un membre de plus

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: un membre de plus

Message par franck57 » jeu. 24 août 2017 15:34

PourquoiMoi a écrit :
jeu. 24 août 2017 15:21
sur le trou du cul ..... idée de vengeance, de confrontation
sur ma femme..... incompréhension, douleur, colère,
sur moi.... tape sur ma tête pour prendre la responsabilité de l'acte, me dire que je suis faible dans tout cela actuellement...

je crois que c'est bien que cette charge ne se cristallise pas sur une personne en particulier car les conséquences seraient plus graves...
Salut,

J'ai été exactement dans le même schéma... j'ai depuis laissé tombé l'amant, j'ai eu ma vengeance sur lui, et quelque part on ne peut pas se battre sur tous les front en même temps.

Peut être devrais tu laissé tomber le coté qui concerne sont amant pour le moment, pour te concentrer sur le reste.... ca te fera moins de charge émotionnelle a gérer.

J'ai cru comprendre dans ce que tu dit, que tu as pris la mesure de combien ta femme souffrais aussi de la situation, c'est peut être le bon moment pour se servir de cette souffrance pour transformer tes sentiments vis a vis d'elle en un élan visant a vous soutenir mutuellement pour sortir de la douleur et l’incompréhension...

C'est le bon moment pour entamer des discussion de fond, sur le pourquoi, le comment et surtout le terrible "on fait quoi maintenant pour se sortir de ce merdier"....

personnellement ça fait 3 mois et demi qu'on discute toute la journée avec ma femme... et sans ça j'aurai déjà baissé les bras depuis bien longtemps...



Avatar du membre

Topic author
PourquoiMoi
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : dim. 6 août 2017 15:13

Re: un membre de plus

Message par PourquoiMoi » jeu. 24 août 2017 16:07

merci Franck de ce repère...

moi cela fait environ 2 semaines que la «vraie» vérité a ressorti et j'ai l'impression de faire juste cela discuter... Je sais que c'est important, mais en même temps toujours un peu douloureux...



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: un membre de plus

Message par franck57 » jeu. 24 août 2017 16:17

PourquoiMoi a écrit :
jeu. 24 août 2017 16:07
merci Franck de ce repère...

moi cela fait environ 2 semaines que la «vraie» vérité a ressorti et j'ai l'impression de faire juste cela discuter... Je sais que c'est important, mais en même temps toujours un peu douloureux...
ça c'est sur ça fait mal aux tripes... et même après un certain temps, çà continue de faire mal.

Par contre, ça permet aussi de vider son sac, d'essayer de comprendre l'autre, et d'y voir plus claire.

c'est peut être plus facile pour certains que pour d'autres.... moi par exemple j'ai longtemps été incapable d'en discuter avec elle de vive voie, je savais que si on le faisait je risquai d'exploser et d'en arriver a des extrêmes que je ne souhaitais pas. Comme on a l'habitude de discuter toute la journée via Google Talk, ben on a continué, ça m'a permis d'évacuer beaucoup de choses, sans forcément tomber dans la violence et être dans l'affrontement d'un face a face.



Avatar du membre

Topic author
PourquoiMoi
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : dim. 6 août 2017 15:13

Re: un membre de plus

Message par PourquoiMoi » jeu. 24 août 2017 16:28

parlant de ces discussions... je me pose une question présentement qui tourne presque à l'obsession...

On parle de quoi ?

Le facile est l'avenir, de projet commun... ? en même temps un peu teinté par le doute...

de nos émotions présentement ? incontournable, mais douloureux pour l'autre....

des actes ? jusqu'où va t'on dans les détails ? .... je vous donne un exemple...

Nous allons souvent dans tel restaurant... j'ai un doute à savoir si elle y a été avec lui... la question (et surtout le doute) danse dans ma tête, occupe une partie de la bande passante de mon cerveau et pollue mes souvenirs....

Est-ce que je pose la question ? Soit la réponse est négative pour moi (genre oui nous y sommes rencontré), cristallisant cette douleur, mais en même temps l'encadrant dans un lieu précis

soit elle est positive (genre non) pour moi, deux voies vont émergées.... soit que c'est un mensonge pour me protéger (technique trop utilisée par elle) soit que c'est la vérité, libérant enfin cette partie de mon cerveau.... Suis-je capable de faire la différence entre les deux ?

Est-ce que le temps va rendre ces préoccupations-questions moins présentes dans mon cerveau donc je n'ai pas a poser la question ou devrais-je me libérer le plus possible de ces craintes ?

Ce que je tentais de lui expliquer dans ces questions, c'est que sur disons 10 portes ouvertes dans mon esprit qui entraînent souffrance, probablement qu'elle serait capable d'en fermer quelques unes (limitant mon imagination).... la question est lesquels ?

Elle me dit que cela ne sert à rien, que cela entraînera seulement souffrance pour les deux.... Phrase sage de sa part, mais qui hurle dans mon esprit est-ce qu'elle cache encore des choses ? Je lui réponds que je ne sais pas si je dois poser ces questions, mais ce qui est certain c'est qu'elle a perdu le droit de me dire ce que je devrais poser ou non...



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: un membre de plus

Message par franck57 » jeu. 24 août 2017 16:48

PourquoiMoi a écrit :
jeu. 24 août 2017 16:28
parlant de ces discussions... je me pose une question présentement qui tourne presque à l'obsession...

On parle de quoi ?

Le facile est l'avenir, de projet commun... ? en même temps un peu teinté par le doute...

de nos émotions présentement ? incontournable, mais douloureux pour l'autre....

des actes ? jusqu'où va t'on dans les détails ? .... je vous donne un exemple...
Alors la... les sujets de conversations sont nombreux et vastes... d'une manière générale (et si tu veut essayer de reconstruire ton couple), il est préférable dans un premier temps de parler de l'avenir.

Mais il ne faut pas oublié non plus de parler des origines du mal et de prendre des engagement mutuels pour ne pas reproduire le schéma qui vous a mené a cette situation ;)

pour ce qui est des détails, je ne peut pas te répondre, je pense que c'est a chacun de savoir ce qu'il est en mesure d’encaisser ou pas... personnellement je lui ai demandé de me raconter en détails ses parties de jambes en l'air... j'avais besoin de savoir. Je pense par contre que j'ai beaucoup moins de mal a encaisser ce genre de choses car j'ai l'habitude de la voir faire l'amour avec d'autres.

Je pense aussi effectivement qu'il faut que vous parliez de vos émotions, ressentis... en ce moment c'est votre douleur commune qui vous rapproche... et cette capacité a vous épauler mutuellement dans votre douleur, c'est par définition l'essence même du couple, c'est ce que l'amant n'a pas pu vous voler.... c'est donc un bon point d'appui.
PourquoiMoi a écrit :
jeu. 24 août 2017 16:28
Nous allons souvent dans tel restaurant... j'ai un doute à savoir si elle y a été avec lui... la question (et surtout le doute) danse dans ma tête, occupe une partie de la bande passante de mon cerveau et pollue mes souvenirs....

Est-ce que je pose la question ? Soit la réponse est négative pour moi (genre oui nous y sommes rencontré), cristallisant cette douleur, mais en même temps l'encadrant dans un lieu précis

soit elle est positive (genre non) pour moi, deux voies vont émergées.... soit que c'est un mensonge pour me protéger (technique trop utilisée par elle) soit que c'est la vérité, libérant enfin cette partie de mon cerveau.... Suis-je capable de faire la différence entre les deux ?

Est-ce que le temps va rendre ces préoccupations-questions moins présentes dans mon cerveau donc je n'ai pas a poser la question ou devrais-je me libérer le plus possible de ces craintes ?
le temps va naturellement atténuer tes doutes, craintes et sentiments... la douleur aussi. restera le doute... lui il est omniprésent, la confiance c'est quelque chose qu'on perd en quelques seconde, mais qu'on donne en de nombreuses années....

Après il va aussi falloir accepter que quoi qu'elle te dise ou fasse, tu ne saura jamais "TA" vérité, car comme tu le dit, si elle dit quelque chose tu ne saura jamais si elle dit vrai ou si elle ment, donc tu aura l'impression de ne jamais avoir de réponse vrai.... et si elle ne dit rien, tu n'en saura pas plus....
PourquoiMoi a écrit :
jeu. 24 août 2017 16:28
Ce que je tentais de lui expliquer dans ces questions, c'est que sur disons 10 portes ouvertes dans mon esprit qui entraînent souffrance, probablement qu'elle serait capable d'en fermer quelques unes (limitant mon imagination).... la question est lesquels ?

Elle me dit que cela ne sert à rien, que cela entraînera seulement souffrance pour les deux.... Phrase sage de sa part, mais qui hurle dans mon esprit est-ce qu'elle cache encore des choses ? Je lui réponds que je ne sais pas si je dois poser ces questions, mais ce qui est certain c'est qu'elle a perdu le droit de me dire ce que je devrais poser ou non...
Ça c'est pareil... tu gardera surement longtemps l'impression tenace qu'elle te cache des choses... et en même temps, elle va chercher a te cacher des choses, parce que:
- tu la surveille, et que te cacher quelque chose (quoi que ce soit...) va lui donner l'impression de respirer
- elle va pas vouloir de parler de certaine chose, de peut de te blesser plus que tu l'est déjà...

par exemple, en ce moment, ma femme me cache qu'elle a arrêté de fumer... et qu'en plus elle fume quant même 1 ou 2 cigarettes en cachette.... :) :) je sait, c'est puéril a 40 ans, mais je pense qu'elle en a besoin.... :)



Avatar du membre

Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: un membre de plus

Message par Pandore » ven. 25 août 2017 17:53

PourquoiMoi a écrit :
jeu. 24 août 2017 16:28

des actes ? jusqu'où va t'on dans les détails ? ....
Sache que tu encaisseras assez facilement les actes de manière rationnelle (c'est normal, un homme et une femme qui veulent se séduire ne vont pas se regarder à 100m de distance) mais que tu vas morfler au niveau émotionnel. La majorité des psy déconseillent au cocufieur de tout révélé si le cocufieur décide de garder son couple sous peine de le voir anéantir. Malhonnête mais peut-être vital ?

Ma femme m'a expliqué, à ma demande car je voulais absolument savoir, que les caresses et baisers étaient très forts et plus intenses qu'avec moi. J'ai compris car effectivement la chimie du cerveau rend les sensations plus fortes lors dès premières fois. Mais après, c'était compliqué quand elle voulait m'embrasser pendant de très longues minutes comme nous le faisions au début. Je sentais qu'elle essayait de réactiver un souvenir mais ça ne donnait pas la même chose. Du coup, j'ai aujourd'hui toujours du mal à l'embrasser longuement et mes baisers sont furtifs.

Pour ma part, j'ai toujours clamé que l'ignorance était le bonheur et j'imaginais que je pourrai tolérer que ma femme me trompe si je ne me rendais pas compte du tout (pas de baisse d'investissement dans le couple, câlins toujours présents...) Un peu comme si on décidait de ne pas allumer les news pour découvrir l'horreur du monde. On n'est pas informé mais on ne se sent pas mal. Manque de bol, je forme les gens sur la détection du mensonge et donc elle n' a pas pu me le cacher quand elle est passé des messages à l'acte car il y avait une rupture du pattern comportementale en elle.

Bye bye l'ignorance. Bonjour la souffrance.

Est-ce que le temps va rendre ces préoccupations-questions moins présentes dans mon cerveau donc je n'ai pas a poser la question ou devrais-je me libérer le plus possible de ces craintes ?
Oui quand tu auras décider de ne plus chercher à savoir ce que pense ta femme et que tu auras décidé de tuer cet amour fusionnel que tu avais pour elle. L'indifférence t'aidera à être indifférent à ces questions car tu t'en foutras de tout. Le temps de reconstruire pleinement ton égo. Après, ça appartiendra au passé à la condition sine qua non que madame est bel et bien tout stoppé.
Elle me dit que cela ne sert à rien, que cela entraînera seulement souffrance pour les deux.... Phrase sage de sa part, mais qui hurle dans mon esprit est-ce qu'elle cache encore des choses ? Je lui réponds que je ne sais pas si je dois poser ces questions, mais ce qui est certain c'est qu'elle a perdu le droit de me dire ce que je devrais poser ou non...
Le problème là est ailleurs. Ta plus grande souffrance vient de l'injustice avant tout.

Le concept du mariage veut que le corps de l'autre nous appartient. En fait c'est faux. Mais se dire que l'on a dédié son corps en exclusivité à quelqu'un, donc qu'on s'est restreint et qu'il y a une injustice, ça fait mal toujours et même c'est sûrement ce qui cause le plus de souffrance. Si tu n'as pas pu manger de la journée et que l'autre te dit qu'il y a fait un bon repas, tu seras peut-être content pour lui mais ton estomac criera famine et c'est pas juste. Et comme tu ne peux pas manger, tu continues à poser des questions pour connaitre le menu, quel goût ça avait,etc. Et au fur et à mesure, l'autre constate ta souffrance et t'épargne certaines informations car il sait que tu ne manges pas à ta faim.

Apparemment, les couples qui passent plus facilement sur l'infidélité et sans trop souffrir sont en bonne partie des couples où les 2 avaient un amant/une maitresse en dehors du couple en même temps.

Sans Prétention, qui est très calme sur le sujet, semble avoir croqué la pomme et ça l'a apaisé.

Moi, j'espère aussi que ça m'apaisera. Pour l'instant les tentatives étaient infructueuses et m'ont donné encore plus de rancoeur envers ma femme. Je crois qu'il faut être patient dans mon cas car je n'ai pas encore trouvé toutes les réponses. :doute:



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: un membre de plus

Message par Sans Prétention » ven. 25 août 2017 19:16

Tout d'abord Pandore, je trouve ton analyse globalement juste. :super:

Quant à avoir croqué la pomme, si tu m'avais lu, tu saurais que je n'en fais pas mystère. Je l'avais annoncé il y a longtemps sur le post de Dom, l'autre modérateur. Et à nouveau sur une réponse que je te faisais dans le cocu's bar. Et effectivement, je n'ai pas eu de panne ou autre problème... Bien au contraire, ai-je envie de dire...

Je ne m'étalerai pas sur le sujet mais j'ai bien sorti la tête de l'eau.

Il m'a fallu cependant déterminer ce qui ne serait pas "moi". Je veux dire que c'est comme la reconstruction ou le reste. Les paramètres sont nombreux mais il y a tout de même des récurrences. Il suffit de lire les Adultèmes (Alice ou de l'autre côté du miroir) pour de rendre compte de ce qui fonctionne ou pas.

S'il y a une vengeance ou autre désir malsain derrière, on ne le supporte guère, surtout quand on est structurellement monogame.

Personnellement je reste prudent sur la question. Je pense être capable de dire si cela fera du bien à une personne ou pas. Mais mon rôle n'est pas d'encourager à fauter ou quitter ou à rester. Vous ne trouverez rien de ce genre dans mes écrits. Sauf cas gravissime.

Par contre, je peux poser des questions ... Et répondre.
En traquant les approximations. Et je peux dire que concernant le fait de rendre la monnaie de sa pièce à quelqu'un, il y a des conditions. Comme toujours.

Parce que ce n'est pas viable de "rendre la monnaie de sa pièce". Ce n'est pas le but.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
PourquoiMoi
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : dim. 6 août 2017 15:13

Re: un membre de plus

Message par PourquoiMoi » sam. 26 août 2017 15:30

j'ai passé par la plus grande cascade depuis deux jours. Rendez-vous chez une thérapeute qui m'a fait comprendre que je devais me poser la question si les informations que je désire sont utiles ou non. Si les questions touchent le passé, sur un point que je connais déjà, elles ne sont peut-être pas nécessaire (du genre quelles positions ils ont utilisé). Si les questions touchent le passé, mais que je ne connais pas, je dois remettre cela dans sa cour et l'aviser que si elle continue à cacher des éléments, c'est comme si on signait un nouveau contrat de mariage où elle place de petits caractères dans le bas. Poser la question, dans mon cas, ne sert par à grand chose car je ne crois pas les réponses. Si les questions touchent le futur ou le présent (comme savoir où l'enculé s'entraîne) cette question est légitime...

Bref j'allais jeudi soir beaucoup mieux, libéré de cette pression de connaître. Vendredi matin j'étais ok... puis sur l'heure du midi j'ai rendu service à ma femme pour son travail.... malaise qui s'installe, flashs x 1000 qui surviennent tout le reste de la journée.... Le soir je suis coupé complètement de mes émotions.... Poser des questions laissaient mon cerveau actif, me donnait le goût de me battre... Là je suis juste nu devant les faits cruels. Elle se détruit de me voir comme ca... Je me détruis de tenter de construire... Rester ou partir.... Ma vie est un enfer peu importe mon choix.... CALISSE DE TABARNACK DE SIBOIRE DU CHRIST !!!!



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: un membre de plus

Message par Sans Prétention » sam. 26 août 2017 16:21

Pouquoimoi,

Tu racontes ici les effets d'un trauma.
Soigner le couple c'est bien.
Soigner tout le monde c'est mieux.
Et, évidemment, SOI en premier, ce sont les grands blessés d'une catastrophe qui ont besoin de secours.

https://www.youtube.com/watch?v=kTnPB0mDBqM


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
PourquoiMoi
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : dim. 6 août 2017 15:13

Re: un membre de plus

Message par PourquoiMoi » lun. 28 août 2017 14:51

Je vais reprendre la première formulation de Pandore pour essayer de comprendre comment je vais ce matin... parfois certains propos que je tiens sur ce forum me font prendre conscience de points importants.

lettre à moi:

Je sais que tu passes d'un extrême à l'autre. Pendant quelques heures, tu es convaincu d'être un minable, un second violon, un gars stupide qui n'a pas été capable de voir se construire cette aventure. Durant ces heures-là, tes épaules penchent vers l'avant, tes idées deviennent bloquées dans ta tête. Le doute t'envahit, la montagne est trop grosse, on passera jamais à travers, elle a été trop loin.... Pourtant quelques heures plus tard, la confiance revient, tu es une personne honorable, qui paraît pas si mal, 120 kg pratiquement juste de muscles combiné à un emploi spectaculaire où tu es respecté pour ton intelligence. La situation n'est pas plus facile pour le couple, car la colère passe alors de toi à elle ou lui. tu dois réussir à conserver cette confiance, qui te redonne de la liberté d'action, sans attaquer autour de toi.

Lettre à elle:

Chérie, je t'ai aimé tendrement toute ces années. En osant ces gestes, car tu mentionnais te chercher, tu as fait du mal autour de toi. Je sais que tu ne voulais pas ce mal. Tu voulais te sentir revivre alors que le quotidien nous étouffait. Tu aimerais que la situation soit simple, on décide de ce battre, on laissera pas une personne brisée notre couple. Le problème c'est que cette personne, c'est toi. J'ignore si psychologiquement, le jugement a été rendu au moment que tu as retrouvé ce gars-là dans un cadre informel pour la première fois pour apprendre à le connaître ou lorsque tu as décidé, malgré la culpabilité que tu mentionnes avoir éprouvée, de retourner une deuxième, une troisième, une quatrième fois chez lui. Peu importe, tu as décidé alors de détruire ce que nous étions. Est-ce qu'un jour je vais pouvoir te regarder dans les yeux avec un sourire sincère, sans ces pensées en moi ? J'en sais rien. D'un côté, je sais que cette fille a brisé quelque chose de profond en moi, en nous. D'un autre côté, je sais qu'elle est une fille exceptionnelle qui regrette vraiment son geste, qui ne peut retourner en arrière. Que pouvons-nous ajouter de plus ? On dirait que je suis condamné à du malheur...

Lettre à lui:

Tu as pensé avec ta queue... J'espère que maintenant ta tête souffre. Prie mon salaud que ma femme réussisse à me convaincre que vos baises étaient minables et ne signifiaient rien pour elle, du vent... Prie mon salaud que ma famille reste ensemble et que la douleur en moi diminue avec le temps... Je pourrais te briser physiquement, facilement, mais je ne prendrai pas le risque de briser ce que tu m'as laissé (mes enfants). De plus, ce que tu as fait mérite beaucoup plus qu'une simple douleur physique. Je ne vais pas te toucher sauf si un jour tu oses venir me tester. Je ne vais même pas te crier après, je ne vais pas te donner ce plaisir. Mais la vengeance pourrait s'abattre un jour. Je souhaite de tout mon coeur qui puisse vivre ma détresse et mon désespoir pendant une semaine. Au nombre de filles dans le monde, je peux juste dire que prendre tes maitresses parmi des femmes mariées est un comportement dangereux.



Avatar du membre

Pandore
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 71
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: un membre de plus

Message par Pandore » lun. 28 août 2017 17:59

Sans Prétention a écrit :
ven. 25 août 2017 19:16
Tout d'abord Pandore, je trouve ton analyse globalement juste. :super:

Quant à avoir croqué la pomme, si tu m'avais lu, tu saurais que je n'en fais pas mystère. Je l'avais annoncé il y a longtemps sur le post de Dom, l'autre modérateur.
Source stp ? Je n'y arrive pas avec le moteur de recherche pour te lire et comme tu as pondu 2160 messages, je deviens :fou:

Pourquoimoi" a écrit : D'un côté, je sais que cette fille a brisé quelque chose de profond en moi, en nous.
Après quelques mois, je ne sais plus si on peut parler de "brisé" qui emporte souvent l'idée de destruction définitive. Je crois beaucoup plus à la cicatrice indélébile qui enclenche automatiquement une cicatrisation plus ou moins longue qui est plus ou moins consciente. Ton rationnel te dit de te barrer mais ton inconscient te dit de rester car vous avez plus de crédit que de débit sur le compte bancaire de l'amour que vous vous portez.

Hier soir, c'est ma femme qui a engagé la conversation sur l"HISTOIRE" car elle en avait parlé à une amie. Elle lui avait exprimé qu'elle ne sentait toujours pas à l'aise avec "l'après" alors que je suis resté. Que sa copine lui avait dit qu'on devrait peut-être aller dans un club libertin pour voir, se tester. Elle lui a répondu que ça ne l’intéressait pas, même pour aller prendre un verre par curiosité. Sa copine lui a dis qu'elle l'avait fait et sans aller plus loin et lui a même demandé "oui, mais si - Pandore - en a besoin ? " et elle lui a répondu que même si elle m'aimait elle ne se forcerait jamais. Après avoir lu l'histoire de franck57, je me dis que ça ne changera pas grand chose et que ce n'est pas une solution. Donc, je n'ai même pas voulu en profiter.
Par contre, elle était beaucoup plus stimulée par l'exemple du couple libre que lui citait sa copine et elle a tenté à nouveau de me le "vendre" en disant que notre couple était surement assez fort pour le faire. Je lui ai répondu que c'était déjà assez compliqué à 2 et que je ne voyais pas la solution à 3 ou à 4.

Je vais pas te cacher que j'ai encore un peu la nausée ce jour car par amour elle n'est pas capable d'aller prendre un verre sans engagement dans un club pour me faire plaisir, mais par contre elle est toujours stimulée et excitée par l'idée d'aimer et de se faire fourrer par un autre homme dans mon dos. Toutefois, j'ai de la corne sur mon coeur comme de la corne sur les doigts lorsqu'on fait de la guitare, alors ça me fait moins mal ce type de discours et j'arrive à m'en dégager plus facilement qu'il y a quelques mois où ça me mettait dans des états pas possibles que tu connais maintenant.
ça m'étonne moi-même.

Il y a aussi le fait que je vais boire un verre avec une fille ce soir avec qui j'échange depuis quelques jours. ça m'aide à ne plus attacher trop d'importance à ce que pense ma femme. De toute façon, elle ne m'aime plus comme avant et ça fait 1 an que son amour pour moi n'est plus le même. Pourtant, elle reste là.

Si tu regardes le film, le Coeur des Hommes 3 tu y verras la constatation des 4 lascars :
- Si une femme est heureuse avec son amant mais pas heureuse avec son mari, elle quittera son mari
- Si une femme est heureuse avec son mari et son amant, elle restera avec son mari.

Donc, elle est était quand même heureuse avec toi...



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: un membre de plus

Message par franck57 » lun. 28 août 2017 18:06

Pandore a écrit :
lun. 28 août 2017 17:59
Après avoir lu l'histoire de franck57, je me dis que ça ne changera pas grand chose et que ce n'est pas une solution. Donc, je n'ai même pas voulu en profiter.
Je vais quand même démystifier un peu le truc... Un club libertin, si tu ne va pas dans la partie "alcove" (et si tu ne veut rien faire, tu n'as aucunes raison d'y aller), ben c'est ni plus ni moins qu'une discothèque.... ;) ;)



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: un membre de plus

Message par Sans Prétention » lun. 28 août 2017 21:01

franck57 a écrit :
lun. 28 août 2017 18:06
Pandore a écrit :
lun. 28 août 2017 17:59
Après avoir lu l'histoire de franck57, je me dis que ça ne changera pas grand chose et que ce n'est pas une solution. Donc, je n'ai même pas voulu en profiter.
Je vais quand même démystifier un peu le truc... Un club libertin, si tu ne va pas dans la partie "alcove" (et si tu ne veut rien faire, tu n'as aucunes raison d'y aller), ben c'est ni plus ni moins qu'une discothèque.... ;) ;)
Et "code de bonne conduite" oblige, on y est, paraît-il, plus "tranquille" qu'en discothèque.

Cela dit, je pense cette option réservée tout de même à un pourcentage restreint de la population en couple.
Personnellement, je ne pense pas pouvoir adhérer même si je comprends les options sexuelles de chacun.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 33
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: un membre de plus

Message par franck57 » lun. 28 août 2017 21:07

Sans Prétention a écrit :
lun. 28 août 2017 21:01
franck57 a écrit :
lun. 28 août 2017 18:06
Pandore a écrit :
lun. 28 août 2017 17:59
Après avoir lu l'histoire de franck57, je me dis que ça ne changera pas grand chose et que ce n'est pas une solution. Donc, je n'ai même pas voulu en profiter.
Je vais quand même démystifier un peu le truc... Un club libertin, si tu ne va pas dans la partie "alcove" (et si tu ne veut rien faire, tu n'as aucunes raison d'y aller), ben c'est ni plus ni moins qu'une discothèque.... ;) ;)
Et "code de bonne conduite" oblige, on y est, paraît-il, plus "tranquille" qu'en discothèque.

Cela dit, je pense cette option réservée tout de même à un pourcentage restreint de la population en couple.
Personnellement, je ne pense pas pouvoir adhérer même si je comprends les options sexuelles de chacun.
je confirme, c'est plus tranquille qu'en discotheque, et les femme n'ont pas a subire les mains baladeuses de ces messieurs ;)

après, ont y est aussi plus libre... il n'est donc pas rare de voir une femme ou un homme danser partiellement ou totalement dénudé, mais c'est aussi ce qui fait le charme ;) (et ce qui contribue au jeu du charme).



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: un membre de plus

Message par Sans Prétention » lun. 28 août 2017 21:15

Pandore a écrit :
lun. 28 août 2017 17:59
Sans Prétention a écrit :
ven. 25 août 2017 19:16
Tout d'abord Pandore, je trouve ton analyse globalement juste. :super:

Quant à avoir croqué la pomme, si tu m'avais lu, tu saurais que je n'en fais pas mystère. Je l'avais annoncé il y a longtemps sur le post de Dom, l'autre modérateur.
Source stp ? Je n'y arrive pas avec le moteur de recherche pour te lire et comme tu as pondu 2160 messages, je deviens :fou:
Même moi je suis perdu. :mdr1:

Sinon, une synthèse des témoignages ici : viewtopic.php?f=40&t=3737#p58034

Je ne peux pour ma part qu'affirmer deux ou trois principes :
1) Se venger, ça n'aide pas, ça fait du bien sur le coup mais ça peut aussi diminuer même l'image qu'on a de soi
2) Les coups d'un soir c'est dégradant, surtout quand on est profondément "fidèle" dans sa tête (monogame), les contre traumas c'est plutôt sur la durée
3) Le sandwich, s'il est infect, ça donne une indigestion : prendre la première femme douteuse venue n'aide aucunement à la reconstruction personnelle

Bref, ça paraît débile : chacun a sa structure mentale mais globalement si on est ici, c'est qu'on n'est pas "armé" pour se venger, ni pour "cocufier" de manière professionnelle. On ne change pas sa nature.
En revanche, être écouté, aidé, entendu par une personne de valeur... Glissement de terrain...

Ainsi a été mon dérapage.
Et une prise de conscience profonde de ce que je suis, de ce que je "vaux" réellement, loin de "ses" yeux.

C'est en personne autonome, bien que pas "guérie", que j'affronte aujourd'hui les questions que la vie me pose.
Plutôt sûr de moi (et entre parenthèse, le bonhomme qui a "laissé faire" est l'archétype de l'alpha... Alors soit je suis plus alpha que lui, soit il y a autre chose. Laisse-moi réfléchir... Il y a autre chose).

Après, je ne suis pas superman, et je me méfie comme de la peste de la dépression qui est tout de même une maladie qui peut récidiver. Ne confondons pas tout ... :cocu:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre