Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

En perdition ...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

@SP : Merci pour cette réponse détaillée et riche de sens.
Il ne faut pas confondre jardin secret et domaine de chasse.
Lorsqu'elle a fouillé dans ton téléphone, ne cherchait-elle justement pas à percer ton 'jardin secret" ?
Si, bien évidemment.
Glissement de l'acceptable à l'inacceptable : petite fenêtre d'Overton. Trop tard. Et t'es parano bien sûr.
Pour la fenêtre d'Overton, c'est plutôt très bien vu je n'avais pas vu ça sous cet angle et en effet ça colle parfaitement.
Si tu lui fais remarquer qu'elle ne fait pas ce qu'il faut, elle va t'opposer son mal être. Si t'as pas retrouvé les preuves des sucreries qu'elle planque, t'es parano. Si tu les trouves, t'es dégueulasse parce qu'elle t'a dit qu'elle se sentait mal. Fais ce que tu veux, tu es perdant.
CQFD
Et à ton avis pourquoi ?
Tu vois pas ?
Je vais te donner un indice : miroir...
Pour l'effet miroir avec sa collègue qui a eu des doutes, je ne comprends pas bien. Sa collègue fût dans le tourment, au plus mal avec de gros doute sur une séparation, mais aujourd'hui s'en est remis. Quel est l'effet miroir avec ma compagne si elle l'a soutenue ? Elle veut me faire subir ce que sa collègue à subit ? Sachant qu'elle semblait triste pour sa collègue et que ça avait l'air de l'affecter
Sinon comment expliques-tu qu'elle ait détecté le truc alors qu'elle est nulle ?
Sur ce coup là, j'ai vraiment était mauvais, je l'ai mis dans la précipitation à un endroit pas assez solidement accroché et il est tombé lors d'une manoeuvre en voiture dès le lendemain ... c'est ridicule et très mal joué de ma part et je ne me le pardonne pas d'avoir fait une erreur si grossière.
Dureestlavie a écrit : ↑jeu. 6 juin 2024 09:06ce qui a forcément générer une grosse dispute et des explications, mais elle persiste à nier ce qui me semble être évident.
Tu pense qu'elle te dira quoi ?
Naïvement et sachant que l'on partage un certain nombre de valeurs "morales" liées à nos éducations respectives, j'ai cru que ça pouvait être une ouverture pour me dire la vérité, se libérer d'un poids.
Pour ton cas je ne sais pas, mais statistiquement c'est ce qui arrive souvent.
Bien sûr je ne suis pas infaillible mais j'ai eu la possibilité d'en savoir beaucoup à son insu pendant l'année écoulée sans trouver d'éléments probant sur ce coté infidèle que je lui prête. A contrario, sur la partie cache d'objets / détournements de réalité j'ai pu accumulé beaucoup d'éléments mais qui n'ont vraiment que peu d'importance à mes yeux, à part me mettre au courant qu'elle peut mentir et rester secrète sur des petits détails.
Ce qui m'intrigue c'est, comment ne pas être "douée" pour cacher des petites choses ? mais de l'autre coté ne pas commettre une seule erreur / gaffe sur un adultère ? Même si ça pourrait être une stratégie (montrer de petites failles dans son système pour cacher la plus grosse, un peu le principe de l'iceberg)
Mais une question : protéger de quoi ?

J'ai posé cette question, la réponse : "pour ne pas que tu te fasses de film et que tu passe une mauvaise soirée à te poser de questions ..." car selon elle si j'avais su qu'il n'était que 3, je l'aurais vu d'un mauvais oeil et comme quelque chose d'inquiétant. Quand cet événement a eu lieu, il est vrai que la relation était déjà tendue et moyenne (la relation est réellement en panne depuis 6 mois et le gros clash date de 2 mois) mais pour autant ça ne justifie pas du tout son positionnement.
Sur ce coup, avec un peu de recul, je pense que c'est elle qui à l'esprit mal tourné s'imaginant peut-être que la soirée pouvait virée en quelque chose de sexuel ou immoral.
Avant quand tu ne te posais pas de question ?
Oui et quand nous nous faisions confiance mutuellement, vie d'insouciance et de naïveté.
Attention : pour ce qui est du couple, il y a deux responsables. Mais pour la manière individuelle de gérer cet état, seul le fauteur est "coupable" (encore faut-il qu'une sorte de culpabilité existe).
Je prends ma part de responsabilité dans la détérioration de la relation, j'ai mis toute l'énergie que j'avais pour tenter de trouver un élément, une preuve ce qui m'a fait délaissé le bien-être, les attentions et la vie de couple de tous les jours. Le temps passant je me suis aussi renfermé sur moi-même et je me suis oublié faisant de moi quelqu'un avec peu de joie de vivre au quotidien à mon sens.
Question : quel est votre passif familial et amoureux ?
Pour ma part elle est ma seule et unique relation ! Mes parents ne sont pas divorcés et peu de séparation dans ma famille proche (2 oncles et 1 cousine séparés).
De son coté elle a eu 4 relations avant moi (à priori pas de relations courtes et sans lendemain) dont une sérieuse avec mariage (6 ans de vie commune) où l'histoire c'est fini du jour au lendemain par un soir où il rentre et lui lâche "je t'aime plus". Par la suite il s'avère que le je t'aime plus aurait dût être accompagné d'un "et j'ai rencontré quelqu'un". Dans sa famille peu de séparation aussi (1 oncle)
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: En perdition ...

Message par Old-boy »

Bjr,

Tu dis, la crise dure depuis 6 mois mais le début de la détérioration date de bien avant.

Le nombre de participants importe peu.. L'important est de savoir si la qu'elle des deux est partie avant le dessert, car dans ce genre de situation, il y a une personne qui sert d'alibi. Même si ce n'est pas sain comme situation, j'espère pour toi qu'elle est l'alibi. Pour vous, il serait souhaitable qu'elle coupe toute relation avec la "copine"
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

la crise dure depuis 6 mois mais le début de la détérioration date de bien avant.
Oui c'est plus vieux je dirais presque 1 année et demi mais en soit la distance est ressentie des 2 cotés à mon sens depuis environ 6 mois ce qui tend la relation
L'important est de savoir si la qu'elle des deux est partie avant le dessert
Aucune idée
Pour vous, il serait souhaitable qu'elle coupe toute relation avec la "copine"
La copine est sa collègue actuelle difficile de couper donc ... hormis sur le temps de travail et 2 sorties depuis 1 an elles ne se voient pas en dehors.

Pour précision l'histoire du resto de 5 passés à 3 (ma compagne, un homme et une femme) se déroule avec d'autres protagonistes complétement différents ce sont d'anciens collègues d'un précédent emploi donc sa collègue actuelle n'y était pas.
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: En perdition ...

Message par Old-boy »

Commment se fait il que vous ayez attendu un point critique, pour avoir ce genre de discussion?

Lui as tu demandé si elle t'aime. Pas que le père, le compagnon mais l'homme dans sa globalité?
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3936
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En perdition ...

Message par Sans Prétention »

Re,
Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Pour l'effet miroir avec sa collègue qui a eu des doutes, je ne comprends pas bien. Sa collègue fût dans le tourment, au plus mal avec de gros doute sur une séparation, mais aujourd'hui s'en est remis. Quel est l'effet miroir avec ma compagne si elle l'a soutenue ? Elle veut me faire subir ce que sa collègue à subit ? Sachant qu'elle semblait triste pour sa collègue et que ça avait l'air de l'affecter
Le problème dans ce type d'embrouille c'est qu'on a souvent une seule optique :
- Elle veut me faire subir ce que sa copine a subi alors qu'elle était triste pour sa copine et donc elle sera triste pour moi. Tu as raison, dit comme ça, ça ne colle pas.

Du coup, je te propose d'autres scénarios :

D'abord aies toujours à l'esprit que quand deux mecs se foutent sur la gueule, l'agresseur, c'est toujours l'autre.


1) L'histoire que tu penses savoir et comprendre est racontée par ta femme qui est quand même une menteuse patentée.
Si ça se trouve, c'est bien le mec de la copine qui a flippé sa race, tracé la dite copine qui a tendances à se faire des tours de reins dans d'autres draps.
Dans le tourbillon euphorique, elle a très bien pu amener madame Coollavie à adopter le même mode de relation de son mari avec toi, sachant que quand on trompe, c'est forcément de la faute du cocu qui n'est pas assez... ou trop... (rajoute les qualificatifs que tu veux, ça marche à tous les coups).
Le miroir ce serait alors l'image du mari défaillant, incapable de ... (rajoute ce que tu veux, ça remarche à tous les coups). "Fais comme moi copine" (étymologiquement, le "co-pain" est celui qui partage le pain).


2) L'histoire que te raconte ta femme vraie : le mec de sa copine a eu le démon de midi "parce qu'on s'était éloignés" (la réponse la plus vraie et la plus conne du monde, mais néanmoins sur le podium des excuses bidon qui alimentent le "cétafote" de circonstance).
Vous vous êtes effectivement éloignés. Transfert sur la situation de la copine (miroir) : forcément, tu la trompes.
Du coup, elle te passe le téléphone au scanner, trouve rien, parce qu'il n'y a rien, mais part du principe que c'est la preuve que tu caches bien ton jeu. Décide donc de faire pareil que copine "au cas où". Vérifie que tu as un comportement "inacceptable", que tu es assez irascible en ce moment. Valide le fait que sa séduction est tout à fait légitime d'autant qu'un loup se rapproche de la bergerie. Toi tu montes dans les tours avec ses mensonges (qui sont en fait le reflet de la mise en branle maladroite d'une pseudo-libération mal gérée). Elle : "putain comment ma copine a trop raison de jouer à "Libérée, délivrée".

L'erreur de raisonnement que tu fais, est de penser qu'elle est empathique avec une éventuelle cocue.
Elle est empathique avec sa copine, c'est pas tout à fait la même came.


Je reprends l'idée :
- Elle veut me faire subir ce que sa copine a subi alors qu'elle était triste pour sa copine et donc elle sera triste pour moi.
Correction : Elle veut me faire subir ce que le mec de sa copine a subi parce que je suis comme le mec de sa copine, c'est-à-dire comme tous les mecs (et donc comme son ex. On fait pas dans le détail. Voir plus bas).


En passant, je ne connais pas la copine en question mais je connais l'état d'âme des cocus pour en avoir fréquenté quelques uns en live, être passé par là et avoir lu des centaines de témoignages : l'adoption du mode "chui trop en mode séduction" ne correspond pas au déroulé normal d'une crise de cornes qui percent le front comme des dents de sagesse mais en plus gore.
Il y a très probablement autre chose derrière et un passif un peu plus complexe que "ma copine a été trompée, elle a flippé du coup elle se la joue (presque) célibatante". "On n'a qu'une vie" est, pour le cocu, le résultat d'une très longue et douloureuse réflexion d'autant que dans de nombreux cas on a envie de se la foutre en l'air. Et ça ne se conclut comme ça qu'après une rupture. Pas pendant une reconstruction.
Ça colle avec rien de connu.

Alors attention pour ceux qui lisent de travers : je ne dis pas que ça n'existe pas. Je dis que comme c'est très rare, il faut se pencher sur la personnalité de la copine en question et interroger la version de l'histoire qu'on t'a servi.

Ce qu'on retiendra en revanche de manière assez marquante, c'est le côté influençable de madame Coolavie.
On dirait une proie trop facile.
Le genre à tomber dans tous les pièges à la con qui se présentent.

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Naïvement et sachant que l'on partage un certain nombre de valeurs "morales" liées à nos éducations respectives, j'ai cru que ça pouvait être une ouverture pour me dire la vérité, se libérer d'un poids.
Je ne vais pas développer mais tu vas comprendre ma réponse : non.

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Bien sûr je ne suis pas infaillible mais j'ai eu la possibilité d'en savoir beaucoup à son insu pendant l'année écoulée sans trouver d'éléments probant sur ce coté infidèle que je lui prête. A contrario, sur la partie cache d'objets / détournements de réalité j'ai pu accumulé beaucoup d'éléments mais qui n'ont vraiment que peu d'importance à mes yeux, à part me mettre au courant qu'elle peut mentir et rester secrète sur des petits détails.
Peut-être que tu te trompes sur la tromperie.
En l'état, on ne peut pas être affirmatif.
Mais il y a des signes "classiques".
Ici, on évite les réponses de devins, on préfère les réponses "statistiques" : vus les éléments apportés, il y a de fortes chances qu'elle ait quelqu'un dans le collimateur, ou plus précisément qu'elle soit dans le collimateur de quelqu'un et répondant favorablement aux signaux envoyés.

De tout ce que tu dis, on peut également déduire une espèce de crise de merde qui n'est pas destinée à durer car le pas de côté ne semble pas être dans son tempérament.
Ce serait un cas que j'appelle "conjoncturel". Ce n'est ni moins grave, ni moins douloureux, ni moins "volontaire", ni moins dégueulasse. Juste ça n'exigera pas de sa part une "conversion" au principe de monogamie. En gros, ça ne semble pas être une sorte de dragueuse, allumeuse. Je me trompe ?

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Ce qui m'intrigue c'est, comment ne pas être "douée" pour cacher des petites choses ? mais de l'autre coté ne pas commettre une seule erreur / gaffe sur un adultère ? Même si ça pourrait être une stratégie (montrer de petites failles dans son système pour cacher la plus grosse, un peu le principe de l'iceberg)


Si elle est guidée, oui.
J'ai vu des sandwichs dire au cf "quand tu mens, il faut faire gaffe que ce soit le plus proche de la réalité possible parce que après tu oublies ce que tu as dit et tu peux te faire gauler. Par exemple, si tu vas avec ton amant de 6 à 7, arrange-toi pour que ta soirée où on t'a vu avec tes potes commence à 7.30".
Je connais plein de plans de merde comme ça.
Indétectable.

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 J'ai posé cette question, la réponse : "pour ne pas que tu te fasses de film et que tu passe une mauvaise soirée à te poser de questions ..." car selon elle si j'avais su qu'il n'était que 3, je l'aurais vu d'un mauvais oeil et comme quelque chose d'inquiétant. Quand cet événement a eu lieu, il est vrai que la relation était déjà tendue et moyenne (la relation est réellement en panne depuis 6 mois et le gros clash date de 2 mois) mais pour autant ça ne justifie pas du tout son positionnement.


Non.
C'est pété.
Un thérapeute vous conseillerait d'ailleurs de faire les choses autrement.
Mais déjà la base : dire la vérité et se prendre la gueule, c'est mieux que de raconter de la merde, surtout s'il n'y a rien de grave derrière.

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Sur ce coup, avec un peu de recul, je pense que c'est elle qui à l'esprit mal tourné s'imaginant peut-être que la soirée pouvait virée en quelque chose de sexuel ou immoral.


Cette explication est logique.
Celle qu'elle te donne on ne comprend rien.

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Je prends ma part de responsabilité dans la détérioration de la relation, j'ai mis toute l'énergie que j'avais pour tenter de trouver un élément, une preuve ce qui m'a fait délaissé le bien-être, les attentions et la vie de couple de tous les jours. Le temps passant je me suis aussi renfermé sur moi-même et je me suis oublié faisant de moi quelqu'un avec peu de joie de vivre au quotidien à mon sens.
Dans sa tête : "Mon dieu comme j'ai raison de vouloir me libéreeeerrr !!!"

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 Pour ma part elle est ma seule et unique relation !
Normalement, le risque est de ton côté.
Mais comme elle transfère beaucoup...

Dureestlavie a écrit : ven. 7 juin 2024 09:17 De son coté elle a eu 4 relations avant moi (à priori pas de relations courtes et sans lendemain) dont une sérieuse avec mariage (6 ans de vie commune) où l'histoire c'est fini du jour au lendemain par un soir où il rentre et lui lâche "je t'aime plus". Par la suite il s'avère que le je t'aime plus aurait dût être accompagné d'un "et j'ai rencontré quelqu'un".
Bingo !
Trauma.
Soigné ?
Parce que si pas soigné...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: En perdition ...

Message par Old-boy »

Bsr,

Je ne sais pas si elle t'a trompé mais il semblait parcourir un schéma classique d'une femme qui se sent délaissé, qui chemine en t'envoyant des signaux évident pour te tester: Le coup de la réservation au restaurant alorsque tu es a proximité, la sortie en tenue de soirée et les photos le lendemain, lespetits mensonges mal cachès. Elle est peut être arrivée a ses fins en provoquant cette discussion, cette réaction de ta part.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 468
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: En perdition ...

Message par Help120222 »

"parce qu'on s'était éloignés" (la réponse la plus vraie et la plus conne du monde, mais néanmoins sur le podium des excuses bidon qui alimentent le "cétafote" de circonstance)."

:jap: 🙋🏼‍♀️

"On n'a qu'une vie" est, pour le cocu, le résultat d'une très longue et douloureuse réflexion d'autant que dans de nombreux cas on a envie de se la foutre en l'air. "

🙋🏼‍♀️ Et il y a les anges gardiens de SOS qui nous sauvent (pour certaines et certains, malheureusement pas tous).

:fleur
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3936
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En perdition ...

Message par Sans Prétention »

Overton pour l'aspect moral.

Pied dans la porte pour la manipulation de base :

Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

@SP : Quelques "preuves" (échange de sms) tendent à me faire penser que l'histoire de sa collègue est bien celle qu'elle m'a servie à savoir que c'est bien sa collègue qui a eu des doutes sur la fidélité de son homme. Toutefois cela ne règle en rien la position de ma compagne vis-à-vis de cette situation. On est donc plus dans ta projection n°2) et même si temporellement elle aurait passé mon tél au peigne fin avant que la crise rencontrée par sa collègue n'éclate, cela peut sembler à peu près envisageable.
Ce qu'on retiendra en revanche de manière assez marquante, c'est le côté influençable de madame Coolavie.
Je suis moi-même étonné que ce soit à ce point, je ne connais pas assez sa collègue mais je suis sidéré par l'influence qu'elle arrive à avoir sur ma compagne (certes de nature influençable mais là ça me semble énorme), c'est une source d'inquiétude car j'ai l'impression que ma compagne se laisse dicter sa ligne de conduite par une tierce personne ce qui rend ses réactions et actions à venir imprévisibles. L'impression de ne plus pouvoir anticiper quoique ce soit et surtout ne plus reconnaitre le schéma de pensée / la logique de ma compagne ... c'est un peu comme si je me retrouvais face à une nouvelle personne par moment. A chaque nouvelle envie ou changement de vision je me demande si ça vient d'elle ou de sa collègue ...
En gros, ça ne semble pas être une sorte de dragueuse, allumeuse. Je me trompe ?
Non, en effet ce n'est pas l'état d'esprit de ma compagne ou du moins c'est ainsi que je la perçois. Ce que tu dis me rassure partiellement, et je partage ton point de vue sur le coté conjoncturel de la situation. Par contre je n'exclu pas le fait que ce soit une possible nouvelle façon de penser (envie de plaire), une inspiration venue de sa collègue ? un coté "m'as tu vu" et regarde comme je peux plaire ... ça s'inscrirait dans sa volonté de perdre du poids, se sentir plus en confiance, se sentir mieux dans sa peau, pour elle ... mais pas que ?
Bingo !
Trauma.
Soigné ?
Parce que si pas soigné...
A mon sens non soigné, en tout cas médicalement.
Elle m'a confié avoir eu des doutes au début de notre relation, trauma encore vif ... et avoir dû réapprendre à faire de nouveau confiance.
Elle avait plusieurs séances d'hypnose, thérapeute du bien-être en début de relation, pas forcément orienté sur cette histoire là car je ne connaissais pas le contenu exact, mais c'était pour soigné un malêtre général.

@old-boy :
Elle est peut être arrivée a ses fins en provoquant cette discussion, cette réaction de ta part.
Quand j'essaye de voir le "positif" de la situation c'est ce que je me dis, et si c'est son but c'est très réussi. Cette vision là donne l'espoir que notre relation puisse repartir de l'avant même si le moyen de redonner un élan est assez compliqué à traverser.

En marge de tout ça le week-end écoulé a eu tendance à nous rapprocher, plusieurs attentions de sa part, mais est-ce un effort de sa part ou naturel ? dans le sens de la relation ou pour m'enfumer ? Je ne sais pas c'est encore trop flou dans mon esprit et j'ai du mal à faire le tri
Modifié en dernier par Dureestlavie le lun. 10 juin 2024 13:12, modifié 1 fois.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En perdition ...

Message par Mitsou78 »

Alors, après avoir lu plutôt rapidement je l'accorde, mon ressenti livré comme tel :
- Mme n'est pas au top de sa propre perception, failles narcissiques, trompée, quittée, objet transitionnel à réparer,
- Une collègue vit mal sa relation, l'expose, Mme Coolavie s'y perçoit, se rapproche, mais cela n'explique pas son changement physique, même intime jusque dans sa relation avec Monsieur, ça me ramène à la culpabilité de ma Dame lors de son pas de danse qui lavait celle-ci de coups de reins de plus en plus fervents lors de nos moments... Alors ça me questionne, et si la collègue n'était pas équipée d'un costume 3 pièces ou,
- Ou navigue autour des deux belles en mal de reconnaissance, crise de milieu de vie, un couple qui les a oublié, un prédateur affuté sur laquelle l'une et/ou l'autre aurait des vues, aurait une relation...
Bref consommée ou pas, je ne serais pas étonné d'un jeu de séduction donc de dupe à ton encontre dans l'environnement pro de Mme Coolavie.

Toi aussi, je te conseille la lecture de "dis moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es...".

Bon courage. :fleur

PS1 : du coup avant la thérapie, apprends toi, comprends que si des doutes naissent c'est bien qu'ils sont générées par des actes perçus, pas d'un imaginaire qui d'une seul coup se réveillerait.
Même une relation non consommée, s'installe de sentiments nouveaux culpabilisant mais lentement irréversibles que le fautif reporte pour ne pas être le responsable d'une défaillance du couple. Plus il ou elle est insécurisante, plus le transfert de responsabilité est actif.
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

@Mitsou78
Merci pour ton avis, plus j'ai de point de vue différents, plus j'avance dans mes réflexions.

Je suis quelque part soulagé (de voir que je ne suis pas complétement fou de me poser des questions, tous vos avis se rejoignent sur ce point) même s'il eut sûrement était plus facile de se dire que j'avais conçu mon inquiétude et mes craintes de toutes pièces.

J'oscille toujours entre moment de colère, inquiétude, reprise de confiance c'est vraiment pénible à vivre au quotidien.

Aujourd'hui je ne sais plus comment avancer sereinement, j'essaye de rester le plus à l'affut possible du moindre indice pouvant venir confirmer mes doutes. Je me prépare aux prochaines bizarreries que madame pourra bien me faire endurer, afin de ne pas surréagir à chaud et de construire une analyse la plus factuelle possible.
J'ai presque le sentiment que si je pouvais avoir la confirmation d'une tromperie, il serait alors plus facile de rebattre les cartes et de reconstruire ou mettre un terme à la relation en fonction des attentes et envies de chacun.
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: En perdition ...

Message par Old-boy »

J'ai une question: aujourd'hui que veux tu?
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

J'ai une question: aujourd'hui que veux tu?
Ma réponse va peut-être te sembler étrange ou incohérente mais je n'en suis même pas sûr tant j'ai l'impression qu'une épée Damoclès plane au dessus de notre couple sans pouvoir y changer quoique ce soit.

Ce que je voudrais vraiment, c'est pouvoir lui faire de nouveau confiance presque aveuglement et continuer à faire vivre notre famille à travers des projets communs et l'éducation de nos enfants dans un contexte positif.
Je voudrais cesser de me ronger les sangs quand elle n'est pas là, ne pas remettre en doute chaque parole, chaque acte, pouvoir retrouver cette sérénité du passé où je la voyais comme quelqu'un qui partage les mêmes valeurs que moi à savoir le respect de l'autre, l'empathie, l'altruisme, la protection de la famille ... mais j'ai conscience que c'est un voeu pieu dans la mesure où même s'il me semble possible de vivre avec cet épisode de trouble derrière nous, les dommages collatéraux resteront présents dans un petit coin de nos têtes et prêt à ressurgir au moindre événement "sortant de l'ordinaire".

Donc pour résumer je crois qu'il y a encore de l'amour entre nous et je voudrais sauver ce qu'il reste afin de faire repartir la relation de l'avant. J'ai le sentiment qu'elle partage cette envie mais encore une fois je ne suis pas au fin fond de son esprit et quid du respect des règles morales que l'on s'est fixées à savoir de se dire la vérité, nos ressentis, de se respecter et bien sûr fidélité ...
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En perdition ...

Message par Mitsou78 »

Alors, je vais m'y replonger....

Ce que tu décris, attends, relève de la dépendance, tu ne te soignes donc pas de cette possible trahison, du moins sans preuve ressentie et vécue, ce n'est pas anodin, tu as le droit d'avoir des doutes, une personne normalement câblée, amoureuse et sécurisante ne te laisserait pas dans ce désarroi... et ne grandi pas...
Si elle n'est pas sécurisante, tu n'es pas sécurisé, c'est sur ce point que j'attire ton attention, c'est bien que tu as un travail personnel à faire pour t'extraire de cette dépendance affective qui puise sa source en toi, pas en elle...
N'attends pas, vis ta vie, provoque ton bonheur.

Pour ce qui est de chercher, plein d'indicateur du passé, l'historique de navigation, tous les sites de réservations en ligne, les comptes bancaires, les relevés d'appels téléphoniques.... puis le traceur téléphone.
Si tu relis mon histoire, c'est cet outil qui l'a percé à jour, de façon éloquente à minima sentimentalement, les détails récoltés par la suite amènent à la découverte de la liaison charnelle... mais des heures à fouiller le passé, les trajets, les recherches internet etc..

Je me répète, guéris toi, sorti de la dépendance, la relation n'est plus la même et il ne faut pas rechercher quelque chose qui t' amené à un mal être.
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: En perdition ...

Message par Old-boy »

Je ne suis pas madame Irma, mais cet épisode va rester pendant un long moment dans vos mémoires, il vous rappelera qu'un couple n'est jamais acquis

La confiance se détruit en un claquement de doigt et se construit jour après jour en communiquant, en portant attention à l' autre

Tu parles de la famille (éducation des enfants). Chose au combien importante mais pour qu'une famille soit heureuse, il faut un couple heureux
N'oubliez pas le couple au profit de la famille
Répondre