Besoin de votre avis

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Bruno85
Nouvel Utilisateur
Messages : 1
Enregistré le : mer. 15 nov. 2017 18:15

Besoin de votre avis

Message par Bruno85 » mer. 22 nov. 2017 20:45

Bonsoir à toutes et tous,

c'est par désespoir de cause et avec la farouche envie de sauve mon couple que je m'adresse à vous. Il y a environ
15 jours j'ai découvert fortuitement que ma compagne avait une relation avec son responsable hiérarchique.

Pour ne pas être trop long et faire simple je vais vous exposer la situation.

Ma compagne travaille avec cette personne depuis 20 ans, s'en ai suivi une longue amitié. Néanmoins cet homme a tenté sans succès de la séduire de nombreuses années durant.
Malheureusement voila deux ans, ma compagne a perdu un enfant dans des conditions dramatiques. Dans un état psychologique que je vous laisse imaginée, elle a pleuré dans ses bras et cédé à ses avances.
Quelques mois plus tard, alors que ma compagne se laissait mourir à petit feu (perte de 20 kilos et idées suicidaires) nous nous sommes rencontrés. Coup de foudre pour moi et pour elle aussi. En quelques mois son sourire renaît et elle reprend du poids, nous sommes heureux et toute sa famille me félicite.
Nous envisageons un avenir radieux (emménagement ensemble, vacances enfin des projets communs).
Elle me parlait souvent de ce responsable dans des tons élogieux, c'est vrai que j'avais des doutes, je lui avais même posé la question franchement si elle n'avait pas eu une relation avec lui et réponse négative,
Malheureusement il y a 15 jours j'ai découvert via des sms qu'ils entretenaient une relation. Relation certes non suivie, 10 rdv en 1 an et demi avec une pointe alors qu'il la sentait s'éloigner. En Août alors que nous étions en vacances, il a souhaité qu'elle me quitte, puis en septembre est venu alors que son autre fils était chez elle en train de dormir......
Elle a refusé de me quitter au prétexte que j'étais gentil et sensible et qu'elle ne savait pas comment faire pour ne pas me blesser etl. accepté de partir deux jours avec lui afin de rompre ce qu'elle n'aurait pas réussi à faire.
Lorsque j'ai découvert cette relation, nous nous sommes expliqués, sans jamais hausser le ton sans se disputer. Nous avons dialogué et elle semblait soulagée. Elle m'a dit qu'elle n'en pouvait plu de cette situation et essayait de le quitter mais n'osait pas et me mentait à moi car elle ne voulait faire de mal à personne Je lui ai demandé de choisir entre lui et moi et c'est moi qu'elle a choisi. Je lui ai demandé la permission d'écrire à son responsable, elle m'a dit oui, m'a donné son téléphone et je lui ai écrit. Il m'a fait une réponse d'homme résigné et ils ont rompu au bureau le jour suivant, il a cédé après s'être assuré que c'était sa décision et non la mienne.
Elle m'a demandé pardon et je lui ai pardonné, elle a pleuré trois jours et se sens toujours coupable. Il y a maintenant 15 jours et nous n'en discutons plu elle ne le souhaite pas ......Mais multiplie les signes d'amour et rame pour me faire plaisir....Cela en devient même gênant

J'aimerai avoir votre avis sur son comportement, victime, victime consentante ou actrice........

Et une question qui me tiens à cœur, suis-je le cocu de l'histoire ?

Merci de me répondre sans tabou ni gène

Cordialement

Bruno



Avatar du membre

totor02
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : sam. 9 sept. 2017 17:51

Re: Besoin de votre avis

Message par totor02 » jeu. 23 nov. 2017 10:34

bonjour,
vue la situation et sa situation j'aurais fait pareil que toi.
néanmoins, un nouveau deal s'impose... à toi d'etre clair avec elle.
maintenant ses attentions signifient certainement quelque chose, à toi de voir ce que c'est, quand a ton agacement, il veut tres certainement dire quelque chose... a toi de refléchir à tout ca... de voir ce que tu veux faire dans l'avenir avec elle, et elle, ce qu'elle veut et attends de toi...
pour moi, la situation est moins compliquée qu'elle n'y parait....laisse passer du temps, réfléchi à tout ca calmement et reparlez en dans quelques semaines voir 1 à 2 mois...pour voir ou vous en etes..



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3540
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Besoin de votre avis

Message par jaguarboy » jeu. 23 nov. 2017 11:55

Salut Bruno85, bienvenue à bord.

Pas mieux que totor. Prends le temps de la réflexion. Cette aventure n'est pas arrivée toute seule, même s'il y a un terreau favorable...


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2428
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Besoin de votre avis

Message par Sans Prétention » jeu. 23 nov. 2017 16:11

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
Bonsoir à toutes et tous,
Bonjour Bruno et malheureusement bienvenue à toi .

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
c'est par désespoir de cause et avec la farouche envie de sauve mon couple que je m'adresse à vous.
Ceci est une constante : si on se sent "cocu", c'est qu'on veut reconstruire, continuer, mais sous le coup d'un tsunami émotionnel rarement minime.

Si tu permets, je ne ferai pour ma part que te poser des questions et te parlerai des tendances générales que l'on voit au fur et à mesure du temps qui passe sur le site.
Les issues sont toujours incertaines mais de grands ensemble se dégagent dès les premiers écrits.

Dans un premier temps, je ne te donnerai qu'un conseil : le même que celui de mes comparses... Prends le temps.
Maintenant si un éclairage peut te permettre d'en gagner, pourquoi pas ?

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Il y a environ
15 jours j'ai découvert fortuitement que ma compagne avait une relation avec son responsable hiérarchique.
15 jours c'est frais...
Il y a de longs mois, voire de longues années de digestion en perspective... Je pense que tu peux t'y préparer dès maintenant.
L'effet "montagnes russes" puis "space mountain" dure un certain temps.
L'attitude du conjoint est déterminante également. Mais c'est surtout ton chemin à toi que tu vas devoir déterminer.

Ca veut dire quoi fortuitement ?

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Ma compagne travaille avec cette personne depuis 20 ans, s'en ai suivi une longue amitié. Néanmoins cet homme a tenté sans succès de la séduire de nombreuses années durant.
Ca c'est ce qu'elle te dit.
Pour ma part, d'entrée de jeu deux questions :
1) C'est son supérieur hiérarchique ET son ami de 20 ans (?!??!!!) : possible mais il doit bien y avoir un truc qui cloche pour les autres personnes travaillant avec ta compagne non (en termes d'égalité de traitement par exemple) ? A moins qu'il soit ami de tous. Ce qui ferait de lui un supérieur comme on les aime. D'où ma deuxième question :
2) Quel type de "supérieur" est-il ?
Une piste pour moi "cet homme a tenté sans succès de la séduire de nombreuses années durant"...
Ami, patron ET amant ? Ca fait beaucoup pour quelqu'un qui se voudrait avoir un comportement éthique.
3) Ta femme était "célib" à ce moment là ?
(Ca fait 3 questions, désolé)

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Malheureusement voila deux ans, ma compagne a perdu un enfant dans des conditions dramatiques. Dans un état psychologique que je vous laisse imaginée, elle a pleuré dans ses bras et cédé à ses avances.
Les cas de "lâcher prise" lors d'une catastrophe survenant dans la vie sont nombreux, pour ne pas dire presque commun.
Voir ici...

En revanche, quelle belle aubaine pour ce monsieur !

Elle était "célib" à ce moment là ? (Déjà posé mais question importante...)


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Quelques mois plus tard, alors que ma compagne se laissait mourir à petit feu (perte de 20 kilos et idées suicidaires) nous nous sommes rencontrés. Coup de foudre pour moi et pour elle aussi. En quelques mois son sourire renaît et elle reprend du poids, nous sommes heureux et toute sa famille me félicite.
Si je comprends bien, Mr Boss et madame Bruno ont une aventure suite à une perte d'enfant (fausse couche ?) pour elle...
Et... Il ne parvient PAS à la rendre heureuse ou à la consoler... (Vu qu'elle "reprend vie" APRES t'avoir rencontré...)
Théoriquement donc, à CE moment précis, elle doit se dire : "Wow, il est trop bien Bruno... Il me redonne le sourire..." Théoriquement encore, elle est censée mettre fin à sa relation avec Mr Boss... A moins qu'elle ne soit structurellement "polygame"...
4) Passif amoureux de Madame Bruno ? Passif familial (quel "modèle parental") ?


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Nous envisageons un avenir radieux (emménagement ensemble, vacances enfin des projets communs).
5) Rapidement ?
Visiblement rapidement... Je me trompe ?

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Elle me parlait souvent de ce responsable dans des tons élogieux, c'est vrai que j'avais des doutes, je lui avais même posé la question franchement si elle n'avait pas eu une relation avec lui et réponse négative,
Récapitulons : elle entretient une relation trouble avec son patron / ami / amant et elle ne tarit pas d'éloge sur lui.
Lui qui n'a visiblement pas réussi à la sortir de son marasme ancien suite au traumatisme de la perte d'un enfant...
Il était formidable ou il ne l'était pas ?
Bon il l'était ... En tant qu'ami.
Pas en tant qu'amant visiblement...
6) Pourquoi alors cacher cette "relation" qui est censée être passée à ce moment là ?
Manque de confiance ? Peur ? De quoi ?


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Malheureusement il y a 15 jours j'ai découvert via des sms qu'ils entretenaient une relation. Relation certes non suivie, 10 rdv en 1 an et demi avec une pointe alors qu'il la sentait s'éloigner.
7) D'abord sur la "régularité" de leur relation as-tu des preuves ou bien est-ce sa parole "nue" que tu ne mets pas en doute ?
8) Relation non suivie ne veut rien dire et tout dire à la fois... Le nombre de RDV au final importe peu : ce serait plutôt sa "présence" dans son espace affectif et sexuel qu'il faut interroger... Non ?
Mais plus encore, ce qu'il faut interroger c'est sa capacité à mener de front deux histoires enchevêtrées. Mister Boss ne la "soigne" pas de son malheur... MAIS elle semble estimer que ce qui la rend heureuse c'est TA présence ET la sienne. Son équilibre repose sur une ambivalence, pas sur une monogamie affirmée... Passif familial ?


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

En Août alors que nous étions en vacances, il a souhaité qu'elle me quitte, puis en septembre est venu alors que son autre fils était chez elle en train de dormir......
Situation pourrie au possible. En tous cas, s'il s'autorise à lui demander à te quitter, c'est qu'il y a quelque chose dans l'attitude de madame Butterfly (...) qui le pousse à penser que c'est possible.
En cas de réponse claire de sa part, il y aurait eu au mieux abandon de la part de Mr Boss, au pire harcèlement. Cet état "entre deux" est troublant. Et de son côté il est avec quelqu'un aussi ou célibataire ?

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Elle a refusé de me quitter au prétexte que j'étais gentil et sensible et qu'elle ne savait pas comment faire pour ne pas me blesser
J'ai pas vu "elle a refusé de me quitter parce qu'elle m'aime" :bonk:

L'ambivalence se cultive à grande échelle aujourd'hui : le syndrome de la madone et la putain inversé.
Je vais vite : certaines personnes ont besoin du beurre ET de l'argent du beurre tellement leur gouffre affectif est béant. Cela remonte en général à l'enfance. Je ne suis pas psy, je ne fais pas de diagnostique, mais ça sent le clivage : un mari gentil, attentionné pour l'insertion sociale et le "salop" à côté pour le grand frisson... Banal.

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

etl. accepté de partir deux jours avec lui afin de rompre ce qu'elle n'aurait pas réussi à faire.
Wow ! Deux jours pour rompre ?
9) Tu étais où à ce moment là ?
Wow ! Pas réussi à rompre ?
10) Tu étais où (dans son coeur) à ce moment là ?

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Lorsque j'ai découvert cette relation, nous nous sommes expliqués, sans jamais hausser le ton sans se disputer.
Beaucoup sont fiers de cela.
Dans un monde idéal on peut.
Dépend qui est en face.

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45

Nous avons dialogué et elle semblait soulagée. Elle m'a dit qu'elle n'en pouvait plu de cette situation et essayait de le quitter mais n'osait pas
11) Donc elle avait besoin de "papa" pour rompre ? (Je fais le mauvais esprit...)


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
me mentait à moi car elle ne voulait faire de mal à personne
Possible.
Simplement, elle n'a pas compris que ce mensonge lui faisait du mal à elle en premier.

Sauf si c'est une menteuse pathologique... :kelkon:

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
Je lui ai demandé de choisir entre lui et moi et c'est moi qu'elle a choisi.
Elle n'a pas choisi toute seule quoi...
Il paraît que cette question "qui choisis-tu ?" est signe de pathologie pour certains psys... Avec ceux-là j'aimerais avoir une conversation...
C'est JUSTEMENT parce que ce type de personne n'arrive pas à choisir qu'elles mettent toute leur famille dans la m...
Apprendre à choisir, c'est renforcer son principe de réalité. Très peu utile pour le monde marchand dans lequel nous évoluons mais bien utile pour éviter des heures de psy et autres solutions médica menteuses, puis avocats pirates, site de rencontres adultères qui, tous de conserve, se frottent les mains du malheur des couples au point d'en faire du feu. Bref. Fin de la parenthèse coup de gueule. :evil:

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
Je lui ai demandé la permission d'écrire à son responsable,
Personnellement, je n'ai pas demandé de permission.
Ca en dit long sur ton caractère Bruno...

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
elle m'a dit oui, m'a donné son téléphone et je lui ai écrit.
Beau geste.


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
Il m'a fait une réponse d'homme résigné et ils ont rompu au bureau le jour suivant, il a cédé après s'être assuré que c'était sa décision et non la mienne.
Et pourtant, si on suit le déroulé de l'histoire, c'est bien TA décision. Elle, elle ne sait pas prendre de décision, se laissant aller à ses sentiments et envies de l'instant.
SA décision, ça aurait été "j'ai rencontré quelqu'un qui me rend heureuse, au revoir".

Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
Elle m'a demandé pardon et je lui ai pardonné, elle a pleuré trois jours et se sens toujours coupable. Il y a maintenant 15 jours et nous n'en discutons plu elle ne le souhaite pas ......Mais multiplie les signes d'amour et rame pour me faire plaisir....Cela en devient même gênant
12) Gênant ?
13) C'est une personnalité "excessive" alors ?


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
J'aimerai avoir votre avis sur son comportement, victime, victime consentante ou actrice........
Tu nous le diras.
Pour ma part elle ressemble à une fille sans caractère, qui vogue en direction de rien selon du vent...
Cela peut être aussi un vernis de surface...


Bruno85 a écrit :
mer. 22 nov. 2017 20:45
Et une question qui me tiens à cœur, suis-je le cocu de l'histoire ?
:bonk:


A bientôt sur la toile...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre