Boite de pandore ou pas ?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Sans Prétention, Nas, Dom3

Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » ven. 10 mars 2017 11:27

Bonjour tout le monde.

Voici mon histoire. Je vis avec ma femme depuis 10 ans. Nous sommes pacsés, elle a toujours refusé le mariage qu’elle trouve un gaspillage d’argent (elle n’aime pas les robes blanches) et moi ayant été marié et divorcé, je ne suis pas fan du concept. J’ai 2 enfants dont un issu d’un premier mariage fait trop jeune.
Nous avons toujours été très amoureux et à l’exception du moment de sa grossesse, nous avons rarement laissé passé plus de 4 jours sans faire l’amour.

Il y a un mois, sur le chemin des vacances, nous avons eu un grave accident de voiture et nous nous en sommes miraculeusement sortis quasi-indemnes (quelques contusions et traumatismes craniens sans gravité). Ce fut très pénible car c’était ma femme qui conduisait et elle se sentait fautive du coup elle refusait d’en parler. Son erreur de conduite était juste de la fatigue. J’ai dû tout gérer avec l’assurance, récupérer les affaires dans l’épave. Bref, un moment guère facile au niveau psychologique quand on passe près de la mort. A notre retour, et après une semaine à la montagne en pension all inclusive, nous avons repris notre vie familiale.

Le 14 Février arrivant, j’ai demandé par 3 fois si on pouvait faire la St Valentin mais ma femme m’expliquait que ça tombait mal, que ses parents étaient là et que c’était juste une fête commerciale. Je précise que nous avions toujours fêté la St Valentin à l’exception de l’année dernière où nous avions à gérer les enfants malades.

Ma femme était toute contente car elle maigrissait bien depuis quelques semaines. Elle s’achetait des nouveaux vêtements, nouvelle lingerie, et je la trouvais de plus en plus jolie (je lui faisais des compliments à ce sujet). Je voulais organiser un anniversaire surprise pour ses 35 ans avec ses copines mais avec l’accident, le calendrier était chamboulé. Je lui en ai parlé et elle m’a dit qu’elle avait du mal avec ce nouvel âge et qu’elle voulait juste un petit truc à 4. J’avais quand même l’intention de lui faire une jolie surprise.

Alors que ma semaine de travail impliquait 2 soirées professionnelles, elle m’a demandé si je pouvais gérer notre fille le soir entre ces 2 soirées pour qu’elle puisse travailler plus tard car elle a une charge très importante de travail en ce moment. Habitant à 1H du travail, c’est toujours la course pour récupérer les filles et c’est elle qui s’en charge le soir quand je m’en occupe le matin malgré son poste important.

Le jour J, elle m’appelle pour me dire qu’elle ira boire un verre avec sa collègue avec qui elle déjeune pourtant très souvent. Puis elle m’envoie à 19H30 un texto pour me dire qu’elle venait de finir et qu’elle allait boire un verre et manger. Suite à l’accident, je n’étais pas serein et j’ai préféré l’attendre. A 23H30, je lui demande par texto si elle est loin. Elle m’envoie un texto pour me dire qu’elle part, que je m’endorme et qu’elle sera prudente. Je l’attends quand même. Quand elle arrive, elle est surprise de me voir encore éveillé, elle a le sourire béat. Je le mets sur le compte de l’alcool. Elle m’embrasse et je sens un drôle de parfum. Je lui dit qu’elle sent bon et là, elle me dit que non, que c’est le tabac et qu’elle va prendre une douche. Le problème c’est que le restaurant dans lequel elle est allé n’a pas de terrasse, qu’elle ne fume et que c’est pas une odeur de tabac. Je suis fatigué, je ne cherche pas. Elle gigote toute la nuit et m’empêche de bien dormir mais bon, elle me dit mal dormir depuis quelques temps. (je le saurai plus tard)

Le lendemain soir après ma soirée, je lui envoie un texto après ma longue soirée (apéro+diner pro) et je remarque qu’il est quand même 22H30 soit 1h plus tôt que le timing de ma femme le soir précédent. Elle ne répond pas alors que d’habitude, elle m’envoie un SMS pour me dire qu’elle m’attend ou qu’elle va se coucher. Je trouve ça bizzare. Je rentre, ça dort. Son portable est dans son sac à main alors que d’habitude elle le laisse à charger dans la cuisine.
Je fouille mais elle a l’habitude de nettoyer depuis toujours ses sms, messagerie professionnelle et il n’y a rien. Je m’en veux d’être parano et jaloux comme ça. Je m’apprête à laisser tomber quand j’ai l’idée d’aller voir l’historique de Chrome. Et là je tombe des nues. Le jour J, elle a cherché des bars romantiques, discrets, les endroits où l’on peut emmener son amant. Les conseils de Gleeden sont là aussi avec la liste des hotels recommandés. Je me dis qu’elle veut peut-être qu’on se fasse une soirée romantique sauf que Gleeden ce n’est pas anodin et qu’elle ne m’a pas proposé une soirée à 2. L’historique révèle aussi, le lendemain, la recherche des synonymes du mot Amour mais moi je n’ai pas reçu de message ou d’email dans ce sens là. Je vois aussi qu’elle a cherché le week-end précédent un nom dans les différents pages Google. C’est le nom de son collègue.

J’hésite à aller la voir mais au bout de 20 minutes, je n’en peux plus et tant pis si je me fais engueuler. Au moins, j’aurai une explication logique. Je la reveille et lui pose la question. Elle me dit « ce n’est pas grave ! On s’est juste embrassés ». Et là mon monde s’écroule. Je ne vois pas de regrets sur son visage, elle ne pleure pas. Elle est très sereine. Moi, j’ai froid, je tremble. J’essaie de comprendre pourquoi. Elle me dit qu’elle ne sait pas pourquoi elle a fait ça, qu’elle ne se reconnait pas (vous la connaissez cette formule). Elle m’attaque très rapidement sur mes soi-disantes fautes alors que c’était dans sa tête. Je veux savoir qui c’est et je lui demande « c’est Thomas » ;Elle me regarde interdite mais opine du chef. J’ai le nom. C’est son collègue de travail qui était son subordonné mais qui est parti dans un autre département depuis le début de l’année. Elle m’avait dit le trouver gentil mais pas spécialement « beau ». Elle m’affirme que c’était une connerie, une bêtise et qu’elle ne recommencera plus. Elle me demande si je vais avoir du mal à lui faire confiance . Evidemment que oui. Je la laisse et je vais devant la TV. Elle redescend pour se coller à moi, mais je suis incapable de la prendre dans mes bras. Elle part se recoucher sans un mot.

La nuit est une horreur pour moi car je ne comprends pas. Chronologiquement ce n’est pas possible que ce soit un baiser sur le coup de l’alcool et qui était non prévu. Son historique révèle une préméditation et qu’elle prévoyait même le passage à l’acte sexuel. Je n’arrive pas à dormir. Je me dis qu’un porno m’aiderait à libérer les endorphines. Sauf que le porno me fait monter la rage et c’est injuste que je me retrouve là à me pignoler comme un con. Elle a toujours refusé que je la reveille la nuit pour lui faire l’amour (pratique courante chez son ex). Je m’en fous et je la « baise » littéralement. Aucun amour mais ça ne m’apaise pas.

Le lendemain, j’envoie à l’amant un email. Je lui demande des explications et je fais en sorte qu’il ne puisse pas révéler mon email à ma femme. Il a aussi une femme et j’ai ses coordonnées. Il balise et m’affirme qu’il ne s’est pas passé grand-chose et qu’il regrette aussi énormément, que de toute façon ils avaient décidé d’un commun accord d’arrêter (j’aimerai bien comprendre cette recherche lexicale du mot amour le lendemain quand même…) . J’aurai 4 échanges avec lui et j’apprends que ça fait 3 semaines que ça flirte et ça sextote, qu’elle lui a annoncé qu’elle était dispo pour discuter le soir où j’allais m’occuper des enfants et qu’il a insisté pour aller prendre un verre. Elle ne voulait pas car c’était dangereux mais elle a accepté le lendemain. Il n’y a eu qu’une seule fois en dehors du bureau et c’était juste un baiser et que tous les 2 ont regretté juste après. Il m’explique que le baiser est arrivé à la fin et qu’il y a une grande gène et un grand froid après (ça j’y crois moyen).

Ma femme m’envoie le même jour des emails pour me dire qu’elle s’en est voulue tout de suite, qu’elle sait maintenant qu’elle veut vivre le reste de sa vie avec moi, que ce n’était pas elle, que c’était juste un peu d’égoïsme de sa part et qu’elle donne déjà tellement pour moi et notre famille. Qu’à la base c’était juste un jeu et qu’elle s’est fait prendre à ce jeu. Que c’était « L'idée de faire un truc interdit dans ma vie de mère et de femme "rangée" » qui l’excitait.

Le lendemain, elle me supplie de la pardonner car c’était son seul écart en 10 ans et malgré ma rage, ma colère et ma tristesse, je lui dit que je la pardonne.

Sauf que je n’arrive plus à la regarder sans être triste. Je veux continuer à vivre avec elle, mais elle était mon socle, celle en qui j’avais entièrement confiance. Je me disais qu’un jour cela arriverait, j’étais même prêt mentalement à pardonner un coup d’un soir après une soirée arrosée car cela aurait été purement physique et non émotionnel, mais là j’ai compris qu’elle pouvait me dire qu’elle m’aimait, agir quasiment de la même manière et pendant 3 semaines envoyer des SMS graveleux à quelqu’un d’autre et arranger une soirée dans mon dos sans une once de culpabilité pendant ses 3 semaines (au moins je comprends pourquoi elle ne dormait pas bien, ça ressortait la nuit).

Elle me dit qu’elle se pose beaucoup de questions alors qu’avant elle avançait comme un petit soldat sans réfléchir. Elle me dit qu’elle comprend que ça doit être dur pour moi car elle doit continuer à travailler avec cet « amant » mais que financièrement, nous n’avons pas le choix et que de toute façon, c’est fini. Je veux l’espérer sincère, mais alors que j’avais exclu qu’un jour on se sépare car elle aimerait un autre homme que moi, aujourd’hui je me dis que tout est possible. Etant un charmeur naturel, j’avais parié que sur nous 2, ce serait moi qui la tromperait en premier. Et en 10 ans, j’ai eu des situations risquées (soirée alcoolisée avec des collègues qui m’auraient bien croqué) dont j’ai toujours réussi à m’extirper par fidélité pour ma femme.

Avant-hier soir, elle était énervée car elle avait dû gérer les enfants et qu’ils n’étaient pas facile. Je lui ai demandé si elle n’était pas énervé par le fait de ne plus avoir sa dose quotidienne de texto qui lui permettait de pimenter sa journée (je fais dans l’empathie, hein ?). Elle m’a répondu que non mais qu’il y avait quand même un peu de ça.

Nous avons programmé une soirée rien que nous 2 à l'hotel et de faire un voyage d’ici la fin de l’année (en 10 ans, nous ne sommes partis qu’une seule fois rien qu’à 2 car nous avions les enfants à gérer). Malgré ça, je me demande si ça sera suffisant. Elle ne me dit qu’elle ne peut pas me promettre que dans 6 mois, 2 ans, 5 ans cela n’arrivera plus car elle ne connait pas l’avenir. Elle me dit que ça peut ne jamais arriver et que toute façon même moi je ne peux pas le garantir à 100%.

Alors, à votre avis. Etait-ce juste un coup de folie ou la boite de pandore est-elle ouverte ?



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2188
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Sans Prétention » ven. 10 mars 2017 15:29

Bonjour Pandore et bienvenue sur ce forum.

A la question posée par le titre de ton message, deux éléments de réponse :

1) Est-ce qu'elle parlait comme cela avant ?
Pandore a écrit :
ven. 10 mars 2017 11:27
Elle ne me dit qu’elle ne peut pas me promettre que dans 6 mois, 2 ans, 5 ans cela n’arrivera plus car elle ne connait pas l’avenir. Elle me dit que ça peut ne jamais arriver et que toute façon même moi je ne peux pas le garantir à 100%.
2) Le choix de ton pseudo semble orienter l'état d'esprit dans lequel tu te trouves.

Sinon, de nombreux classiques du genre vus et revus :

ton caractère (sens de l'engagement non partagé) : viewtopic.php?f=40&t=3724#p58338
Tes impressions : viewtopic.php?f=40&t=3730#p58017
L'événement "traumatique" déclencheur : viewtopic.php?f=40&t=3723#p57999

Ensuite, je ne connais pas ta femme, je ne te connais pas mais les tendances générales (pas obligatoires, mais générales) sur le site sont :
1) Les tromperies sont rarement les premières et si elles le sont, lorsqu'elles ne font pas l'objet d'un traitement psy ou longues longues longues discussions zen (le pardon trop rapide est une option extrêmement risquée), le mal reste et la récidive n'est jamais loin
2) Les "amants" s'accordent souvent "au cas où" sur une version des faits qui minimise le réel
3) Les reprises de contact (récidive contextuelle) ne sont pas rares après de pseudos ruptures
4) Le cf (cocufieur) a fait bien pire que ce qu'il raconte (sans forcément avoir pris "plus de plaisir", les témoignages sont mitigés à ce propos)

Ton cas n'est peut-être pas dans la tendance générale ce qui signifierait, je te le souhaite, que ta femme est "extraordinaire".
Cependant, quelques signes sont inquiétants : manque d'empathie (très très courant en pareil cas), manque d'explication claire, différentiel criant entre l'aspect prémédité de son infidélité et le caractère "accidentel" de leur "baiser".

Personnellement, j'aimerais si possible connaître le passif familial / amoureux de madame.
Ma position, qui n'est pas partagée par tous, est que certains éléments concernant la manière dont a été inculqué l'amour dans l'enfance joue énormément non pas sur la tromperie ou non, mais sur le type de tromperie auquel on a affaire.

Bon courage Pandore... Je pense que tu sais que tu as ouvert une boîte... Les périodes de doute vont commencer et les montagnes russes émotionnelles. Accroche-toi et tiens-nous au courant...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 122
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Mitsou78 » ven. 10 mars 2017 15:41

Comme d'hab Sans Prétention a été clair, précis et très certainement dans le vrai...

Par expérience le baiser du prim'aveu se transforme souvent en "monte moi dessus" ou "oui c'est vrai nous avons couché ensemble mais c'était accidentel et de toute façon je n'ai pas aimé ou pris de plaisir ou plus qu'avec toi.....".

Bref le mal est là, le vers est dans le fruit et peut-être bien depuis plusieurs mois (vers dans la relation, pas la présence du sandwich, quoique c'est parfois celui-ci qui amène ou fait entrer le vers).

Par expérience ne te perds pas toi dans trop d'empathie, la faute c'est bien elle qui l'a commise...

Moi il n'avait juste fais que déjeuner, en fait en deux mois de "cuisinage", la banane c'est lui qui lui avait glisser dans le four...!!!

A te lire.

:fleur



Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » ven. 10 mars 2017 16:33

Merci pour vos messages.

Je m’aperçois que les évènements déclencheurs ressemblent fortement à mon cas et je ressemble aussi fortement au caractère du gentil cocufié.

Pour l’histoire, je la crois car c’est la version donnée par l’amant et il ne me l’aurait pas donné si la version avait été préparée (les révélations de l’amant étant plus importantes et plus préjudiciables car il révélait les jeux de SMS depuis 3 semaines). Quand je lui ai révélé le soir que j’avais discuté avec lui, elle était très mal à l’aise car elle l’apprenait et elle voulait savoir ce qu’on s’était dit.

Mon souci vient que je vivais dans un bulle d’amour avec le sentiment que nous étions indestructibles face à l’adversité. Je sais que ce fut dur pour elle à la fin de l’année car c’était très compliqué pour moi au niveau professionnel, mais on avait vécu beaucoup plus dur et plus compliqué. Depuis le début de l’année, elle avait beaucoup de mal à supporter les contrariétés et j’ai même été surpris de la voir exploser en larmes après que mon ex soit venue me faire chier chez nous. Elle disait qu’elle ne le supportait plus (pourtant les relations avec mon ex sont bien meilleurs qu’il y a 10 ans).

Quant à ses expériences, elle en a peu connu. Elle était resté 7 ans avec son mec qui la cocufiait régulièrement. A la fin, un soir, elle s’était laissé aller à quelques baisers avec un ami commun mais pas plus. Je suis son vrai 2e homme et nous nous sommes connus alors que nous vivions un enfer dans nos couples respectifs. Nous sommes tombés amoureux et il a fallu 6 mois avant le premier bisou car j’étais encore en statut officiel de marié. Elle, elle était prête mais moi je ne l’étais pas. Même si j’ai appris plus tard, qu’elle continuait de coucher avec lui avant de se séparer (dans le discours c’était plutôt qu’il ne se passait plus rien).
Elle a été élevé dans le même foyer même si récemment elle a découvert que sa mère s’était tapé un ami pendant que son père était à l’étranger. Pour la calmer, je lui avais dit qu’elle ne pouvait pas juger, qu’on était pas dans leur lit et que c’était leurs histoires, pas la sienne (j’aurai dû fermer ma gg).

C’est compliqué aujourd’hui de voir cette modification soudaine et surtout de cette capacité qu’elle a eu de me cacher son trip de sextos pendant 3 semaines (certains rigoleront surement car pour certains cela a duré des mois ou des années). Cela aurait été 2/3 textos un peu de séduction au passage, ça serait passé. Je me suis bien fait dragué gentiment par quelques unes de nos amies mais ça s’arrêtait très rapidement.

Ce qui me fait flipper c’est qu’elle me dit se poser pleins de questions même si elle écrit qu’elle veut passer le reste de sa vie avec moi et qu’elle sait où elle veut aller. Que le contact des lèvres d’un autre homme sur les siennes ne lui a pas plu car c’était « bizarre » et pas aussi excitant qu’elle l’avait imaginé.

En attendant, nous nous sommes programmés une soirée romantique sans enfant la semaine prochaine.

J’essaie d’organiser une semaine de vacances rien que nous 2 car peut-être qu’elle a besoin de cette lune de miel que nous n’avons jamais eu ? J’ai lu dans certains posts que c’était mauvais d’être dans la position de la reconquête mais en même temps quel choix ai-je ? Sur ce forum, et d’après le sondage, 70 % des participants restent avec leur conjoint. Oublier, impossible. Pardonner ? Si on ne pardonne pas, comment peut-on continuer à vivre ensemble ? Se venger ? Comment ? Avec qui ? Je suis un mec qui a besoin d’avoir des sentiments pour faire l’amour. Aucune envie de développer une relation dans le seul but de remettre le compteur à 0.

Je me voyais vieillir avec elle. Avoir des petits enfants qui viendraient à la maison. Quand je lui ai parlé les conséquences de la séparation sur notre fille, elle a explosé en larmes en me disant qu’elle ne voulait absolument pas se séparer de moi. Je crois vraiment qu’elle m’aime. Je veux y croire. Mais je ne sais plus si je pourrai lui faire confiance. Et j’ai peur de l’avenir, pour moi et pour nos enfants. J’ai déjà une fille d’un premier divorce qui m’a couté très cher psychologiquement, je ne suis pas prêt à en subir un 2e.

Putain ! ça fait chier tous ces sentiments !



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 122
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Mitsou78 » ven. 10 mars 2017 17:23

Les versions préparées, j'en ai eu aussi, corroborées par les dires du gentil sandwich se voulant mon pote, puis une seconde, puis.... puis les révélations surement édulcorées, tronquées par omission pour ne pas faire de mal.
Une histoire ne fait pas l'autre, la tienne est peu-être différente, je constate que la partition reste souvent la même. De l'excitation des textos, sextos, appels, entrevues, ne reste bizarrement rien d'autre que les sentiments pour le gentil(le) cocu(e) au moment de se faire chevauchée et prendre son pied...
Mon, enfin leur histoire n'a pas durée bien longtemps non plus et pour moi le temps de découvrir que ma femme que je croyais, et se croyait tranchée, au point de rompre si l'envie d'un autre venait à poindre, s'ait trouvé le temps de s’organiser un faux rdv chez sa gynéco, des achats récupérés par le gentil copain artilleur et louer le studio dans lequel elle est allée se faire baiser comme il se doit par un gentil PN tellement romanesque... Au départ ce n'était qu'un Coka sur la terrasse d'un café...

A te lire...

:kelkon: :kelkon:



Avatar du membre

Usum

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Usum » lun. 13 mars 2017 11:48

Bienvenu l'ami.

Ce que "ta femme" (je trouve l'expression désuète désormais) veut dire par "elle ne sait pas de quoi l'avenir sera fait" devrait être pris au pied de la lettre.
En clair, elle est toujours déboussolée et cela ne va pas s'arrêter simplement du fait d'avoir été prise "en flag" comme disent les djeuns.

La crise de la quarantaire (vers les 35 ans chez la femme), ça dure un certain temps voire un temps certain.
Si elle n'a pas pu résoudre ses conflits intérieurs avec cette (trop courte) aventure, ce n'est a priori que partie remise.

Mais maintenant, cela va être beaucoup plus compliqué pour toi d'en voir le bout car elle te sait vigilant.

Mon conseil à ceux qui n'ont encore rien révélé : serrez les dents et ne dites rien le plus longtemps possible !!! Vous gagnerez du temps et réduirez d'autant la durée de vos souffrances.
Vous serez étonné de voir en quoi la relation n'avait rien d'anodin :+ sans parler de la fin de l'illusion (souhaitable en vérité) quant au caractère fusionnel/unique de votre couple (chimère largement répandue en Europe depuis l'apparition du mythe chevaleresque).

Vous n'êtes pas le Prince et elle n'est sûrement pas la Princesse.



Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 166
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par sophit444 » lun. 13 mars 2017 18:42

Bonjour et bienvenu pandore !!!

Assez d accord avec usum ... Quand ta femme te dis qu elle ne sait pas de quoi sera fait demain ,elle s offre la possibilité de recommencer ...

En effet dans ton cas ,madame n inspire pas du tout confiance ,ça sent pas bon ...

ce qui me choque c est qu elle ne fait absolument rien pour te rassurer ...on dirait qu elle sais déjà que ça va continuer avec son gugus et qu elle se fou complètement de ton avis ...



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3497
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par jaguarboy » mer. 15 mars 2017 10:11

Salut, Pandore, bienvenue à bord.

Pour un vieux routier de ce forum, je peux te l'affirmer sans trop me tromper : la boite de pandore est bien ouverte. La suspicion est de mise, la confiance, sir fragile dans un couple, n'est plus. Et bien difficile de la restaurer.

Si les trames de nos histoires sont semblables en bien des points, les détails et réactions diffèrent toujours.

Il te faut te poser les bonnes questions sur ton avenir, sans te voiler la face et la réalité de la situation. Et y répondre en toute honnêteté.

Bon courage.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » mar. 21 mars 2017 10:32

Bonjour à toutes et à tous.

Merci pour vos messages que je relis quand le moral est en berne.

Voici quelques news: nous avons passé une excellente soirée. J'avais sorti le grand jeu avec :
- poème érotique rédigé de ma main le matin
- hotel très romantique à Paris avec miroirs au plafond +
- un grand coeur réalisé en pétales de rose sur le lit.
- Champagne et macarons dans la chambre.

De mon côté, je fus gâté côté lingerie :)

Nous avons longuement échangé toute la soirée. Elle regrette de m'avoir fait tant de mal. Elle a pris rendez-vous chez le psy pour l'aider à retrouver de la sérénité.

Le lendemain quand j'ai réglé la chambre, les dames de l'hôtel m'ont demandé pour quelle occasion, j'avais été "aussi romantique" (je sais ça fait un peu américain mais je suis comme ça), j'ai expliqué que c'était pour nos 10 ans de vie commune.

Quand elles m'ont répondu que c'était "magnifique, une belle histoire d'amour que l'on voit peu aujourd'hui", j'ai dû énormément me contrôler pour ne pas pleurer devant ces dames. Si elles savaient...

Je l'ai reporté à ma femme par SMS qui m'a répondu que "oui, c'était une belle histoire d'amour qui allait durer longtemps". J'ai tiqué sur le faible "longtemps" bien moins fort que "toujours" ou "toute la vie". J'avoue que cette soirée (et la nuit :) ) ainsi que les quelques jours qui ont suivi, j'avais retrouvé de l'entrain et de l'espoir. Même si la blessure est bien profonde.

La suspicion étant toujours de mise, je surveille son portable et j'ai rué dans les brancards 3 jours après quand je me suis rendu compte qu'elle expliquait à une amie qu'elle continuait à parler à son collègue de travail de l'histoire tout en précisant que ça ne dérapait plus mais afin de "refermer la boite" (ma référence à Pandore n'est pas si fortuite que cela) . J'ai dû lui faire un mail + sermon sur le fait que le mec retenterait de l'avoir et que ça n'était qu'une question de temps, qu'il était un prédateur sexuel heureux de m'avoir mis la pige, qu'elle était la plus grande des idiotes et des naïves de s'imaginer que les relations allaient redevenir comme avant. Elle m'a expliqué qu'elle devait continuer à lui parler tous les jours pour le travail et qu'elle voulait limiter la gène, qu'elle m'aimait, qu'il n'y avait aucune ambiguité, qu'elle savait que j'avais perdu confiance en elle et qu'elle allait tout faire pour me redonner confiance.

J'étais bien remonté et je le fus d'autant plus quand le lendemain je me suis rendu compte qu'elle avait effacé tous ses messages (SMS, What'sapp) sur son portable. Même s'il est possible que je sur-réagis car j'ai la sensibilité à fleur de peau, ça m'a donné à nouveau une claque émotionnelle.

Quand je lui ai cité H.L.MENCKEN qui disait :

"Les hommes et les femmes sont au moins d'accord sur un point : ils n'ont aucune confiance dans les femmes". Elle en a rigolé.

De toute façon, j'ai décroché la timbale du risque. Les stats le prouvent :
http://www.leparisien.fr/societe/infide ... 638341.php
Le niveau de diplôme annoncé des membres est également un facteur non négligeable. Plus de la moitié des membres sondés indiquent avoir un bac plus 4 ou 5, voire plus en poche. Ce sont les secteurs de la finance, des banques, des assurances mais aussi les professions libérales et le secteur médical qui sont les plus représentés. Des professions qui offrent visiblement des espaces temps compatibles aux exigences de l'adultère : la plupart des rendez-vous pris par l'entremise de Gleeden se déroulent entre midi et deux ou entre cinq et sept. Mais aussi le soir, à la faveur de dîners professionnels. Le week-end en revanche, c'est beaucoup plus rare. « Ces CSP ont réussi dans leur vie professionnelle et familiale, mais ils ont surtout besoin de tester leur pouvoir de séduction. Pour eux, l'infidélité, c'est aussi un moyen de décompresser », poursuit le responsable. « S'ils vont voir ailleurs, c'est parce qu'ils veulent profiter de la vie, sans doute pas à cause de leur couple qui les étouffe. La plupart sont du reste assez jeunes et ont moins de 40 ans. La moyenne, c'est 37 ans chez les hommes et 34 ans chez les femmes. »
Une autre étude révèle le profil type de la femme infidèle : CSP+, cadre manager dans la finance, entre 25 et 35 ans, bien installé en couple, bac+5, non croyante.

Je me suis repassé en boucle ces derniers mois. J'en ai pris plein la gueule mais quand j'analyse les critiques, elles sont quasiment toutes infondées.
Dans une des raisons invoquées au début, elle m'avait expliqué que c'était pour goûter à l'interdit. Je crois que la SEULE et VRAIE raison

Je crois que je dois cesser de me faire des nœuds au cerveau et me déculpabiliser. Je suis quelqu'un de très investi en tant que mari et père. Je suis pour la parité des tâches ménagères. Je mets en place toutes les actions pour nous sécuriser financièrement et assurer à MES FILLESune enfance heureuse que je n'ai pas eu. Ma femme a eu une enfance heureuse. Elle n'a pas de blessure. Et c'est seulement par l'expérience des sentiments douloureux qu'elle peut comprendre enfin pourquoi il est vain de prendre des risques inutiles.

Je sais aujourd'hui une chose. Elle m'a trompé alors que notre couple allait bien, qu'au lit tout se passait bien (je sais que certains peuvent en douter mais même elle ne m'a rien critiqué à ce sujet), que je m'investissais à fond pour nous (elle l'a reconnu). Elle m'a reproché de lui avoir trop parlé de mon boulot alors que le soir c'est elle qui en parle pendant 80% du temps.

Je crois que quand notre couple ira vraiment mal, que les fréquences des rapports diminueront, que les vrais difficultés apparaîtront (santé par exemple), elle aura besoin de "décompresser" ailleurs. Elle a goûté à l'aventure dans des conditions où elle n'était pas dans une situation d'insécurité émotionnelle et familiale. Quid de demain ?

Ce couple va continuer pour les enfants jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment grands pour ne plus être dépendants de nous.
Même si je change de femme, le risque sera toujours présent. Au moins, je sais à quoi m'en tenir avec ma femme.
La simple infidélité serait insipide et ne tenterait pas une femme sans l'assaisonnement de la perfidie
- Marivaux
N'oubliez pas. Nous sommes cocus et nous le serons encore. Et en fin de compte. Faire un croix sur nos illusions d'amours eternels est aussi une question de courage :

"Ce n'est pas parce-que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles"- Seneque

Merci de m'avoir lu.



Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » mar. 4 avr. 2017 17:29

Bonjour !

Voici quelques news.

Après être passé par les montagnes russes émotionnelles ces dernières semaines, j'ai pensé avoir trouvé la solution en proposant que nous devenions un couple ouvert. Pas libre, mais avec des règles et une exclusivité émotionnelle.

A mon grand étonnement, Madame a accepté toute de suite la solution même si elle a dit qu'elle aurait un peu de mal à l'idée que j'aille voir d'autres filles. Pour elle, cela nous permettait de ne pas vivre en permanence avec une frustration et de rester en couple. Je partais du principe, que ce n'était pas à 90 ans, qu'en la "libérant" de son voeu de fidélité (même si nous ne sommes pas mariés) qu'elle pourrait alors profiter pour aller voir ailleurs et la logque était pleinement rationnelle. Nous avons même établi des règles strictes (pas à la maison, pas le week-end, ça ne doit pas être plus de 5 fois sinon c'est de l'infidélité émotionnelle, etc...)

Sur le moment, je me suis senti assez euphorique car à part elle et mon ex, je n'ai pas connu d'autres femmes. Le soufflet est assez vite retombé après m'être inscrit sur des sites comme OKCupid, Gleeden, Tinder et Adopteunmec. Il y a là une sorte de désespérance humaine qui casse toute envie et il faut dire que nous les hommes n'avons pas autant de choix qu'une femme qui s'annonce disponible. Et puis les images de ma femme se faisant prendre par d'autres mecs on tourné en boucle et m'ont glacé et je me suis dit que je n'étais pas prêt à passer aussi vite ce cap.

En lisant des témoignages et des livres sur les couples ouverts, je me suis rendu compte que beaucoup de ces couples échouaient sauf ceux qui avaient pu tester leur jalousie et la solidité de leur confiance en passant d'abord par le libertinage.

J'ai essayé de reorienter notre décision en disant que je préférais vivre ces expériences avec elle. Si dans mes bras elle était d'accord, elle a depuis changé et m'annonce qu'elle ne veut absolument pas que je sois là quand elle se fait draguer, que c'est personnel, qu'elle ne saurait pas quoi faire en sachant que je sois là. J'ai tenté de lui proposer d'aller au moins une fois dans un club libertin, sans obligation aucune, elle m'a dit qu'elle avait la nausée rien qu'à en parler et que c'était hors de question. Aujourd'hui, elle veut que l'on reste sur l'idée du couple ouvert et limite m'encourage à le tester.

Le souci, c'est que je n'en ai plus envie. Je dois être monogamique. La seule personne avec qui j'ai envie de partager de la complicité sexuelle, c'est ma femme. Elle, me dit, que son aventure ne l'a pas éloigné de moi, bien au contraire. Que c'était pour gagner en légèreté, un moment à elle car elle nous met toujours en priorité.

Je me dis maintenant, que de toute façon, c'est elle qui décide de tout dans le couple. La récidive est ineluctable même si elle m'affirme qu'elle n'a aucune envie d'aller voir ailleurs en ce moment. Si c'est vrai pour l'instant, n'ayant aucun collègue sous la main, les probabilités sont nulles que ça n'arrive pas dans quelques mois.

Je vis donc avec une épée de Damocles bien visible. Il y a des jours, j'arrive à en faire abstraction pendant quelques heures, et le soir les images noires reviennent. Elle a réussi à me mentir, elle saura recommencer.

Je me dis que si je prends une autre femme, elle me trompera aussi inéluctablement, donc autant faire avec ce que je connais.

Comment puis-je vivre dans un couple où ma femme se sent heureuse, libre de faire comme elle en a envie, alors que moi je suis malheureux car je ne maitrise pas le destin et que mes envies sont refrénées ?
Est-ce que certains ont connu la même chose ?



Avatar du membre

Bugs
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : jeu. 8 janv. 2015 20:34

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Bugs » mar. 4 avr. 2017 22:50

Pandore a écris :

Le souci, c'est que je n'en ai plus envie. Je dois être monogamique. La seule personne avec qui j'ai envie de partager de la complicité sexuelle, c'est ma femme. Elle, me dit, que son aventure ne l'a pas éloigné de moi, bien au contraire. Que c'était pour gagner en légèreté, un moment à elle car elle nous met toujours en priorité.

On ne devient pas libertin. On l'a en nous ou pas. (En passant selon ce que j'ai lu : Les couples libertins durent moins longtemps)

Il y a plusieurs parties dans le cerveau humain. Celui des sentiments est imprévisible. Je m'explique :

Le conscient te dit non cela va aller. C'est un mauvais moment qu'il faut passer. Je vais prendre cela tranquillement, calmement.

Le sentimental lui n'est pas logique c'est l'enfant terrible. S'il te dit moi j'ai mal et toi aussi tu as mal. Tant que j'aurai mal tu vas être mal. Nous n'avons aucun contrôle sur le côté ressentis. Seulement le temps peut calmer le ressentis.


Si tu ne veux plus, tu dois impérativement lui dire qu'il n'en est plus question. Que tu as changé d'avis en y repensant, l'imaginant et que cela te replonge dans la douleur. Que tu n'es pas fait pour ce genre de vie. Que si récidive il y a, cela va être la mort du couple.

Selon Scarf (1987), la découverte de l'infidélité de son conjoint est même un désastre de l'ordre d'importance d'un décès; ce qui est en quelque sorte la réalité puisque la personne trompée assiste tout à la mort de l'innocence de son mariage, à la mort de la confiance, à la mort de la naïveté entre les 2 conjoints.

Un deuil c'est entre 6 mois et 3ans de souffrance tout dépendant des individus.
Reconstruit toi, tu te dois de penser à toi en premier.



Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » mer. 5 avr. 2017 00:09

Merci Bugs. C'est en effet le deuil de beaucoup de choses.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2188
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Sans Prétention » mer. 5 avr. 2017 10:27

Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Bonjour !
Bonjour Pandore.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Après être passé par les montagnes russes émotionnelles ces dernières semaines, j'ai pensé avoir trouvé la solution en proposant que nous devenions un couple ouvert.
C'est une solution comme une autre...
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Pas libre, mais avec des règles et une exclusivité émotionnelle.
Problème : le coeur, ça se commande ?
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
A mon grand étonnement, Madame a accepté toute de suite la solution
Ton étonnement m'étonne.
Pandore... La boîte est ouverte !
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
même si elle a dit qu'elle aurait un peu de mal à l'idée que j'aille voir d'autres filles.
C'est assez immature.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Pour elle, cela nous permettait de ne pas vivre en permanence avec une frustration et de rester en couple.
C'est frustrant de rester en couple ?
Et pour toi, ça te permettrait de quoi ?
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Nous avons même établi des règles strictes (pas à la maison, pas le week-end, ça ne doit pas être plus de 5 fois sinon c'est de l'infidélité émotionnelle, etc...)
Avec quel moyen de contrôle ?
La confiance ?
Mais si tu as confiance en elle, pourquoi renégocier votre contrat ?
Sauf si ça te convient vraiment. Ca te convient vraiment ?
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Sur le moment, je me suis senti assez euphorique car à part elle et mon ex, je n'ai pas connu d'autres femmes.
Rien que cette phrase parle de ton histoire...
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Le soufflet est assez vite retombé après m'être inscrit sur des sites comme OKCupid, Gleeden, Tinder et Adopteunmec. Il y a là une sorte de désespérance humaine qui casse toute envie et il faut dire que nous les hommes n'avons pas autant de choix qu'une femme qui s'annonce disponible.
Bienvenue dans les tréfonds de l'âme humaine.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
En lisant des témoignages et des livres sur les couples ouverts, je me suis rendu compte que beaucoup de ces couples échouaient sauf ceux qui avaient pu tester leur jalousie et la solidité de leur confiance en passant d'abord par le libertinage.
A ma connaissance, il n'est pas prouvé que les couples durent plus longtemps dans le milieu.
Ils parlent tous de solidité, de confiance, etc... Mais ça se sépare comme tout le monde...
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
J'ai essayé de reorienter notre décision en disant que je préférais vivre ces expériences avec elle.
Pour avoir le contrôle ?
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Si dans mes bras elle était d'accord, elle a depuis changé et m'annonce qu'elle ne veut absolument pas que je sois là quand elle se fait draguer, que c'est personnel, qu'elle ne saurait pas quoi faire en sachant que je sois là. J'ai tenté de lui proposer d'aller au moins une fois dans un club libertin, sans obligation aucune, elle m'a dit qu'elle avait la nausée rien qu'à en parler et que c'était hors de question. Aujourd'hui, elle veut que l'on reste sur l'idée du couple ouvert et limite m'encourage à le tester.
Toujours ELLE qui décide je vois.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Le souci, c'est que je n'en ai plus envie. Je dois être monogamique.
Ce n'est pas son cas. Manifestement.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
La seule personne avec qui j'ai envie de partager de la complicité sexuelle, c'est ma femme. Elle, me dit, que son aventure ne l'a pas éloigné de moi, bien au contraire. Que c'était pour gagner en légèreté, un moment à elle car elle nous met toujours en priorité.
Le syndrome de la madone et la putain à l'envers.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Je me dis maintenant, que de toute façon, c'est elle qui décide de tout dans le couple.
C'est en cela que je peux affirmer que ça manque d'équilibre.
Et la perversion alors n'est jamais loin au sens où l'un vivra amoureusement aux dépends de l'autre.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
La récidive est ineluctable même si elle m'affirme qu'elle n'a aucune envie d'aller voir ailleurs en ce moment. Si c'est vrai pour l'instant, n'ayant aucun collègue sous la main, les probabilités sont nulles que ça n'arrive pas dans quelques mois.
Disons que la probabilité est plus que grande. Elle t'a déjà annoncé la couleur.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Je vis donc avec une épée de Damocles bien visible. Il y a des jours, j'arrive à en faire abstraction pendant quelques heures, et le soir les images noires reviennent. Elle a réussi à me mentir, elle saura recommencer.
Ou pas.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Je me dis que si je prends une autre femme, elle me trompera aussi inéluctablement, donc autant faire avec ce que je connais.
Ou pas.

Je crois surtout que le "problème" est "en toi"...
Attention pas de méprise. Mais si tu étais plus sûr de toi, plus stable, tu trouverais les ressources pour aller au bout de ta logique.
Par exemple, oser l'échangisme, voire lui demander de t'accompagner si c'est un désir secret ET de draguer ailleurs pour que "tout le monde" soit content.
Ou la quitter puisque toi tu ne peux pas vivre de la sorte.
Pandore a écrit :
mar. 4 avr. 2017 17:29
Comment puis-je vivre dans un couple où ma femme se sent heureuse, libre de faire comme elle en a envie, alors que moi je suis malheureux car je ne maitrise pas le destin et que mes envies sont refrénées ?
Est-ce que certains ont connu la même chose ?
Ce que je disais.
Oui, la plupart des gens du site ont vécu la même chose.
Et chacun a mis fin à sa souffrance à sa manière.

Ne rien faire et souffrir par contre est la pire des options.

Pour ma part, j'ai opté pour la désintoxication.
Bien que je sois resté, je tente de traiter MON problème. Et mes attitudes changent... Et influencent le cours de l'histoire.
Sans certitude aucune, peut-être avec des rechutes, sans doute avec d'autres souffrances un jour, mais on ne me mettra plus jamais à terre !


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » ven. 7 avr. 2017 18:08

Sauf si ça te convient vraiment. Ca te convient vraiment ?
Dans tous les cas, la marche arrière/la machine à remonter le temps n'existent pas. Elle m'a trahi après 11 années d'amour et de confiance alors qu'elle avait tout pour être heureuse. J'ai échoué car ça ne dépendait pas de moi et parce-que j'ai cru, voulu croire pour être exact, qu'elle était honnête avec moi en toute circonstance. Quand je dragouillais gentiment, j'avais toujours un peu mauvaise conscience même si ça n'allait pas plus loin qu'un ou deux compliments, car je la savais fidèle et elle ne draguait pas. Elle était la Belle, j'étais la Bête

Pour avoir le contrôle ?
Sans doute. Pour aussi la voir prendre du plaisir et qu'elle accepte que je prenne du plaisir. Je sais c'est étrange mais je suis dépendant d'elle.


Je crois surtout que le "problème" est "en toi"...
Attention pas de méprise. Mais si tu étais plus sûr de toi, plus stable, tu trouverais les ressources pour aller au bout de ta logique.
Par exemple, oser l'échangisme, voire lui demander de t'accompagner si c'est un désir secret ET de draguer ailleurs pour que "tout le monde" soit content.
Ou la quitter puisque toi tu ne peux pas vivre de la sorte.
Sans aucun doute. Ces quelques jours de vacances sans elle m'ont aidé à comprendre que j'étais devenu une fiotte. Comme un gamin en panique sur son vélo sans ses petites roues. J'ai décidé de me ressaisir et j'ai commencé déjà par la battre un peu froid. Du coup, c'est elle qui me demande si je lui manque quand elle n'est pas là.

Tout est un jeu de pouvoir. J'ai lâché le pouvoir surtout ces 9 derniers mois car je me sentais en sécurité et que ça me permettait de m'investir pleinement dans mon boulot. A moi de créer ma propre stabilité émotionnelle sans elle.

Merci d'avoir posé les bonnes questions ! :)



Avatar du membre

Topic author
Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 47
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Boite de pandore ou pas ?

Message par Pandore » jeu. 4 mai 2017 09:12

Bonjour les amis

J'aurai voulu faire mentir les statistiques mais non. Elle a récidivé. Je sors d'une nuit blanche donc un peu secoué.

Elle aura tenu 1 mois son engagement de transparence. Je m'étais suffisamment renforcé pour encaisser le coup même si ce fut les montagnes russes depuis 2 mois.

En fait, ce qui l'excite c'est l'interdit, le faire dans mon dos. Le couple ouvert avec la transparence ne l'excite pas.

Je suis en train d'organiser mon week-end pour ne pas être à la maison.

Putain, le jour de l'anniversaire de notre fille....

Quel gâchis...

"chien qui a mordu remordra"



Répondre