Trop de porno + prostituées

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Myst
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 3 déc. 2021 11:24

Trop de porno + prostituées

Message par Myst »

Bonjour à tous,

Cela fait un petit moment que j'épluche le site à la recherche de réponses, sans jamais oser raconter mon histoire. Mais à l'heure actuelle, je m'enfonce de plus en plus et l'entourage commence à la ressentir. J'ai lu la façon, dont vous vous entraidez et je pense que ça ferais du bien de me livrer. Je suis à 2 doigts de faire n'importe quoi.

Voici mon histoire. Attention long, mais j'ai vrmt besoin de vous. :'(

Je me présente, Myst, 35ans, maman de 2 enfants 9 ans et 6 mois. Travail enfant qu'employée à 4/5ème (congé parental le mercredi pour les enfants)

J'ai découvert il y a 1 mois que mon compagnon (papa de mon bébé de 6mois) me trompait avec des prostituées, dont la dernière dans ma maison, ma chambre, mon lit :'(.

Nous sommes ensemble depuis 7ans. Le parcours n'a pas été facile (pourquoi faire simple qd on peut faire compliqué? :doute: )
Une relation que j'ai eu du mal à assumer au départ. Je me suis fait aider par ma psy et il s'est avéré qu'après la séparation avec mon ex je me suis mise trop vite avec Monsieur et que je n'arrivais pas à assumer ma relation avec lui pour ne pas faire souffrir ma fille qui avait déjà vécu une séparation, si celle ci ne fonctionnait pas.
Il était si amoureux qu'il a patienté alors que j'étais dans l'indécision.
Une fois que je suis arrivée à lâcher prise et me lancer Corp et âme dans cette relation, c'est lui a qui a changé... moins d'appels, moins d'sms, moins d'attentions etc...
L'amour quand même ultra fort, nous avons continué d'avancer ensemble. Je n'ai jms connu quelqu'un comme lui. Doux, prévenant, attentionné, amoureux de cette manière.

Un jour, Monsieur oublie son téléphone et (je ne sais pas pk) j'ai été voir ses messages. Je suis tombée un échang de messages assez chaud avec une fille que l'on connaissait. Dont un message qu'il lui a envoyé qui disait: "est ce que je peux passer, je sort de l'autoroute, répond vite que je dise à ma femme que je rentre plus tard du boulot, bizoux partout partout grrr". Sur ce, j'appelle la fille et me dit qu'il ne se passe rien, et que c'est lui qui lui envoi des SMS. Je raccroche (toujours avec son téléphone dans l'autre main) et PAF un message de la dites fille qui lui demande ce qu'il se passe qu'elle ne veut pas d'ennuis avec moi etc... je comprends qu'il ne s'est rien passé. Je découvre par la mm occasion d'autres conversations avec d'autres filles où il chercher à les séduire. Le mettant devant le fait accompli je le prie de prendre ses affaires et de s'en aller. Il revient au bout de 2 semaines en me promettant que ça n'arrivera plus qu'il a déconner, qu'il m'aime de tt son cœur, que je suis la femme de sa vie, etc...
Je lui pardonne car dans les faits, il n'y a pas eu de passage à l'acte (même si c'est ce qu'il cherchait mais je ne l'ai réellement compris que maintenant). Je l'ai rassuré comme j'ai pu, j'ai mis tte mon énergie à lui pardonner et à lui refaire confiance.

Plus tard nous avons décider de faire un bébé, malheureusement Monsieur ayant des problèmes d'ejaculation, la tâche se voyait difficile.

Après 2 ans nous déménageons, et 10 jour après, miracle je tombe enceinte sans coup de pouce. Mais j'étais loin de m'imaginer qu'il m'avait vendu du rêve. Il ne s'est jms intéressé à ma grossesse, ne posait jms de questions n'a jms mis sa main sur mon ventre sans que je l'y mette, bref, j'ai vécu ma grossesse toute seule. Je me suis dit ça ira mieux quand bébé sera là, il y a des hommes qui ne réalisent que quand bébé arrive.
L'accouchement et enfin, bébé dans nos bras (#bonheur). C'est son premier donc il est un peu gauche mais je trouvais ça tt mignon lol. Ensuite j'ai déchanté, il ne s'en est jamais occupé, il l'a prenait à bras que quand je lui donnais (limite de force), son excuse: " j'ai peur de lui faire mal, je suis maladroit, je n'ose pas la manipuler, etc..." Bho, encore une fois je me dis que quand elle tiendra un peu mieux sa tête et qu'elle commencera à faire des gouzigouzi ça ira mieux... Ah ben Non.

Puis il a commencé à devenir invivable. Il s'en prenait toujours à ma grande, s'énervait contre le bébé, m'ignorait casiment. Il était toujours à cran. Il ne montait plus coucher en même temps que moi, descendait après moi. Il invitait des potes et il n'en avait jamais assez, c'était des soirées qui se finissaient au milieu de la nuit alors que j'etait en haut avec bébé à essayer de dormir avec un bruit pas possible en bas. J'ai essayé de lui parler mais pour lui tt allait bien, discussion close et il retournait sur son téléphone. J'ai mis tt ça sur le compte du stress avec bébé, je n'ai jms pensé autre chose.

Sauf que, il y a un mois, il était en maladie mais mettait bébé a la crèche quand mm (il n'était pas malade pour dire). Le mardi je l'appelle du bureau, je lui demande ce qu'il fait, il me dit qu'il est en train de ranger et nettoyer en haut. Hum... pourquoi nettoyer en haut alors que c'était le bas qui avait besoin d'un bon coup de torchon? Il était tt mielleux. Bref, il y avait vraiment quelque chose qui clochait. Mercredi je suis à la maison. Jeudi, je me lève et prend des photos de tte la chambre, le lit, les coussins la position des draps, même de la boîte de mouchoir. J'ai même voulu prendre congé et surveiller la maison mais je n'ai pas pu. Je rentre, je monte reprend des photos et compare. Et là, la rage m'est monté ainsi que les larmes. J'ai dû tout garder car les enfants étaient en bas.
Les enfants dans leur lit, je lui demande si il a quelque chose à me dire, il me répond que non et que tout va bien, avec une sincérité terrifiante. Je lui demande si quelqu'un est venu à la maison, il me répond que non. Je le laisse cogiter un peu puis on monte au lit. Et là, la rage est arrivée. Il me dit que je "psychote", qu'il n'a vu personne. J'ouvre le lit dans lequel il m'a regardé me coucher et lui montre une grosse trace. Ca sentait encore la ch.... de cette fille. Il s'énerve, il descend, je le suis. A force d'engueulage, il fini par me dire: " Tu sais que j'ai un problème (son problème d'éjaculation), j'ai fait venir une pute pour me prouver à moi même que je pouvais y arriver". PAF, Coup de massue, incompréhension, cœur brisé... Il me promet que c'est la seule.

Je vérifie son compte en banque, je vois des retraits de à plusieurs dates différentes, il m'invente une excuse bidon. Je l'oblige, ainsi qu'à moi même de faire des tests de dépistage. Et là, une nouvelle claque, il m'a transmis la Chlamydia... En rage j'attends qu'il rentre et lui demande de tout me dire, qu'il s'était assez foutu de moi. Et là, j'apprend qu'il y en a 3 et presque une 4ieme (il a annulé car le timing n'était pas bon, il allait rentrer trop tard à la maison). PAF, 3ieme coup de massue. Les tests sont tjr en court, j'attends les derniers résultats. Car il m'a appris qu'il n'y avait pas eu préservatif pour les préliminaires!!! Mais quelle inconscience!!! Il me dit également, il n'a jms réussi à être en érections... je doute mais bon...

Ayant eu une grossesse difficile et l'après accouchement très fatiguant du fait que je m'occupais seule de bébé de la maison, de ma plus grande. Je n'était pas focus sur les rapports. A savoir également, qu'il ne prenait plus soin de lui. Plus ou peu de rasage, plus ou peu de brossage de dents, il ne se lavait une fois où 2 semaines. Je me doutais, qu'il se masturbait mais je n'imaginais pas à quel point. Il était accro. Je l'avais déjà surpris quelque années auparavant alors que j'étais dans la pièce à côté, incompréhension, pleure, doute,... Il me dit que ça n'a rien avoir avec moi, qu'il m'aime et que c'est juste son intimité. Après explication, je relativise, comprends. Après tout, tt le monde le fait... En fait il est devenu accro, c'était parfois 3 à 4 fois par jour, parfois 1 fois et toujours avec du porno. Et encore une claque!!!. Mais qu'elle Naïve... Et un jour il a été sur un site d'escort pour "mater" comme il dit et puis il a passer le cap de les contacter et la suite vous connaissez.

Question sexuel ça a toujours était génial, on était en parfait accord, on pimentait. Et puis tt est parti à volo sans s'en rendre compte. Sur les derniers temps, il me prenait vraiment comme un morceau de viande, c'était des attouchements constants sur mes fesses et mes seins en mode bestial, à toutes heures du jour où de la nuit. Il ne voyait que par le sexe, il ne voyait plus rien d'autres.

Avec le recul, il ne comprends pas pourquoi il a fait ça aulieu de venir me parler. Il dit qu'à ce moment là, pour lui ce n'était pas trompé mais il le comprend mnt. Il dit que c'est comme si il était une autre personne. Il me dit qu'il m'aime et qu'il fera tout pour redevenir l'homme qu'il était à nos début.
A l'heure actuel nous avons été voir une sexologue qui est également thérapeute de couple, pour l'instant elle travaille seulement avec lui et apparemment j'y reviendrais à un moment donné. Je me sens délaissée dans cette histoire. En parallèle, je vois une psy mais les rdv son fort espacés.

Une chose que je ne comprends pas: depuis que je l'ai appris, nous faisons l'amour casi comme au début presque tt les jours... le fais-je pour de bonnes raisons? Est ce qu'en faisant ça j'espère le garder et qu'il ne retombe pas dans ses travers? Sur le coup j'en ai envie mais après je me demande pourquoi.
Pardonner, ne pas pardonner? Va t'il recommencer? Le travail de la sexologue va t-il l'empêcher de recommencer? Comment refaire confiance?

Je n'arrive plus à gérer mes émotions, je passe de l'amour à la haine en 10sec, je n'arrive plus a m'occuper de mes enfants correctement, je suis en perdition. Je vais bientôt couler.

Désolé pour ce pavé mais en tt cas ça m'a fait du bien de mettre tt ça par écrit.

Merci pour ceux qui auront le courage de lire.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Deg »

Bonsoir Myst,

A te lire, j'ai l'impression que vu le peu d'attention et de considération qu'il a porté à toi et votre enfant c'est plutôt toi finalement qui aurait eu des "bonnes raisons" de le tromper comme y disent dans femme actuelle...

Sur le fait de la fréquence de vos rapports depuis, vu que tu demandes pourquoi tu le fais, j'ai aussi l'impression que t'es pas à l'aise avec ça. Que c'est pas forcément un désir réel de ta part. Si tu te poses la question c'est peut-être que tu connais déjà la réponse?

Comme quand tu dis ne pas savoir pourquoi tu as inspecté son téléphone, souvent on a une intuition qui résulte de signaux que la conscience refoule. On se voile la face quoi...


Tu en penses quoi toi de tout ça? Je veux dire d'un point de vue extérieur, par exemple si c'était ta sœur qui te racontait toute cette histoire?

Les psys je connais pas trop (pourtant ça me ferait pas de mal), mais effectivement je pense que lui en a besoin, ça à l'air d'être un beau bordel dans sa tête.
Toi aussi je comprends que tu en ai besoin dans cette épreuve, niveau fréquence je sais pas trop te conseiller du coup (et faut le budget aussi). Si tu as besoin de te confier et d'échanger n'hésite pas à venir discuter ici quand tu veux. Si tu as parcouru le forum et décidé de t'y inscrire tu as vu que les membres y sont bienveillants et feront ce qu'ils peuvent pour t'aider.

C'est pas facile comme épreuve (c'est le moins qu'on puisse dire...). Surtout ne culpabilise pas, j'ai vraiment pas le sentiment que le problème vienne de toi, niveau sexuel ou autre.
Si son problème d'éjaculation fait qu'il a une obsession pour le cul (vu ce que tu dis on peut pas dire faire l'amour) c'est pas de ta faute.

Que tu n'étais pas très "open" après l'accouchement ça se conçoit, c'est pas pour ça qu'on va tromper sa femme...Sinon il y a toujours une bonne excuse.

J'ai pas d'enfant mais vu le délire que c'est, je crois qu'un père qui assume et qui assure à ce moment post natal doit être lui aussi tellement fatigué (nuits blanches, bibis etc...) qu'il ne doit pas avoir forcément la force de se motiver pour le sexe. La première chose qu'on doit penser en allant se coucher en mode 3/8 ça doit être de dormir à mon avis. Enfin moi c'est ce que je ferais lol.

Pour le fait de pardonner etc...Je crois qu'il faut du temps pour prendre du recul sur la situation et évaluer ce que tu veux vraiment. Comme c'est les montagnes russes émotionnellement c'est pas simple, mais le temps fait son œuvre et aide à y voir plus clair.

En attendant on est là si besoin. :)

Courage et prend soin de toi.


:fleur
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Dnj

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Dnj »

Salut Myst,

Avant d'intervenir, tu mets quoi derrière ça :
Je suis à 2 doigts de faire n'importe quoi.
?

Bises
Avatar du membre

Auteur du sujet
Myst
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 3 déc. 2021 11:24

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Myst »

Bonjour Dnj,

Ne te tracasse pas ce n'est pas dans le sens mettre fin à mes jours mais je serais prête à faire n'importe quoi pour soulager ma tête, mon esprit, ma douleur.

J'ai des pensées qui m'occupe genre: je vais mettre le feu à la chambre, je vais me venger, je vais lui faire vivre un cauchemar, je vais m'en aller avec les enfants qu'il ne reverra plus... fin voilà

Je sais que ce n'est pas une solution mais j'aimerais tellement que cette douleur, que ces images qui tournent en bouclent dans ma tête s'arrête. C'est infernal.

Je me fais des films, je le vois entrain de les toucher. Je vois cette pu.. allonger dans mon lit. Il faut que ça s'arrête, je vais devenir dingue. :bonk:
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 158
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Trop de porno + prostituées

Message par milo91 »

Bonjour Myst, Bienvenue et désolé de te compter parmi nous,

Dans ton récit, je vois 2 choses assez différentes :
- La première ou il y a l'échange avec la fille que vous connaissiez bien et les SMS de "drague" avec d'autres
- La deuxième avec des escorts

Dans le premier cas, je suis tenté de penser qu'une fille qui renvoie un SMS en disant qu'elle ne veut pas d'ennuis avec toi, c'est que cela à été plus loin que des échanges... Sinon ,le message aurait été du genre, bon maintenant il faut que tu arrêtes avec tes conneries, ta femme vient de appeler...

Dans le deuxième cas, les escorts, ou les p.... c'est presque un moindre mal si c'est vrai, au moins la il n'y à pas d'engagement affectif...

Après, la masturbation ou les pornos, je pense que si on est honnête la majorité des hommes le fait a plus ou moins grande échelle, et la encore, si on est sur un assoiffé de sexe, il vaut mieux qu'il se tire sur la nouille (lol) que de tromper...

Tout est une question de doses...

Pour ce qui est de la grossesse, je crois que pour une majorité d'hommes, on devient père quand l'enfant est la, c'est pas vrai pour tous mais on ne le porte pas, c'est moins concret pour nous. C'est à la naissance que l'on voit si un homme est prêt ou pas, les couches, les bibs etc...

Il y a dans ton récit des choses qui sont tout de même gênantes, ton avis sur l'évolution de sa personne s'est dégradé, il n’a pas respecté votre intimité (votre foyer, votre lit) et il semble avoir un trouble psy non traité.

Pour la suite des événements, je te conseille de lui demander de montrer sa volonté de se soigner et de reconstruire.

Des moyens qu'il mettra en œuvre pour se corriger, tu pourras évaluer la suite de l'histoire.

Bon courage,

Bises

Milo
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Dnj

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Dnj »

Salut Myst :)
Ne te tracasse pas ce n'est pas dans le sens mettre fin à mes jours mais je serais prête à faire n'importe quoi pour soulager ma tête, mon esprit, ma douleur.
Bon! Tu me rassures ^^
Alors on va faire ce qu'il faut pour.

Alors, il y a pas mal de choses dans ton discours, on va essayer de les poser un peu.

Déjà, la question de la masturbation et du porno : évacue là, même pour toi. Techniquement ce n'est pas une tromperie, il n y a aucun rapport de séduction avec quelqu'un d'autre. A un moment il en ressent le besoin (comme une majorité de mecs) et "se vide", ça n'a rien d'irrespectueux. Tu pourrais tout aussi bien te masturber toi et il n y aurait aucun mal. Ce qui peut l'être c'est le mensonge, mais pas le principe.
Vraiment, si tu dois classer les choses par priorité, vire celle là de ta liste. Tu as beauuucoup plus grave à considérer que ça.
A l'heure actuel nous avons été voir une sexologue qui est également thérapeute de couple
A l'heure actuelle c'est parfaitement inutile car ce n'est pas votre couple qui est à réparer, mais d'abord lui.
Si vous allez voir une thérapeute de couple vous faites comme si c'était votre couple qui avait un problème. C'est certes le cas, mais ce problème ne se solutionnera pas tant que lui sera cassé. Si vous solutionnez des soucis de votre couple sans le réparer lui, alors plus tard cela recommencera pour un autre motif ("tu ne me regardais pas assez", "j'avais besoin de me sentir désiré", "j'étais triste suite au décès de untel", etc.).
Une tromperie, c'est uniquement une question de capacité à se définir des limites et à s'y tenir.
Par exemple si tu regardes un enfant : à 3 ans il va aller taper dans les gâteaux et ses parents vont lui faire une remontrance, à 10 ans il va faire peut être faire ça en cachette, et puis un jour s'il est correctement éduqué il ne va juste plus le faire parce qu'il SAIT que ce n'est pas une bonne chose à faire. C'est ça savoir se mettre des limites, c'est le fruit d'un parcours et d'une éducation.
Sur la tromperie c'est pareil : quiconque d'à peu près éduqué SAIT que ce n'est pas une bonne chose d'inviter une prostituée chez lui et la niquer sans protection avant de faire pareil avec le conjoint, et si la personne sait respecter des limites elle sait s'y tenir. Elle n'a pas besoin de se trouver une excuse ("j'étais malheureux", "ça me faisait du bien" etc) pour ne pas franchir cette limite.
Lorsqu'on a aucune capacité à se tenir à des limites, alors le moindre prétexte est bon pour sortir de ces limites.
Tout ça pour dire : c'est purement interne à lui et ni toi ni ton couple n'y êtes pour quelque chose dans ce qu'il a fait (spoiler : si la thérapeute te sous entend le contraire, dégage là).
" Tu sais que j'ai un problème (son problème d'éjaculation), j'ai fait venir une pute pour me prouver à moi même que je pouvais y arriver"
Excuse bidon. Il n y a pas besoin d'une pute pour se prouver qu'on est capable de niquer correctement. Renvoie lui ça à la figure pour dire que ça n'est pas recevable.

Bien.
Maintenant, ceci étant dit tu peux toi faire le choix de reconstruire avec ton partenaire (sous entendu : estimer que lui a la capacité à devenir un partenaire sain, et estimer que toi tu auras la capacité à pardonner ça et à vraiment souhaiter reconstruire avec lui).
Sur le premier point, c'est mal engagé vu les explications qu'il t'a donné. Ce n'est qu'une question de temps avant que ces questionnement te polluent.
Sur le deuxième, je pense que tu devrais le quitter pour la raison suivante :
Et là, une nouvelle claque, il m'a transmis la Chlamydia... En rage j'attends qu'il rentre et lui demande de tout me dire, qu'il s'était assez foutu de moi. Et là, j'apprend qu'il y en a 3 et presque une 4ieme (il a annulé car le timing n'était pas bon, il allait rentrer trop tard à la maison). PAF, 3ieme coup de massue. Les tests sont tjr en court, j'attends les derniers résultats. Car il m'a appris qu'il n'y avait pas eu préservatif pour les préliminaires!!!
Ca, c'est hyper violent et irrespectueux.
Il t'a transmis la chlamydia, il a pris des risques inconsidérés d'IST en conscience et a pris le risque de te les transmettre sans hésiter.
A long terme c'est trop impardonnable. A moins d'être vraiment très très forte toi, je ne pense pas que tu aies la capacité à aller au delà (je ne connais personne qui l'aurait à vrai dire). Dis toi que la chlamydia, tu as eu de la chance : il aurait pu te transmettre bien pire.
Il a de même pris le risque de transmettre une IST à ton gamin puisque tu étais enceinte.

Et il y a tout le reste. Notamment l'épisode du "j'invite des potes pour faire la nouba en bas et me fiche que madame et le bébé essaient de dormir en haut" qui mériterait déjà que tu le quittes.
Je suis père moi même, c'est avant tout une responsabilité. OK, qu'il soit maladroit avec le gamin ou impatient, ça passe, on l'est peut être tous un peu et moi le premier. Mais qu'il priorise son plaisir avec ses amis pendant que femme et enfant ne peuvent dormir par sa faute? Nope, c'est encore une belle limite de franchie.
Mais le coup de l'IST et de toutes les limites qu'il a franchi sans tenir compte de ton respect (la maladie... il a juste carrément joué avec ta vie et celle de ton gamin, le fait de faire ça chez vous dans TON milieu et TON espace intime, etc.) c'est trop pour que tu passes outre. Cela fait peu de temps que tu as appris la nouvelle donc tu es encore sous le choc, mais quand les choses seront retombées c'est ça qu'il restera : penses tu toi être capable de passer outre?
C'est déjà méga difficile de passer outre une tromperie "classique", mais là il y a EN PLUS les risques pris sur ta vie et celle de ton gamin.

Voilà ce que je t'invite à faire :
- déjà, faire un classement dans ta tête : qu'est ce qui est le plus inacceptable
- te poser toi, et t'imaginer si dans 5 ans tu penses vraiment être capable de pardonner cet inacceptable
- Lui, tu peux l'envoyer chez un psy. Tu n'as rien à reprendre de sa part tant que lui ne s'est pas réparé.

Qu'en penses tu?
Avatar du membre

Auteur du sujet
Myst
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 3 déc. 2021 11:24

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Myst »

Bonjour Deg,

Alors, désolé je ne sais pas comment on fait pour faire des "citations"

Tu en penses quoi toi de tout ça? Je veux dire d'un point de vue extérieur, par exemple si c'était ta sœur qui te racontait toute cette histoire?

Pour répondre sincèrement. Je dirais que c'était casi inévitable... Cette histoire donne l'impression que je ne lui suffit pas. Que dès qu'il a besoin d'un échappatoire c'est vers d'autres femmes qu'il se tourne. Qu'il a besoin de tjr plus... Que si je ne suis pas à pleine disposition il ira trouver ce qu'il a besoin ailleurs.
Je ne sais pas si c'est possible qu'un homme comme ça devienne réellement fidèle :?
Avatar du membre

Dnj

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Dnj »

Oui, enfin dans ton cas le manque de fidélité n'était pas seulement le problème : il t'a exposé à la maladie sans sourciller.
À ce stade d'inconscience ce n'est plus la même chose qu'un simple souci de fidélité.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Deg »

Bonsoir Myst,

C'est même pas dit que si tu étais à sa " pleine disposition" (déjà faut le vouloir) ça lui suffirait.

De ton côté y a pas grand chose à faire de toute façon à part te préserver et prendre soin de toi pour essayer de souffrir le moins possible.

Je savais pas que les prostituées se déplaceaient et ne se protégeaient pas. Ca me surprend mais en même temps j ai jamais été client.

Quoiqu'il en soit il a vraiment déconné, et le mot est faible.
Mais bon, apparemment c'est la tendance chez les infidèles de pas se protéger.

(Sinon pour faire une citation tu cliques sur répondre, tu vas sur le message en question en bas, tu surlignes le passage et tu cliques sur les guillemets en haut à droite du message concerné)
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3367
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Sans Prétention »

Bonsoir Myst et pardon pour la radicalité de mon propos mais si tu as parcouru le site, tu sauras que j'essaie (même si je ne parviens pas toujours à le faire) d'éviter de balancer des conseils à la va-vite...

Mais là, le temps presse. Je vais donc aller au plus court, avec le risque de me tromper et je voudrais donc que tu rectifies mes propos si j'ai mal compris quelque chose (et la règle est la même pour tous).

Quel est son passif familial ? Affectif ? Que sais-tu de lui, de sa vie passée ?

Pour moi c'est un structurel et il est dans sa phase d'auto destruction. Et il t'emmène avec lui au fond du gouffre histoire de pas plonger tout seul.
Peu importe avec qui : c'est toi qui es là et vous êtes liés comme la pierre au cou du suicidaire en bord de Seine. Et tu vas rester là encore un moment puisqu'il se sert des enfants comme paravent affectif (parfois à la limite du chantage, ce qui révèle un état d'esprit bien narcissique et immature).

Ce que je retiens de ce que tu rapportes, ce n'est pas tant l'infidélité mais le déroulement de votre vie à deux et surtout ta dépendance affective qui paraît vraiment forte, voire incontrôlable.

La dissymétrie criante existant entre vos deux pôles : toi, mère, (trop) compréhensive, (trop) responsable, (trop) aimante (idée "globale" de l'amour), avec une (trop) puissante notion du respect de l'autre au point de l'aveuglement. Lui, pas vraiment père, peu empathique (même avec les enfants), irresponsable, amour fuyant (polarisé sur le sexe), ne respecte personne, pas même lui. Ça peut pas marcher. Ou ça marche "trop bien" de manière pathologique.

En ce qui concerne les prostituées, je ne sais si c'est mieux ou pas. Seule toi sais si tu "préfères" le fait qu'il paie pour du sexe en utilisant des corps pour satisfaire ses pulsions ou s'il peut te remplacer par une autre (peut-être les deux sont d'ailleurs aussi insupportables l'un que l'autre). Ce qui me frappe en revanche (et assez violemment je dois dire), c'est le fait que ça ait eu lieu sous votre toit : là où il y a des enfants qui vivent, là où c'est censé être ce qu'on appelle un refuge, un foyer, tout simplement (une escort a-t-elle sa place ici ?) En tous cas, le syndrome de la madone et la putain a encore frappé... Et d'accord avec Deg : prostituée sans protection... C'est quel genre ? (Pour la petite histoire, il faut se rapporter au témoignage de Grabuge et évaluer la situation à partir d'un précédent).

Ce que je dis en gros, c'est qu'une personne normalement constituée aurait déjà balancé ses affaires par la fenêtre. Ou alors l'aurait traîné de force devant un psychiatre sans même parler de thérapie de couple parce que la personne normalement constituée et pas sous emprise serait certaine que c'est l'autre qui débloque à pleins tubes.

Votre cas est assez commun mais on est dans une version dans laquelle il sera extrêmement important de remettre de l'ordre dans ta tête, au sens où tu es en train de perdre tes repères... Par sa faute.
Et je suis d'accord avec DNJ : ton Monsieur a besoin de se faire soigner. La thérapie de couple c'est pour les couples. Vous n'êtes pas tout à fait cela. Donc faites mais sans suivi pour toi à part, ça ne servirait à rien.

Ne l'empêche pas de faire face à ses démons en te mettant encore, comme toujours, en position de le "protéger" de lui-même en portant son fardeau à sa place. Tu n'es pas sa mère et l'heure est venue pour lui de prendre ses responsabilités. Sinon vous ne serez jamais un couple non plus.

Tu l'aideras d'autant mieux que tu ne seras plus sa conscience, sa catharsis.
Et toi, soigne toi, protège toi, prends soins de tes filles.
Enfin, pose toi les bonnes questions : qu'est ce qui me pousse à accepter tout ça ? De quelle faute imaginaire je dois me soulager alors que je n'ai rien fait de mal ?

@Milo : il faut que tu apprennes à mieux cerner les cas.
Ici, ce n'est pas un mec "normal" qui consomme du porno le dimanche comme un type aime les apéros de temps en temps. On a affaire à un alcolo du sexe au circuit de la récompense complètement pété. A lire : https://www.google.com/amp/s/www.maxisc ... 44156.html

(Le post s'intitule "trop de porno + prostituées" pardon mais c'est un joli cocktail déjà)

Quand aux prostituées reste à savoir auquel des 5 profils type appartient Monsieur Myst avant de se prononcer : https://www.google.com/amp/s/www.libera ... utType=amp

sans compter les sixièmes et septièmes profils, pas rencontrés dans cette enquête, mais bien renseignés par ailleurs...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Myst
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 3 déc. 2021 11:24

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Myst »

Bonsoir Djn,

Pour répondre à tes question: en sachant que comme c'est frais (1mois) je ne suis pt être pas encore objective et n'ai pas assez de recul.
Dnj a écrit : sam. 4 déc. 2021 12:29 Voilà ce que je t'invite à faire :
- déjà, faire un classement dans ta tête : qu'est ce qui est le plus inacceptable
- te poser toi, et t'imaginer si dans 5 ans tu penses vraiment être capable de pardonner cet inacceptable
- Lui, tu peux l'envoyer chez un psy. Tu n'as rien à reprendre de sa part tant que lui ne s'est pas réparé.
Le classement pour l'instant du plus au moins inacceptable:

1) le fait qu'il en ait amené une dans notre cocon, qui est sensé être un refuge, un endroit où l'on se sens bien. Alors que mnt, je rentre le plus tard possible, je monte dans ma chambre quand je tombe littéralement de sommeil. Par contre, je m'oblige à dormir dans ma chambre car ma mini miss dort encore dans son cododo à côtés de mon lit et qu'elle est toujours allaitée.

2) l'inconscience d'avoir eu des "rapports", que je met entre guillemets car d'après ses dires il n'est jamais arrivé (avec aucunes d'elles) à avoir une érection, mais il y a bien eu préliminaires, sans préservatif.
Ce qui m'a fallu d'attraper la Chlamydia. J'attend encore les résultats d'un frottis fait par le gyné la semaine passée.
Ce qui pouvait mettre également en danger bébé, si autres maladies, vu que je l'allaite

Petite précision: je n'étais plus enceinte. Il a commencé à chercher des prostituées quand bébé a eu 1moi et demi et a commencé à les fréquenter en septembre donc il était à une fréquence d'une toutes les 2 semaines.
Et oui, elles se déplacent chez vous, ou hôtel ou chez elles.

3) Qu'il ait fait avec elles ce qu'il ne me donnait plus depuis plusieurs mois voir années.

4) Le fait qu'il soit devenu invivable, exécrable avec moi et les enfants. En réfléchissant, çela à atteint un pique à partir du moments où il a commencé à aller les voir.

5) l' addiction au porno

6) la masturbation.


Bonsoir SP,

Merci pour ton analyse.
Sans Prétention a écrit : sam. 4 déc. 2021 23:26 Quel est son passif familial ? Affectif ? Que sais-tu de lui, de sa vie passée ?
Son passif familial parlons-en...
- Un père travaillant dans l'horeca, jamais présent, porté sur la boisson ayant de drôles de rapport avec les femmes... ("oh mon chouchou, ma loulou", un frottage sur la cuisse, une main aux fesses et des "viens je vais te montrer, ce qu c'est d'un mâle") j'ai déjà eu droit à tt ça venant de lui.
- Une mère qui quitte son boulot pour aider le père dans l'horeca, décédé d'un cancer quand il avait 15ans
- Des grands parents qui ont fait ce qu'ils pouvaient pour s'en occuper quand ses parents étaient absent.
- Suicide du grand père quand il était jeune.
Sans Prétention a écrit : sam. 4 déc. 2021 23:26 Pour moi c'est un structurel et il est dans sa phase d'auto destruction.
Qu'entends-tu par là?
Sans Prétention a écrit : sam. 4 déc. 2021 23:26 En ce qui concerne les prostituées, je ne sais si c'est mieux ou pas. Seule toi sais si tu "préfères" le fait qu'il paie pour du sexe en utilisant des corps pour satisfaire ses pulsions ou s'il peut te remplacer par une autre
Pour ma part, je pense que je préfère que ce soit une prostituée dans le sens où il n'y a pas de sentiments et que normalement il n'y en a pas qui pourraient naître vu que ce sont toujours des différentes. Maintenant à l'inverse, c'est apparemment bourré de maladies. Fin, qui dit qu'un plan cul n'est pas contaminé non plus...
Sans Prétention a écrit : sam. 4 déc. 2021 23:26 Et je suis d'accord avec DNJ : ton Monsieur a besoin de se faire soigner. La thérapie de couple c'est pour les couples. Vous n'êtes pas tout à fait cela. Donc faites mais sans suivi pour toi à part, ça ne servirait à rien.
Voici ce qui est en place,

Il va voir une fois par semaine une sexologue seul et moi de mon côtés je vais voir ma psy mais m'aider à gérer mes émotions pcq je n'ai plus envie que cela impacte mon entourage (enfants, boulot, etc...)
Sans Prétention a écrit : sam. 4 déc. 2021 23:26 Ici, ce n'est pas un mec "normal" qui consomme du porno le dimanche comme un type aime les apéros de temps en temps. On a affaire à un alcolo du sexe au circuit de la récompense complètement pété.
Alors déjà merci pour ce lien, on dirait vrmt que l'on parle de lui.
Sans Prétention a écrit : sam. 4 déc. 2021 23:26 Quand aux prostituées reste à savoir auquel des 5 profils type appartient Monsieur Myst avant de se prononcer :
Alors pour moi... Encore une fois d'après ses dires, ce serait le 5:

Les «acheteurs de marchandise» : ceux-ci vivent la sexualité dans le mariage comme «fatalement décevante», ils n'ont pas l'impression de tromper leur femme quand ils paient une professionnelle.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Deg »

Salut Myst,
Myst a écrit : dim. 5 déc. 2021 18:03 Encore une fois d'après ses dires
D'après ce que tu racontes, je ne suis pas sûr qu'on puisse prendre tout ce qu'il dit pour argent comptant non? C'est un sacré menteur oui...

Et en prétextant que le problème vient d'une insatisfaction sexuelle dans le couple, c'est pratique: ça minimise sa responsabilité, en mode cétafote quoi.
Et ça me laisse encore penser que tu cherches aussi de ta responsabilité dans cette histoire. Alors que non, tu es ni responsable ni coupable, de rien.

Je le redis, pour moi tu n'as pas à te remettre en question, le soucis c'est lui. Tu serais une actrice porno qui passerait son temps à essayer de le satisfaire il serait aller voir ailleurs quand même.
Myst a écrit : dim. 5 déc. 2021 18:03ce serait le 5
Perso j'aurais dit le 4....J'en suis convaincu. Comme disait SP , il suffit de lire le titre de ton témoignage.

Et selon "tes dires" à toi, tu l'aurais mis en 5 aussi?
Si on considère l'article:" ils n'ont pas l'impression de tromper leur femme quand ils paient une professionnelle". Admettons (je fais un énorme effort d'imagination là...mais dans ce cas, il pourrait même l'assumer devant femme alors: " mais non chérie, tu sais bien que j'ai t'ai jamais trompée regarde, je vais aux putes").
Mais dans le texto que tu as découvert, il comptait aussi payer la copine?

Je suis assez prudent d'habitude mais là vu ce que tu dis au fils des message je pense pas me gourer.
Myst a écrit : dim. 5 déc. 2021 18:03 Fin, qui dit qu'un plan cul n'est pas contaminé non plus...
Considérant que les prostituées se protègent plus que les amants... :roll:
C'est ce que je disais avant. Il a presque plus de chance de l'avoir attrapé avec une maitresse qu'une prostituée...


Ce que je te conseille, si je peux me permettre, c'est de ne plus croire ce qu'il dit. Perso j'ai fait ça je m'en portais mieux.
Comme ils ont berné leur monde pendant longtemps, ils pensent qu'après ils y arriveront aussi.
Et souvent c'est le cas (la preuve tu crois encore ce qu'il dit).
Je te raconte pas les mythos que mon ex m'a sorti. Ça en devenait pathétique. Mais vu que j'avais cette politique de "elle te ment", je voyais tout sous cet angle, je croyais plus rien, sans preuve pour corroborer. J'essayais même plus de me fatiguer à faire le tri dans ses paroles, tout aller directement dans "les courriers indésirables et tentative de hameçonnage".
Mentalement c'est plus simple.
En couple, de base, on fait confiance, on croit. Mais quand on a été floué la confiance est rompue, pourquoi les paroles seraient vraies désormais, à la lumière de cette trahison? Pourquoi telle phrase ne serait pas un mensonge après tout?
C'est dur à accepter, mais pourtant "mamour" nous a bien pour des cons...Donc...(bon perso j'ai été encore plus con, avant je la voyais mentir à tout le monde mais je pensais que j''étais la seule personne à qui elle mentait pas... lol).

Je sais plus qui a dit ça sur le forum (SP ou DNJ je sais plus). Mais c'était hyper pertinent: se fier aux actes, pas aux paroles. Ça m'a marqué, j'essaie d'appliquer ça dans ma vie de tous les jours maintenant (gros merci au passage à celui qui se reconnaitra).

Ça parait évident, mais quand on est trop gentil et naïf (comme moi), on a tendance à se faire mener en bateau. Mon ex (désolé pour la réf. lol) disait souvent: "comme on est on croit les autres". J'étais trop brave, je pensais les autres de la même façon. Pour l'anecdote mon ex était persuadée que je la tromperais un jour, elle me tapait des crises de jalousie insupportables." Comme on est on croit les autres", qu'elle disait...Et l'avenir m'a prouvé qu'elle avait raison! lol


En fait, on est tellement perturbé dans cette merde qu'on est complètement paumé. Et se fixer quelques règles de base aide énormément (ça c'est DNJ tout craché en revanche lol). On n'a pas à réfléchir, on applique et ça marche.
Je dis tout ça pour que tu te protèges au max.
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Myst
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 3 déc. 2021 11:24

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Myst »

Hello Deg,
Deg a écrit : dim. 5 déc. 2021 20:57 ça me laisse encore penser que tu cherches aussi de ta responsabilité dans cette histoire. Alors que non, tu es ni responsable ni coupable, de rien.

Je le redis, pour moi tu n'as pas à te remettre en question, le soucis c'est lui.
Je ne vais pas cacher le fait que j'ai chercher ce que j'aurais bien pu faire pour qu'il en arrive là. Mais avec le recul, non, je ne me sens pas coupable, non ce n'est pas de faute... Par contre, je suis persuadé qu'il a un réel problème d'addiction à toutes formes de sexe. Pour preuve, la sexologue a confirmé que sa masturbation ainsi le son visionnage de porno était de l'addiction. Donc, je présume qu'à partir du moment où c'est une addiction, effectivement, j'aurais pu faire ce que je voulais, ça n'aurais rien changer. Sur ce fait, je ne me sens aucunement coupable... Car pour moi, il n'y a aucune bonne raison d'aller voir ailleurs. Ou alors on quitte la personne mais on ne trompe pas.
Deg a écrit : dim. 5 déc. 2021 20:57 Et selon "tes dires" à toi, tu l'aurais mis en 5 aussi?
Si on considère l'article:" ils n'ont pas l'impression de tromper leur femme quand ils paient une professionnelle". Admettons (je fais un énorme effort d'imagination là...mais dans ce cas, il pourrait même l'assumer devant femme alors: " mais non chérie, tu sais bien que j'ai t'ai jamais trompée regarde, je vais aux putes").
Mais dans le texto que tu as découvert, il comptait aussi payer la copine?
En relisant et comparant les faits... Oui, il serait plus 4 du fait de la fréquence qui était d'une prostituée toutes les 2 semaines. Je pense qu'à un moment donné le porno ne lui a plus suffit (fin, c'est mon avis). J'avais quand même pensé 5 car il dit que pour lui, apparemment, à ce moment là, pour lui ce n'était pas trompé. Et je lui ai posé la question pour la fille il y a quelques années et il m'a répondu qu'à partir du moment où il n'y a pas de sentiments ce n'était pas trompé.
Il me dit mnt voir les choses autrement depuis que je lui ai expliqué ma vision de la tromperie, depuis qu'il me vois souffrir.(Qui paraît logique à tout le monde sauf à ceux qui rendent cocue, notamment lui, mais bon...)

Par contre, c'est vrai qu'on a tellement envie d'y croire, tellement envie de croire que d'un seul coup, ils ont tt compris. Est ce fou de croire ça? Est ce que je me voile encore la face? N'y a t'il plus aucun avenir? Pourrais-je passer au dessus de tt ça, ou est ce que ça va être un enfer interminable?

Effectivement je suis paumé dans mes sentiments, mes émotions. Mon amour, ma haine, ma colère, tt se mélange.

Mon cerveau surchauffe en permanence, j'echaffaude des théories sans doute parfois farfelue mais ne l'est ce déjà pas?

Je suis persuadée que je ne sais pas tout, mais il ne veut pas m'en dire plus. Donc je reste dans le flou. C'est invivable.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3367
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Sans Prétention »

Pour toi Myst :
viewtopic.php?p=67158#p67158

Cherche aussi Grabuge si tu peux...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Trop de porno + prostituées

Message par Deg »

Salut Myst,

Voilà, si toi et le psy pensez à une addiction donc c'est pas le cas de la "fatalité de l ennui sexuel en couple". C'est bien pour ça que tu as raison de ne pas culpabiliser.

"Pas de sentiments alors pas tromperie", c'est sa vision des choses, et pour le moins hypocrite.
Comme pour les putes alors, si c'est pas tromper alors pourquoi se cacher? Tromper c'est mentir point barre.

Je connais des mecs qui assument les pornos par exemple, ils ne se cachent pas de leur femme (sans aller jusqu'à regarder devant elles). Elles acceptent pas forcément d ailleurs mais au moins elles sont au courant. Elles peuvent décider si ça leur convient ou pas et agir en conséquence.

Oui c'est normal de vouloir croire et surtout de vouloir que tout redevienne comme si rien ne s était passé.
Mais d un autre côté est-ce qu on aurait préféré encore vivre dans l ignorance ou être au courant?

Je suppose que tu préfères savoir maintenant. Même si c'est dur, au moins tu es libre de pouvoir faire tes choix car tu as connaissance des données du problème.

Du coup pour la suite ça c'est à toi de voir. Tu peux décider désormais (Même si pas forcément immédiatement), car tu connais la vérité. Pas tous les détails certes, mais suffisamment j ai l impression. Quoique si ça se trouve si tu découvrais encore pleins de cadavres dans le placard tu déciderais peut-être de le quitter sur le champs?

Pour savoir si tu lui laisses une chance ou pas etc. Il faut prendre compte impérativement et exclusivement ce que TOI tu veux et ce que tu sens capable de vivre et avec qui.
Si tu penses avoir la capacité a pardonner et surmonter ça. Ce qui implique comme tu dis de réussir à vivre avec ça et probablement d y repenser pendant longtemps etc...Faut pas non plus présumer de ses forces si c'est pour y laisser encore des plumes.

Ça c'est propre à chacun. Certains pensent en être capables et pardonnent trop tot mais ne s en remettent jamais vraiment. Certains y arrivent mais d après ce que je sais c'est plutôt une minorité.


Mais à mon avis faudrait que lui règle ses problèmes avant tout, et là y a du boulot. Pour un résultat incertain.

Admettons qu il ai une révélation et qu il ne trompe plus jamais, comment tu vivrais dans l avenir en ayant vécu ça?.
L avantage dans tout ça finalement c'est que c'est à toi de choisir depuis que tu es informée.

Tu vois perso je voudrais que la vie soit comme dans un film qui se termine bien et où tout s arrange à la fin. Mais quand j essaie de m imaginer vivre (et heureux surtout) avec la personne qui m a fait ça j y arrive pas. Je sais que j aurais toujours ça en mémoire.

Ceux qui arrivent en étant vraiment heureux je leur tire mon chapeau.
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Répondre