Je suis dépité et honteux

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Je suis dépité et honteux

Message par lintrus »

Sans Prétention a écrit : mar. 30 janv. 2024 22:01
lintrus a écrit : mar. 30 janv. 2024 21:37 Probabilité de Troll : 99,99%
Ou TSA.
Ou...
Les pratiques sexuelles de Madame sont très rares.
La réaction de Monsieur est très rare.
Un chef d'entreprise qui organise des orgies sur son lieu de travail, plutôt que chez lui ou dans un lieu neutre, mettant de fait en péril son activité, c est très rare.
Un cocufié qui vient sur le forum juste avant un spectaculaire coup de théâtre, c est très rare.

Très rare x 4 ça ne donne pas impossible, mais pas loin.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 163
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Asturias »

Très rare x 4 ça ne donne pas impossible, mais pas loin.
J'avoue...
Roadking95 a écrit : mar. 30 janv. 2024 12:36 Maintenant je me concentre, je suis planqué à 20 mètres de l’agence dans un Renault Kangoo qu’un pote m’a prêté, normalement elle devrait débarquer rapidement. Mardi midi et vendredi à-midi sont ses horaires.
Il faut reconnaître qu'il a un goût prononcé pour le cliffhanger... on est presque sur une chaîne d'info en continu.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Auteur du sujet
Roadking95
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 25 janv. 2024 16:49

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Roadking95 »

J'habitais Corbeil avant d' être marié et j'avais un copain plus âgé que moi , pas au bout perdu d'un village mais en centre ville qui organisait très régulièrement des sauteries dans l'arrière boutique de son magasin de lingerie. Jusqu'à preuve du contraire , préjudice moral mis à part, nul ne semble contraint , qui y a t'il de répréhensible ? Pour info nous travaillons en temps que consultants dans l'analyse de données , flux de revenus , automatisation des process , etc...les chiffres je maitrise à peu près , " Asturias me crédite d'un taux de crédibilité de 1/ 1000 " cela me convient , appliqué sur l'ensemble du chiffre d'affaires , des investissements et des charges d'entretien structurels , sachant que les charges inhérentes à la propre structure " loyers et taxes " de même que la masse salariale restent fixes en tenant compte des ajustables inflationnistes et de développement ce 1/1000 bien que les objectifs soient toujours et c'est le but améliorables , conviendrait également à certains groupes et entreprises pour lesquels ma boite travaille . Je sors de ce forum d'érudits employant pas mal d'anglicismes , qui m'a servi et éclairé . Cordialement.
Avatar du membre

lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Je suis dépité et honteux

Message par lintrus »

Installer un baisodrome dans son agence immobilière et y organiser des orgies, c est prendre le risque que cela se sache et de perdre des clients potentiels.
Qui irait confier la vente de sa maison à un agent immobilier qui utilise son lieu de travail pour faire des gang bang avec une femme mariee? Pas moi.

Voilà ce que j appelle mettre son activité en péril.

Possible, car on en voit des vertes et des pas mûres dans ce monde, mais très rare. Et heureusement.

En conclusion : mille excuses de mettre en doute ton histoire si elle est vrai. Cependant, comme mentionné par SP plus haut, si l on ne peut être jamais sur de rien, les gens ici réagissent par rapport aux informations données. Or, dans cette histoire, un certain nombre d entre elles présente un aspect au pire peu vraisemblable au mieux qui interloquent. Autre exemple à ce titre : tu sembles être enerve de la remise en cause de ton histoire par des membres du forum. Un énervement parfaitement justifie si tu ne fais que relater la réalité. Cependant, cet énervement vient en contradiction avec le fait que tu n es ni en colère après ta femme, ni après l agent immobilier, ni après "Simon", etc. Comment expliquer cela ?
Avatar du membre

Babou
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 82
Enregistré le : jeu. 1 juin 2023 19:16

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Babou »

appliqué sur l'ensemble du chiffre d'affaires , des investissements et des charges d'entretien structurels , sachant que les charges inhérentes à la propre structure " loyers et taxes " de même que la masse salariale restent fixes en tenant compte des ajustables inflationnistes et de développement ce 1/1000 bien que les objectifs soient toujours et c'est le but améliorables , conviendrait également à certains groupes
mais qu'est ce que?

Pour moi :
soit cette histoire est vraie et franchement c'est malheureux de ne pas sortir de ce couple de merde sachant que madame se fait passer dessus par des wagons entiers à l'exception de son mari. Ca aurait pu être un délire de couple à la limite, si madame avait accordé à son mari le rôle qu'elle a filé à "Alain", y a des couples barrés qui font ça. Mais bon, on ne peut pas sauver les gens d'eux même. Après tout même dieu a conditionné "le ciel t'aidera" à "aide toi". En attendant on est dans le "aide Alain et Simon à conserver leur plan du mardi et vendredi et le ciel te la mettra au cul" et visiblement cela convient à tout le monde alors qu'y a t-il de répréhensible...
soit cette histoire est fausse, alors en tenant compte de l'exponentialité de la charge inflationniste de la masse d'entretien structurel, ma foi celle là restera dans les anal(e)s

(NB : 99,99% c'est 1 pour 10000 pas 1 pour 1000 )
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 749
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Mitsou78 »

Bonjour à tous,

En toute sincérité, je vais être franc, dès le début, je me suis dis "fake"... Je n'ai d'ailleurs participé qu'une seule fois mentionnant une déformation de la relation.

Depuis le début, je me demande si R95 ne rempli pas un fantasme à voir vivre sa femme ses évènements...

Et puis je me dis, que le monde étant de plus en plus fou, de plus en plus débridé, de plus en plus, tout arrive et peut être que nous sommes face à une de ces possibilités...
Alors perso, je suis en attente de la suite de l'histoire, comment cette crise va être gérée... ?

:thx:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Roadking95
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 25 janv. 2024 16:49

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Roadking95 »

Ce sera mon dernier post et ma conclusion qui n 'est que propre à ma personne , autant ce forum est propice à se décharger entre gens concernés et à exprimer et faire avancer des situations non audibles et recevables par d'autres , autant sa propension à déformer par exagération des phrases et propos est légèrement irritante. Evaluer à ma place si je suis ou non en colère contre tel ou tel ! des wagons , le village , celui d'à coté , la police , les relations tarifées , le test de paternité..etc tout cela pour une femme qui certes doit avoir une bonne dose de perversité et de besoins et sujette à déviance sexuelle, mais qui se fait tout au plus passer dessus par que sais je ! le nombre de mecs affranchis , bien éloigné de vos propos , dans le milieu sectoriel des queutards du coin dont sans doute le loisir éminent est le cul .
Modifié en dernier par Roadking95 le mer. 31 janv. 2024 12:58, modifié 1 fois.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 749
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Mitsou78 »

Re,

Ce n'est pas le fond qui pose question, c'est le détachement, vrai ou faux, que tu laisses apparaître dans tes écrits...

Là encore qu'un ressenti que nous pouvons avoir aux travers la lecture de tes mots. Peut-être que la réalité est toute autre et que tu plonges, auquel cas, chacun ici t'apportera ce qu'il peut d'appui et d'entraide...

L'histoire n'est pas banale, tout du moins pas lue ici depuis que j'y suis, et ton retour surprend.
Autant ton détachement peut générer un questionnement, il peut également inquiéter pour ta personne, tellement il semble grand... :fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Je suis dépité et honteux

Message par lintrus »

Roadking95 a écrit : mer. 31 janv. 2024 12:08 mais qui se fait tout au plus passer dessus par que sais je ! le nombre de mecs affranchis.
Donc finalement il n'y a pas vraiment de soucis ? (ce n'est pas un jugement, c'est une question. Libre à chacun de choisir le modèle de couple qu'il souhaite).

Pour moi la contradiction est la suivante : tu viens sur ce forum SOS Cocu. Et tu exprimes en premier lieu un désarroi et un mal être. Puis, devant des faits qui feraient hurler de douleur l'immense majorité des hommes en relation monogame, tu sous entend que finalement ce n'est pas si grave. Comme si cette "réalité", finalement, ne te concernait pas plus que ça.

Personnellement, je ne comprends pas cette contradiction : je suis monogame / je ne hurle pas de douleur devant ces faits atroces

D'où mes questions :
- Comment te définirais tu en ce qui concerne le couple ? (mogogame pur et dur, monogame de ton côté mais prêt à accepter des aventures extraconjugales de madame si elle en a besoin, couple ouvert, candauliste, ....)
- As tu besoin d'aide ? (autrement dit : y a t'il contradiction entre ta situation actuelle et ton modèle de couple défini ci avant, générant une souffrance ?)
- Qu'attends tu de ce forum ? (une écoute "passive" ? des remises en question ?) (pour info, si tu souhaites faire une thérapie, le rôle d'un psy n'est pas seulement d'écouter mais aussi de mettre la personne en face de ces contradictions pour qu'elle puisse avancer. Il arrive que l'on mette en place des mécanismes de défense qui sont bons pour le court terme mais qui sont dévastateurs sur le long terme.)
Avatar du membre

lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Je suis dépité et honteux

Message par lintrus »

Roadking95 a écrit : jeu. 25 janv. 2024 19:03 malheureux et jaloux de la savoir et pire l’imaginer avec un autre..
Roadking95 a écrit : mer. 31 janv. 2024 12:08 tout cela pour une femme qui certes doit avoir une bonne dose de perversité et de besoins et sujette à déviance sexuelle, mais qui se fait tout au plus passer dessus par que sais je ! le nombre de mecs affranchis
Voilà. Personnellement, cela me laisse perplexe.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 163
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Asturias »

En tout cas, la syntaxe et la façon d'exprimer les deux derniers posts révèlent à minima des niveaux de confusion et de stress mental très élevés.
On a évoqué, à plusieurs reprises, la façon de "mettre la poussière sous le tapis" chez Roadking. Cette histoire n'est pas nécessairement fausse, mais la confusion pourrait y ajouter de l'exagération. Dans tous les cas, le passage chez un psy me semble impératif...
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Babou
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 82
Enregistré le : jeu. 1 juin 2023 19:16

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Babou »

tout cela pour une femme qui certes doit avoir une bonne dose de perversité et de besoins et sujette à déviance sexuelle, mais qui se fait tout au plus passer dessus par que sais je ! le nombre de mecs affranchis , bien éloigné de vos propos , dans le milieu sectoriel des queutards du coin dont sans doute le loisir éminent est le cul .
Intéressant ça.
Tu prends sa défense à elle lorsqu'on dit ici qu'elle fait de la merde.
Penses tu qu'elle elle prend ta défense? Penses tu que lorsqu'alain ou simon lui dit "ahah ton mari est une quiche au pieu heureusement nous on est des bêtes" elle leur dirait "tu peux pas dire ça mon mari est quelqu'un de bien" avec le même ton offusqué que toi ici? Quedalle!
Le problème c'est ça, tu la traites comme ta fille (i.e tu la protèges d'elle même et des conséquences de ses actes). Tu ne te mets pas dans l'équation. N'importe quel être normalement constitué chercherait à sortir d'une situation ou il n'est pas respecté. Toi non seulement tu y restes mais en plus tu défends ton propre bourreau lorsque des gens te disent combien il est néfaste pour toi. Et c'est tellement étrange à ce point qu'on en est à suspecter un fake, alors que franchement des histoires sordides on en a lu.

Je vais reprendre ton image
tout cela pour une femme qui certes doit avoir une bonne dose de perversité et de besoins et sujette à déviance sexuelle
Le problème n'est pas là. Tu pointes les déviances alors qu'on s'en tape des déviances.
Imagine, tu es un homme, et tu as un kif dans la vie : cogner.
Tu peux soit : t'inscrire à des cours de boxe ou de mma, faire de la compétition, et vivre ton délire de façon correcte.
Ou soit : te marier, cogner ta femme et tes enfants, cogner le mec qui te regarde de travers dans la rue, etc.

De même, tu es une femme, et ton kif c'est de te faire prendre par plusieurs mecs.
Tu peux soit : en parler à ton mari, vivre ça avec lui si c'est son kif aussi en allant en club libertin, ou carrément ne pas te marier et vivre ça à fond.
Ou soit : tromper ton mari, négliger ton couple, l'humilier et le pousser à la dépression par égoïsme et parce que c'est plus confortable de se faire sauter quand on a une bonne poire à la maison pour gérer l'intendance.
See? Ce n'est pas le kif le problème c'est la façon dont il est géré.
Donc je le redis, et désolé si ça te fait bondir mais je le pense, ta femme est une connasse et tu devrais la traiter comme telle en la sortant de ta vie. Et le fait que tu la défendes elle au lieu de te défendre toi signifie que tu as un grave problème.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Sans Prétention »

Confidences au passage :

J'essaye toujours de recouper avec les témoignages du forum pour établir des lignes.
Nombre de récurrences dans les témoignages, vérifications théoriques et enquêtes socilogiques.
Des fois ça se recoupe (on est sur du dur). D'autres fois ça se recoupe pas.
Par contre ça se recoupe quasiment jamais avec les préceptes contradictoires et faciles des magazines dits "féminins". Allez savoir pourquoi.

Mais c'est aussi du vécu (y compris pour le saut de barrière).

D'abord pour TSM et ses histoires de double décimètre, faut arrêter de faire une fixette sur le candau.
A la prochaine, si tu veux être juste (y compris avec toi-même), sors de l'obsession monochromique et déprimante.
Sans Prétention a écrit : sam. 13 juin 2015 09:18 J'ai passé une nuit entière dans un club libertin peu après la découverte. C'était le désert: soir de match. J'ai discuté avec quelques mecs présents, le patron, la femme du patron. Ils m'appellent "le Doc". Parce qu'ils pensaient que je voulais faire une thèse sur le milieu :cocu:

J'ai découvert d'autres formes de fidélité, d'autres formes de respect (on est moins em... dans une boîte échangiste que dans certaines boîtes dites "normales" car les codes sont strictes : pas de feeling si tu gonfles une demoiselle, on te fout dehors).

Bon après, les échangistes "tous seuls" c'est un peu "la tristitude".
Bon ben le patron, il en a pas une "grosse" (loin de là). :deal:
Mais il en profite aussi.

Il disait ne pas être "Superman", s'en accommodait parfaitement.
Et il lui présentait des hommes, elle lui ramenait des femmes.
Que chacun s'exprime selon son vécu mais bon, proposez plusieurs possibles quand vous-mêmes n'avez pas choisi.


Sur la "probabilité" de l'histoire de Road :

Dans mon milieu pro, j'ai rencontré une "Charlotte" IRL.
Je ne l'avais pas vue avant de porter des cornes. Après avoir failli y passer (au sens propre : dépression noire, tentative de suicide), tout est devenu clair pour moi après coup.
La "Charlotte" n'est pas une statistique. C'est une personne réelle. Et extrêmement dangereuse si on n'est pas du même monde qu'elle.
Sans Prétention a écrit : ven. 11 août 2023 07:26 Une fois j'ai discuté IRL avec une cf que dis "structurelle". Une pure cumulant tous les poncifs possibles et imaginables à la caricature (passif familial, failles narcissiques, tonneau des Danaides sexuelle, à un, deux, pratiques hard, bref la totale). Je lui avais raconté sa propre vie sans vraiment la connaître en ayant repéré des réflexions bizarres chez elle. Elle était sciée. Elle m'a confié : "J'aimerais que mon mari me batte ou qu'il soit lui-même un cocufieur. Ça me permettrait de moins culpabiliser. Et en plus il serait moins malheureux." Alors qu'il ne savait pas qu'il portait peut-être trente ans de cornes et des plus crasses.

Je précise toutefois qu'il y a bien des cas où le conjoint est tout à fait défaillant. Mais ceux-là on les repère assez rapidement...
Et j'ai été gentil dans mes propos. Elle m'avait confié : "J'ai envie qu'il meure".
Vous me direz : "Pourquoi ne l'a-t-elle pas quitté ?"
Bé parce qu'il ne veut pas être quitté (et c'est pas à celle à qui profite le crime de se sortir de ce bourbier : elle est déjà pas nette).
Il fait ce que tout cocu ici fait : il la laisse sur son piédestal, pleure quand elle s'éloigne, et préfère croire à l'image de la perfection plutôt que de s'interroger sur son cas.
Elle, elle fait ce que tout cf fait : profite de sa structure sociale, de ses enfants, des amis (dont certains et certaines avec qui elle couche), de la maison, des voyages, d'un boulot épanouissant.

Lui ne sait pas tout. Mais il ne me paraît pas prêt à ouvrir les yeux non plus. D'ailleurs, je vais être honnête et brutal : il faut pas qu'il sache tout. Il pourrait en crever. Inimaginable. Bref. Je souhaite à personne cette situation.

Babou a écrit : mer. 31 janv. 2024 13:42 Le problème c'est ça, tu la traites comme ta fille (i.e tu la protèges d'elle même et des conséquences de ses actes). Tu ne te mets pas dans l'équation. N'importe quel être normalement constitué chercherait à sortir d'une situation ou il n'est pas respecté. Toi non seulement tu y restes mais en plus tu défends ton propre bourreau lorsque des gens te disent combien il est néfaste pour toi. Et c'est tellement étrange à ce point qu'on en est à suspecter un fake, alors que franchement des histoires sordides on en a lu.
Pour être précis, ce que j'appelle la "tâche aveugle", est finalement assez banal (le rapport conjoint "mature" lié à un ou une ado attardé.e aussi).
La différence avec Road peut-être c'est que lui est en ligne droite alors que les autres dévient. Je m'explique : on a tous pensé que notre chère tendre moitié était coupable. Mais en même temps, on mis un temps fou à ne plus se sentir soi-même coupables. On a aussi aimé haïr le sandwich histoire de partager notre haine en 3 : soi, le cf, le sandwich. Ce qui est idiot mais "protecteur". Bref. On a tous déclaré, mais la pensée était en arrière. Lui, c'est "droit". Sans nuance.

Comme on a choisi notre partenaire et qu'on y a investi toute notre vie (erreur fatale), on ne le distingue pas de nous au début. Et surtout on se dit "mais nan mais j'ai pas pu aimer ça, c'est forcément la faute de l'autre salope - ou connard - !"
Quand on se détache, c'est là qu'on reprend ses billes et qu'on est capable d'affirmer : "Nous sommes co-responsables du couple mais ce qu'il ou elle a fait, c'est SON choix". Très long comme cheminement. Parce que c'est une mise en abyme de soi-même. Une forme de meta-réflexivité.

Je constate que Road en est absolument incapable : langage très soutenu, pas toujours adapté à la situation. Très "premier degré" (ne comprend pas l'humour ni les expressions imagées), retrait par rapport au système émotionnel. Il est peut-être bien dans une zone du TSA finalement. Et je connais un peu le dossier (pour ça que j'en parle). Et j'en ai rencontré. IRL et sur le forum.

Quant au lieu pro destiné à accueillir des orgies à la Eyes Wide Shit, déjà vu aussi. Non pas de façon absolue cette fois mais par "oui-dire", ce qui est déjà beaucoup.

Après j'admets que la conjugaison de tout ça réuni en une seule histoire, c'est assez époustouflant.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 173
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je suis dépité et honteux

Message par tous sauf moi »

Hello SP,

pas compris...tu mets en doute mes propos ?

Certes, c'est une obsession chez moi, mais je ne dois pas être le seul.

Par contre, cette histoire de sa Charlotte qui serait prostituée sans limite, c'est vrai que ça commence à faire fake.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : sam. 10 févr. 2024 18:06 pas compris...tu mets en doute mes propos ?
Bonjour TSM

Lesquels ?

Si tu parles de ton expérience et tes ressentis, de tes obsessions propres, de ce que ta femme t'a dit ou caché, absolument pas.
Si tu parles de ta douleur, de la manière dont tu t'évalues (et mal) par rapport à la situation, pas davantage.

Mais si tu parles de théories foirées selon lesquelles tout tourne autour d'un double décimètre en matière d'infidélité, en effet, je dis non (parce que c'est vrai une fois sur mille et donc ça n'aide pas à comprendre le phénomène).

Et pour me faire bouger de là, il faudra m'apporter des preuves tangibles hors "jesuceunmecde43cm.com" ou n'importe quel site sur lequel je ne sais qui vante ses performances fantasmées bien à l'abri derrière un écran en élaborant des théories auxquelles lui-même ne comprend rien.

En feuilletant l'horoscope, tu as plus de chance de tomber juste sur la manière dont fonctionne le monde. :bonk:

On peut se sentir "petit" mais comme je racontais dans mes précédents posts, j'ai rencontré le patron d'une boîte libertine; il en avait pas une "grosse" (ah non) mais il n'était pas non plus candauliste vu que sa femme lui apportait des filles. Parfois c'était à tour de rôle (j'imagine qu'elle avait plus d'opportunités que lui mais tout le monde s'en foutait) parfois c'était ensemble. Mais le bonhomme savait y faire et se portait plutôt bien. Toi tu veux absolument faire admettre que quand c'est petit c'est fini.

Le fantasme des éléphants, je laisse ça pour les fans d'autres sites : ça ne résout absolument pas le problème de fond (c'est-à-dire les 99,9% de tromperies que l'on traite ici).

Des grosses q... aussi se font tromper avec des petites. Parle moi des "beaux parleurs" en embuscade qui attendent patiemment un signe de faiblesse de madame tout en courant 26 lièvres à la fois, je te dis oui.

Quant aux exceptions anatomiques, elles existent (aussi au féminin) mais ça ne doit pas non plus faire passer des films Marvel pour des documentaires : l'être humain est un animal limité dans le temps et l'espace; on ne peut pas péter tous les plafonds sans que ça n'interrroge la science.
Comme disait le patron de cette boîte : "Je ne suis pas superman. Et c'est bien ainsi." Il avait dû en sauter une centaine. Et dans toutes les positions puisque les langage JV.com semble attirer ton attention. Malgré l'organe.

Donc pour être clair : je valide sans réserve ton témoignage.
A l'inverse, je rejette l'idée selon laquelle LA solution à tout serait le candaulisme (ça peut mais faut s'accrocher pour trouver des cas viables).
On en a vu passer sur le site je te rappelle (et pas avec des "petites").
Et ça s'est pas forcément bien fini. C'est donc que cette "baguette magique" ne résout rien. SOS se refuse de donner de mauvais conseils. Même si le candau peut parfois (chez toi c'est tout le temps) être uke solution parmi d'autres (chez toi c'est la seule).

C'est pas la pratique ou les centimètres le souci. C'est le lobe frontal.



Road était soit atteint de quelque chose soit un troll.
Tu y as trouvé un compagnon qui validait toutes tes théories et tu ne lis pas les centaines d'autres qui vont dans l'autre sens.
Je te le redis : méfiance. Contre tes projections.

Au lieu de chercher l'info qui check tes représentations (biais de confirmation) cherche d'autres portes de sorties (ouverture pour s'échapper des fausses croyances). Pour ma part j'ai cherché dans les témoignages les preuves de ton hypothèse : j'ai plutôt trouvé l'inverse. Tout comme je continue à chercher des cf qui admettent tout dès le départ (y en a pas) ou encore des cocus qui ont réussi grâce à la "force de leur amour" en "reséduisant". J'ai pas trouvé non plus. Ce qui marche en général c'est pas re séduire. C'est de balancer le cf. Contre intuitif. Insupportable. Mais efficace.
C'est comme croire aux phrases toutes faites "si j'avais voulu te quitter, je l'aurais fait depuis longtemps. Je n'aime que toi". Du vent. Parce que tout est vrai mais le cocu ne comprends pas le sens de ces phrases...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre