2eme trahison ... comment faire?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Mitsou78 » lun. 1 mai 2017 09:09

S'ils restent en contact, même professionnellement, cela restera très difficile pour toi, ton coté fantasmagorique étant sollicité.
La reconstruction n'est objectivement possible que s'il n'existe plus aucun contact avec le bonbon.
Bon courage... et joyeux 1er mai...
:fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Sans Prétention » lun. 1 mai 2017 21:20

Bonsoir Guilal
et bienvenue à toi malheureusement.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je vis pour la deuxième fois un cauchemar sans nom.
Récidive : viewtopic.php?f=40&t=3728

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'étais déjà en couple depuis 8 ans (ma première histoire) et ma compagne de l'époque était enceinte de 3 mois quand j'ai rencontré J.
Elle enceinte et toi... Ailleurs. :oops:

Sinon...

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Je vis avec J. depuis 12 ans et demi maintenant (10/2004) et nous sommes mariés depuis 8 ans bientôt.
Notre histoire a commencé sur les chapeaux de roue. J'étais déjà en couple depuis 8 ans (ma première histoire)
Ca choque personne ? :bonk:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
peut-on aimer deux personnes en même temps? je ne le pense pas.
En réalité, on peut parler de mal amour viewtopic.php?f=38&t=3785&p=58712&hilit=#p58712

Ou de syndrome de la madone et la putain (chaque partenaire a un rôle bien défini dans la triangulation amoureuse) :
viewtopic.php?f=40&t=3722#p57998

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Le samedi donc je questionne innocemment J. (est-ce que tu m'aimes toujours? Que moi? Y-a-t-il quelqu'un d'autre? ...)
Tu as vraiment cru qu'elle était faite "comme toi" hein ?
Authenticité, je ne t'aime plus, je te quitte... Ben non...

Tu as plutôt affaire à une "mal câblée" (terme péjoratif pour désigner une femme qui veut tout et son contraire et qui ne sait pas où elle va dans la vie qui préfère le mensonge à la vérité et qui fuit ses responsabilités en les faisant porter sur le dos de son partenaire... qui est d'accord ! :kelkon: ) avec le fantôme d'un passif agité qui la "meut", mais on ne sait où.

Quel est son passif ?

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Poussée dans ses retranchements elle m'avoue tout et qu'ils doivent se voire la mardi pour qu'elle puisse lui dire qu'il ne peut rien se passer entre eux ( :mdr :lol: :lol: ).
Tu as raison de le prendre comme ça.
Certains cocus sont tellement con fiants, qu'ils sont-ok pour le "dernier rendez-vous". :kelkon:
Le dernier rendez-vous, ça n'existe pas.
Ou si, dans les films.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je leur laisse un moment pour discuter elle et lui;
Ah quand même... Tu les as laissés comploter. :fou:
C'est typique du cocu trop confiant...
viewtopic.php?f=40&t=3724#p58000

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
après quoi c'est à mon tour d'avoir une explication. Tout se déroule à peut près bien et nous terminons la soirée devant un kebab avant de le laisser.
Vous avez bouffé un kébab à trois ? :kelkon:
Et c'est là qu'elle s'est dit : "Mais mais mais... Oh, j'ai droit de recommencer alors !!!!"

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Ils ont discuté, elle a été attirée par son mode de vie assez libre par contraste avec le notre...
Ca veut dire quoi "mode de vie assez libre" dans la tête de ta femme ?
Parce qu'il y a des couples qui vivent à deux et qui sont libres.
L'un et l'autre des concepts ne s'excluent pas nécessairement.

Par contre, je vois poindre un profil de grande étouffée...

Passif familial ?

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
mais il me souhaite de nous retrouver dans notre couple et s'éclipse dignement de nos vies ayant comprit la situation.
Oui, oui. :cocu:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
quelques jours après un ami commun me dit que le collègue l'a prévenu qu'elle le "harcelait" et lui avait laissé un message en larme lui disant qu'elle ne pourrait pas se passer de lui...
Problème non résolu.
Madame Cinéma ne supporte pas la frustration.

On lui a tout passé étant petite ou elle n'a pas vraiment eu de père ?
Ou alors, plus rare, mais également possible : on l'a privée de tout.

Peu importe.
Passif familial ?

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
mais après quelques mois et le respect qu'il a eut en coupant vraiment les ponts, nous avons retrouvé une vie sereine.
Faux.
C'est LUI qui a coupé les ponts. Elle, non.
Dépendance affective caractérisée.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'ai pardonné rapidement à J.
Classique.
Mais vous n'avez pas parlé du problème de fond.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
compris que j'avais ma part de responsabilité
Ouais, bof.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
vu mon tempérament trop strict (financièrement entre autre) et mon refus d'avoir un autre enfant qu'elle désirait plus que tout.
Dans le couple, tu es le "principe de réalité" :
viewtopic.php?f=40&t=3739#p58054

Madame Cinéma, elle, veut du FUN.

Je suis désolé, mais jusque là votre couple d'opposés est un cas typique.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Bref, nous avons changé pas mal de choses et j'ai revue ma femme avec autant d'amour qu'avant cette histoire, jusqu'à ...
Oui mais ELLE ne t'a sans doute pas revu avec autant d'amour depuis.
TU n'es PAS les deux personnes du couple.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J. change évolue et d'assistante passe maitre d’œuvre. Je la soutiens dans la démarche
Et elle te soutient dans tes démarches ?

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Seul sujet de tension : l'appartement que nous avons acheté et qu'elle ne supporte plus.
En gros, tu es en train de dire qu'il y TOUJOURS QUELQUE CHOSE qui ne VA PAS... :kelkon:
Portrait robot de la femme insatisfaite chronique.
Je pense que tu souffres depuis longtemps avec cette femme, même si tu es possiblement dans le déni.
L'infidélité n'est qu'un révélateur de vérité de votre couple.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
C'est pour elle que je fais tout çà vu que personnellement je me sent très bien dans notre "chez nous".
Jusqu'à présent, tu fais beaucoup "pour elle" (pardon, deuxième enfant, déménagement, encouragement dans le travail...)
Tu parles de "bonheur" mais je trouve madame Cinéma très peu encourageante à ton égard.
C'est peut-être pas tout à fait vrai, mais il n'empêche qu'à la lecture de ton témoignage, ce n'est pas cela qui vient dans tes écrits.
Très significatif.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
10/2016 un architecte avec qui elle bosse sur une réhabilitation de bâtiment lui propose de la débaucher. J'avoue que je ne suis pas bien chaud mais si elle veut évoluer dans sa carrière
Et toi t'es où là dedans ? :doute:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
La première chose qui m'a tracassé c'est qu'au lieu de faire l'entretien dans son bureau à lui, il l'invitait au restaurant pendant le déjeuner (çà ne vous rappelle rien?).
A nous non. A toi si.
Le scénario recommence et tu ne stoppes pas la machine.
C'est triste, mais tu n'es pas le seul, rassure-toi.
Plus c'est gros, plus on pardonne.
J'appelle ça la mentalité "c".

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Je lui explique que c'est bizarre comme façon de faire mais elle m'explique par a+b que pour le moment c'est juste pour s'informer et qu'il ne veut pas que ses collaboratrices soient au courant tant que rien n'est acté... Bref, trop bon trop con je marche et accepte l'idée.
:kelkon:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Je commence un peu à me douter de quelque chose sans vraiment savoir pourquoi, mais je trouve çà bizarre.
Oh que si tu sais pourquoi. Mais tu ne VEUX PAS VOIR.
viewtopic.php?f=40&t=3730#p58017


guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
elle semble prendre de la distance par rapport au projet et être moins motivée (un comble non puisque c'est pour elle tout çà au départ).
Insatisfaite chronique.
Un trou noir.
Mal câblée. C'est péjoratif, mais si tu veux le terme exact, je dirais "adulte reine".

Passif familial ?

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Un soir je lui demande donc si elle est toujours OK pour la rénov : OUI
"çà n'a pas l'air d'aller" SI
"Tu m'aimes?" OUI
"Que moi? il n'y a personne d'autre?" NON
Mais heu... Tu as vraiment cru qu'elle était faite "comme toi" hein ?
Authenticité, je ne t'aime plus, je te quitte... Ben non...

Tu as plutôt affaire à une "mal câblée" ... Mince ! Déjà dit.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J. a deux spectacles avec sa troupe de danse (oui elle fait de la danse j'avais pas dit çà. Elle est magnifique quand elle danse je trouve <3) et moi je bosse pas mal
Et en plus tu t'interdis de vivre en dehors d'elle... :kelkon:
Piqûre de rappel : viewtopic.php?f=40&t=3739#p58054


guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Le 21 matin je n'ai pas mon portable et je prends le portable pro de J. pour aller couler un bronze
Prémonitoire :mdr

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Je finis par me lever et lui balancer le téléphone à la figure, arracher le pendentif que nous portions tous les deux en réconciliation de la première aventure et le lui balancer aussi.
Ouuuuuuh. T'es pas armé pour être avec ce genre de fille toi...
Pendentif de réconciliation ? C'est pas un talisman magique !

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
nous avons même fait l'amour deux fois comme nous ne l'avions jamais fait.
Dommage d'attendre tout ce temps, et avec tout ce ramdam pour faire l'amour "comme jamais"...
Cela dit, il y a une certaine logique dans cet "élan des corps" pendant la découverte. Assez caractéristique aussi.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Je lui ai fait donner un maximum de détails, comme elle ne voulait pas être précise je suis allé jusqu'à lui faire mimer ...
Mimer ? :?

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je suis devenu vraiment fou quand elle m'a avoué avoir volontairement éviter l'enregistrement, seule preuve que j'aurai eut de sa bonne fois.
J'ai pas compris ou j'ai bien compris ? :kelkon: :kelkon: :kelkon:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
UNE SEULE FOIS ??? çà veux dire combien alors ???
Bilan çà a duré deux semaines : il l'a "smakée" le 3/02 le 08/02 le 10/02 et ce jour là elle l'a embrassé (avec la langue) d'elle même puis une dernière fois il l'a embrassée le 15/02 deux jours avant de partir au ski...
Tu es "confiant" toi... :deal:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Voilà, depuis ils se sont expliqué le 22/03 de vive voix pendant 3/4 d'heure à la sortie d'une réunion. çà devait durer 5 minutes mais j'étais en planque pas loin et j'ai attendu 45 minutes.
...

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Pas de contact physique mais je ne sais pas ce qu'ils se sont dit...
Surtout que tu as ENCORE donné l'autorisation à ta femme. :kelkon:

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Depuis il la branche régulièrement en faisant des allusions du style "tu as l'air bizarre", "tu es énervée, tu as tes règles?", "c'est quoi tous ces mail (pro je précise) tu es amoureuse?", "tu réponds bien tard c'est pour que je pense à toi?"...
Le pseudo alpha dans toute sa splendeur.
Elle les aime cons ?
Naaaaan...

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Aujourd'hui à priori plus rien mais je ne peux plus m’empêcher de penser qu'il ne lâchera pas l'affaire comme çà. Ils commencent un nouveau projet pro ensemble qui commence en 2018 :-(
"IL" ne lâchera pas l'affaire ?
Ils ont un projet commun ?
J'ai du relire trois fois pour être sûr.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'essaie de me dire que le meilleur moyen pour arranger les choses c'est de l'aimer encore plus mais je l'aimais déjà tellement et je pensais après le premier que ce serait la solution ...
:kelkon: :kelkon: :kelkon: :kelkon:

Je vois bien quel genre de garçon tu peux être Guilal... Heu...
Comment dire ?
Tu penses VRAIMENT que c'est en l'aimant PLUS, qu'elle va te respecter plus ?
Mauvaise nouvelle : ELLE ne fonctionne pas comme ça.
Ca, c'est dans les films, et ça a un impact avec une femme équilibrée, aimante.
Il serait temps que tu ouvres les yeux sur QUI elle est (et pas comment tu l'imagines ou la fantasmes) mais surtout sur ce que TOI tu veux.
Et POURQUOI tu t'interdis un amour véritable, une construction sécurisante.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
elle me maintient qu'elle n'aime que moi, veux me garder et ne voit pas sa vie sans moi...
Elle t'aime... Mal. Très mal.
Et j'ai l'impression que acceptes ce mal amour.

Tu demandes des solutions, très bien. Il n'y en a pas vraiment de bonnes.
En revanche, je te remercie de me faire un retour sur les questions posées, nous pourrons ainsi mieux t'aiguiller.

Sache juste que le chemin sera un peu long; mais la bonne nouvelle, c'est que tu vas commencer à clarifier ta situation, si tu en as le courage.

On te suit de près Guilal.
Tu as notre soutien, quelque soient les conseils prodigués, tous sont sincères ici.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Sans Prétention » lun. 1 mai 2017 21:24

guilal a écrit :
ven. 28 avr. 2017 14:12
J'en reviens donc à ma question de départ : quoi faire
Ca on pourra te le dire (mais uniquement des conseils, pas de vérité absolue) une fois que tu aura quitté le monde irréel ans lequel tu t'es enfermé tant d'années...

Au plaisir de te relire... :super:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
guilal
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par guilal » mar. 2 mai 2017 12:01

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'étais déjà en couple depuis 8 ans (ma première histoire) et ma compagne de l'époque était enceinte de 3 mois quand j'ai rencontré J.
Elle enceinte et toi... Ailleurs. :oops:
Je n'ai pas dit que j'en étais fier ... mais je l'ai d'autant mieux assumé depuis que ce n'était pas simplement une histoire de Q et j'ai bel et bien construit quelque chose derrière.

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Sinon...
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Je vis avec J. depuis 12 ans et demi maintenant (10/2004) et nous sommes mariés depuis 8 ans bientôt.
Notre histoire a commencé sur les chapeaux de roue. J'étais déjà en couple depuis 8 ans (ma première histoire)
Ca choque personne ? :bonk:
Choquer n'est peut-être pas le bon mot mais bien sur que j'ai fais le rapprochement. Après, tout le monde sait qu'il y a des dates comme çà qui reviennent souvent pour de nombreux couples (7 ans, 12 ans ...).
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Le samedi donc je questionne innocemment J. (est-ce que tu m'aimes toujours? Que moi? Y-a-t-il quelqu'un d'autre? ...)
Tu as vraiment cru qu'elle était faite "comme toi" hein ?
Authenticité, je ne t'aime plus, je te quitte... Ben non...
En effet à priori, ce qui ne prouve rien non plus objectivement. Je ne sais peux pas non plus affirmer avec certitude que j'en aurais eu le cran à sa place. Avec mon ex, en effet je l'ai fait mais je savais que je ne l'aimais plus vraiment depuis un moment :-/
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Tu as plutôt affaire à une "mal câblée" (terme péjoratif pour désigner une femme qui veut tout et son contraire et qui ne sait pas où elle va dans la vie qui préfère le mensonge à la vérité et qui fuit ses responsabilités en les faisant porter sur le dos de son partenaire... qui est d'accord ! :kelkon: ) avec le fantôme d'un passif agité qui la "meut", mais on ne sait où.
C'est en partie un jugement un peu attife je pense

Quel est son passif ?
? en terme de quoi ?
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Poussée dans ses retranchements elle m'avoue tout et qu'ils doivent se voire la mardi pour qu'elle puisse lui dire qu'il ne peut rien se passer entre eux ( :mdr :lol: :lol: ).
Tu as raison de le prendre comme ça.
Certains cocus sont tellement con fiants, qu'ils sont-ok pour le "dernier rendez-vous". :kelkon:
Le dernier rendez-vous, ça n'existe pas.
Ou si, dans les films.
en l’occurrence je ne saurais jamais puisque j'ai bel et bien empêché que çà ai lieu

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je leur laisse un moment pour discuter elle et lui;
Ah quand même... Tu les as laissés comploter. :fou:
C'est typique du cocu trop confiant...
viewtopic.php?f=40&t=3724#p58000
confiant surement pas à quoi bon croire que je pouvais empêcher une discussion. Au moins je n'étais pas loin et c'est bien moi qui ai imposé la façon dont devaient se faire les choses à partir de là.
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Ils ont discuté, elle a été attirée par son mode de vie assez libre par contraste avec le notre...
Ca veut dire quoi "mode de vie assez libre" dans la tête de ta femme ?
Parce qu'il y a des couples qui vivent à deux et qui sont libres.
L'un et l'autre des concepts ne s'excluent pas nécessairement.
Un homme seul qui baroude pas mal, sans enfant, qui rencontre beaucoup de monde, ouvert, ... je l'ai moi même connu avant ma femme et ai aussi été "attiré" par une personnalité et un charisme certain.
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Par contre, je vois poindre un profil de grande étouffée...

Passif familial ?
?
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
mais il me souhaite de nous retrouver dans notre couple et s'éclipse dignement de nos vies ayant comprit la situation.
Oui, oui. :cocu:
lol je comprends ton sarcasme mais c'est pourtant exactement ce qu'il s'est passé.
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
quelques jours après un ami commun me dit que le collègue l'a prévenu qu'elle le "harcelait" et lui avait laissé un message en larme lui disant qu'elle ne pourrait pas se passer de lui...
On lui a tout passé étant petite ou elle n'a pas vraiment eu de père ?
Ou alors, plus rare, mais également possible : on l'a privée de tout.

Peu importe.
Passif familial ?
Le passif est simple : maman cadre supérieure à l’hôpital donc peut présente, papa qui gère ses filles en partie seul jusqu'aux 17 ans de ma femme. Départ vécu comme un abandon et clairement jamais digéré (j'attends qu'on travaille la dessus avec la psy) et elle se retrouve seule avec sa mère déboussolée et sa sœur de 7 ans (encore lol) sa cadette...
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
mais après quelques mois et le respect qu'il a eut en coupant vraiment les ponts, nous avons retrouvé une vie sereine.
Faux.
C'est LUI qui a coupé les ponts. Elle, non.
Dépendance affective caractérisée.
En tous cas il n'y a plus jamais eut ni contact ni allusion sauf de ma part lors de rares disputes
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'ai pardonné rapidement à J.
Classique.
Mais vous n'avez pas parlé du problème de fond.
+1

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
compris que j'avais ma part de responsabilité
Ouais, bof.
Clairement, à part des discussions il n'y avait encore rien eut. Et les discussions je les ai lu (comme nous tous ici) et J. n'étant pas une flèche en informatique..., j'ai bien vu que ce n'était pas encore allé bien loin fort heureusement

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
vu mon tempérament trop strict (financièrement entre autre) et mon refus d'avoir un autre enfant qu'elle désirait plus que tout.
Dans le couple, tu es le "principe de réalité" :
viewtopic.php?f=40&t=3739#p58054

Madame Cinéma, elle, veut du FUN.

Je suis désolé, mais jusque là votre couple d'opposés est un cas typique.
+1 pour le "principe de réalité" pour ce qui est du FUN, je ne suis pas en reste
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Bref, nous avons changé pas mal de choses et j'ai revue ma femme avec autant d'amour qu'avant cette histoire, jusqu'à ...
Oui mais ELLE ne t'a sans doute pas revu avec autant d'amour depuis.
TU n'es PAS les deux personnes du couple.
Bof bof difficile de penser à la place des autres ...

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J. change évolue et d'assistante passe maitre d’œuvre. Je la soutiens dans la démarche
Et elle te soutient dans tes démarches ?
"affirmatif :super:

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Seul sujet de tension : l'appartement que nous avons acheté et qu'elle ne supporte plus.
En gros, tu es en train de dire qu'il y TOUJOURS QUELQUE CHOSE qui ne VA PAS... :kelkon:
Portrait robot de la femme insatisfaite chronique.
Pour le coup çà je le sais. Mais j'y met une nuance : elle n'est pas "totalement" satisfaite et pourtant elle me confirme bien qu'elle n'avais aucune raison d'embrasser cet archi même si elle assume pleinement d'avoir discuter avec le premier car il offrait une autre vision des choses.
bref elle assume et explique bien ce qui c'était passé il y a 4 ans mais fait bien le distingo avec aujourd'hui où comme elle m'a dit elle même, "je ne me reconnais pas dans ce qui s'est passé" je sais que j'avais tout pour être heureuse.

Je pense que tu souffres depuis longtemps avec cette femme, même si tu es possiblement dans le déni.
je n'appellerai pas çà de la souffrance :) jusque là en tous cas
L'infidélité n'est qu'un révélateur de vérité de votre couple.

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
C'est pour elle que je fais tout çà vu que personnellement je me sent très bien dans notre "chez nous".
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Jusqu'à présent, tu fais beaucoup "pour elle" (pardon, deuxième enfant, déménagement, encouragement dans le travail...)
clairement +1
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Tu parles de "bonheur" mais je trouve madame Cinéma très peu encourageante à ton égard.
*le pardon, avec ce que j'avais pu faire à mon ex, je me voyais mal la juger pour quelques échanges de messages dans mon dos même si çà a été difficile c'est sur
*le deuxième enfant : ha les femmes et leur besoin de maternité :bonk:
* Côté déménagement, c'est plus moi qui ai choisi notre appart actuel qu'elle
* Pour les encouragements travail, loisirs ... je trouve nous objectivement relativement équilibré : j'avais ( et j'ai toujours d'ailleurs il va falloir que je me reboost mes sorties piste moto (achat du véhicule, sorties ... elle m'a soutenu dans ma démarche de me remettre au sport de combat) ... Elle : la danse et les galas qui vont avec...


Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
10/2016 un architecte avec qui elle bosse sur une réhabilitation de bâtiment lui propose de la débaucher. J'avoue que je ne suis pas bien chaud mais si elle veut évoluer dans sa carrière
Et toi t'es où là dedans ? :doute:
Elle a refusé parce que cela lui aurait pris trop sur sa vie de famille et nous en avons bien parlé ensemble (le pour le contre...)

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
elle semble prendre de la distance par rapport au projet et être moins motivée (un comble non puisque c'est pour elle tout çà au départ).
Insatisfaite chronique.
pourquoi pas, mais du coup çà se soigne aussi; même si je pense plus dans ce cas précis (la maison) qu'elle s'est lancée en étant pas très sure (plus parce que nous ne trouvions rien d'autre) et s'est retrouvée coincée (notamment à cause de plusieurs personnes lui ayant martelé que ce n'était pas une bonne idée de s'installer si près de mon père, que la réhabilitation était trop compliquée...)


Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Un soir je lui demande donc si elle est toujours OK pour la rénov : OUI
"çà n'a pas l'air d'aller" SI
"Tu m'aimes?" OUI
"Que moi? il n'y a personne d'autre?" NON
Mais heu... Tu as vraiment cru qu'elle était faite "comme toi" hein ?
Authenticité, je ne t'aime plus, je te quitte... Ben non...

Tu as plutôt affaire à une "mal câblée" ... Mince ! Déjà dit.


Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Le 21 matin je n'ai pas mon portable et je prends le portable pro de J. pour aller couler un bronze
Prémonitoire :mdr


Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
nous avons même fait l'amour deux fois comme nous ne l'avions jamais fait.
Dommage d'attendre tout ce temps, et avec tout ce ramdam pour faire l'amour "comme jamais"...
certes même si nous avons une vie sexuelle plutôt épanouie malgré nos rythmes de vie compliqués dus entre autre à mes horaires de taf
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Cela dit, il y a une certaine logique dans cet "élan des corps" pendant la découverte. Assez caractéristique aussi.
+1 c'est bien le seul côté positif lol


Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je suis devenu vraiment fou quand elle m'a avoué avoir volontairement éviter l'enregistrement, seule preuve que j'aurai eut de sa bonne fois.
J'ai pas compris ou j'ai bien compris ? :kelkon: :kelkon: :kelkon:
c'est à dire ?

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Aujourd'hui à priori plus rien mais je ne peux plus m’empêcher de penser qu'il ne lâchera pas l'affaire comme çà. Ils commencent un nouveau projet pro ensemble qui commence en 2018 :-(
"IL" ne lâchera pas l'affaire ?
Ils ont un projet commun ?
J'ai du relire trois fois pour être sûr.
Elle bosse pour un OPH et lui a des contrats avec cet OPH pour des réhabilitations ce n'est pas un choix (pour le moment elle cherche ailleurs mais comme je l'ai déjà dit et comme nous le savons tous, de nos jours un boulot çà ne se trouve pas comme çà ...

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
On te suit de près Guilal.
Tu as notre soutien, quelque soient les conseils prodigués, tous sont sincères ici.
merci je prends ce dont j'ai besoin mais je cherche calmement à être objectif et à ne pas mélanger tous les cas qui existent et que je peux lire ici

Corrections de balises par SP



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Sans Prétention » mer. 3 mai 2017 21:02

Bonsoir Guilal,

Je me suis permis de réorganiser ton post précédent (question de lisibilité) sans toucher au contenu. :deal:

guilal a écrit : Je n'ai pas dit que j'en étais fier ... mais je l'ai d'autant mieux assumé depuis que ce n'était pas simplement une histoire de Q et j'ai bel et bien construit quelque chose derrière.
Disons que cette "construction" s'est bâtie sur une destruction qui a abouti à une nouvelle destruction... :bonk:
Avec les "8 ans", ça fait un peu fonctionnement par cycles quoi...
D'aucun trouverait ça anecdotique. Moi pas (et pas pour des raisons ésotériques...)

Question : Madame Guilal 1 aurait-elle été susceptible de faire un "pas de côté" selon toi ? (Question pas anecdotique non plus)

guilal a écrit : tout le monde sait qu'il y a des dates comme çà qui reviennent souvent pour de nombreux couples (7 ans, 12 ans ...). [/i]
Justement, pas tout le monde.
Après, comme je ne donne pas dans la métaphysique, je penche plutôt pour un épuisement émotionnel cyclique relativement régulier. Relativement. La prochaine sera peut-être 6, ou 9... Ou au prochain événement "traumatique"...
... Ou pas du tout si vous redistribuez les cartes (et pas si vous passez vite l'éponge, ça fonctionne moyen, statistiquement parlant. Après, tout peut arriver...). :doute:

guilal a écrit : Je ne sais peux pas non plus affirmer avec certitude que j'en aurais eu le cran à sa place. Avec mon ex, en effet je l'ai fait mais je savais que je ne l'aimais plus vraiment depuis un moment :-/
Il y a des gens qui ne savent jamais.
Ton actuelle semble savoir, elle paraît cohérente. Mais elle a quand même un quelque chose incontrôlable qui la pousse vers d'autres partenaires.
Pour moi c'est une véritable interrogation.
Elle est "récidiviste", c'est donc structurel... Je veux dire elle ne sait pas "protéger" son couple. Elle ne semble pas avoir appris.

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Tu as plutôt affaire à une "mal câblée" (terme péjoratif pour désigner une femme qui veut tout et son contraire et qui ne sait pas où elle va dans la vie qui préfère le mensonge à la vérité et qui fuit ses responsabilités en les faisant porter sur le dos de son partenaire... qui est d'accord ! :kelkon: ) avec le fantôme d'un passif agité qui la "meut", mais on ne sait où.
a écrit :C'est en partie un jugement un peu attife je pense
Ok on reprend :

1) femme qui veut tout et son contraire

guilal a écrit :Elle a refusé parce que cela lui aurait pris trop sur sa vie de famille et nous en avons bien parlé ensemble
guilal a écrit : Ils ont discuté, elle a été attirée par son mode de vie assez libre par contraste avec le notre...
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
vu mon tempérament trop strict (financièrement entre autre) et mon refus d'avoir un autre enfant qu'elle désirait plus que tout.
guilal a écrit : mais il me souhaite de nous retrouver dans notre couple et s'éclipse dignement de nos vies ayant comprit la situation.
guilal a écrit : quelques jours après un ami commun me dit que le collègue l'a prévenu qu'elle le "harcelait" et lui avait laissé un message en larme lui disant qu'elle ne pourrait pas se passer de lui...
guilal a écrit : elle n'est pas "totalement" satisfaite et pourtant elle me confirme bien qu'elle n'avais aucune raison d'embrasser cet archi même si elle assume pleinement d'avoir discuter avec le premier car il offrait une autre vision des choses.
bref elle assume et explique bien ce qui c'était passé il y a 4 ans mais fait bien le distingo avec aujourd'hui où comme elle m'a dit elle même, "je ne me reconnais pas dans ce qui s'est passé" je sais que j'avais tout pour être heureuse.
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
elle semble prendre de la distance par rapport au projet et être moins motivée (un comble non puisque c'est pour elle tout çà au départ).

2) qui préfère le mensonge à la vérité

guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je suis devenu vraiment fou quand elle m'a avoué avoir volontairement éviter l'enregistrement, seule preuve que j'aurai eut de sa bonne fois.
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Un soir je lui demande donc si elle est toujours OK pour la rénov : OUI
"çà n'a pas l'air d'aller" SI
"Tu m'aimes?" OUI
"Que moi? il n'y a personne d'autre?" NON

3) fait porter ses responsabilités sur le dos des autres
guilal a écrit : "je ne me reconnais pas dans ce qui s'est passé"
Cépasafote.
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
plusieurs personnes lui ayant martelé que ce n'était pas une bonne idée de s'installer si près de mon père, que la réhabilitation était trop compliquée...
Cétoujourpasafote.


4) fantôme d'un passif agité qui la "meut"

guilal a écrit : Le passif est simple : maman cadre supérieure à l’hôpital donc peut présente, papa qui gère ses filles en partie seul jusqu'aux 17 ans de ma femme. Départ vécu comme un abandon et clairement jamais digéré (j'attends qu'on travaille la dessus avec la psy) et elle se retrouve seule avec sa mère déboussolée et sa sœur de 7 ans (encore lol) sa cadette...

5) "accord" (tacite) du partenaire

guilal a écrit : Je ne sais peux pas non plus affirmer avec certitude que j'en aurais eu le cran à sa place.
guilal a écrit : à quoi bon croire que je pouvais empêcher une discussion. Au moins je n'étais pas loin et c'est bien moi qui ai imposé la façon dont devaient se faire les choses à partir de là.
guilal a écrit : je l'ai moi même connu avant ma femme et ai aussi été "attiré" par une personnalité et un charisme certain
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'ai pardonné rapidement à J.
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
compris que j'avais ma part de responsabilité
guilal a écrit : je pense plus dans ce cas précis (la maison) qu'elle s'est lancée en étant pas très sure (plus parce que nous ne trouvions rien d'autre) et s'est retrouvée coincée (notamment à cause de plusieurs personnes lui ayant martelé que ce n'était pas une bonne idée de s'installer si près de mon père, que la réhabilitation était trop compliquée...)
guilal a écrit : Elle bosse pour un OPH et lui a des contrats avec cet OPH pour des réhabilitations ce n'est pas un choix (pour le moment elle cherche ailleurs mais comme je l'ai déjà dit et comme nous le savons tous, de nos jours un boulot çà ne se trouve pas comme çà ...
guilal a écrit :
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
ELLE ne t'a sans doute pas revu avec autant d'amour depuis.
TU n'es PAS les deux personnes du couple.
Bof bof difficile de penser à la place des autres ...
Ca ressemble à un principe bien connu des cliniciens, et très peu connu du grand public : la collusion.

Pour ceux que ça intéresse... C'est par ici.



:super: Les bonnes nouvelles quand même :
guilal a écrit : pour ce qui est du FUN, je ne suis pas en reste
L'image du cocu con et triste a vécu. On est au XXIème siècle. On a plutôt affaire à une race de battants qui ont encore un idéal dans ce monde écorché.
guilal a écrit : Pour les encouragements travail, loisirs ... je trouve nous objectivement relativement équilibré : j'avais ( et j'ai toujours d'ailleurs il va falloir que je me reboost mes sorties piste moto (achat du véhicule, sorties ... elle m'a soutenu dans ma démarche de me remettre au sport de combat) ... Elle : la danse et les galas qui vont avec...
L'équilibre est en marche...
Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Insatisfaite chronique.
guilal a écrit :pourquoi pas, mais du coup çà se soigne aussi
Je fais partie de ceux qui pensent que oui. Mais ce n'est pas l'option la plus simple.
guilal a écrit : nous avons même fait l'amour deux fois comme nous ne l'avions jamais fait.
guilal a écrit : nous avons une vie sexuelle plutôt épanouie malgré nos rythmes de vie compliqués dus entre autre à mes horaires de taf
Un bon point.
Après, c'est un cycle... Pourvu que ça ne "retombe" pas...
guilal a écrit : je prends ce dont j'ai besoin mais je cherche calmement à être objectif et à ne pas mélanger tous les cas qui existent et que je peux lire ici
Esprit indépendant. Parfait.
C'est bien en faisant du tri que tu y arriveras.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

max
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 90
Enregistré le : ven. 7 oct. 2016 00:09

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par max » mer. 3 mai 2017 21:48

Je suis curieux de savoir de quel sport de combat vous parlez, cela peut sembler hors sujet, mais parfois quand on se trompe sur la réalité des choses, sport ou autre, ça aide à comprendre le problème, même si je cerne le fond...



Avatar du membre

Topic author
guilal
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par guilal » jeu. 4 mai 2017 01:58

max a écrit :
mer. 3 mai 2017 21:48
Je suis curieux de savoir de quel sport de combat vous parlez, cela peut sembler hors sujet, mais parfois quand on se trompe sur la réalité des choses, sport ou autre, ça aide à comprendre le problème, même si je cerne le fond...
Même si je ne vois pas le rapport en effet :) le Karaté.



Avatar du membre

Topic author
guilal
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Message par guilal » jeu. 4 mai 2017 02:50

Je me suis permis de réorganiser ton post précédent (question de lisibilité) sans toucher au contenu. :deal:
Merci je viens seuleent de comprendre pour les citations :)
Disons que cette "construction" s'est bâtie sur une destruction qui a abouti à une nouvelle destruction... :bonk:
Avec les "8 ans", ça fait un peu fonctionnement par cycles quoi...
D'aucun trouverait ça anecdotique. Moi pas (et pas pour des raisons ésotériques...)
Pour quelles raisons alors ? :)
Question : Madame Guilal 1 aurait-elle été susceptible de faire un "pas de côté" selon toi ? (Question pas anecdotique non plus)
Aujourd'hui avec le recul la réponse est clairement non

guilal a écrit : Je ne sais peux pas non plus affirmer avec certitude que j'en aurais eu le cran à sa place. Avec mon ex, en effet je l'ai fait mais je savais que je ne l'aimais plus vraiment depuis un moment :-/
Il y a des gens qui ne savent jamais.
Ton actuelle semble savoir, elle paraît cohérente. Mais elle a quand même un quelque chose incontrôlable qui la pousse vers d'autres partenaires.
Pour moi c'est une véritable interrogation.
Elle est "récidiviste", c'est donc structurel... Je veux dire elle ne sait pas "protéger" son couple. Elle ne semble pas avoir appris.
Dans le mile émile.
ce que je sais est qu'elle ne sais pas dire non aux gens en règle générale
qu'elle s'occupe et s'enquiert beaucoup pour les autres
que comme beaucoup de femmes et malgré tous mes compliments (honnêtes pas d’esbroufe) elle ne se trouve pas attirante.
ce que je pense qu'elle n'a effectivement pas su "contrôler" la situation (J. : "la première fois qu'il m'a embrassée, je, je, ..." puis plus rien ou encore "j'étais perdue")
Aux questions classiques pourquoi l'avoir embrassé alors ? : "j'ai été égoïste et faible" --> elle assume sa propre responsabilité et clairement tout en affirmant qu'elle n'aurait jamais rien fait ou imaginé faire d'elle même elle "assume" l'entière responsabilité de sa trahison quand Elle l'a embrassé sans encore pouvoir m'expliquer pourquoi. Elle savait très bien qu'il ne fallait pas ... J'attends énormément de la psy de ce côté là.

1) femme qui veut tout et son contraire
En effet elle veut beaucoup de choses et ne semble pas pouvoir envisager l'avenir sans "projets" (je reprends son terme") (2eme point important à clarifier avec la psy).
pour ce qui est de la partie "contraire" çà ne colle pas vraiment; pour moi çà ressemble plutôt à ne pas être assez sure de ses choix.

2) qui préfère le mensonge à la vérité
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
je suis devenu vraiment fou quand elle m'a avoué avoir volontairement éviter l'enregistrement, seule preuve que j'aurai eut de sa bonne fois.
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
Un soir je lui demande donc si elle est toujours OK pour la rénov : OUI
"çà n'a pas l'air d'aller" SI
"Tu m'aimes?" OUI
"Que moi? il n'y a personne d'autre?" NON
Question de peur de tout perdre, de manque de courage et de la non connaissance des sentiments et besoins que l'on éprouve à notre place de trahit. Tout çà plus le manque de confiance en soit que je lui connais et la situation anormale qu'elle vivait de son côté.


3) fait porter ses responsabilités sur le dos des autres
guilal a écrit : "je ne me reconnais pas dans ce qui s'est passé"
Cépasafote.
Si je confirme qu'elle assume et ne se trouve aucune excuse. Je pense qu'elle dit çà au stricto sensus
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
plusieurs personnes lui ayant martelé que ce n'était pas une bonne idée de s'installer si près de mon père, que la réhabilitation était trop compliquée...
Cétoujourpasafote.
A discuter :)


4) fantôme d'un passif agité qui la "meut"

guilal a écrit : Le passif est simple : maman cadre supérieure à l’hôpital donc peut présente, papa qui gère ses filles en partie seul jusqu'aux 17 ans de ma femme. Départ vécu comme un abandon et clairement jamais digéré (j'attends qu'on travaille la dessus avec la psy) et elle se retrouve seule avec sa mère déboussolée et sa sœur de 7 ans (encore lol) sa cadette...
Je ne parle pas de sa grand mère décédée il y a quelques années et qui était peut-être à ses yeux plus importante que ses parents même.
+1 donc pour le passif.

5) "accord" (tacite) du partenaire

guilal a écrit : Je ne sais peux pas non plus affirmer avec certitude que j'en aurais eu le cran à sa place.
guilal a écrit : à quoi bon croire que je pouvais empêcher une discussion. Au moins je n'étais pas loin et c'est bien moi qui ai imposé la façon dont devaient se faire les choses à partir de là.
guilal a écrit : je l'ai moi même connu avant ma femme et ai aussi été "attiré" par une personnalité et un charisme certain
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
J'ai pardonné rapidement à J.
guilal a écrit :
mer. 26 avr. 2017 19:53
compris que j'avais ma part de responsabilité
guilal a écrit : je pense plus dans ce cas précis (la maison) qu'elle s'est lancée en étant pas très sure (plus parce que nous ne trouvions rien d'autre) et s'est retrouvée coincée (notamment à cause de plusieurs personnes lui ayant martelé que ce n'était pas une bonne idée de s'installer si près de mon père, que la réhabilitation était trop compliquée...)
Simple objectivité. Elle sait très bien que je n'accepte pas ce qu'elle vient de faire (il y a 4 ans c'était vraiment différent peut-être parceque je suis "intervenu avant qui que ce soit de physique), qu'à la prochaine incartade ce sera fini. J'ai été extrêmement clair : "Je te pardonnerais et t'aimerais peut-être à nouveau sereinement, mais même amoureux je te passerais dehors. Je préfère vivre séparé de la femme que j'aime et serein plutôt que de revivre çà!"
guilal a écrit : Elle bosse pour un OPH et lui a des contrats avec cet OPH pour des réhabilitations ce n'est pas un choix (pour le moment elle cherche ailleurs mais comme je l'ai déjà dit et comme nous le savons tous, de nos jours un boulot çà ne se trouve pas comme çà ...
Ca ressemble à un principe bien connu des cliniciens, et très peu connu du grand public : la collusion.
Triste et frustrant constat qui me ralentit franchement dans ma reconstruction. Après, elle me parle d'elle même de racheter ensemble une pizzeria pour être ensemble... (pas d'actu pour le moment mais vieux projet qui nous trotte dans la tête depuis longtemps).
:super: Les bonnes nouvelles quand même :
Ha bah quand même merci :ala: :lol:
guilal a écrit : pour ce qui est du FUN, je ne suis pas en reste
L'image du cocu con et triste a vécu. On est au XXIème siècle. On a plutôt affaire à une race de battants qui ont encore un idéal dans ce monde écorché.
J'aurais du plutôt dire "j'étais", mais çà reviendra surement avec les semaines qui passent puis les mois ...
guilal a écrit : Pour les encouragements travail, loisirs ... je nous trouve objectivement relativement équilibré : j'avais ( et j'ai toujours, d'ailleurs il va falloir que je me reboost, mes sorties piste moto (achat du véhicule, sorties ...) elle m'a soutenu dans ma démarche de me remettre au sport de combat ... Elle : la danse et les galas qui vont avec...
L'équilibre est en marche...
Il existait je pense, une des raisons qui rendent les choses d'autant plus compliquées à accepter.

Sans Prétention a écrit :
lun. 1 mai 2017 21:20
Insatisfaite chronique.
guilal a écrit :pourquoi pas, mais du coup çà se soigne aussi
Je fais partie de ceux qui pensent que oui. Mais ce n'est pas l'option la plus simple.
En tous cas çà risque de couter cher en thérapie :+ :super:
guilal a écrit : nous avons même fait l'amour deux fois comme nous ne l'avions jamais fait.
guilal a écrit : nous avons une vie sexuelle plutôt épanouie malgré nos rythmes de vie compliqués dus entre autre à mes horaires de taf
Un bon point.
Après, c'est un cycle... Pourvu que ça ne "retombe" pas...

Alors concernant les fameuses 2 fois lol il est clair que c'était du à la panique de la situation (mais bon c'est toujours çà de prit ^^)
Sinon, certes il y avait des périodes plus fastes que d'autres tout au long de notre vie mais notre entente sexuelle reste excellente bien qu'un peu classique mais toujours source de vrai plaisir pour l'un comme pour l'autre. Comme je lui ai glissé la semaine dernière d'ailleurs après avoir fait l'amour : "çà au moins, on ne pourra pas nous l'enlever" immédiatement acquiescé.
guilal a écrit : je prends ce dont j'ai besoin mais je cherche calmement à être objectif et à ne pas mélanger tous les cas qui existent et que je peux lire ici
Esprit indépendant. Parfait.
C'est bien en faisant du tri que tu y arriveras.
[/quote]
j'espère que nous y arriverons parce que je pense que çà dépend en grande partie d'elle.

Sur ce ... une bonne nuit à tous et merci vraiment de répondre même si je n'adhère pas à tout, je pèse chaque avis. :thx:
:A+



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re:

Message par Sans Prétention » jeu. 4 mai 2017 22:08

Re,

guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
Disons que cette "construction" s'est bâtie sur une destruction qui a abouti à une nouvelle destruction... :bonk:
Avec les "8 ans", ça fait un peu fonctionnement par cycles quoi...
D'aucun trouverait ça anecdotique. Moi pas (et pas pour des raisons ésotériques...)
Pour quelles raisons alors ? :)
Du déjà vu.
Par exemple un passé perturbé peut entraîner une forme de fascination pour une femme "dangereuse" alors que celle qui t'aurait offert quelque chose de plus stable, ben... c'est pas assez "chaotique".
Ton inconscient parle plus fort que toi.
Ce n'est pas sûr à 100%, c'est une possibilité (assez rationnelle).


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
Question : Madame Guilal 1 aurait-elle été susceptible de faire un "pas de côté" selon toi ? (Question pas anecdotique non plus)
Aujourd'hui avec le recul la réponse est clairement non
Hé bé.
J'aime bien poser des questions "innocentes"...

Ce qui me fait revenir à la "collusion". Quelque part, ton actuelle compagne "plus instable" paraît être meilleure partenaire de "jeu" (la question est "quel jeu ?"), PARCE QUE plus dangereuse. On refait une pièce (de théâtre) vécue dans l'enfance en général.


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
ce que je sais est qu'elle ne sais pas dire non aux gens en règle générale
qu'elle s'occupe et s'enquiert beaucoup pour les autres
Pas de barrière.
Papa a mal bossé.
Par contre, ça peut être de la pure humanité comme pas. La dépendance affective et le besoin maladif de plaire ressemble à ça aussi.


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
que comme beaucoup de femmes et malgré tous mes compliments (honnêtes pas d’esbroufe) elle ne se trouve pas attirante.
Quand elle est avec un autre si.
Tu lui demanderas.
Et si son besoin de "vérifier" ce qu'elle vaut est pathologique...


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
ce que je pense qu'elle n'a effectivement pas su "contrôler" la situation (J. : "la première fois qu'il m'a embrassée, je, je, ..." puis plus rien ou encore "j'étais perdue")
Aux questions classiques pourquoi l'avoir embrassé alors ? : "j'ai été égoïste et faible" --> elle assume sa propre responsabilité et clairement tout en affirmant qu'elle n'aurait jamais rien fait ou imaginé faire d'elle même elle "assume" l'entière responsabilité de sa trahison
T'as de la chance toi.
Au moins elle est sincère, pas de syndrome "Cétafote", donc pas trop "atteinte".
Très positif. :super:


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
quand Elle l'a embrassé sans encore pouvoir m'expliquer pourquoi. Elle savait très bien qu'il ne fallait pas ...
Elle est "faible", cherche pas midi à quatorze heures.
Besoin maladif (oui maladif) de reconnaissance, un narcissisme en berne.
Papa.


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
En effet elle veut beaucoup de choses et ne semble pas pouvoir envisager l'avenir sans "projets" (je reprends son terme")
Non mais ça c'est un peu tout le monde.
Tu n'en n'as pas des projets toi ?


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
pour ce qui est de la partie "contraire" çà ne colle pas vraiment; pour moi çà ressemble plutôt à ne pas être assez sure de ses choix.
Pas sûre de ses choix et ne pas savoir ce qu'elle veut, la frontière est plus que mince.
Ca pourrait bien être qu'elle te DIT ne pas être sûre de ses choix tout en voulant tout et son contraire, ou au contraire ne vraiment pas être sûre, ce qui cacherait une certaine forme de volonté de tout posséder. :bonk:

Naaaan, je te taquine.
Reste qu'elle a du mal à avoir des objectifs clairs malgré une apparence de volonté de faire des "projets".
Pour moi, c'est la même logique derrière... Elle est un peu perdue quoi. En recherche.
ce qui nous différencie des cf, c'est que "nous" croyons avoir trouvé.


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
Question de peur de tout perdre, de manque de courage et de la non connaissance des sentiments et besoins que l'on éprouve à notre place de trahit. Tout çà plus le manque de confiance en soit que je lui connais et la situation anormale qu'elle vivait de son côté.
Je te l'accorde volontiers.
Mais vraiment parce qu'elle ne dit pas : "Cétafote". :cocu:


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
Je ne parle pas de sa grand mère décédée il y a quelques années et qui était peut-être à ses yeux plus importante que ses parents même.
+1 donc pour le passif.
Elle va grossir les rangs des victimes de carambolage événementiel...
viewtopic.php?f=40&t=3723#p57999


guilal a écrit : Triste et frustrant constat qui me ralentit franchement dans ma reconstruction. Après, elle me parle d'elle même de racheter ensemble une pizzeria pour être ensemble... (pas d'actu pour le moment mais vieux projet qui nous trotte dans la tête depuis longtemps).
Tu esquives.
Je te parlais de ton attitude qui semble lui permettre, lui donner l'autorisation de zieuter ailleurs (retour de la collusion, version light).

Je sais que tu es plein de bons sentiments, respectueux des personnes.
Mais si je te disais que ta copine n'a pas fini sa croissance (émotionnelle)...
A tes enfants, tu empêches de faire des choses, pour leur bien, tu ne les excuses pas en permanence...

Ca semble prétentieux. Mais l'expérience, une certaine littérature, et les témoignages du site montrent, prouvent, que la fermeté est plus efficace que n'importe quelle communication oiseuse.

Bref, le respect ne fonctionne qu'à double sens.

Après je peux me tromper sur ton cas. Vous me semblez moins déséquilibrés dans vos vies que la plupart de ceux qui échouent ici.

La pente paraît plus douce à remonter vu d'ici.
A partir des éléments communiqués...

Tiens nous au courant. :fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Sans Prétention » jeu. 4 mai 2017 22:25

Au fait, bon anniversaire !!! :petard: :biere:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
guilal
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Message par guilal » ven. 5 mai 2017 09:53

Sans Prétention a écrit :
jeu. 4 mai 2017 22:08
Du déjà vu.
Par exemple un passé perturbé peut entraîner une forme de fascination pour une femme "dangereuse" alors que celle qui t'aurait offert quelque chose de plus stable, ben... c'est pas assez "chaotique".
Ton inconscient parle plus fort que toi.
Ce n'est pas sûr à 100%, c'est une possibilité (assez rationnelle).

Hé bé.
J'aime bien poser des questions "innocentes"...

Ce qui me fait revenir à la "collusion". Quelque part, ton actuelle compagne "plus instable" paraît être meilleure partenaire de "jeu" (la question est "quel jeu ?"), PARCE QUE plus dangereuse. On refait une pièce (de théâtre) vécue dans l'enfance en général.
A priori rien de très perturbé dans mon passé. Un criant manque de confiance en moi jusqu'à l'adolescence mais sans raison particulière et une réelle peur de l'abandon (alors qu'on ne m'a jamais oublié ne serait-ce qu'une seule fois à l'école ou au sport...).
En tous cas rien de vraiment traumatique.
J'étais tout simplement avec ma première depuis mes 17 ans, c'était une amie au départ et çà n'aurait peut-être du rester "que" cela. En tous cas rien que pour notre fille je ne regrette pas une seule seconde cette histoire là.
guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
ce que je sais est qu'elle ne sais pas dire non aux gens en règle générale
qu'elle s'occupe et s'enquiert beaucoup pour les autres
Pas de barrière.
Papa a mal bossé.
++1, je pense toujours au trauma laissé par le départ de la maison de son père qui, aujourd'hui encore la fait souffrir. Problème non réglé c'est évident. Par moments je me dis que je devrais expliquer ce qu'il se passe à mon beau père et que lui, saurait remettre les pendules à l'heure dans la tête de J. mais elle ne me le pardonnerait jamais et je ne suis pas certain du résultat.

Par contre, ça peut être de la pure humanité comme pas. La dépendance affective et le besoin maladif de plaire ressemble à ça aussi.
Alors là merci pour la colle lol. Je pense que pour ce qui est de l'humanité il y a fortement de çà. Mais je ne suis plus sur de grand chose comme beaucoup ici. Avoir des certitudes nécessite d'avoir un cadre psychique stable et nous savons tous que cette perte de repères fait partie des choses qui nous compliquent la vie avec la tromperie.

guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
que comme beaucoup de femmes et malgré tous mes compliments (honnêtes pas d’esbroufe) elle ne se trouve pas attirante.
Quand elle est avec un autre si.
Tu lui demanderas.
Et si son besoin de "vérifier" ce qu'elle vaut est pathologique...
La question me paraissait pertinente, alors je l'ai posée tout de suite :)
-"quand je te dis depuis 12 ans que je te trouve belle et attirante, tu ne me crois toujours pas?"
-"Si quand tu me le dis je te crois"
-"Je reformule alors : est-ce que tu me crois quand je te dis que pour beaucoup d'hommes tu es vraiment belle et attirante?" (attention ce n'est pas un top modèle heinn :) mais nous savons tous que ce n'est pas nécessaire de l'être pour plaire...)
-"Ouais bof (pas convaincue)"
-"Et avec lui, tu t'es sentie plus belle ?"
-"Heu non pas spécialement".
Et merde lol çà aurait tellement pratique d'avoir un début de piste pour expliquer tout çà :bonk:
guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
ce que je pense qu'elle n'a effectivement pas su "contrôler" la situation (J. : "la première fois qu'il m'a embrassée, je, je, ..." puis plus rien ou encore "j'étais perdue")
Aux questions classiques pourquoi l'avoir embrassé alors ? : "j'ai été égoïste et faible" --> elle assume sa propre responsabilité et clairement tout en affirmant qu'elle n'aurait jamais rien fait ou imaginé faire d'elle même elle "assume" l'entière responsabilité de sa trahison
T'as de la chance toi.
Au moins elle est sincère, pas de syndrome "Cétafote", donc pas trop "atteinte".
Très positif. :super:
Le coup du cétafote j'en ai prit un peu pour moi la première fois et j'ai bien faillit retomber dedans cette fois-ci, mais je suis bien au clair cette fois et j'ai bien comprit que rien ne justifiait ce qu'elle a fait (même si çà doit en faire rire certains vu que physiquement ce n'est pas allé bien loin par rapport à tout ce que j'ai pu lire ici). ELLE a merdé point barre.
Répartition des fautes 25% pour le blaireau qui a fait le premier pas / 75% pour / 0% pour moi. et elle ne me contredit pas la dessus.


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
quand Elle l'a embrassé sans encore pouvoir m'expliquer pourquoi. Elle savait très bien qu'il ne fallait pas ...
Elle est "faible", cherche pas midi à quatorze heures.
Besoin maladif (oui maladif) de reconnaissance, un narcissisme en berne.
Papa.
faible oui, elle l'a admit elle même ("j'ai été faible et égoïste"). Mais il faudra de toutes façons pour nous mettre un tant soit peu à l’abri, qu'elle explique cette faiblesse.
guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
En effet elle veut beaucoup de choses et ne semble pas pouvoir envisager l'avenir sans "projets" (je reprends son terme")
Non mais ça c'est un peu tout le monde.
Tu n'en n'as pas des projets toi ?
Bof bof. Mon projet c'est de vivre heureux avec ce et ceux que j'ai et aime. Ce ne sont pas les projets nouveaux qui font le bonheur d'après moi, le bonheur, élever des enfants équilibré et bien dans leur tête, ...c'est tout çà LE projet.


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
pour ce qui est de la partie "contraire" çà ne colle pas vraiment; pour moi çà ressemble plutôt à ne pas être assez sure de ses choix.
Pas sûre de ses choix et ne pas savoir ce qu'elle veut, la frontière est plus que mince.
Ca pourrait bien être qu'elle te DIT ne pas être sûre de ses choix tout en voulant tout et son contraire, ou au contraire ne vraiment pas être sûre, ce qui cacherait une certaine forme de volonté de tout posséder. :bonk:

Naaaan, je te taquine.
Reste qu'elle a du mal à avoir des objectifs clairs malgré une apparence de volonté de faire des "projets".
Pour moi, c'est la même logique derrière... Elle est un peu perdue quoi. En recherche.
ce qui nous différencie des cf, c'est que "nous" croyons avoir trouvé.
heuuuu :petard: :lol:
perso j'étais même sur et certain d'avoir trouvé. Rien n'est perdu d'ailleurs, si on trouve "Le Pourquoi" du comment. On a un peu de temps devant nous, elle ne va pas retomber tout de suite sur un mec sans morale et qui la kiffe ou alors c'est vraiment le mazoutage complet.

guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
Question de peur de tout perdre, de manque de courage et de la non connaissance des sentiments et besoins que l'on éprouve à notre place de trahit. Tout çà plus le manque de confiance en soit que je lui connais et la situation anormale qu'elle vivait de son côté.
Je te l'accorde volontiers.
Mais vraiment parce qu'elle ne dit pas : "Cétafote". :cocu:


guilal a écrit :
jeu. 4 mai 2017 02:50
Je ne parle pas de sa grand mère décédée il y a quelques années et qui était peut-être à ses yeux plus importante que ses parents même.
+1 donc pour le passif.
Elle va grossir les rangs des victimes de carambolage événementiel...
viewtopic.php?f=40&t=3723#p57999
Séparation des parents compliquée, se retrouver "belle-mère" a 18 ans, 1er accouchement très difficile, avortement, décès, changement total de boulot et dans la foulée 2è enfant (une vraie pile électrique) ... et j'en passe ^^ Ce n'est plus un carambolage là :mdr1: ;-)


guilal a écrit : Triste et frustrant constat qui me ralentit franchement dans ma reconstruction. Après, elle me parle d'elle même de racheter ensemble une pizzeria pour être ensemble... (pas d'actu pour le moment mais vieux projet qui nous trotte dans la tête depuis longtemps).
Tu esquives.
Je te parlais de ton attitude qui semble lui permettre, lui donner l'autorisation de zieuter ailleurs (retour de la collusion, version light).
Je n'ai pas cette impression dans notre vie de tous les jours. Je suis plutôt jaloux de nature au contraire. j'étais vraiment limite maladif au départ même.
Je sais que tu es plein de bons sentiments, respectueux des personnes.
Mais si je te disais que ta copine n'a pas fini sa croissance (émotionnelle)...
A tes enfants, tu empêches de faire des choses, pour leur bien, tu ne les excuses pas en permanence...

Ca semble prétentieux. Mais l'expérience, une certaine littérature, et les témoignages du site montrent, prouvent, que la fermeté est plus efficace que n'importe quelle communication oiseuse.

Bref, le respect ne fonctionne qu'à double sens. Sans l'ombre d'un doute il le doit en tout cas.
Elle n'est pas très grande en effet ^^ mais plus sérieusement si j'ai regardé aussi du côté des "femmes enfants" ... et que devant la psy je l'ai carrément traitée de gamine :jap: c'est qu'il y a un peu de çà.
Après je peux me tromper sur ton cas. Vous me semblez moins déséquilibrés dans vos vies que la plupart de ceux qui échouent ici.

La pente paraît plus douce à remonter vu d'ici.
A partir des éléments communiqués...
Je pense en effet que nous ne sommes pas encore perdus. Maintenant comme je le lui ai dit plusieurs fois et encore hier. C'est bien de m'avoir donné les détails que je voulais, de m'avoir expliqué la situation et le comment c'était arrivé, d'avoir pris conscience de cette fameuse faiblesse et égoïsme, d'être tellement sure d'elle et de ce qu'elle veut vraiment aujourd'hui... MAIS, on ne peut pas en rester là, il va falloir sortir la pelle et creuser pour enfin répondre à cette question : POURQUOI? , le vrai pourquoi, celui qui ne se fait pas voir, celui dont on a pas conscience, qui fait peut-être peur...
En tous cas, sans çà je n'y croirais plus jamais j'en suis presque sur.
Tiens nous au courant. :fleur
je n'y manquerais pas (y)



Avatar du membre

Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Fishbone » ven. 5 mai 2017 11:08

Salut,
Au final, à part rester vigilent, intérieurement il faut bien reprendre confiance (mais méfiance) et rester prêt à tout arrêter sans hésitation au moindre faux pas!?? Mais après tout, rien ne prouve que cela doive forcément recommencer, tout à une fin un jour peut-être nos cauchemars aussi :)
Joliment dit :super:

Peut-être, faudrait-il aussi qu'elle entreprenne un réel travail chez un professionnel? Ou ensemble?

Une phrase un peu bateau: le temps va t'apporter bien des réponses. Attention tout-de-même qu'il ne devienne pas ton ennemi et ta prison.

(pour info, ma femme fait enfin son travail sur elle-même actuellement. La découverte a eu lieu il y a presque 5 ans. Et bien, malgré le fait que je me sois soigné de mon côté, ce travail sur elle-même m'aide enfin à croire en un possible pardon et donc, d'une reconstruction véritable).

:A+


« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.

Avatar du membre

Topic author
guilal
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par guilal » ven. 5 mai 2017 12:02

Fishbone a écrit :
ven. 5 mai 2017 11:08
Salut,
Au final, à part rester vigilent, intérieurement il faut bien reprendre confiance (mais méfiance) et rester prêt à tout arrêter sans hésitation au moindre faux pas!?? Mais après tout, rien ne prouve que cela doive forcément recommencer, tout à une fin un jour peut-être nos cauchemars aussi :)
Joliment dit :super:
Peut-être, faudrait-il aussi qu'elle entreprenne un réel travail chez un professionnel? Ou ensemble?
nous avons commencé ensemble mais les RDV sont espacés plus les périodes de vacance, çà n'avance pas bien vite. Plus le temps que la thérapeute apprenne à nous connaitre ainsi que notre histoire... Dans tous les cas à un moment donné elle devra y aller seule c'est clair.
Une phrase un peu bateau: le temps va t'apporter bien des réponses. Attention tout-de-même qu'il ne devienne pas ton ennemi et ta prison.
+1
(pour info, ma femme fait enfin son travail sur elle-même actuellement. La découverte a eu lieu il y a presque 5 ans. Et bien, malgré le fait que je me sois soigné de mon côté, ce travail sur elle-même m'aide enfin à croire en un possible pardon et donc, d'une reconstruction véritable).
Le travail en thérapie à commencé tout de suite ?
A-t-elle trouvé les raisons de son côté?
oui je comprends que çà t'aide, çà nous montre clairement que l'autre à la volonté de comprendre les raisons profondes de ses actes et qu'elle prend ses responsabilités au sérieux.

:A+
J'espère que vous avancerez vite. 5 ans sans réponse doit paraitre une éternité. Mais si le bout du tunnel approche ... :super:
Merci pour ton message plutôt positif. :A+



Avatar du membre

Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 2eme trahison ... comment faire?

Message par Fishbone » ven. 5 mai 2017 16:00

Le travail en thérapie à commencé tout de suite ?
A-t-elle trouvé les raisons de son côté?
oui je comprends que çà t'aide, çà nous montre clairement que l'autre à la volonté de comprendre les raisons profondes de ses actes et qu'elle prend ses responsabilités au sérieux.
Ca va plus loin que ça. Il lui a fallut 5 ans pour réaliser qu'elle devait faire un travail profond sur elle-même (un peu tard, on verra).
Tout ça pour dire que le cheminement pour eux de "décrocher", revenir à la réalité, comprendre et agir, peut prendre un temps énorme.

Quelque soit ton chemin, ça sera le bon, alors courage!

:fleur


« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.

Avatar du membre

Topic author
guilal
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 16:16
Localisation : 42

Message par guilal » mer. 24 mai 2017 15:11

allez voici quelques news
Le 5 mai, monsieur Ducont (oui je l'appelle comme çà maintenant c'est tellement mignon et je ne change qu'une lettre lol), monsieur ducont donc n'honore pas un rendez-vous pro avec ma femme et lui prétexte que je l'aurais suivi du coup, il serait partit ... (le jour de mon anniv' lol non mais).
Bref il appelle J. pour lui expliquer tout çà.
On passe le week-end la dessus sans que je n'en sache rien (bien sur elle préfère ne pas m'en parler au cas ou il aurait raison le bougre et ne pas vérifier ce que j'aurais à dire :-/ ). En début de semaine, je prends un coup de speed et j'installe un bon gros mouchard sur le téléphone de ma femme qui permet entre autre de déclencher le micro à distance et d'enregistrer les sons environnants. Le mercredi après midi donc à l'heure de sa réunion, je déclenche le bazar et enregistre : début de réunion normal avec les artisans... je laisse tourner. Et puis au bout d'un moment les voilà tous les deux à discuter sans personne autour (appartement vacant comme ils appellent çà). Ils parlent de ses problèmes avec ses salariés, qu'il a bossé tard tout le week-end... bref se plaint de ses gros malheurs. Et là j'entends comme le bruit d'un baiser et un soupir. Passage en mode je vrille donc. L'enregistrement est de mauvaise qualité puisqu'elle laisse le téléphone dans son sac et je dois donc retravailler un peu le son par la suite pour être sur. Puis ils discutent plus bas (là je ne comprends pas tout) en sortant pour finir le tour du bâtiment et fermer les caves où il la suit (la c'est rigolade, ambiance détendue...) et puis je n'ai pas eut la fin (et oui c'est pas super au point non plus comme matos).
Bref le soir arrive et je lui demande comment çà c'est passé. Elle me dit que tout s'est bien passé mais qu'ils ont discuté des soucis de ducont avec un employé à lui... rien d'autre.Ha si en insistant elle me dit que je l'avais suivi en moto d'après lui et qu'il lui en avait reparlé. On discute un peu de ce dernier point et je lui explique que ce sont des conneries mais elle ne voulait pas s'y attarder ... parce que çà n'avait pas d'importance pour elle.
Comme je n'ai pas encore traité les sons correctement, je reste la dessus.
Le lendemain au boulot je prends plus mon temps et suis presque sur d'entendre un baiser rapide... Je coupe plusieurs passage et extrait ce qui m'intéresse (pour avoir la matière). Et là j'appelle J. direct. Je l'accuse sans ménagement en lui sortant quelques phrases de leur discussion de la veille dont je suis sur pour qu'elle comprenne que je n'accuse pas à la légère et lui dit que je l'ai clairement entendue l'embrasser et lui soupirer (genre "ouaou"). Elle me dit que non; je lui demande de le jurer sur la tête de nos filles (puisqu'elle croit à ce genre de conneries) et elle me dit que non elle ne peut pas!!! Puis elle s'éloigne de ses collègues et finit par me dire que, oui, il a essayé de l'embrassé lui, mais qu'elle l'a repoussé et que çà en est resté là. Illico j'appelle ma belle mère pour faire garder les enfants le soir et l'oblige à venir me voir au taf.
Là elle me dit que oui il a bien essayé de l'embrasser mais qu'elle l'a repoussé..
"pas de gifle? pas d'engueulade?"
"non on a finit la visite et je n'ai pas relevé"
"pourquoi?"
"parce que je lui ai dit non et c'est tout. Il sait qu'il n'y aura plus rien"
"visiblement pas lui et en plus tu continues la visite avec lui en rigolant après çà?!"
"oui je ne voyais pas quoi faire d'autre"
"je t"avais dit qu'il n'arrêterait pas si tu n'étais pas vraiment clair!!! et encore une fois tu ne me dis rien comment veux-tu que je te crois après???"
On finit par se calmer vu que cette fois-ci je sais tout. Je lui explique qu'il recommencera, c'est sur vu qu'elle n'a toujours pas mis les points sur les "i". Elle me dit, dépitée, que oui surement.
Vendredi le lendemain RDV chez la psy de couple, je balance tout et elle nous dit clairement que
*moi je suis jaloux pathologique (loooool) en utilisant des méthodes pareilles, je lui répond que je m'en tamponne de la méthode que ce qui compte c'est uniquement le résultat.
*J. aurait intérêt d'entendre ce que je disais, que j'allais vraiment la laisser sous peu si elle continuait ce jeu dangereux.
ALLÉLUIA enfin!!! elle lui a dit cash ce qui allait se passer.
En partant de la séance on débrief sur ce qui vient d'être dit. Je prend les devants en lui expliquant le fonctionnement du mouchard et en le désinstallant devant elle, lui dit que je ne l'espionnerais plus du tout mais que part contre vu ce qu'il y avait eut le mercredi je savais qu'il allait retenter (elle me confirme que oui) et que si elle ne me parlait pas d'elle même à partir de ce moment la, je serais partit sous 10 jours (dernière chance!).
Mercredi suivant : réunion de chantier. En rentrant elle vient me raconter sa journée d'elle même et me dit cash qu'il a à nouveau essayé en lui demandant à la fin de la réunion de rentrer avec elle dans le bâtiment pour discuter (elle à refusé 3-4 fois sans lâcher), la dessus il lui a demandé de simplement pouvoir la prendre dans ses bras. Elle lui a dit que non que çà n'arriverait plus et elle est partit. Me voilà rassuré, ma femme me parle à nouveau :-D je n'y croyais vraiment plus.
Le lendemain soir re-belote, elle rentre et me dit sans que j'ai besoin de questionner qu'il l'a appelé pour un prétexte bidon et en a profité pour lui dire qu'il était malheureux, qu'elle lui manquait... Toujours la même réponse de J. çà n'arrivera plus je t'ai dit.
Voilà, la dessus le week-end se passe plutôt pas mal. Mais bien sur hier coup de fil par rapport au chantier et la M. ducont en profite pour glisser à J. que la réunion est annulée vue qu'il n'y aura pas grand monde et qu'il part en long week-end et grosso modo qu'il aurait aimé le partager avec elle...elle ne relève pas ...
Breeefffff, il y a du changement oui, ma femme me parle à nouveau et je peux avoir confiance (attention je ne suis pas un âne non plus ^^) ou au moins être plus serein, tout en sachant que je jetterai un coup d’œil d'ici quelques semaines lol mais je suis personnellement plus détendu et ma décision est prise. Prochain écart on arrête tout, et çà elle l'a bien comprit.
Mais, car il y a un mais, elle n'est toujours pas décidée à le rembarrer fermement (elle n'a jamais bien su faire à la base avec qui que ce soit il faut dire) et ne semble pas comprendre que ce type est visiblement accro (3 mois après alors qu'elle ne le relance pas, il ne lâche pas l'affaire). J'essaye par tous les moyens de lui faire réaliser que ce n'est pas vivable et qu'il faut absolument trouver le moyen de lui faire lâcher l'affaire. Aujourd'hui j'ai peur qu'elle n'y arrive jamais et que JE doive aller lui mettre moi même les idées au clair à ce ducont.
A la maison les choses reprennent très doucement place grâce aux conseils suivis de la psy.
Nous sommes sur la bonne voie je pense mais le chemin est encore long et rien n'est gagné car je ne supporte qu'elle ne pige pas, que par respect pour moi au vu de ce qu'il y a eut entre eux, elle ne devrait pas laisser passer la moindre allusion qui sorte du contexte pro.

Bilan à ce jour

Points négatifs : travail de J. sur elle même pas encore entamé (d'ici deux semaines normalement)
ducont qui ne la lâche pas (adulescent têtu ...)
Points positifs : J. a les idées claires sur ce qu'elle veut faire et ne pas faire, c'est très net.
Nos relations s'apaisent petit à petit.

See you tous.
et encore merci :fleur
:A+



Répondre