Nouvelle venue

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Nouvelle venue

Message par hugo » mer. 19 juil. 2017 08:44

Le bordel nous définit tous, l'introspection nous sert de rempart pour justifier l'infidélité et plus ou moins l'accepter, puis notre empathie, notre amour et cette quête de sens renforcent notre sentiment de culpabilité, cette recherche absolue qui feront de notre passé, de nos névroses le coupable idéale...

Au delà du facteur pathologique, et psychologique de toute chose, l’inconscience est le fruit d'une longue réflexion Freudienne qui justifiera à elle seule bien des maux, il faut pouvoir donner du sens pour comprendre, mais parfois c'est juste la fin d'une histoire, l'ambivalence des sentiments de chacun, l'ennui, oui la simple difficulté d'entretenir le sentiment amoureux. alors on se laisse emporter à un instant T par le chant des sirènes, euphorisé par la nouveauté.

Là vous êtes en pleine ambivalence, c'est parfois long, parfois moins, nous pouvons accepter cet état de fait, mais sous certaines conditions, sans se dévaloriser, en se faisant respecter, c'est très important, et en se respectant, rien n'est jamais perdu dans un couple, à trop disséquer on se perd dans nos névroses du passé souvent mal grueries, l'acte est purement égoïste, il ne doit pas remettre en cause ce que nous sommes, il peut amener réflexion mais il ne doit pas guillotiner notre amour propre sous prétexte que notre conjoint s'est permis dans un moment de lâcheté de nous trahir.

Bref vous en êtes qu'au début, il n'y a rien de sexy à se reconstruire, rien de transcendant, mais parfois il y a un déclic, chacun ayant trouvé ses réponses, parfois l'issue est belle, parfois non, mais il faut être patient, car plus le temps passe, plus on se rend compte des choses.



Avatar du membre

Topic author
Lauréline
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mar. 11 juil. 2017 22:29

Re: Nouvelle venue

Message par Lauréline » mer. 19 juil. 2017 22:26

hugo a écrit :
mer. 19 juil. 2017 08:44
Le bordel nous définit tous...

Alors ça va, je me sens presque normale 😋

Là vous êtes en pleine ambivalence, c'est parfois long, parfois moins, nous pouvons accepter cet état de fait, mais sous certaines conditions, sans se dévaloriser, en se faisant respecter, c'est très important, et en se respectant, rien n'est jamais perdu dans un couple, à trop disséquer on se perd dans nos névroses du passé souvent mal grueries, l'acte est purement égoïste, il ne doit pas remettre en cause ce que nous sommes, il peut amener réflexion mais il ne doit pas guillotiner notre amour propre sous prétexte que notre conjoint s'est permis dans un moment de lâcheté de nous trahir.

Je trouve presque ça rassurant

Bref vous en êtes qu'au début, il n'y a rien de sexy à se reconstruire, rien de transcendant, mais parfois il y a un déclic, chacun ayant trouvé ses réponses, parfois l'issue est belle, parfois non, mais il faut être patient, car plus le temps passe, plus on se rend compte des choses.
Oui je me dis que le temps peut être un allié
Merci de ce retour plutôt "consolateur" (je le ressens comme ça) ça fait du bien



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Nouvelle venue

Message par brassens » mer. 19 juil. 2017 23:52

Bonsoir Laureline,

Je repasse rapidement. Selon de nombreux psy, on cherche souvent à travers son conjoint à réparer nos failles de l'enfance. On ne le choisit pas au hasard. Ton conjoint a des similitudes criantes avec ton père...Mais aujourd'hui, seul le présent compte.....Tu es à la croisée des chemins de ton existence..... l'important n'est même plus l'issue de ton couple, c'est ta capacité à accepter d'être toi-même, à t'aimer pour ce que tu es et surtout à te respecter.....bon courage.



Avatar du membre

Topic author
Lauréline
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mar. 11 juil. 2017 22:29

Re: Nouvelle venue

Message par Lauréline » jeu. 20 juil. 2017 00:51

brassens a écrit :
mer. 19 juil. 2017 23:52
Bonsoir Laureline,

Je repasse rapidement. Selon de nombreux psy, on cherche souvent à travers son conjoint à réparer nos failles de l'enfance. On ne le choisit pas au hasard. Ton conjoint a des similitudes criantes avec ton père...

c'est tellement vrai
Ma mère me dit souvent, lorsque je parle de mon mari, qu'elle a le même à la maison (la trahison en moins, quoi qu'à ce sujet personne n'est sûr de rien, ma mère n'a, en tout cas, jamais rien su s'il y a eu quoi que ce soit)


Mais aujourd'hui, seul le présent compte.....Tu es à la croisée des chemins de ton existence..... l'important n'est même plus l'issue de ton couple,
si un peu quand même

c'est ta capacité à accepter d'être toi-même, à t'aimer pour ce que tu es et surtout à te respecter.....
je pense que c'est le cas aujourd'hui

bon courage.
merci de ton passage et pour le courage



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Nouvelle venue

Message par hugo » jeu. 20 juil. 2017 08:29

Lauréline a écrit :
mer. 19 juil. 2017 22:26


Oui je me dis que le temps peut être un allié
Merci de ce retour plutôt "consolateur" (je le ressens comme ça) ça fait du bien
Le but étant d'équilibrer avec l'approche plus psychologique de SP, il va jusqu'au bout des choses de manière chirurgicale, parfois il est bon de trouver une approche plus vulgarisée, qui survole les grandes lignes, mais tu verras que le temps apaise, sans pour autant oublier...C'est une autre peine :wink:



Avatar du membre

Topic author
Lauréline
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mar. 11 juil. 2017 22:29

Re: Nouvelle venue

Message par Lauréline » jeu. 20 juil. 2017 15:23

Sans Prétention a écrit :
dim. 16 juil. 2017 13:38

Pour ma part, je te dirigerais plutôt vers un autre ouvrage, celui de Mariela Michelena (http://www.payot-rivages.net/livre_Les- ... 03882.html) qui me semble beaucoup plus correspondre à ta thématique.
Je te remercie (tout comme Brassens) pour les propositions de lecture
Mais j'ai cherché le livre dans une version audio ou en version ebook, et je n'ai rien trouvé

Je ne me vois pas laisser ce genre de livre à côté de mon lit ou dans le salon et je n'ai pas le temps de le lire au travail.
Le garder sur l'ordinateur (ou sur mon téléphone) était un bon compromis pour le garder à l'abri des regards indiscrets et des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre.

Dommage

Merci quand même 😁



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Nouvelle venue

Message par hugo » jeu. 20 juil. 2017 16:04

https://www.amazon.fr/Est-ce-que-maimes ... B00B8ZIOHM

Lecture en format KINDLE, donc compatible avec smartphone et tablette



Avatar du membre

Topic author
Lauréline
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mar. 11 juil. 2017 22:29

Re: Nouvelle venue

Message par Lauréline » jeu. 20 juil. 2017 17:47

hugo a écrit :
jeu. 20 juil. 2017 16:04
https://www.amazon.fr/Est-ce-que-maimes ... B00B8ZIOHM

Lecture en format KINDLE, donc compatible avec smartphone et tablette
Je ne connaissais pas ce format, merci pour l'info
Cela dit ce n'est pas le livre dont parlait SP

😋
Merci quand même Hugo



Avatar du membre

Topic author
Lauréline
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mar. 11 juil. 2017 22:29

Re: Nouvelle venue

Message par Lauréline » ven. 28 juil. 2017 01:49

Coucou

Un peu peur de me porter la poisse en postant ce soir mais bon...

Je sais que la rédemption et la reconstruction n'est pas vraiment acceptée ou comprise ici (j'ai lu tellement de posts où selon les uns et les autres, la seule issue est la rupture...), mais je veux y croire.

Et puis ça durera, ce que ça durera...
Je n'ai pas envie de cèder à mes peurs, de baisser les bras, de me ronger de doutes, et un jour me retourner sur mon passé en me disant "merde, j'aurais dû faire ci, ou tenter ça... j'ai jeté l'éponge sans me battre et puis c'est tout"
Je veux pouvoir me dire que si demain ça se termine, se sera parce que je l'ai de nouveau pris en faute et que j'ai malgré tout, tout tenté pour sauver mon couple.
Que je n'aurais rien à regretter.

J'entends vos conseils, et recommandations, ils me sont très utiles pour garder les yeux ouverts et l'esprit clair, mais dans tous les cas, je suis seule décisionnaire de mon avenir.
J'ai toujours fonctionné comme ça, je prends les conseils et j'en fais qu'à ma tête, parfois j'ai raison et parfois j'ai droit au traditionnel "je te l'avais dit"
Mais je ne regrette jamais mon choix puisqu'il a toujours été pris en connaissance de cause.

Au final ce que je recherche c'est du soutien et des clés pour apprendre à passer le cap.
Pouvoir me confier les jours de doute, avoir un petit exutoire pour vider ma tête des idées parfois tordues qui s'y trouve. (Comme l'idée d'engager un détective pendant un temps, mais les honoraires m'ont vite ramenés dans le monde réel)

Les choses vont bien en ce moment...
Étrange...
Il fait des efforts
Nous sommes sortis samedi dernier (resto, marché, glace) ça faisait très longtemps que ça n'était pas arrivé

Il travaille beaucoup en ce moment (les préparatifs avant congés) et m'appelle en FaceTime quand il pense que je doute de lui.

Ce week-end nous aidons une de mes amie à déménager (je n'aurais pas pensé qu'il se proposerait) et la semaine prochaine nous partons en séjour dans un parc d'attraction.
Ça doit bien faire 5 ans qu'on ne s'est pas offert quelques congés ensemble...

Ça fait du bien, un peu de repos psychologique
Nous allons passer 15 jours ensemble, pas collés l'un à l'autre parce qu'on a aussi besoin de nos moments de solitude, mais nous sommes en congés en même temps pour une fois et je compte beaucoup dessus pour partager des choses et passer un bon moment sans drames, sans histoires qui font mal.

Enfin voilà
Les News du moment
Affaire à suivre...



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 116
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Nouvelle venue

Message par hugo » ven. 28 juil. 2017 09:30

En général quand tout va bien ou que tout se passe bien dans la reconstruction, les gens n'ont plus besoin de venir ici, non pas qu'ils oublient mais ils passent à autre chose...

Il y a des reconstructions qui fonctionnent, j'en connais personnellement, le truc important c'est de déterminer si le nous fonctionnait bien avant l'infidélité, si ça se passait bien dans le couple, et si c'est bien la première infidélité...

Il faut qu'il y ait un déclic, de ta part ou de sa part, parfois il n'arrive jamais, là c'est plus compliqué, l'infidélité reflète quelques chose de plus profond, un mal être personnel ou un mal être en couple, la fin d'une histoire etc...

Tu as raison d'y croire, tu verras bien, et plus le temps va passer, plus tu vas te sentir mieux, enfin si ton mari te respecte, dans le cas contraire tu resteras enfermée dans un espoir à la con, mais ça aussi tu finiras par t'en lasser.

Bon courage



Avatar du membre

Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: Nouvelle venue

Message par Fishbone » ven. 28 juil. 2017 10:26

Je sais que la rédemption et la reconstruction n'est pas vraiment acceptée ou comprise ici (j'ai lu tellement de posts où selon les uns et les autres, la seule issue est la rupture...), mais je veux y croire.
Salut,

En tant qu'essayeur-reconstructeur :bonk: , je comprends ce que tu veux dire. Cependant, je ne pense pas qu'il faut voir le sujet "reconstruire" sur ce site comme mal accepté.

C'est surtout que... qui a la clé? Comme le dit Hugo, la clé se trouve sûrement chez les gens qui ne sont plus sur ce site (tant mieux pour eux!)
Et puis ça durera, ce que ça durera...
Je n'ai pas envie de cèder à mes peurs, de baisser les bras, de me ronger de doutes, et un jour me retourner sur mon passé en me disant "merde, j'aurais dû faire ci, ou tenter ça... j'ai jeté l'éponge sans me battre et puis c'est tout"
Je veux pouvoir me dire que si demain ça se termine, se sera parce que je l'ai de nouveau pris en faute et que j'ai malgré tout, tout tenté pour sauver mon couple. Que je n'aurais rien à regretter.
Tu n'es pas seule à penser ainsi. Ta façon de voir les choses m'interpellent.

Mais ayant pas mal discuté avec des gens pour qui la reconstruction est impensable, j'en suis arrivé à la conclusion que certaines personnes doivent partir. C'est une question de survie. Ni plus, ni moins. Et je pense qu'il faut respecter le choix de chacun. Cependant, je t'encourage quand-même à lire les autres témoignages, histoire de voir et de savoir comment c'est "sans lui" :wink: (tu peux lire mes posts aussi. J'y parle reconstruction à la fin).

Ne pas prendre comme jugement les sons de cloches qui te crient de partir.

Bref, surtout, surtout, comme tu l'as dit :
Au final ce que je recherche c'est du soutien et des clés pour apprendre à passer le cap.
Pouvoir me confier les jours de doute, avoir un petit exutoire pour vider ma tête des idées parfois tordues qui s'y trouve
Et bien tu es au bon endroit et c'est un plaisir de te lire!


« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.

Avatar du membre

Ananké
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : dim. 14 mai 2017 00:51

Re: Nouvelle venue

Message par Ananké » mer. 2 août 2017 11:08

Salut,
Je fais partie de ceux qui sont restés.
Ca fait plus de 7 ans maintenant, et ça tient toujours.
En ce qui concerne les clefs de la réussite, je pense que tu es seule à les détenir.
Au début je m'étais dis que j'allais reconstruire notre couple, mais il m'a fallut constater que ça ne fonctionnait pas. Je m'explique : j'étais, comme chacun ici, au 36ème sous sol, et lui ne savait sur quel pied danser !
Donc, avant toute chose, il te faut te réparer, et, une fois que tu as les idées plus claires, voir si tu veux réparer, reconstruire, ou construire à nouveau, ou construire ailleurs. C'est bien de se laisser tous ces choix, c'est comme de laisser entrer l'air frais...
La seule chose dont je suis sûre c'est qu'il faut que tu aies confiance en toi.
Et pour ce qui est de passer ce cap... patience et longueur de temps...



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Nouvelle venue

Message par brassens » mer. 2 août 2017 12:44

Bonjour Lauréline,
Lauréline a écrit :
ven. 28 juil. 2017 01:49
Je sais que la rédemption et la reconstruction n'est pas vraiment acceptée ou comprise ici
La reconstruction du couple n'est pas le chemin le plus simple et le plus cohérent vers l'épanouissement personnel. Ce n'est pas le site qui le dit, ce sont les statistiques, la société, la logique, la réalité. Le contrat n'a pas été respecté, l'autre ne pas pas respecté; la réaction cohérente, c'est de tenir la promesse faite à soi-même : "il me trompe, je le quitte"...c'est se respecter soi-même. Je n'ai pas quitté ma femme parce que j'ai une vie de famille à laquelle je tiens plus que tout, je ne suis pas parti pour ma vie de famille mais je sais que je n'ai pas le droit de rester uniquement pour elle au nom du sacrifice...cela serait ne pas me respecter et ne pas les respecter. J'avais un travail à faire sur moi, des réponses à des questions à chercher en profondeur, besoin d'un environnement sécurisant sur lequel me reposer devant cet éclatement de moi-même et le réveil douloureux de mes blessures profondes héritées de mon enfance. Je n'avais pas la force d'affronter tout cela en même temps qu'une séparation. J'ai mis plusieurs années à me considérer comme digne d'être aimé, avec la découverte, la blessure s'est ouverte de nouveau....

Comme le souligne Anaké, il faut d'abord se reconstruire soi-même. Je t'ai dit plus tôt dans ton fil, l'important n'est plus l'issue de ton couple mais TOI, ta reconstruction, ton épanouissement. On ne peut pas être totalement libre et épanouie en jouant au "miroir" comme tu le dis, au "caméléon". Sais-tu seulement qui tu es? N'es-tu pas un démon en réponse à l'attitude de tes parents? Mais au fonds de toi, qui es-tu?
Je confirme les propos d'Anaké, la première étape est d'avoir enfin confiance en toi. Ta reconstruction peut devoir s'appuyer sur la reconstruction de ton couple. L'ordre c'est ta reconstruction d'abord puis celle du couple, ou dit autrement la reconstruction de ton couple doit être un outil au service de ta reconstruction, pas un frein. Très souvent, la fin du couple est nécessaire à la reconstruction personnelle. Voilà ce qu'il y a sur ce site, la reproduction de la réalité, sans mensonge, sans déni. Mais, pour reconstruire un couple, il faut être à deux déterminés et volontaires. On n'oblige pas l'autre à reconstruire. Je ne vois pas une attitude constructive de ton conjoint. Que veut-il? Je ne te dis pas que la reconstruction de ton couple est vouée à l'échec, et de quel droit ? Ta reconstruction personnelle actuelle me semble même difficile en partant ; mais ne mets pas la conclusion avant la réflexion, tu dis vouloir reconstruire ton couple à tout prix, être prête à te battre...pour quoi? Là aussi, je suis en accord avec Anaké
Ananké a écrit :
mer. 2 août 2017 11:08
Donc, avant toute chose, il te faut te réparer, et, une fois que tu as les idées plus claires, voir si tu veux réparer, reconstruire, ou construire à nouveau, ou construire ailleurs. C'est bien de se laisser tous ces choix, c'est comme de laisser entrer l'air frais...


Et quand tu dis que tu veux le laisser assumer sa faute en le laissant lui prendre la décision de mettre fin à votre relation, c'est de l'orgueil peu constructif ; le principal c'est ton épanouissement, si cela doit passer par ton départ, il faudra le faire même si lui est trop lâche pour le faire. Enfin, je pense que c'est le moment pour toi de te libérer de ton passé : ton père, ta soeur. En utilisant les principes de la communication non violente : un fait, un sentiment, une attente (un besoin) et enfin une demande concrète. Pour le mariage de ta soeur : un truc du genre : "j'étais habillée en noir parce que je ressentais cela...., j'aurai voulu te montrer l'exemple, je n'ai pas eu une attitude convenable à ton mariage, j'aurai du me réjouir pour vous, aujourd'hui je te prie de m'excuser...."

Enfin, pour Christophe Fauré, ses deux ouvrages : "le couple brisé" et "est-ce que tu m'aimes encore" ont le mérite d'être un bon condensé de ce que l'on peut comprendre ici et dans cette épreuve. Ce psy a subi le divorce douloureux de ses parents à une époque où le divorce était marginal. Sa vision est objective et ne prend pas partie pour le cocufié ou le cocufieur....

Tu l'as dit c'est à toi de décider de ta vie alors choisis vraiment, ne laisses pas les évènements choisir pour toi. A bientôt.



Avatar du membre

Topic author
Lauréline
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mar. 11 juil. 2017 22:29

Re: Nouvelle venue

Message par Lauréline » lun. 7 août 2017 12:12

Bonjour à vous

Anaké et Brassens merci de vos commentaires

Il y a eu beaucoup de nouveau par ici...
Ces dernières semaines il s'est ouvert à moi, et je comprends mieux mon mari (c'est fou qu'il ai fallut tant de temps...)
Il m'a parlé de la relation qu'il entretient avec celle que j'appelle "mademoiselle chaton", c'est en fait une pote/copine, de qui il s'est rapproché en janvier quand tout partait dans tous les sens, elle aussi avait de gros soucis dans son couple, ils se sont confiés l'un à l'autre et écoutés sans jugement parce qu'ils ne se connaisaient pas vraiment...
Il a été un peu son psy et elle son oreille...
Elle a joué un rôle dans son retour et ses efforts envers moi.
Ils sont restés en contact, parce que finalement il y trouvait son compte de pouvoir se confier à une nana sans jugement et parce qu'il voulait l'aider à arranger les choses de son côté à elle.
Il m'a avoué ça, il m'a expliqué qu'il cachait leurs échanges parce que dans sa tête, plus il essayerait de se justifier, plus il aurait eu l'air coupable, même s'il n'y avait absolument rien de malsain dans leur relation.
Je lui ai dit à mon tour, que c'était le manque d'informations qui le rendait coupable, suspect ou louche à mes yeux.
Mais pour lui j'étais trop sucpisieuse pour comprendre leur relation amicale.
Cela dit il me jure que cette nana ne l'intéresse pas, qu'il n'a fauté qu'une fois, en janvier, et qu'il n'y a plus rien eu après.

Je comprends alors, qu'en fait, tout son cirque et ses discours, c'était un moyen de se punir et d'attendre la sentence...

Suite à ça elle l'a textoté parce qu'à nouveau elle n'allait pas bien, il me l'a dit immédiatement et m'a demandé s'il pouvait l'appeler...
Qui suis-je pour refuser alors qu'il venait de se justifier...
Il l'a donc appelé, et est resté à côté de moi tout au long de la conversation.
Je pouvais tout entendre, et j'ai bien entendu que leur discussion n'avait rien de louche, c'était quelqu'un qui avait besoin d'une oreille et de soutien dans une relation difficile, et il était là pour elle.

Dès lors j'ai eu accès à leurs discussions.

Nous sommes partis 3j à Port Aventura la semaine dernière et j'y ai attrapé une infection urinaire (du moins c'est ce que je croyais), en rentrant en France je me dis que je vais aller consulter parce que j'ai vraiment mal et qu'il faut que ça cesse...
Une fois en route il m'envoie un message en me disant de parler au médecin de Chlamydia, que c'est une mst, qu'il s'est fait tester et qu'il est positif...
Le choc je ne comprends pas, j'ai une tonne de question dans la tête donc je l'appelle immédiatement.
Je lui demande d'où ça vient, il me répond de sa relation de janvier, il me redit qu'il n'y a jamais eu personne après la nana de janvier.
J'enchaîne en lui rappelant qu'il me parle d'une mst mais qu'il m'avait dit qu'ils n'avaient pas couchés ensemble, il me répond, qu'il n'y a jamais eu pénétration mais qu'ils ont joué.
La gifle...
Je suis dans tous mes états
Lui est convaincu que c'est la goutte d'eau et que je vais le foutre dehors.
Je vais chez le médecin complètement amorphe et je n'entends que la moitié de ce qu'il me dit.
J'ai une batterie de tests à faire et un traitement à prendre après.
Je fais donc mes tests et je me calme en discutant avec ma copine.

En rentrant je le vois sur le canapé, chaussures aux pieds, près à partir
Je lui demande des explications, il se flagelle d'insultes et de remords, en m'expliquant qu'il se sent comme une merde d'une part de m'avoir fait subir en premier lieu la tromperie, mais en plus qu'il ait attrapé quelque chose et me l'ai refilé est une chose qu'il ne se pardonnera jamais.

On parle, du moins je le laisse se faire du mal tout seul, je l'écoute...
Et il en vient enfin à avouer que cette seule histoire n'était que pour se prouver qu'il plaisait encore et que le prix est beaucoup trop cher payé pour le peu de profit à l'instant T.
Qu'on ne l'y reprendra plus, qu'il se pensait plus intelligent que d'avoir à se brûler pour comprendre que c'est chaud, qu'il se sent minable, et que toute sa vie il devra vivre avec le fait de m'avoir fait subir tout ça

Je sais qu'il est ultra sincère et que je peux être rassurée, il s'agissait d'un acte isolé et il a pris le retour de bâton

Je l'ai laissé s'accabler seul, pas besoin d'en rajouter, il est déjà au 36eme dessous... et quelque part je prends du plaisir à le voir mal...
Je lui ai toutefois demandé s'il y avait autre chose à ajouter, que c'était le moment d'aller au bout...
Il a dit que non, que maintenant je savais exactement tout et que si ça lui coûtait son mariage et bien il n'aurait qu'à s'en prendre qu'à lui-même et que ce serait mérité.
Je lui explique que dans ma tête j'ai créé une pièce spéciale pour l'autre connasse, et que j'avais décidé de pardonner cet écart, que les fait nouveaux la concernant j'allais les placer dans cette pièce et fermer définitivement ce dossier.
Qu'il me faudrait un peu de temps pour fermer la pièce mais que dans la mesure où il n'y avait plus de mensonges à ajouter, les choses devraient s'arranger.
Je lui ai fait un laïus sur le mensonge et le fait que, quoi qu'il arrive, la vérité éclate toujours.
Qu'il avait frôlé la catastrophe et que j'espérais qu'il avait enfin retenu la leçon.
Ce qu'il a acquiescé (contrairement à avant où il avait dit qu'il n'était pas sûr d'avoir compris la leçon), là je pense que c'est bon.

Hier j'ai surpris une conversation avec sa marraine, punaise il lui a avoué sa tromperie, ça j'aurais jamais cru...
Il lui a dit qu'il ne savait pas pourquoi il avait été si con, que c'est maintenant qu'il se rend compte qu'il a une femme merveilleuse et qu'il était trop bête de vouloir tester une 2chevaux alors qu'il avait une Ferrari à la maison...

Je me sens mieux
Je me sens rassurée et beaucoup plus confiante
Aujourd'hui je pense sincèrement que cette page est derrière nous et qu'on peut à nouveau avancer ensemble.
C'est très long mais je vous ai fait un condensé de l'histoire...

Voilà
Bonne semaine à tous



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Nouvelle venue

Message par Sans Prétention » lun. 7 août 2017 20:09

http://cliniquelactuel.com/Comment-se-t ... -chlamydia

Rapports non protégés. On ne l'y reprendra plus. Certes. Profil d'un type inconscient tout de même... On peut vouloir savoir si on plaît... Sans forcément mettre son partenaire légitime en danger.

Mais bon... Tu chemines, c'est bien...

N'hésite pas en cas de nouveauté, tu as déjà découvert bien des choses. C'est indispensable pour se reconstruire. :super:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre