Je me sens bizarre...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Avatar du membre

Topic author
Mr Pomme
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 juil. 2017 18:51

Je me sens bizarre...

Message par Mr Pomme » dim. 2 juil. 2017 19:29

Bonjour bonsoir...

Je suis tombé sur ce forum il y a peu.
J'y ai lu quelques histoires dont une, celle de Emorej bien sordide, qui m'a bien foutu en PLS. Et qui m'a fait relativiser surtout que l’histoire que je vais raconter n'est pas aussi trash...

J'ai 25 piges. J'ai fait d'assez grosses études et je bosse dans un secteur assez prolifique. Au vu de mon passé, abandonné par ma mère alors que je portais encore des couches, garçon rejeté des autres garçons, des filles, et pas le préféré de la fratrie, j'estime avoir fait un exploit. Mais passons, passons au gratin. J'ai beaucoup d'ordures autour de moi, vous savez ce genre de pantins qui vous balancent des grands sourirent à s'en déchirer les zygomas et qui à la première occasion vous la range tout au fond à grands coup de lance-roquette. J'ai très peu de véritables amis, on pourrait les compter sur les doigts de la main....d'un Simpson

Ayant placé mes études, puis le boulot ainsi que le sport au dessus de tout depuis 3 ans, j'ai finit pas m'afficher quand même avec une demoiselle début de cette année...le feeling passe bien.

Je m'implique dans cette relation, je me sens même con à sourire pour des petites choses insignifiantes : un regard, un timbre de voix, un geste, un bisou... Je me sens fier de la voir sourire. Niveau pieu rien à dire, j'ai même droits à des beaux compliments.

Il y a trois semaines, on s'est retrouvés avec des groupes d'amis lors d'une fête chez un de mes bien rares amis. Elle y rencontrera un gars. Je n'y prête pas attention sur le moment. Je passe la soirée avec quelques autres hommes et femmes histoire de faire connaissance tout simplement, imprimer des prénom sur ces nouvelles gueules, glisser un compliment ou deux gratoche quand la fille est jolie mais sans aucune arrière pensée.

La semaine suivante, rebelote, une fiesta chez un de ses amis à elle. Mon ami de confiance y sera, pas moi, je serais pris par le taff. Le lendemain il m’appelle tout paniqué et me dit que ma demoiselle avait fait la con avec le fameux gars qu'elle a rencontré la semaine dernière. Je ne l'ai pas cru jusqu'à ce qu'il me montre une photo qu'il avait pris discretos des deux protagonistes en train de s'embrasser bien comme il fallait façon ramonage de cheminée. Et les choses ne se sont pas arrêtées là. Ca a fini au pieu pour une partie de scrable. BAISEEE 7 lettres pan dedans

Ni une ni deux, je l’appelle en lui disant que c'était fini. Super, la voilà qui vient me chialer sur les baskets en faisant sa chouineuse que je m'en serai bien passé. Pourtant je lui ai dit : tu préfères un autre gars, vas-y je te retiendrai pas t'as fait ton choix.

Je coupe tout : facebook, tweeter, sms téléphone disparaissent en deux deux. Je me renferme, je ne sors plus, un seul cap le taff et le sport. Mon ami de confiance me relate ces scènes où mademoiselle chiale tout ce qu'elle peut qu'elle regrette et je sais pas quelles autres conneries

J'en viens à mon problème : je ne ressens que dalle, ni haine ni jalousie, ni rien du tout, et le fait que c'était ma première copine depuis des lustres ne m'affecte pas plus que ça.

Et voilà ca repart...
Tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir
Seulement d'un gris à dégueuler

Je ne ressens rien si ce n'est qu'une profonde lassitude
Je n'ai que 25 ans mais j'ai l'impression d'en avoir 50
J'ai l'impression que ça va être comme ça, des arrangements des compromis à la con jusqu'au cercueil

Merci d'être passé



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: Je me sens bizarre...

Message par djam » dim. 2 juil. 2017 21:09

Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
si que le sport au dessus de tout depuis 3 ans, j'ai finit pas m'afficher quand même avec une demoiselle début de cette année...le feeling passe bien.

J'en viens à mon problème : je ne ressens que dalle, ni haine ni jalousie, ni rien du tout, et le fait que c'était ma première copine depuis des lustres ne m'affecte pas plus que ça.
Bonsoir Mr pomme,
Tu l'aimais?
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
Et voilà ca repart...
Tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir
Seulement d'un gris à dégueuler
Tu sembles te connaître...C'est mon ressenti, cette spirale c'est pas la première fois qu'elle t'entraîne.
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
Je ne ressens rien si ce n'est qu'une profonde lassitude
Je n'ai que 25 ans mais j'ai l'impression d'en avoir 50
J'ai l'impression que ça va être comme ça, des arrangements des compromis à la con jusqu'au cercueil

T'es en dépression? Cette lassitude qui s'installe c'est mauvais, fais toi aider parles à un professionnel.
J'espère que tu parviendras à mettre de la couleur dans ta vie, sincèrement, tu es jeune avec la vie devant toi.

Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
Merci d'être passé
Merci à toi et reviens quand tu veux, donner de tes nouvelles.



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Je me sens bizarre...

Message par brassens » dim. 2 juil. 2017 22:16

Salut ma Pomme,

La question : t'aimes-tu? et te trouves-tu digne d'être aimé? Et dans ce cas, ne dis-tu pas à ta bienaimée (de manière inconsciente), je ne mérite pas d'être aimé...pas en train de dire que c'est ta faute... c'est elle la responsable évidemment!
Il m'a fallu devenir père pour commencer à m'aimer (je te rassure pas la peine d'en faire au tant!).
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
Au vu de mon passé, abandonné par ma mère alors que je portais encore des couches, garçon rejeté des autres garçons, des filles, et pas le préféré de la fratrie, j'estime avoir fait un exploit.
Ah non désolé pas un exploit, t'as exprimé ton mal être ....positivement...mais surtout dans des domaines où tu ne risques pas la déception sentimentale. Où ton orgueil blessé dès les couches risque peu....dans des domaines où tu es en sécurité, où tu maitrises...
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
je me sens même con à sourire pour des petites choses insignifiantes : un regard, un timbre de voix, un geste, un bisou... Je me sens fier de la voir sourire.
ça ressemble quand même à de l'amour ma petite pomme...
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
J'ai beaucoup d'ordures autour de moi,
en fait c'est un peu tout le monde, beaucoup de gens exprime leur mal être en "sodomisant" les autres, chacun son truc....
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
J'en viens à mon problème : je ne ressens que dalle, ni haine ni jalousie, ni rien du tout,
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
Je coupe tout : facebook, tweeter, sms téléphone disparaissent en deux deux. Je me renferme, je ne sors plus, un seul cap le taff et le sport.
Y a pas comme un problème dans ton discours ou une ambiguité ? Tu ne veux pas ressentir ou tu ne sais pas ressentir tes sentiments...ton orgueil peut-être aussi..tu l'aimais ma petite pomme...
Maintenant, t'as plein d'excuses pour continuer à être malheureux toute ta vie si tu veux...où alors, tu perces ta carapace, t'apprends à aimer, tu te sens digne de l'être et là .....à seulement 25 ans, là tu auras réussi un exploit! Il m'a fallu 10 ans de plus et le changement a duré au moins 5 ans...

Pour commencer, tu devrais accepter d'écouter les explications de Mle Trahison, en tête à tête, pour comprendre...après tu verras ce que tu feras de vous...mais au tant casser le cycle tout de suite plutôt que de le reproduire....

Bon courage....mais arrêtes de te contenter d'exister...vis...avant d'avoir 50 ans.



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: Je me sens bizarre...

Message par djam » lun. 3 juil. 2017 13:13

brassens a écrit :
dim. 2 juil. 2017 22:16
Mr Pomme a écrit :
dim. 2 juil. 2017 19:29
je me sens même con à sourire pour des petites choses insignifiantes : un regard, un timbre de voix, un geste, un bisou... Je me sens fier de la voir sourire.
ça ressemble quand même à de l'amour ma petite pomme...
Tendresse... :A+



Avatar du membre

Topic author
Mr Pomme
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 juil. 2017 18:51

Re: Je me sens bizarre...

Message par Mr Pomme » lun. 3 juil. 2017 21:42

Bonjour bonjoir

Merji de vos réponches
Allez j'arrête d'imiter Giscard parce que je vais finir chez les zouaves avec deux cachetons de valium dans les dents :D

Pour répondre à djam
Je l'aimais oui, j'étais bien avec elle il y avait de l'alchimie et après des galipettes au lit quand j'étais imbibé d'endorphines c'était elle qui était dans ma tête pas une autre. Ca fait pas tout certes mais je dirais déjà que biologiquement je l'aimais :doute:

Niveau humeur non je ne suis pas en dépression. Je l'ai été dans le passé à cause d'une nana qui ne voulait pas de moi et qui m'en a fait baver comme pas permis, ca m'a bien marqué et je pense (mais a tous les coups viendra un jour ou j'en découvrirait d'autres) avoir été vacciné. Non une lassitude de constater que ces petits gestes amoureux, ces sursauts d'ocytocine qui pourtant ne trompent pas, peuvent être flanqué par terre dans une bonne grosse bouse de doberman en deux secondes. Sur six mois je trouve ca dommage, et quand je lis des histoires qui se passent sur des années, c'est du gâchis... et ca m'emmerde un peu quoi :

Pour répondre à Georges (brassens, jeux de mots genre 2/20 :mdr1: )
Tu m'aurais posé la question il y a 5 ans je t'aurais clairement répondu non. Aujourd'hui c'est tout l'inverse, j'ai tendance à péter plus haut que mon cul parfois. Et ca recoupe avec ce que tu dis, j'ai un sale orgueil je travaille dessus mais quand je me fais couillonner ca part en latte



Journée du 3
Il est 5h le sommeil se barre à la volée. Café rasage, cravate je pars au taff. Je m'arrête pour un paquet de Chesterfield. Le premier depuis six mois. Arrivée au boulot. Appels, discussions, visio conf réunions. La routine. Je sors pour aller m'acheter un kebab en vitesse j'avais un truc a 13h, je me ferais coincer par mademoiselle et une de ses amies. Les joues rouges, les yeux rouges, je me suis dis merde quel est le con qui l'a fait chialer comme ça. :roll:

Je me suis dit c'est bon, à tous les coups mon kebab je vais le bouffer froid. Elle est désolée qu'elle me dira. Sur le coup j'en avais rien à péter. Elle me dira qu'elle avait envie de lui comme on peu avoir envie des garçons quand on est une jolie jeune femme, parce qu'elle est vraiment jolie, et je sais qu'elle est convoitée de beaucoup d'hommes. Et quand on est une jolie jeune femme, on a comme envie d'aimer beaucoup d'hommes. 25 piges mes copines je les compte sur les doigts de la main c'est pas pour autant que je vais démonter la première cruche qui me tombe sous le pif. Puis j'ai eu cette image en tête ou je la voyais se faire péter par l'autre fdp. En une seconde je me sentais envahi par ces signaux de danger qui me sortaient des tripes, de mes gènes. Je craque.

Pute,trainée, sac à foutre,... Les mots ont été assassins, les passants sur le cul.
J'ai un gout de plomb dans la bouche et le battant qui s'affole. Les vieux démons de mes ulcères reviennent.
Et puis l'autre crevard...j'ai envie de lui péter les dents sur le macadam...

Putain mon paquet est déjà vide
Fais chier
Bad trip en vue la nuit va être courte

https://www.youtube.com/watch?v=PKcaGGuhQoM



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Je me sens bizarre...

Message par brassens » mar. 4 juil. 2017 13:16

Bonjour Monsieur Pomme,
Mr Pomme a écrit :
lun. 3 juil. 2017 21:42
Sur six mois je trouve ca dommage, et quand je lis des histoires qui se passent sur des années, c'est du gâchis... et ca m'emmerde un peu quoi :
ça t'emmerde un peu seulement! lol, oui relativise, si ton pote n'avait pas vendu la mèche, que vous vous soyez mariés, avec des enfants et que par hasard tu découvres le truc 10 ans après....pas les mêmes conséquences...
Mr Pomme a écrit :
lun. 3 juil. 2017 21:42
Elle me dira qu'elle avait envie de lui comme on peu avoir envie des garçons
Ouais, pas la même conception de toi du couple, le pire c'est les jalouses (ou jaloux) qui se permettent de faire ce qu'elles n'acceptent pas de subir...Mieux vaut s'en rendre compte aujourd'hui. Mais, elle a eu le mérite de s'excuser et de s'expliquer sur son geste. C'est plus rare que tu ne peux le penser.
Mr Pomme a écrit :
lun. 3 juil. 2017 21:42
Pute,trainée, sac à foutre,... Les mots ont été assassins, les passants sur le cul.
J'ai un gout de plomb dans la bouche et le battant qui s'affole. Les vieux démons de mes ulcères reviennent.
Et puis l'autre crevard...j'ai envie de lui péter les dents sur le macadam...
Réactions pas super gentilles mais réaction néanmoins mieux que le déni...pour l'autre crevard, tant que ce n'est qu'une envie...

Arrêtes la clope et préfères le sport. Profites de cette petite période de "moins bien" pour lire, apprendre sur toi ....bref essayes de tirer du positif de tout cela. Tu n'as que 25 ans, fais des épreuves une force...



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: Je me sens bizarre...

Message par djam » mar. 4 juil. 2017 20:51

Mr Pomme a écrit :
lun. 3 juil. 2017 21:42
Pour répondre à djam
Je l'aimais oui, j'étais bien avec elle il y avait de l'alchimie et après des galipettes au lit quand j'étais imbibé d'endorphines c'était elle qui était dans ma tête pas une autre. Ca fait pas tout certes mais je dirais déjà que biologiquement je l'aimais :doute:
J'ai eu un doute...Tu as employé le terme "insignifiantes"..."je me sens même con à sourire pour des petites choses insignifiantes : un regard, un timbre de voix, un geste, un bisou... Je me sens fier de la voir sourire."

Selon moi quand on aime l'addition des détails que tu as mentionné sont tous sauf insignifiants...Mais ça n'appartient qu'à moi, c'est ma façon de penser.



Avatar du membre

Topic author
Mr Pomme
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 juil. 2017 18:51

Re: Je me sens bizarre...

Message par Mr Pomme » jeu. 6 juil. 2017 20:32

djam a écrit :
mar. 4 juil. 2017 20:51

J'ai eu un doute...Tu as employé le terme "insignifiantes"..."je me sens même con à sourire pour des petites choses insignifiantes : un regard, un timbre de voix, un geste, un bisou... Je me sens fier de la voir sourire."

Selon moi quand on aime l'addition des détails que tu as mentionné sont tous sauf insignifiants...Mais ça n'appartient qu'à moi, c'est ma façon de penser.

Insignifiantes j'entendais par la des petits trucs tout con mais qui placés dans un certain contexte prennait une dimebsion affective demultipliée :) même si j'ai toujours été un peu réducteur


Journee du 6
Je l'ai recroisée
Un jeu de regard qui est dis tellement long
Je detourne le regard mais je sens encore la caresse de ses yeux sur moi
Et quand je me suis retourné j'ai revu son regard profond, me rappelant une sorte de torrent dans lequel j'aurais voulu me noyer

L'ocytocine fait bien son boulot et me défonce bien la gueule bien comme il faut. Les larmes montent, je serre les machoires avec cette pensée de cet amour naissant et qui pourtant m'a paru si fort. J'encaisse sévère, inconsciemment j'ai l'impression d'avoir perdu quelque chose que je ne retrouverai pas de sitôt. Ce petit cupidon sous vincristine doxorubicine et a grands coups de platine creve a petit feu

Mais comment a t-elle pu se taper ce con ? Pourquoi ? Me casse les coucougnettes !


J'ai du feu qui me sors des bronches.
Demain je joue gros, entretient qui risque de déterminer toute ma carrière. Je pars pas perdant mais putain je m'en serai bien passé de ces conneries

Au plaisir



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: Je me sens bizarre...

Message par djam » ven. 7 juil. 2017 23:21

Mr Pomme a écrit :
jeu. 6 juil. 2017 20:32
Journee du 6
Je l'ai recroisée
Un jeu de regard qui est dis tellement long
Je detourne le regard mais je sens encore la caresse de ses yeux sur moi
Et quand je me suis retourné j'ai revu son regard profond, me rappelant une sorte de torrent dans lequel j'aurais voulu me noyer
Tu vois tu sais te montrer poète quand tu veux... :fleur



Avatar du membre

Topic author
Mr Pomme
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 juil. 2017 18:51

Re: Je me sens bizarre...

Message par Mr Pomme » dim. 16 juil. 2017 19:18

Journée du 17

Un calme obsolu
Elle ne ménage pourtant pas ses efforts pour m'attirer a nouveau vers elle et surtout au lit. Une putain de mante religieuse. Je fais le type désintéressé tant bien que mal parce qu'elle est attirante et que ... enfin voilà quoi j'ai aussi mes cycles. Et de l'autre côté j'ai toujours cette image d'elle et de con qui l'a culbuté.

Je me pose plein de questions car je sais que les prochaines semaines vont être décisives niveau taff. Je sens bien que j'ai pas intérêt a faire le con avec elle parce que je sens que ça va tourner en eau de boudin cette affaire avec un paquet de névroses en plus. Comme si mon paquet de cigarettes ne suffisait pas.

Flûte de zut,
Les coucougnettes en vrac



Avatar du membre

lili223
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 18 juin 2017 16:35

Re: Je me sens bizarre...

Message par lili223 » mar. 18 juil. 2017 07:32

Bonjour,

L'ego nous ramène toujours à cette douleur d'abandon, de trahison, de néant et de colère.
Et oui, il y aura un avant ... et un après, mais tant qu'il y a de l'amour. .. reste l'espoir.
La communication est un pilier relationnel, et dans un conflit, chacun doit pouvoir exprimer son expérience avec son ressenti et ses émotions.
Elle doit ... entendre ta douleur que tu sais si bien verbaliser, et toi son abandon.
Ensuite, empathie, savoir faire deux ou trois pas en arrière pour se mettre à la place de l'autre.
Au delà du choc émotionnel sur un amour si jeune, restera la confiance, à restaurer.
A elle de devenir transparente, le temps que celle ci se restaure ...naturelle et fluide.
Aucune nouvelle errance ne doit être permise.
Tu restes ta priorité, celui que tu dois équilibrer. ..renforcer ... rendre heureux et épanoui.
Mais l'état amoureux est un ressenti, qui implique peu de soi, à part se laisser porter sur son nuage de douceurs.
Aimer, c'est accepter l'autre avec ses qualités et ses défauts,.c'est voir plus loin que le ressenti, on est dans le don de soi, cette zone ou l'ego se fragilise pour laisser apparaître la maturité et la sagesse ... le pardon ... le beau de l'humain.
Tout un travail, tput un cheminement qui libère de tput et amène une vraie sérénité.
Aimant de soi, moins de peurs et moins de jugement.
Ton instinct te diras très rapidement si cette jolie pomme te donnera du bonheur .. malgré une erreur (humaine), ou si elle reste ... dispersee ... inaccessible ... et toxique ... pour toi.
Bon courage.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je me sens bizarre...

Message par Sans Prétention » mar. 18 juil. 2017 09:35

Merci Lili de ton intervention qui sonne juste.

Je me permets quelque mise en garde cependant sur ton écrit qui reste tout à fait valable dans le cas de couples non pathologiques.


lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
tant qu'il y a de l'amour. .. reste l'espoir.
L'amour est un concept difficile à définir. Mais ce qui fait la viabilité de l'espoir que tu cites est un partage de cet amour... Au "sens commun", c'est-à-dire appartenant à la même catégorie d'amour (une monogame "fidèle" ne fera jamais "bon ménage" avec un Don Juan; l'écart entre les deux est trop grand pour que puisse subsister des zones d'accroche qui ne soient pas des anicroches).


lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
empathie, savoir faire deux ou trois pas en arrière pour se mettre à la place de l'autre.
Le mouvement doit s'opérer à double sens.
Et ce pour une raison très simple : celui qui se met "à la place de" celui qui reste centré sur lui-même perd son identité et renforce le sentiment d'indifférenciation* ("tu es moi, tu fais ce que JE veux, et tout ce qui est toi, je l'accepte à condition que je le veuille") qui renforce l'ego(centrisme) de celui qui ne fait pas l'effort de sortir de lui pour aller vers l'autre.
Se faisant, dans cette dynamique, l'ego de l'un absorbe celui de l'autre dans un logique de toute puissance infantile*, jusqu'à la destruction de celui qui "se met à la place de", sans jamais se mettre à "sa" (juste) place.

Concernant l'empathie, Serge Tisseron vient de publier un livre* sur le sujet : elle est nécessaire à la croissance humaine mais est aussi à la base des souffrances constituant les processus de manipulation.


lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
Au delà du choc émotionnel sur un amour si jeune, restera la confiance, à restaurer.
Comme fort justement dit, cet amour est "jeune". Il contient donc, dans son origine, le germe du traumatisme.
Si pour des couples plus "anciens" dont la tenue repose au moins sur des années de souvenirs partagés, les enfants, les constructions "faites ensemble", qui n'appartiennent qu'au couple (maison, réseau relationnel et familial), le deuil de l'illusion est aidé par le passif commun, cela est plus difficile lorsqu'il n'y a pas d'attache solide.
Contrairement à une idée répandue, je ne partage pas (avis personnel qui n'engage que ma personne) l'idée que l'amour seul peut "tout".


lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
Aucune nouvelle errance ne doit être permise.
Ce que tu dis est une condition absolue. :super:


lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
Tu restes ta priorité, celui que tu dois équilibrer. ..renforcer ... rendre heureux et épanoui.
:jap:



lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
Mais l'état amoureux est un ressenti, qui implique peu de soi, à part se laisser porter sur son nuage de douceurs.
Sans développer davantage pour ne pas lasser (je sais déjà avoir trop écrit), je signale juste mon désaccord.
L'état amoureux, bien que peu "explicable" à première vue, rencontre, bien au contraire un soi profond: notamment celui de notre passé et celui de notre inconscient qui fait intrinsèquement partie de "nous".

http://www.psychologies.com/Couple/Sedu ... par-hasard



lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
Aimer, c'est accepter l'autre avec ses qualités et ses défauts,.c'est voir plus loin que le ressenti, on est dans le don de soi, cette zone ou l'ego se fragilise pour laisser apparaître la maturité et la sagesse ... le pardon ... le beau de l'humain.
Pour "aimer" tout l'autre, il faut effectivement l'aimer "avec" ses défauts.
Comment faire si l'autre "cache" une vie parallèle ? Je ne peux pas aimer ses "défauts" que je ne connais pas.
Ainsi, dans le cas d'une "infidélité", par le secret, l'autre se dérobe à moi de sorte de ne pas me laisser le choix de l'aimer pleinement.



lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
Ton instinct te diras très rapidement si cette jolie pomme te donnera du bonheur ..
L'instinct et l'épreuve des faits. ("Je t'aime plus que tout, je ne veux pas te perdre MAIS, tu sais, Arthur, ben il est sexy, mais c'est juste un ami...")
Car les biais cognitifs peuvent altérer le jugement. ("Elle dit qu'elle m'aime - elle-même - MAIS ne fait pas cas de ma demande de ne plus voir Arthur" "Je n'ai jamais dit qu'Arthur était sexy" "J'ai oublié où j'étais hier soir" "Non, ce mail ce n'est rien" "J'ai envoyé cette photo osée pour m'amuser"... )

https://www.santeplusmag.com/10-tactiqu ... manipuler/


lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
malgré une erreur (humaine)
"errarer humanum est, perseverare diabolicum"



lili223 a écrit :
mar. 18 juil. 2017 07:32
ou si elle reste ... dispersee ... inaccessible ... et toxique ... pour toi.
Il est utile de dire que les deux cas peuvent se présenter.



Merci Lili et pardon pour l'incruste...
:fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Mr Pomme
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 2 juil. 2017 18:51

Re: Je me sens bizarre...

Message par Mr Pomme » mar. 18 juil. 2017 21:15

Journée du 18

Pire que des chiottes bouchées par le monstre du loch ness cette journée de caca d'oie dégueulasse :beurk:

Je sors du taff. Un de ces hazards gaussiens dont j'aimerais connaitre la probabilité m'a encore fait croisé celle que j'aurais volontiers consideré comme ma dernière femme de mon existance. Fort bien vêtue, talons de 10cm décolleté vertigineux tout ce que j'aime et tout pour me mettre à genoux.

Elle me voit. Ce rayon laser pourtant invisible mais dont je sens une brûlure mordante quand je croise son regard, me carbonise les rétines. Un feu ardent, comme celui qui nous animait et qui a finit par foutre le feu partout...

Elle me parle. Je bredouille deux trois conneries et laisse mes yeux se perdre dans son decolleté. Autant d'un coté je me sens faiblir, autant d'un autre c'est tout le contraire... elle a l air d'avoir oublié que je l'avais traité comme la pire des putes la dernière fois que l'on s'est parlé.

Elle me dit des je t aime a grands coup de kalashnikov et droit dans les yeux. Elle m'embrasse.

Je me sens planer comme un héroinomane qui vient de se foutre 2g de momo dans les veines. Putain de merde ca me ravage les tripes j'en ai mal. Je tombe a 2 de tension. Elle me défonce la tête avec ces mots doux et ca voix d'argent bordel. L appel des gènes des neurones et tout le bataclan me rendent impuissant.

Le parfum de ses cheveux, de sa chair, comme au premier jour. Je me sens enfant ou plutot je ressens cette adrénaline du premier rencard de ma vie.

Au plaisir
Et merci de vos mots de soutient



Avatar du membre

lili223
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : dim. 18 juin 2017 16:35

Re: Je me sens bizarre...

Message par lili223 » mer. 19 juil. 2017 01:37

La communication est jamais simple, et certains détails font toute la différence.
Merci pour vos rajouts. ... sans prétention :).
La fidélité est un concept différent pour chacun.
A Re définir ou définir pour être en phase sur ses limites, sans règle qui puisse heurter sa propre personnalité ou libido, ... sinon on s'oublie.

L'empathie doit être un outil de réflexions qui permet à chacun de partager son expérience et ses émotions pour trouver une solution afin de restaurer une relation saine et épanouie.
C'est un partage dans la bienveillance et la volonté d'aider les deux parties, pas un sens unique de compréhension de l'autre, ou on revient à s'oublier, relation sens unique . .. et toxique.

Vivre cette expérience de trahison en début d'histoire est plus traumatisant, parce qu'on est dans la cristallisation, l'idéalisation de l'autre, l'illusion de la fusion.

Les émotions ont les manettes, et elles submergent nos sens, jouant cette petite musique de fond qui sublime et colorent la banalité en béatitude.

Et je maintiens, que même si l'amour ne fait pas tout, il peut survivre, tel un jeune rameau brisé, qui se ramifiera plus solide et vigoureux de multiples nouvelles pousses, parfois bien mieux qu'un vieux couple, dont le compagnonnage et l'ennui ont flétri de lassitude, leur dernière floraison.

L'état amoureux est un enfant ... un désir fou et indomptable, l'amour est un adulte. .. il devient mature et responsable. .. il devient sentiments.

Quelques soient nos amours, ils doivent rester bienveillants.
Mais surtout partagés et épanouissants.
La souffrance est la rencontre d'une épreuve et la difficulté est apprentissage.
Elle doit rester ponctuelle sur un problème à traiter au sein du couple.

Si une relation amoureuse n'amène plus que cela, c'est qu'elle est insécure, si elle est insécure, c'est qu'il y a manque de confiance et peut-être manipulation ou pas assez d'efforts ou de persuasion pour la restaurer.
La souffrance chronique relationnelle traduit une relation toxique ... ou autre pathologie.

Mais tu sembles si amoureux de ta Belle, aimes là, écoutes là. .. laisses toi le temps de lui refaire confiance, regardes les actes et non les mots.

Mais n'oublies jamais, pardonner ça prend du temps et c'est pas ... oublier, c'est assimiler pourquoi.

L'erreur est humaine et ne pas apprendre d'elle est la vraie erreur.

N'oublies pas que la personne la plus importante à chérir c'est toi, et la frontière du respect de l'autre, c'est l'oubli de soi.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je me sens bizarre...

Message par Sans Prétention » mer. 19 juil. 2017 07:38

lili223 a écrit :
mer. 19 juil. 2017 01:37
La communication est jamais simple, et certains détails font toute la différence.
Merci pour vos rajouts. ... sans prétention :).
Je vous prie de m'excuser, il est d'usage de se tutoyer sur le forum; mais usage ne vaut pas règle. :jap:

En tous cas merci de partager ici. :fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre