Et le prince redevint crapaud.....

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » dim. 3 déc. 2017 10:12

J'ai lu et relu les nombreux messages de souffrance et d'incompréhension sur ce forum. C'est tellement douloureux d'apprendre que l'on est cocue. Que ce n'est pas un mauvais rêve dont on va se réveiller mais que c'est la triste réalité. Cette réalité fait tellement mal physiquement. Je suis de tout cœur avec ceux qui souffrent et ont été humiliés, maltraités, désenchantés, piétinés et trahis.

Je sais que je suis cocue depuis le mois d'août, le 3 exactement. J'ai l'ai découvert durant nos vacances d'été en regardant par hasard le téléphone de mon mari. Je suis tombée sur de nombreux messages mails plus ou moins torrides.

Mon mari part en Asie (à raison de 2x1 semaine/an) chaque année depuis 13 ans pour des raisons professionnelles. Le soir, avec ses collègues de travail, il va se relaxer dans des bars où il y a des filles très sympathiques. Je ne pensais jamais à mal, j'étais naïve et je lui faisais confiance. Lors de la dernière mission au mois de juin, il a rencontré une jeune femme, qui a un physique très attrayant, tous les hommes présents en étaient fous. C'est lui qu'elle a choisi pour des rapports sexuels. Elle ne voulait pas d'argent tellement il lui plaisait, mais finalement a tout de même pris les 30 euros qu'il lui a donné (peut être plus). Après cette nuit d'échanges sexuels, il est revenu en France et a gardé contact avec cette jeune beauté, jusqu'à ce que je découvre le pot-aux-roses. Il m'a juré que ce n'était qu'un échange sexuel, qu'il lui écrivait des "I love you" mais que ce n'était pas vrai et qu'il allait arrêter de lui écrire. Et que sa proposition de lui donner de l'argent pour ses études et pour réparer sa voiture n'était qu'un test.
Je l'ai cru : toujours et encore naïve la bonne femme !

Sa 2ème mission de l'année a commencé samedi dernier, et en regardant dans sa valise, j'ai trouvé 7 capotes, cool la vie ! Une petite semaine relaxante de programmée pendant que la bonne femme trop naïve garde les 3 gamins.

Je m'étais jurée de partir s'il devait y avoir récidive, et c'est le cas. Donc je dois partir. Un ami me dit que je dois commencer par une séparation de 3 mois avant de lancer une procédure de divorce et que je dois l'inciter à choisir entre moi ou ses missions en Asie. Est-ce que je veux garder ce faux-jeton ?

Ce qui m'embête ce sont mes trois enfants, ma 2ème fille fait des études de médecine, et je ne voudrais pas qu'elle rate son année à cause de ces conneries.

Mon mari jure n'aimer que moi, me trouver très belle pour mon âge (47 ans) et qu'il veut vieillir avec moi ! Il m'a aussi dit qu'en choisissant cette "beauté", il m'a fait honneur... j'ai de la chance, tellement d'attentions !

c'est sympa de finir sa vie avec un type qui nous a trahi, poignardé dans le dos, menti.....

Ce qui est difficile c'est de se souvenir quand on était enfant et qu'on espérait une vie correcte et que finalement on se retrouve avec un tas de boue !
Je me suis perdue dans le sport que je fais à outrance pour oublier.... et ne pas m'effondrer. Je vois un psy aussi. Quelle perte de temps, je voulais ouvrir une micro-crèche prochainement, m'investir à fond dans mon travail que j'adore et finalement je me retrouve à penser non-stop à cette histoire pourrie qui me rend malade ! Mon mari me pousse à tenter aussi l'adultère (pour "annuler" les relations adultérines à lui), je me suis inscrite sur un site de rencontres, j'ai des propositions variées, mais je crois que ce n'est pas mon truc. J'ai toujours voulu être la femme d'un seul homme, plaire à cet homme et c'est tout. Mais j'ai perdu la partie semble t'il, l'homme a qui j'ai donné mes espoirs et mes aspirations est "bigame". Quant je repense à nos 25 ans ensemble, je me dis que je dois être cocue depuis plusieurs années. Simplement avant je ne le savais pas.

Ce qui me rend dingue aussi ce sont les maladies que je pourrais attraper. Il y a les HPV et les préservatifs ne suffisent pas à se protéger contre eux à 100 %. En Asie les femmes n'ont pas de suivi gynécologique comme en Europe et il y a des cas de cancer dus aux HPV. C'est beau l'amour !

Merci. Je vais faire un petit footing, pour avoir des endorphines.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par jaguarboy » lun. 4 déc. 2017 10:37

Salut, Abeille, bienvenue à bord.
ABEILLE a écrit :
dim. 3 déc. 2017 10:12
Ce qui est difficile c'est de se souvenir quand on était enfant et qu'on espérait une vie correcte et que finalement on se retrouve avec un tas de boue !
Je me suis perdue dans le sport que je fais à outrance pour oublier.... et ne pas m'effondrer.
Je pense que nous sommes nombreux ici à avoir eu ces rêves et à nous être cassé les dents. A la lecture de ton message, ça me rappelle bien des choses, le modus opérandi est bien souvent identique : "j'ai fait une conn..., je regrette, je n'aime que toi... mais je continue". Et le raisonnement comme quoi tu ne veux pas finir ta vie avec un gars comme ça est aisément compréhensible.

Pas grand chose de propre à attendre... et pas envie de plier bagage au dernier soir de ma vie en me disant que je suis passé aussi loin de mes objectifs.

Bon courage à toi.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » lun. 4 déc. 2017 17:27

Merci beaucoup pour ta réponse.
J'aimerais être plus radicale dans cette séparation... mon mari essaie toujours de m'embobiner et y arrive souvent pour une courte période. Il y a des gens qui ne méritent absolument pas que l'on souffre pour eux. Je ne comprends pas ma faiblesse, j'ai la preuve constante qu'il est toxique pour moi, il me fait souvent douter de moi et pourtant je n'arrive pas à être radicale. C'est dingue ! Ce qui doit l'amuser c'est que quand je lui annonce qu'il faut qu'on arrête, il prend cela comme un défi à relever, il s'investit à fond pour me faire changer d'avis et quand la partie est à son avantage, il redevient critiqueur et distant. Mais pourquoi est-ce que je me laisse manipuler. Quelle méthode faut-il employer pour extraire cette sorte de verrue profonde et malsaine.... Je vais encore souffrir longtemps à ce rythme là. Je m'en veux pour cela. Mais le fait d'avoir les enfants me rend aussi plus vulnérable.



Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » mar. 5 déc. 2017 07:15

Ne plus souffrir, voilà ce que j'aimerais. Je suis debout depuis 4 du mat (à faire le ménage et essayer de ne plus ruminer) et je repense à ma vie, au fait d'être cocue, en me disant que je suis vraiment trop bête. Il est parti samedi en Asie, m'a téléphoné une fois pour me dire que les capotes étaient dans la voiture depuis au moins deux ans (que je me fais des films), qu'elles dataient de nos vacances 2015... seulement en vérifiant, la date de péremption est au 6 juin 2021. Et ils sortent de l'usine 4 ans et 9 mois avant la péremption. Ce qui nous amène à septembre 2016. J'aimerais avec le numéro du lot, connaître le lieu de vente, mais cette information est difficile à obtenir. J'aimerais une ultime preuve irréfutable pour me dire, ce n'est absolument pas la peine, il faut bouger.... Il restait 7 préservatifs dans le paquet, et il me semble qu'aucun paquet n'est en-dessous de 12. Donc sa soi-disant erreur qui n'a eu lieu qu'une fois, semble s'être répétée.
Il y a des gens qui mentent vraiment tout le temps et qui osent pourrir la vie des autres. Je ne comprends pas cet égoïsme, ce manque d'empathie. comment devient-on ainsi ? l'autre ne vaut il rien ? J'ai mal à la tête, au ventre, au cœur... quelle souffrance. Il y a des jours où on n'aurait pas dû se lever, des jours où on aurait pu éviter des rencontres malsaines. Je n'aurais clairement pas du me lever le 12 juin 2013, je n'aurais pas rencontré mon mari. Mais je me dis que mes enfants sont tellement exceptionnels, je ne les aurais pas eu si je ne m'étais pas levée.... pensées naïves et qui ne servent rien. Le passé est fait, mon médecin me dit toujours "il ne faut se retourner que si c'est pour avancer". Il faut sacrément de l'énergie, des ressources et des envies pour ne pas s'arrêter, pour poursuivre sa route, faire ce qu'on a à faire chaque seconde, chaque minute.... tout me semble tellement triste. Quel poison !



Avatar du membre

moimeme
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 75
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par moimeme » mar. 5 déc. 2017 08:36

Bonjour Abeille,

Ton histoire me rappelle la mienne par certains points :
- j ai découvert l infidélité de mon mari a peu près au môme ment que toi,
- on a le même âge à un an près,
- j ai touché le fond pdt plusieurs mois après cette découverte,
- mon mari n a eu aucune empathie envers moi,
- j ai été très naïve, je lui faisais confiance (après 22 ans de mariage),
- j ai également des enfants exceptionnels (3) qui ont souffert de tt ça, et mon mari n avait pas plus d empathie pour eux.

Au début mon mari me disait que j étais responsable de la situation, que c était à cause de moi qu il était allé voir ailleurs. Je te raconte pas mon état dépressif ensuite. Se sentir responsable de tt ça.

Sur ce site on m a fait comprendre qu il n y avait qu un responsable et c était lui. Quelle genre de personne avec qui tu partages ta vie depuis autant de temps peut te détruire de la sorte, peut te faire porter le chapeau de ses conneries ? Et des mensonges, toujours des mensonges. Je ne vais pas te raconter mon histoire, ça serait trop long mais tu peux lire mes posts pour te rendre compte par quoi je suis passée.

Je suis de tt coeur avec toi. Beaucoup de courage. Tu sauras prendre la bonne décision : partir ou rester.



Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » mar. 5 déc. 2017 09:12

Merci moimeme,

J'avais suivi ton histoire et j'ai beaucoup compati au fur et à mesure de tes écrits. Tu sembles aller mieux. Je te le souhaite sincèrement. Tes enfants sont d'un grand soutien, c'est fantastique. Oui, nos enfants sont extraordinaires.
Ce qui est rageant c'est que nous voyons que le mari avec nous vivons n'est pas celui que nous aimions et pourtant c'est difficile de tourner la page. En fait celui qui nous fait tellement de mal est quelqu'un d'autre, un inconnu.... donc pourquoi tellement souffrir ? c'est sans doute de faire le deuil de celui que nous aimions (et qui n'existe pas) qui est tellement dur. (Un peu compliqué la manière dont j'ai d'exprimé mon raisonnement.) Je m'en veux pour cela, me faire du mal pour un menteur, trompeur, égoïste et faux-jeton. Un mec qui me veut que du mal finalement.
Et mon autre interrogation, pourquoi mon mari qui est tellement faux veut rester dans son foyer, c'est idiot de s'embêter à mentir, à devoir convaincre, à se cacher....
En fait c'est un homme qui pas d'honneur. Aucune fierté finalement, il n'assume rien. Où est cette virilité, cette noblesse et grandeur qui fait qu'on peut être fier de soi ? Mon mari n'avait jamais d'interdit, ni de cadre quand il était jeune. Il avait le droit de tout faire, seul lui comptait... je pense que cela joue dans sa manière d'agir. Un jour il m'a dit "si lui va bien, celui lui suffit", au moins c'est clair.
Je le sais, je le sais, je le sais : je dois partir. Il ne m'arrivera jamais plus de rien de correct avec lui. Je tourne en rond.



Avatar du membre

moimeme
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 75
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par moimeme » mar. 5 déc. 2017 10:40

ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 09:12
Ce qui est rageant c'est que nous voyons que le mari avec nous vivons n'est pas celui que nous aimions et pourtant c'est difficile de tourner la page. En fait celui qui nous fait tellement de mal est quelqu'un d'autre, un inconnu.... donc pourquoi tellement souffrir ? c'est sans doute de faire le deuil de celui que nous aimions (et qui n'existe pas) qui est tellement dur.
C'est tout à fait ça. Je ressens la même chose. Pour moi, mon mari n'est pas celui que j'ai connu. Il était complètement différent à un moment donné, je ne le reconnaissais plus, ni dans ses actes, ni dans ses propos au début de cette affaire. Et puis j'ai compris qui il était en réalité. Mais bon, comme tu dis : pourquoi continuer à souffrir ?
ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 09:12
Et mon autre interrogation, pourquoi mon mari qui est tellement faux veut rester dans son foyer,
Je pense que ton mari a peur de se retrouver seul. Il a bobonne à la maison quand il rentre, le reste n'a pas d'importance.
ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 09:12
Un jour il m'a dit "si lui va bien, celui lui suffit"
Tout est dit.

Prends le temps de la réflexion, fais toi aider par un professionnel, n'hésite pas. Moi, j'y suis allée. Pèse le pour et le contre, et tu sauras quoi faire.

Bon courage.



Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » mar. 5 déc. 2017 12:56

Merci moimeme.
Je sais au fond de moi que si je ne pars pas, cela me retombera dessus à un moment ou à un autre. Refaire confiance à mon mari me semble extrêmement difficile, je ne veux pas passer ma vie à avoir peur, à fouiller (je déteste cela), à perdre mon énergie, à me sentir vieille et nulle. Il y a des hommes "bien" j'en suis certaine, qui savent aimer et qui permettent de s'épanouir, de nous rendre meilleures.
Cette histoire m'a rendu plus dure et je déteste cela.
Je suis convaincue que mon mari recommencera, sans scrupule. Car il faut le faire tout de même, tromper celui qu'on dit aimer. Il y a beaucoup d'étapes avant de jouir avec quelqu'un d'autre. Beaucoup de possibilités de se reprendre, de se dire "non, je ne ferai pas cela à mon/ma conjoint(e)". Je l'ai testé avec les propositions de Meetic, ce n'est pas donné à tout le monde d'aller au bout (draguer/trouver l'endroit/se déshabiller/ être excité et passer à l'acte) de mentir et de trahir (heureusement).
Pour moi la plus grande des qualités à toujours été l'intégrité.... c'est cool, je suis servie !
Pas de chance, tomber sur une personnalité comme celle de mon mari !
Je trouve que si je quittais mon mari, le mal partirait avec. Je m'en débarrasserais. C'est comme couper des branches mortes, l'arbre reprend des forces et redevient majestueux.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par jaguarboy » mer. 6 déc. 2017 09:17

ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 12:56
Je sais au fond de moi que si je ne pars pas, cela me retombera dessus à un moment ou à un autre. Refaire confiance à mon mari me semble extrêmement difficile, je ne veux pas passer ma vie à avoir peur, à fouiller (je déteste cela), à perdre mon énergie, à me sentir vieille et nulle.
C'est en partie pour ça que j'ai demandé le divorce. Ma vie ne pouvait pas se dérouler dans la peur ou pire, l'indifférence. Je me sentais trop jeune pour vivre ainsi... c'est tout au moins ce que je me suis dit.
ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 12:56
Je suis convaincue que mon mari recommencera, sans scrupule. Car il faut le faire tout de même, tromper celui qu'on dit aimer. Il y a beaucoup d'étapes avant de jouir avec quelqu'un d'autre. Beaucoup de possibilités de se reprendre, de se dire "non, je ne ferai pas cela à mon/ma conjoint(e)".
Je l'avais souligné autre part : on n'arrive pas sous la couette de quelqu'un d'autre sans avoir franchi un sacré paquet de feux rouges. C'est un acte délibéré et donc parfaitement évitable.
ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 12:56
Pas de chance, tomber sur une personnalité comme celle de mon mari !
C'est ce que je me suis dit à ma "grande époque". J'ai dû faire un truc pas bien dans une vie antérieure et je suis en train de payer !!
ABEILLE a écrit :
mar. 5 déc. 2017 12:56
Je trouve que si je quittais mon mari, le mal partirait avec. Je m'en débarrasserais. C'est comme couper des branches mortes, l'arbre reprend des forces et redevient majestueux.
C'est également ce qui m'est arrivé. Il est certain que le soir où elle a fait ses valises, j'étais bouleversé. Fallait il en arriver là ? Il semble que oui. Mais rapidement, les choses se sont éclaircies : je savais où j'allais. Certes, la vie ne fut plus la même, mais j'avais une direction à suivre. Aujourd'hui, crois moi, je ne regrette pas cette décision.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » jeu. 7 déc. 2017 07:21

J'ai lu ton histoire Jaguarboy, tu es passé par des moments vraiment difficiles. Mais je suis contente de lire qu'il y a un après POSITIF qui peut exister. Histoire très triste pour tes filles aussi.
J'ai un peu peur pour mes filles et je me demande comment les enfants peuvent ne pas garder des séquelles avec un parent déviant. J'ai lu quelque part qu'un enfant ayant un parent cocufieur, risque de le devenir à son tour ou d'aimer un futur cocufieur ou un homme/femme marié(e). Je me dis que ce ne sont que des statistiques, tout comme un enfant battu ne deviendra pas un parent qui bat (heureusement). Mais je me questionne tout de même. Cela ne laissera t'il pas des séquelles à mes filles. Surtout que mon mari leur a toujours dit, il faut être ZEN avec les tromperies, une femme ne doit pas s'attarder la dessus... je ne comprenais jamais pourquoi il leur racontait de telles conneries, aujourd'hui je comprends mieux ! Peut être devrais-je faire appel à un psy pour travailler avec mes filles, pour leur permettre d'évacuer et de ne pas devenir des victimes de mon histoire malsaine.
Ah si mes filles n'étaient pas concernées, je partirais à dix mille lieux de cet homme tordu, menteur et trompeur. Je ne sais pas comment je vais faire, il rentre dimanche. J'ai l'impression de toujours l'aimer, mais ce n'est pas lui, ce n'est pas possible d'avoir des sentiments pour quelqu'un d'aussi faux ou alors j'aime souffrir ou comme nous le dit le bouddhisme (et toi aussi) je dois réparer une faute de ma vie passée.... :? Il y a quelque chose qui ne tient par la route.
Ce qui est certain c'est que quelque part je le savais. J'avais toujours un pressentiment. J'angoissais souvent sans vraiment connaître la raison. Et depuis que je connais la vérité (ou une partie de celle-ci car je suis certaine que c'est pire en vrai), je n'ai plus d'angoisses. Bizarre. Quelque part je savais.... il faut toujours s'écouter.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par jaguarboy » jeu. 7 déc. 2017 09:10

Salut Abeille.

Ces moments difficiles, même s'ils sont désormais loin derrière moi, me laisse tout de même quelques douleurs de temps à autre. Rien de grave, juste le sentiment d'être passé à côté de ce que je souhaitais. Je n'ai jamais envisagé ça étant bien plus jeune. La vie n'est pas un long fleuve tranquille.

Quant aux enfants... Bien difficile d'appréhender ce qu'il peut bien leur arriver à leur tour. Il peut y avoir des présomptions... mais rien de vraiment concret. Inutile de se fouetter le dos, nous n'y pouvons pas grand chose. Même s'il m'arrive de me dire que mes filles partent avec un handicap dans la vie pour cause d'absence de référent maternel, je pense que, de toute façon, j'ai fait de mon mieux, et je ne suis pas parfait.

Le temps me dira d'autres choses...


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 258
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par sophit444 » jeu. 7 déc. 2017 10:00

Bbonjour abeille ,

Je comprends ton inquiétude vis a vis de tes enfants ,tu es une bonne maman ,elles ont beaucoup de chance de t avoir .

J ai les mêmes inquiétudes ...je suis moi même une enfant de cocufieuse .Ma mere a trahi mon papa et est parti pour un autre ... Mais pas de chance ,l autre s est barré et elle s est retrouvé seule comme une conne...elle m avait toujours revendiqué qu elle était partie seule ! ( moi aussi elle m a mentie pendant des années mais je crois que finalement j ai toujours su malgres tout .MOn papa m a avoué j étais déjà maman ! Très tard ...ET la le choc mais aussi le soulagement ,je savais .

Mais le truc insupportable c est que je me suis entiché ....d un cocufieur ....LE truc que je Coulais éviter a tout prix BAm !!!! C insupportable ,moi qui ai toujours voulu être a l inverse de mes parents ,je me retrouve dans la même situation .

Je pense qu il faut casser la chaîne !!!! Et des qu ils seront en âge de comprendre ,je leur expliquerai ,je n aurais aucun tabou auprès d eux ! Les secrets de famille sont dévastateurs,j en ai fait l expérience .Il nous faudra les guider ,leur expliquer que l honnêteté ,l intégrité sont des valeurs fondamentales ,que si ils les transgresse ils vont au devant de gros ennuis et que si quelqu un les transgresse Anvers eux ,ils ne doivent en aucun cas l accepter .ils se doivent le respect comme ils le doivent aux autres ...
Des touts petits je serais intransigeante le dessus ,je les accompagnerait et serait vigilante avec eux tout au long de ma vie .

Malheureusement ,c est tout ce que nous pouvons faire , être la pour nos enfants .ILs n ont pas mérité ça ,ils mérites de vivre dans un environnement serein et pleins d amour mais l un de leur parent est déficient a ce niveau la et il faut faire avec ....



Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » ven. 8 déc. 2017 13:25

Oui casser la chaine... pour "sauver" nos enfants d'une vie bien triste et source de stress, d'épuisement, de dépréciation et de tristesse. J'ai lu ton histoire. Difficile tout cela, surtout avec des jeunes enfants et ton passé de petite fille traumatisée. Vouloir éviter quelque chose à tout prix et le vivre quand même, quelle tristesse. Je te souhaite beaucoup de belles choses pour le futur et je compatis sincèrement à ton malheur.
Mon mari vient de me téléphoner et me dit qu'il devrait voir une psy. Je ne vois pas l'intérêt, il a des options que je n'ai pas et je ne vois pas comment il arrivera à les abandonner. Pour moi, tout me semble impossible. Il me dit qu'il veut retrouver ma confiance : impossible. C'est un beau parleur, qui me manipule et m'embobine. C'est un menteur. Il y a vraiment deux options qui s'offrent à moi :
- rester avec lui, pour les enfants, mais ne plus me considérer comme sa "femme", faire ma vie (comme il a toujours fait la sienne). M'amuser, sortir, vivre ENFIN et ne plus rien attendre de lui. Devenir totalement indépendante, développer ma micro-crèche, faire mon sport, peut être faire des belles rencontres. Et espérer ne plus rien ressentir pour lui au fil du temps. Ne plus rien échanger (en dehors des enfants). Et quand les enfants sont partis, plier bagages.
- divorcer tout de suite. Ne lui parler que ce qu'il faut. Pas plus, pas moins.
Je me dis qu'il ne changera plus, c'est comme un drogué. Il mentira toujours, draguera toujours, aura toujours besoin de plaire et succombera quand la belle voudra bien de lui. Je refuse d'avoir la 2ème place, je ne veux pas la 1ère, je veux ne pas faire partie du classement. Etre hors circuit. Ne plus jamais y retourner.
Il faut s'aimer... toujours ! Le temps passe vite. Les personnes qui me sont toxiques, je les éloigne de moi, petit et petit.
C'est ce que j'aimerais....



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 144
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par hugo » ven. 8 déc. 2017 14:34

ABEILLE a écrit :
ven. 8 déc. 2017 13:25
Il y a vraiment deux options qui s'offrent à moi :
- rester avec lui, pour les enfants, mais ne plus me considérer comme sa "femme", faire ma vie (comme il a toujours fait la sienne). M'amuser, sortir, vivre ENFIN et ne plus rien attendre de lui. Devenir totalement indépendante, développer ma micro-crèche, faire mon sport, peut être faire des belles rencontres. Et espérer ne plus rien ressentir pour lui au fil du temps. Ne plus rien échanger (en dehors des enfants). Et quand les enfants sont partis, plier bagages.
- divorcer tout de suite. Ne lui parler que ce qu'il faut. Pas plus, pas moins.

Dans ta situation il n'y en a qu'une, ma mère a choisi la première pendant 15 ans, quelle ambiance, quelle tristesse quel gâchis, j'ai finis par lui trouver un avocat, l'accompagner, elle a rencontré quelqu'un d'autre pendant le divorce, aujourd'hui elle est heureuse, épanouie et sereine...

L'infidélité pathologique ne se soigne pas, sauf exception éventuelle, quoi que j'en doute... Pour partir il faut du courage, beaucoup de courage donc je te souhaite d'avoir celui-ci et quand bien même tu resterais, c'est un autre choix qui demande beaucoup d'abnégation, mais très peu de bonheur au final...



Avatar du membre

Topic author
ABEILLE
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : dim. 3 déc. 2017 09:15

Re: Et le prince redevint crapaud.....

Message par ABEILLE » sam. 9 déc. 2017 08:50

Hugo, je sais que tu as raison. Que mon avenir est bien sombre si je reste. Comme tu dis il faut du courage pour partir, j'espère l'avoir rapidement. Cette nuit j'ai très mal dormi (comme souvent) et beaucoup cogité (comme souvent aussi). J'ai compris de nombreux moments qui m'ont questionnés sur mon mari. Notamment :
- l'ouverture d'une 2ème ligne sur son téléphone,
- des appels mobiles dépassant 50 euros,
- des retraits en liquide sur de nombreuses années avec aucune facturette y afférente (pourtant il garde tout et compte tout),
- un appel téléphonique le 24 décembre au soir avec comme contact "le prénom de son collègue masculin" alors que c'était une fille au bout et qu'il était bien embêté. Il l'a vite expédié et était désagréable.
Il s'est toujours fait la belle vie
- nombreuses sorties au restaurant pour le travail (il me parle souvent d'excellentes tables, mais ne m'y invite jamais et vraiment en 25 ans c'est JAMAIS),
- sortie dans un hôtel 4 étoiles (juillet 2017) avec ses amis sportifs durant tout un week-end (à ce qu'il parait l'hôtel est super/le SPA aussi)
- il a souvent des grandes difficultés à me joindre quand il est en déplacement (pas de WIFI, téléphone trop cher....) : le pauvre !
- des messages étranges quand il ne les efface pas, du style (lors d'un de ses déplacements à une collègue ) : "alors tu viens, c'est l'heure du bain de minuit"
- très peu de tendresse ou d'attention pour moi : 6 rapports/an, il me disait être fatigué et stressé par son travail. Je gardais ma frustration .... Enfin quand j'ai appris en août que j'étais cocue, les choses se sont incroyablement améliorées (je ne savais pas encore que c'était un cocufieur récidiviste à préciser)
- jamais de fête de la St Valentin, ni pour mon anniversaire. J'ai passé mon 30ème anniversaire, seule avec mes enfants en bas-âge : Il était au restaurant avec ses collègues ce jour là.
- toujours des critiques sur tout
- travaille presque toujours à Noël/Pâques.... bizarre, ils sont à 6 pourtant, aucun roulement ?
- donne ses congés pour partir à l'étranger
- quand je pleure parfois, il se couche et me souhaite une bonne nuit. Il n'a jamais eu de compassion pour mes larmes. Cela le laisse totalement indifférent et l'agace même.
- il me dit que je suis trop dure et que j'en demande de trop.
etc... etc.... etc....
Je sais depuis longtemps que tout cela n'est pas normal. Pourquoi je me laisse faire ? je ne sais pas ! J'avais une éducation très stricte ou j'ai subi beaucoup, peut être est-ce dû à cela. Je continue ce que j'ai toujours connu.
Pourtant je ne me tais pas, je m'exprime, tempête, m'énerve, menace.... et cela crée une ambiance bien déprimante et qui finalement ne change rien.
J'ai vraiment l'impression d'être vieille maintenant, moche et idiote. La phase dépréciation... qui est vraiment très difficile à vivre. Quand je me regarde dans un miroir je me trouve pathétique.
Bien sûr que je ne suis pas parfaite : il n'est pas le diable et je ne suis pas l'ange.... mais tout de même, ce n'est pas moi qui vais voir ailleurs....



Répondre