En miettes, mais j’essaye d’avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

En fait je vais faire un parallèle.

Imagine la personne la plus respectable que tu connaisses, soit en réel soit en fiction. Respectable au sens "qui se fait respecter" (sans forcément recourir à la tyrannie hein, mais une personne qu'on a envie de respecter). Ca peut être un ou une proche, une célébrité, un personnage de roman ou de série, même james bond si tu veux.

Maintenant, imagine : dans le cas ou un ex lui manquerait de respect comme ton ex le fait avec toi; comment se comporterait-elle?
En aucun cas il ne faut être violent hein, mais il faut que cela ne soit pas acceptable.

Exemples :

- Il arrive avec une heure de retard sans s'en excuser comme si c'était lui la princesse et à toi de l'attendre. Next time : après 15 minutes de retard non excusées, tu amènes les petites en promenade ou manger une pizza, et lui en arrivant il trouve la porte close avec personne à l'intérieur (important, sinon tu risques de craquer et lui ouvrir) et un mot sur la porte disant que du coup ce créneau là est mort et que tu as fait une main courante, et qu'il attendra le prochain, à l'heure. S'il râle, ne réponds pas, ce n'est pas acceptable. S'il s'excuse ne réponds pas non plus, ou alors un bref "ok". Tu ne juges que les actes. Vois chaque réponse que tu lui fais comme un bâton dont il peut se servir pour te battre donc il faut faire le plus court possible, un mot ou une phrase max.
- Il rentre chez toi sans permissions : changement de serrure : +1. Next time : plainte.
- Il part et te met un vent alors que vous êtes en train de discuter : 0 concession par rapport à ce qui est signé et aucun dialogue possible tant qu'il ne s'est pas excusé. Pas d'excuse = il va se faire foutre, tu ne lui réponds plus du tout, pire qu'un rocher.

Ensuite s'il a la comprenette difficile : main courante chez les flics dès qu'il ne respecte pas une ligne de ce qui a été signé.
Il ne veut pas les mardi alors que ça a été convenu? PLUS UNE SEULE décision à l'oral. Il le trace par écrit et précise que c'est lui qui est à l'origine de la demande, et tu prends tous les mardi et ne lui laisse qu'un week end sur deux. Tu gardes cet écrit précieusement, ça montrera au juge qu'il ne veut pas de ses enfants. Sans écrit, c'est la convention signée qui fait foi : si il ne la respecte pas tu passes une main courante.

Accumule une trace, une preuve, de chaque crasse qu'il te fait qui ne respecte pas ce qui a été écrit. De chaque engagement qu'il n'a pas honoré.
Tu peux même être plus ferme encore et lui dire que vu qu'il ne tient pas ses engagements et que tu ne comptes pas t'embêter avec ça, alors vous ne parlez plus sans avocat interposé jusqu'à ce que tu décides de faire autrement.
Et sers toi de tout ça pour le faire casquer au maximum devant le juge (comme dit, tout ce que tu retireras de lui comme père c'est le pognon que le juge lui demandera de verser. Tu n'as même pas à envisager de faire évoluer la garde quand le bb grandira, laisse le à l'initiative là dessus. Toi tu prends la garde complète et le maximum que tu peux avoir, et sans signal de sa part ça reste ainsi. Et s'il veut que ça évolue, laisse le lui faire les démarches auprès du juge pour ça, toi tu ne bouges pas un petit doigt pour lui. Fais attention à ça, car là c'est toi qui parle de faire évoluer la garde (encore une fois tu te comportes comme une mère pour ton ex) mais tu ne dois plus te comporter comme ça. S'il veut faire évoluer la garde il se bat pour, mais toi tu ne lui facilites plus rien.
Mais le voir agir ainsi m’insupporte.
Même chose que pour le reste : ça ne doit plus t'impacter du tout.
Tu dois partir du principe que ce mec là est un tocard et qu'il est défaillant. Donc "rien à cirer". Qu'il se drogue ou finisse sous un pont si ça lui chante. Il ne faut plus que tu vois ce mec là comme un ex mari mais comme une menace. On s'éloigne des menaces, on a pour objectif de passer le moins de temps possible avec.
Ne réponds plus à ses sms, sauf en ce qui concerne les filles, et uniquement ce que la loi t'oblige à faire. Si la loi t'oblige à lui répondre une fois par semaine alors tu ne lui réponds pas plus d'une fois par semaine. Cantonne toi juste à tes obligations. Et ne t'ajoute plus aucune obligation qui n'est pas imposée par la loi, même pour le faciliter lui. C'est lui seul qui doit se faciliter la vie, toi tu t'en fous de sa vie.

Et change d'appart dès que tu le peux ^^ Qu'il n'ait même plus le prétexte de dire que c'est quand même chez lui.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 548
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

Je peux te parler des comportements déviants si tu veux Meirha (moi je ne sais plus où mettre le H... :wink: ) de la mère de ma première fille ou des arrangements de ma femme actuelle avec son ex concernant leur fils lié à la culpabilité envers ce dernier avec les travers et le comportement actuel en découlant...

Au passage je voulais lui faire lire "Adultères" d'Aldo Naouri, je me serai heurter à un nouvel "tu m'emm..des avec ça !!" alors que le thème n'en ai fondamentalement qu'un prétexte à porter une étude sur les genres. Pas grave...

En effet, ce n'est plus ton mari, ce ne sera pas un ami, ça reste juste le père de vos enfants et les contacts dans des règles strictes les concernant ne peuvent être que la règle.
On ne devient pas pote avec un mec ou une nana qui passe du statut de marié(e) à père ou mère des enfants, sauf à vouloir simultanément re construire, dans ce cas le couple reste un objectif, qui ont trempé leur nouille ou écarté les cuisses avec un ou une autre devenue leur nouvelle composante avec ses propres attentes. C'est destructeur dans tous les cas, à tous les endroits... donc malsain y compris pour les enfants qui y fondent de nouveaux repères biaisés.
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 205
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Je te reconnais DNJ, avec les procédures et ces fameuses lignes jaunes, lignes rouges. C’est très clair pour moi sur ce quoi je dois tendre. Je sais le principe mais je suis dans le flou, alors tes lignes ça m’aide à y voir plus clair. Mon amie qui est passée par là (mais dans un autre registre aussi) me dit à peu près la même chose que toi.

Mitsou, effectivement ce n’est pas sain pour les enfants. Ça ne l’est déjà pas pour moi. Il a ce qu’il veut, il a tout balayé et jeté pour ça. Pourquoi s’obstiner à foutre le bordel ainsi. Qu’il soit heureux et me foute la paix. Il a quitté notre vie, et il est là à me parler tous les soirs, j’ai pas répondu mais qu’il parle avec elle bon sang. Surtout si c’est pour me balancer des crasses dans la minute qui suit. J’ai pas répondu. J’aimerais pouvoir le bloquer en vrai. Mais on a des enfants

Ah et bingo il voulait pas me rendre les clefs de l’appart, soi disant pour faire les interventions qu’il y a avec le boulot (il a pas ceux des autres ). Et puis il a sorti le fameux c’est mon appart. Il est parti énervé, pour finalement m’écrire ok qu’il me rendait les clefs, que ça lui faisait bizarre de ne plus l’avoir (ma foi s’il n’y a que ça qui lui fait bizarre dans l’histoire. ) mais que je lui rende celle du garage.
Dedans il y a la moto de l’autre. Il m’a sorti que vu que j’adorais jeter les choses auquel il pouvait tenir. Que je ne le fasse pas avec ça vu que ce n’était pas à lui.
J’ai rien jeté, rien cassé. J’ai même pas foutu la merde à son boulot. J’ai subit on peut dire l’enfer pendant 6 mois avec elle à côté. Il a eu aucun respect pour moi, quand j’ai vu des affaires à elle dans la maison, ou qu’il avait utilisé les nôtres pour eux. Il s’est barré avec elle en pleine nuit en me laissant seule avec les filles. Il s’est barré la rejoindre en vacances. Il a laissé traîné les notes de restos qu’il a fait là bas. J’ai vu des je t’aime écrit dans la cage d’escalier, des cœurs sur des pare brise de voiture. Il allait encore fin juin avant que je fuis pour me remettre, coucher avec elle sur son temps de travail a 3m de moi. Et j’en passe dans l’indécence. Et il vient faire le calimero sur je ne sais même pas quoi. Oh oui j’aurais voulu tout brûlé, ne pas avoir ça sous les yeux. Mais je suis pas comme lui, j’ai pas besoin de tout détruire pour avancer. Il le fait très bien tout seul. Et je lui ai rappelé la seule chose qui a été jeté auquel il tenait auparavant c’était moi.
Et bien sûr le lendemain, il est tout gentil et me parle ameublement. Vivement que je m’en aille

Je vois ma psy là. Il est temps car j’en ai gros de subir ces montagnes russes.
Et je sens que je me perds depuis ces 2/3 jours
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Salut,
Je vois ma psy là. Il est temps car j’en ai gros de subir ces montagnes russes.
Et je sens que je me perds depuis ces 2/3 jours
Oui, j'imagine bien. Parce qu'il t'envoie plein de signaux contradictoires.
La clé pour toi c'est de trouver la bonne distance, celle pour que tu ne sois plus préoccupée par ça. Si tu es préoccupée par ça, c'est que tu n'es pas à la bonne distance.

Avec ma collègue Emilie on avait ces débats là. Son mec la harcelait de textos en tous genre, de mail, de requêtes (et il continue aujourd'hui, il y passe sa vie). Quotidiennement. Uniquement pour la faire chier, son ex est un cas d'école.
Mais comme il y avait les enfants elle se sentait obligée de lire tout ça au cas ou une sollicitation concerne les enfants.
Elle répondait parfois, quelques lignes.
Mais c'était usant.
Le mec envoyait un mail. Elle l'ouvrait, le lisait, absorbait le fiel du mec. Ca la faisait cogiter. Elle se demandait s'il fallait lui répondre. Hésitait une heure ou deux. Elle rouvrait, lui répondait. Et elle y repensait. Ca prenait du temps. A multiplier par le nombre de mails, courriers, etc.
Quelque part pour un simple mail il arrivait à l'user comme ça, parce que son esprit était accaparé par ça. On a parlé de ça et du temps que tout ça lui prenait et elle saturait.

Petit à petit elle s'est défini une sorte de routine.
Déjà, elle a bloqué son ex sur tous les canaux de contact sauf le mail et elle le lui a dit. Si les enfants sont chez lui elle débloque le téléphone au cas ou il l'appelle pour une urgence pour les gamins. Mais quand ça n'est pas le cas, son seul créneau pour la contacter est le mail.
Quand le mec envoie un mail, celui ci est automatiquement envoyé dans un dossier "François" qu'elle n'ouvre pas.
C'est tout bête, mais le fait que ça arrive dans un dossier à part, elle ne le voit pas, ça ne la travaille pas.
Au début elle a organisé son temps pour "traiter" ce dossier une fois tous les 3 jours. Traiter ça veut dire qu'elle ne prend que 30 minutes pour ça, pas plus, entre 21h et 21h30. En 30 min elle doit balayer tous les mails, et répondre uniquement sur les points sur lesquels elle est tenue de répondre légalement. Tous les reproches, les conneries, elle n'y répond pas, elle fait suivre à son avocat et basta.
En discutant avec son avocat elle peut descendre à une fois par semaine. Pour l'instant elle est à une fois tous les 5 jours. Elle fait ses 30 minutes, ensuite elle ferme le truc et n'en entends plus parler, et elle va se faire masser par son mec kiné.
L'avantage c'est qu'en limitant le temps qu'elle consacre à son ex (à penser à lui, à lire ce qu'il lui envoie, à lui répondre) elle peut penser à autre chose et ne plus avoir toute cette négativité en tête.

Commence peut être par envisager un truc comme ça. Une sorte de routine qui fait que au quotidien tu consacres concrètement moins de temps à penser à ton ex ou à t'adresser à lui. Mets ça au point avec ton avocat, mais LIMITE LE TEMPS que tu consacres à ce mec. S'il doit parler à ses enfants, définissez le créneau à l'avance (idéalement le même que ces fameuses 30 minutes comme ça tu fais autre chose en même temps) et tu l'appelles sur ce créneau là. Hors ce créneau là il tombe sur boite vocale.

Ta meilleure protection contre lui c'est de limiter le temps que tu lui consacres

Hors 8h de sommeil ta journée dure 16h.
Si tu consacres 3 ou 4h par jour à penser à ton ex ou à causer avec lui même pour des conneries, tu y passes 20 ou 25% de ton temps.
Si tu le bloques partout et ne t'occupe de ses messages que 30 min tous les 3 jours, tu y passes 1% de ton temps, et tu gagnes 24% de ton temps à penser à autre chose, à ta liberté.
S'il doit venir chez toi 1h pour voir le bébé tu peux t'arranger pour faire autre chose pendant ce temps là (cuisine par ex.).

L'autre point ça sera évidemment quand tu auras quitté cet appart. Tant que tu es dedans tu as ces souvenirs qui te raccrochent à lui.
Et bien sûr il peut faire passer ta présence dans cet appart comme une fleur qu'il te fait (on en avait parlé ^^). Quand tu auras ton chez toi ça sera ce poids là en moins, fais en ta priorité de vie principale (hors les gamins).
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 205
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Merci (comme à chaque fois :fleur ) pour tes réponses constructives et très concrètes pour moi.
Ma psy est allée dans ce sens, en me disant que je devait trouver la juste distance entre nous vu que je dois quand même faire avec lui. Et si ça doit passer un temps par le fait qu’il voit moins souvent notre bébé, j’en ai le droit. Et déjà ne pas avoir à communiquer avec lui quand c’est moi qui ait nos filles.

C’est très censé ce que tu mets. Je n’ai pas obligation à lui répondre c’est vrai. Surtout quand il ne s’agit pas de nos enfants. On s’écrit par sms essentiellement, c’est vrai que le mail pourrait être une solution, avec cette histoire de dossier à part. Je vais voir ça. La situation de ta collègue est effarante, je sais qu’on en est pas là, même si c’est gratiné chez moi aussi. Je sais qu’il n’a pas la volonté de me nuire en agissant ainsi mais on aboutit quand même à ce résultat. Et moi je paye le prix très cher. Là il me faut vraiment du repos et de la distance.

Et pour l’appart bien sûr que je me suis rappelée ce que tu avais dit. C’était couru d’avance. Mon indépendance, ma liberté, mon respect.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3353
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : jeu. 19 août 2021 18:34 Merci (comme à chaque fois :fleur ) pour tes réponses constructives et très concrètes pour moi.
DNJ dans la place.

meihra a écrit : jeu. 19 août 2021 18:34 Je sais qu’il n’a pas la volonté de me nuire en agissant ainsi mais on aboutit quand même à ce résultat. Et moi je paye le prix très cher.
Consciemment c'est pas ce qu'il veut non.
Inconsciemment... C'est moins sûr...

Prends soin de toi et prends bien conscience que ce n'est plus lui l'équation et toi une simple donnée mais l'inverse.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 205
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Sans Prétention a écrit : jeu. 19 août 2021 19:57 Inconsciemment... C'est moins sûr...
Ça je ne le comprends pas trop si c’est le cas :doute:

Mais oui c’est moi l’équation principale de ma vie. Ma priorité
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Ah mais Émilie c'est juste un monstre. Tu as ce potentiel aussi comme beaucoup de nanas. Elle a une capacité à encaisser qui nous impressionne tous au boulot, cette nana c'est la force incarnée.
Elle est issue d'une famille de barge, une mère folle et alcoolique qu'elle ne voit plus, un frère pyromane qu'elle ne voit plus. Elle a un ex flic qui la pourrit quotidiennement et lui fait la guerre (jusqu'à demander à son gamin de 5 ans de dire à son nouveau copain que c'est un enculé, pour donner le niveau), et qui l'a déjà violenté physiquement. Elle a 3 gamins jeunes (le plus vieux à 11 ans) dont 2 nécessitent des soins médicaux que son ex ne gère pas du tout. Troubles dys, orthophoniste etc. Des trucs qui prennent du temps. Elle vit avec ses gamins dans une maison qu'elle paie cher car son ex la bloque pour la vente. Elle bricole, tond, et j'en passe. Elle se tape des trajets de 1h pour bosser, et elle bosse dans un milieu d'ingé sans en avoir la formation. La elle réduit son temps de travail pour avoir du temps pour amener ses gamins à leurs rdv medicaux, faut jongler entre ça et l'impact financier.
Et malgré ça.. Elle y arrive. Et elle est cool comme tout. Franchement j'aimerais que plus tard ma fille ait la même solidité.
Je sais qu’il n’a pas la volonté de me nuire en agissant ainsi mais on aboutit quand même à ce résultat.
J'en suis pas si sur. Tu ne dois pas te fier au miel de ses paroles, c'est facile pour lui de dire qu'il veut ton bien. Fie toi uniquement à ses actes.
Concrètement c'est ce que je te dis depuis longtemps, si tu lui laisses un accès il va te bouffer et il dira qu'il ne voulait pas ça en regurgitant tes os. Verrouille tout, protége toi. Arrête de penser pour lui, s'il veut des conditions de garde il fait les démarches, tu n'as pas à les penser pour lui. Mais toi par défaut tu demandes la garde totale, sans plus réfléchir à lui desormais. Attends au moins deux ans avant éventuellement d'envisager une bonne entente, pour l'instant protége toi de ce type.
0 contact. Rien. Uniquement pour les enfants, et encore tu fais le tri, et tu réponds en une seule phrase quand c'est le cas.
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 205
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Effectivement elle a un sacré parcours. Quand on a une famille, une vie qui a été dysfonctionnelle. Ou on reproduit ou on s’élève.
Je crois que pour ta fille avec un père comme toi, pas de raisons qu’elle ne s’en sorte pas avec les bonnes bases :jap:

Quant à mon boulet, conscient ou inconscient. Ça reste tellement pas compréhensible pour moi d’agir ainsi. J’ai des défauts et j’ai fait des erreurs comme tout le monde. Mais j’ai toujours été là sans faille pour lui. Donc bon à part me montrer que ça ne va pas dans sa tête… :doute:
J’ai bien compris la règle, il ne compte plus, et je me protège. Maintenant faut que j’arrive à l’appliquer à chaque fois
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3353
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : jeu. 19 août 2021 20:38
Sans Prétention a écrit : jeu. 19 août 2021 19:57 Inconsciemment... C'est moins sûr...
Ça je ne le comprends pas trop si c’est le cas :doute:
Tu le frustres. C'est amplement suffisant pour créer de la haine...
Ça a l'air délirant comme ça mais c'est un mécanisme naturel. C'est corrigé par de hautes valeurs (bon ben là, comme tu peux le constater... C'est pas trop ça) et / ou une éducation solide en ce sens.

Pour que tu comprennes bien : toi tu n'es pas nécessairement quelqu'un de méfiant ou de méchant à la base. Pourtant, tu as traversé une période de suspicion aiguë malgré toi (tu n'as pas réfléchi à ça, tu l'as subi) et tu as certainement eu des mots violents avec celui que tu considérais comme étant l'amour de ta vie (pour te défendre d'une situation que ton être considérait comme toxique malgré ton désir de "reconstruire").
Cette tension là se manifeste par des réactions qu'on ne contrôle pas toujours.
Ben lui c'est pareil. Mais dans la version égoïste : tu es son boulet. Et il considère très certainement avoir été là "sans faille" pour toi (c'est d'ailleurs ce qu'il a voulu faire juste voulu mais pas réussi bien sûr en prétendant qu'il serait là pour toi même si son cœur est ailleurs).
Dont acte.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 205
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Sans Prétention a écrit : ven. 20 août 2021 06:52
Tu le frustres. C'est amplement suffisant pour créer de la haine...
Ça a l'air délirant comme ça mais c'est un mécanisme naturel. C'est corrigé par de hautes valeurs (bon ben là, comme tu peux le constater... C'est pas trop ça) et / ou une éducation solide en ce sens.
Je le frustre parce que je ne réagis pas comme il le pense ?
Pour le reste effectivement je comprends à peu près le truc.
Mais bon en soi moi j’y suis pour rien s’il arrive pas à respecter sa propre parole. Toujours trop facile de se prendre à moi alors que c’est lui qui est défaillant. Mais effectivement y’a une grosse carence éducative chez lui. Ça explique certaines choses
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3353
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : ven. 20 août 2021 11:44 Je le frustre parce que je ne réagis pas comme il le pense ?
Dans un univers où il n'y a que le MOI qui compte, oui. En effet. Toute résistance est vécue comme un crime de lèse majesté devant un ego qui a forcément toujours raison.
C'est un peu comme si ton propre bras refusait de prendre un verre sur une table. Sauf que tu n'es pas son bras mais une personne autonome (ce qui n'était pas vraiment le cas quand tu étais "follement amoureuse"...) et ça il comprend pas. :doute:

meihra a écrit : ven. 20 août 2021 11:44 Pour le reste effectivement je comprends à peu près le truc.
L'être humain est très limité.
Ça réduit le champ des surprises quand tu piges le concept.
Et pour ceux qui n'ont pas fini leur croissance émotionnelle, c'est encore plus prévisible. :deal:


meihra a écrit : ven. 20 août 2021 11:44 Mais bon en soi moi j’y suis pour rien s’il arrive pas à respecter sa propre parole.
T'as déjà vu un gosse de 3 ans taper une chaise après s'être pris les pieds dedans ? Méchante chaise !
A l'âge adulte ça donne "cétafote". :kelkon:

meihra a écrit : ven. 20 août 2021 11:44 Toujours trop facile de se prendre à moi alors que c’est lui qui est défaillant.
C'est bien pour ça qu'il le fait. :petard:

meihra a écrit : ven. 20 août 2021 11:44 Mais effectivement y’a une grosse carence éducative chez lui. Ça explique certaines choses
Voilà.
Pas si compliqué en fait. :super:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Quant à mon boulet, conscient ou inconscient. Ça reste tellement pas compréhensible pour moi d’agir ainsi.
Non ce n'est pas compréhensible, mais c'est ainsi. Accepte que tu n'auras jamais l'explication finale du pourquoi tout ça.
Ne cherche même pas à connaitre la cause de tout ça. La cause est chez lui dans le merdier qui lui sert de cerveau, et ça supposerait un travail important avec un psy pour l'identifier.
Cette cause, elle pourrait t'intéresser si tu restais en couple avec lui pour t'assurer qu'il a bien traité le problème.
Mais comme tu ne restes pas en couple avec lui, ça c'est une patate chaude que tu laisses à la tatoueuse.
Pour toi ça ne sert plus à rien de gratter plus longtemps sur le pourquoi. Protège toi de lui, limite les interactions avec lui à ce à quoi tu es légalement tenue et passe à autre chose.
En plus, si d'ici deux ou trois ans tu as une vie vraiment cool, que tu es mignonne avec un bel appart et un mec bien à tes côtés et que les enfants vont bien, ça ne fera que prouver que ton ex a eu tort de quitter une partenaire de qualité: ta meilleure revanche sur tout ça c'est de t'en sortir mieux sans lui.
Avatar du membre

Lactus Bifidus

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Lactus Bifidus »

Dnj a écrit : ven. 20 août 2021 13:38 Cette cause, elle pourrait t'intéresser si tu restais en couple avec lui pour t'assurer qu'il a bien traité le problème.
Mais comme tu ne restes pas en couple avec lui, ça c'est une patate chaude que tu laisses à la tatoueuse.
:clap: :clap: :clap:

Complètement. C'est même exactement ce qui m'avait poussé à avoir les raisons profondes de tout ça, savoir si quelque chose pouvait (et méritait) d'être soigné. Mais ça m'a fait prendre des chemins que je déteste et qui m'ont fait beaucoup trop de mal finalement. Et tu vois Meihra, je ne suis même pas certain d'avoir fait le tour aujourd'hui. J'ai bien une idée je pense, mais la vraie raison, je ne l'aurai jamais et je ne la cherche plus.
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 205
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Sans Prétention a écrit : ven. 20 août 2021 12:02 Sauf que tu n'es pas son bras mais une personne autonome (ce qui n'était pas vraiment le cas quand tu étais "follement amoureuse"...) et ça il comprend pas. :doute:
Ça c’est certain. J’ai toujours (trop?) arrondi les angles. Fais les choses dans son sens. Quitte à m’oublier un peu trop souvent.

Merci pour les explications. C’est très clair. :fleur
Dnj a écrit : ven. 20 août 2021 13:38 ta meilleure revanche sur tout ça c'est de t'en sortir mieux sans lui.
Promis. En tout cas, je vais tout faire pour être heureuse. Je sais que j’existais sans lui avant, alors j’existerai aussi après lui. Un jour ça ira.
Lactus Bifidus a écrit : ven. 20 août 2021 19:24 J'ai bien une idée je pense, mais la vraie raison, je ne l'aurai jamais et je ne la cherche plus.
Je comprends. Je me dis quand même que la reconstruction c’est un assez truc. J’avais envie, vraiment. Mais vu ma situation, aurais-je été heureuse? En vrai je ne crois pas. J’espère que toi et ta femme continuez d’avancer sur le chemin. C’est tout ce que je vous souhaite.

Bon aujourd’hui, on s’est vu pour faire le tri des affaires des grandes. Je persiste à dire qu’en ce moment j’ai affaire à un gamin de 15 ans. Il a réussi à me dire que c’est lui qui rangeait et triait seul (bah oui avec un bebe qui a un peu de mal en ce moment mes bras sont pas dispos à 100% ). Je lui ai demandé quel âge il avait franchement. Et il est parti bouder dans son appart pendant 2h pour manger. Risible. Mais au moins c’est fait.
Ce soir ça a été fête foraine, ça m’a rendu triste car c’est typiquement les sorties qu’on faisait en famille. Mais mes grandes ont savouré leur soirée. C’est le plus important. Le reste viendra avec le temps
Répondre