Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 119
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par tous sauf moi »

Savoir ce que l'on vaut en termes d'être humain, de valeurs, de compétences, etc... C'est finalement assez différent de savoir ce que l'on vaut "sur le marché".
L'adultère nous met un tel coup dans la tronche que pendant un temps, on à une image de soi dégradée...

<<<c'est exactement cela ! Ma femme ou ma psy ont beau me dire que je ne dois pas me sous-estimer, me dénigrer, que je dois me concentrer sur moi, sur mes qualités, le fait d'avoir été trompé nous oblige forcément à nous comparer à celui qui nous a remplacé dans l'esprit et le coeur de notre moitié à un moment donné. Il y a forcément des choses qui ont attiré nos conjoints dans les bras d'un autre, et ce quelque chose est forcément quelque chose qui est mieux aux yeux de nos conjoints que ce que l'on est. Sinon, à quoi bon aller voir ailleurs, si c'est pour nous remplacer par moins bien. C'est en tout cas comme cela que je vois les choses. Alors oui, l'image de soi est dégradée, et pour nous les hommes, notre virilité l'est aussi.

On peut la reconstruire de beaucoup de façons différentes mais la plus sure est de sentir le désir que l'on peut engendrer sur le sexe opposé (ou le même selon sa recherche)...
La je vous suis a fond les copains, je survalide.

<<<exactement ! Depuis, je n'ai qu'une envie : changer de style, me rendre plus attirant, et essayer de séduire, ce que je n'ai jamais eu à faire depuis tant d'années. C'est plus fort que moi. Pas pour me venger et lui rendre la pareille à mon épouse, non, juste pour constater que moi aussi je peux plaire à d'autres.

Par contre, il ne faut pas non plus tomber dans l’angélisme, on est pas tous des canons de beauté avec des atouts de séduction terribles et tout ne se joue pas dans la tête (le fameux, Gainsbourg, il était moche et pourtant....)
Quand on se met sur le marché (et je crois que beaucoup s'y sont frottés....) on s’aperçoit vite qu'il est très concurrentiel.

<<<exact ! Et là, si on ne parvient pas à nous rassurer, c'est la chute encore plus forte. Maintenant, il faut admettre que pour nous les hommes c'est vraiment plus difficile d'aboutir !! Sans généraliser, car j'entends déjà SP me contredire, il faut admettre qu'une femme, même pas très jolie, si elle montre ses intentions, réussira très facilement à ramener un homme dans son lit.

Et la vous pouvez vous faire encore plus mal... (essayez les sites de rencontre avec un physique moyen et regardez le faible taux de contact, refaites l'essai avec un fiche cheatée ... Surprise...)
Bon tout cela pour ne rien dire en fait lol si ce n'est que retrouver une image de soi correcte est en soi bien moins une garantie que de se faire draguer...
En fait avec leurs conneries, ils nous renvoient presque à leurs démons, on finit par avoir nous aussi besoin de séduire pour se rassurer...

<<<c'est ça. C'est mon objectif, et je ne le cache pas à mon épouse. Hélas, je sais très bien que j'ai très peu de chances d'aboutir. Et dans tous les cas, je ne vivrai jamais ce qu'elle a vécu. L'égalité ne sera jamais parfaite.

La haine quoi...

<<<la haine quoi.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3528
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : dim. 15 janv. 2023 15:39 elle l'encourageait carrément ! Quelle salope. Tu lui as fait quoi pour qu'elle te déteste à ce point ?
Pas assez bien pour sa fille.
Donc si sa fille va pas bien, "cétafote".
J'ai eu la version indirecte du "cétafote".
Ma femme me l'a jamais sortie.
Moi j'ai eu droit à "célafotedelavie". :lol:

Féministe contrariée, multitrompée par son propre mari, peut-être belle-maman espérait-elle se venger, que dis-je, venger toutes les femmes du monde à travers le bras séduisant et vengeur de sa fifille chérie.
C'est pourquoi il est important ne pas évacuer trop vite "l'infidélité vengeance" pour un trop facile "il / elle l'a fait pour elle, pas contre toi". Des fois c'est bien "contre" (sinon y a pas de "cétafote"). Bien con, barré, pathologique, mais "contre". Quand y a pas de cétafote, c'est mieux.

A sa décharge, quand ma mère a été très malade, cette dame a été l'une des rares à aller à son chevet.
A toujours fait beaucoup de bien en général à ma famille.
Les paradoxes humains.

tous sauf moi a écrit : dim. 15 janv. 2023 15:39 Eh ben, tu parles de partage d'âme avec ta maitresse, on a l'impression que tu es plus proche d'elle que de ton épouse...
Sans Prétention a écrit : dim. 15 janv. 2023 15:19 ou elles continuent leurs routes.
tous sauf moi a écrit : dim. 15 janv. 2023 18:03 Ma femme ou ma psy ont beau me dire que je ne dois pas me sous-estimer, me dénigrer, que je dois me concentrer sur moi, sur mes qualités, le fait d'avoir été trompé nous oblige forcément à nous comparer à celui qui nous a remplacé dans l'esprit et le coeur de notre moitié à un moment donné. Il y a forcément des choses qui ont attiré nos conjoints dans les bras d'un autre, et ce quelque chose est forcément quelque chose qui est mieux aux yeux de nos conjoints que ce que l'on est. Sinon, à quoi bon aller voir ailleurs, si c'est pour nous remplacer par moins bien.
T'as pas compris la théorie des 20% toi... :bonk:
Faudrait vraiment que tu t'y intéresses :deal:

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 C'est assez complexe cette histoire de vraie valeur etc...

Savoir ce que l'on vaut en termes d'être humain, de valeurs, de compétences, etc... C'est finalement assez différent de savoir ce que l'on vaut "sur le marché".
La partie valeur générale c'était ok.
Par contre le marché, j'en avais mais alors rien à foutre.
Et c'est toujours d'actualité.
La superficialité m'épuise vitesse grand V.

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 L'adultère nous met un tel coup dans la tronche que pendant un temps, on à une image de soi dégradée...
Dans mon cas personnel, comme dit plus haut, ça datait d'avant.
Mais connecté au mariage (et vu plus haut vous avez une idée un peu plus précise du traquenard dans lequel e me trouvais. Mais ce n'est qu'une partie).
C'est pas le cas général.

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 On peut la reconstruire de beaucoup de façons différentes mais la plus sure est de sentir le désir que l'on peut engendrer sur le sexe opposé (ou le même selon sa recherche)...
Mouais.
Ça n'a jamais été une quête chez moi.

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 Par contre, il ne faut pas non plus tomber dans l’angélisme, on est pas tous des canons de beauté avec des atouts de séduction terribles et tout ne se joue pas dans la tête (le fameux, Gainsbourg, il était moche et pourtant....)
A part le fait que la fin de ta phrase ne correspond pas au début, je valide qu'il ne faut pas tomber dans l'angélisme mais ça me paraissait tellement évident que j'en ai pas parlé. :doute:

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 Quand on se met sur le marché (et je crois que beaucoup s'y sont frottés....) on s’aperçoit vite qu'il est très concurrentiel.
C'est pour ça qu'il faut s'en foutre et ne pas y aller.

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 Et la vous pouvez vous faire encore plus mal... (essayez les sites de rencontre avec un physique moyen et regardez le faible taux de contact, refaites l'essai avec un fiche cheatée ... Surprise...)
Tu parles des machins en ligne faits pour rendre addict, arnaquer, truander, harceler, démolir l'estime des gens ?

milo91 a écrit : dim. 15 janv. 2023 16:03 En fait avec leurs conneries, ils nous renvoient presque à leurs démons, on finit par avoir nous aussi besoin de séduire pour se rassurer...
Je sais pas si j'ai eu besoin de séduire à titre personnel.
Je ne dis pas que ça ne m'a pas rassuré, je dis que c'était un effet secondaire pas déplaisant. Mon problème était ailleurs.
:doute:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par milo91 »

Hello SP,

Je parlais de façon très generaliste, ce n’était pas de ton cas personnel lol

Oui, je parlais bien de ces sites lol

Bises
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

igore38
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 29
Enregistré le : lun. 11 janv. 2021 15:01
Mon histoire : viewtopic.php?t=4422

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par igore38 »

Bonjour à tous,

Pour partager mon ressenti sur le sujet, je vais vous lister les sandwichs de mon ex épouse et ce que j'ai pu en penser et/ou ce que ça a pu me faire ressentir en terme de confiance en moi :

- le sandwich d'origine (the first one !) Janvier 2020 - Mai 2020 : c'était mon témoin de mariage, ce que je pensais être mon meilleur ami. Je l'ai évidemment ressenti comme une énorme trahison de part et d'autres mais il ne m'a jamais fait perdre mon estime de moi car je connaissais bien le loustic. J'avais tout de suite analysé le cas de celui qui s'était engouffré dans la brêche de façon opportuniste et mon épouse y cherchait peut-être le 1% que je n'avais pas. Par contre vu notre passé commun (25 ans d'amitié) c'est celui auquel je repense évidemment le plus, mais plus avec du remord, presqu'une forme de nostalgie d'un passé révolu car j'avais réussi à assumer le truc.

- la quinzaine de sandwichs qui ont suivi Mai 2020 - Juillet 2020 : là déjà ça m'avait fait un peu plus de mal à l'estime de moi-même car mon épouse avait eu la "gentillesse" de me comparer à certains d'entre eux. Notamment sur le plan sexuel (sur tous les plans sexuels en fait). Et comme on avait été les premiers l'un pour l'autre, ça m'a fait me sentir à l'époque comme une espèce de puceau qui n'y connaissait rien au sexe. Et un grand écart s'est formé en plus entre moi et mon épouse, devenue une experte en sexe confirmée en plus par les dits sandwichs... Par contre j'ai également pu les oublier rapidement ayant peu d'informations sur eux. Il m'arrive cependant parfois de penser à eux quand je passe devant certains endroits en particulier comme des hôtels que j'avais pu identifier comme lieux de la tromperie. Mais bon globalement j'ai pu passer le cap depuis mais avec de nombreuses étapes passant du dégout, puis aux regrets, à la haine et enfin à "l'apaisement", quand j'y pense maintenant cela ne m'affecte pas trop.

- le deuxième sandwich important (elle avait soit-disant des sentiments pour lui) Juillet 2020 - Octobre 2020 : cas encore très différent. C'était une copie de moi-même ou presque. Même type de job, mêmes centres d'intérêts et même même prénom ! Et apparemment il la faisait rire, vibrer, bref ce que je ne lui apportais soit-disant plus. Mais au final, j'ai surmonté ça assez vite parce que tocard en recherche de femmes mariées oblige, il s'est fait griller par madame. Elle espèrait qu'il soit fidèle avec elle :mdr . En même temps elle l'avait rencontré sur Gleeden elle s'attendait à quoi ? Au final je pense assez peu à lui, et ça a même à un moment boosté mon estime de moi-même parce que c'est suite à cette rupture que madame a voulu qu'on retente de se remettre ensembles. Sauf que... la suite...

- le dernier sandwich en date (et encore en course) Mai 2022 - ??? : c'est là que c'est le plus difficile. Il a apparemment rencontré mon ex épouse l'année dernière. Et peu de temps après que j'apprenne qu'elle avait des contacts avec cet homme, ma femme m'a annoncé qu'elle voulait divorcer. Officiellement bien sûr (et encore maintenant) il n'y a rien entre eux, juste de l'amitié (mais bien sûr, et la marmotte...). Donc difficile de l'oublier puisqu'il est encore là même si la signature du divorce n'est qu'une question de semaines voire jours. Il rend extrêmement compliqué mon deuil de ma relation et cerise sur le gâteau, j'ai cru comprendre qu'ils allaient probablement emménager ensemble. Cela ne me regarde plus me direz-vous ? Sur le plan amoureux/couple oui, seulement une semaine sur deux, mon ex épouse aura en garde ma fille unique chérie. Fille qui sera donc au contact de cet homme la moitié du temps et dont elle commence à me raconter ses journées chez lui. Et donc je ne l'ai encore jamais rencontré mais il y a de fortes chances que ça arrive bientôt, fortuitement ou pas et je vais devoir me retenir de lui mettre mon poing dans la figure puisque ma fille sera là. Et cela tout le temps que durera leur relation. Mon espoir est clairement qu'elle ne dure pas comme les précédentes. Mais il a visiblement une façon de voir le monde (ha c'est beau la phase papillons dans le ventre dans le couple...) qui plaît tant à ma chère ex épouse que j'ai des doutes sur le caractère éphémère de la relation. Alors est-ce que cet homme me fait du mal à ma confiance en moi ? Je pense que oui même si j'ai du mal à exprimer raisonnablement le pourquoi (une formulation de ma psy vue ce matin : vous avez l'impression qu'il vous a volé votre vie. Nooooon vous croyez ? :bonk: ). Puis-je l'oublier ? Vous aurez deviné la réponse !

Amitiés à tous.

Edit : j'ai rajouté des dates pour que ce soit plus clair et que ça éclaire sur ma temporalité de l'oublie ou non. :jap:
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Help120222 »

Bonjour,
Comme je disais plus haut, j'y pense tout le temps mais je ne suis qu'au début du chemin tortueux de la reconstruction.
Surtout quand tu continues d'en apprendre un peu plus.

JE M'ADRESSE AUX COCUFIEURS QUI LISENT CE FORUM
Si vous aimez vraiment la personne que vous avez trompé et que vous voulez reconstruire : AVOUEZ TOUT DES LE DÉBUT DE LA DECOUVERTE. ça évitera une tonne de douleurs, souffrances, remises en question, dénigrement, effets sur la santé de la personne aimée.

Il ne m'a rien avoué. J'ai découvert par bribes l'histoire. Ça fait bientôt un an. A chaque fois, je me prends un coup de pelle et je rechute.

Il l'aimait mais moins que moi, il n'y avait pas que du sexe mais aussi des câlins, des baisers, des rires, des balades. Elle l'écoutait, le consolait. Moi j'étais là. Ça faisait 30 ans que nous étions ensemble, je l'écoutais aussi, le portait, le soutenait. Manquait juste un peu de dialogue entre nous. Il n'a pas su me parler et a choisi de partager avec une autre une partie de son âme, de son cœur. Elle attendait la faille dans notre couple. Elle a sauté dedans lorsqu'elle s'est ouverte.

Bon courage à toutes et tous.
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 119
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par tous sauf moi »

Help : comme quoi, ce n'était pas que pour le sexe.

Tu poses finalement le vrai problème : les cocufieuse et les cocufieurs aiment-ils vraiment leur conjoint pour leur faire un tel mal ?

La femme ne devait plus m'aimer quand elle a passé la nuit dans les bras d'un autre.
Elle prétend qu'elle était perdue et ne savait plus quoi faire, mais peut-on tromper quelqu'un qu'on dit aimer ?
Certes, elle est revenue avec moi après m'avoir brièvement quitté, par amour ou par dépit je ne le saurai jamais, et certes par la suite elle ne m'a plus jamais trompé et m'a montré tous les signes d'amour réel, sauf rares exceptions, mais il n'empêche : pendant une semaine et une nuit, elle ne l'aimait plus.
Peut-on ne plus aimer quelqu'un pendant un court laps de temps et l'aimer à nouveau ensuite.

Je ne suis même plus sûr de savoir ce que c'est d'aimer.
Je ne doutais pas de mes sentiments pour elle avant.

Qu'apprends tu de neuf Help ?
Retombes tu dans le creux de la dépression ou tes séances t'aident elles vraiment ?

Courage.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Help120222 »

Bonsoir Tsm,
J'avoue ne savoir que penser.
l'Emdr oui m'aide à faire mon chemin et ne pas trop m'égarer.
J'ai creusé. Je ne sais pas quand j'arrêterai de creuser.
J'ai fais une mise au point avec Monsieur Help. Je crois posséder en moi suffisamment d'amour et de force pour continuer et lui me prouve chaque jour combien il m'aime et tient à moi car ce n'est pas une partie de plaisir, surtout les jours où je vrille.
Il cherchait du réconfort plutôt que d'en parler ensemble il a choisi la solution de facilité : la niaise de service capable de tout gober. En soit, il n'est pas non plus tombé amoureux c'était juste juste la copine, tu sais la moche que personne n'invite au bal, celle que tu aimes bien la compagnie quand tu es dans la merde car tu sais qu'elle ne va rien te refuser. Il s'est juste marer mais il savait que ça n'ira jamais plus loin car elle ne lui apportait rien de super valorisant.
D'où le fait qu'il ne l'a jamais emmené au restaurant ou au café car vu la vulgarité de la nana, ce n'était pas jouable. Elle n'était pas non plus très futée. Tu lui jettes un caillou, elle te le ramène.
Bref, ça fait mal de se dire que ce n'était pas juste un plan cul mais un peu plus.
Oui je pense que tu peux apprécier quelqu'un juste un instant et retourner vers celui ou celle qui t'a toujours fait vibrer.
Bonne soirée. Prends soin de toi
:fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3528
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : mar. 17 janv. 2023 20:57 Tu poses finalement le vrai problème : les cocufieuse et les cocufieurs aiment-ils vraiment leur conjoint pour leur faire un tel mal ?

La femme ne devait plus m'aimer quand elle a passé la nuit dans les bras d'un autre.
Elle prétend qu'elle était perdue et ne savait plus quoi faire, mais peut-on tromper quelqu'un qu'on dit aimer ?
Certes, elle est revenue avec moi après m'avoir brièvement quitté, par amour ou par dépit je ne le saurai jamais, et certes par la suite elle ne m'a plus jamais trompé et m'a montré tous les signes d'amour réel, sauf rares exceptions, mais il n'empêche : pendant une semaine et une nuit, elle ne l'aimait plus.
Peut-on ne plus aimer quelqu'un pendant un court laps de temps et l'aimer à nouveau ensuite.

Je ne suis même plus sûr de savoir ce que c'est d'aimer.
Je ne doutais pas de mes sentiments pour elle avant.
C'est pas binaire.
C'est pas j'aime (1) / j'aime pas (0).

La preuve : tu doutes, tu ressens toute l'ambivalence du sentiment amoureux (et on est tous passés par là). Tu l'aimes, tu la hais, tu ne sais plus. Parce que quelque chose est venu percuter de façon violente une certitude.

On peut : aimer follement (passion), jusqu'à la déraison (crime passionnel), aimer tendrement (amour "apaisé"), jusqu'à l'humiliation ("je te laisse avoir des amants et je me persuade d'aimer ça"), aimer l'amour (et pas la personne : "j'adore les rencontres !"), aimer de façon perverse ("tu m'appartiens"), de façon pathologique ("je te laisse avoir tous les amants que tu veux et je souffre mais tant que tu ne me quittes pas"...)
Les grecs avaient 8 différents mots pour dire ce que nous (français) appelons "amour" (amitié, de la famille, passion...)

Bref.
Le problème n'est pas de se perdre là dedans, le problème est de savoir si le type d'amour donné par ton / ta conjoint/e te correspond globalement.
:doute:
Si c'est pas le cas, alors il faut un réajustement (parfois musclé). Sinon, souffrance éternelle.

L'un des deux tente toujours de faire "céder" l'autre, d'où le conflictuel larvé derrière toute "reconstruction".
D'où aussi la nécessité de l'intervention d'une tierce personne (psy) pour prendre la place de la tierce qui tire dans le sens opposé du couple (le sandwich).
Une mécanique de merde.
:kelkon: :kelkon: :kelkon: :kelkon:

Sinon pour la question initiale : pensez que même Shakira est cocue ! :bonk: :bonk: :bonk:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 119
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par tous sauf moi »

SP, t'es trop fort, une vraie encyclopédie, tu devrais écrire un bouquin, c'est toujours matière à réflexion tes messages.

Il est clair que je n'ai plus le même regard sur mon épouse et du coup, je ne sais plus comment et combien je l'aime, ce que je ne ressentais pas avant.

Bah, de toute façon, je ne croyais déjà plus en l'amitié, j'ai des doutes désormais sur la notion d'Amour.

Quant à Shakira, c'est apparemment officiel qu'elle a été trompée. Une si belle femme.
Si elle en a besoin, je peux la prendre dans mes bras pour la réconforter et plus si elle le souhaite...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3528
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : mer. 18 janv. 2023 22:10 Quant à Shakira, c'est apparemment officiel qu'elle a été trompée. Une si belle femme.
Si elle en a besoin, je peux la prendre dans mes bras pour la réconforter et plus si elle le souhaite...
:lol:

Un point commun avec une telle star :super:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Pasodobla
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 73
Enregistré le : mer. 24 juil. 2019 22:46

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Pasodobla »

Hello, ici c'était en 2018 et je l'ai appris à l'été 2019.
Aujourd'hui c'est leur anniversaire de baise.donc pour te répondre : oui j'y pense encore malgré le temps passé. Je suis ici justement parce qu'il y a cet anniversaire et que je viens d'y repenser.
Il y a du progrès déjà, je n'y ai pas pensé de la journée avant de voir la date inscrite.
Et sinon, je pense que depuis 2019 il y n'y a pas un jour où je ne pense pas à elle.
Je vais régulièrement voir si elle a mis de nouvelles photos pour me rassurer très bêtement sur son physique...
Bref une tarée 😂(moi)

Mais celui a qui j'en veux, c'est mon conjoint.
Elle j'ai de la pitié car il l'a utilisée et qu'elle a cru que c'était important pour lui.
Donc j'y pense tous les jours, je ne sais pas pourquoi. Évidemment à chaque film phrase chanson livre qui fait référence à ce genre de choses, mais aussi sans élément déclencheur très identifiable.

Mon conjoint dit que je me complais là dedans.

Quelque part, il a raison : je ne veux surtout jamais pardonner totalement et jamais oublier.
Être heureux ensemble oui, mais ça a eu lieu et ce serait vraiment trop simple pour lui que je fasse comme si de rien n'était.

de toutes façons ça reste un traumatisme et les images imaginées sont présentes sans me forcer.

C'est toujours plus simple pour celui qui trompe, y'a quoi à surmonter une fois qu'on a quasi le pardon de son partenaire ?
Il me dit qu'il paye autant que moi sa faute tellement je lui en fait baver a lui en reparler, etc .
Mais si je fais ça, c'est forcément qu'il y a une souffrance pour moi aussi.
Il n'y a pas de solution à ça.
Je peux le laisser tranquille oui. Mais dans ma tête cela sera toujours présent.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Help120222 »

Bonsoir Pasodobla,

Presque un an, une thérapie Emdr en cours pour essayer de ranger ces images, ses flashs. C'est très compliqué.
Monsieur Help est perdu dans ses déclarations. Je vais rester sur la dernière version : le plan cul avec rien derrière, juste du cul. Tant pis pour elle. J'espère qu'elle en bave mais je ne crois pas. Pas équipée pour. Pour elle, ça vient ça va. Un petit coup de bistouquette par-ci par-là pour calmer la chienne en chaleur et hop elle passe à autre chose.
Moi, je ne pardonne pas. Je ne lui ferai plus jamais confiance. Il le sait, il assume, il a merdé. Il est très prèsent et me soutient mais tout comme toi, il y aura toujours quelques choses pour me rappeler que ça a existé. C'est un traumatisme et comme dit Fishbone, rions et surveillons notre santé car les traumatismes déclenchent à plus ou moins long terme des soucis.
Mais je compte bien passer à autre chose et oublier le visage de cette salope (c'est quant même elle qui a ouvert la porte 2 ans avant). Le karma va s'occuper d'elle 🤞.
Le 14 février j'ai RV chez le coiffeur et le 15 chez l'esthéticienne, tout le monde me dit : c'est pour la St Valentin ? La quoi ???? St Valentin et j'éclate de rire.
Non juste pour moi et penser à autre chose ce jour là. St Valentin, il y a un an je faisais une TS et j'étais au fond de mon lit, une boule de douleurs.
Quand je regarde le chemin parcouru depuis le 12 février, je me dis que je suis fière de moi, je suis une guerrière, j'ai réussi à survivre, je vais m'en sortir forte et plus belle. Lui , je l'aime toujours mais il a perdu de sa valeur et je ne l'idéalise plus.
Comme dit SP, il est l'homme de ta vie peut être, mais il doit faire ses preuves pour être l'amour de ta vie.
Je t'embrasse .
Je vous embrasse toutes et tous.
Et puis Waka Waka, on a notre égérie maintenant.
🙏😘
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3528
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Sans Prétention »

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Aujourd'hui c'est leur anniversaire de baise.
Je ne sais pas si cela va t'aider mais l'anniversaire de "baise" n'est que la réalisation d'une trahison commencée bien avant la concrétisation du rapprochement.
Précisément le mensonge, la manipulation avait commencé bien avant. Peut-être même y avait-il déjà eu des baisers et autres signes affectifs manifestes.
Garde la date en tête mais pas de manière aussi obsessionnelle.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 donc pour te répondre : oui j'y pense encore malgré le temps passé. Je suis ici justement parce qu'il y a cet anniversaire et que je viens d'y repenser.
Il y a du progrès déjà, je n'y ai pas pensé de la journée avant de voir la date inscrite.
L'idéal, ce ne serait pas d'oublier mais de remettre cette date en contexte. En tant que date symbolique mais pas en tant date qui fait mal.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Et sinon, je pense que depuis 2019 il y n'y a pas un jour où je ne pense pas à elle.
Je vais régulièrement voir si elle a mis de nouvelles photos pour me rassurer très bêtement sur son physique...
Bref une tarée 😂(moi)
Elle ne mérite pas toute cette attention...

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Mais celui a qui j'en veux, c'est mon conjoint.
Elle j'ai de la pitié car il l'a utilisée et qu'elle a cru que c'était important pour lui.
Tu es amoureuse d'un homme brave. :bonk:

J'y pense parce que le contexte s'y prête sans que ça ne te soit adressé personnellement Paso (parce qu'on suit ton histoire ici, on connaît donc les nuances qui caractérisent ta trajectoire là-dedans) mais parfois j'ai l'impression d'un jeu de dupes généralisé.
Beaucoup d'hommes "bien" sont seuls.
Les hommes "normaux" (voire un peu menteurs) parviennent à capter l'attention affective sans faille de femmes valables.
Il en est de même pour certaines femmes qui n'arrivent pas à se faire remarquer par des hommes intéressants sans doute trop occupés à regarder leur épouse / copine / ex malsaine.
Dur d'aimer sereinement en 2023.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Donc j'y pense tous les jours, je ne sais pas pourquoi.
Ben si, tu sais pourquoi. :deal:

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Évidemment à chaque film phrase chanson livre qui fait référence à ce genre de choses, mais aussi sans élément déclencheur très identifiable.
Ça c'est bien dommage.


Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Mon conjoint dit que je me complais là dedans.
Se complaire est un terme totalement erroné.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Quelque part, il a raison : je ne veux surtout jamais pardonner totalement et jamais oublier.
J'aimerais que tu sois juste avec toi-même : contrairement à une certaine pensée binaire (que je combats avec ardeur), tu ne te complais pas dans les effets négatifs du trauma.
Tu veux ne pas oublier et ne pas pardonner en totalité au vu de la profondeur de la blessure infligée. Ceci est juste.
Mais tu ne t'y complais pas. Ceci est faux.
Tu ne peux pas faire autrement, ce qui n'est pas la même chose.
Je pense qu'il y a moyen de ne pas oublier, de ne pas pardonner totalement sans que ce ne soit l'enfer on plus.
Il te faut trouver ta voie.
Et surtout, ne pas donner raison aux mal finis de la pensée : on ne parle pas de complaisance, ça n'en n'est pas.

Voici une définition complète du mot complaisance : https://www.cnrtl.fr/definition/complaisance
Tu me diras ce qui correspond à ton état.
Peut-être que je me trompe.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Être heureux ensemble oui, mais ça a eu lieu et ce serait vraiment trop simple pour lui que je fasse comme si de rien n'était.
Ce n'est pas une question de simplicité, ce serait trop simple (lol), c'est une question de sécurité affective.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 de toutes façons ça reste un traumatisme et les images imaginées sont présentes sans me forcer.
:oops:

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 C'est toujours plus simple pour celui qui trompe, y'a quoi à surmonter une fois qu'on a quasi le pardon de son partenaire ?
De son côté, lui / elle trouve que c'est pas facile.
En tous cas, c'est leur vécu.
J'aimerais te poser la question à toi précisément. Qu'en penses-tu d'après ton expérience ?

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Il me dit qu'il paye autant que moi sa faute tellement je lui en fait baver a lui en reparler, etc .
Mais si je fais ça, c'est forcément qu'il y a une souffrance pour moi aussi.
Toute reconstruction coûte cher.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Il n'y a pas de solution à ça.
J'espère que si.

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 Je peux le laisser tranquille oui. Mais dans ma tête cela sera toujours présent.
C'est pas parce que c'est présent que ça doit faire mal.
Après peut-être qu'il y a des différences hommes / femmes, mais je ne peux pas être affirmatif sans preuve.
En tous cas, on est dans les 3 ans post découverte pour toi.
Laisse pas gangréner.
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Asturias
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 74
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Asturias »

Pasodobla a écrit : mer. 18 janv. 2023 23:09 C'est toujours plus simple pour celui qui trompe, y'a quoi à surmonter une fois qu'on a quasi le pardon de son partenaire ?
Il me dit qu'il paye autant que moi sa faute tellement je lui en fait baver a lui en reparler, etc .
Mais si je fais ça, c'est forcément qu'il y a une souffrance pour moi aussi.
Il n'y a pas de solution à ça.
Je peux le laisser tranquille oui. Mais dans ma tête cela sera toujours présent.
Je te comprends là-dessus. Quand j'entends "mais ça fait deux ans maintenant, il faut passer à autre chose et avancer" : je sais que c'est vrai, que la réconciliation ne peut pas fonctionner si l'on se complait dans un rôle de victime, qu'il est mauvais de ressasser, etc...

Mais une chose est certaine, et ma femme ne l'a jamais nié : il est facile de dire "allons de l'avant", lorsque les cocufieurs avancent avec derrière eux certes la honte et la tristesse d'avoir blessé leurs conjoints, mais essentiellement des souvenirs agréables, des "instants suspendus", des images des moments privilégiés heureux et excitants qu'ils ont passé avec leurs sandwichs...

Ils doivent aller de l'avant en refermant la porte sur de belles expériences, tandis que nous devons la refermer sur des moments que nous croyions authentiques et qui sont à jamais salis. Plus la tromperie aura duré et plus il faudra oublier ces moments que l'on pensait honnêtes et heureux. Refermer la porte sur des cris, des pleurs, et une souffrance atroce. Quel équilibre ! :super:
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39

Re: Arrêter de penser à l'autre femme / l'autre homme

Message par Help120222 »

Exactement Asturias.
Ce sont des parenthèses sans le tracas du quotidien, des shoot de bien être, loin des soucis, du confinement.
Tandis que je rongeais mon frein à la maison, sous couvert de son travail, il la voyait pendant les confinements.
Nous devons refermer une porte sur des larmes de sang, des cris, des blessures qui laisseront de profondes cicatrices.

Pour ma part , je crois que Monsieur Help est véritablement repentant.
A la question, si tu avais imaginé la souffrance que cela allait entraîner, l'aurais tu fait ?
Il m'a répondu : non et plus jamais je ne le ferai.
A un autre moment, le sentant pas très bien dans sa tête, il m'a avoué : j'irai bien le jour où toi tu iras bien.

Monsieur Help n'a pas eu du mal à refermer la porte. Ce n'était pas non plus 50 nuances de grey son histoire avec Olaf (la meuf a la tête du bonhomme de neige dans la Reine des Glaces 😂😂😂).

:fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Répondre