Le drame

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Loop
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : mar. 23 juil. 2019 11:58

Re: Le drame

Message par Loop »

C'est SP qui disait dans un des 1ers post qu'il n'y a pas d'être parfait, totalement honnête, juste et droit et il a entièrement raison. On a tous des reproches à se faire, des casseroles qui traînent.
Des failles, on en a tous. Elles sont plus ou moins graves, importantes, visibles selon les individus. Donc dans une "trahison", il n'y en a pas un qui est tout blanc, merveilleux et l'autre tout noir, détestable.
Mais dans notre histoire, il a fallu aller rechercher MB bien loin, très loin. Je ne vais pas poursuivre mon récit car ce serait vraiment long mais pour aller la sortir de là, il a fallu descendre bien bas. Je vais juste donner un exemple, ce gars m'appelait parfois et on s'expliquait, il savait que j'avais compris son jeu mais comme MB était aveugle et sourde à mes propos, il jubilait. Un jour il me dit, " ta femme, elle est pas très fine ( terme gentil que j'ai substitué), j'en veux pas, elle est juste bonne à baiser". Là faut encaisser, et je ne suis pas du genre soumis, mais si je réagis, je le massacre. Donc on est descend loin dans sa propre estime, on va chercher des ressources en soi, on encaisse sévère et on y laisse des plumes et de soi. Et cet exemple n'est pas le pire, donc imaginez.
L'image que je donne c'est que votre compagne se noie, mais pas dans une piscine, plutôt une fosse à lisier, et par amour ( il y a bien de l'amour SP), vous plongez au péril de votre vie pour la sauver. Et vous en ingérer du lisier pour la sortir de là. Et ça dure et ça dure, et vous en prenez encore du purin. Et à un moment victoire! Vous l'avez sortie de là. Mais vous, vous êtes toujours dedans. Et l'autre est content d'en être sorti mais ne se rend pas compte de tout ce que vous avez dû ramasser et surtout que vous êtes encore dedans vous. Voilà notre situation. Et ce que j'attends, c'est que d'autres que moi, lui expliquent en échangeant, ce qu'un homme ou une femme, trahit peut attendre en retour. Pas des choses extraordinaires mais juste comprendre et intégrer la douleur occasionnée.
M.B chemine doucement, témoigner ici et entendre, échanger peut accélérer les choses, j'en suis persuadé.



Avatar du membre

supersymetrie
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 46
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Le drame

Message par supersymetrie »

Je suis désolé mais qu'on dise ça de ma femme (avec ou sans trahison) ou de ma meilleure amie ... il fini les pieds dans le béton
Oui je sais ... je suis le seul adepte de la vengeance ;)
C'est honteux de dire ça à une personne qui en aime une autre ... c'est un manque de respect que je n'accepte pas et je suis assez armé pour précher ma bonne parole.
Quand il fait ça, il est certain de ses armes ... quand tu lui a mis 3 coups de rangers dans la tête et que tu lui expliques marteau à la main près du visage qu'a la prochaine parole de travers tu viendras avec plus de détermination ... pour moi ça a marché nickel !
Mettons le les phrases adéquates
"La vengeance c'est pas bien"
"La violence c'est pas bien" etc etc
MAsi lorsque l'autre dit cela c'est aussi une forme de violence psychologique et émotionnelle ... je remets juste tout ça dans un contexte physique. Facile derrière un téléphone, un écran ... mais quand il faut assumer devant la personne qui peut être prêt à jouer aussi ... c'est jamais pareil



Avatar du membre

Loop
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : mar. 23 juil. 2019 11:58

Re: Le drame

Message par Loop »

Oui ça semble inconcevable, surtout pour ceux qui me connaissent. Pas violent mais quelques compétences. Et il connaissait mon cv, mais à distance il se sentait intouchable. Un jour, je les ai surpris chez lui, en ouvrant la porte mon pied est parti à la hauteur de sa tête mais sans le toucher, pour lui montrer ce que je pouvais faire. Ce jour là je l'ai mis à genoux, en dévoilant ses mails que j'avais en ma possession, mails dont il avait peur qu'ils soient révélés de par leur contenu. Ce jour là, j'ai gagné, je le sais. Je le maîtrisais physiquement, intellectuellement et moralement. Il s'est révélé à MB sous son vrai visage mais il a fallu du temps à MB pour le comprendre.
Maintenant peut-être aurais-je dû lui recoller une bonne rouste dès le début. Ca il le craignait vraiment. Mais avec des si...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2858
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le drame

Message par Sans Prétention »

supersymetrie a écrit :
jeu. 16 juil. 2020 14:00
"La vengeance c'est pas bien"
"La violence c'est pas bien" etc etc
MAsi lorsque l'autre dit cela c'est aussi une forme de violence psychologique et émotionnelle ... je remets juste tout ça dans un contexte physique. Facile derrière un téléphone, un écran ... mais quand il faut assumer devant la personne qui peut être prêt à jouer aussi ... c'est jamais pareil
On en a déjà parlé mais je vais redire pour être sûr d'être compris.
Normalement, si tu sèches le mec, il porte plainte. Et du coup comme dit l'autre, il aura baisé ta femme et il t'aura baisé toi devant les tribunaux.
Maintenant si t'habites la jungle, je te retiens pas. 😅

Dans un second temps, si je me base non pas sur la morale ou des theories philosophiques, ce que tu voudrais me faire dire et qui est faux, mais sur le réel, à savoir les témoignages, ce qui est rapporté, il est vrai que le coup de boule au sandwich soulage le cocu mais la mécanique féminine est en ce cas assez infernale : deux fois sur trois, la cf va considérer son chéri illégitime comme une victime (tu vois ce rictus de merde, on sait à quoi je fais allusion). Et t'as donc une chance sur trois d'aller au bout de ta reconquête au lieux d'une chance sur deux.

Admettons maintenant que tu tombes sur la fille qui fasse "wow mais quel homme ! Il lui a pété la gueule, donc il m'aime". Faudrait presque fuir. Parce qu'alors ça voudrait dire que tu construits une relation sur des rapports de domination et pas sur tes qualités intrinsèques (après chacun est libre de faire le couple qu'il veut mais dans ce cas, faut pas se sentir démoli par la moindre parole d'un connard de passage : un coup de Santiag taille 45 et tu règles tous tes problèmes. Perso, je connais le destin final de ce genre de type qui joue un peu trop du poing... Difficile de cautionner quoi. Mais à titre individuel, tu peux)

Ce que je sais en revanche, c'est de très nombreux témoignages rapportent "il s'est battu pour moi, je lui en suis reconnaissante" (et il n'est pas fait allusion à la castagne). Plein de témoignages, et Loop en est la preuve vivante.

Ce que je dis c'est mais d'où ça vient que je vais me foutre encore plus dans la m... pour un connard que je vais faire disparaître de ma vie et son adepte, en l'occurrence la femme à qui il aurait lavé le cerveau. J'ai envie de dire quand un mec parle comme ça d'une femme et que la femme le sait, l'entend et ne bronche pas, m'est avis qu'on est dans une autre dimension. Et dans celle là, la question de "c'est l'amour de ma vie" doit se poser avec une certaine circonspection. 🤔
C'est soit la porte du psy, soit celle qui dit "ciao".

Ce site a vocation d'aider tous les cocus; le plus mauvais conseil serait celui qui met hors la loi, et ce, malgré le degré de blessure subi par l'ego. De plus, la meilleure voie est celle de la finesse. Faire tomber le masque plutôt que de passer encore plus pour une merde.

On va dire que je sais qu'une bonne latte dans la gueule ça remet les choses en place. Mais ce "remède" qui marche avec un spectre court qui peut être efficace dans certaines circonstances est statistiquement moins bon que d'autres options.

Du coup pour répondre à Loop (pas Pool😅) tu lui aurais décroché la tête à cette merde, le résultat aurait été désastreux. En fait je pense que ce que tu racontes là est le meilleur scénario possible : tu l'avais entre tes mains, sa connerie au grand jour. Ce devait être jubilatoire ne regrette rien. De fait, ce con n'est pas une victime dans les yeux de ta femme (qui considérait déjà que tu étais une sorte de dictateur si j'ai bien compris) mais un pleutre et c'est déjà une grande victoire en soi.

Maintenant tu parles de ton amour pour elle. Dans ton histoire, je le perçois oui. Mais il semble conjugué au passé. Du moins cet amour là. Réponds juste à cette simple question : avec tout ce que tu sais aujourd'hui tu referais de même ? Je veux dire à ce point ?

MB, de son côté, c'est un espace temps infiniment paradoxal qui s'exprime mais de l'amour... Et toujours pas de réponse : ça vient d'avant votre "accident". Mais depuis quand ?

Relis les témoignages Thunderette ou Loop81 je crois... La tonalité est très différente. Même madame Usum, tout en deblatétant d'étranges théorèmes sur son cocufiage, laissait apparaître quelques sentiments.

On va dire que "ça colle pas". Maintenant si ça colle, alors tant mieux mais alors la question reste posée : 15 ans après toujours pas d'évolution ?


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Loop
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : mar. 23 juil. 2019 11:58

Re: Le drame

Message par Loop »

Encore bien vu SP. L'autre cinglé était très fort dans son domaine il faut le reconnaître. Il se protégeait en me qualifiant de brute épaisse, de violent, ce qui, je peux vous l'assurer n'est pas le cas. Mais il avait réussi à mettre dans la tête de MB cette image de moi. Par une réponse en coup de poing de ma part,je lui donnais raison. Il fallait donc être plus subtil. Ce que je n'ai pas été car j'ai pris de front le problème, de façon rationnelle. Je voulais faire vite mais comme l'avait dit la psy, il fallait être patient.
Maintenant si c'était à refaire, je ne sais pas. On y laisse beaucoup de soi, beaucoup de forces en espérant un retour. Oui j'ai des sentiments pour MB, mais ce ne sont plus les mêmes. Ce que je lui reproche. De ne s'être jamais excusée avec le cœur et les yeux. Pas besoin de parler parfois, il y a les yeux.
MB est dans le déni. Pas de souvenirs précis de cette période, comme si elle avait traversé une nappe de brouillard pendant 6 mois. Par contre moi je n'étais pas dans le brouillard, mais en plein dans la fosse à lisier. C'est douloureux parfois d'avoir une bonne mémoire.



Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 276
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Le drame

Message par sophit444 »

Bonjour loop,

Je porte une attention particulière à ce post depuis son début...

Intéressant d'avoir les 2 parties sur un même post...

Bref...

Je manque cruellement de construction et d'organisation dans mes propos mais je vais essayer d'être le plus clair possible. Je suis beaucoup dans les ressentis... Alors je vais y aller de mes observations un peu en vraque... Ne m en voulez pas si c'est un peu le bordel !

Nous avons tous bien compris que Mme aurait été influencé et manipulé par monsieur le PN... Visiblement un monstre par les propos qu'il aurait pu tenir. OK ça, c est validé ! Et après...? J'ai la sensation qu'on se cristallise sur ce pervers... Et après ? Il ne fait plus partie de votre vie ce monsieur si ou je me trompe ? En même temps ça aide à supporter l'insurmontable ! Pour Mme... Elle s'est faite avoir... Pour toi :elle s'est faite avoir... La boucle est bouclé ! Vous vous êtes fait embobiner par le gros méchant lou :vous êtes les victimes, il est le bourreau ! Et pourtant il n'est plus là et tu souffres toujours autant...

Je me fait l'avocat du diable... Mais presque... Le fait qu'il soit PN vous a t il rapproche ? S'il ne l'avait pas été ? Seriez vous encore ensemble ?

Je pense qu'il y avait une faille chez Madame sans ça, il n'aurait pu entrer dans votre cocon familial...

Elle lui a ouvert la porte, pour qu'il puisse agir...

Je suis une femme, des PN qui m'aurait bien mis dans leur lit, J en ai rencontre mais si la porte est fermé à triple tour, je t'assure qu'il n'y revienne pas ! Ils ont une foule de nouvelles proies à aller gratter, car ce genre d'hommes ressentent celles qu'ils pourraient abuser, ils ne s'y trompe pas, ils ont un radar à belles victimes potentiel !

Les bonnes questions seraient de se demander pourquoi lui a t'elle ouvert cette porte ?
Sans l'accabler, sans jugement aucun... On l'a répété personne n'est tout blanc, ni tout noir...
Quels disfonctionnements y avait il dans votre couple ?

Un long travail en profondeur à tout les 2 s'impose.
Parce que le méchant qui vous a séparé me paraît un peu léger et facil.... La preuve, vous ne vous en sortez pas... Et il n est plus la...

Tant que le noeud ne sera pas dénoue, il y aura souffrance...

Loop, je suis désolé mais il y a des choses qu'on ne répare pas... Des souffrances tellement profonde... Quand on a bouffé de la merde à ce point là, c'est indélébile. Des traumatismes que la personne que vous aimiez le plus au monde vous a infligé, avec mensonges, méchanceté, dédain et souvent humiliations...
Apres ça on peut a nouveau être heureux... Résilience quand tu nous tiens...

Pour ce qui est de ta femme, c'est en effet un deuil à faire... Très long...

Tu trouvera ton épanouissement dans bien d'autres sphères que celle du couple...

Le chemin est long mais il vaut le cou !

Bon courage à tout les 2



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2858
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le drame

Message par Sans Prétention »

Loop a écrit :
jeu. 16 juil. 2020 15:29
L'autre cinglé était très fort dans son domaine il faut le reconnaître. Il se protégeait en me qualifiant de brute épaisse, de violent, ce qui, je peux vous l'assurer n'est pas le cas. Mais il avait réussi à mettre dans la tête de MB cette image de moi. Par une réponse en coup de poing de ma part,je lui donnais raison.
Anecdote :

Belle maman pendant le cocufiage de sa fille : "Fais attention, il (moi) a un pistolet dans son coffre de voiture" (et c'était moi déjà qui bouffait de la merde)
Moi : "Mais elle est folle ou quoi ?"
Ma femme : "C'est ce qu'elle a dit"
Moi : "Putain elle veut quoi ? Moi un flingue ? Je suis pas mon père que je sache ! Elle cherche la merde ?"
Belle maman à sa fille : "Oh t'as vu, je t'avais dit qu'il était violent ! Méfie-toi il est peut-être pire que son père" (Pleurs, crise, victime).

Et tout ça planifié des mois à l'avance avec une putain de préparation minutieuse dans les paroles pour me disqualifier tout le temps.
Honnêtement, le coup du flingue, j'ai senti la moutarde me monter au nez... Je serais où là ?

Autre anecdote, j'avais un ami... Doux comme un agneau. Épuisement mental, une gifle est partie. Alors pas contre le sandwich, certes, tu vas me dire c'est pas pareil et tu as raison, ça l'est pas, mais pas habitué à la violence, je crois que le type s'en est voulu toute sa vie. Disparu de la circulation... M'est avis que sa femme avait tous les instruments en main pour le faire chanter. Par les temps qui courent, violences faites aux femmes... Help. Alors même si c'est le sandwich (sauf contexte ring de boxe), on témoignera contre toi et t'auras tout perdu.

Donc au moins pas de regret sur ce plan là Loop (surtout vu le profil du gars).

Bah j'assume le fait d'éviter à certains de tomber dans des pièjacons tout en reconnaissant que ça marche des fois les coups de latte. Mais tellement peu (calcul du rapport bénéfice / risque) que je recommande moyen.


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Loop
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : mar. 23 juil. 2019 11:58

Re: Le drame

Message par Loop »

Bonjour Sophie, encore une fois je vais vous donner raison.
MB souffrait avant cette histoire. Elle avait des choses à régler mais je ne peux le dire ici à sa place.
Et il y a des problèmes qui ne trouvent solution que dans le courage de les affronter et les régler. Et ces solutions ne peuvent venir que de vous, les autres ne peuvent que vous aider (d'où la démarche ici pour MB).
Le PN ici proposait une solution toute faite, un prêt à l'emploi, rien à faire y a qu'à suivre le guide. Et le guide c'est ainsi qu'il se qualifiait dans ses mails. Je n'invente rien. Et MB parlait de lui dans un mail envoyé à sa sœur comme d'un "guide", un "maître ", un " thérapeute de l'âme ".
Un gourou quoi.
Bon loupé pour régler ses problèmes, elle n'a fait que rajouter du lisier sur ses soucis.
Aujourd'hui elle ne pourra régler tout ça, non pas en cachant la poussière sous le tapis comme elle le dit, mais en prenant son courage à 2 mains, balai, seau, pelle, aspirateur et moi je suis là pour l'aider. Et pour ça elle doit prendre la mesure de la poussière, et c'est pourquoi que je lui ai demandé de faire cette démarche. Et je pense que ça commence à porter ses fruits.
Je sais qu'elle échange mais pas par le post.



Avatar du membre

supersymetrie
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 46
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Le drame

Message par supersymetrie »

Je suis d'accord ! Ca ne marche que dans certaines conditions
Réellement ça serait quelque chose que je ne referais plus ... une perte de temps. Mais là c'était quelqu'un qui connaissait mes enfants et des membres de notre famille et qu'il pouvait s'il voulait s'amuser avec des personnes qui n'ont rien à voir avec tout ça.
Je lui ai juste rappelé que lui aussi avait une famille et que je les connaissais et que si il ouvrait sa tronche voila ce qu'ils allaient tous subir ... il a eu le droit à un avant gout. Je savais aussi que pendant l'aventure avec elle, il avait très très peur de moi et que je sache quelque chose ... mais bien entendu comment pouvais-je le savoir ?:)
Ca a plutôt pas mal marché ... aucune nouvelle ni directe ni détournée ...
Je suis aussi d'accord sur le fait que mon ex femme est devenu encore plus amoureuse de moi après ça ... mais je n'en ai pas tenu compte du tout ... je n'étais pas dupe, je savais que je ne faisais plus parti du jeu et que c'était juste l'effet du justicier.



Avatar du membre

Loop
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : mar. 23 juil. 2019 11:58

Re: Le drame

Message par Loop »

Et SP je comprends ta réaction face à ton ex belle-mère. Face à ce genre de personne il est difficile de réagir, quand on répond normalement, spontanément on se fait souvent avoir. Et surtout ce qu'ils disent est tellement énorme qu'on est désarçonné car on ne comprend pas que leurs victimes puissent y croire. Mais on est dans l'irrationnel et les règles ne sont plus les mêmes.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 352
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Le drame

Message par Mitsou78 »

Puisque nous sommes redescendus dans la fosse à purin, autant brasser la m....e !!!

Je vais convenir que vous avez eu à faire à un grand Manipulateur que je qualifierai également de Pervers, mais...
Il me semble de plus en plus clair que la victime n'est pas MB. mais bien Loop !!!! :kelkon:
Je ne blanchie pas MB., elle a ses failles, elles ont été largement exploitées par X (MPN, Connard, Don Juan, sale con....!!!), ça n'excuse rien, ça implique de s'investir pleinement, de comprendre l'état du cocu, de faire preuve d'empathie, de soutien, d'endosser toute sa grande part de responsabilité car adulte, il y a plein d'autres moyens pour palier à des avaries que l'adultère poussé à son extrême.
L'acceptation de cet état dévalorisant à souhait, dénigrant au possible, finalement encore plus rabaissant de l'estime de soi ne peut se faire seul(e), ne se fait pas sans grand révélateur, ne se fait pas sans changement fondamental de la personne, personnalité.
MB. doit se faire aider.

MAIS, Loop à pleinement été atteint, s'il n'a pas réussi l'éclatement du couple au travers de son jouet qu'était MB., il a parfaitement réussi la destruction de SA victime, MB. ,n'était qu'un moyen et là, là la reconstruction n'est pas faite, 15 ans après tu en es à en souffrir encore, fortement et où la réussite de X est finalement grande c'est que tu en veux aujourd'hui à ta femme.
Je ne cherche en rien à la disculper, j'espère juste t'ouvrir les yeux sur le fait que tu es hautement blessé et que, les 15 ans écoulés en sont la preuve, si tu ne te fais pas psychologiquement aider, la destruction enclenchée non pas par MB. mais par X continuera de te ronger, de vous détruire.
Tu ne peux aujourd'hui offrir de pardon, ni à toi même ni à ta femme, parce que l'action menée est encore pleinement prégnante dans ton esprit.

Vous y accorder des alibis, MPN, usure, lassitude pour vous protéger des réalités, comme pour MB., Pool, tu as des failles qui ont été parfaitement décelées pour t'atteindre toi, les collatéraux sont importants en MB., ce qui l'empêche j'ose croire de suspendre sa culpabilité et te prouver ses sentiments, s'ils sont. Mais ton positionnement qui n'accorde aucun pardon, encore une fois pas d'excuse, il n'y en a pas, mais le pardon c'est autant pour toi, pour elle, c'est se défaire des liens psychologiques que X à lier en toi, ils sont toujours omniprésent.
La victime, c'est TOI et tu dois également te faire aider, boucher tes propres failles, pour également pouvoir mesurer tes sentiments.

S'ils existent chez l'un et l'autre, faites vous aider pour construire un couple nouveau, il conviendra que les deux nouvelles personnes qui naîtront, normalement plus fortes, se plaisent de nouveau, mais c'est le seul chemin que je vois.
X est resté au fond de la fosse à merde, ce qui représente bien l'environnement le plus approprié à ce type de personnage, laissez le y croupir... :wink:

Ensuite comme pour le mien, et sans prôner la violence aucune qui ramène à la bassesse de ces raclures, je ne me suis surtout pas interdit de m'autoriser le jour où je deviendrai inatteignable, le droit de le sortir de son jus et lui administrer la dose qui convient au lieu, au jour, à l'heure à laquelle dans son cou, il me plaira qu'il ressente mon souffle..... et en attendant, lui ayant préalablement à toute procédure de guérison entamée, bien intentionnellement glissé, de vivre toutes ses années venant avec le devoir et l'obligation de toujours garder un œil dans son dos :wink: :wink:
:wink: C'est froid, c'est glacial, c'est bon, libérateur de l'esprit, il vit aujourd'hui en mangeant la même merde, je m'en suis dépatouillé :beurk: !!!!
Mais c'était bien moi la cible :wink:

Encore une fois, ça n'excuse pas et n'efface pas les failles que cette histoire à peut être exacerbées de l'un et l'autre, il est de plus en plus apparent que tu ais besoin de la manifestation des sentiments de MB. qu'elle ne sait aujourd'hui t'accorder.
Il est urgent de savoir pourquoi...

Ce n'est pas un jugement, surtout pas, un ressenti de plus en plus envahissant que je livre ici à même, il peut être totalement imparfait :wink: :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Loop
Cornu
Cornu
Messages : 18
Enregistré le : mar. 23 juil. 2019 11:58

Re: Le drame

Message par Loop »

Décidément quand vais je dire que je ne suis pas d'accord !
Mitsou, je suis dans le même état d'esprit que toi. Je le surveille depuis 15 ans et il ne le sais pas. J'ai retrouvé son ex compagne, on l'a rencontré avec ma femme et elle a confirmé. Ce type est un grand malade. Mais bon laissons le pour l'instant tu as raison. Dans un coin mais sans l'oublier.
Des failles on en a. Maintenant encore faut il les connaitre. Souvent ce sont les autres qui les connaissent mieux que vous.
Maintenant me faire aider par un psy, je ne sais pas. Ou tout autre personne.
Mais c'est certainement la solution. Pourtant on se sent costaud, capable de régler seul...



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 352
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Le drame

Message par Mitsou78 »

Oui l’adrénaline du moment nous portent des années durant, nous voulant plus fort car atteint dans le plus sourd de son orgueil, que la pourriture rencontrée, pour une simple question de, pardon, coucougnettes !!!!

Finalement à vouloir toujours les avoir plus grosses, on se bat psychologiquement contre un moulin à vent, on reste englué dans le tréfonds du piège tendu par ce manipulateur hors pairs.
Le travail de ma psy a été de me permettre de poser ces mêmes coucougnettes sur la table. Pour ça il fallait me libérer psychologiquement.
C'est là que,avant qu'elle ne me lobotomise complètement, parce que quand même des coucougnettes on en a, j'ai compris qu'il fallait que je glisse en lui ce venin qui le poursuivrai... Alors j'ai inoculé et glissé cette querelle psychologique à ce malade, les sachant très en sauvegarde de leur intégrité, savoir qu'un jour de mon choix je saurai l'atteindre, je transférai, au moins dans mon esprit et ce fût libérateur, cette lutte psychologique et l'abandonnai à son destin...

A cet instant, nous étions deux à gagner, moi et c'était bien l'objectif, ma psy, parce qu'elle savait qu'elle avait ouvert la porte à ce que je ME pardonne, que je comprenne et corrige mes failles, que j'ouvre ma reconstruction à l'autre, ma femme qui finira par en être co-gagnante.

La reconstruction de soit ne peut se faire sans se connaître et c'est hautement enrichissant, la construction du nouveau couple ne peut se faire sur deux êtres profondément blessé et ignorant de leur état.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Auteur du sujet
MB.
Cornu
Cornu
Messages : 6
Enregistré le : mar. 7 juil. 2020 10:24

Re: Le drame

Message par MB. »

Bonjour,
Je lis avec beaucoup d’attention vos interprétations de notre drame, même si j’interviens peu. Je suis bluffée, mais aussi déconcertée un peu par la lecture entre les lignes que vous parvenez à faire de notre histoire (Mitsou78 et SP)il y a des mots qui m’explosent à la figure comme des vérités, c’est le but de mon intervention sur ce site, bien que je sois le bourreau dans cette affaire.
Effectivement ce qui est inquiétant c’est que ce MPN est toujours présent, comme un trait de désunion dans notre couple.
J’ai trouvé aussi très juste les notions de couple asymétrique et d’adolescence, que je ne connaissais pas par ailleurs, mais je me retrouve dans leur définition.
J’ai quelques fois dit à mon mari qu’il y avait un rapport éducatif dans notre couple, comme j’accepte être «  de travers » il fallait m’aider à rester droite. Mon mari ne m’a évidemment jamais considéré comme sa fille, c’est moi qui mélange tout, et, il a, avec ses moyens toujours essayé de me faire grandir, de me valoriser, c’est d’ailleurs un des seul. Alors des failles, oui sans doute comme tout le monde, pourquoi serai je pire qu’une autre ? Et même si c’était le cas, ça ne justifie en rien mes actes odieux.
Manque ou peu d’estime de soi certainement, depuis le drame, c’est pire, je sais que l’image que je donne à voir n’est pas la bonne, qu’au fond je ne suis pas là belle MB que l’on pense. La personne que je croyais être était fausse, je me suis accordée des valeurs que je n’avais sans doute pas.
Mon mari a fait son maximum pour que je me sente mieux, que je desserre le frein à main comme il dit, pour lui la vie c’est simple et moi je rends tout compliqué.
Je réfléchis à un suivi depuis longtemps mais quelques tentatives auprès de spécialistes n’ont rien donné, je ne parvenais pas à accéder à ce qui est enfoui, refoulé, j’ai cette volonté de «  guérir «  car mon mal être pourri notre couple et notre famille, et ça c’est profondément injuste.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 352
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Le drame

Message par Mitsou78 »

MB tellement de révélateurs encore une fois dans tes écrits.

Ton estime de toi est dégradée, il est impossible d'offrir une image apaisée, tes sentiments, des actes propres à la reconstruction dans cet état.
Ce que tu renvois ne peut que mettre Loop dans un état de ressentiments élevé de ce que vous nommez le "drame", mot fort par excellence 15 ans après encore qui démontre bien que vous n'avez pas quitté la fosse à purin et qu'il est largement grand temps de vous accaparer les moyens d'en sortir en y laissant LA merde. Pour ça vous faire aider.
Il m'est assez inenvisageable de vivre 15 ans ainsi sans s'être reconstruit, sans avoir construit un couple nouveau porteur d'un nouvel environnement propre à grandir, évoluer, s'écouter, s'entendre, partager, se confier, se faire confiance, s'aimer... Ça en semble tellement et terriblement fonctionnel, je l'accorde pour une voiture, un couple c'est bien autre chose, une famille encore une autre.
C'est bien là que vous devez vous accorder le pardon personnel et mutuel, vous reconstruire individuellement pour pouvoir porter le nouveau couple plus haut, plus loin, plus fort ou prendre conscience d'un éventuel désamour et vous séparez pour revivre individuellement.
On ne peut vivre 15 ans dans la dénigrement et la culpabilité, dans l'attente et le non amour de l'autre...

Une thérapie n'est pas un claquement de doigts, elle nécessite parfois plusieurs tentatives, il est impératif de persévérer, encore individuellement puis ensemble ou parallèlement mais vous ne vous en sortirez jamais seuls ou des choses resteront sous-jacentes entre vous pour ressortir envenimées et destructrices plus tard.

Apprenez à dire non, oui, merde quand c'est nécessaire, je t'aime mais tu fais chier, je veux, je n'ai pas envie, à concéder, à prendre, à accepter, à AIMER de nouveau :fleur .

Ici restera toujours un lieu d'écoute, enfin de lecture et d'avis, l'histoire vous appartient et il n'y a que vous pour la re construire et re valoriser, pour cela vous devez reprendre confiance en vous en vous apprenant et vous comprenant, en soldant ces failles qui vous empêchent d'être un couple équilibré, pas d'opposants. :wink: :wink: :wink: et en laissant TROU DU CUL (c'est bien par la que sort la merde) au fond de la fosse, tous les outils psychologiques pour y arriver sont à exploiter, ne savent le faire que les bons Psy !!!! Pas vous sinon vous ne seriez pas là !!!! :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Répondre