Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Sans Prétention, Nas, Dom3

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2230
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par Sans Prétention » lun. 9 oct. 2017 09:41

moimeme a écrit :
dim. 8 oct. 2017 23:41
Il a tjs été comme ça de tte facon, il n a jamais su assumer ses actes ni ses paroles et ce n est pas aujourd hui qu il va changer. Ça fait mal qd on lui répète ce qu il a dit de blessant un jour et qu il ns réponde :"non je n ai pas dit ça, tu as mal compris". Non non je n ai.pas mal compris. Tu as bien dit ça.
Ca ne date donc pas d'aujourd'hui...
moimeme a écrit :
dim. 8 oct. 2017 23:41
Manipulateur, menteur. What else ?
C'est déjà pas mal. :bonk:

Tout est cohérent : il a choisi CE moment pour ne pas avoir à supporter ta maladie.
Il ne doit pas être à son coup d'essai en matière d'infidélité.
Ce serait bien si tu pouvais te passer de lui pour tes soins...

En tous cas, bon courage. et c'est bien si tes enfants te soutiennent. Ca doit faire un bien fou !
:super:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
moimeme
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par moimeme » lun. 9 oct. 2017 16:31

Oui tt le monde me dit qu il n en est sûrement pas à son coup d essai. Ma foi, c est qu il est plus tordu que ce que je pensais. Si c est le cas, encore heureux qu il ne m ai pas refilé des maladies.

Oui pour les soins je suis aussi d accord avec toi. Mais je n ai pas d autres solutions pour l instant. J ai un siège spécial ds la douche (je ne peux pas rester debout longtemps et je ne peux pas encore enjamber la baignoire), il m'aide uniquement pour la partie inférieure. Je fais le reste comme je peux avant qu il vienne, vite fait devant le lavabo, comme ça la toilette dure moins longtemps. Et demander de l aide à mes enfants, trop peu pour moi. Ils ont déjà à s occuper de leurs études, de la maison ... Et une aide à domicile, j en ai déjà fait l expérience ds ma famille. Elles sont chronométrées, elles doivent faire les choses vite fait bien fait pour passer à qq un d autre. Donc non merci.

Donc je vais prendre mon mal en patience. Ça ne va durer qu un temps.

Oui ça fait un bien fou de se sentir soutenue et de se dire qu on n est pas folle. Il y a des jours où je m en fou complètement tellement je suis mal, et d autres fois où je me dis que j ai énormément de chance de les avoir. Aujourd hui c est un jour ou je vais bien. Pourvu que ça dure.

Merci à tous pour votre soutien et votre présence.



Avatar du membre

Topic author
moimeme
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par moimeme » jeu. 12 oct. 2017 20:14

Bonsoir,

Mon mari est passé ce soir. Avant de partir, il me demande si j ai besoin de qq chose, je lui dit non. Il me dit que je ne suis pas obligée de demander tt le temps a notre fils (il a 19 ans) s il y a des courses à faire. Je lui ai dit : "Ecoute, tu lui as dit que c était l homme de la maison maintenant, donc si je dois compter que sur lui, je compterait que sur lui."

Il me dit :" Tu vois que je passe régulièrement !!" Moi : "Oui tu passes régulièrement parce qu il y a la douche, après tu ne passeras plus." Lui :" Ah bon? Je ne passerais plus ?" Moi :" Écoute, arrête de jouer sur les 2 tableaux, soit tu es avec elle, soit tu es avec moi !!" Lui :"Mais toutes mes affaires sont ici !" Moi :"Et ben justement. Si tu prends un appartement plus grand avec elle, prends le bien grand, parce que toutes tes affaires vont gicler."

Moi :"Tu as fait qq chose de dégueulasse alors tu assumes." Lui : "Ah bon ?" Moi : " Oui, on sait très bien qui a délaissé l autre. A part nous, tu as délaissé tes parents aussi." Lui :"Ah bon ? J ai délaissé mes parents ?" Moi :"Oui tu appelais ton père 2 fois par an. Pour son anniversaire et pour la fête des pères, et encore, des fois tu l appelais le lendemain. Et ta mère tu vas la voir ts les 1 mois 1/2." Lui : "Et toi tu appelais tes parents régulièrement ? " Moi :" Oui qd il y avait encore mon père je les appelais plusieurs fois par semaine. Avec ma mère c est plus tendu. Mais avec tes parents tu n avais pas de relations conflictuelles, tu ne peux pas comparer, tes parents étaient tjs la pour toi, et malgré tout tu les appelais 2 fois par an. C est moi qui les appelais pour avoir des nouvelles. Tout les 2 on sait très bien qui a délaissé l autre. Tu peux raconter ce que tu veux à ta pouffe, te faire victimiser, mais ts les 2 on sait."

Je dois en oublier un peu mais l essentiel est là.

Et il est parti en claquant la porte.

Je suis fière de moi. 😊



Répondre