Je n'avance plus :/

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Sans Prétention, Nas, Dom3

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Ange déçue
Nouvel Utilisateur
Messages : 1
Enregistré le : sam. 30 déc. 2017 21:57

Je n'avance plus :/

Message par Ange déçue » sam. 30 déc. 2017 23:10

Bonjour à tous!
J’ai lu plusieurs de vos témoignages, qui m’ont à la fois rassuré et attristé. Je me décide enfin a raconté mon histoire.

J’ai rencontré Simon (ce n’est pas son vrai prénom) sur un site de rencontre en 2013. Il m’avait dit être célibataire, je n’ai pas cherché plus loin car à ce moment-là je ne voulais pas me prendre la tête. Mais j’ai commencé par avoir des sentiments pour lui et c’était réciproque. A partir de là j’ai commencé à avoir peur, besoin d’être rassuré. Je lui en parlais, de mes doutes (s'il y'avait une autre femme) et lui faisait tout pour me rassurer. Mes craintes revenaient à chaque fois donc j’ai fini par lui dire: « Ecoutes, si il y a une madame Simon qui t’attends chez toi le soir, je serais déçu mais je disparaîtrais sans qu’elle apprenne mon existence. Je préfère être déçue maintenant plutôt que de souffrir plus tard. »
Une fois de plus il m’a rassuré en me disant qu’il n’y avait personne d’autre, que mes craintes étaient sûrement dues à mes expériences passées. Mais.

J’ai fini par avoir la preuve qu’il était en couple avec une autre depuis quelques années. Il a joué avec mes sentiments et j’ai cru à ses bobards, que ça n’allait plus avec sa copine de l’époque, qu’il va la quitter car c’est moi qu’il aime (quelle idiote j’ai été ! :kelkon: ) Un soir j’ai craqué et j’ai envoyé un message à sa copine de l’époque, pour demander s’ils étaient vraiment en train de se séparer. Et bien non, il jouait sur 2 tableaux. Il m’a jeté comme une moins que rien, ignorant mes appels et sms. Lui qui m’écrivait presque tous les jours dès le réveil et avant de se coucher, pour me dire que je lui manquais, du jour au lendemain j’ai dû faire face au néant.

De février 2014 à novembre 2015, on a enchaîné les retrouvailles et les ruptures. A chaque fois c’est lui qui rompait, du jour au lendemain, sans prévenir que c’était fini. Sans explications. Sans réponses face à ma douleur, ma colère, mon désarroi. Mon manque de lui, mon besoin de comprendre. Il m’ignorait.
Malgré tout ça j’ai envoyé un message vocal en novembre 2015 (il avait bloqué mon numéro), disant que je laisse tomber, que je ne gardais que les bons souvenirs, et que je le souhaite d’être heureux même si ce n’est pas avec moi. » Évidemment il n’a pas répondu.

Il m’a recontacté en mars 2016. Vraiment célibataire cette fois. (il a quitté celle qui est maintenant son ex, car alcoolique et psychopathe d’après ce qu’on m’a dit d’elle). Au début je n’ai pas répondu à ses messages. L’un d’eux disait « je comprendrais si tu ne réponds pas ». Mais hélas j’ai répondu. Et on s’est vite revu. …

Au moment où il m’a recontacté, il fréquentait déjà une autre. Une cliente plus âgée que lui (10 ans de +). Elle trompait son mec avec « le mien ». Ils ont passé des nuits entières ensemble :pleure: :pleure: :pleure: , plus des sorties au resto et en boite (pour le peu que je sache). Pendant qu’il me privait de sa présence il l’offrait à une autre. Il a continué ses conneries même quand j’ai eu des doutes.
Quand j’ai demandé « étais-tu avec une femme hier soir ? » il a répondu non en me regardant droit dans les yeux. Parfois il était même outré de mes accusations « à tort » ! pfff
Je l’ai proposé d’être honnête avec moi mais aussi avec lui : « Si tu ressens le besoin vivre comme un célibataire, tu as le droit et t’as pas à avoir honte. Papillonne si tu en as besoin mais ne joue pas avec moi en même temps. Fais ton « truc » et revient quand tu seras prêt. Ou si tu veux juste t’amuser avec moi, amusons-nous mais pas de mensonges, ça fait trop mal après ! » Et bien il a continué de me dire qu’il ne voyait personne d’autre et que c’est avec moi qu’il veut construire.

J’ai passé plusieurs nuits blanches à attendre qu’il réponde à mes appels/textos, voulant croire que cette fois oui j’étais vraiment parano. Après la dernière nuit passé sans moi (tout en m’ignorant) j’ai lancé un ultimatum. Mets notre statut couple en public. Si tu ne le fais pas, ce sera pour moi la preuve qu’il y a quelqu’un qui ne doit pas connaître mon existence et que tu étais avec ce quelqu’un la nuit dernière et donc ce sera vraiment fini !!!! Il a voulu faire son macho, genre qu’il n’a pas d’ordre à recevoir de moi. Mais cette fois j’étais déterminé. Cette fois je ne comptais pas subir la rupture seule dans mon coin à pleurer toutes les larmes de mon corps, cette fois je l’aurai oublié en bonne compagnie (j’étais très courtisé pendant qu'il ne se refusait rien!) Il a mis le statut couple en public... Tout va bien.

Une semaine plus tard, l’autre femme m’écrit et me raconte leur dernière soirée et dernière nuit passé ensemble. Car il a fallu que je lance cette ultimatum pour que monsieur décide enfin d’être correcte avec moi et donc de ne plus me tromper. Elle n’a pas accepté la rupture donc elle se venge en me racontant quelques détails et en se foutant un peu de ma gu*ule. :kk:

Ça fait un an et demi qu’on vit sous le même toit. On a un magnifique bébé ensemble (oui je sais on aurait dû attendre :doute: ). En fait dès que cette femme m’a contacté il n’a plus passé une seule nuit sans moi, il a quitté son logement pour vivre avec moi. J’ai piqué plusieurs crises de nerfs l’assommant de se barrer car cette fois un truc s’est cassé en moi. J’hurlais, je l’insultait! "Comment as-tu pu faire ça avec l'autre p*te tout en sachant que j'étais entrain de pleurer!!?? :+

Je le sens sincère cette fois. Il reconnaît qu’il a été très très con, égoïste, un gros con*rd… que je ne mérite pas ce qu’il m’a fait, qu’il ne me mérite pas. Il dit qu’il était perdu et avait du mal à croire qu’une femme aussi « géniale » que moi soit amoureuse d’un gars comme lui.
Il a fallu que je sois prête à accepter l’invitation des autres hommes (choses que je n’ai jamais faites finalement) pour qu’il arrête de courir ailleurs. Ah oui parce qu’en plus de cette femme, à l’époque il a fait son Don Juan avec d’autres clientes entre autre. Je l’aime encore. Mais je le hais tout autant. Je n’arrive plus à être heureuse. Pas un seul jour passe sans que j’y repense. Je n’en peux plus de faire semblant devant les autres, car on me dit « c’est du passé, maintenant il t’aime et il est droit. Passe l’éponge. Passe au-dessus… » Si seulement c’était aussi simple!

Parfois j’ai juste envie d’en finir. Mais je tiens bon car j’ai 2 enfants. Je ne passerais pas à l’acte, rassurez-vous. Mais je ne vis plus. Je suis devenue une plaie.

Merci de m’avoir lu, désolé pour le long pavé.



Avatar du membre

Zoch
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 324
Enregistré le : sam. 18 juil. 2015 11:31

Re: Je n'avance plus :/

Message par Zoch » dim. 31 déc. 2017 10:09

Bonjour Ange déçu.
Bienvenue chez nous.
Ton histoire est bien triste. Et elle a dû manger beaucoup de ton énergie vitale.
Tu ne nous poses aucune question, je vais donc m'abstenir de "repondre" :wink:

Juste te donner mon ressenti à la lecture.
Tu dis ne pas être heureuse. Alors que peux tu faire pour l'être? Je veux dire par là que tu es le seul artisan de ton bonheur, que personne d'autre que toine le détient entre ses mains. Avec ou sans lui, que peux tu faire pour te rendre heureuse ?

Tu parles d'enfants. Est ce que tu sous entends qu'ils soient une raison nécessaire pour rester?
Auquel cas, tu te trompes. Ce n'est pas parce que tu quittes le père de tes enfants que tu les prives de leur père. Pour être partie, pour connaître beaucoup de personnes séparées, je peux t'assurer que les papas restent les mêmes avec les enfants, qu'ils vivent ou non avec la maman. Un con restera un con. Un bon restera un bon. Tu n'as aucun contrôle là dessus. Cela ne t'appartient pas.

A la lecture de ton post, on sent que tu as compris une chose. Ça fait moins mal d'être acteur de sa vie que de subir les caprices d'autrui. :super:

Alors, quelle est la question qui te travaille le plus en ce moment ?

Tu as le temps. Le temps de te poser les bonnes questions.
2018 va peut-être t'ouvrir de nouveaux horizons ?

:fleur



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2405
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'avance plus :/

Message par Sans Prétention » mar. 2 janv. 2018 10:30

Bonjour Ange déçue.
Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
J’ai rencontré Simon (ce n’est pas son vrai prénom) sur un site de rencontre en 2013. Il m’avait dit être célibataire, je n’ai pas cherché plus loin car à ce moment-là je ne voulais pas me prendre la tête.
Donc ok à ce moment là pour vivre quelque chose avec quelqu'un de (éventuellement) pris ?

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Mais j’ai commencé par avoir des sentiments pour lui et c’était réciproque.
En quelque sorte. C'est peut-être sa façon d'aimer, mais lui te ment. Dès le départ.
Ce n'est pas à proprement parler une "réciproque".

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
A partir de là j’ai commencé à avoir peur, besoin d’être rassuré.
Ce n'est pas un début de relation "normal".
Un passif particulier de ton coté ? Ou alors, dès le début tu avais flairé la "bête".
En tous cas, c'était bien mal engagé.

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Je lui en parlais, de mes doutes (s'il y'avait une autre femme) et lui faisait tout pour me rassurer. Mes craintes revenaient à chaque fois
C'est qu'il envoyait des signaux négatifs. :kelkon:

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
donc j’ai fini par lui dire: « Ecoutes, si il y a une madame Simon qui t’attends chez toi le soir, je serais déçu mais je disparaîtrais sans qu’elle apprenne mon existence. Je préfère être déçue maintenant plutôt que de souffrir plus tard. »
Une fois de plus il m’a rassuré en me disant qu’il n’y avait personne d’autre, que mes craintes étaient sûrement dues à mes expériences passées.
C'est lui qui t'a dit ça ? Ou c'est toi qui l'a pensé ?

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
J’ai fini par avoir la preuve qu’il était en couple avec une autre depuis quelques années.
On appelle ça de la manipulation.
Quelques gouttes de perversion aussi.
Le prince charmant a un visage bien triste.

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Il a joué avec mes sentiments et j’ai cru à ses bobards, que ça n’allait plus avec sa copine de l’époque, qu’il va la quitter car c’est moi qu’il aime (quelle idiote j’ai été ! :kelkon: )
Classique. J'appelle ça le "syndrome Patricia Casse" : il me dit que suis beeeeeeellleeee... :bonk:

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Un soir j’ai craqué et j’ai envoyé un message à sa copine de l’époque, pour demander s’ils étaient vraiment en train de se séparer. Et bien non, il jouait sur 2 tableaux. Il m’a jeté comme une moins que rien, ignorant mes appels et sms. Lui qui m’écrivait presque tous les jours dès le réveil et avant de se coucher, pour me dire que je lui manquais, du jour au lendemain j’ai dû faire face au néant.


Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
De février 2014 à novembre 2015, on a enchaîné les retrouvailles et les ruptures. A chaque fois c’est lui qui rompait, du jour au lendemain, sans prévenir que c’était fini. Sans explications. Sans réponses face à ma douleur, ma colère, mon désarroi. Mon manque de lui, mon besoin de comprendre. Il m’ignorait.
Malgré tout ça j’ai envoyé un message vocal en novembre 2015 (il avait bloqué mon numéro), disant que je laisse tomber, que je ne gardais que les bons souvenirs, et que je le souhaite d’être heureux même si ce n’est pas avec moi. » Évidemment il n’a pas répondu.

Il m’a recontacté en mars 2016. Vraiment célibataire cette fois.
Tu es la cinquième roue du carrosse quoi...

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
(il a quitté celle qui est maintenant son ex, car alcoolique et psychopathe d’après ce qu’on m’a dit d’elle).
Il a donc préféré une alcoolique psychopathe à toi... :bonk:
Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Au moment où il m’a recontacté, il fréquentait déjà une autre.
Ca fait pas un peu beaucoup ?????!!!!??


Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Elle trompait son mec avec « le mien ».
C'est quelqu'un qui aie s'entourer de ce qu'il y a de "meilleur"... :deal:


Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Ils ont passé des nuits entières ensemble :pleure: :pleure: :pleure: , plus des sorties au resto et en boite (pour le peu que je sache). Pendant qu’il me privait de sa présence il l’offrait à une autre. Il a continué ses conneries même quand j’ai eu des doutes.
Et en plus, il récidive.
Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Quand j’ai demandé « étais-tu avec une femme hier soir ? » il a répondu non en me regardant droit dans les yeux. Parfois il était même outré de mes accusations « à tort » ! pfff
Je l’ai proposé d’être honnête avec moi mais aussi avec lui : « Si tu ressens le besoin vivre comme un célibataire, tu as le droit et t’as pas à avoir honte. Papillonne si tu en as besoin mais ne joue pas avec moi en même temps. Fais ton « truc » et revient quand tu seras prêt. Ou si tu veux juste t’amuser avec moi, amusons-nous mais pas de mensonges, ça fait trop mal après ! » Et bien il a continué de me dire qu’il ne voyait personne d’autre et que c’est avec moi qu’il veut construire.
Oui, tout à fait : tu es l'archétype de la madone !

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
J’ai passé plusieurs nuits blanches à attendre qu’il réponde à mes appels/textos, voulant croire que cette fois oui j’étais vraiment parano.
Et non...

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Je le sens sincère cette fois. Il reconnaît qu’il a été très très con, égoïste, un gros con*rd… que je ne mérite pas ce qu’il m’a fait, qu’il ne me mérite pas. Il dit qu’il était perdu et avait du mal à croire qu’une femme aussi « géniale » que moi soit amoureuse d’un gars comme lui.
Il a fallu que je sois prête à accepter l’invitation des autres hommes (choses que je n’ai jamais faites finalement) pour qu’il arrête de courir ailleurs.
Oui donc il ne s'est pas "calmé" par amour mais par peur...

Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Ah oui parce qu’en plus de cette femme, à l’époque il a fait son Don Juan avec d’autres clientes entre autre. Je l’aime encore. Mais je le hais tout autant. Je n’arrive plus à être heureuse. Pas un seul jour passe sans que j’y repense. Je n’en peux plus de faire semblant devant les autres, car on me dit « c’est du passé, maintenant il t’aime et il est droit. Passe l’éponge. Passe au-dessus… » Si seulement c’était aussi simple!
On ne peut pas tourner la page tant que le livre n'a pas été écrit.
Quelle thérapie avez-vous eue ?
Ange déçue a écrit :
sam. 30 déc. 2017 23:10
Parfois j’ai juste envie d’en finir. Mais je tiens bon car j’ai 2 enfants. Je ne passerais pas à l’acte, rassurez-vous. Mais je ne vis plus. Je suis devenue une plaie.

Merci de m’avoir lu, désolé pour le long pavé.

Tu me fais penser à une autre personne de ce site...
A plein d'autres en fait.

Non, ne t'excuse pas de ton "pavé", il est tombé au bon endroit...

Je te souhaite de commencer un cheminement intérieur, débarrassée de tous ces démons qu'il ne faut surtout pas planquer sous le tapis,mais bel et bien affronter...

:fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre