Je fais parti du club…

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Serenité42
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mer. 6 oct. 2021 18:40

Re: Je fais parti du club…

Message par Serenité42 »

Pas de problèmes pour les phrases choc. On s’en aperçoit après, mais elles sont un mal nécessaire.

Je pense être sur le bon chemin pour la lucidité, ce qui n’était pas le cas lors de mon dernier message. Mais ça fait du bien de voir clair.

Reste toujours cette idée, pas par vengeance par cocufiage, mais qui trotte en disant « ça ferait quoi avec une autre femme ? ».

Merci pour le soutient, et pour terminer en effet j’ai moi aussi toujours vomi tous ces magazines et articles qui déculpabilisent l’adultère et autres… ça me révulse.
Avatar du membre

Dnj

Re: Je fais parti du club…

Message par Dnj »

Reste toujours cette idée, pas par vengeance par cocufiage, mais qui trotte en disant « ça ferait quoi avec une autre femme ? ».
Salut Serenité,

Rapport à cette question là, il faut que tu te demandes d'abord qui tu veux être.
Cette question là ("ça ferait quoi avec une autre femme") m'a beaucoup trotté dans la tête aussi (ma femme est ma première). Concrètement, je coche toutes les cases d'un cf potentiel (passif de manque de confiance en soi, passif frustré à l'adolescence, passif familial etc.) ... à l'exception de la principale, tout ça n'a jamais été suffisant pour que je franchisse le pas car il y a autre chose de beaucoup plus fort derrière : ce à quoi je m'identifie.
En gros : je ne veux pas être celui qui ne tient pas sa parole. Ça n'existe pas. La première qualité d'un homme, pour moi c'est sa capacité à tenir sa parole; car un homme qui tient à sa parole est quelqu'un qui se respecte (en accordant de l'importance à ce qu'il dit) et qui respecte autrui (en ne faisant pas perdre son temps à autrui). C'est fondamental dans tout rapport humain. Toutes les autres qualités arrivent très loin derrière. Typiquement, même quelqu'un de pauvre est riche de sa parole : quelqu'un qui a une parole est quelqu'un à qui on fera confiance.
Franchement je suis complètement binaire là dessus : pour moi il y a les gens qui tiennent leur parole, et ceux qui ne la tiennent pas. Ca fait deux espèces bien distinctes et ça définit pour grande partie la qualité que je trouve aux personnes.
Si tu franchis ce pas là (par vengeance ou pour une autre motivation), tu deviens quelqu'un qui fait souffrir en ayant manqué à sa parole. Est ce cette personne que tu veux être? Moi ce n'est pas ce que je veux être.

Éventuellement, si ce questionnement là devient trop prenant chez toi, parle en avec madame et évoque ce besoin. Peut être que temporairement vous pourrez ouvrir votre couple, ou aller fréquenter le milieu libertin. C'est certes imparfait, mais réglo. Le souci c'est que tout ce qui est couple ouvert/libertinage; ça fonctionne lorsque le couple de base est déjà très très fort.
En gros, garde en tête que si vous partez dans ce truc là sans une réelle complicité entre vous, il y a des chances que cela tue votre couple à terme. Et que si tu le fais dans le dos de madame ça sera pire car en plus du risque de tuer ton couple tu prendras aussi celui de ne plus pouvoir te regarder devant la glace.
Un grand sage qui sévit ici a dit : "l'herbe n'est pas plus verte parce qu'elle est ailleurs, elle l'est à l'endroit ou tu l'arroses".
--> Si ta volonté est de continuer avec ta femme, alors bosse là dessus en premier lieu. Et une fois que vous avez acquis une certaine complicité, si ton questionnement te prend toujours, alors envisage de parler de ça à madame. Peut être que ça piquera, mais l'important c'est d'être réglo.
--> Corollaire : si ta volonté n'est pas de continuer avec ta femme, alors ne joue pas au singe qui saute de branche uniquement s'il a attrapé la suivante : quitte là d'abord de façon correcte. Ca assainira vos rapports futurs au lieu de les tâcher du manque de confiance.
Elle m’écrira quand meme la lettre que je lui aies demandé mais c’était visiblement devenu trop dur d’attendre.
Vraiment bon signe ça. Tu tiens peut être une bonne candidate à la reconstruction si elle ne joue pas la montre mais priorise le fait de remettre de l'honnêteté entre vous.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 546
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je fais parti du club…

Message par Mitsou78 »

(Et pour ceux qui en douteraient, le but n'est pas de partir ou de rester mais de choisir quelle vie on veut pour soi par rapport à quelqu'un qui partage ou non cette direction amoureuse. Point.)

Voilà, pourquoi j'avais fais le choix de rester, parce que d'une finalité à une autre, il est fort probable qu'avec un ou une autre aussi l'histoire puisse se répéter, qu'ayant perdu ma virginité romanesque, ouvert les yeux, mettre appris, je l'ai aussi apprise et descendue de son piédestal pour la remettre au même niveau que moi.... Parce que les signes, la volonté était aussi présente chez elle, même si tout n'est pas avoué.
Non pas que je veuille tout savoir dans les moindres détails, mais avouer c'est avant tout s'avouer et identifier la faille avec une notion de confiance à l'autre... l'oubli, le déni ouvre toujours à une forme de colère, traduction d'une honte, de quelque chose de non accepté en soit et pas tout a fait guéri chez elle.

Des années après, je tente toujours de temps en temps et m'aperçois que le chemin n'est pas totalement fait de son coté que le déni l'a emporté, que la colère s'inscrit toujours en elle...

.... Ca en fait un baromètre :mdr :mdr :mdr
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Lactus Bifidus

Re: Je fais parti du club…

Message par Lactus Bifidus »

Mitsou78 a écrit : jeu. 4 nov. 2021 15:53 (Et pour ceux qui en douteraient, le but n'est pas de partir ou de rester mais de choisir quelle vie on veut pour soi par rapport à quelqu'un qui partage ou non cette direction amoureuse. Point.)

Voilà, pourquoi j'avais fais le choix de rester, parce que d'une finalité à une autre, il est fort probable qu'avec un ou une autre aussi l'histoire puisse se répéter, qu'ayant perdu ma virginité romanesque, ouvert les yeux, mettre appris, je l'ai aussi apprise et descendue de son piédestal pour la remettre au même niveau que moi.... Parce que les signes, la volonté était aussi présente chez elle, même si tout n'est pas avoué.
Non pas que je veuille tout savoir dans les moindres détails, mais avouer c'est avant tout s'avouer et identifier la faille avec une notion de confiance à l'autre... l'oubli, le déni ouvre toujours à une forme de colère, traduction d'une honte, de quelque chose de non accepté en soit et pas tout a fait guéri chez elle.

Des années après, je tente toujours de temps en temps et m'aperçois que le chemin n'est pas totalement fait de son coté que le déni l'a emporté, que la colère s'inscrit toujours en elle...

.... Ca en fait un baromètre :mdr :mdr :mdr
Est-ce que tu regrettes ?
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 546
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je fais parti du club…

Message par Mitsou78 »

Lactus Bifidus a écrit : jeu. 4 nov. 2021 17:25
Mitsou78 a écrit : jeu. 4 nov. 2021 15:53 (Et pour ceux qui en douteraient, le but n'est pas de partir ou de rester mais de choisir quelle vie on veut pour soi par rapport à quelqu'un qui partage ou non cette direction amoureuse. Point.)

Voilà, pourquoi j'avais fais le choix de rester, parce que d'une finalité à une autre, il est fort probable qu'avec un ou une autre aussi l'histoire puisse se répéter, qu'ayant perdu ma virginité romanesque, ouvert les yeux, mettre appris, je l'ai aussi apprise et descendue de son piédestal pour la remettre au même niveau que moi.... Parce que les signes, la volonté était aussi présente chez elle, même si tout n'est pas avoué.
Non pas que je veuille tout savoir dans les moindres détails, mais avouer c'est avant tout s'avouer et identifier la faille avec une notion de confiance à l'autre... l'oubli, le déni ouvre toujours à une forme de colère, traduction d'une honte, de quelque chose de non accepté en soit et pas tout a fait guéri chez elle.

Des années après, je tente toujours de temps en temps et m'aperçois que le chemin n'est pas totalement fait de son coté que le déni l'a emporté, que la colère s'inscrit toujours en elle...

.... Ca en fait un baromètre :mdr :mdr :mdr
Est-ce que tu regrettes ?
Non, construire ailleurs j'aurai pu retomber dans une forme de dépendance affective ou pour ma liberté mais sûrement, pas obligatoirement non plus mais le risque existait par facilité, un truc facile sans contrainte mais pas sentimentalement équilibrant...
Du coup s'il n'existe plus le coté romanesque, nous nous aimons pour ce que nous sommes individuellement en se connaissant mieux réciproquement et à un niveau bien mieux équilibré en couple :wink: .
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Serenité42
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mer. 6 oct. 2021 18:40

Re: Je fais parti du club…

Message par Serenité42 »

Bonjour a vous.

Je viens un peu donner des nouvelles, depuis mon dernier message qui date quelques peu.

Besoin de vider un peu mon sac sans doutes.

Concernant l’état d’avancement de la situation: en bonne voie. Je sais que j’ai obtenu toute la vérité à ce jour. Et j’en ai appris un peu plus sur le pourquoi du comment, ce qui me permet d’avancer, mais à petits pas.

En effet, nous avons tous les 2 envie de (re)construire quelque chose sur des bases saines. Madame fait des efforts considérables et réponds à chacune de mes interrogations lorsque le besoin s’en fait ressentir. Je vois aussi qu’elle a besoin d’en parler de son côté car elle aborde le sujet d’elle même par moments. Elle poursuit ses efforts avec moi, avec nos enfants dans le but de trouver un équilibre entre pro/perso qui convient à tout le monde.
Nous ne pouvons cependant pas nous permettre actuellement qu’elle quitte son travail, où le sandwich est également…

J’avoue que cela me pèse. Même si je suis convaincu à 100% qu’il n’y a plus rien (j’ai mes « sources » fiables), le fait de savoir qu’ils se croisent tous les jours me pèse.
Elle en est bien consciente et cherche une solution à moyen termes pour quitter ce lieu (pas forcément l’entreprise).

Me concernant, j’avance comme dit plus haut à petits pas. Cependant je fait régulièrement 1 pas en arrière après avoir fait 2 pas en avant sur ma reconstruction.

1. J’ai l’impression d’être bloqué, en ce début d’année, car je me refait l’histoire avec la période, les dates de l’an passé. Comme si je regardais un film que je connais déjà, sans suspens mais en connaissant comment il a terminé. J’ai l’impression que tant que je n’aurais pas passé la « dernière date » ou tout s’est terminé, je n’arriverai pas à passer à autre chose.

2. J’ai du mal à gérer le fait qu’il y ait un mec « dans le monde » qui puisse se targuer et me dire en face si ça lui dit d’avoir (désolé pour le langage…) baisé ma femme, pendant que j’étais avec elle. C’est un fait, même si ça donne une impression de vivre dans le passé. J’ai l’impression que j’aurai toujours cette amertume ?

3. J’ai l’impression que je m’interdis quelque part d’être à nouveau heureux avec elle. Le fait de l’être serait accepter ce qu’il s’est passé trop rapidement (c’est ce que je ressent à l’instant T). Elle fait pourtant nombre « d’efforts » (entre guillemets, car pour moi un effort coûte à la personne, et là je vois qu’elle le fait par amour, pas par contrainte). J’ai quand même des moments « avec », et c’est ça qui me donne l’envie de continuer.

4. Dernier point : les actes et autres détails. Je me refait le/les films encore plusieurs fois par jour, et potentiellement c’est ça je pense qui fait que j’ai du mal à avancer (selon moi). J’aimerai vraiment que cela passe car c’est dur à vivre (pour moi comme elle), et je passe de la joie à la tristesse à une vitesse dépassant l’entendement. J’ai l’impression que je gâche parfois des bons moments. Je n’ai pas encore démarré ma thérapie pour des raisons personnelles, et je ne sais pas si le psy pourra m’aider dans ce sens (jamais fait ce genre de choses, c’est de l’inconnu pour moi).


Elle regrette bien entendu, mais ça a l’air vraiment sincère. Elle poursuit sa thérapie avec sa psy, parle de ça et d’autres choses (son enfance bien compliquée par exemple…). Elle me donne toutes les clés (selon moi) pour que je puisse à nouveau lui faire confiance, même si elle sait que ce ne sera probablement pas le cas avant un bon moment, voir plus. J’avoue que j’apprécie la démarche.

Voilà un peu l’état dans lequel je suis actuellement. Ça monte, ça redescends fort, puis ça remonte. Je m’accroche et j’ai envie d’y croire pour plusieurs raisons, entre autres citées plus haut, qui font que j’ai envie de me batte, qu’elle se batte, qu’on se batte.

Bonne journée.
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 132
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Je fais parti du club…

Message par milo91 »

Hello Sérénité,

Pour répondre à tes points :

1 - Se refaire le film aux dates, ben c'est un peu normal, et je pense que l'on est nombreux à le faire. Après avec le temps ça va de mieux en mieux se passer... (la première année à été très dure, la deuxième juste difficile...)

2 - C'est très dur à digérer, mais en même temps il faut y arriver pour se reconstruire, donne toi du temps et fais toi aider.

3 - Ça c'est la peur de la récidive, tu te protèges afin de ne pas souffrir à nouveau, pareil il va falloir t"en libérer pour avancer. La peur n'évite pas le danger, ton cerveau est en mode méfiance et c'est normal, donne toi du temps.

4 - La thérapie, c'est urgent, tu as besoin que ca sorte... Moi je vois une thérapeute hypnologue depuis 2 ans et cela me fait un bien de fou... Au début avant l'hypno je faisais des cauchemars terribles et j'ai même eu des hallucinations en plein jour...

Le chemin de la reconstruction est le moins simple mais il peut en valoir le coup, courage mon ami.
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Serenité42
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mer. 6 oct. 2021 18:40

Re: Je fais parti du club…

Message par Serenité42 »

Salut milo. Merci pour ta réponse. En effet, je pense que cette année ne va pas être facile, mais il faut passer par la.

Bien vu pour l’hypnotherapeute, je n’y avais pas pensé. Pourquoi pas !

Je tiens bon. Y’a des jours sans et des jours où c’est plus avec !
Avatar du membre

Old-boy
Cornu
Cornu
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Je fais parti du club…

Message par Old-boy »

Bonjour Sérénité.

J'interviens rarement car je ne fais pas parti de votre tribu.

J'interviens juste pour te dire qu'il n'y a que toi qui puisse agir sur ton bonheur. Elle, elle ne peut y participer que si tu l'y invite. Mais il faut que tu recentre sur toi, sur tes enfants et puis sur ton couple.

Tu disais qu'elle souhaitait quitter son entreprise. Il y a deux cas:
* Soit elle la quitte pour faire un geste fort pour te rassurer mais en étant cartésien, ce n'est pas parce qu'elle quittera l'entreprise qu'elle ne le reverra pas.
Soit elle décide de la quitter pour elle, ce qui serait un peu gênant. Tu pourrais l'interpréter comme: elle n'arrivera peut être pas a lui succomber de nouveau.

Si elle a pleinement pris conscience de ce qu'elle a fait et que son boulot lui plait, tu dois avoir confiance en vous, en toi et en elle et la pousser a rester car elle s'épanouira dans son boulot et cela rejaillira sur son épanouissement au sein du couple.

Penses y
Avatar du membre

Auteur du sujet
Serenité42
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : mer. 6 oct. 2021 18:40

Re: Je fais parti du club…

Message par Serenité42 »

Old-boy a écrit : jeu. 13 janv. 2022 14:44 Bonjour Sérénité.

J'interviens rarement car je ne fais pas parti de votre tribu.

J'interviens juste pour te dire qu'il n'y a que toi qui puisse agir sur ton bonheur. Elle, elle ne peut y participer que si tu l'y invite. Mais il faut que tu recentre sur toi, sur tes enfants et puis sur ton couple.

Tu disais qu'elle souhaitait quitter son entreprise. Il y a deux cas:
* Soit elle la quitte pour faire un geste fort pour te rassurer mais en étant cartésien, ce n'est pas parce qu'elle quittera l'entreprise qu'elle ne le reverra pas.
Soit elle décide de la quitter pour elle, ce qui serait un peu gênant. Tu pourrais l'interpréter comme: elle n'arrivera peut être pas a lui succomber de nouveau.

Si elle a pleinement pris conscience de ce qu'elle a fait et que son boulot lui plait, tu dois avoir confiance en vous, en toi et en elle et la pousser a rester car elle s'épanouira dans son boulot et cela rejaillira sur son épanouissement au sein du couple.

Penses y
C’est pas vraiment elle qui veut quitter on taf, c’est plus moi qui ai du mal avec ça.
Il y aussi d’autres facteurs qui entrent en compte complètement étrangers à cette histoire qui font qu’elle e pose également la question.

Mais je prends note de tes conseil merci.
Avatar du membre

Old-boy
Cornu
Cornu
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Je fais parti du club…

Message par Old-boy »

Pour discuter avec d'autres couples dans votre cas:

Il y en a un: madame a trompé Monsieur '2019) et alors que la première année Monsieur c'est battu comme un chien pour construire un nouveau couple avec Madame, a la date anniversaire il a explosé une durite et pendant 8 mois il a fait vivre un enfer a Madame (qui a courbé l'échine et encaissé) Cela c'est terminé en fin 2021 quand Madame lui a dit qu'elle partait, ils ont vu 2/3 fois un psy et pour le moment cela va.

Je crois que le psy pour toi, pour elle et pour vous est une nécessité, il te permet de verbaliser toutes tes émotions, pour elle: il lui a certainement permis de verbaliser et de comprendre le pourquoi de des raisons qui ont amenées a cette bêtises et comment éviter de reproduire ces erreurs. Le thérapeute de couple va vous donner des pistes pour savoir si vous voulez la même chose, a verbaliser vos ressenti sur vous individuellement et sur votre couple. Il vous apprendra a verbaliser sans agressivité et surtout sans culpabiliser l'autre.
Répondre