vous reconstruire

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Agnès Emma
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 2 mars 2016 14:30
Contact :

vous reconstruire

Message par Agnès Emma » ven. 24 nov. 2017 06:00

bonjour,

l'infidélité nous brise, mais qu'est-ce qui a été brisé en vous exactement?

je vous pose la question car on me demande comment se reconstruire personnellement, et (ce qui est différent de reconstruire son couple.)
vos interventions peuvent m'aider.
merci à chacun d'entre vous.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2485
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: vous reconstruire

Message par Sans Prétention » ven. 24 nov. 2017 06:05

Bonjour Agnès

Il me semblait que vous mêmes aviez des réponses sur votre blog : http://www.l-architecte-du-couple-durable.com/

Sinon restent quelques morceaux choisis sur le site : viewtopic.php?f=40&t=3735

Et je vous conseille de lire les dernières interventions de Brassens ou Pandore.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3541
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: vous reconstruire

Message par jaguarboy » ven. 24 nov. 2017 11:05

Pour faire court, je me suis dit que, finalement, la vie reste belle, que je vaux mieux que ces histoires, que je suis resté fidèle à moi-même. Et plus pratiquement, c'est le temps qui permet d'apaiser les choses. Juste que l'on ne s'en sort pas totalement indemne. On n'en guérit pas totalement, on en ressort changé dans son rapport à l'autre, au sens large s'entend.

Plus lucide sur la vie, sans doute plus froid.

Bon courage.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Pandore
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 89
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: vous reconstruire

Message par Pandore » dim. 26 nov. 2017 11:56

Si l'on doit comparer notre personnalité, notre psyché à une maison, je dirai que la reconstruction dépend aussi de l'intensité du séisme et de ses répliques.

J'aimerai comparer notre couple à 2 personnes qui ont décidé d'apporter et d'améliorer leur propre maison sur une même propriété. 2 maisons qui partagent enormément en commun et dont les interconnections entre les 2 maisons n'ont fait que s'augmenter pendant 11 ans.

Pour ma part, je m'étais préparé à un séisme car nous savons que le couple est naturellement sur une faille sismique mais j'avais imaginé d'autres signes annonciateurs (baisse de rapports sexuels, absence de romantisme de ma part, augmentation du nombre de disputes) or mon sismographe avait oublié de me rappeler que j'étais relié à la maison de femme et que celle-ci pouvait détruire certaines pièces de sa maison sans que je ne puisse le deviner de l'extérieur. Je n'avais pas vu qu'elle avait laissé la porte ouverte à quelqu'un qui allait lui demander de faire comme si nous n'étions pas sur une propriété commune, notre couple, et que toute transformation de ce genre devait se faire avec mon consentement (c'est dans le bail, normalement...)

Ce qui m' a mis par terre ce furent les nombreuses répliques/récidives malgré toutes mes actions pour faire tenir la maison. Aujourd'hui, je reconstruit avec les matériaux que j'ai pu récupérer, ceux qui ont bien tenu, qui sont en bon état. J'en ai rajouté. Ce n'est pas exactement au même endroit mais le fait de rester avec celle qui a provoqué autant de tremblements de terre, m'oblige à rester pour le moment sur la même faille sismique. J'ai réussi à mettre à la porte de la propriété le saboteur, mais je vois que la porte de la maison de ma femme, elle ne la ferme plus de la même manière, que certaines pièces ont été complètement changées et qu'en mon absence, elle peut toujours faire rentrer quelqu'un car elle m'a expliqué qu'elle était avant tout chez elle. Je me demande encore souvent s'il ne faut pas que je me trouve une autre propriété et une autre co-propriétaire.

Je me suis efforcé et chaque jour qui passe cette reconstruction se fasse avec des matériaux para-sismiques mais le plus dur c'est de regarder la "propriété" sur lequel nous étions à 2 si biens, qui n'est plus aussi jolie, qui a perdu de son charme. Les balançoires des enfants sont par terre, le banc sur lequel j'aimai retrouver mon amoureuse tous les jours est fissuré, tient avec des bouts de ficelles, de bois car nous avons décidé de continuer à nous assoir dessus mais l'envie d'y aller est moins forte car il est instable. Il y a des jours où on a l'impression que tout se passe bien et je vois qu'elle fait comme s'il fallait se satisfaire dorénavant de cette copropriété mais quand on a goûté à un petit paradis, c'est difficile.

Alors, comme d'aller dans le jardin, me fait souvent trop de mal, je me suis enfermé régulièrement dans ma maison pour la retaper. Je pensais que ça m'aiderait à oublier le jardin mais il me manque maintenant toujours quelque chose à chaque fois que je regarde par la fenêtre.

Et cette semaine j'ai ouvert la porte à une visiteuse qui me dit vouloir chercher quelqu'un comme moi pour batir un nouveau jardin. Elle m'a emmené sur un banc et j'ai aimé ses baisers et le fait qu'elle me donne envie d'aller à nouveau d'avoir un beau jardin. Mais il est encore trop tôt pour prendre une décision.

En tout cas, je suis déjà moins en colère contre celle qui a foutu la pagaille. Mais la tristesse et la peine sont toujours là. Est-ce que ça disparaitra ?
Je ne sais pas. Je sais seulement que j'ai réussi à reconstruire certaines pièces et que ces dernières sont maintenant indesctructibles car j'ai mis des protections pour que la voisine ne puisse plus y avoir accès.

J'imagine que ce sera abscons pour vous, mais certains et certaines ici comprendront cette parabole.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2485
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: vous reconstruire

Message par Sans Prétention » lun. 27 nov. 2017 04:30

Au contraire Pandore tes symboles, sont très clairs, vivants et convaincants.

Par contre toujours ce putain de paradoxe que je qualifie moi de pervers chez les cf : ce sont les premiers à dire "cétafote" ou encore à parler de coresponsabilité mais lorsque l'on part sur cette base, c'est le "je suis chez moi" ou "jemapartiens" qui prime...
Pendant les travaux certain(e)s mériteraient un bon coup de pelle quelque part...

En réalité, il y a trois unités dans la maison du couple : la sienne, celle de l'autre, et les parties communes.
Le tort des cocus est d'avoir mis à disposition leur espace de vie. Celui des cf de confondre ce qui leur appartient avec ce qui est commun (c'est une prise de possession illégale, mais "acceptée" dans un premier temps par le cocu)...

Est-ce que se reconstruire ne serait pas tout simplement refaire sa dépendance ailleurs et voir si le couloir qui sépare les deux maisons sera pas trop long...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre