Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

P.s.
Lorsque Monsieur Help me déclare : je suis amoureux de toi depuis 1992.
Ou que soudain il te murmure : ça fait 30 ans et demi qu'on s'aime.
Je me dis que notre amour a gagné. Qu'est ce qu'un an et demi de perdition ? Nous avons survécu au pire. Cette épreuve nous a fait grandir. Elle, l'intruse, il n'en reste rien. Elle disparaît dans les méandres du temps, elle ne sera même pas un souvenir.

Bon après midi 😊
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 616
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Mitsou78 »

Je l'aime certes mais j'apprends à m'aimer moi pour ce que je suis et je deviens très exigeante.

Voilà bien ce que j'appelle, s'apprendre, se comprendre, grandir, c'est finalement arriver à s'aimer, ne plus être un (ou une) inconnu(e) pour soi-même, installer, instaurer suffisamment de confiance en soi pour s'accepter :wink: :wink:

@TSM, si ça ce n'est pas grandir, c'est que tu n'es pas encore assez tourné sur toi-même :wink:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 88
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

Mitsou78 a écrit : jeu. 13 oct. 2022 14:39 Je l'aime certes mais j'apprends à m'aimer moi pour ce que je suis et je deviens très exigeante.

Voilà bien ce que j'appelle, s'apprendre, se comprendre, grandir, c'est finalement arriver à s'aimer, ne plus être un (ou une) inconnu(e) pour soi-même, installer, instaurer suffisamment de confiance en soi pour s'accepter :wink: :wink:

@TSM, si ça ce n'est pas grandir, c'est que tu n'es pas encore assez tourné sur toi-même :wink:
Paradoxalement, avant ces révélations, j'avais de multiples ambitions personnelles, des défis que je comptais relever.
Désormais, tout a disparu, l'envie n'est plus là, et ça par contre, ça ne revient pas pour le moment.
Au contraire, au lieu de me tourner vers moi-même, j'ai envie de tout faire pour mon épouse, alors que ce devrait être à elle d'essayer de me garder.*
Par exemple, je n'ai strictement plus aucune envie de faire du sport, pourtant je voudrais me remettre à la musculation non pas pour moi, mais juste pour reprendre les 8 kg que j'ai perdus et bâtir un corps plus agréable à voir POUR PLAIRE à mon épouse.
Bizarre, bizarre.
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 88
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

Help120222 a écrit : mar. 11 oct. 2022 23:48 Bonsoir à toutes et tous,
8 mois demain, on n'oublie pas, on vit avec.
Notre couple se reconstruit tranquillement, amoureusement.
C'est plus moi qui a toujours des hauts et des bas, des crises parfois imprévisibles comme cet après midi en forêt, une crise d'angoisse est montée. Il marchait devant moi et je les ai revu. J'ai pleuré prétextant que cette forêt m'angoissait. Comment lui expliquer que 8 mois après, le fantôme de l'autre est parfois toujours présent.
Monsieur Help est toujours distant quand je lui fais des propositions dans la nature ou la voiture. J'ai compris hier qu'être le plan cul d'un homme marié ne te permettait pas d'être une vraie femme : pas de maquillage, pas de parfum, pas de déo et les cheveux toujours attachés. Adieu la féminité. Après quelle femme fière qui a un minimum de respect pour elle peut accepter une telle liaison pendant un an et demi ?
On avance. Je ne sais pas de quoi sera fait demain. J'ignore si dans 10 ans nous serons toujours ensemble. Je l'aime certe mais j'apprends à m'aimer moi pour ce que je suis et je deviens très exigeante.
Cette saleté d'adultère a bousculé ce que j'étais. J'ai encore beaucoup de mal à me retrouver. Une amie m'a dit : il t'a bousillé pour quelques coups de bites vite fait, pour une histoire sale et glauque avec une femme indigne.
Voilà où j'en suis les amis.
Je pense fort à vous toutes et tous. Prenez soin de vous.
Nos cocufieurs, même repentants, ne peuvent effacer le mal qu'ils où elles ont fait.
Salut Help,
merci pour ton retour.
Tu es encore dans le doute alors puisque tu n'es plus certaine de finir ta vie avec ton mari.
Les crises ressurgissent toujours, je pense que les autres le diront aussi, en tout cas moi, c'est ainsi, je peux être bien avec mon épouse, avoir l'impression d'être comme avant, et une heure après, la regarder avec dégoût et haine.
Tu m'as fait rire quand tu as écrit que c'est plus toi qui a des hauts et des bas : c'est une évidence, c'est toi qui a été trompée, ton mari lui a juste retiré du plaisir de son infidélité, et aujourd'hui, c'est oublié pour lui.
La mienne aussi, si je n'évoquais plus le sujet de temps en temps, ce qui d'ailleurs a pour résultat de la mettre en colère, elle n'y penserait plus, pour elle c'est du passé, elle a pris du bon temps, et ne culpabilise pas à chaque minute, tandis que moi, ça restera gravé à vie.
J'ai discuté avec un homme qui a été trompé, dont la femme voit pourtant toujours son amant. La raison ? Après avoir accusé le coup, digéré l'infidélité de son épouse, il a réfléchi et a changé sa manière de penser : il considère que sa femme a le droit de chercher du plaisir ailleurs, à partir du moment où ça la rend heureuse. Ils sont devenus un couple libre et son heureux ainsi.
Comme tu le dis, ce n'était que quelques coups de bistouquette, sans sentiments, et c'est l'essentiel.
Au final, ton mari y a trouvé du plaisir, est-ce si grave ?
Moi, en tout cas, je muris beaucoup cette idée, et elle m'a beaucoup aidé à accepté certaines choses.
Par exemple, si j'apprenais qu'elle a couché avec lui, je le supporterais mieux maintenant, surtout si elle y a pris du plaisir.
J'ai étonnamment plus de mal à accepter qu'elle l'ait massé, car je sais qu'elle n'aime pas faire ça, donc elle n'y a retiré aucun plaisir mais l'a fait pour le plaisir de ce type, et ça ça ne passe pas.
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
Je sais que ce vision des choses est surprenante, mais de plus en plus, je trouve qu'elle permet de relativiser.
Par contre, rien n'effacera le fait qu'elle ait eu un début de relation amoureuse avec lui, qu'elle lui ait dit qu'il lui manquait, etc.
Le plaisir physique, ok, les sentiments, niet.
Voilà, je voulais te dire cela, pour que tu y réfléchisses et que tu parviennes peut-être petit à petit, tout doucement, à te rappeler que le plus important, c'est que c'est toi qu'il aime, c'est avec toi qui veut passer ses nuits, c'est toi qu'il veut prendre dans ses bras devant une série, et c'est avec toi semble-t-il qu'il veut finir sa vie...donc quelques coups de bistouquette dans un autre bout de viande, c'est quoi à côté ?
Biz
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Bonsoir TSM,

"Tu es encore dans le doute alors puisque tu n'es plus certaine de finir ta vie avec ton mari."

Ce n'est pas un doute. C'est juste que je suis plus éveillée. Je m'attendais pas à être un jour trompée. Aujourd'hui je ne peux pas être sûre à 100 % de la suite. C'est mon désir mais... Car il y aura, je pense toujours un mais...

Le plaisir physique sans sentiment, ça me dérange. Monsieur Help m'a trompée sans scrupules et sans se poser de questions sur ce qu'il pourrait advenir ensuite. Il a perdu une femme équilibrée. Je suis une femme blessée, pleine de doutes et d'angoisse, une femme anxieuse. Je me sens vite débordée. Un grain de sable dans l'organisation et c'est la panique. Je ne serais plus celle d'avant. Ça m'a changé au plus profond de moi.

J'apprends à mieux m'aimer. Je suis un peu plus égoïste (enfin j'essaie).

Merci pour le "petits coups de bistouquette dans un bout de viandee", vue sous cet angle, le sandwich a enfin un visage. Je la verrai ainsi maintenant. Ça m'aide vraiment 🙏

C'est vrai que le plus important, au final, c'est nous deux. Chaque nuit, chaque soit, il est près de moi. C'est le plus important.

Bonne nuit 🙏😘
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Suite de mon post d'hier soir.

Néanmoins, au début, je me voilais la face et minimisais la culpabilité de mon mari en mode "oui il est tombé sur une garce qui a profité de ses failles", "elle l'a débauché". Maintenant, avec froideur, je reconnais que mon mari est pleinement responsable. (Nous traversions les mêmes choses et je suis restée droite dans mes bottes) et elle est également responsable d'avoir accepté une relation kleenex avec un homme marié (toujours amoureux de sa femme et n'ayant pas pour projet de la quitter). J'imagine que c'étaient des baises sans filtre et vulgaire (la madone et la putain). Ce qu'ils ont fait durant ces 16 longs mois était sans scrupule, se moquant de ce qu'il se passerait ensuite quand ce serait découvert, faisant fi de la douleur et des bouleversements que cela allait entraîner.
Au final, ils se sont fait "du bien sexuellement", et ils ont fait du mal à moi. J'etais devenue invisible et j'ai hérité d'une blessure qui restera à jamais graver dans ma conscience et mon âme.
Aujourd'hui qu'elle souffre parce qu'elle était "tombée amoureuse", je m'en tape. Que mon mari soit en stress et culpabilise, je m'en tape également.
Ils récoltent tous les deux ce qu'ils ont semé. Ça s'appelle le karma.
J'ai développé un trouble de l'anxiété généralisée et un syndrome post traumatique.
J'accepte le fait qu'il faut que je prenne mon temps pour guérir. Mon mari est là, près de moi, me soutient, se repentit et fait son mea culpa.
Je crois que le chemin sera long mais ça laissera obligatoirement des traces.
J'ai remis l'église au centre du village comme me l'a répété moult fois Sans Prétention et d'autres de mes petits camarades.

Bonne soirée 🙏
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Re

J'ai retrouvé le mot que je cherchais hier soir. Je suis LUCIDE.
J'ai pardonné mais je ne l'excuse plus. Ça pouvait se passer différemment. Je lui ai dit hier soir. Je n'ai pas été tres gentille. J'étais très froide. Monsieur Help fait du boudin. Mais ce n'est pas grave. Il s'en remettra plus vite que moi.
Je lui ai dit qu'il fallait qu'il arrête de considérer son acte comme juste une "grosse connerie", qu'il était responsable, que rien ne justifiait son passage à l'acte car nous traversions la même chose et que moi, je n'ai rien fait, qu'ils étaient conscients tous les 2 que ce qu'il faisait entraînerait des souffrances lorsque ce serait découvert, que par conséquent, je ne savais pas si dans 10 ans nous serions toujours ensemble car, par rapport à ses actes, on ne pouvait plus faire de prédiction sur notre couple.

Bonne journée 🙏 prenez soin de vous.
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 616
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Mitsou78 »

Maintenant s'il ne s'était rien passé, ni vous ni moi ne pouvons prédire de ce qu'il adviendra de nos couples respectifs.

En remettant l'église au centre du village, de fait, je me suis défait de la dépendance affective.... et quoi qu'on en dise c'est tellement plus confortable à vivre que ça soulage du travers perçu.

Pour éclairer, cas perso, en finalité je vivais à tenter de tout contrôler, avec le recul, quelle dépense d'énergie, pour m'assurer de l'amour de l'autre, alors que s'il existe bien un sentiment incontrôlable, c'est aussi celui-ci.... finalement m'y perdre personnellement dans ce qui me caractérisait...
En transgressant cette inconditionnalité de fonctionnement que nous avions insidieusement instauré, Mme m'a finalement libéré de l'incarcération qu'impose celui-ci (de fonctionnement)...
Finalement, pour un coup auquel elle n'a pris qu'un plaisir mesuré, ils n'ont pas eu le temps de multiplier les expériences, elle m'aura libéré des chaines psychologiques que je m'étais entravé pour "assurer" notre sécurité...
Finalement la légèreté de la situation de cocuage n'a que d'égal le poids de la culpabilité et la honte à essuyer. Ce qui au passage détermine la volonté du fautif(ve) à réinvestir la relation perdue....
Si par rassurance, elle estime avoir remis les pendules à l'heure d'un faux pas qui n'existe pas (déculpabilisation) j'ai finalement pris le pas sur notre relation que je ne surestime plus pour la vivre plus simplement et naturellement au quotidien avec en finalité, une personne que je connais aussi bien dans sa droiture que dans ses potentiels travers :wink: :wink: .

Qu'est-ce qu'il en sera de nous dans 2/5/10/15 ou X années, je n'en sais foutre rien mais finalement ou je croyais qu'il me fallait me contraindre, nous contraindre pour assurer une pérennité, jusqu'à mal vivre certaines situations, aujourd'hui, plus simplement nous vivons l'instant présent.
Immuable ou pas, seul le temps le dira...
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Bonsoir,

On avance. Mais bordel comme c'est compliqué. 4 mois qu'on n'en entendait plus parler du sandwich depuis que Monsieur Help lui avait clairement dit qu'elle n'était plus sa cliente. Ce matin, bingo, la voilà qui vient retenter sa chance.
Moi en pleine dépression, traumatisme (trouble stress post-traumatique). Monsieur Help multiplie les gestes d'amour. Sauf que je m'enfonce dans cette dépression.
Là, j'avoue, j'ai vraiment envie d'aller lui casser la figure. Même pas certaine que ça m'apaisera.
Ça fait presque 9 mois. Combien de temps encore avant de retrouver la joie de vivre. Je me sens comme morte de l'intérieur.
Mais réfléchissez à deux fois avant de tromper celle ou celui que vous aimez. Ça le tue à petits feus vos dérapages égoïstes. Tout ça pour juste du cul, même pas satisfaisant.
Allez , bon week-end. Je retourne me noyer dans ma douleur.
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 88
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

Courage Help,
là où j'ai peur pour toi, c'est qu'à force de te voir sombrer dans la dépression, ton mari ne supporte plus cela, et bien que responsable de tes maux, décide de te quitter, pour son bien mais aussi peut-être pour le tien, se disant qu'ainsi tu pourrais refaire ta vie sans penser à lui et à ce qu'il t'a fait.

Si elle retente sa chance, et si tu ne crains pas que l'infidélité de ton mari soit mis au grand jour de personnes qui pour le moment ne savent rien, alors oui, tu devrais peut-être aller voir cette femme et mettre les choses au clair, sans violence au début, même ensuite...faudrait pas que tu te retrouves au zonzon et qu'elle puisse avoir le champ libre pour reconquérir ton homme.

Certains ici parlent de plusieurs années avant d'aller mieux, et beaucoup disent que la douleur restera à vie.

Je sais, vous allez encore tous dire que ma femme n'a probablement pas couché avec le type qu'elle a rencontré il y a plus de 20 ans, mais contrairement à vous, je n'ai aucune preuve et tout est possible. Ensuite, sans rentrer dans les détails, ma femme a couché un jour avec un autre homme mais dans d'autres circonstances que certains estimeront ne pas être de la tromperie, mais qui pour moi y ressemble fortement.
Donc, oui, je sais ce que ça fait d'avoir été remplacé, trahi, d'avoir connu le mensonge de celui ou celle qu'on aime, et finalement, c'est tout cela le pire, ce n'est pas l'acte en lui même.

Encore ce soir, pendant une série, lorsque deux personnages se rencontrent et montrent des signes d'intérêt l'un pour l'autre, j'ai repensé à l'adultère de ma femme, et j'ai imaginé ce tout premier échange de regards, cet instant de découverte, et je me suis demandé ce qu'elle a ressenti, si elle l'a immédiatement trouvé beau et charmant, si elle a eu un petit coup de foudre pour lui, et tout le reste est remonté dans mon coeur et mon esprit, et la douleur est revenue.
Toute ma vie j'aurai des moments comme cela, c'est à prendre ou à laisser. Pour cela, je lui en veux énormément.

Et en même temps, comme dirait l'autre, elle me montre bien depuis tant d'années qu'elle m'aime, encore plus ces derniers temps, donc voilà, que faire d'autre que d'essayer d'oublier voire de pardonner ?

J'ai pris le parti de ne plus lui en parler, de ne plus faire de piques sur son infidélité ou ses mensonges, et depuis 3 semaines, ça va beaucoup mieux pour nous deux, mais au final, l'effort, c'est moi qui le fait, je dois serrer les dents quand comme ce soir, j'ai des moments de peine qui rejaillissent et d'ailleurs, elle l'a remarqué quand je me suis figé.

Le fait de ne plus en parler apaise la situation et je dois avouer que j'y pense moins, mais en même temps, tant de questions restent en suspend, et ce que je n'accepte pas justement, c'est qu'ils aient pu avoir une intimité à eux qui restera leur secret et dont je ne saurai rien, c'est dur à le supporter.

J'ai par contre décidé de lui écrire une lettre et elle a accepté de la lire, même si elle craint mes mots.

Ce qui m'a beaucoup aidé aussi, c'est de me convaincre ou même d'accepter l'idée que finalement, ce n'est rien de grave dans une vie et à l'échelle de l'univers. Cela permet de dédramatiser, surtout si on se dit que c'est du passé, que le futur est incertain et que l'essentiel est le présent, et en particulier de JOUIR du présent, de profiter des plaisirs de la vie qui s'offrent à nous au lieu de se pourrir la vie de choses qu'on ne maitrise pas comme cela m'a bien été expliqué sur ce forum, c'est tellement vrai.

Au contraire, à force d'y réfléchir, j'ai petit à petit changer de paradigme, de manière de penser et de voir le monde, et je me suis posé la question de savoir ce que je veux vraiment, et la réponse est : mon bonheur et celui de mon épouse.
Et pour obtenir cela, s'il faut que l'un de nous deux aille voir ailleurs à un moment ou à un autre, pour du sexe ou du réconfort, ou quoi que ce soit, ben est-ce si grave ? Si mon épouse en ressort épanouie et avec le sourire et revient vers mois apaisée et heureuse, que puis-je lui reprocher ? Au contraire, j'en profiterai aussi.

D'ailleurs, pour revenir à ta dépression, c'est justement ce que je demande à ma femme : de retrouver la joie de vivre et l'entrain.
Je me suis remis au sport, et ça fait un bien fou, et je lui demande d'en faire autant, de reprendre soin d'elle, de se refaire belle, car je ne veux plus la voir sombrer et si je fais cet effort, je lui demande le même.
Donc, Help, fais-en autant, sinon il va vraiment finir par se détacher de toi, il est responsable et fautif, certes, mais il craquera aussi, il n'a qu'une vie également.

Nous n'avons qu'une vie, c'est ce que je me dis désormais, mon mantra, et les années passent, alors je m'efforce de me dire qu'il faut arrêter de ressasser les moments difficiles, les douleurs, et positiver, d'ailleurs j'ai envie maintenant de faire tout ce que je m'empêchais avant, de jouir de chaque plaisir de la vie, sans gêne et sans tabou.

J'avoue, parfois la douleur revient, elle fait mal, les questions aussi, les zones d'ombre, je voudrai juste au moins tout savoir une fois pour toute pour passer à autre chose, mais en m'imposant cette nouvelle philosophie de vie, je considère les choses tellement différemment que je m'en porte mieux. Je ne sacralise plus du tout notre couple car je sais désormais qu'il n'est pas aussi parfait que je l'imaginais, nous ne serons jamais le tableau idyllique que je rêvais. Je désacralise aussi complètement les rapports physiques, du simple baiser au sexe, et d'ailleurs, je compte expliquer à ma femme dans ma lettre qu'elle pourra désormais se faire plaisir avec n'importe qui, tant que je le sais, et que ça lui a apporté du bonheur et du plaisir. D'ailleurs j'en ferai autant. En agissant ainsi, je pense que j'accepterai plus facilement l'adultère dans l'avenir et étrangement, j'accepte aussi plus facilement celui dans le passé, puisque je me convainc qu'elle a été bien avec lui pendant leur rencontre et tant mieux pour elle finalement, mais l'essentiel est qu'elle soit restée avec moi, et même si elle a douté entre nous deux, elle ne peut pas être restée tout ce temps sous la contrainte ou par dépit : il y avait de l'amour, et c'est le plus important.
Dorénavant, je lui souhaite juste d'être bien et heureuse, et si pour cela, un jour, lors d'un voyage, elle doit passer une nuit dans les bras d'un autre homme qui lui a fait revivre des petits frissons, qu'elle le fasse, qu'elle en retire vraiment du plaisir, et qu'elle me revienne avec autant de joie dans les yeux de l'avoir fait que de me retrouver car elle m'aime.
A contrario, implicitement, je n'accepte pas qu'elle l'ait massé, si tant est que ce soit arrivé, car elle réfute ses dires, car là, au contraire, je sais qu'elle n'y a pris aucun plaisir, elle déteste faire cela, et si elle devait le faire à un autre homme à nouveau, je lui en voudrai, car ce serait vraiment une tromperie : elle ferait à un autre ce qu'elle n'aime pas me faire TOUT EN N'Y PRENANT ELLE MEME AUCUN PLAISIR. Je ne sais pas si tu saisis la nuance.

Voilà, Help, tu as raison, dans l'absolu, le mieux serait de ne jamais tromper, car la douleur infligée est immense : quand j'y pense, je voulais sincèrement me suicider il y a quelques semaines, je ne pensais qu'à cela, je me voyais déjà le faire, j'attendais cela comme une délivrance.
Désormais, je vois les choses sous un autre prisme, et sans cette infidélité, cela n'aurait jamais été le cas.
De là à considérer que c'est un cadeau que ma femme m'a fait, il ne faut pas exagérer, mais comme l'ont dit certains, cela permet d'évoluer, en tout cas, ça ne laisse pas le choix : soit on s'enferme dans nos convictions et on ne sort jamais de sa peine, soit on accepte et on change sa manière de penser pour s'en sortir.
Essaie vraiment, Help, de revoir le monde sous un autre angle, et tu finiras aussi par considérer que leurs parties de sexe, c'est rien, mais alors rien du tout, au regard de vos sentiments, et si ça a pu rendre ton homme heureux quelques secondes, est-ce si grave, vraiment ? Ne lui souhaitais-tu pas cela quand vous avez échangé vos voeux ? Tente de reconsidérer la question, Help, au début c'est étrange, mais ensuite...

Alors stp Help, ne retourne pas te noyer dans ta douleur, mais dans ton bonheur.

Biz
Help120222 a écrit : sam. 29 oct. 2022 18:15 Bonsoir,

On avance. Mais bordel comme c'est compliqué. 4 mois qu'on n'en entendait plus parler du sandwich depuis que Monsieur Help lui avait clairement dit qu'elle n'était plus sa cliente. Ce matin, bingo, la voilà qui vient retenter sa chance.
Moi en pleine dépression, traumatisme (trouble stress post-traumatique). Monsieur Help multiplie les gestes d'amour. Sauf que je m'enfonce dans cette dépression.
Là, j'avoue, j'ai vraiment envie d'aller lui casser la figure. Même pas certaine que ça m'apaisera.
Ça fait presque 9 mois. Combien de temps encore avant de retrouver la joie de vivre. Je me sens comme morte de l'intérieur.
Mais réfléchissez à deux fois avant de tromper celle ou celui que vous aimez. Ça le tue à petits feus vos dérapages égoïstes. Tout ça pour juste du cul, même pas satisfaisant.
Allez , bon week-end. Je retourne me noyer dans ma douleur.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'abinjoui rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Bonjour TSM,

Merci pour ta réponse plein de sagesse. Tu avances ami d'infortune.
Hier le sac était trop plein. Ça a débordé. D'autres soucis de sont greffés à cette histoire. Des problémes de séparation chez un de nos enfants. Voir le nom de la pouf inscrit sur le carnet de RV m'a déstabilisée. Mon mari ne l'a pas vu. Il était déjà en RV.
Help rêve d'être tranquille et Help a beaucoup de poids sur ses frêles épaules. Alors hier, j'ai ouvert les vannes et pleurer dans les bras de mon mari.
Aujourd'hui ça va un peu mieux.
Nous savons tous que cette blessure va cicatriser mais restera toujours une vilaine cicatrice à vie.
J'hésite à aller la trouver mais je ne suis même pas certaine qu'elle comprenne. Issue d'un milieu violent où les couples se quittent se reprennent se frappent..... C'est un schéma normal pour elle qui n'a connu que ça. On m'avait prévenu qu'elle reviendrait inlassablement quoiqu'on lui dise, quoiqu'on lui fasse.
Je vais utiliser mon énergie à reconstruire ma vie plutôt qu'essayer de discuter avec elle.

Je suis comme toi, comme beaucoup d'entre nous, voir des images dans les séries de couples adultères nous brisent le coeur. Certains sons, certains lieux, certaines dates nous mettent des coups de pelles. Ce mois d'octobre est "le mois anniversaire" ou, il y a deux, il a commencé à la baiser. Et il y aura encore des jours "anniversaire".
Les zones d'ombre, ne pas avoir la certitude qu'il n'y a plus de mensonges entre nous deux, l'égoïsme de cette histoire glauque. Mon mari m'a avoué que le sexe avec elle ce n'était pas ça par rapport à ce que nous partageons nous. Je le soupçonne d'avoir laisser trainer son portable ce soir du 11 février pour que je sache et le libére de cette relation pesante qui l'etouffait. Même s'il craignait notre séparation, il ne voulait plus la voir.

Je trouve que tu as bien progressé TSM et tu as toute ta place ici pour à ton tour, aider et porter les futures victimes de ce traumatisme.
C'est un traumatisme profond.
Merci mon ami pour tes sages conseils.
Prends soin de toi, de ton épouse et de ta famille 🙏🌺😘
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

2lespoir
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : lun. 17 oct. 2022 14:06

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par 2lespoir »

Bonsoir Help, bonsoir à tous,

Nouvelle sur ce forum que je parcours depuis quelques semaines, 15 mois aprés le traumatisme, je me décide à poster ce message.
Vos témoignages me touchent beaucoup tellement je m'y retrouve. 36 ans de vie partagée, nous avons décidé de reconstruire (peut être aurais-je un jour le courage de raconter ...)
Toujours des hauts et des bas et le moindre élément déclencheur, comme vous le dites, et il faut à nouveau se relever.
Votre mari semble beaucoup vous aider et vous soutenir, vous allez vous en sortir !!!
Les premières phrases du témoignage précėdent de TSM m'interpellent beaucoup tellement je pense qu'il a raison. Mais que c'est dur de faire face toujours et en toutes circonstances (réunion de famille, dėcés d'un proche pour ma part ... )

Gardons la tête haute et savourons chaque petit bonheur.
Prenez soin de vous.

Bonne soirée.
2lespoir
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Bonsoir et bienvenue 2lespoir,
C'est ce dont nous avons toutes et tous besoin ici : de l'espoir et de l'apaisement.
Tu as toute ta place ici.
Triste de te compter parmi nous.
Merci pour ton soutien. Reçois le mien en retour.
Nous savons toutes et tous que ce sera très très long et loin d'être une promenade de santé.
Prends soin de toi et n'hésite pas ! Ici ce n'est que compassion et bienveillance

🙏🌺 :fleur
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3464
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Sans Prétention »

Bonsoir vous
tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Courage Help,
là où j'ai peur pour toi, c'est qu'à force de te voir sombrer dans la dépression, ton mari ne supporte plus cela, et bien que responsable de tes maux, décide de te quitter, pour son bien mais aussi peut-être pour le tien, se disant qu'ainsi tu pourrais refaire ta vie sans penser à lui et à ce qu'il t'a fait.
Tout dépend de la configuration dans laquelle ils sont.
On ne sait pas ce qu'il peut se passer mais étant donné que monsieur y est allé plutôt "pour son bon plaisir", il y a peu de chance qu'il fasse le choix de la rupture : il sait où se trouve son amour... et son intérêt.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Certains ici parlent de plusieurs années avant d'aller mieux, et beaucoup disent que la douleur restera à vie.
Plusieurs années...
Je ne sais pas. Je dirais en moyenne deux ans pour que les douleurs disparaissent.
En moyenne signifie que pour certains c'est quelques mois et pour d'autres plus.

En revanche, très peu d'anciens cocus ont des douleurs aussi intenses qu'à la découverte à vie. Une forme d'immunité se crée dans le psychisme... Et c'est tant mieux (sinon... L'enfer...)
Ici on dit qu'on n'oublie pas, qu'on vit avec, ça ne signifie pas obligatoirement que ça continue à faire mal pareillement. Donc ne pas tout confondre 🙂


tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Je sais, vous allez encore tous dire que ma femme n'a probablement pas couché avec le type qu'elle a rencontré il y a plus de 20 ans, mais contrairement à vous, je n'ai aucune preuve et tout est possible.
Le mot "probablement" est en effet important.
Pour ma part, je ne dis pas qu'elle ne l'a pas fait (je ne dis pas l'inverse non plus d'ailleurs, je ne donne pas mon avis), je dis que tu affirmais en arrivant ici ne pas vouloir savoir (et tu affirmais d'ailleurs que tout le monde pensait comme toi) et par conséquent, on se demandait pourquoi tu te torturais autant l'esprit ou tu la torturais elle... Les 20 ans passés auprès de toi te donnent l'avantage de l'amour sur ce qui s'est passé ou non.
D'autant qu'il y a déjà eu une rupture (ce qu'on ne savait pas) et autre chose (voir plus bas) qu'on ne savait pas non plus. C'était plus le manque de cohérence dans les propos qui faisaient réagir.

Maintenant, si tu me dis que tu voudrais savoir, alors tu as évolué dans un autre sens et tu entres dans la catégorie majoritaire de ceux qui disent qu'ils veulent savoir. Ou qui sont contents d'avoir su malgré les douleurs endurées. Parce qu'il y a tout de même un gain pour soi derrière.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Ensuite, sans rentrer dans les détails, ma femme a couché un jour avec un autre homme mais dans d'autres circonstances que certains estimeront ne pas être de la tromperie, mais qui pour moi y ressemble fortement.
Alors ça c'est intéressant...
Ton histoire fourmille de rebondissements TSM...

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Donc, oui, je sais ce que ça fait d'avoir été remplacé, trahi, d'avoir connu le mensonge de celui ou celle qu'on aime, et finalement, c'est tout cela le pire, ce n'est pas l'acte en lui même.
C'est à peu près la conclusion générale.
Mais en fait le remplacement n'a lieu qu'en cas d'amour...
Très rarement pour des coups par ci par là.
Dans ce cas, il n'y a pas vraiment de remplacement mais plutôt un jeu dans lequel chacun a un rôle défini dans le triangle. Le syndrome de la madone et la putain en somme.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Encore ce soir, pendant une série, lorsque deux personnages se rencontrent et montrent des signes d'intérêt l'un pour l'autre, j'ai repensé à l'adultère de ma femme, et j'ai imaginé ce tout premier échange de regards, cet instant de découverte, et je me suis demandé ce qu'elle a ressenti, si elle l'a immédiatement trouvé beau et charmant, si elle a eu un petit coup de foudre pour lui, et tout le reste est remonté dans mon coeur et mon esprit, et la douleur est revenue.
Toute ma vie j'aurai des moments comme cela, c'est à prendre ou à laisser. Pour cela, je lui en veux énormément.
Les douleurs fantômes. Y en a.
Mais c'est pas obligé que ce soit aussi intense toute la vie.
Par contre oui, c'est normal de lui en vouloir. La question est : qu'est-ce qu'on fait avec ça ?
Chacun trouve sa réponse...

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Et en même temps, comme dirait l'autre, elle me montre bien depuis tant d'années qu'elle m'aime, encore plus ces derniers temps, donc voilà, que faire d'autre que d'essayer d'oublier voire de pardonner ?
Oublier tu pourras pas.
J'espère.
Pardonner c'est possible. Mais pas obligatoire.
Vivre avec en revanche y a pas le choix.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 J'ai pris le parti de ne plus lui en parler, de ne plus faire de piques sur son infidélité ou ses mensonges, et depuis 3 semaines, ça va beaucoup mieux pour nous deux, mais au final, l'effort, c'est moi qui le fait, je dois serrer les dents quand comme ce soir, j'ai des moments de peine qui rejaillissent et d'ailleurs, elle l'a remarqué quand je me suis figé.
Chacun a son job à faire dans un couple.
Que fait-elle de son côté pour toi ? (Et je ne parle pas de se flageller...)

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Le fait de ne plus en parler apaise la situation et je dois avouer que j'y pense moins, mais en même temps, tant de questions restent en suspend, et ce que je n'accepte pas justement, c'est qu'ils aient pu avoir une intimité à eux qui restera leur secret et dont je ne saurai rien, c'est dur à le supporter.
On revient à notre toute première conversation : en général, on préfère savoir même si ça fait mal parce que l'incertitude torture beaucoup plus. On est faits comme ça nous les humains. J'ai cru que tu faisais partie d'une petite minorité mais je vois que ce vertige partagé par la plupart d'entre nous reprend le dessus à mesure que le temps passe...

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 J'ai par contre décidé de lui écrire une lettre et elle a accepté de la lire, même si elle craint mes mots.
Certains écrivent ici pour qu'il reste trace aussi.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Ce qui m'a beaucoup aidé aussi, c'est de me convaincre ou même d'accepter l'idée que finalement, ce n'est rien de grave dans une vie et à l'échelle de l'univers. Cela permet de dédramatiser, surtout si on se dit que c'est du passé, que le futur est incertain et que l'essentiel est le présent, et en particulier de JOUIR du présent, de profiter des plaisirs de la vie qui s'offrent à nous au lieu de se pourrir la vie de choses qu'on ne maitrise pas comme cela m'a bien été expliqué sur ce forum, c'est tellement vrai.
On ne peut pas faire abstraction. Mais on peut apprendre à maîtriser ses projections. C'est plus sain.
En effet.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 D'ailleurs, pour revenir à ta dépression, c'est justement ce que je demande à ma femme : de retrouver la joie de vivre et l'entrain.
Je me suis remis au sport, et ça fait un bien fou, et je lui demande d'en faire autant, de reprendre soin d'elle, de se refaire belle, car je ne veux plus la voir sombrer et si je fais cet effort, je lui demande le même.
Donc, Help, fais-en autant, sinon il va vraiment finir par se détacher de toi, il est responsable et fautif, certes, mais il craquera aussi, il n'a qu'une vie également.
Les sorties de dépression malheureusement ne se décrétent pas. C'est du domaine médical. Il faut un accompagnent solide et une énergie folle pour en sortir. Et le comportement de l'entourage est primordial.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Nous n'avons qu'une vie, c'est ce que je me dis désormais, mon mantra, et les années passent, alors je m'efforce de me dire qu'il faut arrêter de ressasser les moments difficiles, les douleurs, et positiver, d'ailleurs j'ai envie maintenant de faire tout ce que je m'empêchais avant, de jouir de chaque plaisir de la vie, sans gêne et sans tabou.
Alors ça c'est très positif.
Je t'invite à y aller de bon cœur. Dans les directions que tu veux, tant qu'elles ne te sont pas nuisibles ni aux autres.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 J'avoue, parfois la douleur revient, elle fait mal, les questions aussi, les zones d'ombre, je voudrai juste au moins tout savoir une fois pour toute pour passer à autre chose, mais en m'imposant cette nouvelle philosophie de vie, je considère les choses tellement différemment que je m'en porte mieux. Je ne sacralise plus du tout notre couple car je sais désormais qu'il n'est pas aussi parfait que je l'imaginais, nous ne serons jamais le tableau idyllique que je rêvais. Je désacralise aussi complètement les rapports physiques, du simple baiser au sexe, et d'ailleurs, je compte expliquer à ma femme dans ma lettre qu'elle pourra désormais se faire plaisir avec n'importe qui, tant que je le sais, et que ça lui a apporté du bonheur et du plaisir. D'ailleurs j'en ferai autant. En agissant ainsi, je pense que j'accepterai plus facilement l'adultère dans l'avenir et étrangement, j'accepte aussi plus facilement celui dans le passé, puisque je me convainc qu'elle a été bien avec lui pendant leur rencontre et tant mieux pour elle finalement, mais l'essentiel est qu'elle soit restée avec moi, et même si elle a douté entre nous deux, elle ne peut pas être restée tout ce temps sous la contrainte ou par dépit : il y avait de l'amour, et c'est le plus important.
Dorénavant, je lui souhaite juste d'être bien et heureuse, et si pour cela, un jour, lors d'un voyage, elle doit passer une nuit dans les bras d'un autre homme qui lui a fait revivre des petits frissons, qu'elle le fasse, qu'elle en retire vraiment du plaisir, et qu'elle me revienne avec autant de joie dans les yeux de l'avoir fait que de me retrouver car elle m'aime.
Tu devais peut-être arriver à cet endroit finalement... C'est ce que t'aura appris cet épisode douloureux.
Chacun son truc, tant que c'est clair et consenti...
Il y a des cas sur le site. Ce n'est pas le choix majoritaire mais ça semble tenir pour certains couples.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 Help, tu as raison, dans l'absolu, le mieux serait de ne jamais tromper, car la douleur infligée est immense : quand j'y pense, je voulais sincèrement me suicider il y a quelques semaines, je ne pensais qu'à cela, je me voyais déjà le faire, j'attendais cela comme une délivrance.
Désormais, je vois les choses sous un autre prisme, et sans cette infidélité, cela n'aurait jamais été le cas.
De là à considérer que c'est un cadeau que ma femme m'a fait, il ne faut pas exagérer, mais comme l'ont dit certains, cela permet d'évoluer, en tout cas, ça ne laisse pas le choix : soit on s'enferme dans nos convictions et on ne sort jamais de sa peine, soit on accepte et on change sa manière de penser pour s'en sortir.
Essaie vraiment, Help, de revoir le monde sous un autre angle, et tu finiras aussi par considérer que leurs parties de sexe, c'est rien, mais alors rien du tout, au regard de vos sentiments
:jap:

Je ne voulais pas polémiquer sur le post de Help mais obligé de mettre en avant cette intervention.

Merci pour cette superbe conclusion TSM.

tous sauf moi a écrit : dim. 30 oct. 2022 02:46 et si ça a pu rendre ton homme heureux quelques secondes, est-ce si grave, vraiment ? Ne lui souhaitais-tu pas cela quand vous avez échangé vos voeux ? Tente de reconsidérer la question, Help, au début c'est étrange, mais ensuite...
Cette partie là est sujette à discussion : on ne peut pas être "heureux" quelques secondes. Satisfait, flatté, renforcé dans son narcissisme, content de son expérience, oui. Pas "heureux" (beaucoup expriment d'ailleurs des regrets aussi après coup ...).
Mais on peut effectivement faire le choix du partage de plaisir avec une tierce personne dans son couple. Le bonheur étant alors quelque chose qui se construit. Pas une furtive fuite cachée du duo amoureux.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 179
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Bonjour,
Encore une fois Merci Sans Prétention pour ton intervention.
Je crois qu'il me faudra plus de deux ans pour ma reconstruction personnelle. L'histoire a duré presque deux ans.
Monsieur Help ne me quittera pas. Ça lui a ouvert les yeux. Il est conscient de ce qu'il aurait pu perdre car j'ai toujours eu le choix de la décision. Il aurait accepté le divorce à ses torts.
Il est conscient des dégâts que ça a entraîné. Je sais qu'il ne me trompera plus jamais.
Hier soir, nous avons discuté de l'attitude à avoir par rapport au sandwich qui continue de venir tourner autour de lui. Nous avons décidé de l'ignorer.
A t'il été heureux ? Non car il culpabilisait à chaque fois qu'il la voyait. Pourquoi n'a t'il pas arrêté alors ? La peur qu'elle dévoile tout ? Je ne saurais pas pour le moment.
Question aux garçons : que signifie pour vous lorsque qu'on dit en parlant sexe : ce n'était pas ça ? C'est ce que mon mari m'a répondu lorsque je lui ai posé la question.
Les douleurs ne sont plus aussi intenses. Ce sont surtout les images fantômes qui viennent encore polluer mon cerveau.
On vivra avec mais je n'oublierai pas. Ce sera comme si on m'avait amputé d'un membre, parfois il se rappelle à vous sous forme de douleurs fantômes.

Bon lundi :fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Répondre