Merci mon pote....

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » lun. 3 juil. 2017 15:04

J'ai lu, top, Mmequisestmisedessus a commencé à le lire avec intérêt....


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Merci mon pote....

Message par hugo » lun. 3 juil. 2017 15:42

Bouquin qui te donne la réponse, on ne fait pas le poids malheureusement face à l'amant. Donc soit chacun arrive à soigner l'ambivalence de ses sentiments et on repart sur des bases plus lucides, le temps apaisera les rancœurs et l'amertume, soit ce n'est pas le cas : la blessure et le deuil sont trop difficiles de part et d'autre et là c'est la séparation.

Il arrive un moment ou il faut savoir cloisonner l'infidélité dans l'expèrience de vie, on oubliera pas, mais cela nous a permis de faire un travail sur soi et sur le couple, on prend en maturité affective et en maturité tout court, on apprend à canaliser notre colère, et à aimer d'une autre manière, la passion s’atténue quoi qu'il arrive, donc tomber amoureux c'est très facile, aimer l'est beaucoup moins, et c'est là que réside les faiblesses de chacun, c'est certes égoïste mais profondément humain, pas de brouillon, c'est beau de tomber amoureux et de vivre une passion, le mensonge et la trahison ne sont que les dommages collatéraux d'une situation à la con que très peu de gens arrivent à gérer avec sincérité, pris dans l'engrenage d'un truc dont tu es exclu parce que tu ne fais plus le poids justement.

Ce qui est d'autant plus difficile après la découverte, tout s'est effondré, d'un côté on se déchire pour comprendre et réparer, alors que de l'autre c'est le bonheur à l'état passionnel, les deux parties sont malheureux pendant un temps, mais il faut juste trouver un nouvel équilibre pour se retrouver avec sérénité et sincérité.



Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » lun. 3 juil. 2017 17:10

Sur l'instant, surtout face à un MPN de taille, nous ne sommes effectivement plus grand chose.
Maintenant connaissant le spécimen, puisque "ami" à l'origine, sa vie pro et familiale, il ne fut pas difficile de déjouer ses "exceptionnelles qualités" de Prince Charmant.
Facile de faire le beau, le paon devant la future proie /conquête lorsque l'on passe tout le clair de son temps à l'extérieur du domicile conjugale pour ne rien y faire (de 6 à 22/23:00, débordé le con, tu m'étonnes, chanter fleurette ça occupe). Facile à démontrer à Mme puisqu'elle connaissait aussi...
Donc pas de complexe vis à vis de cette sombre merde et vraiment pas le sentiment de ne pouvoir faire le poids.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Merci mon pote....

Message par hugo » mar. 4 juil. 2017 08:23

Oui mais tous ne sont pas des pervers narcissiques, peu importe finalement, nos partenaires ont trouvé un plaisir exaltant ailleurs, l'excitation de l'interdit, la nouveauté, ils n'y trouvent pas les contraintes de la vie quotidienne, la routine, les conflits, compromis, concessions, c'est juste du plaisir...
Peu importe que tu sois meilleur que lui, l'homme parfait, que ta vie sentait bon le bonheur, à cet instant, comme tu le dis nous ne sommes plus grand chose, après suivant le profil de chacun, la réalité reprend ses droits, dans ton cas c'est un PN, dans le mien absolument pas, toi elle prend conscience des choses, moi elle est tombée amoureuse, comme ci j'étais devenu l'erreur de casting, pourtant j'ai fait du chemin et je ne me sens pas inférieur du tout, je m'en branle un peu, c'est juste qu'il faut du temps pour apprivoiser sa colère, prendre le recul nécessaire pour comprendre et rebondir... et enfin reprendre confiance en soi. (je ne parle pas forcément de ton cas, je fais une généralité).



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Merci mon pote....

Message par brassens » mar. 4 juil. 2017 08:59

Bonjour à tous les deux,

Je suis d'accord avec Hugo, la différence c'est que le PN a juste fait semblant d'être quelqu'un d'autre, d'être celui qui plaît à Mme Mitsou, il l'a charmé par ses failles. Mais, c'est quoi la différence si le sandwich avait été un homme sincère et honnête ? Pour Mme Mitsou, elle a succombé à une illusion, pour Mme Hugo, l'objet de sa sortie de route était plus une réalité. Quelle est la pire des situations, j'en sais rien et peu importe. Dans les deux cas, il y a eu des sentiments et une trahison. Dans le cas du PN, je pense que Mme doit finalement en vouloir au PN d'avoir été manipulée. Mais elle "regrette" avec qui elle l'a fait, pas ce qu'elle a fait.
Mitsou ne laisse pas à ce type prendre de l'importance, le mieux que tu puisses infliger à ce PN, c'est du mépris et de l'indifférence. Tu recentres toujours ta colère sur lui. Or, ce n'est pas lui qui est dans l'équation du problème, c'est vous deux, uniquement vous deux. Ta femme t'a trahi, t'a manqué de respect, a eu des sentiments pour un autre, et la seule question est de savoir si tu es mesures de dépasser cela. La comparaison avec l'autre est de la perte de temps et d'énergie.
Bonne journée à tous les deux.



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Merci mon pote....

Message par hugo » mar. 4 juil. 2017 11:30

brassens a écrit :
mar. 4 juil. 2017 08:59
Bonjour à tous les deux,

Je suis d'accord avec Hugo, la différence c'est que le PN a juste fait semblant d'être quelqu'un d'autre, d'être celui qui plaît à Mme Mitsou, il l'a charmé par ses failles. Mais, c'est quoi la différence si le sandwich avait été un homme sincère et honnête ? Pour Mme Mitsou, elle a succombé à une illusion, pour Mme Hugo, l'objet de sa sortie de route était plus une réalité. Quelle est la pire des situations, j'en sais rien et peu importe. Dans les deux cas, il y a eu des sentiments et une trahison. Dans le cas du PN, je pense que Mme doit finalement en vouloir au PN d'avoir été manipulée. Mais elle "regrette" avec qui elle l'a fait, pas ce qu'elle a fait.
Mitsou ne laisse pas à ce type prendre de l'importance, le mieux que tu puisses infliger à ce PN, c'est du mépris et de l'indifférence. Tu recentres toujours ta colère sur lui. Or, ce n'est pas lui qui est dans l'équation du problème, c'est vous deux, uniquement vous deux. Ta femme t'a trahi, t'a manqué de respect, a eu des sentiments pour un autre, et la seule question est de savoir si tu es mesures de dépasser cela. La comparaison avec l'autre est de la perte de temps et d'énergie.
Bonne journée à tous les deux.
Voilà tu focalises trop ta colère sur le mec en question, et souvent ceux qui trompent se leurrent d'excuses pour expliquer pourquoi... Finalement il n'y a pas de sens à donner à tout ça, si je prends mon exemple, elle tombe amoureuse, pourtant elle se sent heureuse dans sa vie, mais à un moment donné, elle prend du plaisir avec quelqu'un d'autre qu'elle ne connait pas plus que ça, mais qu'elle apprend à connaitre, elle sent qu'il se passe quelque chose, soit elle est sincère et elle en parle, soit elle se tait et elle vit le truc au jour le jour se persuadant que c'est sans conséquence... Patatra les conditions sont réunis et c'est parti, trop tard pour en parler, comment faire, et plus le temps passe plus ça devient compliqué. aucun brouillon, c'est pas on essaie et on efface. elle a rencontré le gars qui lui correspondait, peut-être que ça aurait pu être un autre, ou pas, peu importe, à un instant T de sa vie elle a fait son choix, et ce pour mille raisons, peu importe le résultat est le même.

Le mec il s'en fou de toi, il ne te connait pas, c'est notre compagne qui décide de passer à l'acte, par amour, excitation, on s'en fou... et elles ne regrettent pas le plaisir qu'elles éprouvaient à ce moment là... (après c'est souvent plus compliqué tout dépend du profil de gars).

On peut psychologiser le truc jusqu'à plus soif, chercher, creuser, décortiquer l'enfance, les névroses du passé, des fois c'est juste une envie de profiter d'un plaisir sans se poser de question.

Moi quand j'entendais parler de cocufiage chez le voisin, je disais que ça faisait partie de la vie, parfois, on est égoïste et on se laisse aller, notre problème quand on y est confronter c'est le mensonge, la trahison, notre égo, après faut prendre du recul, vraiment, ça fait souffrir mais il faut apprendre à relativiser, et ranger ça quelque part, pour de nouveau se sentir heureux à deux mais différemment avec plus de lucidité et de maturité. Rien n'est acquis, aimer c'est compliqué.



Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » mar. 4 juil. 2017 12:20

Bonjour à vous deux,

Je vous rejoins sur certains points, mais de fait que ce soit un PN a une forte importance comme le fait qu'il soit proche de nous parce que sans cela les opportunités sont plus rares. Pas inexistantes, plus rares, moins sollicitant, moins réalisables.
Je m'explique; C'est bien la proximité du bonbon et la connaissance qu'il avait de notre couple qui lui ont permise de... Je n'exclue pas la responsabilité de Mme Mitsou qui devient actrice lorsque le sollicitude est là.
Le fait est que ce "pote" entame un jeu anormal, que tout copain/ami/pote n'entame pas vis à vis de la femme de l'autre, contre l'autre.
Sans cela, je ne dis pas que c'est impossible, mais je ne pense pas que Mme, dont les lassitudes de la vie de couple existent mais ne la poussent pas à chercher autre chose, aurait fait le pas de, fuir notre relation sans à minima ouvrir une discussion sur celle-ci, ne se serait pas jetée sans réflexion dans une relation jusqu'à ce point, jusqu'au passage à l'acte.
C'est donc ce jeu de rôle si bien orchestré avec la puissance relative et connue d'un MPN qui a exacerbé l'image du Prince Charmant. La responsabilité du cocufieur dans ce cas semble, selon les psys concertés de 25 % contre 75 pour le MPN. Ce qui tend à dire que la capacité de discernement devient infime au point de ne plus voir l'incapacité qu'a ce Prince Charmant à l'être dans son propre environnement.
C'est cette manipulation à plusieurs étages (ma femme, sa femme, nos enfants et moi même alors qu'il est (qu'ils sont ?) alerté(s) à deux reprises et la trahison qui élève ma haine à son encontre.
J'entends que ma femme a trahie, je fais le choix mesuré de continuer ma vie avec elle, je passe donc et travaille sur cette trahison qui, si elle ne s'excuse pas, peut s'expliquer dans les faits, par contre je n'ai aucune raison de lui accorder ce pardon à lui. De fait, elle (cette haine) pourrait m'entraver dans notre construction nouvelle, toutefois, même si elle est à certain moment prégnante, elle me pousse aussi à réussir ce nouveau couple, ce nouvel amour, à lui claquer dans la tronche notre complicité retrouvée, notre avancement. Bien évidemment qu'il est des choses que l'on ne maîtrise pas comme les ressentiments qui remontent seuls, à l'improviste.
Ces derniers ne modifient pas mon choix et ma vision, ils réimpriment des situations, moments, échanges qui, s'ils ne changent pas les faits et les termes de nos relations respectives, exposent à des interrogations. Cela ne change rien à ce qui c'est passé, aux effets, aux conséquences, au mieux elles éclairent sur des ressentis du moment et lèvent l'introspection à se connaître mieux.

Pas sûr, d'être clair partout, mais vous me direz.... :super: :super:

A son encontre, je suis comme Roger Hanin dans le Grand Pardon. C'est Kippour pour tous, tous, sauf un....
Pour Mme Mitsou, je ne l'excuse pas, je travaille à lui pardonner pour certaines raisons.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Merci mon pote....

Message par brassens » mar. 4 juil. 2017 13:25

Salut Mitsou,

Assez clair, si. Mais un PN n'essaye pas au hasard, il sélectionne, sent les faiblesses, les portes entrouvertes...La source était en Mme Mitsou. C'est à elle de fermer la porte aux autres hommes.
Tu sais bien que le meilleur moyen de combler un PN c'est de lui donner de l'importance....



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Merci mon pote....

Message par hugo » mar. 4 juil. 2017 16:26

Oui très clair, moi elle a mis 15 ans, elle a été sollicité bien souvent, pourtant elle n'y voyait aucun intérêt (sur de sur), jusqu'au jour ou il y a la rencontre, là il s'agissait de ton pote, moi c'était un collègue de taf, et il ne s’était absolument rien passé pendant 5 ans ou ils ont bossé ensemble (sur de sur aussi puisque quand j'ai commencé à avoir des doutes et que j'ai espionné, il commençait seulement à se tourner autour). Peu importe sur le moment qu'il soit PN ou pas, il ne suffit de pas grand chose pour céder, il suffit d'une occasion, après chacun fait son choix de déverrouiller la porte pour entrebâiller l'interdit, il y a plein de facteurs qui font que, et plus il est présent plus il est difficile de ne pas céder, des fois faut pas chercher à comprendre, une envie, un désir et on y est...

Après je comprends tout à fait ton amertume et ton envie de le faire payer puisque tu as un affecte particulier avec lui, en ce qui concerne ta femme je suis dans le même cas, avec l'envie de reconstruire sur les nombreuses blessures et la souffrance.

Pour ma part elle a été honnête sur ses sentiments à son égard, le fait de ne pas avoir envie de mettre un terme à leur relation, mais absolument rien à me reprocher, elle est sincèrement tombée amoureuse d'un autre mec voilà tout, mais les deux contextes familiaux n'étaient pas favorables à une vraie relation, et aussi le fait qu'elle était heureuse avec moi avant ça, je suis resté malgré tout son meilleur pote et sa famille, elle s'est juste laissée emporter, après les doutes, l'ambivalence, la souffrance, la colère, la culpabilité sèment la merde et on n'est plus sur de rien, on apprend à vivre au jour le jour.

L'amour renaitra peut-être un jour, avec le temps... Mais comme toi, j'ai fait le choix de continuer, ça s'est joué à rien, aujourd'hui on apprend à redevenir naturels l'un envers l'autre.



Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » mar. 4 juil. 2017 20:29

@ Brassens : nous sommes d'accord sur le fait que Mme est active, qu'il y a des failles occasionnées par, comme pour 95% des couples, l'érosion, la routine et surtout, surtout les non dits qui lèvent une forme de colère, mais...
Mais sans une action appuyée, machiavélique, sans cette proximité, ce PN n'aurai pu agir. A savoir que nous travaillons ensembles, sommes quasi H24 dans le même lieu, que par conséquent la tentation extérieure est limitée, que par conséquent sans cette proximité qu'il a créé avec un but dès le début, sans son action près de Mme à raison de 50/100 sms/Whatsapp/appels téléphoniques quotidien, Mme ne serait pas rentrée dans cette spirale.

@ hugo : cette manipulation active du PN a soulevé et sublimé les quelques querelles internes de Mme pour en travaillant minutieusement en faire une guerre interne qu'il a ensuite exploité. En ce sens, il est très largement responsable de ce désastre. En ce sens notre fonctionnement, notre vie familiale et professionnelle n'ouvre pas à beaucoup de rencontres extérieures et même si le risque zéro n'existe pas, dans notre cas il reste plutôt limité. Ainsi aussi, si la guerre interne de Mme était vraiment et uniquement liée à ses propres querelles et déceptions internes, pas savamment cultivées par un bâtard, si rencontre il y avait eu, attirance, alors notre couple aurait comme beaucoup périclité mais je pense très sincèrement avec "la forme", j'entends discussion et décision.
Pour ces motifs et parce qu'il trahie aussi ce qui semble au départ être une amitié, parce que ce qu'il a fait relève d'une machination et d'une ignominie, je ne souffre pas de ce qu'il est, c'est une merde, j'aspire à me venger, à ce qu'il souffre. Je sais comme précisé par Brassens que le zéro contact et l'ignorance est une grande douleur pour les MPN mais j'aspire à ce qu'il ne vive pas tranquille, qu'il redoute de ma part une vengeance directe à son encontre, que la tranquillité n'existe plus pour lui, que la peur l'envahisse par instant...

Bonne soirée...


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Merci mon pote....

Message par hugo » mar. 4 juil. 2017 21:53

Je comprends mieux, la effectivement ça peut favoriser le truc...

Quand tu le choperas tu lui glissera une petite pensée pour moi, un genoux m'ira très bien, régale toi :petard:



Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » jeu. 20 juil. 2017 10:45

Zone temporelle/date anniversaire en approche, ressentiments en force...
Faut que ça passe...
:fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » mar. 1 août 2017 02:45

Ressentiments actifs ce soir/cette nuit car Mme part avec sa mère et sa sœur quelques jours en Sardaigne. Kdo d'anniversaire de ses 40 ans, mon kdo c'est qu'il me reste tout à gérer dans l'urgence avant notre départ en vacances avec en prime, comme ce voyage est une surprise, pendant encore 48h00 les copains de Mme à la maison.
Plus les deux tafs, les enfants, les animaux, le courant et les copains, clairement mon état d'esprit n'est pas bon, et quand il n'est pas bon, tout remonte...
Les images d'il y a un an, sa gueule de sale con et sa teub dans Mme. Avec la découverte récente d'une relation intimiste bien installée déjà depuis le mois de juillet, soit deux mois avant le passage à l'acte, les amenant à communiquer par téléphone en pleine nuit pendant mes deux absences...
Bref, l'idée de trois donzelles tortillant du cul sur les plages ensoleillées avec quelques mâles inévitablement bien intentionnés et gentleman version LE prince charmant, me casse les coucougnettes ce soir, cette nuit...
Ce n'est pas le moment, l'époque, l'heure pour ce type de séjour... Est ce qu'en pleine reconstruction j'aurais proposé à mon frère, mon père, un voyage à Cuba ou dans un parc à moules des pays de l'Est... Je ne crois pas. Pas structurant.
Mme n'y est pour rien, ça attise simplement l'attention, ça relève les idées, sa entame, non sa excite la confiance.
Je ne crois pas en avoir besoin.
En clair je redoute ces quelques jours, pour le quotidien car il ne va en fait me laisser quasi aucun temps réellement offert à mes enfants, pour le coté sentimental affecté par l'instant et les ressentiments. Un test à l'épreuve en fait, comment vais-je en ressortir ???
Le sommeil me fuit, un taf de mort demain, une journée qui ne va pas en finir et impossible de m'abandonner à Morphée...
Je file essayer...
Bonne nuit.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Merci mon pote....

Message par Sans Prétention » mar. 1 août 2017 07:57

Pensées pour toi mon pote !

Ce sentiment, je ne le connais que trop... N'hésite pas à consulter ou te faire aider en cas de problème.
Je me rappelle les effets désastreux de la cocotte minute qui explose les nuits trop longues où tu dois gérer le tout du tout alors que toi-même tu es dans un état proche de l'Ohio.

On pense... Trop. Remède : se panser, beaucoup.

Question : mesdames de la famille ne sont pas au courant ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 344
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Merci mon pote....

Message par so78 » mar. 1 août 2017 14:50

Mitsou,
Ta femme n'est pas à Ibiza entre deux copines délurées et célibataires, elle est en Sardaigne avec sa sœur et sa mère !
Je lui laisserais le bénéfice du doute pour le coup. Elle aussi a besoin de souffler un peu et le faire en famille est sain, une petite régression vers l'enfance.
Pour ce qui est des souffrances nocturnes, je connais par cœur, j'en ai encore fait l'expérience très récemment. Avec le temps elles se font moins nombreuses même si pour ma part elles reviennent par phases et systématiquement une nuit par mois lorsque mes hormones me font des misères.
Le temps a ses limites curatives mais il aide tout de même.



Répondre