La 4è dimension

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Topic author
evat987
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 10:58

La 4è dimension

Message par evat987 » ven. 21 avr. 2017 12:31

Bonjour,

D'abord un grand merci aux animateurs de ce site ! enfin des lectures où je me retrouve complètement, du niveau..quel dommage que je tombe seulement maintenant dessus.
Ma petit histoire perso si vous pouvez me donner votre avis car je suis perdu.

Nous 2 la quarantaine, 2 enfants..rencontrés en 2000..flash réciproque immediat et ça démarrait sur les chapeaux de roues..presentation aux familles, 1er voyage à l'étranger quelques semaines à peine après notre rencontre..on emmènage ensemble rapidement, on achète notre 1er apart quelques mois plus tard..premières années fabuleuses remplies de voyages, sorties.
Une petite alerte 2 ans après notre rencontre : on avait décidé de se marier..l'organisation tombe dans une période très dure pour elle, changement de boulot dans un contexte de harcèlement moral..pétage de plomb, depression, elle me demande d'annuler le marriage..ce qu'on fait..je reste, après tout pas besoin de ça pour s'aimer..bref je constate son caractère independent et à la fois avec immense besoin d'être rassurée.
Puis notre fille nait, immense joie..4 ans plus tard elle est encore enceinte, on decide de se PACSER.. notre fils nait, immense joie aussi mais ternie par des conditions épouvantables : grossesse à fort risque, accouchement atroce avec séquelles...pour couronner le tout alors qu'il est nourrisson je le transporte dans son couffin dans l'escalier de la maison et L'Anse du couffin se déclipse...chute..trauma cranien..elle m'en a voulu évidemment..mais on surmonte.
premières années du pitchoune très dures..elle traumatisée par l'accident ne lui refuse rien, donc il met 2ans à faire ses nuits ! Tensions, fatigue le soir (je crie beaucoup) pour le coucher..sur le coup elle ne dit jamais rien..je prends ça pour du calme et du recul voir de l'indifférence..grave erreur que je saurai plus tard..elle encaisse car ça lui rappelle son père très autoritaire qui lui criait dessus . Bref petit à petit mon image se terni pour elle. Beaucoup de tensions liée au coucher du fiston le soir pendant des mois.
2014 année incroyablement festive sur le plan sexe..les prémices ?..puis rebelote je transporte mon fils endormi dans l'escalier et me loupe en faisant demi-tour..fracture du pied..7 semaines de platre où je suis pas facile à vivre..
Mme decide après cela de s'inscrire sur des sites de rencontre (je le saurai plus tard)..printemps 2015 je constate qu'elle s'éloigne mentalement de façon alarmante..je provoque une discussion, elle me dit qu'elle n'est plus sure de ses sentiments pour moi..je prends un premier Train en pleine face..disons un petit wagon à côté de ce qui viendra plus tard..on fait un thérapie de couple, c'est là que je comprends tout ce que je viens d'écrire (trauma pour elle, enfance..).
Mme commence à sortir le soir après le coucher des enfants pour "voir des amis de train" (SIC)..je ne suis pas dupe, tente de l'en dissuader en vain..après une demi-douzaine de fois ça s'arrête, elle me dit qu'elle est désolée et qu'elle souhaite se réinvestir totalement avec moi. Ete 2015 super vacances..mes parents m'annoncent qu'ils feront un voyage très loin Ete 2016 et nous proposent de les accompagner, Mme répond oui du tac au tac..je suis aux anges. Se passe donc 1 année où je ne vois rien..quelques signes quand meme occultés (autruche)..mais pourquoi donc il y a un string affriolant au linge alors qu'elle n'en a pas mis avec moi depuis pas mal de temps..glups après coup !
le voyage très loin est un rêve mais je sens qu'elle a la tête ailleurs par moment..rentrée 2016 ça devient vraiment dur pour elle sur le plan intime ("mais non t'inquiète pas c'est la fatigue et le boulot").

Octobre on "lui demande de partir en déplacement 2 jours en Espagne"..ok ok..pendant son absence je fouille et tombe sur des relevés CB de son compte perso avec notes d'hotels en semaine près de son lieu de travail..ça dure donc depuis 1 an..là c'est la rame TGV Duplex full power qui me transperce de part en part..vous savez bien, à ce moment on fait des rapprochement de dates en se disant que c'est pas possible..si si..une douleur indescriptible..bien sûr j'apprendrai plus tard qu'elle était en Espagne avec "lui". Déplacement pro bison.

Je l'appelle illico elle me dit que oui, elle est désolée, qu'elle préfère en parler quand elle rentrera.
On parle donc mais elle refuse de m'en dire beaucoup..moi je coule, physiquement, mentalement..elle est compatissante, sincèrement je pense,s'investit beaucoup dans la famille..moi KO, arrêt de travail..au bout de 4 semaines un soir elle me "saute dessus", on fait l'amour comme ça ne nous était pas arrivé depuis longtemps..puis long moment de complicité où elle me carresse le visage en me faisant moults compliments..je plane.
Le lendemain soir elle m'annonce qu'elle a rompu avec lui et fond en larmes..("de toutes façons je n'aurais pas été plus heureuse avec lui et puis il n'est pas toujours positif contrairement à toi, je le sens pas")..le surlendemain idem, je me dits que c'est donc vrai mais ça m'inquiète..elle reste à la maison..puis ça se calme.
décembre 2016/Janvier 2017 pression énorme à son boulot, je la soutiens à fond, on est très proches, beaucoup d'échanges le soir..niveau sexe c'est pas ça par contre..je me dis ça reviendra.
Février nette amelioration..en Mars elle rentre tard un Vendredi soir avec un moral au plus bas, sanglots , refuse de me dire pourquoi..je la "cuisine" le dimanche et elle fini par m'avouer qu'elle le voit toujours, qu'il est en procedure de divorce et qu'elle ne sait pas quoi faire..et hop encore le Paris-Lyon à 300++ en pleine face..on ne s'y habitue jamais.
la semaine suivante je pète un cable, vais voir une escort (hum) et lui en parle le lendemain..chose impensable pour moi jusqu'àlors mais je me dis il faut provoquer une réaction..rires nerveux et je vois qu'elle encaisse...elle a le moral au plus bas..on part à la mer à 4 le dimanche, c'est zen relaxant, des rires, du Bonheur, elle me remercie..le dimanche soir hop de nouveau "je le quitte cette fois définitivement".
S'ensuivent 3 semaines superbes dont un weekend à la mer tous les 2 (les pitchounes chez les grands parents)..c'est tip-top sur le plan intime..enfin elle se lâche vraiment.
On arrive donc semaine de Paques 2017, on part 1 semaine à 4 à l'étranger..très très bien..mais à nouveau je sens une petite voie familière (vous savez le vibreur de son smartphone le soir..et un peu de mal sur le plan intime).
Donc rebelote, Hier soir je lui demande si cela a recommencé : oui.

Elle "j'ai besoin de ça..le côté passionnel...après avoir failli y passer lors de mon dernier accouchement je prends la vie différemment....toi tu es la stabilité, la confiance, tu as tout ce qu'une femme puisse demander, tu es beau, intelligent, charmant, sportif etc etc mais la passion du début n'est plus là..j'ai besoin des 2".
Moi "mais qu'a t'il de plus que moi, c'est sexuel ?"
Elle "c'est différent c'est tout, il n'a rien de plus que toi, c'est juste passionnel comme nous 2 au début"

ça m'avance beaucoup tout ça...

là je n'en peux plus, je pense être au bout de ma résilience. le truc dingue et elle le sait c'est qu'elle me désarme complètement quand je la vois..c'est une bombe, intelligente, brillante, je suis toujours amoureux d'elle.
Et en meme temps il y a de nouveau ce noeud à l'estomac. Vous savez bien de quoi je parle.
"lui" en arrière plan..."lui" avec elle.toujours la meme douleur lancinante.
Elle me dit que ça fait 6 mois qu'elle essaye d'arrêter..qu'elle n'y arrive pas..et qu'en meme temps elle ne veut pas me quitter, quitter ses enfants. Elle me parle de polyamour (connaissez non ? au secours..je ne juge pas ceux à qui ça convient mais moi non merci).

je sais bien que l'évidence me dicte de laisser tomber mais je n'y arrive pas, j'ai encore envie d'y croire.
je lui ai dit maintenant il faut faire un choix et s'y tenir sinon c'est la séparation.

A vous les studios..merci !

Avatar du membre

Usum

Re: La 4è dimension

Message par Usum » ven. 21 avr. 2017 17:15

Salut l'ami,

Désolé que tu viennes nous rejoindre.

Tu dois bien dérouiller, mais concrètement, tu as fait quoi pour qu'elle arrête ?... en dehors de l'escort (chapeau bas) qui démontre quand même beaucoup, non, quant à son amour pour toi ?

Quand on est en plein marasme et que réflechir devient difficile, il faut se fixer des limites, les annoncer, ainsi que les conséquences qui suivront.
Si tu t'en sens la force.

Là, elle n'a rien à perdre et ne se sent pas menacée.
Attractivité zéro pour toi, l'autre est un Dieu vivant (pour un temps...).

Quand tu auras gagné cette bataille, si tu la gagnes, prends bien conscience que les conséquences sur ton amour émergeront petit à petit.

EDIT: oups... pas vu ta dernière phrase. Au temps pour moi.
Le problème, c'est que plus l'on tarde à mettre des limites "infranchissables", plus elle a le temps de s'accrocher à l'autre, ce qui rend le choix plus compliqué pour elle.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2131
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: La 4è dimension

Message par Sans Prétention » ven. 21 avr. 2017 20:56

Bonsoir et bienvenue sur ce site. Malheureusement.

Pour le coup tout à fait d'accord avec Usum... Comme quoi...

Je pense également que "parler" ne sert quasiment pas à grand chose en pareil cas, s'adresser à son coeur qui bat par intermittence est voué au même type d'échec.

L'action est effectivement l'une des seules méthodes qui fonctionnent. Et là j'ai envie de dire "contrairement à ce que racontent les magazines".

En revanche, pas trop le temps de décortiquer là mais oui ton histoire "respecte" la trame générale de tout "bon" adultère qui se respecte.

En particulier dans le rôle précis que joue chaque acteur dans la pièce: toi, elle, l'amant. On peut parler d'ambivalence, un mot compliqué pour parler du syndrome du beurre et de l'argent du beurre.

Symboliquement, tu te demandes sans doute "mais pourquoi elle veut l'argent du beurre alors qu'elle a le beurre ?" et c'est là qu'il faut entrer de l'autre côté du miroir: dans une "logique" où rien ne semble ordonné alors que quand on fouille...

Passif familial ?

Bon courage à toi.
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
evat987
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 10:58

Re: La 4è dimension

Message par evat987 » sam. 22 avr. 2017 08:10

Merci à vous 2.

Passif familial pour elle non je ne pense pas. Parents mariés depuis 50ans..mais Père très spécial, intransigeant, très peu d'empathie, colérique, persuadé d'avoir toujours raison quoi qu'il arrive. Il n'a pas un mauvais fond je pense mais bon..elle en est sortie marquée et était soulagée d'aller faire ses études loin du domicile familial. A la clé un désir d'indépendance vital et une phobie à toute forme de pression/colère/éclats de voix.

Ce qui l'a séduite aussi à nos débuts c'était que je suis "l'antithèse" : tolérant, conciliant (ça se confirme depuis 6mois..) et calme.
Choses perdues de vue pendant quelques temps à partir de la naissance de notre fils avec toutes les difficultés rencontrées, donc en gros elle a reconnu les défauts de son Père en moi pendant cette période...rupture affective progressive. Voilà comment elle explique ce glissement ce que je peux concevoir. A l'époque elle a envoyé des signaux de son mal être, je les ai sous estimés.. au mieux..du classique.

Hier soir longue discussion, dans le calme..elle m'a demandé jusqu'à la fin du mois pour faire un choix..ok..elle m'a parlé de prendre du recul en prenant un appart à elle..je lui ai dit que la frontière entre ça et une rupture est très floue. On verra bien.
Elle m'a redit "en fait le seul point c'est est-ce que je suis toujours amoureuse de toi ?"
Je lui ai répondu "cherche en toi, pense à tout ce que tu m'as dit, écrit depuis des mois..les je t'aime dans les moments où tu étais avec moi.."
pendant sa dernière période rupture avec l'autre un soir elle me sort "et si on faisait un troisème enfant ? j'en ai envie." ..... !!!!!!!!!!!
Avant de se raviser "euh non en fait vu comment ça s'est passé pour la dernière naissance et je n'ai plus le même âge"..
Bref je lui ai rappelé tout ça, elle en a convenu.

A suivre. J'ai bien dormi cette nuit pour la première fois cette semaine, ça fait du bien :)

Avatar du membre

Usum

Re: La 4è dimension

Message par Usum » sam. 22 avr. 2017 17:01

A ta place, je ne me prendrais pas la tête avec son histoire à elle.
Tu n'as pas moyen d'y faire quoi que ce soit : c'est à elle de travailler sur elle.
Rien ne dit qu'elle te dise la vérité par ailleurs.
Sa vérité n'est pas en plus nécessairement la vérité sur les raisons profondes de son comportement.
Cela n'excuse rien.
Et en plus elle te fait culpabiliser : tactique classique.

Ce qui compte, c'est toi, et ce que tu décides de faire de toute cette merde.
Déjà, je pense que tu as bien compris que ce que tu ressens, ce n'est pas ce qu'elle ressent, maintenant, ou par le passé si l'on veut bien regarder la vérité en face.
Ton Amour n'est pas son "amour".

Quand je disais qu'il fallait évoquer avec elle les conséquences de son comportement, il ne faut pas se limiter à évoquer la séparation.
Il faut vraiment évoquer toutes les conséquences d'une séparation, pas pour toi, mais pour elle !
N'expose surtout pas tes sentiments, tes peurs (de la perdre par exemple) : tu descendras encore plus dans son estime.
Tu dois lui faire comprendre (et il faut que tu en sois convaincu) que c'est toi le Gros nonosse.
Pas l'autre con qui profite de son cul et la prend pour une conne. Si tu en sais plus sur lui, déglingue le mais sans colère, juste des faits.
Essaye d'en savoir plus sur leur histoire et n'hésite pas à te moquer de sa stupidité.
Explique lui ce qu'est un profiteur mâle, comment il fonctionne (on l'a tous été à un moment en général).
Qu'elle va se retrouver toute seule comme une conne et qu'il n'y aura pas de retour.

Alors on va me dire les enfants ça compte.
Effectivement, pour toi c'est certain, mais pour elle pas tant que cela, quand tu constates objectivement tout ce qu'elle a pu faire, à savoir les mettre en danger en risquant votre foyer pour n'écouter que ses envies.

Pour faire simple, c'est toi le boss, tu ne tolères désormais plus aucune connerie de sa part et tu te fais fort de démonter chacun des arguments qu'elle avance quand il le faut (respire et prends ton temps avant de répondre).
Tu ne cèdes sur rien sans pour autant aboyer à tout bout de champs.
C'est à mon amha la seule solution si tu veux que tout couple reparte sur des bases qui te soient enfin favorables.

Et commence à vivre pour toi pour lui faire sentir qu'elle n'est pas le centre de ta vie (rassure moi, hein ?).

Un dernier conseil : mets de capotes (MST ?) et surtout ne te fais pas piéger avec un 3ème gamin !!!

Avatar du membre

Usum

Re: La 4è dimension

Message par Usum » sam. 22 avr. 2017 19:08

Pour finir, tu dois comprendre l'image que tu lui renvoies.
Là, ce que tu renvoies, c'est qu'elle est de plus haute valeur que toi.
Erreur fatale.
Une femme n'aimera jamais un homme qu'elle n'admire pas.

Avatar du membre

Usum

Re: La 4è dimension

Message par Usum » mar. 25 avr. 2017 13:54

Salut,

Comment les choses évoluent-elles ?
De toute façon, elle a déjà pris sa décision comme tu l'as bien compris également.
Là, elle ne fait que durer ton supplice.
Ce retard à la décision peut s'expliquer par le fait qu'elle culpabilise ou bien ... a simplement peur de perdre un environnement sécurisant (dont sa réputation) plutôt que "toi" (j'ai ma petite idée...).

Je sais que mes propos peuvent paraître durs mais la réalité est souvent bien plus dure et elle ne fait pas de cadeaux.

De toute façon, si d'aventure elle revient (important de comprendre pourquoi le cas échéant, hein ?), sache que tu auras des questionnements de ce genre, si ce n'est pas déjà le cas :
https://www.mgtow.com/audio/if-youre-not-a-slut-who-is/

Tu devrais voir les choses du bon côté.
Tu as été libéré de ton amour (heu bourreau ?) et tu es encore "jeune".
Mieux vaut maintenant que dans 10 ans.

N'en veut pas à son nouveau mec: c'est elle l'entière responsable.
De toute façon, ta plus belle vengeance, c'est de lui laisser... car elle reproduira le même schéma.

Respire.
Tu es libre et rien ne t'est impossible.
Dans qq années, tu la remercieras...

Avatar du membre

Topic author
evat987
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 10:58

Re: La 4è dimension

Message par evat987 » mar. 25 avr. 2017 17:48

Salut,

Elle a choisi de rester et de se réinvestir avec moi, en me disant aussi que de l'autre côté vu son indécision il a décidé d'aller voir ailleurs vu qu'il est maintenant libre (séparé en instance de divorce). Elle ne peut pas donner en temps/investissement ce qu'il demande.

Avec le recul de plusieurs mois d'incertitude je sais maintenant parfaitement faire la différence entre une situation où elle est pleinement avec moi et une situation où rien ne change donc wait and see..

Je ne ne suis pas en colère ou dans la haine, c'est aussi pour ça que je nous donne cette chance.

A plus tard.

Avatar du membre

Usum

Re: La 4è dimension

Message par Usum » mer. 26 avr. 2017 12:48

Donc, si je comprends bien, elle reste car elle n'a pas le choix ?
Par commodité, ce qui fait de toi... une commodité ?

C'est un choix comme un autre... voire même acceptable... tant que tu te satisfaits de ce qu'elle a à offrir.

Avatar du membre

Topic author
evat987
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 10:58

Re: La 4è dimension

Message par evat987 » mer. 26 avr. 2017 14:40

Si elle a le choix, elle peut très bien me quitter et le rejoindre maintenant vu qu'ils étaient encore en contact il y a quelques jours à peine...

Avatar du membre

Usum

Re: La 4è dimension

Message par Usum » mer. 26 avr. 2017 15:19

Sois vigilant.
Il y a de fortes chances qu'ils se "revoient".
As-tu interdit toute nouvelle "rencontre" ?

Ou bien, tu t'en fous, comme moi... tout en restant vigilant... parce que sur le principe, que cela ne nous fasse plus rien ou pas... on n'aime pas être pris pour des cons éternellement, hein ?

Avatar du membre

naive28
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 65
Enregistré le : mer. 21 sept. 2016 18:09

Re: La 4è dimension

Message par naive28 » jeu. 27 avr. 2017 09:19

Bonjour Evat

malheureusement...ta femme a l'air complètement paumée et te fait le coup des douches écossaises depuis un certain temps
elle veut tout...le confort, la sécurité (toi)et la passion (l'archi), quitte à te laminer au passage (mais pour l'instant tu acceptes, non ?)

la seule chose que je peux te dire...ne laisse pas ça durer encore trop longtemps
elle a besoin -pour te respecter, et pour y voir clair dans ses choix- que tu lui poses des limites. OUi, comme à un gosse.
La prochaine fois qu'elle le revoie ou le contacte...c'est la porte
tu n'as pas le choix si tu ne veux pas continuer à vivre un enfer le restant de ta vie de couple
ou alors ca continuera.... mais là c'est ton choix

j'en suis là personnellement (l'ultimatum), ça fait peur aussi, mais je ne peux pas envisager l'avenir autrement. Quand les choses sont claires des 2 côtés, chacun sait à quoi il s'engage.....
Pour l'instant le contrat tient de notre côté....

Avatar du membre

guilal
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Re: La 4è dimension

Message par guilal » dim. 30 avr. 2017 01:59

Naïve 28 je pense que tu mélanges deux sujets 😉 l'histoire avec l'archi c'est ma femme 😨 à moins que nous soyons deux dans le même cas lol

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2131
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: La 4è dimension

Message par Sans Prétention » mer. 3 mai 2017 21:23

Bonsoir Evat,
evat987 a écrit :
sam. 22 avr. 2017 08:10
Passif familial pour elle non je ne pense pas. Parents mariés depuis 50ans..mais Père très spécial, intransigeant, très peu d'empathie, colérique, persuadé d'avoir toujours raison quoi qu'il arrive. Il n'a pas un mauvais fond je pense mais bon..elle en est sortie marquée et était soulagée d'aller faire ses études loin du domicile familial. A la clé un désir d'indépendance vital et une phobie à toute forme de pression/colère/éclats de voix.
C'est un sacré passif tu veux dire...

Maison, famille = cris, étouffement... Y a mieux pour débuter dans la vie.
Sinon on sait que les structures trop rigides créent plutôt des phobiques de l'engagement.
evat987 a écrit :
sam. 22 avr. 2017 08:10
Ce qui l'a séduite aussi à nos débuts c'était que je suis "l'antithèse" : tolérant, conciliant (ça se confirme depuis 6mois..) et calme.
Couples d'opposés. Caractéristique.
evat987 a écrit :
sam. 22 avr. 2017 08:10
donc en gros elle a reconnu les défauts de son Père en moi pendant cette période...rupture affective progressive.
J'aime pas papa. Sinon, c'est pas un passif pour toi ? :bonk:
evat987 a écrit :
sam. 22 avr. 2017 08:10
elle m'a demandé jusqu'à la fin du mois pour faire un choix..ok..
Trop conciliant.
Dans l'absolu tu es une personne tolérante.
Dans ses yeux, tu es un faible.
evat987 a écrit :
sam. 22 avr. 2017 08:10
elle m'a parlé de prendre du recul en prenant un appart à elle..je lui ai dit que la frontière entre ça et une rupture est très floue. On verra bien.
Elle m'a redit "en fait le seul point c'est est-ce que je suis toujours amoureuse de toi ?"
Je lui ai répondu "cherche en toi, pense à tout ce que tu m'as dit, écrit depuis des mois..les je t'aime dans les moments où tu étais avec moi.."
Heu...
evat987 a écrit :
sam. 22 avr. 2017 08:10
pendant sa dernière période rupture avec l'autre un soir elle me sort "et si on faisait un troisème enfant ? j'en ai envie." ..... !!!!!!!!!!!
Avant de se raviser "euh non en fait vu comment ça s'est passé pour la dernière naissance et je n'ai plus le même âge"..
Elle sait ce qu'elle veut dans la vie elle au moins.
Et... Tu lui laisses les rennes ? :bonk:

Bon courage pour la 'classique) suite des événements...
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
evat987
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 10:58

Re: La 4è dimension

Message par evat987 » mar. 9 mai 2017 11:27

Des news, elle a replongé. Sans même s'en cacher en reentrant en semaine à 21h alors que je luis donnais rdv pour le diner à 4 par SMS vers 18h.
Et..rien..colère sur le moment le soir, j'ai annulé les résa d'un voyage prévu cet été..mais ensuite impossible couper les ponts. Je l'ai "dans la peau" et cette situation me mine..j'ai craqué nerveusement hier soir, je dors très mal..en même temps elle a été charmante pendant ce long weekend.
Je suis peut être maso mais je continue d'y croire. Elle me dit qu'elle est en pleine crise de la quarantaine et a besoin de vivre cette histoire jusqu'au bout (??) avant qu'on se retrouve.
C'est dur, très dur..

Répondre