Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Dnj
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 43
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Dnj »

L'idée c'est justement de ne pas se remettre en couple avec ton ex. En tout cas, pas avec la personne que tu connaissais avant.
Si tu te remettais en couple, même si c'était avec elle, il faudrait que ça soit une personne différente. Il faudrait que vous ayez pu aborder de fond en comble le fond du problème, ce qui vous avait amené la. Que vous le régliez. Ça suppose une vraie volonté des deux, c'est pas juste "on se remet ensemble et on efface le passé", ça ça ne marche pas. Ce travail suppose aussi d'éjecter les fausses excuses, cf posts plus haut.
Il faut que vous puissiez être conclusif la dessus, et que les nouvelles bases sur lesquelles vous repartiriez incluent une sorte de "on se débrouille pour ne pas que ça se reproduise". C'est ça qui est difficile, finaliser ce travail de fond. Pour ça que beaucoup passent par des thérapies pour ça, ou que d'autres préfèrent réserver leur confiance pour une autre personne.
La confiance, au début c'est normal que ça ne revienne pas. C'est seulement lorsque tu as la certitude que ce n'est plus la même personne et que le mal de fond a été réglé qu'un début de confiance peut revenir.


Avatar du membre

Auteur du sujet
Deg
Cornu
Cornu
Messages : 21
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Deg »

C est plein de bon sens ce que tu dis....

:super:

C est vrai et même temps c est étrange de ce dire que 2 personnes se sont aimées pour des raisons, quittées pour d autres, et pour se remettre ensemble il faut qu elles deviennent presque 2 autres personnes.

Mais c est évident effectivement que si les personnes restent comme avant ca les conduira au même résultat.

Ca me gonfle, hier je voulais plus la voir, ce soir je suis triste.

L amour c est vraiment un batard, ca peut rendre heureux à un point que seul le malheur que ca peut aussi procurer peut égaler.
Et pourtant on regrette pas d avoir aimer.

Chienne de vie... :bonk:

:


Avatar du membre

Auteur du sujet
Deg
Cornu
Cornu
Messages : 21
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Deg »

Pas le moral aujourd'hui, j ai envie de l appeler pour l insulter, mais je le ferai pas...


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2937
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Sans Prétention »

Deg a écrit : mar. 23 févr. 2021 18:57 Pas le moral aujourd'hui, j ai envie de l appeler pour l insulter, mais je le ferai pas...
En effet...
Ne le fais pas...

Lâche ce qui te vient à l'esprit sur cette page jaune...

Mais surtout n'oublie pas, avoir dit ta colère, de coucher tes rêves et tes espoirs en fin de paragraphe...


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 43
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Dnj »

Inutile de l'insulter, ton ex nana culpabilise déjà par rapport à sa parole manquée.

Procéde autrement. Evacue ta colère de façon plus constructive.

- déjà, tiens toi en a ta décision : ne l'appelle pas. Acte ça comme étant une décision de ta part, ça sera plus facile pour toi de t'y t'accrocher. "j'ai décidé ça, je vais m'y tenir" > "je pense peut être faire ça". Pose les choses et prend une décision, puis raccroche toi y.

- un coup de colère te prend ? Fais 100 pompes, ou des séries d'ados. Ou achète un sac de frappe et tape dedans. Ça te défoulera et en plus ça te rendra plus beau ! Et si ta colère reste, refais des pompes jusqu'à ce que tu en aies marre. Comme en cours de boxe : "t'en as pas eu assez ? Repars sur une autre série jusqu'à ce que tu sois rincé !" A terme, soit tu apprendras à maîtriser ta colère par flemme de faire des pompes, soit tu deviendras baraqué 😂


Avatar du membre

Auteur du sujet
Deg
Cornu
Cornu
Messages : 21
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Deg »

Salut,

Merci de votre présence ça fait du bien. J'ai personne à qui en parler, je l'ai même pas dis à mes potes j'ai trop honte, je sais c'est con...Enfin j'ai dis à 2 potes qu'on était séparé, sans les détails...

J'arrive pas à réaliser complétement, des fois j'ai l'impression de devenir fou. J'arrive pas à réaliser que je suis inscris sur un forum de cocus.

Cette nuit j'ai fais un cauchemar ou j'étais en manif avec mon ex et les CRS balançait des lacrymos, du coup je l'ai perdu de vue et j'étais obligé d'aller affronter les flics pour essayer de la retrouver. Je l'ai pas retrouvée...(c'était vraiment arrivé mais face à la BAC, et je l'avais retrouvée, on s'en sorti indemnes je sais pas comment mais on s'en fout).

Je devrais me dire qu'elle mérite pas que je sois malheureux pour elle, quand j'y arrive je suis en super forme. Mais les jours sans comme aujourd'hui bah c'est vraiment sans...

J'ai la haine pour la maison, samedi je lui ai redemandé si elle était vraiment ok pour que je prenne la maison à mon nom, elle m'a dit "c'est moi qui est merdé, faut que j'assume".
J'ai la haine parce qu'elle assume que dalle en réalité. C'est moi qui paie le crédit depuis le début tout seul, qui continuerais à payer seul si mon dossier passe, et c'est moi qui fait les démarches et prend les rdv (comme toujours en fait). Je vois pas ce qu'elle assume, à part me laisser me démerder avec tout ça.
En tout cas ça me servira de leçon, j'achèterai plus jamais en couple.

Je me rappelle quand je l'ai rencontrée, ou plutôt quand elle m'a couru derrière. On s'en rencontré pendant ma 1ere année d'études (enfin ma 3ème première année...).

A l'époque je faisais vraiment de la merde, j'avais la haine contre la terre entière (je sais même pas pourquoi), je trainai qu'avec des sales gonz dans des milieux louches.
Je suis quelqu'un d'assez gentil, mais dans cet environnement je pouvais pas me permettre d'être gentil, fallait que je sois dur. Je pouvais avoir confiance en personne, je faisais pas confiance aux femmes non plus. Et j'étais vraiment en manque d'affection du coup.

Donc j'ai débarqué avec ce bagage dans cette école, je parlais à personne de ma classe.
Je les trouvais innocents, naïfs, qu'ils ne connaissaient rien à la vie (de merde en fait).

Je faisais quand même du sport pour avoir un physique à la hauteur des situations tendues, et je lui ai plu.

Elle a réussi à me séduire, et à force je me suis attendri, j'avais vraiment besoin d'amour après toute cette sale période. D’ailleurs elle me l'avait dit "t'as l'air hyper dur mais en fait en creusant y a un cœur la dessous, t'es hyper câlin".
Oui je me sentais bien enfin, personne me reconnaissais. Je suis (re)devenu quelqu'un d'autre, moi en fait. Plus besoin de jouer un rôle. J'avais ma chérie.

Je sais pas pourquoi j'écris tout ça...

Peut-être parce que maintenant que je suis tout seul je suis en manque d'affection, encore...C'est peut-être pas une femme qu'il me faut, je devrais adopter un chien si ça trouve...

Bref aujourd'hui j'ai la haine, contre la terre entière. Le point positif c'est que j'ai pas envie de boire ni de me défoncer pour autant (pour l'instant).

Oui Dnj je fais du sport, tous les soirs.
Je suis passé de 100 pompes à 240, de 300 abdos à 480...Séance de 25 minutes. Je me laisse même pas souffler. J'y vais trop fort même, je me suis fais mal aux épaules et à un bras. Mais je continue tous les soirs, ça commence à bien se voir.

Je me dis que j'aimerai qu'elle revienne, mais je sais pas si j'en ai vraiment envie, ni elle. Je suis en manque. C'est pathétique.

Je deviens parano (ou pas?), je me demande si elle ne fait la gentille et me dis qu'elle cherche un appart parce que je lui ai dit que j'allais lui donner un peu d'argent si je récupère la maison (pas 10000e non plus, 2000 max...).
Vu qu'elle est à sec peut-être que c'est juste ce qu'elle veut. J'en sais rien, j'ai l'impression de ne pas la connaitre. Je pars du principe qu'elle ment, à chaque parole.
J'ai mis des cameras (visibles et je lui ai dit) dans la maison.

Du coup je drague toutes les clientes qui me plaisent, alors que j'ai jamais dragué directement de ma vie. J'ai même pas envie d'elles en fait.

Dnj, je vais essayer de me tenir à ne pas l'appeler, de toute façon je me dis que si elle a vraiment de revenir ça doit venir d'elle, et au moins j'aurai le choix. Je sais pas si attendre est la meilleure chose à faire mais bon.
D'un côté peut-être que comme ça je penserais moins à elle.

Je suis paumé, je lui en veux de m'avoir mis dans cet état. Quand je lui ai dis qu'elle était arrivé à me faire pleurer (30 ans que j'ai pas versé une larme), elle a sourit et m'a dit qu'elle aurait bien aimé voir ça.
Je lui ai jeté un regard noir, je voulais lui répondre que perso j'avais envie de la voir sourire plutôt que de la voir pleurer.

Bon en tout cas encore merci à vous, je sais pas si vous avez était cocu, mais j'espère que vous allez bien.

@Sans Prétention: j'ai pas beaucoup d'espoir aujourd'hui, si ce n'est de rencontrer une femme gentille, qui baise aussi bien que mon ex...(je dis ça mais j'ai pas de point de comparaison en réalité)
:petard:


Avatar du membre

Dnj
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 43
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Dnj »

Salut deg,

Arrête de dire que tu es pathétique. Tu ne l'es pas. Tu as des émotions parce que ta nana t'a fait ce qu'aucune personne ne devrait faire a une personne en qui elle tient. Ce n'est pas toi qui est pathétique, c'est la situation que tu vis qui est extraordinaire.

Pour l'instant tu passes par une phase de colère mêlée à une phase de tristesse. Tu en veux à du monde parce que tu te sens humilié, tu t'en veux à toi, tu as honte, etc. Emotionnellement ta réaction est normale. Tu es en plein dans le creux de la courbe du deuil.
Rationnellement tu te dis que non ta réaction n'est pas normale. Pour l'instant ton cœur réagit à chaud alors que ta tête veut raisonner à froid. Selon lequel domine tu alternes entre des phases ou ça va et d'autres ou ça ne va pas. Tout ça est normal, les deux vont converger petit à petit. Ce n'est l'affaire que de quelques semaines, peut être mois pour faire la majeure partie du boulot.

Ton ex dit assumer mais ne le fait pas ? Pas grave. Ne raisonne plus ta vie autour d'elle. Si tu fais dépendre un aspect de ta vie de quelqu'un d'autre de fait tu n'as pas la main dessus et tu peux vite être déçu. Aujourd'hui tu as un trou à côté de toi mais il sera comblé de nouveau d'ici peu. En attendant agis en adulte responsable, gère les choses, la maison et le reste. Plus tard lorsque tu te retourneras et réfléchiras à tout ça à froid tu n'auras pas honte de ta réaction. Tu pourras te dire "c'était la merde, mais j'ai quand même su gérer" et ça a long terme ça vaut de l'or même si tu ne le vois pas maintenant.

Ici oui tu es sur un forum de cocus. Ça fait bizarre je sais. La majorité ici l'ont été. Moi non, mais ma mère l'a été et j'ai des trucs que je cherche a comprendre. Et petit à petit, je vois ici des gens d'une grande qualité comme on en voit peu sur d'autres forums. Donc cocu ou non, aucune honte à avoir. Ça ne dépend pas des gens. Ce sont juste des gens ordinaires (et à en juger ici, plutôt de qualité) à qui il arrive une situation extraordinaire. Des situations extraordinaires on est nombreux à en vivre, ce ne sont juste pas les mêmes. Pour certains une enfance difficile, pour d'autres le fait d'être cocu. Peu de monde y échappe dans le fond. Pour te dire, moi j'ai du euthanasier mon propre gamin il y a deux ans. Et dans le fond ce qui compte ce n'est pas la situation que tu vis : la majorité du temps tu n'y es pour rien. Ce qui compte c'est d'encaisser le coup, de faire ce qu'il faut et d'agir de façon juste pour qu'à long terme tu puisses te dire "j'ai vaincu ça et je l'ai géré en adulte responsable. Même si la situation était dégueulasse, je peux être fier de moi".

Sois fier de toi, fais ce qu'il faut pour être fier de toi. Gère les choses de façon réglo. Prend des décisions dont tu sais que tu pourras te dire plus tard "je suis fier d'avoir décidé ça" et tiens toi y.

(nb : 250 pompes.. Bordel je te jalouse lol. Entre ça et le fait que tu aies pris beaucoup d'aspects de ta vie en main, ta prochaine femme aura bien de la chance)


Avatar du membre

Auteur du sujet
Deg
Cornu
Cornu
Messages : 21
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Deg »

Salut Dnj,

Toutes mes sincères condoléances pour ton enfant, et j'ose me plaindre...
J'espère que tu trouveras les réponses à tes questions, ici ou ailleurs.

Franchement, je crois que j'ai plus honte de mes (non) réactions que d'être cocu en fait. Ça fait un tel choc qu'on aurait envie de rembobiner et de passer l'éponge, pour revenir à la situation initiale. Comme une merde.

Mais quand je raisonne, je me dis que ce n'est plus possible, ça m'emmerde de l'admettre (c'est encore plus chelou...). Je me dis qu'elle ne respecte pas, alors il faut que je me respecte.

Déjà qu'avant c'était plus la joie, alors après ça...Je ne comprends toujours pas ceux qui ont réussi à surmonter ça sur le long et être heureux. Je ne sais pas si je les envie, ou pas.

Le médecin m'avait prescrit du Valium, j'en ai pris 2/3 fois ça me défonçait trop, je tanguais carrément (sympa l'effet d'ailleurs je connaissais pas :petard: ).

Il m'a prescrit un truc moins fort, du seresta 10 mg, j'en prends rarement, 1/ semaine quand je suis trop mal. Ça va tout de suite mieux après, je prends du recul, je me pose.
Tout ça pour dire que lorsque les émotions retombent, la raison prend le dessus, et je me sens mieux:
Dans ces moments que je considère (à tord?) comme de la lucidité je me dis qu'il faut que je la fuis.

J'ai de la peine pour son mec, il ne sait pas ce qui l'attend (enfin si on veut, il s'entiche d'une meuf qui a trompé son mec depuis 16 ans, et s'est barrée avec le premier cassos venu: lui-même). J'ai de l'empathie pour lui, vraiment.

Bon conseil que de faire ce dont je pourrais être fier plus tard, je ne crois pas que ce sera le cas de tout le monde... Je le rappellerai à madame en temps voulu...
:wink:

J'ai de l'appréhension à être intime avec une autre femme, j'ai connu qu'elle. :roll: J'espère que ça sera bien... :D

Je commence à plaire sur ce forum :super: :mdr


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2937
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Sans Prétention »

Deg a écrit : mar. 23 févr. 2021 21:03 @Sans Prétention: j'ai pas beaucoup d'espoir aujourd'hui, si ce n'est de rencontrer une femme gentille, qui baise aussi bien que mon ex...(je dis ça mais j'ai pas de point de comparaison en réalité)
:petard:
C'est la meilleure phrase positive qui soit.
De nouvelles perspectives s'offrent à toi : il y a tant à découvrir. Certaines choses sont triviales et sans importance mais juste fun. D'autres beaucoup plus... Profondes...

Sinon je n'osais pas trop intervenir sur ton post mais maintenant que c'est toi qui le dis, c'est plus simple pour moi de l'exprimer... Tu comblais bien un vide profond avec cette femme qui est ce qu'elle est mais pour moi elle constitue juste une étape, sans doute pas un point d'arrivée.
A te lire, on en vient presque à se dire que ça aurait dû arriver plus tôt... Pour ton bien à toi !
Faudrait presque la remercier de s'être barrée comme ça (je mets 100 sur la table que cette histoire est un cache misère dont elle-même ne saisit pas le sens). Autrement, tu lui aurais encore couru après... En te détruisant petit à petit. L'enfer au bout du tunnel. Là je suis plus optimiste pour toi.
Je pense que tu es sur une bascule : son incartade te permet de rebattre les cartes pour ta vie...
Si tu t'en donnes la peine, ce sera pour évoluer positivement encore.
Y a plein de questions que tu t'es pas posées avant auxquelles tu commences à répondre alors que c'était en train de te miner inconsciemment. C'est pas mal je trouve.


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 43
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Dnj »

J'ai de l'appréhension à être intime avec une autre femme, j'ai connu qu'elle. :roll: J'espère que ça sera bien... :D
Et pourtant..
Tu sembles loin d'être dégueulasse physiquement, tu as un boulot, de l'indépendance, tu sors petit à petit de sales habitudes, tu as une maison, tu as la tête plutôt sur les épaules (pas pour flatter, je sens vraiment un mec bien derrière ces lignes).
Bref, ton profil..c'est le genre qui va faire rêver pas mal de nanas. A ton âge pas mal sont célibataires, parfois avec un gamin.

Tu veux en rendre une dingue de toi ? Il n y a que quelques petits trucs à savoir :

- respecte la, et place ton respect au dessus de l'amour que tu portes. Les bugs dans la matrice viennent qu'on fait souvent l'inverse.

- sexuellement, écoute la. Sens ce qu'elle kiffe. Corrige les éventuels défauts corrigeables que tu peux avoir (la précocité si c'est ton cas par exemple). Apprends son anatomie et fais la jouir au point que ses yeux lui sortent de la tête, ça doit être ta cible. Progresse tant que tu n'es pas à cette cible. Si tu as un doute sur un point, consulte un sexologue, ce seront les 50 balles les mieux dépensés de ta vie. Ne culpabilise pas si tu es imparfait, ce qui est important c'est que tu sois moteur pour corriger ce qui ne va pas.

- passe des moments cool avec elle. Elle doit être heureuse simplement d'être avec toi, même si ce que tu lui proposes c'est manger une tartine de beurre sur un banc. Une nana ça marche au ressenti. Si elle se sent bien avec toi elle n'en a rien à foutre que ça soit dans un palace ou au troquet du coin. Sois celui auprès de qui on se sent bien.

- cuisine bien. Si tu ne sais pas, apprends des recettes de qualité. Il n'y a rien de tel, c'est vraiment un truc qui fait la différence. Investis dans du matériel de cuisine de qualité, et aies des produits bons et sains dans ton frigo. Prends des cours si besoin.


Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 413
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Mitsou78 »

Tu es en phase de doute sur tes capacités, du coup tu tentes de te raccrocher au passé avec elle, mais plus à elle, enfin me semble t-il...

:fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Deg
Cornu
Cornu
Messages : 21
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Quitté pour son amant après 16 de débauche et d'amour passionnel

Message par Deg »

@Mitsou78:

Je ne pense pas m'accrocher au passé, j'en ai pas forcément un bon souvenir aujourd'hui. Je m'accroche plus à elle j'ai l'impression par contre.

@Dnj:

Je suis pas matériel, j'aime les choses simples. Je pourrais pas être avec une fille vénale (les gonzesses en photos avec du gucci ou vuiton sur Tinder je swipe à gauche direct).
Je suis pas radin, au contraire, mais je suis pas attiré pas les trucs chers ou le luxe (à part les restos, et encore, le prix n'est pas gage de qualité...) . C'est d’ailleurs un côté qui me plaisait chez mon ex.

Pour la cuisine, ça va, je me débrouille. On s'est rencontré dans un lycée hôtelier avec mon ex donc j'ai les bases. (j'avais choisis ça pour me recadrer, la fac c'était trop d'autonomie pour moi....)
[J'avais tellement un dossier scolaire honteux que je savais que si j'envoyais ma candidature je serai recalé direct. Du coup la veille de la rentrée je suis monté au culot dans les étages débusquer le dirlo dans son bureau en passant le barrage des secrétaires. Il m'a reçu (j'étais en survet/casquette... pour pénétrer dans le lycée il fallait le costume cravate.
Le dirlo m'a demandé mon dossier, il était outré! Mais bon je l'ai convaincu, il m'a pris à l'essai. Au premier examen les profs m'ont demandé si j'avais eu connaissance du sujet avant de me donner ma note, j'ai compris que j'avais assuré. J'étais 2ème (fait chier quand même, j'aurais du réviser un peu).
un an après (26 ans ) j'étais directeur adjoint d'un hôtel resto de 70 chambres (pendant que mon ex avec le même diplôme bossait en cuisine dans la restauration rapide. Mais bon..).
J'aimais pas diriger les gens donc j'ai arrêté 3 ans après. D’ailleurs mon boss actuel me tanne pour être manager mais j'ai refusé plusieurs fois. Il m'a dit alors j'en recruterai un qui te dirigera. Ok mais prenez en bon, je le louperai pas lol...]

Pour le sexe, ça va je crois, mais j'ai envie de découvrir d'autres choses maintenant. :D

Le respect ça devrait aller aussi ;-)

@Sans Prétention: Merci d'intervenir, je lis pas mal de posts et je trouve que tu as aussi une analyse assez fine des situations. Un post m'a marqué, quand tu as dit à un cocu de pardonner sa femme qui avait fauté une fois, et s'était excuser sincèrement, à genou. (pas le cas de mon ex).
J'étais de ton avis.
D'ailleurs je l'avais dis à mon ex, que là c'est autre chose qu'une erreur de parcours un soir de beuverie (comme ça a faillit m'arriver récemment une seule fois).

"Faudrait presque la remercier de s'être barrée comme ça"

Mais vraiment,! j'ai même failli lui dire merci sincèrement samedi dernier! (mais je voulais pas lui faire de la peine, si peine elle aurait eue). D’ailleurs plusieurs fois elle m'a dit "au moins tu m'auras plus comme boulet". Je lui pas dit non plus, mais j'approuvai. Elle est lucide des fois.

D'ailleurs elle m'a reproché plein de fois de lui avoir mis la pression pour qu'elle réussisse son concours, et pour la première fois elle m'a dit que c'était grâce à moi qu'elle avait cette situation. De fonctionnaire qui lui convient bien.

Je suis pas psy, mais je trouve qu'elle ressemble à son père, qui a trompé sa mère plusieurs fois. Et sa mère ne l'a jamais quitté, elle picolait par contre.
C'est vraiment un connard, un tyran domestique. Qui gueule pour ne pas entendre les critiques (comme mon ex).
Je le clashais à chaque fois que je le voyais, pas méchamment. Mais je lui envoyais des grosses vannes qui le font descendre de son piédestal où il s'est installé. Je me foutais de sa gueule librement quoi, lui l'intouchable. Il m'aimait bien ce gros con malgré ça.
Ce dégueulasse qui tabassait son fils et se branlait devant sa fille. (pas mon ex, mais sa soeur). Quel homme...

"je mets 100 sur la table que cette histoire est un cache misère dont elle-même ne saisit pas le sens".

Là chapeau bas: plusieurs fois elle m'a dit ne pas comprendre pourquoi elle a fait ça. elle a l'air sincère pour une fois, elle en parle à sa psy (pas son psychiatre). Je lui ai répondu que c'est bien pour elle de continuer à chercher à comprendre.

Je ne pense pas que ce soit une mauvaise personne, elle a vraiment un côté adorable, mais un autre côté très con qui doit venir de son passif. Je lui faisait souvent remarqué, elle n'aimait pas vraiment....

Mais bon, j'ai passé plus de 15 ans à essayer de l'aider, j'ai donné.

Je ferais plus le saint Bernard maintenant. C'est un métier, et pas le mien. Si cette séparation pouvait l'aider, j'en serais content pour elle.

En tout cas je vous remercie sincèrement pour votre présence.

J'ai vu une psy au début, elle ne comprenait rien.
Aucune expérience des drogues, alors elle bloquait dessus, avec des tonnes d'à priori. ("mais comment vous pouviez payer toute cette cocaïne??? Bah en fait quand on prenait de la coke on sortait pas au resto, donc au lieur de claquer 300€ dans le week-end on dépensait que 60€, donc en réalité on faisait même des économie lol." C'est vrai en plus...Bon ceux qui ont vraiment le nez dedans sont ruinés (faut un budget de 2/3000€/mois), moi je gérais pas trop mal, 120€/ mois max)
Alors que c'est pas le problème de fond, juste une conséquence.

Ici j'ai droit à des bons conseils. Pas toutes les conneries que j'ai pu lire sur Internet. On se sent moins seul et on comprend mieux.

Et en lisant la rubrique "adultème" index.php , notamment les compils de Sans Prétention (merci pour ce travail), on se rend compte que le même schéma se reproduit, que les cocus et cocufieurs ont souvent le même profil.

Enfin, ceux qui viennent sur le forum du moins.
Je pense que les autres n'en éprouvent pas le besoin parce que c'est un erreur de parcours qui ne les rongent pas. Ou bien qu'ils réagissent plus sensément. Quoique si on est sensé, on ne s'embarque pas des relations de merde, on pressent le mauvais plan...

:A+


Répondre