Bonjour

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Bonjour

Message par Lautrec » mar. 3 janv. 2017 20:29

Courage pour la suite Hugo, on est là pour t'épauler.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Bonjour

Message par Sans Prétention » mer. 4 janv. 2017 09:01

Ce n'est peut-être pas définitif...
Les retours de bâton se font dans un sens puis dans l'autre.
La psyché humaine est complexe mais madame a besoin d'un recadrage sévère... Et c'en est un. Peu importe la suite, il n'y a qu'une manière de les faire réfléchir: pas le coeur (trop fluctuant), pas la raison (fuyante), la perte. Et uniquement cela.

Courage Hugo. Tiens-nous au courant.
Ici, c'est une communauté (nous avons quelque chose de commun) et nous te soutenons des tripes, de la raison et du coeur.
Amitiés sincères.

@Brassens: t'en est où frère d'infortune ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Bonjour

Message par hugo » mer. 4 janv. 2017 09:53

Je vous raconte pas la misère, je rentre chez moi dans un état bien tristounet, on ne se parle pas, j'attends que la petite soit couchée, et je lui demande comment on s'organise.

Elle me répond je ne sais pas, et 1h30 de grosses larmes de dingue et une tête ce matin à faire faire flipper la joie de vivre...

Mais comment que c'est dur de passer par là... qu'est ce que j'aimerai pouvoir dédramatiser, certes être triste mais pouvoir revenir à un putain d'état normal avec les bonnes blagues à la con, la joie de vivre, bref que ces larmes arrêtent de couler comme une petite fille paumée que je suis devenu, c'est quand même dingue de se rendre autant malade.

Merci à tous



Avatar du membre

Steelhuman
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 422
Enregistré le : jeu. 26 nov. 2015 17:38

Re: Bonjour

Message par Steelhuman » mer. 4 janv. 2017 12:58

Dingue mais tellement normal, le contraire serait plutôt mauvais signe et troublant !

Tu verras qu'à la longue les chose se tasse, que ce qui s'en vient est stimulant et vitalisant.

Tu commence la grande aventure et la marche vers ton toi intérieur. Le respect de ta personne, de qui tu es vraiment, celle qui te rendra ta légitime estime de soi et confiance en toi.

Oui c'est dur, oui tu vas morfler... mais au bout il y a une plage d'un soleil qui brille de mille feux.

Courage et une chose à la fois, prend contact avec tout ton potentiel logique et de gestion :jap:

:fleur


"Ils s'efforcent de réduire leur malheur plutôt que de construire leur bonheur."
Nous, les dieux, Bernard Werber

Avatar du membre

Topic author
hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Bonjour

Message par hugo » mer. 4 janv. 2017 15:26

C'est pas moi les larmes c'est elle qui a pleuré et c'est elle qui avait une tête de folle...

Moi je ne pleure pas je suis un homme... Bon j'avais bien chialé le midi en fait tout seul comme un glandu :D

Merci



Avatar du membre

Clim
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 49
Enregistré le : lun. 19 déc. 2016 14:24
Localisation : Ile de France

Re: Bonjour

Message par Clim » mer. 4 janv. 2017 16:55

hugo a écrit : Moi je ne pleure pas je suis un homme... Bon j'avais bien chialé le midi en fait tout seul comme un glandu :D

Merci
:D
Moi non plus!
Jamais pleuré pour une femme! On aurait pu le croire à un moment, mais je pleurais juste parce que mon equipe avait perdu le mois d'avant et je subissais le contre coup.. c'est tout!


BUFFALO GRILL M'A TUER

Avatar du membre

Topic author
hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Bonjour

Message par hugo » ven. 6 janv. 2017 08:43

Rendez vous chez le notaire prit, c'est parti, ça chiale des deux côtés, encore impossible de se parler, mais cohabitation pendant les démarches... alors je déguste bien tout comme il faut.



Avatar du membre

Nostalgie
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 40
Enregistré le : mar. 16 févr. 2016 11:22

Re: Bonjour

Message par Nostalgie » ven. 6 janv. 2017 09:29

c'est dans ce cas que l'adage : "un mal pour un bien" prend tout son sens

courage



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Bonjour

Message par brassens » ven. 6 janv. 2017 18:39

Salut Hugo,


De tout coeur avec toi.
SP, j'essaie de mettre à jour mon fil de discussion pour donner des news sur mon cas! Et toi?
Excellente soirée.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Bonjour

Message par Sans Prétention » sam. 7 janv. 2017 07:35

brassens a écrit : SP, j'essaie de mettre à jour mon fil de discussion pour donner des news sur mon cas! Et toi?
Excellente soirée.
Etant en vacances, j'ai un peu de mal à développer.
Mais je pense que sur le principe on a globalement la même vision.
Ce qui m'a intéressé un temps c'était le pourquoi, le pendant.
Sur les deux, toujours un peu la même chose, tant dans les motifs que dans les déroulés.
Vient l'après... Et là, surprise... Les horizons sont multiples.

Je ne suis pas certain d'avoir pris LA bonne voie mais je suis certain d'une chose: je ne vis plus avec l'idée que tout est arrêté et j'ai vérifié l'impact de notre comportement sur celui du cf.
Steel risque de ne pas être d'accord mais nous sommes des êtres sociaux... Et les effets d'influence sont quand même bien marqués... Dans un sens comme dans l'autre.
Bref: le comportement de victime appelle un comportement de bourreau, casser la logique (par la rupture, le retrait, le renversement...) me paraît indispensable.
Quand à la "reconstruction", elle existe lorsque les fondations n'ont pas été touchées. Ma maison était bancale. Aujourd'hui, j'ai une dépendance plus grande (qui est de fait devenue mon chez moi principal) ET un édifice commun. Plus petit. Sur le même terrain mais ailleurs.

ELLE n'est plus mon tout. Je parlais symbolique bien sûr parce que j'ai pas assez de tune pour construire en vrai...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Bonjour

Message par hugo » lun. 9 janv. 2017 00:39

Embolie pulmonaire de ma nana, samu pompiers et tout le grand jeu pour un départ aux urgences...

Putain quand tu vas mal hein... ça fait pas semblant...

Heureusement que je suis athée prariquant devant l'éternel et grand partisan de Darwin que sinon on se demanderait si le grand horloger n'aurait pas une dent contre moi...

Bon après il y a la Somalie, la Faim dans le monde, la Syrie, et tout un tas de gros caca qu permet de relativiser ta diarhée, mais bon je reste scotché à mon nombril...



Avatar du membre

Elemiah

Re: Bonjour

Message par Elemiah » mar. 10 janv. 2017 00:16

Ca aurait pu être pire,
tu aurais pu avoir des hémorroïdes ET la gastro, un slip troué sans elastique, et ne plus avoir de papier hygiénique chez toi!

et FUCK ceux qui te diront que "c'est qu'une histoire de fesses", et "tu es juste cocu, n'en fait pas un cas psy".
Les cocus sont incompris.
Tu trouveras tjrs quelqu'un pour te dire que "c'est banal les histoires de cul." , qu'il ne fait pas en faire un reblochon.
Et c'est pas pour autant que ca fait moins mal.
C'est comme ceux qui pensent que pour sortir d'une dépression il faut juste se forcer à rire et se changer les idées et faire du sport.
Une dépression quand tu as n'as même pas la force de te sortir de ton lit. De dormir et manger correctement. Tu pleures et tu as mal.

Etre cocu ca fait mal.
Tous les conflits syriens, etc n'y feront rien.



Avatar du membre

Topic author
hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Bonjour

Message par hugo » mer. 18 janv. 2017 09:28

Quelques nouvelles et surtout parce que j'ai besoin d'écrire quelques conneries...

Pour synthétiser un peu la situation, notre éloignement certain qui s'enlisait de jours en jours dans la gêne et les silences, avec cette impossibilité de communiquer sur le sujet, hormis pas SMS, elle maladroite et parfois blessante, elle le reconnait... Elle tombe amoureuse comme jamais, et gâche notre histoire, la culpabilité est sincère, sa souffrance aussi mais différente de la mienne... bref elle nous offre un petit séjour au ski pour se rapprocher mais elle n'y arrive pas, emprisonnés tous deux dans la désillusion d'un couple qui prend l'eau et qui n'arrive pas à écoper les larmes et la souffrance...

Au retour de ces petites vacances, Nous étions partis pour nous séparer (complètement d'accord tous les deux) pas définitivement mais une véritable séparation quand même... rendez vous pris avec l'agent immobilier, le Notaire, la banque, elle va galérer, elle le sait mais assume de me laisser l'appartement, seulement c'est le seul moyen pour nous deux de nous sortir de ce huit clos infernal... sans être certaine de faire le bon choix complètement paumée sur ses sentiments à mon égard, n'imaginant même pas que ce soit possible de vivre sans moi après 15 ans.

Cette semaine là elle pètera un plomb au taf et fera une embolie pulmonaire, elle me demandera de l'accompagner aux urgences, je resterai fidèle à moi même, c'est ma nana, je l'aime, je m'occupe d'elle...

Elle est tombée amoureuse, rien à faire, rien à dire, c'est la vie, c'est tristounet certes, la manière quand à elle me pourrit la vie, alors j’insiste sur ce point par SMS et s'en vient une réponse qui en dit long :

"Je n'ai pas voulu ça, je n'ai pas calculé tout ça, je souffre de t'avoir trompé, d'être tombée amoureuse d'un autre, que cet autre ait tout fait pour ça qu'il ait aussi loin dans ses sentiments pour finalement me faire souffrir alors que je fais moi même souffrir celui qui ne m'a jamais fait de mal, je ne pensais pas déraper à ce point, qu'il ce soit possible d'aller aussi loin, le voir tous les jours au boulot, le cerveau n'a pas joué son rôle..."

Quelques jours plus tard : "Mais l'embolie m'a fait réfléchir sur nous et je ne suis pas prête à vivre sans toi."

Alors on y va doucement, tranquillement, on communique de nouveau, on se projette, on se câline, pas d'euphorie du style j'ai failli crever donc je suis de nouveau amoureuse, non, juste un évènement qui nous permet à tous les deux de se dire que bon, on est pas si abimés que ça, il va falloir que l'on apprenne à vivre avec cet infidélité amoureuse, que rien n'est acquis, qu'il peut se passer encore beaucoup de choses, nous avons changé tous les deux, elle ne ment pas, ne me dit pas :

"je t'aime, je regrette ce que j'ai fais et je me rends compte que tu es l'homme de ma vie... "

non elle était heureuse avec moi, je ne suis pas une erreur de casting, elle est tombée amoureuse à un moment de sa vie ou la routine et la lassitude avait pris le dessus, ou les sorties entre collègues l'épanouissaient à nouveau, et certainement qu'elle avait déjà quelques doutes sur ses sentiments à mon sujet inconsciemment...

Je pense qu'elle aurait du partir le jour des aveux, cela nous aurait permis bien des choses, de faire le point tout de suite chacun de son côté, on a fait le choix de s'enliser mois après mois, sans trouver d'issue, aujourd'hui elle ne veut plus se séparer, non par confort, ou facilité, je la connais, ce n'est pas du tout son genre, elle aimait notre vie à deux, puis à trois... On est toujours dans l'incertitude, comment réparer un comte de fée... et je pense que c'est le baroud d'honneur, soit ça passe, soit on se séparera sans retour possible, c'est risqué, bancal, mais je prend le risque parce que j'arrive à comprendre que l'on puisse à un moment donné douter, se lasser, craquer, et envisager de tout plaquer... reste à savoir si ce moment va s'éterniser ou s'atténuer pour déboucher sur quelque chose de différent...

Seul le temps...



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Bonjour

Message par brassens » mer. 18 janv. 2017 10:36

Salut Hugo,

Vous voilà revenu du côté obscur : le camp de la reconstruction. Hugo, pour la société bien pensante et mal pensée, tu seras le lâche, le faible qui accepte d'être trompé sans rien dire. Tu seras celui qui va porter le boulet de la reconstruction jusqu'à ton dernier souffle. Celui qui s'est renié...Bon après ces quelques paroles d'encouragements, qui je pense t'auront fait le plus grand bien, il va falloir dessiner un plan de bataille pour combattre cette crise de couple...
Le nôtre, c'est madame a fauté, c'est elle qui met la main à la pâte :
-Elle résout ses problèmes avec l'aide d'un psy. Et prend bien conscience de l'importance de sa trahison.
-Elle s'éloigne de belle-maman, la PN a la mauvaise influence (sa décision).
-Elle me re-séduit, là c'est pas mal (n'hésites pas à abuser) et dans les couples où cela va bien, ils n'ont pas cela....
-Elle me laisse du temps pour me reconstruire (sports, sorties, loisirs personnels, etc)
-J'ai le droit de vérifier ce que je veux (portable, messagerie ou autre).

Cela permet au cocufié de se reconstruire, de prendre du temps pour lui et surtout pas de culpabilité! Le cocufieur peut ainsi "payer" pour sa faute. Parce que si la culpabilité du conjoint est réelle, son estime personnel en prend un grand coup également. Ce rachat "partiel" a un double bénéfice pour l'un et l'autre sans remettre les pendules à l'heure (ceci étant impossible). Mais le danger c'est de s'installer dans ce type de relation déséquilibrée. Le temps de la résilience est généralement de 18 à 36 mois...C'est une solution d'un amateur en infidélité. L'après cela sera le nouveau couple qui ne sera plus le même, c'est une évidence et même une obligation pour moi. Je ne te lâche pas Hugo, où que vous alliez ou que tu ailles...Au tant pour fouiller dans mes entrailles, expliquer ce qui s'est passé, analyser j'ai trouvé de la matière à lire, j'ai trouvé de l'aide ici par effet de miroir, au tant le mode opératoire efficace et satisfaisant de la reconstruction, je navigue dans le noir....Au plaisir Hugo.



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Bonjour

Message par brassens » mer. 18 janv. 2017 10:54

Elemiah a écrit : comment réparer un comte de fée
J'oubliais, on répare pas Hugo, on en fait le deuil, ton comte de fée est terminé, la princesse était une sorcière, elle a couché avec le crapaud... Et toi tu n'es pas un beau chevalier mais plus un dindon.....de la farce...
A la sorcière de devenir une femme ordinaire....à Hugo d'accepter de quitter son comte de fée, je sais c'est dure de se dire j'ai raté ce qui était l'essentiel pour moi et en plus pas de ma faute (ou si peu)...Dire que le comte de fée était possible.....Mais on ne réécrit pas l'histoire. T'es pas un chevalier non plus...puisque tu n'as jamais eu de princesse...

Ou tu restes sur le comte de fée, irréaliste....ou tu passes au roman, moins féérique mais réel... là c'est ton boulot pas celui de madame...



Répondre