de problème de relation post-rupture. On a changé et ç'est vicieux, prenez soin de vous!
Vous avez l'air d'être tellement blasé par l'adultère de votre femme que vous en rigolez !
TSM, là aussi, message redondant. Savoir sourire, rire de cette situation, permet, à mon avis, plusieurs bienfaits.

- rire de cette situation, permet de prendre un peu de distance
- l'auto-dérision permet souvent de voir les choses sous un autre angle. Il permet d'aider à la déculpabilisation.
- le rire permet de t'envoyer une bonne d'endorphines, nettement mieux qu'une bouteille de vodka, un bédo, ou un paquet d'antidépresseurs :petard:

" le rire favorise la création des endorphines, ce qui réduit la production d'adrénaline générée par le stress. Ces hormones ont un effet antidépresseur et anxiolytique et par conséquent, elles influencent sur notre humeur et nous rendent joyeux."

Bref, se marrer de tout ça, c'est remettre l'église au milieu du village, et ça aide à réaliser le principal, mais qu'on ne peut pas voir. dans cet état d'esprit. On est cocu mais en vie.
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Merci mon pote....

Message par tous sauf moi »

Help120222 a écrit : jeu. 8 sept. 2022 19:26 Ici on te dira que c'est l'ascenseur émotionnel, les montagnes russes. Et qu'en effet plaisanter, ça ne fait pas de mal.

Je suis une femme mais ne représente pas toutes les femmes. C'est comme pour vous les hommes, tous les goûts sont dans la nature et heureusement. Comme disait Coluche : l'important ce n'est pas la taille, mais d'avoir les pieds qui touchent par terre.
Pour le sexe, c'est pareil.
Des études ont dit que très peu de femmes jouissaient vaginalement. Il faut un minimum de préliminaires, des caresses, des bisous. C'est tout un rituel. L'avant et l'après sont importants. Après il y a prendre du plaisir et avoir un orgasme qu'il faut dissocier. On peut avoir du plaisir et ne pas avoir à chaque fois un orgasme.
En fait, l'important c'est d'être bien avec ton époux et ton épouse et abandonner le dictat de la performance.
Et non, nous ne recevons pas un entraînement spécial pour simuler, en mode Commando 😅😂
Exact, les montagnes russes ! Bizarre cette impossibilité de se contrôler, le fait de passer du rire aux larmes sans transition, avoir besoin de pleurer et ensuite être capable de prendre sa femme dans ses bras et lui faire l'amour.

Bah, je pense quand même que la taille a son importance, n'ayant pas la chance d'être bien doté par la nature. Seulement les femmes, par politesse, ne le diront que très rarement à leur partenaire.
Pour l'avant, je l'ai trop souvent négligé, et ça fait partie de mes bonnes résolutions dans les changements que j'envisage, d'ailleurs tu as raison, j'en constate déjà les résultats.
Pour l'après, je ne vois pas trop de quoi tu parles.
Je pense que mon épouse n'a jamais connu l'orgasme. Je me demande même si des femmes y parviennent vraiment.
Sinon, tu as tout à fait raison sur le faire d'être simplement bien et en osmose avec son conjoint. C'est tellement mieux.
Mdr pour le stage commando, n'empêche, simuler, c'est bien un truc de femme : nous les hommes ne pouvons pas le faire, au moins vous avez toujours la satisfaction de nous voir avoir du plaisir avec vous.
Biz
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Merci mon pote....

Message par tous sauf moi »

Salut Mitsou78

6 ans pour cicatriser, c'est carrément un chemin de croix !
Tu dois vraiment aimer ton épouse pour supporter tant de douleur et patienter autant pour obtenir des réponses !

Encore une fois, tu trouves des excuses à ton épouse, c'est louable de ta part, mais je reste convaincu que lorsqu'on aime, si on a des soucis, on ne se réfugie pas dans les bras d'un autre ou d'une autre pour se soigner. Le couple est là pour cela, pour le meilleur et pour le pire.
Je ne pardonnerai jamais à mon épouse, et je rejette de plus en plus ses prétextes et les reproches qu'elle me faisait pour justifier son acte.
Le copain manipulateur a bon dos, ton épouse aurait dû avoir l'intelligence de ne pas se laisser influencer, elle aurait dû, comme la mienne, se recentrer sur son seul amour, celui de son mari. Non, non et non, trop facile de chercher des justifications, le fait est qu'elles ont cédé à la tentation, c'est tout, et ce n'est pas excusable.

En plus, si elle s'est laissée attirer par le bling bling de ce type, c'est carrément vénal, rabaissant pour toi qu'elle mettait à un niveau en dessous, vraiment, un manque de considération. La mienne était attirée par son côté cultivé, et je vis très mal cette comparaison, j'ai envie de bouffer des encyclopédies pour compenser mais le mal est fait.

"Dans la tête de Mme qui dans sa tête vit une crise existentielle saupoudrée d'un monde meilleur offert par un Don Juan plus jeune qu'elle (flatteur) tout est réuni pour ne pas laisser passer l'occasion de REVIVRE, vibrer, sentir de nouveau et encore les papillons dans le ventre, subir l'attente et le désir.... Il faut être honnête, c'est ce qui se passe quand la séduction s'installe. Elle lui rend son baiser, le pas est définitivement franchi..."
---exactement, le pas est franchi, et ta femme s'est laissée enivrée, comme la mienne, par les frissons d'une nouvelle relation, mais c'est trop facile, c'est justement là que leur amour aurait dû les rappeler à l'ordre et les empêcher de nous tromper. Si elles voulaient ressentir à nouveau ces sensations, elles nous quittent et ensuite elles vont voir ailleurs, et surtout, qu'elles n'oublient pas qu'avec le nouveau, dans quelques mois/années, c'est la routine qui s'installe et elles seront obligées de quitter à nouveau pour recommencer avec un nouveau, bref c'est sans fin. Faut faire un choix : des frissons à chaque nouvelle rencontre ou la sérénité et les avantages d'un couple sur la durée.

"Donc la motivation à tromper n'est que dans ces cas précis, nullement sexuelle. Que la sexualité soit différente c'est normal, personnes différentes, lieu différent, situation différente, moment différent, expérience différente.
Qu'elles soit plus débridée, normal aussi pour les mêmes raisons et surtout le fait qu'un des acteurs n'est là finalement que pour baiser, prendre."
---encore une fois, non, désolé, ta femme pouvait très bien se débrider avec toi, expérimenter tous ses fantasmes à tes côtés, il suffisait qu'elle communique sur ses besoins.

Pour situer le respect que le CF a de sa conquête dans notre histoire, celui-ci dira à son meilleur pote, son frère comme il aimait à dire, je cite, pardon pour la vulgarité : "cette chienne, elle accepte tout, bientôt je pourrai lui faire et lui faire faire tout ce que je veux !!!"
--- et ton épouse a entendu ces paroles ? Elle sait ce que son amant pense d'elle ? Elle l'a pris comment ?
Te concernant, je ne sais pas comment tu fais. C'est juste ignoble d'entendre un autre homme parler de la femme qu'on aime comme cela. Pour moi, ce ne serait vraiment vraiment pas acceptable, je ne pourrais plus la regarder autrement que comme une salope, une pute, je n'aurais plus aucun respect pour elle et aucun sentiment, c'est certain. Imagine, il aurait pu comme il le dit lui pisser dessus, lui faire avaler, l'offrir à d'autres hommes, bref, des trucs extrèmes et toi tu serais encore à dire que c'est normal, personnes différentes, situations différentes, sexualité différente, mais non, non, on ne peut pas tolérer cela de la personne qu'on aime, non.
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Merci mon pote....

Message par tous sauf moi »

Salut Fishbone

tu as raison, on peut céder, mais alors on garde sa culpabilité pour soi et on ne fait pas souffrir la personne qu'on prétend aimer.
Ma psy me racontait le cas d'une femme qui a juste embrassé un autre homme dans une boite de nuit. S'en voulant immédiatement, elle a appelé son copain pour lui dire ce qu'elle venait de faire, lui dire qu'elle s'en voulait, etc, mais lui n'a pas accepté et l'a quittée immédiatement. Il en a souffert, et elle se retrouve seule et regrette maintenant d'avoir dit la vérité, car elle aimait vraiment son chéri et pleure d'être seule.

Je suis d'accord avec toi, s'il y a des soucis dans un couple, il faut en discuter, directement, franchement, et si vraiment ça ne s'arrange pas, envisager la rupture, mais en aucun cas l'adultère, c'est pire que tout l'infidélité, ça n'arrange strictement rien.

Tu dis que ton épouse descendait en soirée uniquement dans le but de vider les ... d'un mec, et que tu es persuadé que ce n'est pas une question de sexe (femmes ou hommes). C'est quoi alors ????
Comment peux-tu supporter, si tu es toujours avec elle, qu'elle ait pu comme tu le sous-entends, servir de vide-c... à d'autres hommes ?

Le rire permet de t'envoyer une bonne d'endorphines, nettement mieux qu'une bouteille de vodka, un bédo, ou un paquet d'antidépresseurs.
Pas faux ! J'avoue que je n'ai pas beaucoup ri depuis quelques semaines, ça vient très très difficilement, et c'est souvent suivi de pleurs.
Mais bon, au moins, je ne suis plus, pour le moment, dans des idées noires.

On est cocu mais en vie.
Alors ça, c'est une sacrée consolation. :lol:
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 124
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Merci mon pote....

Message par Help120222 »

Pour l'après, je ne vois pas trop de quoi tu parles.

Se caresser, se parler, se souhaiter une bonne nuit, s'embrasser et s'endormir dans les bras l'un de l'autre.

Biz
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3417
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Merci mon pote....

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : dim. 11 sept. 2022 11:36 Ma psy me racontait le cas d'une femme qui a juste embrassé un autre homme dans une boite de nuit. S'en voulant immédiatement, elle a appelé son copain pour lui dire ce qu'elle venait de faire, lui dire qu'elle s'en voulait, etc, mais lui n'a pas accepté et l'a quittée immédiatement. Il en a souffert, et elle se retrouve seule et regrette maintenant d'avoir dit la vérité, car elle aimait vraiment son chéri et pleure d'être seule.
Dans 90% des cas (à la louche), les cocus veulent savoir.
80% (au doigt mouillé) ne regrettent pas d'avoir su malgré la souffrance.

Pourquoi ?
1) pour ne pas vivre dans l'illusion d'un faux beau couple.
2) pour être libre de prendre une décision pour soi en connaissance de cause et pas d'être pris en otage par un fake.
3) soigner le couple pour que ça reparte pas en cacahouète à la première occasion venue c'est pas mal aussi : prendre conscience de la réalité dans laquelle on se trouve quoi...

Tu dois faire partie des 10% qui préfèrent la pillule bleue (attitude par ailleurs très fortement encouragée par une certaine presse qui prône le "pas vu pas pris" avec un petit rictus parce que "ce qui ne se sait pas ne fait pas mal"... Ce qui est bien entendu très discutable : en effet, on ne "sait" pas, on sent : heures perdues pour le couple, hotels, restaurants, factures à cacher, temps libre dissimulé, entraînement au mensonge... Et c'est pas forcément mieux). D'ailleurs imaginez : vous savez pas que vous avez une maladie mortelle, ça fait pas mal... Au début. Puis après vous plongez dans les abîmes de l'enfer et pourtant "tout va bien"... Vu que vous ne savez rien. Je suis pas sûr que ce soit top comme situation là... Mais soit.

Sinon, je n'ai rencontré (sur le forum), parmi les centaines de témoignages lus, que 2 cas de rupture immédiate car le premier réflexe de tous ceux qui arrivent ici c'est sauver le couple (puissant instinct de conservation), essayer de comprendre, puis chercher à savoir quoi faire.
La vérité est plus proche de la digestion lente que du fast food affectif. Ce qui me fait dire que ça ressemble un peu à une fable cette histoire. Même si, comme je l'ai précisé, ça arrive ce que tu racontes. Mais rarement (j'entends plutôt des noms d'oiseaux voler que des regrets en fait).

Mais heu pour un simple baiser avec dénonciation personnelle et immédiate c'est plus que réparable.
Cela dit, si jeune, pas installé et pas d'enfant, c'est sans doute mieux de se barrer : on apprend l'indépendance affective et c'est pas plus mal. :doute:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Asturias
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 26
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Merci mon pote....

Message par Asturias »

Très bien dit, SP... Pour moi cette logique du "pas vu, pas pris", me fait vraiment penser à celle d'un tueur qui te dirait les yeux dans les yeux : "tant qu'on n'a pas trouvé le cadavre, je suis innocent". C'est la même chose : au final et particulièrement dans le cas de l'infidélité, les choses que l'on a passé tellement de temps à dissimuler remontent toujours à la surface, un jour ou l'autre.

J'aurais pardonné beaucoup plus vite, si la tromperie m'avait été avouée. Quand on la découvre soi-même, c'est une toute autre histoire. Évidemment, les cocufieurs/ses qui ne partent pas ont presque toujours la même ligne de défense : "ça allait se terminer de toutes façons", "j'allais te le dire", "au fond de toi, je pense que tu savais"... parfois même le culotté "je me suis arrangée pour que tu le découvres" ! :mdr1:

Mais le questionnement n'aura jamais de réponse : "et si ?" Et si je ne l'avais pas découvert ? Combien de temps encore est-ce que cela aurait duré ? Est-ce que tu aurais fini par partir avec lui ? Est-ce que vous auriez continué dans mon dos pendant des années, jusqu'à ce que tu te lasses, et que tu reviennes vers moi comme si rien n'était jamais arrivé ? Je te connais depuis 10, 15, 20 ans : si tu m'as dissimulé cette relation, quelles sont les chances qu'il y en ait eu d'autres avant ?

Alors on fouille les messages, on remonte aussi loin que l'on peut remonter. Et on trouve parfois des échanges troublants, des SMS un peu cryptiques, des messages effacés… Et en face c'est trop facile de jouer l'amnésie.

On dit que c'est à ça que sert la prescription, en matière criminelle : quand on attend trop, les preuves sont trop minces, et sauf à obtenir des aveux, ça ne vaut pas tripette à l'heure du jugement !
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 601
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 »

Ces 6 années n'ont pas été un chemin de croix, je ne l'aurai pas suivi...

Rapidement la demande de choix c'est posé, 24h après je demandais une rencontre à 4, posais les bases de toutes les éventualités, y compris les miennes.
Rapide Ducon a botté en touche, rapidement c'est déchargé de toutes responsabilités sur Madame.
En découle un choix à faire pour elle, rester ou partir. Pour le second choix pas besoin de justification, si tu restes sois consciente de pourquoi et du chemin à parcourir.
Si tu pars, j'adopte une positionnement, si tu restes j'évalues mes capacités à pardonner, mes sentiments.

Le choix fait, c'est 6 mois de merde, il faut se mettre à poil, hélas j'ai de la mémoire.
Si notre choix se porte à tous les deux pour construire un couple nouveau, j'ai besoin de réponses mais je ne peux culpabiliser sans fin.

Au fil des mois, des années tous les points s'éclaircissent au fur à et mesure que l'on se reconstruit une histoire nouvelle. J'ai l'emploi du temps, il y a quelques trous qui ne changent rien à l'histoire, sauf que pour savoir où et comment je mets les pieds, comme le souligne SP dans un autre post, je lui signifie qu'il y a des trous, qu'un jour il me faudra les combler, que sans l'abandon ne sera jamais total. Que je lui accorde du temps parce que la culpabilité est présente mais qu'elle doit entendre qu'un jour j'aurai besoin de l'intégralité des faits pour m'abandonner à notre nouvelle histoire.

Je n'ai pas l'image de la pute en tête, nous avons aussi largement vécu autre chose, je sais aussi qui elle est, il faut également reconnaître que nous étions fasse à un manipulateur hors pair dont la victime choisie n'était pas elle, mais moi au travers elle. Encore une fois, pas d'excuse juste le contexte dans lequel tout c'est passé. Si j'avais eu cette vision d'elle, je ne serai pas resté et n'aurai pas cherché à reconstruire.
C'était aussi donné victoire au MPN, si on me met un doigt, le second ne passe surtout pas.... :wink:
Ca donnait aussi un sens à un nouveau nous, ça a eu son poids dans nos décisions.

Rapidement également, choix de psy réussi, je me suis au travers cette histoire, découvert, appris, j'ai grandi.
C'est une valorisation personnelle qui contre balance au drame vécu, qui me permet d'être aujourd'hui parfaitement moi, conscient, réfléchi, entier et véritable.... Ça n'a pas de prix de rencontrer cette tranquillité d'esprit :wink: .
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Merci mon pote....

Message par tous sauf moi »

Mais finalement, comment ton épouse a réagi quand elle a su que son amant parlait aussi mal sur son dos ? (Pour situer le respect que le CF a de sa conquête dans notre histoire, celui-ci dira à son meilleur pote, son frère comme il aimait à dire, je cite, pardon pour la vulgarité : "cette chienne, elle accepte tout, bientôt je pourrai lui faire et lui faire faire tout ce que je veux !!!")
Elle s'est sentie salie et écoeurée d'elle même, de ce qu'elle avait fait, ou alors elle continuait à assumer ?

Heureusement pour toi que tu as réussi à ne pas voir ton épouse comme une "pute", peut-être de l'auto-conviction que tout était de la faute de l'amant manipulateur, il n'empêche que je n'aurais pas supporté que ma femme se comporte ainsi avec un autre homme ou plusieurs, qu'on parle d'elle ainsi.
Je pense qu'il y a des limites à ce que l'on peut accepter de l'autre.
Déjà que j'ai du mal à accepter que la mienne ait massé le dos de ce type, qu'elle l'ait embrassé, qu'elle se soit collée à lui lors d'un slow et qu'elle ait dormi avec lui, si j'apprenais un jour qu'ils ont tout de même eu une relation sexuelle, ce serait trop. Chacun fixe ses propres limites.
Là, j'ai beau aimé ma femme éperdument, dès que je les imagine ensemble faire ce que je viens de citer, l'image que j'ai d'elle est tellement dégradée et je lui en veux tellement que je me demande si je peux rester avec elle. Et puis ensuite, je retrouve la femme que j'ai toujours aimée et je me dis que je ne peux pas vivre sans elle. C'est cette ambivalence qui est compliquée à gérer.

Par contre, je suis désolé, je ne vois pas comment on peut sortir grandi quand on est cocu et qu'on sait tout ce que sa femme a fait avec un autre type, non, désolé, je ne vois pas où ça nous fait réfléchir et où ça nous apporte une tranquillité d'esprit ! La tranquillité d'esprit, je l'avais avant de savoir qu'elle s'était fait plaisir avec un autre homme et qu'elle m'avait remplacé à ce moment là.
Répondre