8 ans après

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
desabusée
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : mer. 26 juil. 2017 02:55

8 ans après

Message par desabusée » mer. 26 juil. 2017 03:18

bonjour
j'ai énormément fréquenté ce site voici 8 ans en juillet 2009 et il m'a aidée à ne pas sombrer
j'avais décidé de "reconstruire "comme on dit
et j'ai crû que c'était une bonne chose même si ce fut un enfer durant plus d'un an: cette tromperie a reveillé d'anciens traumatismes et il m'a fallu faire une psychothérapie pour comprendre mes colères d'une violence qui m'effrayait moi même et qui ont devasté mes relations
j'ai crû que cependant malgré ça le couple repartirait et ça a été le cas quand même sauf que jamais je n'ai retrouvé confiance en mon mari et que ça a finit par empoisonner cette "reconstruction"
8 ans après c'est une méga crise: mari agressif qui me critique sans cesse , qui ne me supporte plus et ça dure depuis 2 mois si bien que je pense qu'il a de nouveau quelqu'un ou du moins qu'il y pense
bien sûr il dit que non
je pense que quand un membre du couple a une liaison qui dure il faut le quitter ; ça reste quelque part et ça se réveille quand il y a des problèmes autres plus tard
quand la confiance a été trompée elle est rompue je pense définitivement
c'est très beau cette volonté de repartir ; j'y ai crû ! j'ai fait un effort sur moi pour comprendre ce qui vait raté pour évoluer
mon mari aussi je pense
mais ce qui a entrainé la tromperie ce qui a fait foirer le couple est là à la racine de la relation et revient tôt ou tard
et rester avec lui a été peut-être aussi la peur de la solitude?
j'étais très seule et très fatiguée par mon année de boulot avec menace de licenciement , aucun point de chute quand il m'a annoncé qu'il partait avec une autre pour finalement changer d'avis: ça m'est tombé dessus le soir des vacances un 4 juillet ! j'étais crevée ! et je ne me doutais de rien!

si j'avais eu un endroit où aller autre que chez mes enfants j' aurais peut-être pris le temps de la reflexion, tenté d'apprendre à vivre seule et prendre le temps de me reposer de reflechir
finalement ça a été une erreur et je me retrouve amère et dépressive , sans courage pour partir d'autant que je me demande si à 66 ans c'est une bonne idée!
alors vous qui êtes trompés au sens que que votre confiance est trahie qu'il y a eu mensonges .. desengagement , manque de courage de dire ce qui nevas pas dansle couple... reflechissez bien et ne vous faites pas ( trop) d'illusions!



Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 256
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3372&p=53212#p53212
Localisation : BOURGOGNE

Re: 8 ans après

Message par Encasdemalheur » mer. 26 juil. 2017 10:36

desabusée a écrit :
mer. 26 juil. 2017 03:18
bonjour
j'ai énormément fréquenté ce site voici 8 ans en juillet 2009 et il m'a aidée à ne pas sombrer
j'avais décidé de "reconstruire "comme on dit
et j'ai crû que c'était une bonne chose même si ce fut un enfer durant plus d'un an
//
j'ai crû que cependant malgré ça le couple repartirait et ça a été le cas quand même sauf que jamais je n'ai retrouvé confiance en mon mari et que ça a finit par empoisonner cette "reconstruction"
//
je pense que quand un membre du couple a une liaison qui dure il faut le quitter ; ça reste quelque part et ça se réveille quand il y a des problèmes autres plus tard
quand la confiance a été trompée elle est rompue je pense définitivement
//
mais ce qui a entraîné la tromperie ce qui a fait foirer le couple est là à la racine de la relation et revient tôt ou tard
et rester avec lui a été peut-être aussi la peur de la solitude?
//

si j'avais eu un endroit où aller autre que chez mes enfants j' aurais peut-être pris le temps de la réflexion, tenté d'apprendre à vivre seule et prendre le temps de me reposer de réfléchir
finalement ça a été une erreur et je me retrouve amère et dépressive , sans courage pour partir d'autant que je me demande si à 66 ans c'est une bonne idée!
alors vous qui êtes trompés au sens que que votre confiance est trahie qu'il y a eu mensonges .. desengagement , manque de courage de dire ce qui nevas pas dansle couple... reflechissez bien et ne vous faites pas ( trop) d'illusions!
Bonjour,

Comme toi, un peu désabusé après presque 3 années de reconstruction "ou je croyais que c'était une bonne chose", mais surtout parce que mes filles n'étaient pas au courant d'une trahison de leur mère qui durait depuis 8 ans ( commencée au printemps 2006 et découverte début septembre 2014).
J'avais 58 ans en 2006 et ma femme 57.

Il est vrai que lors de la découverte on a le cerveau tellement en vrac que l'on ne réfléchit pas correctement et que les choix que l'on fait dans ces conditions ( partir ou reconstruire) ne sont pas vraiment des choix pertinents pour la suite. Personnellement, après plusieurs jours ( et nuits) d'explications houleuses, nous avions décidé de reconstruire, sauf que moins de huit jours plus tard, madame avait déjà recontacté son amant pour envisager de nouvelles rencontres forcément plus difficiles ( le lit conjugal étant désormais condamné, et mme coucou risquant d'être informée par mes soins des frasques extraconjugales de son mari). Cette seconde découverte deux mois plus tard ( en vérifiant les sms supprimés dans le téléphone par rapport aux factures détaillées) de deux e-mails particulièrement explicites sur sa volonté de continuer à me tromper aurait normalement du signer la fin de notre couple. Mais comme je l'ai précisé, mes filles n'étant pas au courant, j'ai préféré ne pas leur imposer cette épreuve, et nous avons à nouveau jeté les bases d'une reconstruction. :kelkon:
Depuis, la surveillance discrète que j'exerce me montre parfois que rien n'est réglé, même si elle n'a plus de contact avec coucou, elle suit avec application l'actualité de sa région, ses résultats au golf, preuves pour moi qu'elle n'a pas définitivement tiré un trait sur l'aventure. Récemment, elle est partie dans une grave dépression qui ne me semble pas étrangère à cette situation ou effectivement, rien n'a été réglé du fait qu'elle a toujours refusé de fournir une explication claire à sa conduite.
Aujourd'hui, à 69 ans, je suis comme toi à m'interroger sur la pertinence de mon choix, cette nouvelle donnée étant de nature à perturber gravement la suite de notre couple. :doute:

La confiance n'est jamais revenue, il est impossible d'oublier, juste le recul et le temps pourront peut-être apporter un peu de sérénité et de calme dans nos esprits torturés.

Bon courage à toi, sans trop d'illusions!

ENK


Je pensais que le pire dans la vie, c'était de finir seul! Eh bien NON! Le pire c'est de finir avec quelqu'un QUI NOUS DONNE l'IMPRESSION d'ETRE SEUL! :doute:

Avatar du membre

Topic author
desabusée
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : mer. 26 juil. 2017 02:55

Re: 8 ans après

Message par desabusée » mer. 26 juil. 2017 15:05

merci de ton message
je vois que nos âges sont proches et tu comprendras mon hésitation acutelle: je sais que si je pars c'est la vieillesse en solo
mais en ce moment je suis si stressée par l'agressivité du monsieur que c'est la santé qui va finir par flancher
j'ai essayé d'en parler mais le dialogue est devenu impossible
il semble faire du surplace: il a été maltraité par sa mère et sa soeur ainée et se venge admet il sur moi inconsciemment ( pas tant que ça ?)
j'étais douce et soumis quand on s'est connu mais il s'est montré au fil du temps si imprévoyant 'j'en foutiste" et anticonformiste que devenue mère de 2 gaminsj'ai grandi et le suis affirmée $il n' a jamais supporté et s'est trouvé une maitresse très "feminine et maternante disait il
après 8 ans rien n'a vraiment été résolu malgré ses efforts réels et je suis arrivée au taquet; usée épuisée sans espoir mais tant qu'il était relativement vivable je tenais
je ne comprends pas son agressivité depuis 2 mois : hyperactif il en fait trop et s épuise? ou bien un alcoolisme latent ( jamais ivre mais une consommation régulière et un peu excessive de vin qui lui léserait le foie? ou moi qui ai atteint la limite?
il tente de me culpabiliser ; je serais devenue depressive dit il ... fatiguée certes !
bref je suis dans la confusion et me méprise pour mon incapacité à prendre une décision
nous sommes en bord de mer pour des vacances complétement ratées ... au retour ... que faire ....



Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 256
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3372&p=53212#p53212
Localisation : BOURGOGNE

Re: 8 ans après

Message par Encasdemalheur » jeu. 27 juil. 2017 09:49

desabusée a écrit :
mer. 26 juil. 2017 15:05
merci de ton message
je vois que nos âges sont proches et tu comprendras mon hésitation acutelle: je sais que si je pars c'est la vieillesse en solo
mais en ce moment je suis si stressée par l'agressivité du monsieur que c'est la santé qui va finir par flancher
j'ai essayé d'en parler mais le dialogue est devenu impossible
il semble faire du surplace: il a été maltraité par sa mère et sa soeur ainée et se venge admet il sur moi inconsciemment ( pas tant que ça ?)
j'étais douce et soumis quand on s'est connu mais il s'est montré au fil du temps si imprévoyant 'j'en foutiste" et anticonformiste que devenue mère de 2 gaminsj'ai grandi et le suis affirmée $il n' a jamais supporté et s'est trouvé une maitresse très "feminine et maternante disait il
après 8 ans rien n'a vraiment été résolu malgré ses efforts réels et je suis arrivée au taquet; usée épuisée sans espoir mais tant qu'il était relativement vivable je tenais
je ne comprends pas son agressivité depuis 2 mois : hyperactif il en fait trop et s épuise? ou bien un alcoolisme latent ( jamais ivre mais une consommation régulière et un peu excessive de vin qui lui léserait le foie? ou moi qui ai atteint la limite?
il tente de me culpabiliser ; je serais devenue depressive dit il ... fatiguée certes !
bref je suis dans la confusion et me méprise pour mon incapacité à prendre une décision
nous sommes en bord de mer pour des vacances complétement ratées ... au retour ... que faire ....
L'age ne change rien aux dégâts causés par la trahison de la confiance, le mensonge, les violences verbales ou physiques. Moi aussi ce site m'a aidé à ne pas sombrer. Je ne peux que te conseiller de penser d'abord à toi, lire les analyses de Sansprétention, Brassens et tous les intervenants ici qui sont déjà passés par où tu es.
Je pensais comme toi que les reconstructions sont possibles, mais les avis sur ce site sont très partagés quant à la réussite de ce choix ( en nombre et en qualité) Beaucoup pensent que la séparation reste la meilleure solution dans la plupart des cas, et je ne suis pas loin de penser la même chose.
Donc au retour de vacances, faire le point sérieusement avec ton mari et s'il ne veut rien entendre, et bien le choix te reviendra.

Bon courage.

ENK


Je pensais que le pire dans la vie, c'était de finir seul! Eh bien NON! Le pire c'est de finir avec quelqu'un QUI NOUS DONNE l'IMPRESSION d'ETRE SEUL! :doute:

Avatar du membre

cecile82
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 363
Enregistré le : sam. 31 oct. 2015 18:41

Re: 8 ans après

Message par cecile82 » jeu. 27 juil. 2017 16:09

Bonjour, je vais paraître cinglante, voire blessante, mais quand je vois le mot reconstruction....comment dire...non, je n'y crois pas un seul instant! On a qu'une vie, respectez vous, les cf ne le feront pas pour vous... Je pense fort à vous tous💜💕. Courage!


J'ai éclaté en sanglots. On n'éclate jamais de faim ou de froid. En revanche on éclate de rire ou en sanglots. Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclats...

Répondre