En miettes, mais j’essaye d’avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 94
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Localtechnique »

je pense comme toi sur tout ca, le fameux terme : c'est la suite logique.
On vit le truc au depart, on se dit c'est la fin du monde ... et on s'apercoit que non une fois que le truc enregistré et la situation comprise, vient la suite logique. Et on vit mieux ou moins bien, mais on vit , bref la vie est un eternellement recommencement et chaque fois on part avec une nouvelle configuration quelque part ;)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

C’est ça et puis tombée aussi bas que j’étais, en vrai ça ne pouvait pas être pire :D
La transition comme on nous dit c’est vraiment l’étape la plus pourrie. Je suis contente de la quitter et d’aller vers un ailleurs quoiqu’il soit plus serein que les trop longs mois qui viennent de s’écouler
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

C'est souvent le problème : la transition est l'étape la plus pourrie mais on est souvent celui qui la fait durer. Le Cf lui, la fera durer par défaut car c'est dans son intérêt d'avoir deux personnes qui lui courent après.
En cas d'infidélité, la priorité pour le cocu est de sortir de la situation d'infidélité ASAP. Ça peut se faire très vite mais pour cela il ne faut pas être porté par la peur de l'après. Et c'est contre intuitif car on pense souvent que s'arracher le pansement d'un coup fait plus mal que de l'arracher tout doucement petit à petit.
Souvent les gens sont portés par la peur (d'être seul, de perdre le conjoint alors qu'on l'a perdu il y a longtemps, etc.). Cette peur là les paralyse et ils restent dans une situation de merde pendant longtemps et en souffrent. Et c'est seulement quand ils coupent le cordon qu'ils commencent à cesser de souffrir. Et au lieu de souffrir quelques semaines d'une transition rapide ils souffrent des mois entiers, voire des années.
Bref, à retenir : ne plus être porté par la peur. Si une situation ne va pas dans le sens de ton respect, il faut être capable de couper le cordon aussi vite que possible.

Aujourd'hui tu en es à cette suite logique des choses (il est parti). Reste la suite logique d'après (nouvel appart, nouvelle vie puis nouveau compagnon) qui sera chouette.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3337
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

+1

:super:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

A posteriori on se rend bien compte que c’est effectivement le seul chemin à prendre (quelqu’en soit l’issue). Mais sur le moment, la tête dans le guidon j’en étais incapable. Je ne sais pas si ça aurait changer quelquechose sur la fin. Sûrement que non, mais j’aurais moins souffert c’est certain ,et pourtant sur le moment c’était la solution qui me paraissait le plus vivable pour moi.
J’ai fait au mieux. Alors je ne le regrette pas. C’est ce que je voulais, essayer de nous sauver. Maintenant, je vais m’atteler à me pardonner de ne pas avoir réussi. Parce que pour ça il faut être deux. Et aussi fort que je l’aimais, je ne pouvais pas aimer pour deux. Ça ne fonctionne pas comme ça. Là je réapprends à m’aimer moi, je suis peut-être pas rock comme fille (encore que, le chéri de ma soeur a dit que j’étais trop fun, de la bouche d’un gamin de 22 ans c’est un sacré compliment mdr ) mais je suis sûre que je vaux bien plus que ça. En tout cas, je sais que je peux me regarder dans le miroir sans rougir de qui je suis.
Alors nouvelle vie, c’est certain. nouveau compagnon dans 10 ans peut-être :D (et puis en vrai, mère de 3 enfants dont un bébé, ça doit faire fuir 80% des prétendants je pense :bonk: ). Pour l’instant j’ai besoin de me retrouver moi avant tout.
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Tu n'as rien à te pardonner car tu n'as rien fait de mal. C'est comme un pilote sur la route qui a un pneu qui crève et qui voudrait se pardonner de ne pas avoir réussi à ne pas atterrir dans le fossé. Il n y a rien à se pardonner la dessus. On tâche de se pardonner nos fautes, pas nos erreurs. Des erreurs tu en as faites mais des fautes pas vraiment.

Nouveau compagnon dans 10 ans j'y crois pas. Tu sembles pas quelqu'un de fait pour rester seule. Ma collègue Émilie disait exactement pareil et elle s'est mise avec son kine 1 an et demi après. Et il y a plus de mecs que tu ne penses qui seront intéressés. Même si 80% des mecs ne voulaient pas (c'est surestimé) , 20% de 10 millions ça fait quand même 2 millions 😉

En fait t'as pas besoin d'être rock pour être quelqu'un de chouette (ça c'est ce que ton ex apprendra à ses dépens). Ce qui compte c'est d'être et avoir un partenaire de qualité. C'est comme je dis à futuro, ce qu'il faut c'est que tu te fasses un monde dans lequel tu es heureuse. Quelqu'un d'heureux c'est attirant. Si tu fais ça, et qu'en plus de ça tu es quelqu'un de parole et qui a du discernement tu es dans le top des partenaires de qualité.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 546
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

Se détacher de la culpabilité, là où elle n'existe pas :wink: ...
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Oui vous avez raison tous les deux. C’est un point que je dois travailler. Je vais en parler ma psy tiens.
Pour le reste qui vivra verra :wink:
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Thérapie par le vide. Tout ce qui avait été accumulé, stocké par ce qu’on ne sait jamais. Je jette.
Tout ces petites choses que je voulais mettre en place mais c’était chiant donc on ne le faisait pas, bah je fais. Pas besoin de faire de compromis quand on est seule.

Sinon, pour mes filles ça se passe bien. Elles prennent le pli. Elles lui mettent la misère pour le coucher (pour elles c’est les vacances le nouveau logement mdr) mais je le plains pas. Moi j’en ai 3 a coucher dont un bébé et c’est folklo aussi. Et puis ça va se tasser.
Lui se comporte correctement, trop même. Gentil, serviable, se tape la discute par sms le soir. Et puis en vrai on peut pas dire que je le vois pas.Le temps d’emménager tout, ‘es trucs oubliés. La garde un peu free style avec les vacances. Rien qu’avec un bébé c’est compliqué. Et moi j’ai besoin d’une rupture franche. J’ai déjà dit, il a pas compris je crois. (Il m’a envoyé la photo de son meuble tv qu’il a fabriqué, ok… ) On peut pas être amis. Je n’ai pas envie. C’était l’homme que j’aime, mon mari. Je ne veux pas d’ersatz, de miettes de notre vie. Il peut pas garder ça de nous. Surtout avec la misère des dernières semaines/mois. C’est trop tard, ou beaucoup trop tôt au choix.
Et puis en vrai, son comportement, ses actions ça va durer combien de temps. Jusqu’à ce qu’elle revienne de vacances ? Et que ses priorités rechangent à nouveau. Donc oui, ça se passe bien. Jusqu’au prochain petage de plomb. Mais celui là, il sera pas pour moi. Il l’a choisi elle, alors il va me perdre moi, totalement, pas garder ce qui lui plaît. Parce que de ça, je n’en veux pas. Et c’est moi qui vais être ferme puisque ça ne coule pas de source.
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

T'es pas obligée de repondre à ses SMS 😉 (paradoxalement il risquera alors de t'en écrire plus, puisqu'en étant inaccessible tu regagnes de l'intérêt à ses yeux).

En fait, le truc "marrant" c'est qu'avant, tu l'engueulais quand il contactait la pouf.
Demain quand elle sera rentrée de vacances, j'aimerais pas vivre les scènes qu'elle va lui jouer quand il va te contacter pour faire copain copain parce qu'il se sent coupable d'avoir merdé.
En fait ton ex est infichu d'être reglo. Des que sa nana a le dos tourné, paf, il peut pas s'empêcher :lol:

En tout cas tu te tiens bien debout, et ça a de l'allure. Lis tes messages de maintenant et compare les a tes premiers, y a pas photo.
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Dnj a écrit : lun. 16 août 2021 19:08 T'es pas obligée de repondre à ses SMS 😉
C’est vrai mais j’ai encore du mal, surtout quand il s’agit des enfants (même si concrètement ma réponse va rien apporter à son problème. C’est à lui de gérer). Mais oui je vais mettre des limites de toute façon à la teneur des discussions, et s’il dépasse, effectivement j’ai 0 obligation envers lui.

Pour le reste c’est pas faux ce que tu dis, je suis un peu curieuse de voir comment cela va se passer à son retour. C’est sûr que si ça se passe comme maintenant ça va pas lui plaire. Bref je me prends pas la tête là dessus, surtout par anticipation. :D
Et oui mes messages sont plus les mêmes c’est clair, j’ai mis le temps mais j’y suis. Bon je pleure encore beaucoup, on se refait pas :bonk: mais moins souvent, moins longtemps et en avant
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Ah bah la lune de miel s’est terminée aussi vite qu’elle a commencé…
Il m’a ramené bébé après l’avoir eu une petite heure avec lui (on y va très progressivement pour elle). Et il m’a sorti il faut qu’on parle des mardis soirs (on a décidé qu’il prenait nos grandes le mardi soir après l’école pour les avoir le mercredi la journée avec lui et que cela me faisait un soir de moins à coucher 3 enfants comme je disais ). Il veut revenir dessus, au moins un mardi sur deux.
Pour le bien des filles qui veulent passer du temps avec moi car je ne les verrai pas beaucoup car mardi c’est école et que le week-end où il les prend je ne les verrai pas beaucoup cette semaine là. Je lui ai rappelé que c’était avant tout pour me soulager sur les couchers avec bébé à gérer. Et quand je lui avais demandé il était d’accord et trouvait ça normal. Et en garde alternée 1 semaine sur deux c’est 7 jours entiers sans me voir qu’elles auraient. Il m’a dit oui c’est pour ça qu’on ne le fait pas Et il a osé me sortir c’est pour les filles, c’est pas pour toi qu’on fait les choses ainsi. J’étais à deux doigts de l’etriper et lui ai balancé non la situation est ainsi juste pour ta gueule à toi.

Bref pas le moment de s’énerver. Je donnais à manger aux grandes et bébé pleurer. Je lui ai dit d’attendre 5 min qu’on en parle calmement. Mais il a préféré se barrer (le retour :roll: ). Je lui ai demandé ce qu’il foutait il m’a dit que vu que je l’avais acté, il voyait pas l’intérêt de parler et il récupérerait les filles le mardi soir. Je lui ai bien dit qu’on l’avait décidé à deux ça… Mais il était déjà loin.

Je lui ai envoyé un message que s’il foutait déjà notre mode de garde en l’air avant qu’il ait commencé c’était mal barré. Encore plus s’il se barre au lieu de discuter au moindre soucis, problème.
Il m’a répondu qu’il voyait pas le problème que j’ai les filles, qu’elles profiteront de moi ce soir là alors que je ne les aurais pas le reste de la semaine. Je lui ai rappelé qu’on avait 3 enfants et pas 2. Alors non il n’y a pas un jour où j’ai du répit sans enfant. Et que surtout qu’il arrête de tourner les choses comme ça. Le problème était pas que ce soit long pour les filles…

Voilà 10 pence qu’elle est rentrée de vacances et qu’elle a mis son nez là dedans. Un mardi soir avec les filles c’est un mardi soir pas avec elle…Et il ose me sortir la complainte pense aux filles. Il a vraiment pas honte
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Est ce que ce mode de garde a été signé devant un juge?

Le mec s'en tape de ses gamins, c'est sa pouf qui compte. Tu ne peux rien changer à ça.
Ce que tu peux faire c'est cesser de compter sur lui pour ça... Le problème c'est que tu comptes encore sur lui pour s'occuper des enfants ou te décharger. Mais il s'en tape de toi.. Son intérêt c'est le minimum vital pour les gamins et être tranquille avec sa pouf.
Si tu as besoin de te décharger compte sur quelqu'un d'autre, même si c'est contre intuitif. Mais lui il est défaillant, tu ne peux pas compter sur lui.
Tu lui parles de garde alternée mais il s'en tape.. Si tu as besoin de te décharger un soir dans la semaine, paie une étudiante pour coucher les gamins et faire un peu de baby sitting.

--> Juge ASAP pour acter la garde complète de ton côté
--> Juge ASAP pour décider d'une pension (3 enfants dont un bb, il va douiller...). Concrètement, même comme père la seule chose que tu peux tirer de ce mec là c'est l'argent qu'il te donnera comme pension. Pour le reste, il a abandonné ses enfants en même temps que toi. Adopte ce paradigme dans ton raisonnement.

Il a préféré se barrer plutôt que de rester parler avec toi = manque de respect. Il te fait ça parce qu'il pense pouvoir se le permettre. Punis le, la prochaine fois il ne vient pas chez toi. A chaque crasse un retour de baton, y a que comme ça qu'il apprendra.

Franchement, j'ai l'impression qu'à chaque fois que tu essaies de le solliciter même pour ça il te plantera. Protège toi : plante le, ne le contacte plus du tout et dis lui juste que désormais tout se passera par avocat interposé. AUCUN contact qui ne passe pas par l'avocat.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3337
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Hello Meihrhah (j'ai mis des haches partout du coup 😁)

La règle est simple : la loi, la loi, la loi.
Signez un truc, voyez un conciliateur. N'importe quoi qui acte quelque chose ...
Et personne ne déroge.

Tout ce que tu feras pour l'arranger lui se retournera contre toi.
Désolé. C'est ainsi que ça fonctionne.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 198
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Effectivement plein de H partout 😂
Sans Prétention a écrit : mer. 18 août 2021 00:58 Signez un truc, voyez un conciliateur. N'importe quoi qui acte quelque chose ...
Dnj a écrit : mar. 17 août 2021 15:36 Est ce que ce mode de garde a été signé devant un juge?
Alors pour répondre au pratico pratique, c’est une convention parentale, réfléchie et décidée à deux en attendant la suite. Signée bien sûr, chacun son exemplaire. Adressé au JAF pour l’homologuer ça a la même valeur qu’un jugement. On devait juste pas le faire de suite, car avec bébé la garde va évoluer régulièrement ces prochaines semaines, mois.
Mais s’il pinaille pour des détails (qui se plaint d’avoir ses gosses le mardi soir pour éviter d’avoir à les récupérer le mercredi matin franchement. C’est la base de les récupérer la veille d’un jour de repos :roll: ) alors que j’étais arrangeante.
Pas de soucis, la case médiateur et jaf est aussi prévue vu que je sentais le coup venir. Juste pas aussitôt après la signature. Et comme les JAF aiment pas qu’un des partis ne joue pas le jeu d’un accord amiable. Tant pis pour lui.
Dnj a écrit : mar. 17 août 2021 15:36 Franchement, j'ai l'impression qu'à chaque fois que tu essaies de le solliciter même pour ça il te plantera. Protège toi
Malheureusement oui. En plus franchement je comptais pas compter sur lui pour garder les filles. Mais le voir agir ainsi m’insupporte. D’ailleurs une heure de retard pour les récupérer. Sans aucun message. Et il est rentré dans l’appart le temps que je sorte le chien (3 min). Il a eu de la chance, car c’était porte close qu’il l’attendait. Mais forcément devant les filles j’ai temporisé (elles, elles lui ont demandé pourquoi ce retard ). Et j’ai exigé la clef de l’appart. Ce qu’il a refusé. Pas grave. Je change de barillet si c’est que ça. S’il croit qu’il fait ce qu’il veut quand ça lui chante, il rêve. J’ai pas de raisons d’être gentille avec lui. Alors oui ce sera la loi un point c’est tout.
Je suis seule et je m’en porterai très bien.
Répondre