Et merde, je fais partis moi aussi du Club

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Jecreuse
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 34
Enregistré le : ven. 4 août 2017 21:33

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par Jecreuse » ven. 1 sept. 2017 10:27

Je ne pense pas qu'une récidive arrive, ce fut une erreur faite lors d une de leur rencontre. Après cette erreur il se sont revue quelques fois mais aucun contact physique. Et je vois ma femme très sincères et avec des regrets de m avoir fait cela et d avoir gâcher l amitié qui y avait avec l autre.

Enfin suis je complètement lucide?



Avatar du membre

Topic author
Jecreuse
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 34
Enregistré le : ven. 4 août 2017 21:33

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par Jecreuse » sam. 2 sept. 2017 23:23

Mon histoire est vraiment gentille par rapport au récits présent sur ce site, qui ont duré plusieurs mois/années.
"L'escapade" de ma femme n'as durée qu'une dizaine de jours (avec des rencontre de moins d'une heures) repartie sur 3 semaines avec juste une coucherie pas génial et regretté de suite.

Mais j'ai du mal à envisager l'avenir. Sa fais vraiment mal qu'elle est put faire cela même si c'est un accident. Bordel elle pouvait pas réagir avant au lieu de se donné par pitié pour l'autre gus?!

Je comprend pas...

Depuis quelques temps, je vois tous ses efforts pour me montrer qu'elle m'aime et quelle regrette, je suis souriant et heureux en la voyant, mais des que je me retrouve au boulot, je ne pense qu'a cela toute la journée, c'est usant.

Vivement mon rdv au psy pour qu'il m'aide à passer cela, je veux continuer avec cette femme et mes enfants, je veux continuer cette nouvelle vie qui est redevenue intéressante entre nous (les discutions ,les sorties que nous faisons à deux, et le sexe qui est encore mieux qu'avant).
J’espère que le psy vas pouvoir éteindre ma paranoïa, la petite voie qui me dit: attention tous ceci n'est peu être pas réel, peut être qu'elle fais cela par peur je ne fasse une connerie ou par pitié pour moi...

Vivement que cette période s’arrête ......d'une façon ou d'une autre.

Encore merci pour ce forum (qui dans un monde idéal ne devrait pas exister ) qui permet de s'ouvrir et de ne pas garder tous cette merde en moi .



Avatar du membre

jess85
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 32
Enregistré le : mar. 29 août 2017 10:16
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4042

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par jess85 » mar. 5 sept. 2017 13:27

je pense fortement à aller voir un psy également
j'y pense jour et nuit , j'en fais des cauchemars au scenario plus stupide les uns que les autres,
je pleure sans arret , quand je suis seule , dès qu'il me touche , m'embrasse pourtant dieu sait que je l'aime mais la trahison de mon petit cœur est énorme .
je ne dors plus , je suis épuisée , je ne souris plus , je me dégoûte alors que j'ai rien fait
quand je me regarde dans le miroir , j'ai honte de moi , d'avoir rien vu , alors que j'ai rien fait ...
le psy a t'il cette capacité à nous faire aller mieux ?



Avatar du membre

Pandore
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 75
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par Pandore » mar. 5 sept. 2017 14:16

Oui. Ne traine plus.

Quand tu as une grippe, tu vas voir le Docteur, non ?
Là tu as une grippe dans ton coeur, donc va voir le psy.

Il n'y a rien de honteux à vouloir se soigner. De toute façon, tu n'y arriveras pas toute seule et les messages sur un forum ont des limites.



Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par sophit444 » mar. 5 sept. 2017 14:20

jEss je m inquiète pour toi ...Je connais trop bien ce que tu ressents j ai écrits les mêmes choses ,j ai l impression de m entendre quand je te lis c est dingue !!! Je pense en effet qu il est urgent que tu aille voir ton médecin traitant et ensuite un psychologue ou même un psychiatre ! Tu es dans un tel état de souffrances ,il ne faut pas laisser s envenimer les choses .comme toi ,je ne dormais plus,ne mangeait plus ,ne souriait plus ,j étais l ombre de moi meme ,enceinte de ma deuxième ...ça a été si loin que j ai fait un séjour de 2 moi et demis dans une clinique psychiatrique ,je ne pensais jamais en arriver la !!!! J ai trop laisser s installer les choses.

prend soin de toi ,entoure toi de bons professionnel tu es une belle personne et la meilleure personne qui peut prendre soins de toi ,ne l oubli jamais ! Je pense fort a toi et t envoie toute mon affection .courage



Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par sophit444 » mar. 5 sept. 2017 14:21

Tout a fait d accord avec PAndore



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par franck57 » mar. 5 sept. 2017 14:39

Euh, je profite du poste pour préciser 2 choses, dont une très importante:

- Si vous n'allez vraiment pas bien (et ça peut arriver, vous en avez le droit, ya pas de honte....) dans tous les hôpitaux ayant un service d'urgence, il y a des urgences psychiatriques. il ne faut jamais, jamais, jamais hésiter a s'y rendre. Vous y obtiendrez une prise en charge immédiate.

- Si vous cherchez une psy (chiatre ou chologue, c'est pareil), de préférence tournez vous vers des spécialistes de la thérapie comportementale et cognitive, cela donne de meilleurs résultats plus rapidement pour les genre de problème qui nous concerne.

bises a tous



Avatar du membre

jess85
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 32
Enregistré le : mar. 29 août 2017 10:16
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4042

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par jess85 » mar. 5 sept. 2017 15:16

sophit444 a écrit :
mar. 5 sept. 2017 14:20
jEss je m inquiète pour toi ...Je connais trop bien ce que tu ressents j ai écrits les mêmes choses ,j ai l impression de m entendre quand je te lis c est dingue !!! Je pense en effet qu il est urgent que tu aille voir ton médecin traitant et ensuite un psychologue ou même un psychiatre ! Tu es dans un tel état de souffrances ,il ne faut pas laisser s envenimer les choses .comme toi ,je ne dormais plus,ne mangeait plus ,ne souriait plus ,j étais l ombre de moi meme ,enceinte de ma deuxième ...ça a été si loin que j ai fait un séjour de 2 moi et demis dans une clinique psychiatrique ,je ne pensais jamais en arriver la !!!! J ai trop laisser s installer les choses.

prend soin de toi ,entoure toi de bons professionnel tu es une belle personne et la meilleure personne qui peut prendre soins de toi ,ne l oubli jamais ! Je pense fort a toi et t envoie toute mon affection .courage
merci beaucoup , étrangement je suis rassurée que tu saches , que tu comprenne ... que tu sois passé par les mêmes émotions , je me dit que je suis pas si stupide de réagir ainsi , je commençais à me demander si ma réaction était normal .....



Avatar du membre

jess85
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 32
Enregistré le : mar. 29 août 2017 10:16
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4042

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par jess85 » mar. 5 sept. 2017 15:17

franck57 a écrit :
mar. 5 sept. 2017 14:39
Euh, je profite du poste pour préciser 2 choses, dont une très importante:

- Si vous n'allez vraiment pas bien (et ça peut arriver, vous en avez le droit, ya pas de honte....) dans tous les hôpitaux ayant un service d'urgence, il y a des urgences psychiatriques. il ne faut jamais, jamais, jamais hésiter a s'y rendre. Vous y obtiendrez une prise en charge immédiate.

- Si vous cherchez une psy (chiatre ou chologue, c'est pareil), de préférence tournez vous vers des spécialistes de la thérapie comportementale et cognitive, cela donne de meilleurs résultats plus rapidement pour les genre de problème qui nous concerne.

bises a tous
merci pour ces précisions



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par franck57 » mar. 5 sept. 2017 15:24

jess85 a écrit :
mar. 5 sept. 2017 15:17
franck57 a écrit :
mar. 5 sept. 2017 14:39
Euh, je profite du poste pour préciser 2 choses, dont une très importante:

- Si vous n'allez vraiment pas bien (et ça peut arriver, vous en avez le droit, ya pas de honte....) dans tous les hôpitaux ayant un service d'urgence, il y a des urgences psychiatriques. il ne faut jamais, jamais, jamais hésiter a s'y rendre. Vous y obtiendrez une prise en charge immédiate.

- Si vous cherchez une psy (chiatre ou chologue, c'est pareil), de préférence tournez vous vers des spécialistes de la thérapie comportementale et cognitive, cela donne de meilleurs résultats plus rapidement pour les genre de problème qui nous concerne.

bises a tous
merci pour ces précisions
Tu sais, je comprend que tu te sente mal, moi aussi je ne me sent pas bien, j'ai mal au bide 24/24, j'ai des crises d'angoisses terribles, je fait des poussées de paranoïa en imaginant que l'amant de ma femme pourrait très bien être a la maison en ce moment même....

Si cela peut te rassurer, dit toi que tu n'est pas seule. Ici il y a toujours du monde pour écouter, et discuter.



Avatar du membre

jess85
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 32
Enregistré le : mar. 29 août 2017 10:16
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4042

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par jess85 » mar. 5 sept. 2017 15:33

en fait j'ai du mal à me dire que tellement de personnes traversent la même chose
mon ressenti c'est tout à fait ça , gros manque de confiance en moi mais surtout en lui
déception au plus haut point



Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par sophit444 » mer. 6 sept. 2017 09:54

ta réaction est normal ,(enfin ce que je pense de la normalité est un autre debat )

Elle est a la hauteur de l amour et de la confiance que tu avais en ton homme .
Notre erreur c est que nous n aurions jamais mais jamais cru ça d eux ,pas a ce point ,pas comme ça !!!! On se sent sali ...pour te dire j en ai même vomi !!!!!physiquement j avais des manifestations très vives !!! Ecoeurement permanent ,je n arrivais pas a manger ...la base de nos besoin .Je sais qu il ne s est pas protégé avec sa salope et me dire que je suis passé derrière ,ce genre de choses ,quand j y pense ça me rend malade !!!!!!! Sans compter les risques de mst pour moi donc mise en danger de ma propre vie et donc celle de la mère de ses enfants ...ça me parait fou !!!! Et tout ça pour son bon plaisir égoïste



Avatar du membre

Topic author
Jecreuse
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 34
Enregistré le : ven. 4 août 2017 21:33

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par Jecreuse » jeu. 7 sept. 2017 09:58

Toujours aussi dur de survivre à tous sa, j'ai beau voir tous ses efforts, qu elle soit dans la reconstruction, qu elle cherche à me reconquérir mais sa cloche toujours quand je cherche le pourquoi de tous cela.

Elle m'a toujours aimé, pour lui elle n'avait pas d'amour, elle n était pas malheureuse à la maison, ne voulais pas me quitter, bref je ne suis pas un si mauvais époux que sa je pense.
Mais alors pourquoi avoir eu ce plan cul?

J'ai beau creuser je ne pense pas que j aurais cette réponse et sa me bouffe le cerveau.

Toujours ces SMS en tête, celui ou elle disais tombé amoureuse de lui, celui ou c était marqué vivement samedi que je dorme sur toi ( si vraiment pas d amour et pas d envie de sexe entre eux pourquoi vouloir passer la nuit ensemble) et le dernier ou il la demander en mariage et qu elle répondait de redemander dans 6 mois ( juste un délire selon elle)

Bref, je suis toujours perdu entre l espoir et les doute.

Je sais que si j arrive pas à répondre a sa et si je ne tourne pas la page, je ne serais jamais vraiment sereins.

Une partie de mon "sac à dos" est déjà préparer mais je n'ai pas envie de le mettre et de quitter mon foyer, mais me dit que sa finira comme cela...



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 126
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par Mitsou78 » jeu. 7 sept. 2017 12:09

La réponse est chez toi, en toi, tu comprendras quand tu reprendras le contrôle de ton âme.
Je te dis cela alors qu'il y a 24:00 j'étais, pas en doute, en ressentiment, en plein espace temporel de leur forte attirance et complicité d'il y a un an tout juste. 24:00 après, compréhension que je, que l'on ne changera rien à ce qui c'est passé, que nous aurons surement longtemps encore une compréhension et une appréhension différente de l'événement, qu'une barrière, une limite n'existe plus ou sous une forme différente.
J'entends par là que si elle rechute c'est clairement que la guérison n'est acquise, la leçon incomprise et que la personne en est en fait encore une autre; Si je chute c'est que la faille n'est pas en moi, mais en nous, notre relation, le contrat, les fondations sont bancales, dans le sens ou j'ai appris et grandi de SON erreur, que mon introspection a été réalisée, que peut-être au travers de cette épreuve (s'en est une, traumatique, doublement dans mon cas, double affectes atteints, l'amour et l'amitié) je me suis compris et réalisé, je suis autre.
Le pourquoi, il est en elle, en eux, les trompeurs, les motifs peuvent être multiples, simples ou complexes et quelques part pas de notre ressort sauf si réellement avérés, avoués. Dans ce cas il est possible d'avoir une action commune complémentaire à une reconstruction complice, en cas contraire si les deux la souhaitent, ce sont deux personnes différentes face à face, avec une connaissance de soi et de l'autre différente, un nouveau contrat, une nouvelle base, une nouvelle étape. C'est de toute façon le cas, les cartes sont rebattues, une nouvelle partie commence.
Pour qu'elle soit complète, il faut en passer par une tri-thérapie, nous n'en sommes qu'à la double et je pense que l'introspection de Mme n'est pas complète, terminée. Sa psy lui a fait accepter ce qui c'est passé, comme un acte finalement banalisé, pas comme un acte compris et assimilé. Je veille, je me protège et une forme de distance en naît. Je souhaite, nous souhaitons une thérapie de couple.
Il ne sert plus à rien à un moment donné de chercher à comprendre la transgression, il faut s'établir une nouvelle connexion, relation, appréhender celle-ci différemment sans plus aucune idéalisation de l'autre. Sur ce point le trompeur(se) devient aussi banale qu'un ou une autre, tes sentiments sont recadrés sur des faits plus réels, plus avérés, tu comprends d'un seul coup que finalement c'est ainsi. Dommage, mais ainsi. Finalement les rôles auraient pu être inversés ou le seront peut-être un jour. Si tu es bien dans la nouvelle vie, dans ce nouveau couple, tu restes, sinon tu ne défais pas le sac à dos et tu attends de voir...
Je pense avoir choisi la première solution, parce que mes sentiments sont là présents, forts mais plus aveugle, forcément plus avertis et plus à vifs. La rechute en devient inacceptable et quelque part le garant d'une nouvelle forme de sécurité liée à l'amour que se portent les deux et dont, sur un seul tu as pouvoir, tu comprends et acceptes que l'autre et autre à part entière et différent de ce que tu avais imaginé ou que l'on t'a vendu...
Manipulée ou pas, elle a agi, elle souffre aujourd'hui de m'avoir fait souffrir, de mes moments de fermetures et d'introspection, peut-être aussi en redoutant une réaction différente de ma part, que je me lasse, m'en lasse et fasse le choix de boucler mon sac à dos. Elle doit y veiller, moi aussi au risque sinon de créer une zone d'insécurité affective chez elle et de générer la rechute. Parce que pour moi, cette insécurité, elle ne l'a pas acquise, comprise n'en sachant pas de façon lucide, avouée, d'où elle vient, qui elle est ?
Finalement au bout d'un an, j'ai réalisé autre chose de nous, de moi, je me vois, me sens différent. Loin de moi l'idée de dire que finalement c'est un bien, cette épreuve reste et restera une dure école de la vie et pour répondre à l'un d'entre nous, je pense que l'année à venir va me servir à panser les plaies réellement et plus avec un placebo.
D'un seul coup la réalité que tu as pris pleine tronche, te parle, t'aide à grandir parce que tu t'es compris et qu'il ne te sert plus à rien de chercher à comprendre l'autre à sa place...
Désolé de mettre épanché chez toi, je pense que les expériences des uns révèlent les autres, les aide mais le chemin t'appartient d'un bout à l'autre, il convient de te l'approprié et cela prend, en réponse encore à un d'entre nous, pas moins de deux ans, le temps aussi de revivre une fois durement des événements du passé douloureux, les appréhender et les revivre une seconde fois avec plus de détachement et de distance...
Bon courage, il y a une lumière au bout, il faut se comprendre, comprendre son propre affecte. Notre erreur est surement de l'avoir placé ailleurs, en l'autre, pas en nous.
J'espère me faire comprendre.
:fleur
Modifié en dernier par Mitsou78 le jeu. 7 sept. 2017 16:08, modifié 1 fois.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2277
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Et merde, je fais partis moi aussi du Club

Message par Sans Prétention » jeu. 7 sept. 2017 12:36

:ala:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre