Détruit...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2777
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

souba a écrit :
mar. 18 févr. 2020 15:30
Je rencontre l'autre prochainement.
J'espère avoir une version honnête...
Prépare la chose et prends des notes.
Possible qu'on tente de t'enfumer.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Merci pour ce conseil.
J'espère que,Apres tant d'années, 7 ans,il sera honnête...
Quel intérêt aurait il de me mentir si ils ne se côtoient plus ?
Je suis peut-être candide...



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 286
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Détruit...

Message par Mitsou78 »

souba a écrit :
mar. 18 févr. 2020 15:30
Je rencontre l'autre prochainement.
J'espère avoir une version honnête...
Où la prend des notes oui, prépare ton argumentaire et reviens nous !!!

L'autre aussi voulait me parler parce que plein de choses à me dire sur ma salope, finalement il a décliné l'invitation quand je lui ai promis de l'enc....r avec ma batte de Baseball... Il y a des limites à estimer le cornu comme complètement stupide :wink: :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Cette rencontre est à mon initiative.
J'en espère beaucoup pour comprendre.
J'en ai tant besoin...



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 286
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Détruit...

Message par Mitsou78 »

souba a écrit :
mar. 18 févr. 2020 16:34
Cette rencontre est à mon initiative.
J'en espère beaucoup pour comprendre.
J'en ai tant besoin...
Je comprends, te souhaite d'être face à quelqu'un d'honnête.
Maintenant s'il s'est glissé dans ta femme en connaissance de sa situation familiale, peut-il réellement l'être, fie toi à ton instinct sur l'instant...

:fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Merci.
Je vous ferais un retour de cet entretien.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2777
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

souba a écrit :
mar. 18 févr. 2020 16:02
J'espère que,Apres tant d'années, 7 ans,il sera honnête...
Quel intérêt aurait il de me mentir si ils ne se côtoient plus ?
Protéger sa gueule...

Sinon, même en étant honnête, il ne risque que de te donner les grandes lignes. :roll:
Un petit cours de neuroscience sur la mémoire te montrerait que les souvenirs c'est volatile. L'oubli est un processus biologique nécessaire. :doute:

Bon après, y a ceux qui oublient ce qui s'est passé hier soir, bon... On n'en parle pas. :kelkon:
Ou alors si sa rencontre avec ta dame a été un trauma... Là t'auras même le nom du parfum qu'elle portait. :kelkon:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

C'est vrai que 7 ans c'est long...
Maintenant,il n'a pas pu oublier si il a couché avec elle ou pas...



Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Bon,retour du rdv...

Il me jure sur ses enfants qu'il n'y a jamais rien eu de charnel avec ma femme.
Il avoue avoir joué avec elle un jeu de drague malsain,rien de plus.
Il agirait comme ça avec plus ou moins toutes ses autres collègues.
En fait,ce serai ma femme qui serait tombée amoureuse de lui alors que lui,non...
C'est elle qui le sollicitait par sms lui disant qu'il lui manquai.
Il a été très surpris voir choqué quand elle lui à avoué être rendue au point d'avoir envie de faire l'amour avec lui.
Elle le lui aurait dit pour motiver la rupture,rupture que de toute façon lui aussi souhaitait vu la tournure de la relation.

En gros,si je comprends bien, c'est ma femme.la salope qui avait envie de se faire sauter par ce mec...
Dur dur...
Je me dit que je doit peut-être mon honneur au fait que ce type ne voulais pas couché avec elle.
Elle qui semble il était bien mure,prête a cueillir...

A moins que...?



Avatar du membre

lili223
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : dim. 18 juin 2017 16:35

Re: Détruit...

Message par lili223 »

Bonjour
Votre honneur .. votre femme la salope .. votre Ego, votre petit théâtre personnel.
Où est l'amour dans tout ça, la compassion, la compréhension, l'humilité. Est cela... grandir ?
Vous avez trompé votre femme, voulu revoir votre ex maîtresse .. pourquoi acceptez vous vos imperfections, et si peu celles de votre compagne ?!
Une femme trompée ne retrouvera jamais la même confiance, la même insouciance, la même ivresse.
Le petit grain de sable crisse inéluctablement le mécanisme.
A moins que la transparence, la tendresse et l'Amour priment sur la nouvelle relation.
L'adultère est toujours une réponse à un manque, l'homme est parfois dominé par des pulsions plus importantes (testostérone) et la femme par un manque d'attention, de vibration...plus subtile.
Ce sont souvent des réponses à des carences.
Votre blessure paralyse votre bienveillance, vos responsabilités.
Si chacun s'enferme dans sa petite illusion de victime, vous n'avancerez plus main dans la main.
Notre douleur occulte l'autre, mais une victime est une personne qui n'a pas encore trouvé le vrai sens de la vie.
Aimer c'est un partage, c'est comprendre que l'autre est comme soi, avec ses incertitudes, ses manques, et ses erreurs.
Aimer c'est discerner ses propres erreurs... aussi et s'expliquer.
Elle vous a compris quand vous étiez .. parti.
Pourquoi ne lui faite vous pas le même cadeau ?
Après, que vous restiez ensemble ou pas, n'est pas forcément le plus important.
C'est de retenir comment mieux aimer, soi, l'autre, une relation ..
N'aimer que soi n'ouvrira jamais à la richesse de ce monde.
Si vous souffrez à ce point sans avoir été trahi charnellement, pouvez vous imaginer... une seconde ...comment a été vécu sa soufffrance à elle, quand vous l'avez trompé physiquement.
Je sais que ça fait très mal, et que la colère pointe son grossier visage, mais regardez derrière vous et autorisez vous à ressentir cette profonde déception.
Elle vous parlera aussi des autres .. qui l'ont ressenti avant vous.
Les histoires vont et viennent, comme la vie, et c'est pour cela que l'instant est précieux.
Et même à la fin, on peut encore aimer, avec une grande fraternité, surtout si on a soi-même commis les mêmes erreurs.
On peut partir et rester dans l'amitié du coeur.
Les histoires ne sont pas éternelles, elles sont comme ces nuages qui se transforment en traversant le ciel, mais elles apprennent et remplissent nos vies. Il faut en prendre soin, ainsi que des cadeaux qu'elles sèment quand elles disparaissent.



Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Bonjour,
Vous avez raison.
Je veux ,par contre,préciser que ce n'est pas moi qui "traite" ma femme de salope.
Je vous faisais, comme promis,un compte-rendu de ce rdv avec ce type.
Il en ressort ce que vous avez lu...
En résumé, il ne comprends pas ce que j'ai à lui reprocher.
C'est en quelque sorte, lui la victime d'une femme qui serait tombée amoureuse de lui,allant jusqu'à lui avouer avoir envie de coucher avec lui,ce qui l'aurait choqué...
Il avoue quand même avoir eu un comportement ambigu.
Peut-être n'ai je rien compris?
Nous avons décidé de poursuivre notre relation avec encore plus de force,de respect,d'amour.
Nous reparlons même de ma tromperie avec relativité. Elle m'assure que ce n'est en fait pas grave ..
J'ai seulement voulu,comprendre ce qui c'est vraiment passé entre elle et lui pour justement travailler sur les causes de sorte à ce que jamais,nous puissions nous retrouver dans une situation similaire.
Non,je ne suis pas parfait,je trenne aussi mes casseroles.
Je veux simplement nous donner toutes les chances.
Pour cela,j'ai besoin de toute la vérité..
Je ne minimise pas mes responsabilités, loin de là.
Merci encore.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 286
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Détruit...

Message par Mitsou78 »

Au demeurant, rien de nouveau du coup, chacun tirant à lui la couverture de vertueux pour ne porter la responsabilité de cette escapade sommes toutes de 8 mois...
En clair tu n'en sais et sauras pas plus, l'un dit qu'il l'a dragué, qu'ils ont couché ensemble, puis non et l'autre que c'est elle qui lui a fait des avances. L'important ne réside finalement pas dans le fait du passage à l'acte, ils se sont simplement inscrits dans une relation de 8 mois, extra conjugale. On en revient à mon message concernant les limites de l'adultère, de la tromperie, de l’importance du sexe, du physique, du psychique et du sentimental.
Finalement qu'il y ait adultère ou non, il y a tromperie.
Comme le précise lili223, heurtée, il y a toujours des motifs à une tromperie.
Vouloir cacher celle de madame derrières les errements de monsieur x années avant n'en fait pas à mon sens le motif essentiel, un argument de poids certainement, mais je crois profondément que le théâtre de la vie qui se dessine entre 40 et 50 ans chez une femme en couple est fondamentalement écrit dans l'histoire des relations, depuis longtemps avec plus de possibilités de réalisations aujourd'hui. Il est utile de se trouver des conséquences accablantes pour l'autre, mais....
Alors dans ces rencontres extra conjugales vient à intervenir un révélateur de la transgression du respect de l'autre, indélébile, flagrant qu'est le passage à l'acte. Ce que chacun homme ou femme cherchera à savoir de l'aventure de l'autre.
Finalement le jeu d'acteurs est à la portée de tous, l'euphorie, l'envie, le désir, le sentiment de revivre, la transgression ouvrent tous les sens pour se protéger tout autant que ce faire valoir à exister.
Sommes nous pris pour des cons, je crois que nous n'existons simplement plus dans le process comme partenaire, finalement le trompeur n'a plus rien à nous devoir, sa nouvelle histoire est en marche et le fait de revivre est suffisamment important pour que le partenaire officiel soit écarté, il n'a plus de droit tout simplement...
Il n'y a pas l'un ou l'autre de plus légitime à tromper, chacun ayant droit à l'erreur une fois au moins, mais se doit je crois et là je rejoins souba à l'intégrité de transparence de ses errements, et pour la personne blessée si elle en éprouve le besoin et pour le trompeur pour s'affranchir un instant de sa faute et s'inscrire dans la reconstruction. C'est un élément pour le quel je me bats depuis quelque temps déjà, qui me semble être un passage obligé et révélateur d’accepter de faire de son conjoint le nouveau complice de sa vie, d'être intégralement transparent. Ce fameux passage à l'acte reste le dernier rempart du respect que l'on octroi au couple, il me semble important d'être clairvoyant pour soi-même et restructurant pour l'autre.
Des échanges autour des fautifs, de toute part il me semble que l'homme fautif est un salaud au même titre que la femme est salope, les motifs n'ayant ni dans un cas ni dans l'autre valeur d'excuse, d'explication éventuellement, d'excuse non... Je crois que le terme employé, fort et vindicatif et véritablement lié à l'instant de la mise en cause pas au temps de la reconstruction. Et dans le cas présent, comme pour le courageux besogneux de ma femme, ce sont bien celles-ci les salopes aguicheuses, ces Don Juan n'ayant finalement étaient que faibles (SIC) !!!!


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2777
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

lili223 a écrit :
lun. 24 févr. 2020 08:01
Une femme trompée ne retrouvera jamais la même confiance, la même insouciance, la même ivresse.
Le petit grain de sable crisse inéluctablement le mécanisme.
Bien que se réalisant dans des options genrées forts diversifiés, on constate à la lumière des témoignages que le tiercé gagnant de l'amour (confiance, insouciance, ivresse) n'a de toutes les manières plus la même saveur pour tout un chacun après pareille épreuve. Sur ce plan, hommes comme femmes sont à égalité.

Il est des zones où en revanche les comportements se divisent davantage mais pas tant dans ce ressenti ci.

Et j'ai envie de dire que c'est tant mieux : il n'est pas de reconstruction possible sans transformation individuelle.

A éviter toutefois : la paranoïa, la surveillance, le ressentiment... Mauvaise pioche pour continuer.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2777
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

Mitsou78 a écrit :
lun. 24 févr. 2020 10:38
Comme le précise lili223, heurtée, il y a toujours des motifs à une tromperie.
A bien regarder les témoignages dans les Adulthèmes, il y a toujours des motifs mais ils sont la plupart du temps externalisés (la faute au contexte, à un événement extérieur, à la rencontre) : rarement les personnes évoquent leurs propres manques (dire : "je ne me sentais plus désirée" est moins systématique que l'accusation "tu ne me regardais plus" ou encore "je m'ennuyais" est moins courant que "tu ne faisais que travailler" par exemple). Ceux-ci (les manques) sont pourtant bien des éléments importants qui motivent la prise de décision. Encore faut-il les conscientiser dès leurs premices et, dans un elan de communication explicite, les partager... Sans reproche !
Alors bien sûr, oui, il est des cas non stéréotypés qui ont plus de chances d'être le fait du partenaire "fautif"...

La plupart des arguments spontanés pour justifier les incartades sont des lieux communs qui évitent soigneusement l'examen de conscience personnel pour s'attarder, et c'est de bonne guerre, sur les "défauts" supposés ou réels de l'autre (ils ne disent donc rien de particulier sinon un état "d'incommunication" permanent qui signe une première rupture symbolique dans le couple à mon avis), d'autres griefs sont plus surprenants (ils semblent alors dire davantage de choses sur la nature du trompeur / de la trompeuse).

Certains sont cohérents avec un vecu partagé (exemple : l'un(e) ne se sent pas aimé(e) pendant que l'autre ne regarde effectivement plus son/sa conjoint(e).
D'autres ont vraiment l'air d'être déconnectés du vécu commun (signe d'un éloignement des deux partenaires qui peut dater ou dire une face cachée de la relation, corrompue dès le départ), engendrant des attaques déplacées quand ce ne sont pas des accusations fallacieuses.

Les variables sont souvent confondues, les oscillations ponctuées de "je ne sais pas", "j'ai oublié", "oui, non, peut-être, non... Oui" ne sont pas rares.

Au fond, il y a les raisons énoncées et les raisons cachées... Quand les raisons cachées le restent, la reconstruction n'est pas souhaitable puisqu'elle repose sur la chimère des raisons énoncées, pas toujours en phase avec la réalité des personnes et des structures (en gros, reconstruire sur du faux ou des tours de passe passe que jouent l'inconscient mène au mur de l'explosion du couple).

Ce qu'il est intéressant de constater, c'est que dans beaucoup de cas, les deux ont autant d'éléments à charge tout à fait rationnels pour se plaindre de l'autre (tout le monde a des défauts !) et par conséquent, la tromperie doit s'exprimer dans un hasard statistique équivalent que l'on n'observe étrangement pas dans des cas de couples d'opposés.

Dans les versions les plus perverses des tromperies (qui s'originent principalement chez ces profils), la personne qui a objectivement le plus de raisons pour le faire se fait encorner bien plus rapidement par le/la "dominant(e)" dans le couple.
Les relations viciées fonctionnent sur le ciment de la co dépendance affective avec avalanche sur la tronche du "co responsable" de la tromperie qui se trouve être en réalité une authentique victime.

Bien compliqué tout ça...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
souba
Cornu
Cornu
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Bonjour,
Oui,effectivement, je l'ai moi-même trompée il y a 15 ans...
J'en suis sorti dévasté de remords,de culpabilité.
Ma libido c'est même retrouvée à néant.
Nous n'avions plus de rapports depuis cette époque, ou que très rarement.
C'est pour cela que je prends ma part de responsabilité
Je la comprends.
Néanmoins,jamais je n'aurai imaginé quelle puisse ,à son tour, le faire.
Surtout après en avoir subie la douleur elle-même.
Elle m'assure n'avoir jamais pensé la fin de notre couple,et,m'avoir toujours aimé, même pendant cette période.
Aujourd'hui, nous sommes plus proches que jamais, faisons l'amour comme des fous,tous les jours...
Je n'y comprends plus rien.
Je savoure ce bonheur.
Je l'aime...



Répondre