Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

Difficile reconstruction

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Alex8388
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : sam. 30 mars 2024 06:57

Re: Difficile reconstruction

Message par Alex8388 »

Vu que tu n'as pas changé physiquement, elle reste pourquoi avec toi?
Je n’en sais rien, elle seule le sait.

Un manque d'opportunité ?
Pas du tout, vu son passif, elle n’a aucune difficulté de ce côté là, elle fait plus jeune que son âge, elle attire même les petits minets.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 780
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Difficile reconstruction

Message par Mitsou78 »

Où en êtes vous ?
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Alex8388
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : sam. 30 mars 2024 06:57

Re: Difficile reconstruction

Message par Alex8388 »

Nous avons eu une longue discussion, elle m’a confirmé que ce n’était arrivé que 3 fois avec le même homme. Elle me l’a répété plusieurs fois.
Aucun sentiment pour lui, que du sexe rapide au bureau, dans des moments où elle n’était pas bien. Ils étaient collègues, passaient les pauses ensemble, à discuter de tout, et des difficultés dans leur couple respectif.
Sur ce que j’avais trouvé qui contredisait ce qu’elle m’a dit, elle me dit que ces achats et réservations étaient pour une amie qui avait un amant. Quand j’y repense, je me souviens d’une fois, où effectivement elle m’en avait parlé et avait fait une réservation pour sa copine.
Elle a vraiment l’air sincère, était désolé de me voir dans cet état, m’a demandé ce qu’elle pouvait faire pour que j’aille mieux.
Elle n’a pas compris que je ne lui en ai pas reparlé plus tôt. Nous avons convenu dans reparler dès qu’une « question » me perturbe.
Elle m’a dit qu’il fallait que j’arrête de me sentir responsable, et que je reprenne confiance en moi.
Moralement ça m’a fait du bien, elle a enfin pris le temps de m’écouter et de me rassurer.

Je sais que certains d’entre vous vont penser qu’elle continue à me mentir, et m’a dit ce que je voulais entendre.
Mais c’est ma femme depuis bientôt 23 ans, je vais donc lui faire confiance et croire ce qu’elle me dit, tout en restant vigilant sur la moindre « alerte » qui pourrait éventuellement avoir.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 192
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Difficile reconstruction

Message par Asturias »

Salut Alex,
Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Je sais que certains d’entre vous vont penser qu’elle continue à me mentir, et m’a dit ce que je voulais entendre.
Mais c’est ma femme depuis bientôt 23 ans, je vais donc lui faire confiance et croire ce qu’elle me dit, tout en restant vigilant sur la moindre « alerte » qui pourrait éventuellement avoir.
C'est effectivement mon opinion, mais je n'ai pas à juger ton choix. Tout comme mes compagnons d'infortune, j'ai parfois accepté de croire aux mensonges que l'on me servait. Quand on aime, et quand la vérité est trop douloureuse, on a bien le droit de s'accorder un peu de paix...
Mais reste vigilant, effectivement.
Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Nous avons eu une longue discussion, elle m’a confirmé que ce n’était arrivé que 3 fois avec le même homme. Elle me l’a répété plusieurs fois.
Aucun sentiment pour lui, que du sexe rapide au bureau, dans des moments où elle n’était pas bien. Ils étaient collègues, passaient les pauses ensemble, à discuter de tout, et des difficultés dans leur couple respectif.
Les sentiments sont une chose complexe, surtout je pense pour la gente féminine. Elle dit le sexe "rapide", mais il est tout de même répété... Pour ma part, quand je l'ai surprise, ma femme m'a déclaré que c'était arrivé "trois ou quatre fois". Le détail de leurs échanges me confirmera qu'il y avait eu plus de 20 rapports, et il est possible qu'il m'en manque...
J'ai beaucoup de mal à croire que les liens tissés avec un collègue, les moments partagés, le sexe répété... n'aient eu aucunes conséquences sur ses sentiments. Ce n'est pas aussi simple.
Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Sur ce que j’avais trouvé qui contredisait ce qu’elle m’a dit, elle me dit que ces achats et réservations étaient pour une amie qui avait un amant. Quand j’y repense, je me souviens d’une fois, où effectivement elle m’en avait parlé et avait fait une réservation pour sa copine.
Trois remarques : tout d'abord, mais ça tu le sais, ça pue la disquette à 10km. Ensuite, c'est facile de vérifier qui s'y est rendu. Elle a payé ? C'est extrêmement curieux. Son amie l'a donc remboursée. J'imagine que bien entendu, elle a remboursé en espèces ?
Enfin, en admettant que cela soit vrai, qu'est-ce que cela dit sur ta femme ? Qu'elle trouve normal de couvrir et donc de servir d'alibi à une copine qui a la cuisse légère ? Est-ce que c'est le genre de valeurs que tu partages ? Aurais-tu fait la même chose pour un pote qui trompait sa femme ? Soyons sérieux...
Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Elle a vraiment l’air sincère, était désolé de me voir dans cet état, m’a demandé ce qu’elle pouvait faire pour que j’aille mieux.
Au hasard, dire la vérité ?
Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Elle n’a pas compris que je ne lui en ai pas reparlé plus tôt. Nous avons convenu dans reparler dès qu’une « question » me perturbe.
Elle m’a dit qu’il fallait que j’arrête de me sentir responsable, et que je reprenne confiance en moi.
Moralement ça m’a fait du bien, elle a enfin pris le temps de m’écouter et de me rassurer.
Une bonne chose que ça t'ait fait du bien. Néanmoins elle n'a pas à te dire de reprendre confiance en toi. Déjà parce que ce n'est pas à elle d'en juger, ensuite parce que la confiance qui est ébranlée c'est surtout la confiance que tu as en elle. Il s'agirait de ne pas inverser les rôles (et elle a l'air assez forte à ce jeu-là...)
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 780
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Difficile reconstruction

Message par Mitsou78 »

Dans la même veine de ce que j'ai dit à notre collègue d'infortune juste avant, elle joue parfaitement de ton coté empathique dont tu n'es visiblement pas défait...
C'est le seul travail sur les raisons de celui-ci qui t'amèneront à reprendre confiance en toi, confiance que Mme a grandement bafouée, le nombre de fois ne compte pas vraiment, seuls ce qui y amène et la première fois suffisent à tout péter...
Tu n'as pas à lui accorder, elle doit apprendre à gagner celle-ci. Grande différence, elle doit devenir actrice de la reconstruction !!!
Bon courage.
:fleur

PS1 : comme dit par Asturias, ca pue quand même grandement le jeu de l'accalmie pas de la repentance....
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3916
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Difficile reconstruction

Message par Sans Prétention »

Bonjour Alex

Ce qu'elle te raconte est "statistiquement" improbable. :doute:
Mais partons du principe qu'elle ait dit toute la vérité :deal:

Quelques questions (et le pourquoi de ces questions) :
Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Nous avons eu une longue discussion, elle m’a confirmé que ce n’était arrivé que 3 fois avec le même homme. Elle me l’a répété plusieurs fois.

1) Question 1 : est-ce que répéter plusieurs fois la même chose fabrique une vérité ?

Si non, pourquoi alors "croire" (dans le sens "aveuglément", "sans limite"), si oui dans ton cas à toi qui serait l'exception confirmant la règle, quelle caractéristique a ton épouse que n'avaient pas les autres trompeurs et trompeuses qui ont eux aussi étaient de "merveilleux compagnons" et qui ont eux aussi "répété", et même juré "sur la tête" de leurs propres enfants qu'il n'y avait eu "que" 3 fois (ou un baiser, ou "une fois") ?

Je te pose la question pour évaluer s'il s'agit d'une décision plutôt mue par de la dépendance affective et une relation dissymétrique ou un réel désir de re-construire un couple "équilibré".

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Aucun sentiment pour lui, que du sexe rapide au bureau, dans des moments où elle n’était pas bien.
Question 2 : ne te fait donc-t-elle à ce point pas confiance quand elle n'est "pas bien" ? N'es-tu pas précisément en première ligne celui à qui elle doit se confier dans ces moments là ?

Je te pose la question car
1) c'est pourtant ce que toi tu fais dans ton couple : tu lui fais confiance pour partager vos joies mais aussi vos peines (tu n'es pas allé voir ailleurs... )
2) si elle prétend te faire confiance maintenant, ça a quand même été long à venir et je me pose la question de l'action concrète qui te fait penser que c'est maintenant le cas. A part des paroles tu as quoi ? Concrètement.


Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Ils étaient collègues, passaient les pauses ensemble, à discuter de tout, et des difficultés dans leur couple respectif.
Juste des pauses et parler de choses aussi intimes. C'est super étrange.
D'autant que, normalement c'est "en famille" qu'on lave son linge sale.
D'où ma question 3 : comment expliques-tu qu'elle n'ait pas, selon ses dires, noué de lien particulier avec cet homme, tout en t'expliquant que sur une période relativement longue elle ait eu ces échanges intimes (au point que ce monsieur connait la nudité de ta femme et sa vie de couple pendant que toi tu ne sais pas grand chose du bonhomme) ?

Je pose la question car je me demande si tu mesures l'écart du niveau de connaissance entre toi et ta dame et lui et ta dame.

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Sur ce que j’avais trouvé qui contredisait ce qu’elle m’a dit, elle me dit que ces achats et réservations étaient pour une amie qui avait un amant.
Question 4 : Etes-vous sur la même longueur d'ondes sur cette option ?
Précisément : que penses-tu des gens qui payent les chambres d’hôtel pour les copines qui ont des amants ? N'est-ce pas en soi une forme de complicité active ?

Je te pose la question pour être sûr que votre projet "commun" est bien celui auquel vous adhérez tous les deux.

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Elle a vraiment l’air sincère, était désolé de me voir dans cet état, m’a demandé ce qu’elle pouvait faire pour que j’aille mieux.
Question 5 : que lui as-tu demandé ?

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Elle n’a pas compris que je ne lui en ai pas reparlé plus tôt. Nous avons convenu dans reparler dès qu’une « question » me perturbe.
Pas de question mais une remarque : normalement si elle est cohérente, elle ne devrait pas te traiter de parano ou de remuer le passé ou autre, ayant accepté la règle qu'elle-même propose.

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Elle m’a dit qu’il fallait que j’arrête de me sentir responsable, et que je reprenne confiance en moi.
C'est mignon.

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Je sais que certains d’entre vous vont penser qu’elle continue à me mentir, et m’a dit ce que je voulais entendre.
Question 6 : Est-ce que ce qu'elle t'a dit est ce que tu voulais entendre ?

Je pose la question pour savoir si c'est ce que tu voulais entendre.

Alex8388 a écrit : mer. 12 juin 2024 10:01 Mais c’est ma femme depuis bientôt 23 ans, je vais donc lui faire confiance et croire ce qu’elle me dit, tout en restant vigilant sur la moindre « alerte » qui pourrait éventuellement avoir.
Le fait que ce soit ta femme depuis 23 ans n'a pas de lien avec le fait de lui faire confiance.
C'est un pari. La question est de savoir s'il est risqué ou pas.

Vus les éléments apportés, ça l'est. Du coup, dernière question : très bien pour ta décision mais tu te protèges comment au cas où ?
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 461
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Difficile reconstruction

Message par Help120222 »

Coucou Alex,

Tu iras lire mon histoire. Tu verras comment nos cocufieurs savent arranger leur histoire pour que ça soit acceptable.

La vérité, nous ne la savons jamais. Mais on peut s'en approcher.

Mon mari m'avait raconté le jour de la découverte que c'était le décès de son meilleur ami qui avait déclenché sa tromperie.
Mdr 😅 j'étais cocu bien avant.
Ce sont des fieffés mythomanes. Et sans sourciller, le soir de la découverte, son cerveau a trouvé tout de suite cette excuse.
Ça avait commencé bien avant. 2019, peut-être 2018 🤷🏼‍♀️ qu'est-ce que ça peut faire la durée, la blessure est la même.

Pourquoi avait il choisi la mort de son meilleur ami ? Pour que ce soit acceptable et que je l'excuse. Pauvre chéri, il avait perdu son ami.

Donc attention à leurs mensonges.
:fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 192
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Difficile reconstruction

Message par Asturias »

Help120222 a écrit : mer. 12 juin 2024 19:36 Mon mari m'avait raconté le jour de la découverte que c'était le décès de son meilleur ami qui avait déclenché sa tromperie.
Mdr 😅 j'étais cocu bien avant.
Ouais, mdr… J'ai déjà dû le souligner, mais j'ai eu droit à exactement la même sauce que toi, version "meilleure amie"...
Dans un sens, elle disait vrai, à ceci près qu'elle me trompait déjà depuis 2 mois. Le décès de sa meilleure amie l'a chamboulée : après 2 mois de galipettes ma femme avait décidé de faire un break avec son amant. Suite au décès, c'est reparti de plus belle en mode YOLO !
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 461
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Difficile reconstruction

Message par Help120222 »

J'ai eu le : après le décès, ça a été plus souvent qu'avant le décès.

N'empêche que se servir de la mort de son meilleur ami reste bas et peu glorieux.

On n'utilise pas les défunts. Qu'ils reposent en paix.

:fleur
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Alex8388
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : sam. 30 mars 2024 06:57

Re: Difficile reconstruction

Message par Alex8388 »

«Asturias» a écrit :Trois remarques : tout d'abord, mais ça tu le sais, ça pue la disquette à 10km. Ensuite, c'est facile de vérifier qui s'y est rendu. Elle a payé ? C'est extrêmement curieux. Son amie l'a donc remboursée. J'imagine que bien entendu, elle a remboursé en espèces ?
Enfin, en admettant que cela soit vrai, qu'est-ce que cela dit sur ta femme ? Qu'elle trouve normal de couvrir et donc de servir d'alibi à une copine qui a la cuisse légère ? Est-ce que c'est le genre de valeurs que tu partages ? Aurais-tu fait la même chose pour un pote qui trompait sa femme ?
Elle a payé, avec effectivement remboursement en espèces. Je ne partage pas ses valeurs, mais c’est la décision de ma femme.
«Asturias» a écrit : la confiance qui est ébranlée c'est surtout la confiance que tu as en elle.
Oui c’est la confiance en ma femme qui est ébranlé, de mon côté, je ressent toujours une certaine forme de culpabilité, même si depuis tous vos messages, ça c’est beaucoup atténué.
«Mitspu78» a écrit : le nombre de fois ne compte pas vraiment
Effectivement, le nombre de fois ne compte pas vraiment, est-ce que le nombre d’amants compte pas non plus ?
«Sans Prétention» a écrit : Ce qu'elle te raconte est "statistiquement" improbable. :doute:
Oui 3 fois ça paraît improbable , j’en suis conscient, maintenant où je mets le curseur ?
Car si je vais à l’extrême, sur une aussi longue période, si je compte une fois par jour de boulot, on dépasse largement les 1000 !
Donc, statistiquement, je me positionne où ?
<100 ; entre 100 et 1000 ; + de 1000
Idem, pour le nombre d’amant : moins de 10, entre 10 et 100, + ?
«Sans Prétention» a écrit : Question 1 : est-ce que répéter plusieurs fois la même chose fabrique une vérité ?
Non, répéter plusieurs fois ne fabrique pas une vérité. Je lui ai posé la question plusieurs fois, en expliquant que c’était maintenant qu’il fallait me dire la vérité, car j’avais besoin de connaître la vérité.
«Sans Prétention» a écrit : si elle prétend te faire confiance maintenant, ça a quand même été long à venir et je me pose la question de l'action concrète qui te fait penser que c'est maintenant le cas. A part des paroles tu as quoi ? Concrètement.
Je n’ai que des paroles effectivement.
«Sans Prétention» a écrit : Juste des pauses et parler de choses aussi intimes. C'est super étrange.
Pause café, pause déjeuner et du coup pause cul.
Des liens particuliers, oui ils étaient complices, ils se disaient tout.
Mais pas d’amour, je vais employer les mots de ma femme « avec lui elle baisait, comme elle a baisé avec tous les hommes qu’elle a eu, sauf 2 avec qui elle avait elle fait l’amour : un ex et moi. »
Ex, qui n’a jamais fait parti de ces officiels, toujours en tant qu’amant.
Ma femme est comme un mec, elle n’a pas besoin de sentiment pour coucher.
«Sans Prétention» a écrit : Je pose la question car je me demande si tu mesures l'écart du niveau de connaissance entre toi et ta dame et lui et ta dame.
Oui, je ne connais quasiment rien de lui.
Je rexpliquerai à ma femme, que j’ai besoin d’en savoir plus, pour le moment elle ne veut pas m’en dire plus, car elle ne veut pas qu’il « rentre » dans notre vie de couple ! Je lui ai répondu que c’était trop tard, il est déjà rentré.

«Sans Prétention» a écrit : si elle prétend te faire confiance maintenant, ça a quand même été long à venir et je me pose la question de l'action concrète qui te fait penser que c'est maintenant le cas. A part des paroles tu as quoi ? Concrètement.
Je n’ai que des paroles effectivement.
«Sans Prétention» a écrit : que penses-tu des gens qui payent les chambres d’hôtel pour les copines qui ont des amants ? N'est-ce pas en soi une forme de complicité active ?
Complice effectivement, complicité active en plus, mais c’est son amie.
«Sans Prétention» a écrit : Question 5 : que lui as-tu demandé ?
Une bonne partie des questions que j’avais en tête, je lui ai également écrit une lettre, avec des questions, mais aussi expliquant mon ressenti, mal culpabilité, mon mal être.
Elle a enfin compris que je n’arriverais pas à « zapper » le passé comme si de rien n’était.
C’est sûr pour elle c’est beaucoup plus simple.
«Sans Prétention» a écrit : Question 6 : Est-ce que ce qu'elle t'a dit est ce que tu voulais entendre ?
Je ne m’attendais pas à ce qu’elle confirme sa version initiale, je m’attendais à un nombre de fois beaucoup plus élevées et plusieurs amants.
Est-ce ça que je voulais entendre ? en répondant oui, j’ai l’impression que j’ai une tendance pour le masochisme.

«Sans Prétention» a écrit : Du coup, dernière question : très bien pour ta décision mais tu te protèges comment au cas où ?
Pas de protection, comment faire ?
Et c’est certain ça fera encore plus mal si ça reproduit.

Maintenant, comme aucune personne sur ce forum ne peut être certain qu’il détient la vérité, il faut apprendre à vivre avec la version qui nous convient. Et surtout essayer de vivre avec le présent, sans être suspicieux en permanence à en devenir parano.
Autrement, c’est à en devenir malade, s’il faut vivre avec ce doute en permanence !

Je n’ai pas envie de la surveiller en permanence, de lui demander d’accéder à son téléphone, de toute façon elle pourrait en prendre un autre.

Que faire ? Retour au moyen-âge, port obligatoire de la ceinture de chasteté ? Elle aurait encore sa bouche pour donner du plaisir à son amant.

J’ai 2 questions :
Comment expliquez-vous leurs motivations pour continuer à mentir alors qu’ils ont été pris la main dans le sac ?

Une autre remarque, j’ai l’impression que pour beaucoup vous en voulez au sandwich ?
Perso, je ne suis peut-être pas normal, mais je ne lui en veux pas, si ce n’était pas lui ça aurait été un autre.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 461
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Difficile reconstruction

Message par Help120222 »

Bonsoir Alex,

Expérience personnelle : pour me protéger 😅 et par ricochet se protéger lui. C'est très égoïste un cocufieur.

Pourquoi ? Je cite ce que mon mari m'a avouée : si je t'avais tout dit le jour de la découverte, tu serais partie.
Je ne voulais pas te perdre. Tu es la femme de ma vie, la seule que j'ai aimé.

En distillant et en continuant de cacher la "vérité", il a évité l'explosion de notre mariage et préservé (plus ou moins) ma santé mentale.

Et, j'ajouterai, sous entendu : "Je ne voulais pas perdre tout ce qu'on avait construit, notre confort, notre famille, nos amis, notre petite vie tranquille, ma moto, la maison, mon travail. Remettre en question 30 ans de vie commune pour des coups de bistouquettes dans un sandwich insipide que je considérai comme une prostituée gratuite (textuellement : c'était gratuit. Ça ne nous a rien coûté").

:fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3916
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Difficile reconstruction

Message par Sans Prétention »

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22 Elle a payé, avec effectivement remboursement en espèces. Je ne partage pas ses valeurs, mais c’est la décision de ma femme.
Un couple qui ne partage pas des valeurs communes...

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22 je ressent toujours une certaine forme de culpabilité, même si depuis tous vos messages, ça c’est beaucoup atténué.
Donc ELLE faute, TU te sens coupable.
Intéressant.
Vous êtes un couple d'opposés avec toi dans le rôle du parent responsable et elle dans le rôle de la gamine à cadrer.
Et comme tout bon parent, tu te poses la question "qu'ai-je fait de mal" ?
Pour le coup, t'es pas son mec, tu es sa madone.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Effectivement, le nombre de fois ne compte pas vraiment, est-ce que le nombre d’amants compte pas non plus ?
Pour certains non.
Pour moi oui.
Ça permet de délimiter la frontière entre les addicts au sexe (guérissables uniquement avec soins profonds et médicamenteux) des trompeurs que j'appelle "conjoncturels", c'est-à-dire en crise de vie passagère.
Cependant, un relation qui dure dans le temps avec le même ça peut aussi être la structure qui est touchée : on t'enlève l'appendicite tu vis comment ? Bien. On t'enlève un poumon... Moins bien.
Donc à savoir si ce penchant a été une période (appendicite) ou "naturel" (elle a besoin de trianguler pour exister).
C'est pas le même traitement.
Pas la même approche.
Pas le même type de reconstruction.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22 maintenant où je mets le curseur ?
Car si je vais à l’extrême, sur une aussi longue période, si je compte une fois par jour de boulot, on dépasse largement les 1000 !
Donc, statistiquement, je me positionne où ?
<100 ; entre 100 et 1000 ; + de 1000
Idem, pour le nombre d’amant : moins de 10, entre 10 et 100, + ?
C'est plus simple que ça : peut-elle exister sans te mettre en concurrence avec un autre ?
Peut-elle exister sans te diminuer au lieu de t'élever ?
Pour l'instant, ses paroles sont plutôt du côté de la domination.
Et ça n'annonce pas l'Amour avec un grand A.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22 Je lui ai posé la question plusieurs fois, en expliquant que c’était maintenant qu’il fallait me dire la vérité, car j’avais besoin de connaître la vérité.
Si je m'en réfère à ce que disent 99,9% des intervenants du forum depuis 2006 (année de création), soit depuis bientôt 20 ans multipliés par 20 à 30 cas par an, cette phrase fait sourire un cocufieur.
Comme je déteste affirmer sans preuve, je te laisse lire les 74 premières interventions ici : viewtopic.php?p=58025#p58025 :deal:

D'où ma question (évitée) : qu'est-ce que ta dulcinée a de plus que les autres pour avoir droit à un chèque en blanc affectif ?

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Je n’ai que des paroles effectivement.
Si tu es ici, c'est parce que tu cherches quelque chose de solide pour toi.
Relis cette phrase 3 fois.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Pause café, pause déjeuner et du coup pause cul.
Des liens particuliers, oui ils étaient complices, ils se disaient tout.
Définition de "complice" : Qui participe avec qqn à une action répréhensible.

Si je compte sa copine cocufieuse et son amant, elle est complice avec des trompeurs mais pas avec toi.
Pourquoi je dis ça ?
Elle ne te livre rien sur son amant.
L'amant a droit à des confidences sur toi et des actes pourtant interdits par votre contrat moral.
La copine a droit à la confiance totale et aveugle au point de monnayer des transactions sur des chambres d’hôtel pour baiser (encore un acte) et toi t'as droit à
"cherche pas plus" (parole).
Maintenant, si cette configuration là te convient, personnellement, très respectueux des choix des personnes, je m'incline. :jap:
Maintenant, si ce n'est pas ce que tu veux, bah tu peux continuer à lire.
Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Complice effectivement, complicité active en plus, mais c’est son amie.
Et tu es son mari.
Si j'observe la manière dont tu envisages les choses, tu te mets toi-même un rang au-dessous.
Là il ne s'agit pas de mentir pour sauver une vie ou taire un cancer en stade terminal, il s'agit d'être d'accord ou pas avec l'infidélité de manière générale. Visiblement, elle est assez partante. Et ce sur quoi votre couple est fondé passe en second. Simple constat.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Mais pas d’amour, je vais employer les mots de ma femme « avec lui elle baisait, comme elle a baisé avec tous les hommes qu’elle a eu, sauf 2 avec qui elle avait elle fait l’amour : un ex et moi. »
Oui tous ceux qui "ne comptent pas".
On connait ça et c'est pas forcément tip top non plus.
Ça s'appelle le syndrome de la madone et la putain.
Existe aussi en version féminine bien sûr.

A lire : https://www.lesbridgets.com/index.php/c ... utain.html (Tu remplaces par ta femme qui, selon tes propres aveux, a un comportement "masculin" par rapport au sexe et tu te remplaces toi par la femme dans l'article et tu as le tableau.)


Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Ex, qui n’a jamais fait parti de ces officiels, toujours en tant qu’amant.
Ma femme est comme un mec, elle n’a pas besoin de sentiment pour coucher.
Je te remercie de confirmer. :jap:

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22 je ne connais quasiment rien de lui.
C'est de la concurrence déloyale : tu joues à un jeu dont tu ne connais pas les règles.
Cela confirme le côté clivé de ta dame : elle a sa vie dedans et sa vie dehors, comme si elle était deux personnes.
De deux choses l'une : soit c'est vital pour elle de scinder, soit c'est passager.
Ajouté au syndrome de la madone et la putain...
Ajouté à la loyauté à certains principes qui vous sont étrangers...

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22 pour le moment elle ne veut pas m’en dire plus, car elle ne veut pas qu’il « rentre » dans notre vie de couple ! Je lui ai répondu que c’était trop tard, il est déjà rentré.
Sur le "mutisme" des cocufieurs, je te laisse, une fois encore en bonne compagnie : viewtopic.php?p=58348#p58348
Mais pour le coup, tu as raison : il est entré.
Pour ta dame non. Pourquoi ?
Voici une hypothèse : elle "sépare", "scinde", triangule, toi non.
D'où votre divergence de point de vue.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Elle a enfin compris que je n’arriverais pas à « zapper » le passé comme si de rien n’était.
C’est sûr pour elle c’est beaucoup plus simple.
D'autant plus simple que, comme tu dis, elle peut baiser sans sentiment sans autre forme de considération pour les gens.
Donc en effet, outre l'acte en lui-même, un canyon vous sépare sur ce que doit être le couple. :deal:

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Je ne m’attendais pas à ce qu’elle confirme sa version initiale, je m’attendais à un nombre de fois beaucoup plus élevées et plusieurs amants.
Est-ce ça que je voulais entendre ? en répondant oui, j’ai l’impression que j’ai une tendance pour le masochisme.
Peut-être une nouvelle direction ?
Si c'est ce que tu veux.
Si ce n'est pas ce que tu veux, tu peux continuer à lire.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Et c’est certain ça fera encore plus mal si ça reproduit.
Comment tu te protèges ?

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Maintenant, comme aucune personne sur ce forum ne peut être certain qu’il détient la vérité, il faut apprendre à vivre avec la version qui nous convient. Et surtout essayer de vivre avec le présent, sans être suspicieux en permanence à en devenir parano.
Autrement, c’est à en devenir malade, s’il faut vivre avec ce doute en permanence !
Tu fais une erreur de raisonnement.
Personne sur ce forum te dit que ta femme te trompe actuellement ou qu'elle a forcément menti sur le nombre de fois.

On parle de votre relation : elle est dissymétrique.
On parle de ce qu'elle est : menteuse (sur de longue années), manipulatrice (puisqu'elle parvient à te faire culpabiliser pour quelque chose qu'elle a fait, et évite la transparence) et trouve que l'infidélité est une option comme une autre.
Donc une analyse simple montre que tu peux être malheureux longtemps, même sans tromperie.
D'autant plus que tu sembles cocher plusieurs cases de la personne manipulable (qui excuse et s'excuse, qui culpabilise, qui cherche à éviter les conflits, sacrificel, etc...)
A lire : viewtopic.php?t=3724

Vus les éléments donnés maintenant, on peut s'autoriser à affirmer que "3 fois" en si longtemps, par rapport à ses "penchants naturels" (pas besoin de sentiment pour baiser + encouragement à l'infidélité de ses copines + grande complicité avec un collègue qu'elle voit tous les jours), c'est très peu probable et aussi compte-tenu du fait qu'elle te connait par coeur et qu'elle sait que tu ne fouilleras pas plus, voire que tu lui trouveras des excuses, une autoroute est tracée. Rien de plus.

A la limite, crois qu'elle t'a menti, prends-en acte, et dépasse la chose, ou deviens libertin avec elle ou peut-être même candauliste...
Ou alors crois qu'elle te dit la vérité mais ne reste pas dans une situation de domination totale. C'est pas sain pour ton bien-être.
Ou alors, change le contrat qui vous lie. En l'état, si tu veux l'Amour avec exclusivité et partage affectif égal, c'est pas le cas. Peut-être se tourner vers autre chose...

Elle t'aime, oui. Fort. Très bien.
Mais pas de la manière dont toi tu l'aimes : un océan vous sépare et cette séparation "mentale" fait de vous un couple souffrant. Du moins toi.
Parce que elle ça va vu que , si on compte l'amant, vous êtes 3 contre toi.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Que faire ? Retour au moyen-âge, port obligatoire de la ceinture de chasteté ? Elle aurait encore sa bouche pour donner du plaisir à son amant.
Ce n'est pas une option.
Ici, personne ne propose ça me semble.


Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
J’ai 2 questions :
Comment expliquez-vous leurs motivations pour continuer à mentir alors qu’ils ont été pris la main dans le sac ?
Je pense que tu as la réponse.
Sinon j'ai un autre élément : tu connais pas la taille du sac.

Alex8388 a écrit : jeu. 13 juin 2024 17:22
Une autre remarque, j’ai l’impression que pour beaucoup vous en voulez au sandwich ?
Perso, je ne suis peut-être pas normal, mais je ne lui en veux pas, si ce n’était pas lui ça aurait été un autre.
Là-dessus, je te suis à 100%.
Ce phénomène se nomme la tâche aveugle : je t'invite à lire ici : viewtopic.php?p=58024#p58024

:jap:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Babou
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 99
Enregistré le : jeu. 1 juin 2023 19:16

Re: Difficile reconstruction

Message par Babou »

Je suis assez… atterré par la plupart des choses que je lis.
Complice effectivement, complicité active en plus, mais c’est son amie.
Ce "mais" fais de toi un complice aussi alors.
Si ta femme était complice d’une amie pour aller arnaquer un petit vieux et lui voler ses économies pour les jouer au casino, balayerais tu ça d’un revers de la main en disant « oui c’est sur que c’est pas bien… mais c’est son amie »? Le fait que ce soit son amie ne rend pas cela acceptable. Si ce n'est pas quelque chose que tu accepterais pour toi, tu n'as pas à l'accepter pour le mari de cette amie sous prétexte que c'est une amie.

A un moment, si tu ne fais pas preuve d’un minimum d’exigences sur l’intégrité de la personne avec qui tu partages ta vie, tu ne peux pas t’étonner ensuite de faire les frais de ce défaut d’intégrité. Ce "mais" montre même que tu ne fais pas preuve d'un minimum d'exigences sur ta propre intégrité ! Tu es prêt à des compromissions sur ta propre notion de l'intégrité tellement l'idée de perdre ta femme t'est insupportable.
Après chacun voit midi à sa porte. Personnellement je suis en couple avec une nana dont je pense que les valeurs et la façon d’être sont une des choses qui rendent le monde bien. Réellement une belle personne, et pour elle je pourrais prendre une balle s’il le fallait; parce que la protéger elle c’est protéger une part de ce qui fait la beauté du monde.
Maintenant, si j’apprenais demain qu’elle peut être complice d’abus ou d’arnaques en tout genre et menteuse, il y a peu de chance que je sois prêt à ça pour elle. Quelque part on se doit de mériter la loyauté d'autrui et autrui se doit de mériter notre loyauté. Si on vise en dessous de cette ligne on ne peut pas s'étonner de vivre sa vie malheureux avec des gens pas loyaux.
En acceptant ses actes de cette façon, quelque part tu monnayes ta propre loyauté à un prix réduit. Est ce acceptable?


Sur le fait que tu n’es pas certain d’avoir la vérité et que mine de rien cela te bouffe, il y a une façon de l’obtenir, c'est d'aller la chercher.
Tu sais que ta femme a payé des chambres d’hôtel et elle prétexte que c’est pour son amie et son amant. Soit : alors va voir le mari de l’amie en question, dis lui ce que tu sais, et demande ce qu'il en est réellement. Le mari en question saura très certainement avoir l’information de sa femme en quelques jours si elle tient à sauver son couple, et tu sauras ce qu’il en est réellement (en plus de faire la chose bien pour lui). Je te prie de croire que si cette amie n’a pas été infidèle elle va débarquer chez toi pour voir ta femme et lui demander d’admettre qu’elle a menti sur cette histoire d’hôtel.
Deux possibilités :
- Ta femme t'a menti : alors elle ne mérite pas ta confiance. C'est l'hypothèse à 95%. Et c'est le mari de sa meilleure amie qui va te le confirmer.
- L'amie en question est réellement infidèle : alors c'est une nana toxique pour ta femme et pour son mari. La vérité sera un cadeau pour ce dernier.
Dans les deux cas ça dégagera une amitié toxique (soit cette amie est toxique pour ta femme, soit ta femme est toxique pour elle en se servant d'elle comme excuse).
La vraie question est si tu es prêt à faire ce qu'il faut pour obtenir la vérité ou si l’option « je met la tête dans le sable car j’ai trop peur de bousculer ma vie si j’apprends autre chose » te semble plus recevable.
Donc, statistiquement, je me positionne où ?
Tu es marié non? Tu n'es pas censé te reposer sur une statistique mais sur la vérité. Soit tu l'as pleine et entière, soit ta meilleure option est de sortir de ce couple.
Maintenant, comme aucune personne sur ce forum ne peut être certain qu’il détient la vérité, il faut apprendre à vivre avec la version qui nous convient.
"Comme je ne peux pas savoir si mon mari a effectivement paumé au jeu les 10000€ qu'il m'a dit ou 150000€ supplémentaire alors que les relevés bancaires semblent l'indiquer, je vais me dire qu'il n y a rien eu, que la banque se trompe, et vivre sur cette illusion en étant malheureux". C'est la définition de la tête dans le sable..
Mais pas d’amour, je vais employer les mots de ma femme « avec lui elle baisait, comme elle a baisé avec tous les hommes qu’elle a eu, sauf 2 avec qui elle avait elle fait l’amour : un ex et moi. »
Avec lui elle baisait et elle était complice. Avec toi elle ne fait plus rien.
Quelque part, tu aurais tout intérêt à divorcer et à devenir son collègue, il semble qu'en tant que collègue tu obtiennes une relation plus riche avec elle qu'en tant que mari.

De mon côté je maintiens qu'il est anormal que ta femme puisse éprouver plus de complicité avec un autre homme qu’avec toi, son mari. Mais si tu es prêt à accepter les choses ainsi, soit. Mais dans ce cas pourquoi t'étonnes tu d'être malheureux? T'attends tu réellement à ce que ton cerveau puisse être heureux en vivant dans ce qu'il sait être un mensonge? T'attends tu à ce qu'on te dise "oui elle t'a menti, fais lui confiance quand même car c'est ta femme"?
Si tu n’es pas prêt à l’accepter la question est toujours la même « que fais tu réellement pour acter que ce n’es pas acceptable? ». A un moment, soit il y a des conséquences concrètes aux choses qui sont mauvaises, soit il n y en a pas et dans ce cas le « ce n’est pas acceptable » n’est qu’une posture.

Enfin, sur le fait que tu n’en veux pas à son amant.. que dire...
Un jour tu laisses la porte de chez toi ouverte par erreur, ton voisin en profite pour rentrer et te voler quelque chose qui était précieux pour toi, genre un collier de ta mère ou une bague de ton grand père préféré. Il sait que ce qu’il te vole est précieux à tes yeux mais il s’en tape de toi.
Ta réaction, literallement, c’est « oh, ce voisin je ne lui en veux pas, après tout si ça n’avait pas été lui ça aurait été un autre, j’avais juste à ne pas oublier de fermer cette porte »?. Ca te parait absurde?
Alors attends : mettons que maintenant c'est ta femme qui a laissé la porte ouverte sciemment pour que ce voisin puisse prendre ce quelque chose, il serait légitime d'en vouloir à ta femme mais pas à ce voisin?
Les deux ont été complices (dans tous les sens du terme) pour te nuire.

En fait ta réaction est cohérente avec tout le reste : tu as tellement peu d’estime pour toi même que tu n’en veux pas aux gens qui te manquent délibérément de respect. Et ton instinct te hurle que c’est un problème parce que comme tu le dis : tu te sens mal. Pour moi tu ne pourras pas te sentir bien sans t’intéresser à l’éléphant au milieu de la pièce.
Que faire ? Retour au moyen-âge, port obligatoire de la ceinture de chasteté ? Elle aurait encore sa bouche pour donner du plaisir à son amant.
Que faire oui…
Si tu partages ta vie avec une connasse, peut être qu’il y aura bien une façon de l’attacher sur une chaise qui l’empêchera quand même de faire ses actes de connasse, et du coup tu pourras alors faire semblant de partager ta vie avec quelqu’un de bien.
Plus sérieusement : Que faire?? Mais simplement : ne pas accepter de partager sa vie avec une connasse. « Ok, tu es une connasse et tu as commis des actes de connasse, je me casse, à plus. Si tu veux me contacter, tu prends avant le temps de réparer tout ce que tu as fait, autrement tu m’oublies. Inutile de me demander quoi, tu as 45 ans et tu as su mettre de l’intelligence et de l’énergie pour sucer ce type, donc l’intelligence tu devrais en avoir assez pour savoir tout ce que tu devrais faire pour réparer ça. Inutile de m’appeler avant un bon mois, ton numéro est bloqué chez moi, je pars en vacances dans les îles pour ne pas avoir à te voir.». Tu pars en vacances 3 semaines et en rentrant tu cherches un appartement. Et tu n'envisages le retour arrière que si madame fait l'effort de sa vie pour réparer le mal qu'elle a fait. Pour moins que ça si tu as un tant soit peu d'amour propre, tu sors tes billes de là.

Au bout du bout, la vérité tu la connais depuis le début :
Pour résumer, nous nous sommes connus en novembre 2001, elle 28 ans à l’époque, elle était avec quelqu’un (relation de quelques mois seulement) et moi 25 ans, célibataire.
Tu t'es mis avec elle dans cette condition là, et elle t'a fait exactement ce qu'elle a fait à ce type. Au fond de toi tu le sais : ça a duré probablement beaucoup plus longtemps que tu ne le sais. Tu refuses juste de le voir car tu ne veux pas admettre que 20 ans de ta vie sont construits sur un mensonge : ta femme n'en a jamais valu la peine, elle n'a jamais mérité la loyauté que tu lui as donné. Pas plus en 2005 qu'aujourd'hui. Et elle t'en renvoie les signaux encore aujourd'hui en te faisant croire que c'est de ta faute alors qu'elle a TOUJOURS été comme ça.
Elle dit qu’elle m’a toujours aimé, que finalement ça a fait du bien à notre couple, et que c’est dommage que je n’ai pas réagi avant, quand elle me demandait de changer, que cela m’aurait évité de souffrir car elle ne m’aurait pas trompé
Donc : ou bien tu fais ce qu'il faut pour te sentir bien et tu dégages de ce couple que tu vois pour ce qu'il est, ou bien tu fais ce que tu as toujours fait y compris au détriment de ta propre fille dont on ne parle plus depuis plusieurs pages, et tous ces questionnements là ne sont que rhétoriques.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 780
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Difficile reconstruction

Message par Mitsou78 »

Je plussoie mes camarades, de loin comme ça, sans connaître ta dame, il n'y a pas de copine infidèle, elle couvre ses dépenses engagées à se faire du bien avec le chevalier servant...
As-tu échangé avec lui ?
Au-delà, les réponses doivent venir de toi, pas d'elle, tu dois donc t'apprendre, te comprendre et grandir, tu as effectivement le rôle de la madone, mais immature, ce qui prouve bien son immaturité encore plus grande emprunte de volubilité au point de se jouer de tes blessures.
Fais toi suivre, aider, analyser l'inacceptable pour être plus accompli et surtout heureux... Tu portes tout le poids de son adultère et pépère en face continue avec le beau rôle !!!
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Alex8388
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : sam. 30 mars 2024 06:57

Re: Difficile reconstruction

Message par Alex8388 »

«Help120222 a écrit :En distillant et en continuant de cacher la "vérité", il a évité l'explosion de notre mariage et préservé (plus ou moins) ma santé mentale.

Ça fait 3 ans 1/2 que je l’ai appris, je suis toujours à ses côtés, elle a peur de quoi ? Que je parte ?
Si c’est la cas, c’est que la vérité est vraiment hard !

Ou alors elle m’a dit la vérité, ce qui serait l’exception à la règle. :wink:


«Sans Prétention a écrit :D'où ma question (évitée) : qu'est-ce que ta dulcinée a de plus que les autres pour avoir droit à un chèque en blanc affectif ?
Elle a un mari exceptionnel :mdr ou beaucoup trop gentil…

«Sans Prétention a écrit : il s'agit d'être d'accord ou pas avec l'infidélité de manière générale.
«De manière générale » je ne suis pas d’accord avec l’infidélité, mais dans certaine situation et période de ta vie, ça peut arriver de déroger à ses principes.

Je m’explique, je l’avais déjà indiqué dans un de mes messages.
Au début de ma relation avec ma femme, j’étais le sandwich, ça a duré 2 mois 1/2, et ça aurait pu duré plus longtemps si je n’avais pas mis un ultimatum à ma femme en lui demandant de choisir entre lui et moi.
Elle m’a choisi, mais n’a pas été honnête avec lui, elle ne lui a pas dit qu’elle avait un amant, elle ne voulait pas lui faire de mal…

J’ai également servi de «coup d’un soir » à une femme mariée avec enfants, il s’agissait d’une collègue de boulot, qui m’a plu dès le début, mais je n’ai rien tenté car je savais qu’elle était mariée.
Mon contrat de travail a pris fin et ensuite je déménageais à 800 km, donc pour fêter mon départ, elle est venue à la soirée que j’avais organisé.
Le rapprochement s’est fait naturellement, une mise au point de sa part avant le passage à l’acte «c’est que pour ce soir, et tu ne me recontactes pas »
De toute façon, elle ne prenait pas grand risque je partais la semaine suivante à 800km.

Tout ça pour dire, que sur le moment, je n’ai pas pensé au mal que je pourrais faire à son mari (maintenant j’ai compris), ni pensé je me tape une femme mariée c’est super. On en avait tous les 2 envies, point.

Je précise que pour cette fille et ma femme, de mon côté, j’étais célibataire.

Je peux également répondre à un des sondages : les 2 m’ont demandé de mettre une capote.
Avec ma femme, ça n’a pas duré longtemps, on a arrêté d’en mettre alors qu’elle était encore avec son officiel.

SP,
Sur tout le reste, j’ai tout lu, bonne analyse, sur moi, mon caractère, ma femme, et notre couple.


«Babou a écrit : Si ta femme était complice d’une amie pour aller arnaquer un petit vieux et lui voler ses économies pour les jouer au casino, tu balayerais ça d’un revers de la main en disant « oui c’est sur que c’est pas bien… mais c’est son amie »?
On parle d’adultère (nous ne sommes pas avec des tueurs en série), ce n’est pas pour minimiser, car nous sommes tous bien placés pour savoir que ça peut foutre une vie en l’air, quand je dis ça je pense passage à l’acte « suicide »


Idem, que ma réponse sur l’infidélité, il faut connaître toute l’histoire.
L’amie de ma femme est divorcée depuis longtemps, depuis elle a eu des relations plus ou moins longues avec d’autres hommes, et également en même temps son amant, pour qui elle a de l’amour, mais lui ne quittera jamais sa femme.
L’officiel de l’époque n’avait pas grande importance aux yeux de l’amie de ma femme.

Précision : j’ai connu l’amant, il faudrait donc que je le contact des années après pour lui demander: au fait tu as couché à tel et tel hôtel avec … ?


«Babou a écrit : Tu refuses juste de le voir car tu ne veux pas admettre que 20 ans de ta vie sont construits sur un mensonge
Je refuse car rien ne me le prouve à 100%.


Babou,
Pour le reste, j’apprécie ta franchise et ton avis bien tranché.


«Mitsou78 a écrit : As-tu échangé avec lui ?
Je n’ai aucune idée de qui était l’amant de ma femme.
Je ne vais pas me rendre à son ancien boulot, pour demander à ses collègues, s’ils savent quel mec se tapais ma femme !
«Mitsou78 a écrit : tu dois donc t'apprendre, te comprendre et grandir
Le fameux livre qu’elle m’a offert, m’a permis de comprendre d’où venait certaines peurs.
Répondre