Infidélité et cancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Nas, Dom3, Sans Prétention

Avatar du membre

moimeme
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 40
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Infidélité et cancer

Message par moimeme » ven. 6 oct. 2017 22:42

Bonsoir Franck,

Je sais que trop ce que tu ressens.

Il faut te protéger. Je crois savoir que tu as des enfants. Ne peux tu pas partir avec eux chez la famille ou des amis ?

Il faut que tu fasses un break et que tu sortes de ces 4 murs.

Penses à toi et à tes enfants. Ta femme ne penses qu à elle. Elle te fais souffrir et ça ne la gêne pas. C est trop facile. Et je ne pense pas qu elle connaisse ta veleur comme tu le dis. Pars qq jours, va te ressourcer. Ça te fera le plus grand bien.

Donnes nous vite de tes nouvelles. N hésite pas à venir sur ce forum pour t exprimer.

On est là pour toi.

Courage.



Avatar du membre

Topic author
Franckandré
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : dim. 24 sept. 2017 13:02

Re: Infidélité et cancer

Message par Franckandré » sam. 7 oct. 2017 06:57

Merci de vous inquiéter pour moi.
Ce n'est pas la peine, je ne veux pas inquiéter.
N'est-ce pas égoïste de ma part de mal réagir.

Elle est libre et fait ce qu'elle veut, je n'ai aucune pression à faire.
N'est-ce pas légitime qu'elle pense à elle compte tenu du caractère précaire de sa vie qu'elle redoute....?

Mon rôle est de rester fidèle au poste. Je l'ai épousé pour le meilleur et pour le pire. Je penserai à moi quand je me pencheraI sur ma manière de tirer mà révérence à cette vie de souffrance.



Avatar du membre

moimeme
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 40
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Infidélité et cancer

Message par moimeme » sam. 7 oct. 2017 08:03

Bonjour FranckAndré,

Tu n as rien à te reprocher et ce n est pas toi qui es égoïste. Arrête de rejeter la faute sur toi. Tu laisses faire, tu subis mais tu n es pas responsable, arrête de te dénigrer tt le temps, de te rabaisser.

Ce n es pas parce qu elle a un cancer qu elle a le droit de te faire subir ça, arrêtes de la plaindre. Si elle n était pas malade, tu peux être sûre que la situation serait la même.

Réagis. Tu ne peux pas continuer à être là, à souffrir en silence, à être fidèle au poste comme tu dis. Tu te fais du mal pour rien.

Je persiste à dire que tu dois prendre qq jours pour toi et tes enfants pour changer d air. Penses -y.

Pense à toi en 1er et à tes enfants. Ton rôle est de LES protéger, de TE protéger. C est le plus important pour l instant, pas elle.



Avatar du membre

totor02
Cornu
Cornu
Messages : 16
Enregistré le : sam. 9 sept. 2017 17:51

Re: Infidélité et cancer

Message par totor02 » sam. 7 oct. 2017 20:27

bsr franck
arrete de te flageoler, dis lui bon sang, le cancer n'est pas une raison, dis lui ta douleur, dis de choisir, arrete de te prendre pour le responsable de tous, pourquoi choisirait elle? pourquoi partirait'elle? elle a une nounou a domicile, un chienchien qui l'attent, qui lui paye et lui chauffe sa gamelle...tout en s'excusant de respirer a coté d'elle, franchement, réagis bon sang...réagis, si ce n'est pour toi, au moin fait le pour tes gosses...



Avatar du membre

Topic author
Franckandré
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : dim. 24 sept. 2017 13:02

Re: Infidélité et cancer

Message par Franckandré » sam. 7 oct. 2017 21:18

Bonsoir,
Je comprends votre raisonnement sur moi.

Mais la quitter pour mes enfants ? ???? Je ne vois pas du tout l'intérêt ! !!!@

Au contraire c'est mieux pour eux de me taire. Je ne veux pas gâcher l'image de leur maman.

Elle aimerait que j'accepte cette situation.
Personne ne pense donc que cela soit tolérable ?

Je sais que je vais avoir du mal, mais il faut travailler sur soi. Une épouse n'appartient pas à son mari. Elle est libre.

Merci à vous du temps que vous me consacrez



Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Infidélité et cancer

Message par Lautrec » sam. 7 oct. 2017 22:07

Si elle est libre, tu l'es aussi.
Tes enfants doivent déjà être inquiets pour leur maman et s'ils te voient décliner, ils seront aussi inquiets pour toi.
C'est une charge trop lourde pour eux. Il faut les protéger et tu ne pourras pas le faire si tu es diminué moralement.
Les enfants sentent tout.
Il ne s'agit pas de ternir l'image de leur mère ou de leur en dire du mal ; la réalité s'impose : elle préfère être avec quelqu'un d'autre.
Je crois que ce qui te retient le plus c'est la culpabilité, ce sentiment de la laisser tomber.
Mais réalise qu'elle a fait un choix et que tu ne fais pas partie de l'équation.
Elle, ça ne la gêne pas de te démolir. Elle ne culpabilise pas de te laisser tomber.
Alors laisse la vivre son choix et prend le large.
Préserve toi.



Avatar du membre

totor02
Cornu
Cornu
Messages : 16
Enregistré le : sam. 9 sept. 2017 17:51

Re: Infidélité et cancer

Message par totor02 » dim. 8 oct. 2017 08:21

bjr franck
pour ton information, lorsque j'ai mis ma compagne dehors, elle a cru intelligent de prendre son air le plus abattu pour l'annoncer a notre dernier. et ! oh! surprise! mon petit de 12 ans a eu un sourire qui allait jusqu'aux oreilles, quand a ma fille, sur le retour d'amiens (elle est en fac) elle m'a tous simplement sortie qu'il était temps que je n'aurais jamais du supporter ses crises lunatiques. quand a la garde, elle a essayée de revenir sur la garde alternée, mes enfants lui ont clairement fait comprendre qu'elle n'en avait pas intérés.
quand a tes enfants, demande leurs s'ils sont content de voir leur père tous les jours triste, abattu.
demande leur s'ils sont content que maman passe du bon temps pendant qu'ils sont seuls avec toi? demande leur tous simplement ce qu'ils pensent du comportement de maman? du comportement de papa?
tu ne le feras pas j'en suis sur.... mais leurs réponses, je suis sur que tu les connais... et me dis pas que seul leur équilibre compte... ca c'est de la foutaise...de psy de bas étage....



Avatar du membre

Topic author
Franckandré
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : dim. 24 sept. 2017 13:02

Re: Infidélité et cancer

Message par Franckandré » dim. 8 oct. 2017 13:33

Bonjour et merci.
Mes enfants ont 21 et 17 ans.
Ils ne se rendent pas compte de min état. Ils ne savent pas que je suis sous AD et que je vois un psychiatre.

Vous décrivez mon épouse comme une égoïste, ce qu'elle n'est pas. C'est à cause de mon état dépressif qu'elle cherche de la lumière chez.quelqu'un d'autre. Elle aimerait sincèrement me voir heureux mais ne supporte pas mon état.


J'ai toute la responsabilité de son infidélité, c'est ma carence de joie qu'elle ne supporte pas sauf que sa liaison ne peut qu'empirer ma souffrance. .... sauf si je prends sur moi et parviens à faire semblant.

Pour le moment, c'est difficile mais je pense y parvenir en apparence.

Merci à vous tous de me permettre de me livrer



Avatar du membre

Easter
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2630
Enregistré le : lun. 12 déc. 2005 19:33
Contact :

Re: Infidélité et cancer

Message par Easter » dim. 8 oct. 2017 13:56

Franckandré a écrit :
dim. 8 oct. 2017 13:33
Vous décrivez mon épouse comme une égoïste, ce qu'elle n'est pas. C'est à cause de mon état dépressif qu'elle cherche de la lumière chez.quelqu'un d'autre.

J'ai toute la responsabilité de son infidélité

La on atteint des sommets. Un peu de lecture



Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Infidélité et cancer

Message par Lautrec » dim. 8 oct. 2017 15:08

Franckandré a écrit :Mes enfants ont 21 et 17 ans.
Ils ne se rendent pas compte de min état. Ils ne savent pas que je suis sous AD et que je vois un psychiatre.
Je doute qu'ils soient dupes.
Franckandré a écrit :Vous décrivez mon épouse comme une égoïste, ce qu'elle n'est pas. C'est à cause de mon état dépressif qu'elle cherche de la lumière chez.quelqu'un d'autre. Elle aimerait sincèrement me voir heureux mais ne supporte pas mon état.
Je ne suis pas d'accord. Te laisser vivre un martyr n'a rien de généreux.
Je te l'ai déjà dit auparavant, il aurait été plus honnête de sa part de te quitter.
Franckandré a écrit :J'ai toute la responsabilité de son infidélité, c'est ma carence de joie qu'elle ne supporte pas
Pas d'accord non plus. Si tu n'étais plus l'homme dont elle avait besoin, il fallait qu'elle te quitte. Sa maladie n'est pas un joker pour bénéficier de ta bienveillance.
Franckandré a écrit :Pour le moment, c'est difficile mais je pense y parvenir en apparence.
Pour combien de temps Franck ? Tu es déjà sous AD et suivi par un thérapeute.
Tu portes tout. Et toi, quelqu'un t'aide à surmonter les épreuves que tu rencontres dans la vie ?
Je n'en ai pas l'impression quand je te lis.

Entendons-vous bien, je ne te parle pas de lui déclarer la guerre, mais de te faire respecter.
T'agiter sous le nez son bonheur avec un autre homme est irrespectueux et cruel.
Si cet homme lui est indispensable, qu'elle l'assume et parte vivre avec lui.

Si elle ne le comprend pas, la démarche doit venir de toi.

Tu n'es pas son papa.

Réagis.



Avatar du membre

totor02
Cornu
Cornu
Messages : 16
Enregistré le : sam. 9 sept. 2017 17:51

Re: Infidélité et cancer

Message par totor02 » dim. 8 oct. 2017 18:07

re franck
je rejoins lautrec, les gosses voient tous, sentent tous, mais ne dise rient...ils sont la plupart du temps des tombes.
tu dis que tu es responsable de tous, pas d'accord, si tu ne lui convient plus, qu'elle te quitte, sauf que dans ce cas, il faut en assumer socialement la responsabilité, le pourquoi, les questions des autres (famille ou proches) et tous ce qui va avec...
quand a savoir ton mal etre, si au bout de 21 ans (age de ton ainé) il est toujours la, c'est que quelque chose n'a jamais marché avec ta femme et la, la responsabilité et partagée.
la solution de facilité est de tous reporter sur celui qui en apparence est le plus faible, et la, c'est toi.
mais personnellement, je ne suis pas sur que tu soi le plus faible des deux. a toi de voir.
autre chose, vue leur ages, tu ne peux pas dire que tu preserve tes enfants. DSL. tu encaisse pour ta femme et rien d'autre...



Avatar du membre

totor02
Cornu
Cornu
Messages : 16
Enregistré le : sam. 9 sept. 2017 17:51

Re: Infidélité et cancer

Message par totor02 » dim. 8 oct. 2017 18:15

re
le mariage ou vis a deux et soit un agraveur de cas, soit un émancipateur de tous ce que tu as pu vivre,
lorsque la vie a deux ne te libère pas de tes démons, c'est qu'il y a un problème.
c'est que tu as un sérieux problème que tu dois solder, avec ou sans ta moitiés.... en tous cas elle doit t'y aider, si elle ne le fait pas, c'est qu'il y a un hic....



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Infidélité et cancer

Message par Sans Prétention » lun. 9 oct. 2017 09:35

Bonjour Franck...

Je ne sais pas par quoi commencer tellement il me semble qu'il y a du pain sur la planche.

Alors pour le coup, je vais tenter, même difficilement de rester factuel.

Franckandré a écrit :
sam. 7 oct. 2017 21:18
Mais la quitter pour mes enfants ? ???? Je ne vois pas du tout l'intérêt ! !!!@
Il est des cas où la séparation, pour des "broutilles", disons des raisons "égoïstes", internes à l'un des deux membres du couple plonge les enfants dans la souffrance. Et cela est compréhensible.
Mais lorsque le couple est malade, la séparation peut être la meilleure des solutions.

Je voudrais juste te signaler, en l'état, que tu me sembles être un "enfant thérapeute" et que le "cadeau" que tu offres à tes enfants, est bel et bien cet héritage.

A lire d'urgence (juste le titre suffira) :
http://www.lexpress.fr/styles/psycho/en ... 27710.html


Franckandré a écrit :
sam. 7 oct. 2017 21:18
Au contraire c'est mieux pour eux de me taire. Je ne veux pas gâcher l'image de leur maman.
Tu es en train de gâcher l'image de leur papa.
Un papa = ça dit rien, c'est pas heureux.
Quelle vision du couple participes-tu à construire dans l'oeil de tes enfants ?


Franckandré a écrit :
sam. 7 oct. 2017 21:18
Elle aimerait que j'accepte cette situation.
Personne ne pense donc que cela soit tolérable ?
A partir du moment où tu penses cette situation intolérable, elle a le droit de la faire perdurer, certes.
TU as le droit d'y mettre fin.

UNE question : êtes-vous deux dans le couple ?


Franckandré a écrit :
sam. 7 oct. 2017 21:18
Je sais que je vais avoir du mal, mais il faut travailler sur soi. Une épouse n'appartient pas à son mari. Elle est libre.
Poncif.
Elle est libre (j'en doute : comme dirait Simone de Beauvoir "une femme libre est l'exact opposé d'une femme légère") et toi non.
Il y a donc emprisonnement affectif.

Tu veux savoir ce qu'est un couple (visiblement tu ne sais pas bien) ?
C'est quand les deux partagent les mêmes valeurs : soit tu fais comme elle, soit elle doit arrêter.
En cas d'impasse, fin de la récréation : c'est le seul moyen que TOI tu as d'exercer TA liberté.

Tu dis "une épouse n'appartient pas à son mari". Tu as raison. Mais elle, te "possède".
Comment réussis-tu à résoudre cette équation ?

Franckandré a écrit :
dim. 8 oct. 2017 13:33
Mes enfants ont 21 et 17 ans.
Ils ne se rendent pas compte de min état. Ils ne savent pas que je suis sous AD et que je vois un psychiatre.
J'aurais aimé pouvoir aller dans ton sens.
Malheureusement, et c'est le fils d'une cocue avec un père multirécidiviste qui te parle : malgré toute ta bonne volonté, les enfants SAVENT.
Je savais depuis toujours, j'avais mal depuis toujours. Et non seulement j'avais mal depuis toujours, mais on m'a interdit de le dire. On m'a interdit de le sortir...
Ca m'a fait répéter le schéma.
Le silence est une violence inouïe. Quand tes enfants sauront...


Franckandré a écrit :
dim. 8 oct. 2017 13:33
Vous décrivez mon épouse comme une égoïste, ce qu'elle n'est pas. C'est à cause de mon état dépressif qu'elle cherche de la lumière chez.quelqu'un d'autre. Elle aimerait sincèrement me voir heureux mais ne supporte pas mon état.
Je suis d'accord avec Easter : tu sembles sous emprise.


Franckandré a écrit :
dim. 8 oct. 2017 13:33
J'ai toute la responsabilité de son infidélité, c'est ma carence de joie qu'elle ne supporte pas sauf que sa liaison ne peut qu'empirer ma souffrance. .... sauf si je prends sur moi et parviens à faire semblant.
TOUTE la responsabilité ? :kelkon:


Une dernière question : que dit ton psychiatre de tout cela ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Franckandré
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : dim. 24 sept. 2017 13:02

Re: Infidélité et cancer

Message par Franckandré » mar. 10 oct. 2017 00:25

Bonsoir,

Je respecte vos avis mais ils me surprennent.

Je vais relire tout cela tranquillement. ...

Mon psychiatre n'à pas tous ces éléments en main.

J'ai l'impression à vous lire d'être très pathologiques.

Je ne sais pas si j'aurais le courage et l'envie de partir. Je comprends que cela serait respectueux de moi même de le faire.
Je ne m'aime pas et je crois que je comprends qu'elle en aime un autre.
Il me faudrait m'apprendre à m'aimer et en pensant à moi la quitter.

C'est un triste constat.
Je ne sais sincèrement pas si je pourrais sortir de cette spirale négative. .......

Merci du temps que vous me donner,

Franck



Avatar du membre

Topic author
Franckandré
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : dim. 24 sept. 2017 13:02

Re: Infidélité et cancer

Message par Franckandré » dim. 15 oct. 2017 13:32

Bonjour,

Je me sens aneanti.
J'ai demandé à mon épouse si je pouvais chercher une feuille de sécu dans son sac . Elle a dit oui et j'ai trouvé une carte sous une enveloppe ouverte qu'elle m'a arrachée des mains....

Dans un autre sac j'ai trouvé (par hasard) des chocolats "mon chéri ".

Puis j'ai trouvé une photo d'un lit avec la mention "moment romantique rien qu'à deux" qui semble découpée sur un magazine dans un tiroir....

Je fais semblant . Je joue constamment un jeu.
C'est horrible. Sa chimio tire à sa fin mais je ne vois pas le bout de cette histoire.

J'ai de moins en moins confiance dans ma capacité à encaisser tout ça sur le long terme.

J'ai envie de mourir d'un accident de voiture qui ne culpabiliser personne. Je trouve que c'est le vrai suicide, où même la mort est niée.

Vendredi prochain je revois mon psychiatre. Que vais je lui dire ????



Répondre