Cocu sous mon propre toit

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
ghislain.b
Nouvel Utilisateur
Messages : 1
Enregistré le : mar. 22 août 2017 07:06

Cocu sous mon propre toit

Message par ghislain.b » mar. 22 août 2017 07:53

Après des doutes, après des recherches, après des mensonges, je crois avoir eu 85% de la vérité, ma femme, (nous sommes ensemble depuis 11 ans, marié depuis 12 ans) m'a trompé sous notre propre toit, dans notre lit, mes 3 enfants qui "dormaient" à coté. (Pendant que je travaillais, je bosse de nuit). Je suis passé par toutes les étapes : la colère, la vengeance (je lui ai menti pour lui faire mal ) et l'acceptation ... Mais cette dernière étape est un mensonge. Je ne peux plus revenir du boulot et rentrer dans ma maison sans avoir des nausées, je ne dors plus, elle a, je crois jeté (a ma demande), je n'ai pas vérifié, le matelas. Pour ma part, je dors dans un débarras sur un matelas posé au sol. J'ai fait mine de lui pardonner a condition de remplacer notre chambre par le débarras (9 m2 pour notre chambre, 10 m2 pour le débarras). Je pensais qu'elle profiterait de l'occasion pour se racheter. Mais non, elle dort dans son lit, je "dors" au sol sur un matelas. J'ai des hauts-le-coeur, je pleure, je ne dort plus. Que faire, comment vivre après ça?



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 125
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Cocu sous mon propre toit

Message par Mitsou78 » mar. 22 août 2017 09:05

Bonjour, malheureusement bienvenu ici..

Il est difficile de tirer des conclusions sur ton court récit et je pense que personne ne le fera, pourquoi souhaite t-elle rester dans la chambre, en avez vous parler, où en êtes vous, cette relation est-elle récente ou viens-tu de découvrir ?

A te lire, tu ne trouveras ici que soutien et pas de jugement.

Prends soin de toi en tout premier lieu.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 287
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Cocu sous mon propre toit

Message par brassens » mar. 22 août 2017 11:45

Salut Ghislain,


La société ne le disant pas et te qualifiant plutôt de lâche, je t'affirme que tu es un type bien et que tu vaux bien mieux que ton épouse. Sois fier de toi, ne doutes pas de ta valeur, Toi, tu as respecté tes engagements, tu t'es respecté, tu as respecté les personnes qui comptent le plus pour toi : ton épouse et tes enfants. Tu n'as pas à tolérer ce manque de respect. Après plusieurs mois de réflexions et témoignages, dors dans le lit, c'est à elle d'aller dormir ailleurs. Ma femme me l'avait proposé spontanément.

Voilà ce qu'elle va te faire subir, je reprends cette video postée par SP que je trouve très explicite :

https://www.youtube.com/watch?v=7rColio ... e=youtu.be

Pour l'instant, la haine, la souffrance vont s'exprimer, les montagnes russes émotionnelles vont commencer. Tu ne peux rien faire contre ses quelques semaines de souffrance intense, elles sont nécessaires pour ta reconstruction. Prends soin de toi, donnes du temps, de l'intérêt, fais des choses qui te plaisent. Reste persuadé d'une chose : la médiocrité humaine c'est l'acte de ta femme, toi, tu es admirable. Au vue des commentaires de Pandore, je n'ai peut-être pas assez insisté sur ce point dans mes posts passés : sois ferme mais respectueux...Bon courage.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2252
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocu sous mon propre toit

Message par Sans Prétention » mar. 22 août 2017 12:30

Bonjour Ghislain et bienvenue à bord

Tu présentes en effet les symptômes d'un stress post traumatique.

Il y a quelques questions à se poser avant de penser à recomposer le couple (explosé après pareille torpille dans le moteur...)

1) Quel type d'infidélité as-tu vécu ?
Le problème sous-jacent est de déterminer si ta femme est structurellement infidèle ou s'il s'agissait d'un épisode passager.

2) Il faut faire le deuil de la reconstruction du couple sans se poser la question de la reconstruction personnelle : elle est prioritaire.
Un couple est composé de deux personnes et lorsque l'une d'elle est détruite, on ne peut pas parler de couple.
Lorsque la personne "va mieux" grâce uniquement aux "bonnes" actions du trompeur, cela signifie que le couple n'est toujours pas fait de deux personnes aimantes mais fonctionne de façon pathologique sur une domination larvée : en effet, si le trompeur ne craint pas de faire mal, est-ce normal ?

3) Outre les allers-retours entre le sandwich (l'amant) et toi, y a-t-il une situation d'emprise qui perdure ?
(Le trompeur, en l'occurrence ta femme) a-t-il de paroles apaisantes ? Fait-il des actions qui vont dans le sens du couple (et pas dans le sens d'une guerre de sexes) ?

C'est à cela qu'il faut faire face lorsqu'on parle de "rester" avec son/sa partenaire de vie qui peut se révéler être, en fait, un partenaire de jeu (malsain).

4) Les DEUX veulent-ils VRAIMENT s'en sortir ?

Pour ma part, je préconise de longue date la tri thérapie :
1) Psy pour soi : pour aider à se soigner du trauma.
Je ne suis pas contre les solutions "alternatives" non plus mais certaines pratiques exigent un niveau de présence à soi que l'on n'a pas toujours lorsque l'on est au fond du trou (cela reviendrait par exemple à proposer des séances d'haltérophilie à un mec à qui on vient de briser les côtes. Certains y parviennent et deviennent plus forts, mais n'étant pas Hulk moi-même...).
2) Thérapie pour le trompeur : parfois ce langage de merde qu'est l'infidélité est une très mauvaise réponse à une excellente question.
Les problèmes irrésolus de l'enfance alourdissent souvent le passif d'une personne narcissiquement fragile qui ne sait pas comment régler ses problèmes autrement qu'en ayant l'impression (et ce n'est souvent qu'une impression) de plaire à la planète entière en se posant comme objet de désir :kelkon:
3) Thérapie pour le couple : Parce que cette entité est à soigner.

Problème : ça coûte et les praticiens sont parfois... Du côté des trompeurs (heureusement pas tous mais là c'est quitte ou double).

Alors en attendant on se soigne :
Quitte à bouleverser ses propres habitudes, on se paie des trucs qu'on s'était interdit lorsque c'est possible, on retrouve des amis, on s'appuie sur des épaules, on prend du fun SANS CULPABILISER.

En attendant, on réfléchit un peu sur son couple :
C'était vraiment si bien que ça avec elle/lui ?
Y a bien un truc bizarre... Ou pas.
Est-ce que je suis RESPECTE ?
C'est de l'amour OU de la dépendance ?

8 questions

https://www.youtube.com/watch?v=C9aJ6J02Byo

En attendant, on s'affirme :
Je dis NON. J'explique pourquoi, mais quand une situation me semble mettre en péril le couple, j'affirme que cette situation m'est insupportable et je prends des mesures drastiques : je "parle" quitte à ce que les gens regardent mon conjoint de travers, je le/la fous dehors ou je pars si la situation intenable persiste.

Les couples pathologiques sont ceux qui jouent longtemps à des jeux malsains en restant bloqués sur une situation qui rappelle le mal indéfiniment à la source comme mode de fonctionnement.


Bon courage G !


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Matt
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : ven. 16 juin 2017 12:12

Re: Cocu sous mon propre toit

Message par Matt » jeu. 24 août 2017 11:35

Ca va Ghislain, ou en es tu?



Répondre