Détruit...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

Situation ubuesque dont il n'est pas question ici : comme énoncé plus haut, la tri ne tourne pas autour du couple.

Il y a bien un soin conjugal pour le couple mais le suivi individuel est connecté à la souffrance éprouvée- malheureusement liée à l'événement sans toutefois en être le centre : on peut en effet suivre une thérapie personnelle parce qu'on souffre, surtout quand on connaît un épisode dépressif sans forcément avoir été trompé...- ou aux traumas non soignés qui resurgissent sur le couple. On pourrait même aller jusqu'à dire que ce ne sont pas des thérapeutes équivalents en termes de spécialités et de soins.

C'est précisément cette erreur là que j'invite à ne pas faire : tout mélanger.

Je confirme également que si le feeling ne passe pas avec le thérapeute, c'est mauvais signe.

Le problème en France est que n'importe quel gus, jusque récemment, pouvait se dire "thérapeute"...
A ma connaissance, la législation actuelle est plus encadrante.

Sinon Lili, je suis sidéré par ton expérience assez exceptionnelle je dois dire en termes de suivi... J'en ai vu des vertes et des pas mûres sur le site mais des comme ça, je suis soufflé... :kelkon:


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

lili223
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 40
Enregistré le : dim. 18 juin 2017 16:35

Re: Détruit...

Message par lili223 »

Mon approche de la thérapie conjugale témoigne du manque d'arborescence de cette profession et de ses nombreuses lacunes.
Notre inconfort de l'époque n'exigeait pas de thérapie individuelle, on nous a amené à cela, comme un travail incontournable et immédiat.
En conclusion, garder son libre arbitre et se fier ... toujours.... à son feeling avec le ou les soignants.
Ne pas confondre thérapie du couple et travail individuel.
Trouver un professionnel de confiance pour une thérapie individuelle si souffrance ou problématique non résorbable par ses propres actions., Trouver un bon médiateur ou conseiller conjugal pour assainir les problèmes de couple.
Essentiellement au niveau de la communication et de la compréhension des mécanismes du duo et de l'individualité.
Ne pas rester dans des schémas qui ne nous correspondent pas, par manque d'épanouissement ou d'envie, que ce soit dans notre vie de couple, ou dans nos apprentissages.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 328
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Détruit...

Message par Mitsou78 »

Sans vouloir polluer le post de souba, cet échange sur les thérapies m’interpelle parce que met à mon avis, en exergue la déficience dont la notre a fait l'objet.
Je m'explique, je n'ai jamais été suffisamment satisfait des conclusions apportées.
Comme tout cocu face à son CF, un transfert de responsabilité et de "fautes" se devaient de mettre systématiquement opposées face à mes questionnements, interrogations ou prise de positions induites par ce manque classique de transparence dont mon esprit cartésien a d'autant besoin pour "avancer"...
Dans ce contexte, par besoin autant de "rassurance" que de reconstruction personnelle j'ai entamé une thérapie personnelle que je qualifierai d’efficiente de par les résultats sur moi même, que par le positionnement de mon interlocutrice à même de clarifier mes positions que de m'amener à des réponses sur mes questionnements.
Ma chère s'est attachée les services d'une autre thérapeute, prétextant au demeurant qu'il y avait séduction de ma part envers la mienne et qu'elle attendait la suite et fin qu'elle entendait deviner...
Sa thérapeute a souhaité me rencontrer me soupçonnant d'être MPN également, cas qu'elle a écarté, et qu'il était normal que sa cliente soit tombée dans les bras et la couche de son prétendant car MPN confirmé lui aussi, donc pas de sa faute, affaire conclue et classée, pas de sa faute...
Indigeste à souhait cette thérapie nous à conduite vers une de couple pour laquelle en schématisant, il convenait de nous remettre rapidement sur un chemin de dialogue et partage, faisant abstraction de ce dont avait besoin mon esprit (cartésien) des réponses claires à mes doutes et questionnements et ouvrant sur un renouveau de complicité. Ce qui m'est su ne me pose plus de problème et s'ouvre à un pardon, ce qui ne l'est pas reste effectivement pleinement là entravant un effet ample de complicité et partage. Il reste en forme de ce travers un arrière goût de prise (passez moi l'expression) pour un con, de préservation d'un jardin secret qui comme souligné par SP, ne se doit pas d'exister dans ce contexte en but de recréer un espace "libre" et ouvert de communication et d'échanges.
Le sentiment que de cette histoire est née une relation nouvelle et différente de par mon propre sentiment et ressentiment à ce manque potentiel d'ouverture.
Il me semble qu'un bon thérapeute ne pouvait asseoir cette envie de recréer du dialogue et apprentissage de l'autre sans en passer par éclairer, éluder, dépasser ces zones de troubles qui résonnent en finalité en moi pour trouver un écho défensif et de déculpabilisation chez ma chère.
Je crois fondamentalement qu'ici quelque chose a été raté et que c'est un des points fondamental à me créer et exister au travers un comportement plus détaché et éloigné des vrais sentiments amoureux, qu'à faire que finalement ni l'un ni l'autre ne réussissons un vrai pas vers l'autre pour aspirer retrouver ce qui nous a uni au départ....
Pour dire que de cette expérience pas raté mais non finalisée, reste ce qui peut être finalement nous a éloigné au fil du temps pour pousser Mme dans les bras d'un autre... Non pas que je pense que cette dernière retombe dans les bras d'un autre, le trauma ayant été également de son coté significatif et ayant laissé des traces conséquentes, qu'une prise de conscience ait vraiment eu lieu..
Tout ceci pour souligner l'importance des dires ci-dessus et pour valider le fait d'éviter tant que possible anti-dépresseur, psychotiques....
Bon courage.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Auteur du sujet
souba
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Bonjour à tous.

Quelques nouvelles.
Je me fait suivre tous les 15 jours par un psy. Il m'aide à "relativiser "...
Entre ma femme et moi ça va plutôt bien.
Mais moi,je souffre encore énormément.
J'ai l'obsession de me vanger de ce connard qui en connaissance de cause, à gâché ma vie de couple.
Ma femme est patiente, supporte mes sauts d'humeur et mes baisses de moral...
Elle ai aimante, et dit regretter ce quelle appelle une connerie. Aucune avancée en revanche sur une éventuelle coucherie avec ce con. Toujours pas d'aveux sur ne serait-ce qu' un bisou échangé en 8 mois.
Je ne demande qu' à la.croire sur parole,mais c'est dur quand même à imaginer...
Voili voilou, on avance dans une ambiance différente, mais on y croit.
Elle doit consulter également des la fin du confinement.
Bon courage à tous nos compagnons et compagnes d'infortune.

Au plaisir de vous lire.



Avatar du membre

supersymetrie
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Détruit...

Message par supersymetrie »

Bonjour Souba,
Imaginons qu'elle te dise que bien entendu, elle a couché avec lui ... ce sera pour toi l'occasion de la quitter ?
Pourquoi ? à cause de la coucherie ? les mensonges ?
Est ce qu'on peut avouer quelque chose qu'on a pas fait pour arrêter un interrogatoire ? je pense que oui ? Un ami a avoué des attouchements sur une mineure. Ca a été jusqu'au procés qu'il a gagné car la jeune fille à venu dire à ses parents que tout était faux mais qu'il l'avait gauler à fumer et qu'elle avait inventé ça après sa sanction. Il a avoué à la police puis s'est rétracté ... mais il y a eu procés.
Alors je vais me faire l'avocat du diable ... elle n'a pas couché avec lui ... ou elle a peut être couché avec lui. Tu ne connais rien de la teneur de cette relation. C'est génial ! Beaucoup ont entendu des choses, lu des choses sur l'autre, sur eux ... après tout se complique.

Ma femme avait tenté le coup du bisou et puis c'est tout ... malheureusement j'ai trouvé des preuves accablantes qui m'ont mené à 1 année d'enquête pour connaitre la vérité. C'est là que tout a commencé à se compliquer.
Toi, tu es "vierge" de ce côté là. Profites en !

Elle semble réellement faire des efforts et marque une forme de repentance. Elle ne contacte plus ce mec. Tu n'a rien lu ou entendu de choses dégradantes sur elle ou sur toi ... Je pense que beaucoup aimerait être dans ta situation ;)
Tu connais la version "officielle" que tu ne peux pas contredire ... c'est surement une chance de repartir à 0 avec elle (chance que beaucoup n'ont pas eu en découvrant des choses inimaginables ou en lisant des phrases qui détruisent l'estime de soi et du couple)
Reste vigilant, changez ce qui a à changer et je vous souhaite beaucoup de bonheur ... et surtout ... prends le bonheur qu'on t'offre.



Avatar du membre

Auteur du sujet
souba
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Bonjour,
Effectivement, quoi de plus important ?
La coucherie ?
Le mensonge de l'eventuelle coucherie ?
Le plus important, pour moi,et encore,je me pose toujours des questions, est de tout savoir, pour pouvoir décider ,en connaissance de causes, de la suite de notre couple.
Bien sûr que l'amour est là. Le désir de continuer,...,de "pardonner ", ...
Oui,je sais avoir la chance quelle y mette du sien dans cette quête de reconstruction.
Cependant, douleurs égocentriques de côté , j'ai vraiment du mal à imaginer que 2 adultes entretiennent une relation amoureuse pendant 8 mois, sans aucun "raprochement" physique...
Maintenant, sûrement que je tourne en boucle,et,que je ne sais pas apprécier l'instant ?
Une chose est sûre, je ne souhaite pas à qui que ce soit de vivre les instants qui sont les miens !
Après, les exceptions sont là pour confirmer les règles...



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 328
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Détruit...

Message par Mitsou78 »

Comme pour Phabou, il n'y a pas de règle à l'acceptation de ce qui s'est passé.
Les besoins des uns pour évoluer ne sont pas ceux des autres, ils sont intimement lié à son propre câblage.

Selon, ne pas en savoir plus comme le suppose supersymétrie peut avoir l'effet de laisser une certaine virginité à l'image que tu aurais du nouveau couple.
Pour d'autres malheureusement, les acteurs restant les mêmes, impossible de construire avec eux sans un accord de véracité appuyé, voir intrinsèquement transparent.

Plus personnellement, pour avancer, j'avais besoin de savoir, de comprendre, d'élucider tous les petits signaux, alertes qui se présentaient.
Une forme d'orgueil peut être à ne pas laisser une once de mystère à leur jardin secret.

Plusieurs longs mois après la découverte, ayant élucidé beaucoup de points nébuleux et aider par une psy et une psy de couple, j'ai accordé un pardon parce qu'il M'était autant bénéfique qu'ils Nous l'était.

Je n'ai jamais accordé d'excuses et n'en accorderai sûrement jamais, un parce qu'il n'y en a pas, deux parce que je sais en mon plus profond que tous les points dont mon esprit cartésien a besoin, sur leur relation, leur rdv, dont j'ai la teneur en grande partie, n'ont pas été avoués...
C'est garder une part personnelle de cette aventure, qui en se faisant lui accorde un crédit, une véracité enlevés à la suffisance de notre couple initial, une façon de cultiver ce jardin secret de cette escapade propre à leur relation et l'exclusion qui en découle, s'accorder une connaissance éperdument secrète de cette idylle qui entache l’honnêteté et la confiance... Dommage.

Pour te dire, que j'en avais besoin, semble t-il supersymétrie aussi puisqu'il a enquêté pendant des mois, qu'il t'appartient de savoir ce que TU as besoin et seul toi peut le savoir. Pas trop de conseil unanime sur ce point :wink: :wink: ....


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

Mitsou78 a écrit :
sam. 9 mai 2020 10:44
Selon, ne pas en savoir plus comme le suppose supersymétrie peut avoir l'effet de laisser une certaine virginité à l'image que tu aurais du nouveau couple.
Pour d'autres malheureusement, les acteurs restant les mêmes, impossible de construire avec eux sans un accord de véracité appuyé, voir intrinsèquement transparent.
Impossible de dire en pareil cas ce qui est bon pour les uns et les autres sur cette question précise avec des données à géométrie variable qui peuvent autant aider que détruire (ça dépend du couple et de la personnalité de chacun).

Simplement, deux éléments absolument importants à considérer :

1) Imaginez vous face à votre enfant de 6 ans qui revient de dehors en train de pleurer en se tenant la joue. Votre premier réflexe sera :"que s'est t il passé ?" (Même à l'annonce du décès d'un proche, une fois la sidération derrière, vous demanderez "que s'est il passé ?")
Vouloir savoir est ancré dans la psyché humaine. Parfois c'est imbécile (si tout le monde se met à courir en hurlant à la sortie d'un bâtiment, il y a de fortes chances que vous fassiez de même même sans comprendre pourquoi. Cependant, le pourquoi resurgira : personne ne suit un troupeau saisi par la panique en se disant après coup : "ben j'ai bien couru." L'heure de l'explication sonne toujours : il y avait un terroriste, un incendie, c'était une caméra cachée ...)

2) Vous avez bien compris que votre enfant en pleurs est allé embêter le chat et qu'il s'était fait griffer.
Allez-vous lui demander jusqu'à sa majorité pourquoi il est allé soûler le chat ? (en réalité, il n'a qu'une partie de l'explication. Mais s'il vous sort que c'est de votre faute, et que vous avez tendance à culpabiliser facilement et que ce n'est pas la première fois que cela arrive, votre question est inutile : il s'agit d'un jeu psychologique et le chat n'est qu'un moyen de vous faire chier).
En admettant que votre enfant ne soit pas spécialement un manipulateur, le harcelerez vous même après que lui-même soit devenu parent pour son oeil qu'il a failli perdre ? Et surtout, le nom du chat est-il si impérieux ?

Bref. Dans ces analogies très imparfaites nous pouvons toutefois dégager deux principes : savoir est important pour tout être humain normalement constitué (ensuite chacun à ses mesures. Mais le détail ne sert pas à grand chose : même avec des pièces manquantes, on voit l'image du puzzle) mais lorsque ça tourne à l'obsession ça devient pathologique (dans un jeu habile de manipulation, le cocu devient le "mauvais objet", le jaloux, celui dont l'ego est à soigner, le parano, l'obscur obsédé).

Des civilisations entières se sont construites sur des mythes pour donner une explication à des phénomènes comme la foudre ou la danse des astres dans le ciel et il serait "sain" ici de ne pas vouloir en savoir plus...
La recherche de la vérité fait de nous des humains.
Ce n'est nullement du savoir dont il faut se protéger mais de nous-mêmes avec nos propres excès.

L'obsession, la paranoïa, la violence sont également des caractéristiques très humaines.

Un équilibre est donc à trouver.

Évidemment, on me rétorquera "mais si l'autre ne nous dit rien ?"
J'aurais tendance à répondre que cette non réponse est une réponse en soi.


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Auteur du sujet
souba
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Vos réponses, vos avis sont très pertinents.
La question ,d'une manière générale, est peut-être de se demander si la vérité, dans toute son ampleur, dans tous ses détails nous est due ?
Nous n'avons rien demandé en fait.
Nous subissons !
Dans le cas ou l'infidélité genere une rupture,on peut comprendre que tout dévoiler dans les détails soit superflue. Quoi que???
Mais quand le couple fait le choix de la continuité, même et surtout différente,ne peut on pas considérer que tout doit être dit? Même si cela doit faire mal,vexé ?
Comment prétendre "reconstruire " sur des non dits, sur des ommitions, pire: des mensonges ??
Cela ne constitue pas le terreau d 'un futur échec???

Et puis, après tout , ne nous doit on pas au moins ça ????



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

souba a écrit :
sam. 9 mai 2020 14:14
Comment prétendre "reconstruire " sur des non dits, sur des ommitions, pire: des mensonges ??
Cela ne constitue pas le terreau d 'un futur échec???

Et puis, après tout , ne nous doit on pas au moins ça ????
Tout dépend de ce que tu appelles échec...
Dans un absolu moral et débarrassé de ses parasites post-modernes, sans avouer, c'est un échec.
Dans une zone intermédiaire cela peut devenir un simple inconfort.

Sans prétendre avoir la solution ultime, je peux juste constater que des couples restent ensemble de façon plus raisonnable et raisonnée, parfois en s'aimant plus qu'avant (avec fidélité formelle ou non), parfois moins (idem).
D'autres restent ensemble de façon pathologique et souffrent jusqu'à épuisement de l'un des deux qui, au lieu de partir, se détruit.

Si tu cherches la solution idéale qui, bien souvent est difficilement atteignable, alors oui, évidemment, il faut que le ou la cf "crache le morceau" même si celui-ci est plein de virus.

La confiance, de toutes les façons, à ce stade, a été diluée dans le colorant du mensonge trop longtemps ...
Même si ta femme revenait sur ses paroles, là maintenant, le temps qu'elle y a mis est probablement en train d'éroder ton capital confiance.

Les cas où celle ci revient dans une configuration de couple renforcé sont plutôt à chercher du côté des infidélités dans lesquelles le comportement du cf a été radical vis-à-vis du sandwich et du conjoint. Dire ne suffit pas alors. Il faut aussi faire, er vite : portable ouvert, demission, changement de boulot, rupture définitive, que sais-je...

Là on a l'impression que c'est plan plan... C'est en train de transformer le regard que tu portes sur elle. Et c'est peut-être une bonne chose.


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Auteur du sujet
souba
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Merci pour ton éclairage.

J'espère vraiment que le temps se chargera d'atténuer et qui sais,d'effacer mes dernières interrogations, mes derniers doutes. :doute:

Que veux tu dire par plan plan et qu'entends tu par " ton regard sur elle est en train de changer,et que c'est plutôt une bonne chose " ?



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 328
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Détruit...

Message par Mitsou78 »

Bonjour,
Il convient également de prendre en compte comment était votre vie entre 2012/13, date de son aventure et 2020 date d'aveux chamboulés...
Je ne dis pas que le délai estompe la faute, la tricherie, l'infidélité, l'adultère s'il y a eu, juste qu'il t'oriente sur la vie que vous vous êtes forgés depuis, sans savoir et son implication dans celle-ci, envers toi, envers le couple...
Si celle-ci est suffisamment bien rempli et que votre complicité existait, je peux croire, qu'avec un échange bien posé, explicité, qu'elle puisse entendre ton besoin pour avancer. Tu dois savoir et être sûr de ce que tu attends, veux... prendre en considération la vie que vous avez eu entre temps, ça te donne tout de même la valeur de son engagement entre temps....
Ça n'efface pas la douleur et le questionnement, ça élude quand même son orientation prise il y a 7 ans maintenant... :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2833
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Détruit...

Message par Sans Prétention »

souba a écrit :
lun. 11 mai 2020 08:23
Que veux tu dire par plan plan et qu'entends tu par " ton regard sur elle est en train de changer,et que c'est plutôt une bonne chose " ?
Simplement tu devais la voir comme une princesse, une femme sans faille... Elle n'est peut-être que "normale".
Il n'y a pas de couple lorsque l'un est vénéré par l'autre. Juste une adoration fantasmatique.

Maintenant vous êtes deux adultes égaux et responsables. Ça devrait mieux marcher si tu tiens à elle.

Pour le reste, je me rallie entièrement aux remarques de Mitsou.


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Auteur du sujet
souba
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Détruit...

Message par souba »

Comme vous avez raison tous les deux...

Notre vie de couple en 2012 2013 était,semblait il,complice.
Mais il nous manquait la tendresse, le sex.
C'est ce qu'elle met en avant avec force pour justifier son écart. Et je peux la comprendre.
Depuis cette période, les 7 dernières années se sont passées de la même façon. La tendresse et le désir mutuel semblaient tout de même revenir à petits pas cette dernière année.

Aujourd'hui, depuis ses aveux, c'est le bonheur total de ce côté là. Allez comprendre...

Oui,elle est disponible, aimante, culpabilisée.
Oui,je tiens à elle et je l'aime profondément.

Tu as raison SP, notre couple me semble plus mature maintenant. Je l'idealisai sûrement trop.

Je crois en à avenir meilleur pour notre couple.

Reste cette part d'interrogation qui tâche un peu le tableau...

Elle avoue,que si il ne c'est rien passer de charnel avec lui,c'est surtout par ce qu'elle ne lui a jamais avouée son désir, et aussi par ce que lui ne le désirait apparemment pas...

Dur quand même !
J'aurais largement préféré que ce soit elle qui se refuse à lui...

En tout cas, vraiment merci du fond du cœur à vous tous, à ce forum.
Vous avez cette capacité d'aider,mais aussi,surtout d'ouvrir les yeux, et donc le coeur !

Vous êtes formidables !!!



Avatar du membre

ouiounon
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 40
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:42

Re: Détruit...

Message par ouiounon »

SI je peux me permettre,

De toute façon, si vraiment tu veux LA vérité, tu ne t'y prends pas de la bonne façon.
Dans ton cas, il n'y a qu'une seule façon d'avoir cette vérité un jour.

Tu dois te montrer amoureux, ne plus JAMAIS évoquer cet épisode et lui dire que tu n'en parleras plus jamais, vivre comme si tu avais complètement tourné la page (même si ce n'est pas vrai) , lui montrer que tu lui fais confiance à 100 %, quitte à la laisser sortir quand elle le souhaite avec ses copines ou autres , ....
Elle doit vraiment ressentir que tu n'as plus aucune méfiance !
Mais toi, tu dois garder l'oeil ouvert sans qu'elle ne s'en rende compte...

Et si elle a vraiment couché avec lui ou si elle a vraiment la tromperie en elle, d'ici quelques mois ou peut-être même un an, il ne te faudra pas faire grand chose pour avoir les preuves juste sous tes yeux.

Avec les cocufieuses , ça se passe toujours de cette façon. Lorsqu'elles sentent la confiance acquise, elles se trahissent, c'est systématique.

Le double-avantage de cette expérience, c'est que si tu ne remarques jamais rien, c'est qu'elle aura sans doute décidé de t'aimer vraiment.



Répondre